Partagez | 
 

 ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Avalon • Membre
Messages : 111
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Localisation : Hoenn
Je suis (Inrp) : Célibataire (mais amoureuse)
Je ressemble à : Ren Kougyoku - MAGI
Double compte : Noa ; Azilys ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morphing
Race Pokemon/ Métier: Métamorph - Couturière & Costumière
Team/Dresseur/Equipe: Avalon
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden   Mer 29 Nov - 22:07


I'm much more me when i'm with you
feat. Ayden ♥️

En matière d'amour, Clara n'est sûrement pas la personne la plus qualifiée. Oui, elle a fréquenté pas mal de garçons durant son adolescence. Mais ce sont toujours eux qui ont fait le premier pas vers elle. Que ce soit par petits mots doux glissés dans son sac à dos pendant les cours ou de vive voix dans un petit coin tranquille, les garçons se confessaient et elle acceptait. A l'époque, elle était bien sûr certaine d'être amoureuse d'eux. Ils étaient gentils, ils étaient mignons – ça suffisait à l'adolescente au cœur d'artichaut qu'elle était. Évidemment, elle ne disait pas oui à tous : seulement à ceux qui lui plaisait. Elle n'était pas une fille facile, loin de là même. Néanmoins, auprès de tous ces garçons-là, elle n'a jamais ressenti les papillons dans l'estomac et toutes ces petites choses que ses amies, elles, éprouvaient en compagnie de leurs petits amis. Autrefois, Clara pensait seulement qu'elle n'était tout simplement pas comme elles et qu'elle vivait les choses différemment. Après tout, les sentiments sont propres à chacun et l'amour n'est pas une généralité qui suit un plan fixe et précis. Néanmoins, la Métamorph a fini par réaliser qu'elle se fourvoyait et que ses anciens petits amis, elle ne les avait jamais réellement aimé. Ce qui, au fond, devait être réciproque : à l'adolescence, l'amour est une convention sociale plus que des sentiments véritables dans la plupart des cas.

C'est très mièvre de l'admettre, mais ce sont les sentiments qu'elle a commencé à développer pour Ayden qui lui a fait comprendre tout cela. Pour la première fois, elle ressentait toutes ces sensations jusque alors inconnues desquelles ses amies d'autrefois parlaient avec tant d'ardeur. Les papillons dans le creux de l'estomac, le manque qui s'installait, l'envie irrationnelle de le voir et le désir constant de se réfugier dans ses bras. Sa simple compagnie suffisait à la rendre plus heureuse que de raison, à la convaincre qu'elle l'aimait et qu'elle désirait construire quelque chose de sincère avec lui. Mais voilà, l'acteur lui a toujours paru hors d'atteinte, inaccessible. Telle une pierre tombée amoureuse du soleil, elle se contentait de le regarder de loin, se consolant dans la chaleur de ses rayons. Pourtant, en ce moment même, elle est au creux de ses bras et partage avec lui un énième baiser. Bien que les sentiments que l'acteur ne soit pas encore clairs, Clara n'a pu résister à cette envie de l'embrasser de nouveau, de ressentir une fois de plus ces sensations jusque alors inconnues qui embrasent son corps et son esprit. Elle aimerait que le temps se suspende et que ce moment ne s'arrête jamais. Malheureusement, la Métamorph doit voir la vérité en face.

Assise sur sa machine à laver, désormais à la même hauteur que l'acteur, Clara recule la tête lorsque Ayden rompt le baiser. Haletante, légèrement nauséeuse à cause du flot d'émotion qui la submerge, elle ne peut qu'écouter les complaintes de l'Aligatueur. Il semble tellement s'en vouloir, pour tout. Alors qu'il n'est responsable de rien. Les sentiments qu'elle éprouve pour lui, sa crainte de se confesser … rien n'est de sa faute. Tout cela, Clara l'a gardé pour elle et a entretenu le secret sans laisser qui que ce soit se douter de quelque chose. Parce que ses sentiments sincères qu'elle ressentait pour la toute première fois, elle voulait les protéger, tels une nouvelle vie innocente. Elle avait bien trop peur qu'ils soient jugés ou pire, rejetés. Alors pour que cela n'arrive pas, la Métamorph les a dissimulé, les a gardé au plus profond d'elle avec la promesse de ne jamais en faire part à qui que ce soit. Pourtant, elle a fini par ouvrir la boîte, par les laisser s'échapper et se présenter en face de l'unique personne qu'ils concernent. Là encore, ils ne sont sûrs de rien. Ils ignorent s'ils vont être acceptés ou refoulés. Tremblotants, inquiets, ils attendent tels des accusés la sentence du juge et le fracas du marteau.

