Partagez | 
 

 Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Sam 21 Jan - 12:42

   
Les règles d'une biblitothèque


   
Où sont les images ?

   
feat Ayame - Shin

Il y a des jours où même Arceus ne saurait expliquer la logique de Shin. Non mais vraiment. Où on est là tout de suite ? À Safrania oui c'est ça. Et du coup qu'est-ce qu'il y a à Safrania ? Plein de chose. Vraiment plein. Alors pourquoi faut-il que monsieur cherche des choses où il ne faut pas. De quoi je parle ? De manger bien sûr. S'il y a bien une seule chose qui sait faire tourner la machine à bêtise qu'est Shin c'est la bouffe, il adore manger, de tout et n'importe quoi. Depuis qu'il a une forme humaine, il s'est prit d'une passion soudaine pour la nourriture des humains, avouant que cette dernière est très bonne et tellement variée, bien plus que ce son précédent régime alimentaire. C'est peu dire, avant c'était de la viande et toujours de la viande. Maintenant t'as des légumes, de la viande, des frites, des gâteaux, de la glace et j'en passe, de quoi occuper sa longue existence à coup de cuillère et de fourchette. Si on pouvait lui reprocher de ne pas assez s'impliquer au point de s'intégrer sentimentalement parlant ou alors en se trouvant un travail, de ce côté là, pas de soucis à se faire, il était prêt à goûter de tout. Ce qui fait de lui un invité particulièrement gourmand et qu'on préférerait avoir en photo pour des raisons économiques, mais non moins agréable parce qu'il sera du genre à se re servir pour tout parce qu'il trouve ça bon. Et en fait, je fais une méga introduction de la mort pour juste te dire qu'il est en train de déambuler dans les allées commerçantes à se demander ce qu'il va manger. S'arrêtant devant un peu tout et n'importe quoi pour regarder ça de plus près, ou faire les yeux de chiens battu pour espérer se voir offrir quelque chose, mais faut pas rêver, faudrait qu'il se prenne de l'argent sur lui en vrai. Mais comme toujours il oublie d'en avoir. Impossible ce type... Fallait pas s'arrêter en ville si c'était pour pas prendre le moindre billet, autant rester dans une village plus cosy. Ici tous le monde se fiche de lui, parce que tous le monde vie sa vie comme s'il était pressé. Bon vrai que les mortels n'ont pas beaucoup de temps devant mais mais faut pas être pressé comme ça dans la vie !

« J'ai la dalle. »

C'est tout ce qu'il trouva à dire, le dos courbé en dos, l'air fatigué sans aucune raison, alors que son ventre grondait. C'est que c'est fatiguant de marcher alors que tant d'odeurs vous titilles la narine et vous nargue. Et personne prêt à partager son plat ? Tous le monde court, avec ces engins qu'on nomme téléphones scotchés soit à leur oreilles soit à leurs mains. Où va le monde je vous jure ! Lui n'a pas de téléphone et s'en porte bien !

C'est alors que son regard azur se planta devant une pancarte. Dessus on pouvait alors remarquer ce qu'il y avait d'écrit « Instruisez vous ! N'oubliez pas, la bibliothèque c'est gratuit ! ». Bon rien de bien nouveau vous me direz, une pancarte tout ce qu'il y a de plus classique pour rappeler à ces jeunes gens qu'il est toujours bien de s'éduquer et d'aller lire, c'est gratuit alors aucune excuse. Mais autant dire qu'il n'y a que le mot gratuit qui rentra dans la tête du légendaire. Et que ce fut pour lui une raison suffisante pour rentrer. Passant l'entrée avec le sourire pour répondre au bonjour discrète de la madame à l'entrée le voilà alors dans un pièce grande, remplis de livre et surtout extrèmement calme.

