Partagez | 
 

 Face à face avec la Réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 541
Pokédollards : 68
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Face à face avec la Réalité   Lun 9 Jan - 18:34

Face à face avec la Réalité
feat. R. Shin "Reshiram" Ramsey



En sept années beaucoup de choses ont changé. Sept années peuvent sembler ridicules pour un être immortel et âgé, mais pour un enfant c'est plus qu'il n'en faut afin de devenir adulte.

Le monde n'en était pas encore à ce qu'il est actuellement. Certes, Chronos et Avalon existaient déjà mais leurs puissances étaient loin d'égaler celle qu'elles possèdent aujourd'hui. C'était le bon moment pour frapper un grand coup, pour faire tomber ces teams aux idéologies dangereuses pour l'équilibre mondiale. Mewtwo ignorait beaucoup de choses concernant Avalon. Du peu qu'il avait aperçu, il ne connaissait que les actions extrémistes des terroristes pokemons usurpant leur identité. A quoi ce manque d'informations était-il dû ? Simple. Chronos.

Toute l'attention du psychique était concentrée sur les agissements de ce second groupe depuis le grand bouleversement. Cela faisait un peu plus de 70 ans que la grande guerre s'était terminé promptement, à cause d'une étrange évolution simultanée des pokemons, ou devrait-on dire "transformation" ? Dans tous les cas, depuis que les pokemons ont pris une forme humanoïde, la société telle qu'on l'a connu s'est complètement écroulée. Dans sa réformation, quelques humains auraient décidé que "c'était mieux avant" et qu'il fallait conserver la tradition de capture et de dressage des pokemons devenus humains. Et c'est là que la team Chronos fait son apparition.

Là où beaucoup se souciaient de l'avis des hybrides, le nouveau nom donné aux pokemons à cause de leur mélange entre morphologie humaine et capacités pokemons, Chronos préférait agir égoïstement et rafler tout ce qui pourrait être utile à son développement. Très honnêtement, Mewtwo aurait pu fermer les yeux sur eux comme il l'aura fait auparavant avec les autres groupes, sauf que cette fois il n'y avait personne pour tenter de les arrêter. La police, un puissant hybride, un courageux humain, personne ne venait se placer en travers de cette organisation d'esclavagistes. Quelque chose de plus fou encore avait frappé le légendaire, quelque chose qu'il aurait cru impensable s'il ne l'avait pas vu de ses propres yeux.

Les habitants d'Unys soutenaient Chronos, ils soutenaient des criminels ouvertement et sans la moindre pudeur ! C'était la goutte de trop. Le clone aurait pu descendre dans cette région et soigner le mal par le mal, tout raser avec ses pouvoir psychiques récemment récupérés, et leur apprendre par la force que les pokemons ne sont ni leurs jouets, ni leur propriété exclusive, mais ce n'était pas la bonne manière d'agir... Mew le lui avait appris autrefois. Il y a du bon en chacun, et tout le monde est capable de se repentir. Ce qui voulait dire que sa mission n'était pas d'appliquer une justice écrasante sur ces vivants, mais plutôt de continuer à les surveiller et d'intervenir lorsque quelque chose de grave se passera.

Et justement, l'albâtre fût témoin d'un tel évènement à Ogoesse. Autrefois petit village calme, Chronos cherchait à le transformer en une sorte de base axillaire, sans doute pour des projets encore inconnus. Mewtwo ne vit que deux possibilités : Soit ils cherchaient à s'étendre tout simplement, soit ils avaient repéré quelque chose de grand intérêt pour se positionner dans le coin. Le clone d'avant aurait chargé tant que leur fort était encore en chantier, ça leur aurait fait une belle leçon, mais à présent il préféra les surveiller calmement afin d'empêcher leurs futurs crimes sans blesser quiconque. Ces gredins ne méritaient pas la mort, cependant ils devaient prendre conscience qu'ils n'auront plus carte blanche à partir de maintenant.

Plusieurs mois passèrent, pendant lesquelles une créature habillée uniquement avec un trench-coat long noir, un t-shirt rayé et un jean clair stationnait à plusieurs kilomètres en altitude au-dessus de ce qu'étaient les Vestiges du Rêve à Ogoesse. Tout ce qu'il vit étaient des ouvriers, des chefs d'équipe, des contrôleurs techniques, des managers, des patrons et des tas d'autres vies jouer une pièce de théâtre des plus curieux. Chaque acteur et actrice jouait son rôle du mieux qu'il le pouvait, discutant probablement de l'avancée du chantier et des problèmes habituels que peut causer un tel projet. Est-ce qu'ils méritaient d'être châtiés pour leur participation ? Bien sûr que non, ils ne cherchent qu'à gagner leurs vies, à nourrir leurs familles. Il n'y avait même pas à les juger, car même s'ils mettent leurs talents au service d'un mal grandissant ils peuvent toujours se repentir.