Juste... Je ne sais pas. Je suis idiot, et tu dois me trouver stupide. Mais je ne sais pas. Parce que... je n'ai jamais apprécié réellement la compagnie d'une femme. Mais j'ai apprécié la tienne. Et je l'apprécie encore. Je me sens ridicule. Mais je n'ai pas envie de te laisser et de me dire que tu pourrais me détester, ou que je te ferais souffrir. Je ne sais pas pourquoi...

La détresse et l'incompréhension dans la voix d'Ayden serre le cœur de Clara. Il est tellement perdu, tellement inquiet qu'il ne sait plus sur quel pied danser. Et la jeune femme, de son côté, ne sait même pas quoi lui dire pour le rassurer. Elle a beau lui assurer qu'elle ne le détestera pas, qu'il n'a pas à s'en vouloir, ça ne suffit visiblement pas à le convaincre. Elle aimerait lui dire qu'elle ne souffrira pas d'un refus, mais ce serait lui mentir. Or, Clara refuse d'être malhonnête. De toute façon, Ayden doit en être conscient. Il sait qu'un refus de sa part lui briserait le cœur. Néanmoins, il ne doit pas s'en vouloir pour autant. Il ne doit pas décider des choses par rapport à elle. Il ne doit pas se torturer l'esprit pour la préserver. Clara n'est pas faite de sucre, elle se remettra. Il doit lui faire confiance et rester honnête envers elle. C'est tout ce qu'elle lui demande. D'écouter son cœur et de prendre des décisions pour son bien-être à lui. Parce qu'il ne doit pas faire sa vie selon les autres. C'est une bonne chose de vouloir protéger son entourage, mais il faut également apprendre à prendre soin de soi-même. Il est d'ailleurs préférable d'être en accord avec soi si l'on veut être le plus efficace possible pour les autres. Or, tant qu'Ayden n'aura pas compris ça, il continuera de se torturer inutilement. Et c'est bien ce qui inquiète Clara : qu'il se rajoute des soucis inutiles sur les épaules à cause d'elle et des sentiments qu'elle n'est pas parvenu à retenir.

Pourquoi ça me fait si mal à l'idée que je te ferais pleurer... Que que je n'en ai pas envie... 

Une main sur le torse, l'autre sur la joue de Clara, la détresse d'Ayden atteint son paroxysme. Un sourire doux vient alors fleurir sur les lèvres de la demoiselle. Tout doucement, elle prend les larges mains de l'acteur dans les siennes et les approche de son visage, déposant un doux mais chaste baiser sur chacune d'elles. Elle a compris. C'est à son tour de le protéger. De le sortir de la spirale infernale dans laquelle il tourbillonne depuis bien trop longtemps maintenant. Elle n'est pas certaine de pouvoir le convaincre du premier coup – c'est qu'il est têtu le bougre – mais tant pis. Plus que tout, Clara désire lui parler à cœur ouvert. Parce que c'est important qu'il comprenne certaines choses.

Parce que tu es quelqu'un de profondément bon, Ayden. Tellement que tu t'oublies. Tu penses tellement aux autres que … tu ne sais plus écouter ton cœur. Tu ne sais plus penser à toi, et à toi uniquement.

Clara dépose alors les mains d'Ayden sur sa poitrine, afin qu'il sente son cœur qui bat à cent à l'heure. Le fait que ses doigts effleurent ses seins de la perturbe pas le moins du monde : plus que son corps, c'est son âme qu'il doit ressentir dans la pulpe de ses paumes. Elle lève vers lui des yeux brillants, pétillants d'amour, de tendresse, de compassion.

Tu le sens ? A chaque fois que je suis près de toi … il s'emballe comme ça. Comme s'il était toujours aussi ravi de te voir.

La demoiselle lâche alors les mains de l'acteur pour déposer les siennes sur son torse, tout proche de son cœur. Le sien aussi a un rythme saccadé, comme s'il dansait un tango endiablé dans sa cage thoracique. Le sentir battre contre ses doigts ne fait qu’accélérer son propre rythme cardiaque, mais elle n'en a cure : Ayden, lui, doit le ressentir comme jamais.

Que dit le tien ? Arrives-tu à l'entendre ? A l'écouter ? Certaines personnes disent que le cœur est le cerveau de nos sentiments … C'est lui que tu dois écouter, parfois. Lui que tu dois croire. Plus que ta raison.

Clara s'emballe peut-être un petit peu, mais elle ne dit que ce qu'elle pense. Un homme trouvera sûrement cela bien trop mièvre et stupide pour y accorder le bénéfice du doute. Mais Ayden, si perdu, le devrait. Peut-être y trouvera-t-il les réponses qu'il peine à obtenir ?