« Wah. C'est silencieux par rapport au reste de la ville. Mais y  a de quoi manger ici ? »

De quoi s'attirer le regard des lecteurs autours de lui, curieux et surtout surprit d'une telle interrogation. Le regardant comme s'il lui était poussé des tentacules à la place des bras. Suivant un chemin un peu au hasard parmi les étagères ce n'est qu'après deux ou trois virages qu'un superbe paquet de gâteau dépassant d'un sac posé sur une chaise attira son attention. Miracle ! Ne cherchant pas à savoir si le dit sac était à la personne qui était en train de chercher un livre plus loin, il l'attrapa pour aller se poser sur un des poufs de lecture dans un coin. Et entamer alors le bruyant et o'combien pénible déballage de la sainte nourriture. De quoi s'attirer des regards mauvais, mais ça, il s'en fichait totalement.

« On peut lire en mangeant c'est cool ! J'espère que y a des BD. »

Parce que oui. Shin sait lire, un p'tit peu, la base quoi, sans être un grand adepte, mais il n'a jamais rien lu de lui même autre chose que les BD, c'est tellement mieux quand y a des images. Faut dire que notre pokemon de la réalité a un petit soucis avec l'imagination en vrai.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 64
Pokédollards : 21
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 21
Localisation : Safrania
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Fem!Kise Ryota - KnB
Double compte : /

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Eclair ♦ Rugissement ♦ Vive-Attaque ♦ Boule Elek
Race Pokemon/ Métier: Pikachu / Bibliothécaire
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Dim 5 Fév - 23:16

Les règles d'une bibliothèque

feat. R. Shin Ramsey
C'était un jour comme ceux qu'Ayame aimait le moins : ensoleillé. Ce beau temps, bien qu'agréable, l'énervait au plus au point dans certaines circonstances. Comment expliquer à quel point les rayons du soleil, perçant par les fenêtre pouvaient gêner sa lecture ? Le Pikachu en elle réclamait l'orage, désirait la tension électrique qui nimbait alors la ville. De plus, le beau temps ainsi que les nombreuses choses à faire dans la capitale, faisaient que les gens, les quelques visiteurs de la bibliothèque étaient dehors ! A profiter ! A se laisser dorer comme des Ramoloss !
Autant dire qu'Ayame avait vite fait sa part du travail et en avait profité pour attraper un énième livre, s'enfonçant dans une morosité peu commune. Un peu comme si les batteries étaient à plat.

Elle grommela, cherchant à éviter les rayons aveuglants du soleil qui se reflétaient sur l'écran de l'ordinateur, juste devant elle. Ayame ne pouvait décemment pas tourner le dos aux visiteurs de la bibliothèque mais peu importe sa position, ce soleil détestable ne semblait pas vouloir la laisser lire en paix. Profitant d'avoir vu une pile de livres abandonnés dans le rayon d'en face, la blonde abandonna son pauvre roman pour se lever et aller ranger.

Il y avait là plusieurs revues sur la création de vêtements ainsi que quelques explications de couture : une personne en manque d'inspiration ? Bon courage à elle. Ayame traversa l'allée centrale pour rejoindre le coin des livres touristiques afin de déposer un petit guide de Hoenn qu'elle avait trouvé en chemin, abandonné sur une des tables. Son regard ambré survola les quelques personnes assises là, à la recherche d'un individu potentiellement louche.
Car Ayame, en plus d'avoir un sérieux problème relationnel avec les hommes, était le genre de personnes très à cheval sur les règles. Enfin, surtout dans la bibliothèque. Aussi, elle pouvait se monter sans pitié si elle surprenait quelqu'un au téléphone dans l'enceinte du lieu public. Ou pire !
En train de manger !

C'était vraiment la pire chose à faire devant elle. Juste en fermant les yeux, la Pikachu pouvait imaginer des miettes se dispersant sur un manuscrit puis les doigts collants de sucre d'une gourmandise quelconque, tâchant sans pitié les pages pures de culture. Un frisson remonta son échine et elle serra les poings. Tant qu'elle travaillerait ici, Ayame allait protéger cet endroit de la plaie qu'était le goûter !