Ce n'est qu'une fois la base en service que Mewtwo se décida d'agir, le seul problème étant de savoir comment. Du peu qu'il sait sur son ennemi, ce sont des voleurs de pokemons qui réalisent du trafic d'esclaves là où ils le peuvent. Avec l'hybridation, ils ont transformé cet évènement en opportunité criminelle, mais cela n'apportait rien sur quoi faire. Sauver les innocents capturés était bien entendu une priorité, et après ?

Se mordant la lèvre, l'incertain se laissa chuter vers sa cible en se disant qu'il verra bien, et avisera en fonction des évènements...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 376
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden & Mikelangelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Sam 11 Mar - 12:46

     
Face à face avec la Réalité

     
La Réalité c'est comme une claque dans ta gueule parfois

     
feat John - Shin

   
Le temps passe, toujours, sans jamais s'arrêter. Il n'est rien pour les Légendaire, ceux présent depuis la nuit des temps ne doivent même plus avoir une réelle notion de temps qui défile. Qu'est-ce qu'une année ? Rien du tout. Si ce n'est pour les mortels une façon de compter sa propre vie. En quoi avoir dix ans de plus changera Shin ? En rien. Parce qu'il est immortel et condamné à voir le monde changer autours de lui. Mis à part l'évolution du monde, il n'y prête pas attention, parce que ça ne changera rien. Et parce que son rôle n'a jamais été de s'intégrer parmi les humains en réalité, il devait juste... être le Dragon de la Réalité et rien de plus. Les mortels sont les créations d'Arceus et il est bien assez grand pour les gérer. Ou peut-être part-il juste du principe qu'ils peuvent se gérer eux-même tout simplement. Que le monde a été fait et qu'il est ensuite censé tourner par lui-même. Moui. Parfois, on pouvait douter, sinon pourquoi une telle décision ? Pourquoi les rendre humains ? C'est bien pour essayer de réparer une erreur ? Mais peut-on réellement les réparer ? Shin est convaincu que si on désire avoir un monde parfait sans le moindre erreur, il ne faut pas en créer un. Même les Légendaires sont imparfaits, la preuves certaines réagissaient plutôt mal à cette découvertes. Lui ? Oh. Il s'y faisait. Je crois que y a rien de plus à dire. S'y faire. C'est bien la seule chose qu'il sache faire réellement, agir pour le bien de tous ? Mouais, il n'y pense pas. Non pas qu'il est égoiste mais il agit sans réfléchir et sans se prétendre être un défenseur de cause. Il n'en est pas un. Il est juste la Réalité et donc il est réaliste... Capable de comprendre le bien et le mal qui font de ce monde ce qu'il est aujourd'hui, et qui lui donne cette saveur. Mais pourquoi je parle de tout ça ? Parce que ces idées se retrouvent souvent confronter avec les autres. Les mortels ? Normal, leur vie est courte et ils veulent toujours le meilleur. Mais pour les Légendaire c'est autre chose. Et aujourd'hui, il allait faire la rencontre d'un Légendaire qu'il n'avait alors jamais vu de sa vie, et ce malgré les années.

C'était à Unys. Sa région d'origine, désormais au main d'un groupe d'humains qui se fait appeler « Team Chronos ». De quoi ne pas approuver leurs idées, surtout en tant que Pokemon, mais pour Reshiram, c'est là le résultat de la triste réalité. De l'échec d'Arceus a avoir espérer atteindre un Idéal. Rien de plus. Rien que l'on peut cautionner mais quoi dire ? Rentrer en guerre ? Non. Le monde n'est pas fait pour ça. Mais cette personne survolant alors le complexe qu'il survolait ne devait pas partager le même avis. Qui était-il ? Un Légendaire à n'en point douter, il pouvait le sentir, mais après, il ne le reconnaissait pas et était incapable de reconnaître cet aura qu'il avait. Alors... Qui ? Arrêtant sa balade en plein air, lui et ses ailes faites de plumes blanches, tel un ange venu du ciel, il avait alors attrapé le jeune homme par le col.

« Hey ! »

C'est une bonne approche ? Comment ça tirer quelqu'un par le col en l'interpellant y a mieux comme première impression ? Mais non je ne vois pas de quoi tu parles... Mais de toute façon, pas grand chose n'arrêtait Shin et ce n'était pas la gêne qui allait arrêter l'homme aux cheveux blanc -même si en vrai ils ont les deux des cheveux blancs et semblent bien jeunes, difficile de savoir de qui je parle hein-.

« Je survolais l'endroit par le plus graaaand des harsards et je t'ai vu. Tu comptes faire quoi en fait tout seul ? T'es quel Légendaire ? Reshiram enchanté ! »

Et le sourire revint sur ses traits. Shin aimait le faire apparaître, même s'il pouvait agacer les autres, il était toujours là, parce que malgré la morne réalité, il préférait en sourire le plus possible. On le vit mieux ainsi je suppose. Mais puisqu'il avait toujours du temps à tuer, il était curieux de sa personne et puis... de ses intentions. Il faut avouer qu'il n'avait lui même pas put s'empêcher d'être curieux vis à vis de cette fameuse Team, surtout que cette dernière naissait dans son territoire d'origine.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'




#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 541
Pokédollards : 68
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Dim 26 Mar - 12:52

Face à face avec la Réalité
feat. R. Shin "Reshiram" Ramsey



« Hey ! »

Hey ? Qui va là ?
Alors que le clone descendait à toute vitesse vers la base en construction, quelque chose, ou quelqu'un, l'avait saisi par le col avec une déconcertante facilité. Par pur réflexe, il s'éloigna de suite de la personne l'ayant interpellé ainsi, mettant une bonne distance entre les deux êtres à la chevelure similaire.