Ecoute ton cœur Ayden. Ecoute toi. Affranchis-toi de ce que je pourrai en penser. Je n'ai pas à influencer tes décisions et tes sentiments.





©️ Halloween




CLARA ♥
{  Never too old to believe in fairy tales }

Clara pleurniche en #f69eca


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Top
Messages : 236
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 24/09/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro & Célib'
Je ressemble à : Sinbad de Magi
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydroqueue ♦ Blizzard ♦ Force ♦ Hydrocanon
Race Pokemon/ Métier: Aligatueur Shiny / Acteur
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden   Mer 27 Déc - 16:35


I'm much more me when I'm with you

Ayden était en détresse, et c'était peu de le dire. Le pauvre homme ne savait visiblement plus ou il en était, et ces propos n'arrangeaient en rien la chose. Clara pouvait alors soit le comprendre. Soit se dire qu'il avait un problème. Lui-même ne saurait le dire. Tout simplement parce qu'Ayden ne se rendait pas compte du problème qu'il avait, de ce qui n'allait pas. Depuis bien trop longtemps le jeune homme se voile la face, s'étouffe le cœur au plus profond de lui, étouffe ses propres plainte pour les autres. Lui retirer alors ce qu'il avait de plus précieux reviendrait alors à lui arracher le cœur. Comme si toutes son existence se reflétait dans le regard, des autres avant tout. Pour sa famille, pour sa mère, pour son frère, si ces derniers ne le remarquaient pas comme un soutient, c'était terrible. Terrible au point d'avoir jugé qu'il n'était plus en droit de réclamer de l'aide, de parler de ses problèmes. Parce que se serait faillir alors à ce qu'il s'est promis quand il était si jeune, quand il était persuadé d'avoir juré ça à son père. Et au final, il en était devenu incapable d'aimer, tout simplement parce qu'il était incapable de s'aimer normalement.

Attention, je n'ai pas dit qu'il ne s'aimait pas, mais il se juge et se surestime, et préfère écouter les autres que lui-même. Mais c'était bien là le cœur du sujet. Quand une fille.. ou plutôt, non quand Clara lui fait une déclaration enflammé après tous ses aveux commun. Pourquoi ? Pourquoi n'agissait-il pas comme d'habitude ? Il était parfaitement capable d'éconduire une femme qu'il appréciait, tout simplement parce qu'il était honnête et n'avait jamais rien accepté de tel pour faire plaisir. C'était pas sympa, et parfois difficile pour la personne en face, mais Ayden était capable de le faire. Alors pourquoi ne le faisait-il pas ? Pourquoi son cœur se serrait-il ainsi à l'idée de la repousser ? Qu'elle s'éloigne, qu'il lui fasse du mal, qu'elle ne veuille plus le voir. Trop de choses se bousculaient en son être, trop de chose pour qu'il arrive à faire le point seul. Heureusement, Clara comprit tout ça. C'est une femme intelligente, douce et aimante, elle allait pouvoir le gérer, ne serait-ce qu'un peu. Et il faut avouer que l'acteur n'était plus digne du métier qu'il faisait, il était alors soudainement passé au rang de spectateur, regardant alors la demoiselle, ses agissement, et écoutant ses paroles avec une attention rare, aussi hagarde que rare même je dirais.

Son regard suivit ses mouvements. Il était même totalement à sa merci, se laissant faire, laissant alors ses mains être guidées par les siennes. Recevoir un baiser tendre et léger. Ses compliments qu'il ne saisissait pas sur le coup. Mais il ne répliqua pas, et n'émit pas la moindre contradiction. Même lorsqu'elle lui plaça sa main sur sa poitrine. Effleurant une partie quelque peu intime de la jeune femme, mais ne se souciant alors que de ce qu'elle disait et ressentait sur le coup. Son cœur battait si fort. Il s'emballait. De la même façon qu'un tambourinement assourdissant raisonnait dans sa tête. Il était envahissant, étrange, mais pas désagréable en réalité. Ayden garda le silence. Elle était venu poser ses mains sur sa propre poitrine, comme pour comparer. Entendait-elle la même chose que lui ? Ressentait-elle de ce fait la même chose que lui ? Était-ce.. la même chose tout court ? Ayden resta ainsi, la main placé exactement où elle l'avait placé. Comme s'il ne savait où la mettre de toute façon. Que disait son cœur ? Lui parlait-il réellement ? Était-ce lié à tout ça ? Il n'avait pourtant malgré lui jamais eu l'impression de s'ignorer. Était-ce donc à ce point ?7

« Je n'ai. Jamais eu l'impression de l'ignorer.[ »

À ses yeux, c'est juste qu'il n'avait guère besoin de s'exprimer. Guère autant de ressentit que les autres. Après tout, tout le monde ne tombe pas forcément amoureux dans la vie, pourquoi ne serait-ce pas son cas ? Pourquoi le serait-il ? Parce que le sourire de Clara était adorable... Hein quoi ? Heu. Ça n'a rien à voir ça. Attend. Où est mon script ? Ah oui c'est vrai.
Y en a pas.