Tel un Fantominus à Lavanville, elle se faufila dans tous les rayons, scrutant les mains de chaque lecteur. Aucune poche de chips, aucune barre au chocolat ne pouvait lui échapper. Pourtant, elle-même adorait les gâteaux, les tartes au citron-meringuées tout particulièrement. Elle comprenait donc qu'il était difficile d'y résister quand on était en compagnie d'un bon livre Mais la bibliothèque n'était pas un lieu pour manger. La nourriture n'avait pas sa place ici.

Prenant son courage à deux mains, elle passa dans le rayon des BD. Ici, c'était un univers à part, la loi de la jungle. Les précieux Comics, mangas et autres étaient souvent victimes de tortures immondes : pages pliées voire manquantes, griffonnages sur les couvertures … Si seulement ces crimes atroces étaient commis par des enfants … mais même pas ! La plupart des lecteurs de ce rayon étaient bel et bien des adultes ! Conscients mais pas consciencieux. Le pire des mélanges.

Il y avait peu de monde mais ils étaient tous assis par terre ou sur les confortables poufs. C'était sans doute plus pratique et plus rapide pour aller chercher un autre tome après avoir finit le premier. Ayame allait repartir quand une voix ne lui échappa pas :

« On peut lire en mangeant c'est cool ! J'espère que y a des BD »

L'horreur absolue se peignit comme un masque de tragédie sur le visage lisse de la blonde. Le temps se suspendit tandis qu'elle se retournait vers l'origine. Elle ignora le visage du coupable, ignora le gamin qui venait d'éternuer sur la page 193 du roman qu'il tenait, ignora ainsi la rousse au fond qui se plaignait au téléphone de son copain qui venait de la tromper.
Tout son être était en train de fixer le paquet de gâteaux ouvert dans cette main. Gâteaux au chocolat, le pire des ennemis !

Elle fit un pas, puis deux, sentant en elle venir la montée d'électricité. Le talon minuscule de sa bottine claqua pourtant contre le sol, imitant le glas d'une fin douloureuse et proche. Le crime odieux n'allait pas rester impuni !

Ayame s'arrêta pile devant le garçon, le dominant pour l'instant de sa ridicule taille. S'il venait à se lever, elle perdait son seul avantage non-violent. Elle inspira autant qu'elle pu et … :

« Il … il est interdit de manger dans la bibliothèque … s'il vous plaît ... »

… se dégonfla comme un ballon.
Arcéus et par tous les Légendaires ! Mais ce garçon était magnifique ! Ses cheveux, ses yeux … Son cœur rata plusieurs battements et elle dû user de toute sa force interne pour sortir de rêve éveillé et pointer le paquet de biscuits du doigt :

« Si … si vous voulez manger, faites-le dehors ! »

Voilà, un peu d'autorité ! Les règles étaient les règles, nul ne pouvait s'y soustraire ! Pas même ce beau gosse à la peau laiteuse et aux cheveux soyeux !  


Kuroko's Basket



Ayame vous électrocute en #ff6600

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Ven 24 Mar - 19:16

   
Les règles d'une biblitothèque


   
Où sont les images ?

   
feat Ayame - Shin

Manger dans une bibliothèque et le dire ouvertement ? Check c'est fait, tu peux rayer ça de ta liste de connerie du jour à faire Shin ! … Comment ça t'as pas de liste ? Ah bon ? Eh bien.. Si c'est fait naturellement je sais pas si c'est mieux, mais je vais alors tenir la liste des trucs bizarres fait moi-même du coup. Alors voilà c'est coché c'est quoi la suite ? Se faire éjecter avec un coup de pied par une vieille peau là pour faire son job et surtout protéger les livres des vilaines miettes et autres traces en tout genre tout aussi désagréable sur ces ouvrages ? Elle n'aurait pas tort dans un sens. Et même Shin à tendance à faire n'importe quoi, il n'est pas fermé à toute possibilité de se faire remettre à sa place, légendaire vous dites ? Moui c'est vrai il en est un, mais ça ne l'empêche pas de savoir qu'il a tendance à tout comprendre et faire de travers et qu'il est susceptible de se faire corriger par des mortels plus connaisseurs de leur propre façon de vivre. Après tout, s'il ne veut pas vivre comme eux, il n'a qu'à aller s'exclure dans les bois et là il pourrait vivre comme bon lui semble ! Sauf qu'allez savoir si la chance était de son côté ou autre, mais aucune menace ou coup sur la tête ne lu tomba dessus. Au lieu de ça, une jolie demoiselle blonde se planta devant lui, elle avait l'air à la fois contrariée mais aussi un peu perturbée. Par quoi ? Aucune idée. Mais certainement que l'air de beau gosse digne d'un shojo avec ses cheveux blanc tombant en batailles devant ses yeux bleus y étaient pour quelque chose. Mais ça, cela ne lui effleura même pas l'esprit. Il avait plus la tête du mec qui faisait : « Hm ? » d'un air de dire, bonjour tu veux quoi ? J'ai fait quelque chose ? Et bien sûr l'histoire des gâteaux tomba. Baissant le regard un instant sur le dit paquet qu'il tenait dans les mains, Shin semblait déçus.