« Je survolais l'endroit par le plus graaaand des harsards et je t'ai vu. Tu comptes faire quoi en fait tout seul ? T'es quel Légendaire ? Reshiram enchanté ! »

Son ton de voix fut des plus déplaisants. Cet homme n'avait-il donc pas appris que les premières impressions sont toujours les plus importantes ? Enfin, Mewtwo se fichait de faire bonne figure en guise de présentation. Savoir ce que l'on pense de lui ne l'intéressait pas, pas plus que de faire ami-ami avec toute personne qu'il croisait. Alors bon, peut-être qu'il avait en face quelqu'un de semblable, et ce pas seulement au niveau des cheveux, mais qu'importe. Le clone n'est que trop bien placé pour savoir que les points communs ne rapprochent les vies que superficiellement. Sans une réelle intention, deux êtres similaires ne seront jamais plus que des connaissances, et cela convenait parfaitement à notre jeune centenaire.

- Quelle question, je vais leur mettre des bâtons dans les roues !

Lévitant dans sa légère aura bleutée, Mewtwo montrait déjà ce côté direct lors de ses interactions avec autrui. Sa colère, fraichement réveillée par la création de Chronos et d'Avalon, le rendait toutefois plus impulsif que jamais. Crachant presque sa réponse à la figure du dénommé Reshiram, l'arme vivante ne souhaitait pas perdre de temps dans des palabres dénudées de toute utilité. Ce qu'ils avaient en dessous de leurs pieds ne devait absolument pas être achevé, alors autant tout détruire. Sauf que Mewtwo ne savait rien de ce qu'il pourrait trouver à l'intérieur, donc "détruire ce bâtiment" n'était pas la bonne réponse.

Un autre problème se posait aussi. Rien ne disait que cet homme aux ailes blanches n'était pas un allié de Chronos, gardant les cieux afin d'empêcher toute attaque aérienne. Après tout, Mewtwo ne connaissait rien des légendes extérieures à celles de Kanto et Johto, et encore. Sous sa véritable forme il n'aurait jamais pu entrer dans une école ou une bibliothèque sans qu'on le pointe du doigt telle une anomalie, et depuis qu'il possédait ce corps humain il était difficile de changer les habitudes. Parfois le Légendaire avait l'impression qu'on savait le reconnaitre d'un simple regard, ce qui lui offrait un léger malaise dès qu'il tentait de se mêler à la population. Cette hypothèse ne reposait sur rien de censé ni de concret puisque lui-même n'arrivait pas encore à déceler la part pokemon chez les personnes qu'il croise, mais elle ne sortait pas de sa tête depuis quelques temps maintenant.


- Et ne t'avise pas d'essayer de m'arrêter, pour ton bien j'entends.

On est vraiment bien loin du silencieux Mewtwo actuel vraiment. Là, tout ce qu'il présente n'est qu'impatience et agressivité, s'expliquant partiellement par ce qui se trouve à deux cents mètres en dessous de ses pieds et par le frein qu'imposait son quasi-jumeau en face. L'albâtre aurait très bien pu se dégager du Reshiram en lui envoyant une déferlante Psyko, néanmoins ce dernier n'avait pour l'instant rien fait de mal envers quiconque en présence du clone. La présomption d'innocence restait importante, et cet homme ne méritait en rien des coups autres que verbaux... Puis tout ce qu'avait fait l'arme vivante n'était que de lui donner un avertissement, un conseil rien de plus. Libre à lui, tout comme à chacun, de le suivre ou non, surtout si c'est un gardien de Chronos ou quoi que ce soit du même genre.

Qu'il ait l'air de comprendre ou non, Mewtwo n'avait pas envie de perdre une seconde de plus dans les hauteurs. Il reprit donc sa chute vers le toit en construction de la base, en ignorant complètement la présence de quiconque sur son chemin.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 376
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden & Mikelangelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Ven 12 Mai - 18:00