Le jeune homme déglutit. Le voilà bien avancé, et surtout pas beaucoup plus avancé en fait. Peut-être devait-il parler pour mettre les choses un peu plus au clair. Il souffla de façon bruyante. Bon voyons Ayden tu peux te reprendre.

« Merci Clara. J'ignore à quel point ça peut m'aider, mais je sais que tu fais tout ton possible... Je dirais bien que je ne sais pas pourquoi mais... Finalement, je le sais... »

Parce qu'il avait peut-être sa poitrine sous sa main et qu'il pouvait sentir les battements de ce dernier ? Quelque chose de ce genre-là oui. Il finit tout de même par retirer la main de cet endroit, pour encadrer alors le visage de la jeune femme, il la regarda. L'air indécis.

« Clara... Je ne sais pas. Tu as dis que tu ne voulais pas que je m'en aille, mais je trouve ça.. carrément malvenu de ma part de rester ainsi. Alors que je t'ai mise dans cet état... pour rien. »

Son front vint trouver celui de la jeune femme, comme on déposerait un baiser, le geste était aussi tendre que ça. Mais ce n'était qu'une étreinte légère, un front contre le sien.

« Mais je te laisse décider... Quoique tu choisisses...  Il hésita. Que dirais-tu de passer me voir chez moi ce week-end ? Je n'ai pas de tournage... »

Qu'elle préfère avoir un peu de répit ou non, le jeune homme avait ressentit le besoin de lui donner une date pour le prochain rendez-vous. Ne pouvant alors prétexter une tentative de fuite. Il avait envie de la revoir... Et pouvoir passer ses bras autours d'elle comme il pouvait le faire actuellement, comme il le faisait même carrément là tout de suite, cela avait quelque chose de réconfortant et terriblement agréable... Ses doigts glissaient dans son dos légèrement, effleurant légèrement ses cheveux.

« Et puis.. où voudrais-tu que je dormes... »

Même si le ton de la phrase était dit sur un ton bas, comme un soupire. La fin de la phrase laissait alors échapper le fond soudain de sa pensé. Certainement associé à la tête, aussi légère que visible qu'il affichait. Attends... Non c'est pas ce que tu crois ! Clara est vierge.. ? Il... Elle... Non ! Un peu de respect. Il n'a pas pensé à ça, pas du tout. C'est... Ouf souffle. On reste sérieux ça passera comme une lettre à la poste. Décidément, quand il ne contrôle rien, contrairement à tout le temps en somme, cela lui donne un air bien idiot. Pourtant, il n'était pas un novice, sauf en sentiment... Qu'est-ce que c'est frustrant de ne rien contrôler. Et pourtant, malgré la situation étranges, on pouvait trouver cette maladresse adorable. Un adorable crétin.


Code © Kuru' on Libre-Graph




des bidules et des trucs ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avalon • Membre
Messages : 111
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 09/01/2016
Age : 23
Localisation : Hoenn
Je suis (Inrp) : Célibataire (mais amoureuse)
Je ressemble à : Ren Kougyoku - MAGI
Double compte : Noa ; Azilys ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morphing
Race Pokemon/ Métier: Métamorph - Couturière & Costumière
Team/Dresseur/Equipe: Avalon
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden   Mer 17 Jan - 20:35


I'm much more me when i'm with you
feat. Ayden ♥️

L'Amour avec un grand A est l'un des plus grands mystères de la vie, un phénomène qui ne possède aucune réelle explication. Comment deux êtres peuvent s'attirer l'un l'autre, parfois sans vraiment se connaître ? Où naît l'alchimie qui les lie ? Pourquoi une relation peut durer toute une vie ou, au contraire, s'étouffer au bout de quelques temps ? Comment reconnaître la petite amourette à l'amour de notre vie ? Clara, en grande romantique un peu trop guimauve, s'est souvent posée ces questions-là. Que ce soit devant un film à l'eau de rose ou seule, dans son lit, ces questionnements ont plus d'une fois fait le tour de son esprit. Qu'elle veuille bien l'avouer ou non, la Métamorph fait parti de cette catégorie de personnes pensant qu'une vie s'écrit forcément à deux. Elle ne conçoit pas finir sa vie seule, sans un homme à aimer et des enfants à élever. Dans son enfance, elle se voyait déjà mariée à vingt ans et mère d'au moins deux enfants. La petite Clara du passé serait bien déçue d'apprendre qu'à vingt-deux ans, elle est toujours célibataire et bien loin d'être maman. Mais la jeune femme n'est pas pressée : elle est encore jeune, et elle veut être certaine de faire les bons choix.