« Ah bon ? On ne peut pas manger ici? C'est dommage c'est tellement plus marrant de voir des BD en pouvant grignoter. J'avais un peu faim en plus... »

C'est alors que ce qui devait arriver arriva, la personne à qui appartenait les dits gâteaux se manifesta l'air mécontenta qu'on lui vole ses gâteaux dans son sac à dos, et ne se gêna pas pour tendre la main en le fusillant du regard.

« Rendez-moi ça jeune homme et on en restera là ! »

Souffla la victime de vol, prouvant qu'il était possible de hurler quelque chose tout en chuchotant, c'est tout un art d'être dans une bibliothèques en vrai. Et c'est tout en se frottant les cheveux avec un sourire de gamin pris sur les fait qu'il lui rendit sans faire d'histoire son bien. Se retrouvant alors sans gâteaux et en prime l'interdiction de manger ici. Décidément que de punition aujourd'hui. Il attendit quand même que l'autre personne reparte pour se gratter la joue en reportant son attention sur la plus jeune ici présente.

« J'suis désolé, pourquoi c'est interdit de manger ici ? Et d'ailleurs c'est normal de pouvoir rentrer et lire ce qu'on veut gratuitement ? »

Le mec qui pose des questions bizarre c'est lui, le mec qui n'a jamais mis les pieds dans une bibliothèques de sa vie, le truc pas du tout normal. En même temps Shin ne sait pas lire. Enfin si. Un peu mais disons qu'il a du mal suivre trop de mots à la suite et à se les imaginer, il a besoin d'une image pour visualiser les choses, du coup, il ne s'y est jamais réellement intéressé de lui-même et se contente de choses plus enfantines comme les bandes dessinés. Un peu étrange pour un type de visuellement son âge de dire qu'il n'est jamais allé à l'école en vrai, mais il fait partit de ces légendaires qui n'ont jamais étudier, expliquant de toute façon pourquoi il n'avait pas de boulot en dehors du fait qu'il n'en cherchait pas. Se redressant pour lui attraper la main et la serrer avec son adorable sourire, sa chaleur corporelle naturellement douce mais chaude enveloppa celle de la jeune fille avant de la secouer légèrement.

« Je m'appelle Shin mademoiselle ! Tu tu travailles ici ? Tu aimes bien lire je suppose. Hm... Quel hybride tu peux être...»

Ça se sent les hybrides, il le sentait, il le savait, mais sa race... De quoi le faire alors regarder la jeune fille droit dans les yeux d'un œil observateur pour essayer de passer en revu les pokemons jaunes existants. Il faut lui dire que cela ne se fait pas forcément de fixer les gens de cette façon que ça peut les mettre mal à l'aise ? Oh il a l'air gentil pourtant ça ne devrait pas déranger... non.. ?

