Partagez | 
 

 Tu l'aurais pas deviné hein ? ~ [ RP Futur : + 5 ans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Tu l'aurais pas deviné hein ? ~ [ RP Futur : + 5 ans]   Sam 7 Jan - 13:41

Feat Raffaelo & Cassidy
Parce que tu m'as promis une bibliothèque
 Un déménagement n'est pas forcément la chose la plus agréable qui soit. Devoir déplacer toute ses affaires d'un point A jusqu'à un point B était une activité qui ne promettait que des heures d'emballage, de transport et de rangement, tout simplement dans le but final que ces dites affaires est l'air d'être à leur place depuis toujours. C'était en général le bon moment pour ce dire « ais-je vraiment besoin d'autant de casserole ? » ou pour entendre « tu as vraiment besoin d'autant de chaussure ? » et la réponse était en général toujours oui. Car il faut être sans cœur pour séparer un batterie de cuisine, ou totalement inconscient pour envisager qu'une femme comme Cassidy n'aurait pas assez de paires de chaussures pour faire face à toute les situations possible et aller avec toutes ses tenues. Ce qui ne l'empêchait pas de lâcher régulièrement un petit « je n'ai rien à me mettre » qui faisait rouler des yeux son conjoint et prouvait bien que les femmes étaient des emmerdeuses finis. Ou juste les femmes dans son genre en fait. Comme quoi, être éduquer par une femme dont le dressing était deux fois plus grand que sa chambre ne pouvait que laisser des marques et fausser l'idée qu'on se faisait d'habitude d'une garde robe correct.

Fort heureusement pour Cassidy, si elle était actuellement en plein déménagement, c'était pour venir habiter dans une demeure plus grande. Une maison coquette, dans le quartier résidentiel de Safrania qui possédait même un petit jardin. L'avantage flagrant de cette habitation étant qu'elle n'était pas composé de deux appartements distinct dans deux villes différentes. Car oui, depuis qu'elle s'était mise en couple avec le Valentini, la jeune femme avait plus ou moins sauté d'un appartement à l'autre selon l'envie, ou les besoin pour le travail. Son emploie à elle se trouvant à Céladopole et celui du jeune homme principalement à Safrania. Bien sûr, chacun suivait un peu l'autre et le violet s'était retrouvé à plusieurs reprise dans l'appartement de la mafieuse plutôt que dans le sien, auquel il semblait pourtant étrangement attaché (un truc de mec d'après Cassidy qu'elle ne pouvait donc pas comprendre) mais le meneur du couple n'étant pas difficile à déterminer, la demoiselle avait surtout fini par habiter chez le tueur à gage pour finalement ne se servir de son appartement que comme chambre au cas où à Céladopole et entrepôt à fringue.  (Puisque réquisitionner presque tous les placards du Valentini n'avait pas suffit au déménagement complet de sa boutique de vêtement personnel.)

Aussi peu pratique que cela en avait l'air, les deux jeunes gens semblaient en être plutôt satisfait. C'était peu conventionnel, mais en même temps, faire accepter ce genre de relation au Valentini devait déjà être un exploit en soi que la jeune femme avait réalisé sans trop savoir comment elle-même. Un don certainement. Seulement voilà, cela faisait 5 ans qu'ils étaient ensemble. A force, même la mère de la Mentali avait fini par renoncer à l'idée que sa fille plaquerait ce sale type, ou bien que ce dernier allait se casser aussi vite qu'il était apparu dans sa vie. Ils étaient visiblement décidé à rester ensemble pour une raison qui n'appartenait qu'à eux et la jeune femme avait même convaincu son conjoint qu'un déménagement serait une bonne idée. Comme cela, d'un coup, sans raison ? Pas tout à fait…

Balayant la pièce envahis par les cartons du regard, la jeune avait lâché un soupir avant de baisser les yeux pour tomber nez à nez avec son ventre rond. La grossesse lui allait plutôt bien, sa tendance à s'activer et bouger dans tous les sens l'avait préservé d'un empattement superflu et elle avait dépassé depuis un bon moment les nausées pénibles qui lui donnait au début envie d'approuver sa mère quand elle parlait de parasite. Un adorable parasite que Cassidy aimait de tout son cœur bien entendu, mais il fallait tout de même avouer qu'il y avait plus d’inconvénient que d'avantage pour l'instant.  