Et pour être honnête, Clara ne saurait dire si Ayden est vraiment l'homme de sa vie. Évidemment, son affection actuelle trompe sa subjectivité. Bien qu'elle l'aime sincèrement, leur histoire n'en est même pas encore aux prémisses – si tant est qu'elle débute un jour. Après tout, il faut que l'acteur partage ses sentiments et rien n'est moins sûr. Et sur ce point, Clara ne se voile pas la face. Ayden est un homme populaire : des belles femmes, il en a tout le tour du ventre. Il n'a qu'à claquer des doigts pour qu'une mannequin filiforme perchée sur de hauts talons apparaisse dans son lit, prête à exaucer le moindre de ses vœux. D'autant plus qu'il n'est pas exclu qu'il ne veuille tout simplement pas mener le même genre de vie qu'elle. Clara connaît beaucoup de personnes qui ne rêvent pas de la même vie bien rangée qu'elle et les comprend tout à fait. Après tout, les êtres ne font pas tous fait dans le même bois. Certains sont bien trop aventureux et solitaires pour concevoir une vie à deux – et encore moins avec des marmots dans les pattes !

D'ailleurs, étant donné le rythme actuel de leur vie professionnelle, Clara se demande bien ce que donnerait une histoire avec Ayden. Certes, ils se voient souvent aux studios mais contrairement à l'acteur, la Métamorph côtoie beaucoup moins les plateaux. Sa boutique et ses autres clients en règle générale lui demande beaucoup de temps – et Avalon aussi, qui plus est. Pour ne rien arranger à leurs affaires, ils n'habitent même pas dans la même région : un océan les sépare, littéralement. D'ailleurs, ce serait mentir de dire que Clara n'y a jamais pensé. Est-ce une raison pour laquelle elle refusait de se déclarer ? Une parmi tant d'autre, certes, mais une bonne. La Métamorph a beau être une habituée de l'avion, cela reste difficile à planifier. C'est en y repensant que Clara réalise qu'elle a un sérieux problème : elle ne s'était même pas encore confessée qu'elle pensait déjà à toutes les possibles problématiques de leur relation … Avec ça, il est désormais tout à fait possible de douter sérieusement de sa santé mentale, oui.

Sa main toujours déposée sur le large torse de l'Aligatueur, Clara l'écoute avec toute l'attention dont elle est capable. Sa démarche semble les avoir tout deux plongés dans une certaine confusion tout en ayant, pour elle ne sait quel miracle, dissipée un peu de brouillard dans l'esprit de l'acteur. Une étrange contradiction que la Métamorph n'essaie même pas de comprendre : les mains d'Ayden qui viennent encadrer son visage volent toute son attention. Elle ne voit que ses yeux, ambres étincelants, au travers desquels elle se sent vraiment importante. L'acteur reprend alors la parole : il se sent encore responsable de ses pleurs et juge qu'il n'a aucunement le droit de demeurer ici après tout cela. Clara aimerait lui dire que non, mais elle n'en fait rien. Elle connaît Ayden, elle sait très bien qu'il est trop têtu pour accorder quelconque crédit à ses paroles – il se sent bien trop responsable pour accepter qu'elle le défende de la sorte. Alors même si l'idée même de son départ la peine énormément, Clara ne peut le retenir pour autant – peut-être ressent-il un besoin de se repentir ? Ce serait idiot, mais c'est un mot qui défini très bien l'acteur, parfois.

Ayden vient alors poser son front contre celui de Clara. Cette dernière ne le lâche pas des yeux, profitant allégrement de la douceur de cette étreinte innocente et chaleureuse – bien que, il faut l'avouer, elle aurait quand même préféré un autre baiser.

Mais je te laisse décider... Quoique tu choisisses... Que dirais-tu de passer me voir chez moi ce week-end ? Je n'ai pas de tournage..