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'

[HRP : Navrée du temps en vrai j'étais persuadé d'avoir fait depuis un moment la réponse mais c'était que dans ma tête, j'espère que ça te va xD]





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 64
Pokédollards : 21
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 21
Localisation : Safrania
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Fem!Kise Ryota - KnB
Double compte : /

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Eclair ♦ Rugissement ♦ Vive-Attaque ♦ Boule Elek
Race Pokemon/ Métier: Pikachu / Bibliothécaire
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Jeu 27 Avr - 16:34

Les règles d'une bibliothèque

feat. R. Shin Ramsey
En tant qu'employée à temps plein, Ayame avait ici un pouvoir inimaginable. N'ayant que très peu de personnes au dessus de son propre poste, c'était très agréable de travailler ici. Le seul endroit où la blonde ne pouvait dicter ses règles, c'était chez elle. Enfin chez ses parents. A vrai dire, elle aimerait énormément pouvoir quitter la demeure familiale, prendre un logement pas trop grand, juste ce qui lui fallait. Mais avec son salaire de bibliothécaire et la hausse des prix de l'immobilier à Safrania, son désir de liberté était court-circuité. Prendre un colocataire ? Oui, pourquoi pas. C'était préférable pour ne pas avoir à se retrouver seule le soir en rentrant. Pour avoir quelqu'un pour l'aider à faire le ménage, faire la cuisine ou tout simplement quelqu'un avec qui discuter.

Et pour être honnête, de temps en temps, Ayame aimait bien profiter de son autorité. Surtout sur les jeunes étudiants qui aimaient la prendre de haut sous prétexte qu'elle n'était qu'une simple bibliothécaire. Ohoho ! Grave erreur.
Il fallait impérativement respecter le personnel et les règles de la bibliothèque. Rappeler ce garçon à l'ordre n'aurait pas du être différent de d'habitude. Mais honnêtement … waouh ! Ses cheveux, ses yeux … Ses yeux !! Des iris bleus, la couleur parfaite ! Ayame adorait le bleu.

« Ah bon ? On ne peut pas manger ici? C'est dommage c'est tellement plus marrant de voir des BD en pouvant grignoter. J'avais un peu faim en plus... »

Comment résister à sa mine déçue ? La Pikachu aurait presque envie de lui en donner davantage, juste pour lui enlever ce masque de tristesse. Cela dit, il avait l'air un peu maigre … Peut-être … peut-être le début d'une formidable histoire !! S'il avait faim, pourquoi ne pas lui proposer d'aller à la crêperie d'à côté ? Leurs crêpes sucrées étaient à se damner !
Noooon ! Résiste, résiste, résiste !

« Rendez-moi ça jeune homme et on en restera là ! »

Tiens, voilà un exemple typique d'adolescent comme décrit plus tôt. Jean troué aux genoux et baskets qui avaient sans nul doute été blanches un jour, il lançait un regard qui n'accepterait aucun refus.
Ayame soupira : pourquoi, par tous les Légendaires foulant le sol, ce gamin avait-il déjà emmené ce paquet de gâteaux pour commencer ? Il allait falloir qu'elle revoit avec le responsable de la Mairie, les décrets concernant la nourriture dans le lieu sacré de la bibliothèque.
L'adolescent partit au loin, Ayame se concentra à nouveau sur le présumé voleur et profanateur de BD.

« J'suis désolé, pourquoi c'est interdit de manger ici ? Et d'ailleurs c'est normal de pouvoir rentrer et lire ce qu'on veut gratuitement ? »

Ah, tant de questions. Heureusement, elle avait les réponses à celles-ci. Un petit sourire à l'appui face à cette curiosité innocente, Ayame fit de son mieux pour reprendre une voix qui ne trahirait pas son intérêt pour le garçon plus bas.

« Parce que vous risquez de tâcher les pages. Et ce serait injuste de faire payer aux gens qui cherchent juste à se cultiver un peu. Par contre, pour ceux qui veulent emprunter les livres, il faut une carte qui va avec un abonnement »

Mais comme elle travaillait ici, Ayame n'était pas concernée par ce dernier point. On lui faisait totalement confiance et elle prenait plutôt soin des affaires, que ce soit les siennes ou celles des autres.