« Alors bébé t'en penses quoi ?… Que c'est le bordel et que si ça continue tu auras un carton en guise de berceau parce que tes parents son désorganisé ?… Ouais c'est pas faux. »

Ah. Autre symptôme idiot de la grossesse ; la prédisposition de Cassidy à se parler seule ou à entretenir des conversation avec son chat c'était étendu à un fœtus qui n'en avait certainement rien à cirer de comment sa génitrice allait organiser les étagères. Jamais très empathique ou d'un quelconque soutiens ces bébés à naître. Mais puisque cela devait de toute façon être une sorte d'auto-motivation de la part de la jeune femme, elle se décida à aller chercher quelques cartons resté dans sa voiture, car il était tout bonnement inenvisageable que sa théière adorée passe la nuit ailleurs que dans sa nouvelle cuisine. Mais en prenant un carton dans les bras, la jeune femme c'était vite rappelé qu'un gros ventre était quelque chose d'handicapant. Raté pour prendre deux cartons, soyons raisonnable, un seul suffirait. Le calant comme elle pu pour ne pas écraser sa progéniture à venir, la jeune femme se retourna pour enfin se rendre compte de la présence d'un berger allemand, assis fièrement à côté d'elle et qui la fixait, lui donnant l'impression d'avoir été prise la main dans le sac pendant une bêtise.

« Ben quoi ? J'vais pas me perdre dans la cours hein… »

Car oui, Cassidy parlait au chien aussi… Cette fille manquait clairement d'amis, mais bon. Ce n'était pas le soucis. Plus efficace que n'importe quel homme de main de sa mère à qui elle avait toujours faussé compagnie comme cela lui plaisait depuis l'adolescence, ce chien semblait toujours capable de la suivre n'importe où comme si elle allait s'attirer les pires ennuies sans sa protection. En même temps, on ne pouvait pas s'attendre à moins du dressage de l'ex colonel Valentini… Car oui, elle n'avait rien trouvé de mieux que d'offrir un jour un chiot à Raffaelo pour son anniversaire. Faisant un signe de tête pour inviter le chien à la suivre à l'intérieur de la maison, la jeune femme rentra donc dans le salon où elle se retrouva face à l'homme violet avec qui elle avait décidé d'habiter. C'était fou comme entre son bidon, les bestioles et lui elle n'était jamais seule dans cette baraque en fait. Ouvrant d'abord la bouche pour lui dire quelque chose, elle se ravisa vite fait en se rendant compte qu'elle était en train de faire exactement une des choses qu'il lui avait récemment interdite, à savoir porter des trucs. Elle n'avait pas trop compris pourquoi, mais apparemment, dans son cerveau de mâle, être enceinte l'avait transformé en une sorte de Cassy 2.0 dont la peau était en sucre et les muscles en guimauve. Une mise à jour aussi foireuse foireuse que Windows Vista en somme, que la jeune femme n'avait pas souvenir d'avoir approuvé.

«  Hey Raffy… Elle avance la bibliothèque ? »

Parce que ouais, parlons en de la bibliothèque à monter d'abord ! Parce que hein… c'est… Euh… Ben elle n'avait rien d'autre sous la main pour détourner son attention en fait. On fait comme on peu dans la vie.
© PRIDE SUR LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Poképerv'
Messages : 874
Pokédollards : 101
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden, Leo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: Tu l'aurais pas deviné hein ? ~ [ RP Futur : + 5 ans]   Lun 16 Jan - 21:54





Je suis nul

en devinettes

Cassidy
Raffaelo

« Raffaelo, regarde, je te présente ta femme. Du moins ta futur femme, tu vas devoir te marier avec elle pour les bonnes affaires de la famille et puis-
« J'en veux pas de votre poupée de chiffons, les gens sans personnalités m'intéressent pas. Et franchement ? Me marier moi ? T'as vu ma gueule ? Jamais de ma vie je m'attache à quelqu'un.
« Soit polie jeune homme si tu ne veux pas une correction. Tout homme se doit de se marier, on te demande pas d'aimer de toute faç-
« J'aime personne foutez moi la paix !

C'est ce qui était souvent audible à l'époque dans le manoir des Valentini. À l'époque où ce dernier était encore un jeune homme et qu'on attendait de lui qui reprenne la tête de la famille. Rien de bien compliqué, mais rien de bien simple non plus finalement. Et puis après, plus tard, il y avait des conversations de ce genre. Le lieu était totalement différent, comme un bar, avec une boisson alcoolisé devant lui, l'air de suite plus âgé.

« Pffff les gonzesses ? Ça sert à rien. Se caser ? Pourquoi faire ? J'ai une tête à me passer une laisse autours du coup, jamais de la vie hein !
« T'as trop raison ouais !