L'offre est plus que tentante. Clara ne prend même pas le temps d'y réfléchir : elle va y aller, quoi qu'il advienne. Elle ne se souvient plus de ses plans pour ce week-end mais elle n'en a que faire. Si elle a oublié, c'est que ça ne doit pas être très important. De toute façon, elle a quasiment terminé les costumes pour les studios de Voilaroc et elle n'a pas encore reçu le cahier des charges pour la nouvelle commande de la troupe de théâtre avec qui elle est en partenariat depuis ses débuts. Autrement dit, niveau business, c'est assez calme ces temps-ci. Pas que ça lui déplaise : parfois, elle est tellement débordée qu'elle en vient à faire des nuits blanches. Bien qu'elle aime son travail, Clara ne dit pas non à un peu de répit. D'autant plus que ces derniers temps, elle a rarement eu l'occasion de prendre du temps pour elle. La proposition d'Ayden tombe donc à point nommé … bien qu'elle s'angoisse d'avance. Elle ignore ce que l'acteur a derrière la tête mais elle espère qu'il ne se force pas pour se faire pardonner de quoi que ce soit. Ça ne serait même pas étonnant, venant de lui. Il a des idées tellement alambiquées, parfois … C'est à se demander s'il ne souffre pas de migraine, à force.

Et puis.. où voudrais-tu que je dorme...  

Prise au dépourvu, Clara sent ses joues s'embraser. Elle en aurait presque le tournis. Elle interprète peut-être mal mais … dit comme ça, alors qu'ils sont enlacés, ça porte vraiment à confusion. Ne voulant cependant pas qu'Ayden pense que son esprit est perverti, la Métamorph fait de son mieux pour rejeter son embarra le plus loin possible. Après tout, l'acteur a seulement parlé de dormir, pas de faire autre chose. Il faut vraiment qu'elle cesse de monter ainsi sur ses grands Galopa, elle risque d'y laisser sa vie. Pas qu'elle soit cardiaque, mais le risque zéro n'existe pas. Déglutissant difficilement – tout en espérant que l'acteur n'y voit que du feu – Clara hoche doucement la tête. Elle doit rapidement prendre la parole avant qu'il ne s'essaie à une nouvelle tentative d'homicide involontaire.

Je serais ravie de venir te voir … si tu veux bien de moi.

Clara juge plus judicieux de ne pas revenir sur l'histoire du couchage. Premièrement parce qu'elle ne veut pas être mal interprétée et deuxièmement parce qu'elle ne saurait le dire. Si ses sentiments lui hurlent qu'il faut absolument qu'ils partagent leur lit, sa raison refuse de mettre la charrue avant les Tauros. Surtout tant que les sentiments d'Ayden à son égard ne sont pas encore tout à fait clairs. Il ne faut pas se précipiter, après tout. D'autant plus qu'ils auront tout le loisir d'y penser, chacun de leur côté, avant le jour J. Mais avant de faire des plans sur la comète, ils doivent se concentrer sur l'heure actuelle. Toujours perchée sur sa machine à laver, Clara réalise seulement à quel point l'heure a tourné. Sans qu'elle ne s'en rende compte, le soleil a commencé à se coucher, plongeant sa salle de bain dans une légère pénombre. Il ne fait certes pas nuit noire – il fait encore suffisamment clair pour y voir – mais le soleil de l'après-midi est bel et bien parti. La preuve qu'il est l'heure pour l'acteur de s'en aller, quoi qu'en dise la Métamorph. Elle ne peut lui faire rater son bateau pour Sinnoh.

Je … Je crois que nous devrions y aller si tu ne veux pas rater ton bateau … A moins que tu n'aies choisi l'avion pour le retour ?

Lavandia n'étant pas une ville portuaire, Ayden a du prendre une voiture pour faire route jusqu'ici. Ce qui est assez étrange, car il est bien plus facile de venir en avion. Certes, les prix ne sont pas les mêmes mais la Métamorph sait bien que ce n'est pas un réel souci pour lui. De toute façon, quel que soit son moyen de transport, ils ne peuvent tarder davantage. Pas que Clara veuille le mettre dehors, mais elle serait bien embarrassé qu'il loupe son retour à cause d'elle. Bon, le trajet entre Hoenn et Sinnoh n'est pas vraiment le plus long qui soit – elle le sait pour le faire assez souvent – mais ce n'est pas une raison pour prendre de risque. La Métamorph se laisse donc glisser au sol, légèrement gauche après toutes ces émotions. Heureusement que les objets ne parlent pas, car son lave-linge aurait énormément de petites choses à raconter au reste du mobilier !

Tu as besoin d'un petit casse-croûte pour la route ? Je dois avoir de quoi faire dans mes placards.