     
Face à face avec la Réalité

     
La Réalité c'est comme une claque dans ta gueule parfois

     
feat John - Shin

   
Quand on pose une question on s'attend à une réponse, ou plutôt quand on pose des questions on s'attend à plusieurs réponses. Mais Shin est le genre d'être qui ne prend pas gare aux réponses oubliés. Parce que Shin pose souvent beaucoup de questions et toutes ne sont pas forcément bonnes à garder. Mais là, faut avouer qu'il aurait tout de même avouer bien aimer connaître qui est ce légendaire devant ses yeux. Il avait un p'tit quelque chose de familier, tout en étant certain qu'il ne l'avait jamais vu... Bizarre non ? Pourtant, Reshiram n'était pas quelqu'un de très sociable, et autant dire que le nombre de Légendaire qu'il connaît personnellement se compte sur les doigts de la main. Mais il n'est jamais trop tard pour se rattraper. Alors tant pis, il n'aurait qu'à réfléchir et essayer de deviner lui-même. Planant aux côtés du jeune homme à la couleur si semblable à la sienne, il se doutait bien de cette réponse. Enfin.. il s'en était douté. Bien sûr qu'il ne descendait pas pour leur proposer un p'tit verre et un apéro à partager sous le soleil, mais.. pourquoi faire ça ? Ce genre d'attitude, ou de volonté, cela lui rappelait son frère, ou alors Kazuko. Il appréciait d'une certaines façon ces deux légendaires, mais il ne comprenait pas en son for intérieur leur volonté de vouloir agir pour changer les choses. Shin est quelqu'un d’extrêmement passif en tout point, et ce même dans son rôle de divinité, la réalité c'est quelque chose qui coule au fil du temps, qui passe et qui se laisse aller. La réalité, c'est le présent ce qui est là tout de suite, tout ce qui appartient à la volonté s'approche un peu trop du rêve et de l'utopie pour lui. Alors.. il la regarde, d'un air curieux. Se disant qu'il n'a pas à agir pour le bien de tous, qu'il n'est pas un défenseur, mais que certainement la présence de personnes désirant l'être fait partit de ce monde. Il y a le bien et le mal. On déteste le deuxième, on souhaite l'éloigner, mais le bien est présent grâce à lui et au fond c'est une réalité à la fois naturelle et peut-être déprimante qui tourbillonne sans cesse et dont il font tous partit.

La tête penché en le regardant descendre à nouveau, le légendaire de la réalité hésita alors un instant, se demandant alors s'il prenait le risque de l'attraper par le col encore juste pour voir. Il était tenté, mais n'étant pas du genre à s'attirer volontairement la foudre des autres, il piqua alors pour le suivre, du moins être à sa hauteur.

« J'entends bien que tu veux leur mettre des bâtons dans les roues mais pourquoi ? »

Apposant son index sur le menton une pensée lui vint soudainement comme si son esprit venait tot juste de faire le rapprochement entre les deux.

« D'ailleurs c'est marrant, tu me fais penser à quelqu'un... »

Deux secondes réflexions maximum, certainement, histoire d'être sûr de ne pas dire de bêtise, mais non il lui ressemblait !

« Tu me fais penser à Mew en vrai. Enfin Kazuko quoi maintenant. »

La demoiselle rose, qui passait son temps à lui tourner autours avant malgré son besoin de solitude. Et qui avait croisé sa route encore lorsqu'ils ont prit forme humaine. Et elle aussi aimerait voir le monde meilleure et elle aussi n'hésite pas à manifester son pouvoir pour venir en aide aux autres. Et d'ailleurs lui se déplaçait comme elle, juste en flottant sans la moindre aile, un pouvoir psychique alors ?

« T'es de type psy ? T'aime bien les humains ? »

Comment ça il posait en vrai beaucoup trop de questions pour quelqu'un qui s'approche d'une base de Chronos ? Qu'il a l'air de ne jamais réaliser la gravité des chose autours de lui, de discuter comme s'il était en train de boire un verre avec lui à une terrasse. Mais non rien du tout monsieur, et au contraire, c'est qu'ils allaient se faire vite remarquer dans le ciel si ce n'est pas déjà fait. Surtout qu'un type qui flotte plus un mec avec des ailes de plumes c'est tout sauf discret surtout à Unys. Il souffla tout de même.

« J'espère que t'es venu avec un plan. »

Réponse ou non, regard exaspéré, envie de le repousser, qu'importe la réaction du jeune légendaire, Shin avait soufflé ça en baissant enfin les yeux, il avait daigné posé le regard sur ce qui était plus proche. Il était temps de s'en soucier hein... Shin n'était pas du genre à chercher les ennuies, mais s'il est au milieu de ces derniers il ferait avec. Il n'est pas un protecteur mais quand il corrige quelqu'un qui lui passe sous la main, exactement comme lorsqu'on corrige un enfant. C'est juste plus grave.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'




#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 541
Pokédollards : 68
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Sam 27 Mai - 13:45

Face à face avec la Réalité
feat. R. Shin "Reshiram" Ramsey



« J'entends bien que tu veux leur mettre des bâtons dans les roues mais pourquoi ? »

Le mystérieux ignorant était encore là, avec ses questions inutiles et ses ailes faites de plumes. Le duo chutait vers le sol, ou plutôt vers un dôme de la construction située à quelques centaines de kilomètres sous leurs pieds, et bien que Mewtwo pouvait accélérer sa chute -et ainsi s'écraser lourdement tel un missile vers l'objet de sa colère- il préféra se laisser modérément attirer par la gravité le temps de se tourner vers son compagnon d'infortune.