Et là aujourd'hui ? Eh bien, tu reprends le même homme à la longue chevelure violette, habillé simplement d'une chemise et d'un pantalon tout ce qu'il y a de plus classique, dans les tons sombres parce qu'il préfère ça. La tête dans un carton. En prenant la peine de regarder autours de lui, on peut alors se rendre compte qu'il se trouve dans une maison encore dépourvu de tout meuble, en dehors de quelques uns déjà montés. La maison semblait relativement neuve, et cette dernière était envahit de divers cartons, certains avec des annotations quant à leur contenu et d'autres pas. Certains avaient des prénoms, comme « armes Raffaelo » ou alors « livre Cassidy ». Et c'est à cet instant que tout esprit attentif comprendra quel est le rapport entre cet instant et les flash de sa vie juste plus haut. Oui. Cassidy. Tu rêves pas c'est bien le nom d'une femme, ayant visiblement des affaires dans des cartons. Et mieux encore, en cherchant un peu plus, je suis certaine qu'en ouvrant un peu les yeux on peut facilement remarquer la dite demoiselle armée d'un carton et d'un ventre arrondit. La blague hein ? Non, n'allez pas lui dire ça, ce serait un coup à vous prendre un poing dans la tronche, on ne se moque pas de Raffaelo impunément, il fait ce qu'il veut voilà tout.

Quelles pourraient être les raisons d'un tel retournement de situation dans sa vie ? Je sais pas, peut-être que malgré tout ce qui pourrait dire il est capable de s'attacher ? De se dire qu'elle était à lui et qu'il n'en voulait pas d'autre. Qu'elle devait lui appartenir et qu'il devait la garder jalousement ? Va savoir. C'est ce qu'il te dirait. Même si la réponse serait indéniablement oui, on ne fait pas ce genre de décision au hasard. On ne déménage pas sans raisons. Même si la faire venir dans son ancien appartement était déjà quelque chose, maintenant c'est.. une autre affaire. On l'avait payé pour ça ? Pas du tout c'est... plus grand voilà. Et la raison n'est pas du tout que chez lui serait bien trop petit pour faire venir un chieur à deux pattes en plus pas du tout ! Et puis. C'est pour le chien ! Voilà ! Tu vois y a un jardin et tout c'est pour lui. Tu me crois pas ? T'as pas tout à fait tord. Mais laissons de côté les techniques o'combien agréable Cassidy avait usé pour le mettre dans cette situation, le résultat était là, il était assit sur le canapé, en train de fixer un carton comme si ce dernier allait se remplir tout seul. Et comme si la bibliothèque qui était alors en tas allait se monter de la même façon. La magie, ça n'existe pas.

« Tuer quelqu'un est tellement plus facile. Pourquoi j'ai dis que j'allais la monter cette bibliothèque de merde ? Pff.

Ben ouais Raffy, faut arrêter de faire le malin, maintenant tu te fais avoir tout seul, on pourrait bien se moquer de toi. Mais fort heureusement, il n'y a personne pour le faire. Du moins sauf Cassidy et leur chien en fait. En vrai, le bruit des pattes de l'animal et de la demoiselle qui devait se déplacé lui fit remarquer la présence de cette dernière. Elle fait quoi au juste ? Il l'avait pas posé sur une chaise tout à l'heure en lui disant de pas bouger ? Si. Mais elle était debout et. Un carton dans les mains.

« ….

Ouais instant de bug, le temps que l'information monte au cerveau de notre homme qui venait d'atteindre la trentaine à présent tout juste.

« Wolverine ! Viens là.

Il croisa les bras, l'air visiblement pas satisfait.

« Tu devais pas me dire quand elle faisait une bêtise ? J't'ai dit quoi ? On aboie quand elle se lève pour porter des trucs lourd. Comme ça.

Et comme  pour imager, il c'était levé pour attraper ce qu'elle tenait dans ses bras devenu en mousse depuis qu'elle avait attrapé la maladie de la grossesse à cause de lui. -oui la maladie de la grossesse!- et lui montrer ce qu'elle ne devait pas faire. Et en plus de retourner la situation à son avantage, tu la vois l'esquive parfaite parce que la dite bibliothèque n'avait pas avancé d'un pouce ?

« Maintenant demoiselle tu vas retourner t'asseoir.

Comment ça il en faisait trop ? Le chien lui en tout cas semblait dire à son maître qu'il avait compris en aboyant, avant d'aller se coller contre leurs jambes. D'ailleurs histoire de détourner l'attention et se faire écouter en tant qu'homme maléfique qu'il était avec elle, le jeune homme n'hésita pas un seul instant à sortir sa carte maîtresse... Le sourire charmeur et le baiser sur ses lèvres. Alors belle demoiselle on est contente d'être ici?~

En tout cas, c'est finalement pas si mal... Tu sais.... D'être posé... Comme ça avec quelqu'un...


© REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu l'aurais pas deviné hein ? ~ [ RP Futur : + 5 ans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Profil d'un futur Premier ministre
» Le futur prochain codex orks
» Prospects [Futur Stars]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Dreamland :: Rp Spéciaux-