Alerte rouge. Clara en cuisine, c'est un crime contre l'humanité. Soldat Ayden, abandonnez la mission. Je répète, abandonnez la mission !




©️ Halloween




CLARA ♥
{  Never too old to believe in fairy tales }

Clara pleurniche en #f69eca


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Top
Messages : 236
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 24/09/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro & Célib'
Je ressemble à : Sinbad de Magi
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydroqueue ♦ Blizzard ♦ Force ♦ Hydrocanon
Race Pokemon/ Métier: Aligatueur Shiny / Acteur
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden   Ven 26 Jan - 19:46


I'm much more me when I'm with you

Que se passait-il entre eux ? C'était à la fois clair et flou. Simple et compliqué. Évident et.. pas du tout. L'on donnerait une vu d'ensemble de la situation à Ayden, un point de vu extérieur, il ne serait quoi dire. Quoi en penser. Non pas parce qu'il n'a jamais imaginé un seul instant pouvoir trouver Clara belle, ne l'accusons pas de quelque chose qu'il n'a pas fait. C'est juste qu'il n'y avait jamais réfléchit. Parce qu'elle était une collègue de travail et une amie, et qu'il ne voudrait tout gâcher d'une façon ou d'une autre. Mais était-ce trop tard déjà alors pour ne rien gâcher ? Mais trop tard pour quoi alors ? Il l'avait embrassé pourtant, c'était déjà trop tard, cela était arrivé même plusieurs fois. Elle était là devant lui, dans ses bras, comme deux amants à dire vrai. Les photographes se feraient un malin plaisir à rapporter ça aux journaux tient, histoire d'informer à ceux que ça intéressent que la star venait de se trouver une énième conquête. Merci bien, mais même si déjà de façon général Ayden n'aimait pas réellement s'étaler sur le plan personnel dans les média, il n'aurait aucune envie là tout de suite qu'on le sache, qu'on le voit. Il avait besoin de réfléchir, d'avoir les idées plus clair. Il ne voulait plus flancher devant Clara, il ne devait pas... Son air d'homme fort et sûr de lui venait d'en prendre un sacré coup déjà il n'allait pas de nouveau céder. Il aurait alors le temps de repenser à tout ça, à ce qu'il c'était passé, aux déclarations de Clara qu'il n'avait su repousser. Pourtant, Ayden avait déjà brisé des cœurs certainement, mais il n'y avait jamais prêté de réelle intention, parce qu'il avait toujours été parfaitement honnête sur ce plan là. … Il a toujours été honnête ? Alors pourquoi ne l'a-t-il pas rejeté ? … Besoin de réfléchir.

Il prit cependant les devants, et invita de suite la jeune femme à revenir le voir. C'était nécessaire, pour deux je crois. Il ne savait pas trop s'il voulait être seul où s'il voulait abuser encore de la présence de la jeune femme à ses côtés (oui j'ai choisit ce mot là pour t'ennuyer), de rester simplement à profiter de la douceur de ses mains, de se concentrer sur sa respiration, sur sa voix. Mais.. traîner était inutile. La journée touchait à sa fin, il devait rentrer, ne pouvant indécemment pas rester à dormir chez elles pour diverses raisons.
La première étant que cela restait gênant. Pour la première fois de sa vie, il trouvait ça gênant de rester avec une femme chez elle. Parce que rien n'était sûr ni clair.
Deuxièmement il n'était pas certain de ce qu'il se passerait. Encore une fois chose rare puisqu'il était relativement maître de ce qu'il faisait dans la vie.
Et du coup troisièmement par respect pour Clara. N'étant pas certain de ce qui était en train de se profiler devant lui, quand bien même il avait eu du laissé aller durant un bref instant, Ayden ne voulait alors rien compromettre. Ne pas faire quelque chose qui ne serait pas respectueux pour Clara. Elle mérite mieux que ça. Elle n'est pas la fille que l'on croise un soir sans se poser de question, il ne pourrait pas. Alors vaut mieux ne pas tenter le diable -il était évident qu'elle avait songé à ça quand il avait parlé de dormir, cela c'était remarqué chez elle qui plus est-. Ils se reverront en temps et en heure, quelques jours, c'est tout, elle avait accepté. Il lui offrit alors un sourire aussi léger qu'emprunt d'une certaine tendresse. Il aurait le temps de réfléchir d'ici-là. Certainement. Du moins il l'espérait.

Le jeune homme ne réalisa une fois de plus à quel point leur proximité avait toujours été là même depuis tout à l'heure, qu'à l'instant même où la distance devint plus grandes que quelques centimètre. Lui laissant alors de l'air et surtout s'éloigner de cette machine à lavé. C'est qu'il en avait presque oublié où il était le bougre.