« D'ailleurs c'est marrant, tu me fais penser à quelqu'un... »

Alors c'était ça sa raison de rester avec lui ? Parce qu'il lui faisait simplement penser à "quelqu'un" ? Un instant... Si ça se trouve, il était en train de mettre le doigt sur la relation de parenté, si on peut appeler ça comme ça, entre le clone et l'original : Mew. Est-ce que cela voudrait dire que cet être ailé la connaissait ? Devant cette possible hypothèse, le vengeur exprima sa surprise à travers ses yeux grands ouverts le temps d'une seconde, comprenant rapidement que cela ne servirait à rien de sauter au cou de son partenaire tant que rien n'était confirmé.

Retrouver Mew depuis le grand bouleversement était l'un des objectifs principaux de l'artificiel. Il souhaitait savoir comment elle allait, ce qu'elle faisait maintenant que tout a changé, si elle esquivait toujours les humains ou si elle préférait se mêler à eux. Mewtwo espérait trouver une nouvelle directive en l'observant de nouveau. Ce n'était pas comme s'il souhaitait tout copier de sa grande sœur, mais plutôt d'échanger avec elle afin d'avoir son point de vue sur la situation et ainsi étendre le sien. Peut-être qu'il était temps de ne plus se cacher, de profiter de ce corps fragile mais similaire aux mortels afin de les aider d'une manière plus directe. Sauf qu'il y avait Chronos, et tant que ce groupe ne cessera de grandir l'arme ultime ne pourra réaliser ce qu'il veut pour le moment.


« Tu me fais penser à Mew en vrai. Enfin Kazuko quoi maintenant. »

Le retour des grands yeux. Le surpris aurait pu lui sauter à la gorge pour ce qu'il venait de dire tant ces mots soulevaient de questions. Seulement, il y avait un temps pour tout et leur approche peu discrète vers la base ne laissait pas le temps pour s'agresser mutuellement à grands coups d'interrogatoires psychiques et verbales. Car oui, le jeune centenaire serait bien capable de bombarder la tête de l'autre emplumé pour lui soutirer tout ce qu'il savait sur Mew, ou plutôt "Kazuko". D'ailleurs, cela va sans dire que ce pseudonyme restera gravé dans l'esprit du synthétique.

- Donc tu connais Mew... J'ai beaucoup de questions à te poser mais on s'approche. Tais-toi donc, et je te promets qu'après ce que je compte faire on pourra discuter.

En effet ils étaient maintenant à basse altitude, ce qui voulait dire que même de simples yeux humains pouvaient les voir. Il fallait faire vite, foncer tout droit vers la coque bombée du dôme visé et créer une percée si fulgurante qu'aucun sbire n'aura le temps de réagir. Pas que Mewtwo n'avait pas confiance en ses capacités sur du un contre mille, mais plutôt qu'il ne souhaitait pas perdre de temps pour délivrer son message. Un affrontement inutile ne fera du bien à personne, ni à lui et surtout pas à eux.

« T'es de type psy ? T'aime bien les humains ? »

Est-ce que cela lui arrivait d'écouter les autres au moins ? Mewtwo soupira devant ces questions inutiles, et il se demanda alors dans un froncement de sourcils s'il pouvait lui répondre alors que ses pensées étaient déjà en train de jouer la scène qui allait se dérouler dans peu de temps.

- Oui

D'abord percer la coque à l'aide d'une violente Frappe Psy. Les probabilités qu'une brèche soit créee ainsi sont bonnes vu le matériau utilisé et l'épaisseur du toit. Ensuite il suffira de s'y engouffrer et de raser tout ce qui représente quelque chose de valeur, d'important ou d'irremplaçable. Le complexe ressemblait à un laboratoire ou quelque chose du genre, il devrait donc y rencontrer qu'une faible résistance donc le maintien de son arme psychique serait inutile.

Très bien.

Il était temps de passer à l'action.


« J'espère que t'es venu avec un plan. »

La seule réponse que Reshiram put obtenir fut un léger sourire en coin directement adressé à sa personne, suivi de l’apparition d'une cuillère géante à l'éclat bleutée dans les mains du psychique avant que ce dernier ne fonce telle une comète vers sa cible.

BLAM !

L'impact résonna à travers tout Ogoesse. Nul besoin de rester discret plus longtemps. L'important était de faire passer un message, qu'aucun n'a le droit de souiller le monde avec ses désirs égoïstes sans qu'une justice ne vienne vous frapper à la porte. Le trou ainsi formé était suffisant pour faire passer tout un troupeau de Ronflex, mais l'endroit n'était malheureusement pas un entrepôt de nourriture donc aucun goinfre ne pourra mettre en image la chose.