Une douce chaleur enveloppa sa main et Ayame baissa ses yeux à la couleur du miel pour voir les longs doigts du garçons contre les siens. Un tel geste lui fit monter le sang au visage, elle sentait déjà ses joues se colorer de rouge. Son cœur battait la chamade, c'était rare qu'on vienne lui prendre la main ainsi ! C'était même très audacieux !

« Je m'appelle Shin mademoiselle ! Tu travailles ici ? Tu aimes bien lire je suppose. Hm... Quel hybride tu peux être... »

Shin … Simple mais facile à retenir. Shin, avec ses beaux yeux bleus et sa main chaude. Shin qui venait de lui poser des questions alors qu'Ayame mettait du temps à répondre. Oh, elle allait encore passer pour une fille bizarre …

« Je … Je suis Ayame ! Je travaille ici depuis l'année dernière et j'adore lire !! Tous les genres de livres, surtout si j'ai une tasse de thé et des tartes au citron avec de la meringue à côté ! J'adore les jus de fruits aussi, surtout ceux avec de la pêche, de la poire, de la banane ou de la mangue ! Ah, et je suis une Pikachu si c'était ça votre question ! »

La blonde regrettait toujours après mais elle était capable de manger plusieurs de ces petits délice sans s'arrêter. C'était son pêché mignon mais qu'y pouvait-elle ?
Elle avait débité ce flot de paroles sans s'arrêter et se retrouva finalement à chercher un peu d'air en urgence. Comme d'habitude, après avoir autant parlé, Ayame se demanda si elle avait bien fait de raconter ainsi toutes ses choses à ce Shin. Même s'il avait l'air gentil.
Soyons honnête, enfant, elle était typiquement le genre de gosse à ne jamais s'arrêter de parler et capable de suivre des inconnus juste à cause d'une sucrerie. La blonde avait une bonne mémoire mais son instinct de survie ne marchait que sur les vieux pervers aux mains baladeuses en fin de soirée.

« Et vous … Shin ? C'est la première que vous rentrez dans une bibliothèque ? Vous vivez à Safrania ? Et comment vous avez deviné que j'étais un Pokemon ? »

Mise à part ses cheveux blonds, commun à beaucoup de filles et ses yeux dorés comme la foudre, elle n'avait rien de spécial. Sa queue fourchue ne se manifestait jamais sans qu'elle le veuille et à part les coup de jus -pas toujours involontaires, d'accord- rien ne devrait la trahir. Elle faisait très attention à cause de la Team Chronos et ce qu'on lui avait raconté. Ayame ne voulait pas courir de risques.
Mais un garçon à la main aussi chaude que celle de Shin ne pouvait pas être une personne aussi horrible. Et elle attendait ses réponses, curieuse comme un petit Skitty.
 


Kuroko's Basket



Ayame vous électrocute en #ff6600

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Lun 5 Juin - 23:58

   
Les règles d'une biblitothèque


   
Où sont les images ?

   
feat Ayame - Shin

Tâcher les livres, c'est pourtant un fait logique, on met des miettes partout, si on mange du chocolat ou du fruit, ça colle et ça risque d'en faire tout autant sur les doigts, alors on ne mange pas sur un livre qui ne nous appartient pas, sur un livre que l'on doit rendre en aussi bon état que lorsqu'on l'a prit. Même s'il ne s'agit là que d'une bande dessiné et qu'il y a plus respectable comme bouquin, cela n'en reste pas moins un ouvrage dont il faut prendre soin. Et Shin aussi idiot qu'il pouvait paraître venait alors de comprendre à quoi servait une bibliothèque, il s'agissait donc d'un endroit où l'ont peut gratuitement emprunter des livres, c'est sympa même si en vrai, Shin serait le genre à oublier de les rendre et n'a de toute façon aucun endroit stable ou lire dehors ou alors les conserver en bon état, je suppose qu'il faut alors se contenter de les lire sur place. Ce qui est déjà pas si mal, le taux de concentration du Légendaire étant assez faible, inutile de lui mettre plus de lecture sur les bras. Mais c'est qu'il faut être confiant pour prêter ses affaires gratuitement et qu'elles soient ramené. C'est rigolo, du moins c'est ce qu'il pensait et c'est ce que son sourire voulait dire. Il la fixait avec grand intérêt, de la même façon qu'un enfant qui apprend quelque chose et qui regarde quelqu'un avec attention.