« J'ai un navire à prendre à Poivressel. Il me fera arrivé directement à l'endroit où l'ont m'attend. Mais ne t'en fais pas j'ai le temps, un taxi fera très bien l'affaire. »

Sinnoh était entouré d'eau, et il tournait beaucoup autours de cette dernière, alors parfois.. prendre la voie marine était plus pratique. L'air un peu embarrassé, mais loin de se laisser pour autant totalement démonter, l'aligatueur se frotta la nuque à sa proposition.

« Hm. C'est gentil, mais ne t'ennuies pas d'accord ? À dire vrai je peux très bien m'acheter un sandwich sur le retour si nécessaire. »

Mais Clara semblait déterminé à lui donner quelque chose pour son voyage, ainsi, il attendit avec le sourire à ses côtés qu'elle ai terminé. Ne voulant pas la contrarier et préférant lui faire plaisir, il la laissa faire, et se retrouva alors avec un sandwich au poulet dans son sac.

« Merci Clara. Tu n'étais pas obligé, mais merci. »

Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'à l'instant même où il ouvrirait son sac pour manger une fois à sa place, il aurait alors beaucoup de pensées qui vont s'entrechoquer dans son esprit. Mais.. il le verrait bien assez tôt. En réalité, il serait plutôt l'heure d'y aller non ? Le jeune homme avait appelé durant la préparation certes rapide mais nécessaire de son repas un taxi, qui ne tarda guère à se présenter devant sa boutique.

« Tu veux m'accompagner ? Vraiment ? Oh.. Ce n'était pas las peine de t'ennuyer à faire le trajet mais tu peux venir. »

Visiblement, elle voulait lui dire au revoir sur le port comme il se doit, ainsi, le jeune homme monta à l'arrière de la voiture avec la jeune femme. Le conducteur sembla le reconnaître et tira une drôle de tête, comme s'il souhaitait lui demander un autographe mais n'osait pas. C'est peut-être pour cela qu'il lui demanda s'il en voulait un de lui-même. Et lui tendis alors l'argent ainsi qu'un bout de papier signé à ce dernier.

« Prenez ça, c'est pour la course du retour pour ramener la demoiselle chez elle ok ? Attendez ici. »

En tant qu'homme galant, il avait bien sûr laissé au concerné de quoi payer le retour. Non pas que Clara ne saurait pas le faire, mais elle était venu rien que pour lui, cela lui avait semblé... Naturel ? D'un regard, il s'informa alors de la présence de son navire qui concernait son retour, ainsi que de son heure de départ. Il était temps, il serait bientôt l'heure. Le jeune acteur se tourna alors vers la jeune femme, soudainement, se demandant alors comment cela se passerait ? Il réfléchissait probablement trop.

« Eh bien.. merci de m'avoir accompagné. J'espère que ton retour se passera bien. On se voit bientôt du coup ? »

Ce n'était pas une vrai question, c'était sûr qu'ils se reverraient. Pour le travail et puis, il l'avait en prime invité et elle avait accepté. Donc c'était logique. Cependant, il attrapa le menton de la jeune femme pour le relever vers lui, et après un instant d'hésitation, il c'était alors penché, pour réduire l'espace entre eux à néant et offrir alors ce qui lui avait paru le plus logique à cet instant un baiser. Aussi sage que doux. Aussi léger que bref, il était tout de même présent. Et Ayden avait alors rompu le contact pour souffler simplement à « à bientôt. Je t'envoie un message quand je suis arrivé si tu veux. » Et s'éloigner vers le navire qu'il devait rejoindre. En partant, le jeune homme frappa du bout de sa queue les mains d'un homme munis d'un appareil photo, visiblement assez peu enclin à le laisser repartir avec les photos qu'il venait de trouver. Il avait été reconnu et attirait forcément les regards, mais il n'avait pas envie de s'exposer et d'exposer Clara. Ce n'était pas un jeu. À tel point, qu'il ne put s'empêcher de rester pensif, durant tous le trajets. Il ne lui parut pas bien long. C'est à se demander comment serait leur prochaine retrouvailles. Ses lèvres sont douces...


Code © Kuru' on Libre-Graph




des bidules et des trucs ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden   
Revenir en haut Aller en bas
 
▬ I'm much more me when I'm with you • Ayden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» Une simple balade au bord d'un simple lac. [Pv ♦ Ayden]
» JOAO&AYDEN | Ho god
» Ayden ▬ Vous ne me comprenez pas. Au fond, ça ne m’étonne pas.
» Ayden ►Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-