Mewtwo sauta donc à travers sans regarder si son compagnon le suivait toujours ou non. Il serait en train de parler qu'il ne l'entendrait pas d'ailleurs, le sang coulant des oreilles de l'albâtre indiquant que son corps de chair n'avait pas supporté le bruit à bout portant. Nul raison de s'inquiéter, la surdité n'est que temporaire chez les Légendaires grâce à leurs capacités de régénération. Avec Soin la chose n'en serait que plus rapide, mais Mewtwo avait remarqué que son corps avait conservé cette propriété malgré sa transformation. Peut-être que ce n'était qu'un avantage propre à lui et à sa condition d'être "parfait", ou peut-être que non, mais le concerné lui-même n'en savait rien alors il préférait l'attribuer à sa part Légendaire. De toute manière, son ouïe n'était pas important pour la suite du plan. Il n'était pas là pour écouter les revendications de ces criminels insultant le droit à la vie, mais pour les châtier tel un dieu vengeur.

Cependant, le clone était loin d'imaginer tomber sur ce qu'il avait devant les yeux actuellement.

Des cages. Des cages à perte de vue empilés les uns sur les autres.

Des cages contenant chacun un être vivant.


- Qu'est-ce que... ?!

Cette vision d'horreur pour le clone lui rappela sa vie passé, l'enfer du laboratoire dans lequel on l'avait conçu, la façon qu'avaient les scientifiques à jouer avec les vies qu'ils considéraient acquises, les regards méprisants... Néanmoins, il n'était pas du genre à exploser de colère devant tout ce qui lui rappelait son passé ainsi que sa naissance. Chronos était connu pour les rafles qu'ils pratiquaient dans toute la région, mais Mewtwo ne s'attendait pas à voir autant de personnes entassés dans un endroit aussi sombre. Alors d'un simple regard, l'artificiel sauta toutes les fermetures passant sous ses pupilles. Cadenas, crochets, menottes, chaines, rien ne résista. Il n'y eut pas d'acclamation pour le remercier, ni d'émeute se ruant vers une sortie, tant ils semblaient tous trop exténués pour simplement se lever.

Que faire ? Le psychique n'était pas venu pour perdre son temps à sauver qui que ce soit. Jamais il n'aurait pensé que l'endroit servait de cage géante pour leurs captures. Par ailleurs, jamais le clone n'avait pensé que les hybrides raflés étaient traités de la sorte. En s'approchant de l'un d'entre eux pour vérifier son état, il fût encore plus choqué en apercevant de multiples points rouges sur les bras.

Ce sont des cobayes, justes bons à servir pour leurs recherches.

Serrant les dents et le poignet du garçon, le clone stoppa le temps d'un instant toute réflexion et arracha un mur tout entier par la seule force de son esprit. Le personnel de garde était déjà là depuis quelques minutes, mais devant une telle démonstration de puissance ils ne purent rien faire d'autre que de lancer une alerte et de demander le plus de renforts possible.

Tout compte fait, il n'y avait plus de plan.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 376
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden & Mikelangelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Mar 27 Juin - 21:27

     
Face à face avec la Réalité

     
La Réalité c'est comme une claque dans ta gueule parfois

     
feat John - Shin

   
Si jusqu'à maintenant le légendaire à ses côtés ne semblait pas particulièrement bavard et donc ouvert à la moindre conversation, Shin venait visiblement de trouver les mots juste pour attirer son attention sur sa personne. Et ce n'était pas pour le déplaire, faut avouer, il eut un léger sourire en coin, il avait vu juste en parlant de Kazuko, ou plutôt de Mew, il avait donc eu le nez fin en ressentant un lien entre les deux être. Et là, le légendaire de la Réalité se mit à réfléchir à toute vitesse. Voyons, il n'était pas le plus calé sur les légendes sur ses frères et sœurs si ce n'est le gros des rôles de chacun. Parfois les humains en font un peut des tonnes et rajoutent des choses en vrai du coup, difficile de démêler le vrai du faux parfois chez eux. Mais après réflexion, les deux Mew n'ont pourtant rien d'autre lié à eux, ces derniers représentent alors la vie sur Terre, les premiers pokemon, et.. c'est tout. En vrai c'est déjà beaucoup mais il n'y a rien de lié de près ou de lien à eux. Comme c'est son propre cas pour Zekrom et Kyurem. Alors qu'est-ce que. Oh. Serait-il ? Non vraiment ? C'était pour de vrai ? C'est alors la question qu'il se posa avec tout le sérieux dont il était réellement capable de faire preuve, tout en affichant à contrario cet air un peu trop bête certainement accompagnés de questions qui tombent comme un cheveux sur la soupe. Disons.. Qu'aussi débile que pourrait paraître la question, cela lui permettrait de s'assurer s'il avait raison ou non.

Et même si le Légendaire était disposé à parler avec lui après leur affaire effectué, il ne semblait pas trop décidé à le faire maintenant, et ne se gêna pas pour lui faire comprendre et à sembler un peu exaspéré des questions incessantes de l'aîné. Mais pas besoin d'en raconter d'avantage, il était de type psy, et ça Shin ne tarderait pas à en avoir la preuve de ses propres yeux. Alors qu'il se disait : tu es donc vraiment lui... Celui qu'il soupçonnait être Mewtwo chargea alors de l'énergie dans sa main. Oh oh. Ouvrant de grands yeux devant cette puissances psychique capable de prendre une forme physique, si près ? Là tout de suite ? Ni une ni deux il se boucha les oreilles le plus rapidement possible pour espérer échapper le plus possible au bruit de l'explosion. Et faut avouer que y avait plus efficace que de se boucher les oreilles avec les mains, mais c'était mieux que rien. Les yeux fermés pour se protéger de tous projectile involontaire qui pourrait se projeter sur ces derniers, le légendaire blanc mis quelques secondes avant cligner des yeux à toutes vitesses pour capter ce qu'il se passait, les oreilles encore en train de grincer parce qu'il venait de se produire, il entendait encore, mais tous lui semblait lointain, comme s'ils étaient tous enfermé dans une cloche en verre.

« Wow. »

Emboîtant tardivement le pas derrière son compagnon du moment, déployant ses ailes pour planer le plus possible dans le bâtiment maintenant percé dans son plafond, le temps de prendre en compte ce qu'il se passait dessous, aka des humains en paniques qui s'agitent, des hybrides dans des cages et un légendaire en train de se dépêcher d'ouvrir les cages. Eh bien... ça en fait du mouvement ! Bon, je suppose que quitte à être là autant agir ? Non ? Un petit peu. Ça ne coûtait rien, si ce n'est de l'énergie. Shin n'est pas quelqu'un de méchant, il ne rechigne jamais à aider quelqu'un, c'est pas dans sa nature, en revanche, il ne pouvait d'avoir une pensé ancré en lui qui lui soufflait que cela ne servirait à rien. Ceux qui ne se feront pas rattraper après libérations eh bien, ce sont d'autres qui prendront leurs place. Les humains sont des êtres terriblement imparfait, et hélas, il n'y a pas grand chose à y faire, la vie est imparfaite, aussi imparfaite que pouvait l'être Shin, conscient que son mode de pensé ne faisait pas l'unanimité et ne régissait fort heureusement pas le monde. Même s'il ne les comprend pas, heureusement que les rêveurs sont là... Mais trêve de pensé, il est temps d'agir. Gardant une certaine hauteur au dessus du sol, Shin prit alors l'apparence plus majestueuse qui lui sied d'avantage, celle qu'on attend venant d'un légendaire d'une telle puissance, une longue chevelure blanche, des yeux d'un bleu clair tranchant sur le fond noir, une peau pâle dépourvu de toute imperfection, tel un ange descendu du ciel ses ailes déployés une boule de feu fit son apparition au dessus de sa tête, faisant alors office de barrage entre les hybrides en captivité et les bourreaux, la température grimpa en flèche soudainement. Il n'avait pas vraiment d'autres attaques dévastatrices pour un nombre conséquent de personnes en même temps. De quoi repousser l'arrivage de tout nouveau venu qui serait cette fois-ci un peu mieux armé pour faire face à cette invasion.

« Si t'es venu pour quelque chose fais le. Parce qu'ils vont commencer à être vraiment beaucoup. »

Et contrôler un feu digne de l'enfer c'est une chose, mais ne pas réduire l'endroit en cendre et risquer de tuer tous le monde pour sauver sa peau, s'en est une autre. Flamme Croix et Flamme Bleue sont pratique mais plutôt du genre dévastateur. Inutile de dire que Shin ne souhaitait pas être volontairement la cause de mort de centaines d'hybrides innocents. Quel piètre ange il fait, il en a l'allure, mais c'est un ange blanc capable de tous faire dévorer par les flammes. Pour l'instant autant se concentrer pour brûler vif les nouveaux venu et bloquer l'accès aux autres, certains tentant déjà d'utiliser des extincteurs assez inefficace faut l'avouer.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'




#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 541
Pokédollards : 68
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Face à face avec la Réalité   Sam 15 Juil - 15:22

Face à face avec la Réalité
feat. R. Shin "Reshiram" Ramsey



« Si t'es venu pour quelque chose fais le. Parce qu'ils vont commencer à être vraiment beaucoup. »

Qu'ils viennent.

L'attaque enflammée de Reshiram les empêchait toutefois de les atteindre. Le mini soleil qu'il avait généré s'était écrasé au sol, créant un véritable mur de flammes dont la chaleur seule empêchait les humains de pénétrer l'aire des deux Légendaires. Quelle blague. Mewtwo avait activé son Bouclier au cas où pour éviter que le feu ne le touche, essayant de protéger en même temps les quelques prisonniers un peu trop proches des flammes. Avec ses capacités psychiques, il n'avait aucun mal à soulever les cages pour les mettre le plus loin possible du danger. Aucun ne semblait avoir la force de profiter de leur nouvelle liberté, quand bien même leurs chaines furent brisés par le clone juste avant.

Chronos, puisque c'est comme cela que ces criminels ont décidé de se faire appeler, n'avait même pas la patience d'attendre la fin des travaux pour commencer à stocker des hybrides et à expérimenter sur eux. Quand est-ce que les humains comprendront qu'ils n'ont pas à jouer avec la vie d'autrui ? L'artificiel détestait cette science qui fait fi de toute éthique et de toute morale, cette science qui l'aura fait naitre dans l'unique but de servir un groupe sans scrupules. Aujourd'hui l'albâtre avait gagné sa liberté, il pouvait réaliser tout ce qu'il voulait, et devant lui se tenaient des humains dans une tenue peu banale et armés. Ces derniers étaient apeurés par l'autre Légendaire et reculaient déjà devant les flammes devant eux. Les voir détaler comme des Sapereaux réveillait chez Mewtwo un vieux sentiment. Le cadre blanc, les scientifiques, les salles d'incubations, les tests de puissance, tout se mélangeait dans sa tête. Tout ne lui disait plus qu'une chose.

Détruire.


- Appelez les renforts ! Il faut s-

Une aura bleutée entourait le bavard juste avant que son corps ne se retrouve en lévitation, soulevée par une force mystérieuse quelques décimètres au-dessus du sol. La gorge écrasée par cette même force, le voilà en train d'essayer de retirer ce qui pouvait bien l'empêcher de respirer tout en crachant le peu d'air de ses poumons, imitant ainsi une attaque Écume au vue des bulles coulant de sa bouche. Pendant que deux courageux criminels tentaient de sauver celui qui devait probablement être leur responsable en le tirant vers le sol, en vain, le responsable de cette attaque surgit des flammes tout en étant entouré d'une épaisse barrière protectrice bleutée. Si épaisse qu'elle en semblait totalement opaque, camouflant donc l'identité du coupable aux yeux des chronosiens.

A l'intérieur de sa bulle, il n'eut besoin de faire aucun geste pour appliquer son châtiment aux coupables. Certains purent fuir à temps, ces intelligents qui étaient déjà loin à peine l'incendie observée, mais tous ceux qui ont décidé de rester n'ont pas eu la chance de profiter de leur vie une heure de plus. Tous, sauf un qui fût relâché juste avant de manquer fatalement d'oxygène. Le but n'était pas uniquement de purger Ogoesse de ce bâtiment à la gloire du mal non, c'était aussi un moyen de transmettre un message envers l'organisation responsable de ce chaos. Il fallait un témoin central, un témoin ayant tout vu et étant capable de rapporter qu'un monstre surpuissant n'hésitera pas à les écraser si jamais ils persistaient dans leurs activités.

Ce témoin, un jeune homme à peine sorti de la vingtaine vu sa gueule, était allongé au sol tout en étant pris d'une toux spasmodique, séquelle de son traitement plus tôt. Mewtwo retira son Bouclier afin de tirer la tête de son élu vers l'arrière, agrippant sa chevelure brune sans aucun ménagement.


- Écoute moi bien petit. Cette construction je vais la balayer comme un vulgaire fétus de paille. Dis bien à tes supérieurs que Mewtwo purgera Unys de l'engeance putride que vous êtes, et que personne ne pourra me stopper.

La marre de cadavres asphyxiés témoignait de la menace réelle que représentait le Légendaire, du moins c'était ce qu'il croyait car à peine il retira ses doigts du crane de l'humain que ce dernier se mit à ricaner à travers sa toux déjà moins présente.

- Hé hé... Et pourquoi je ferais ça ? ...

Le visage de Mewtwo, déjà déformé par la rage, se mua en une grimage mêlant diverses émotions négatives et toutes dirigés vers ce jeune imbécile. Tout ce qui paraissait doux et innocent sur son faciès avait disparu pour ne laisser place qu'à colère, dégout, frustration, incompréhension et pulsions meurtrières. Pourtant, une fois retourné auprès du téméraire, son visage retrouva un certain calme, bien que les sourcils du synthétique furent toujours froncés et que ses lèvres présentaient certains tics par moments.

Usant de ses pouvoirs psy une fois de plus, le synthétique attira le corps de l'humain à son niveau. Puisqu'il ne semblait pas vouloir lui accorder une simple demande, ce jeune homme devait être puni comme les autres.


- Que que tu fasses le monstre, Chronos ressortira toujours vainqu-

Et sans lui laisser le temps de terminer sa phrase, le presque centenaire éjecta avec une puissance phénoménale le corps du mortel vers les cieux. L'objectif était de viser Janusia d'ici. Une tâche probablement impossible, mais l'arme vivante ne s'occupait jamais de se soucier de ce genre de détails. L'important était que quelqu'un tombe sur ce corps, qu'ils comprennent qu'il est mort d'une chute importante, et qu'un autre témoin explique qu'Ogoesse ait été attaqué par deux Légendaires...

Au fait, qu'est ce qu'il faisait le Reshiram pendant ce temps ?


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Face à face avec la Réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Mission III : face à face (seconde vague)
» ▬ Face à face avec... moi-même. ▬ 2° épreuve de l'EVENT
» [FlashBack] Le Face à Face (avec Lionhearth Kairi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Unys :: Autres-