« Ooh. C'est original comme façon de faire, ça veut dire que vraiment n'importe qui peut lire en fait ? Pourtant c'est pas facile de lire.. »

Ça c'est peut-être parce qu'il a toujours été un mauvais élève. Pourtant, des légendaires savent très bien lire normalement, la preuve certains faisaient des hautes études et travaillaient normalement maintenant, voir même faisaient plusieurs métier. Certains d'entre eux étaient même écrivains c'est dire. C'est même un légendaire écrivain qui lui avait apprit le minimum. Lui permettant de savoir un minimum déchiffrer les choses tout seul sans avoir à demander tout le temps qu'est-ce qu'il y a de marqué. Mais faut avouer que ce n'est pas tout à faire ça, Reshiram était un mauvais élève quand il s'agissait de faire les choses comme les mortels, pire encore quand on lui demande d'imaginer des choses avec des mots. Il préfère les images, que ce soit par dessins, imitation ou cinéma, qu'importe, il visualise la chose comme ça, son esprit trop terre à terre coincé en avait hélas besoin. Mais inutile d'ennuyer Ayame avec ça. La douce Ayame qui s'avère être un hybride Pikachu. En effet ! Cela lui allait plutôt bien, et maintenant qu'il la regardait cela pouvait paraître évident, comme les petites souris -qui trouve que ça ressemble à une souris?- jaune, la demoiselle semblait être pleine d'énergie en plus d'avoir sa couleur blonde sur la tête.

« Hm... Pikachu.... Mignon ! Lâcha-t-il en tout innocence. Tu as donc les oreilles et tout comme tes ancêtre ? »

Fit-il en pointant ses doigts sur sa tête comme pour les imiter. Avant de sourire et de hausser les épaules. Et de toute de même répondre.

« Tu peux me tutoyer ! On.. enfin on a presque le même âge je suppose. »

Mensonge. Mais Shin devait toujours se présenter comme ayant dix neuf ou vingt ans, quelque chose de ce genre, alors on va dire que c'est le cas. D'ailleurs lui disait tu à tout le monde, parlant pour lui d'égal à égal avec tout le monde.

« Sinon c'est la première fois que je rentre dans ce qu'on appelle bibliothèque c'est marrant comme principe, je ne lis pas beaucoup, en fait je sais un peu lire mais pas beaucoup pour être franc. Je ne vis pas à Safrania je suis de passage, mais je peux y rester aussi longtemps que je veux en fait, je voyage tout le temps ! Quand au fait que je savais sue tu étais un hybride eh bien... Je dirais bien que c'est mon petit secret. Clin d’œil. Mais je vais te dire que je l'ai juste ressentit que tu en étais une ! »

Un légendaire sent très bien ce genre de chose, c'est ce qui lui permet de repérer facilement les pokemons des humains maintenant, mais aussi de repérer les légendaires, sentant une puissance émaner de ces derniers bien plus puissantes. Et à moins de parfaitement les connaître, il n'est en revanche pas possible de savoir qui est quoi.

« J'espère que je t'ai pas dérangé avec cette question hein ? »

Faut dire qu'en tant qu'être curieux, il avait tendance à toujours poser les questions directement, sans détour et sans forcément réfléchir. Pas très sentimental en somme le bougre. Mais pas de mauvais fond, la preuve il était même prêt à tout ranger comme il faut, même la pile de l'enfant voisin qui était partit rejoindre sa mère -ou qui sais-je- sans remettre à sa place. Même les étagères en hauteurs, un coup d'elle et ça passe crème, pas besoin d'échelle ou d'escabeau. … Oui. J'ai bien dis un coup d'aile pourquoi ? Faut-il préciser que pour lui sortir ses immenses ailes de plumes blanches était parfaitement normal. C'est une partie de lui.

« Je crois que c'est bien comme ça ! Je crois ! … Attend. Y a pas le droit de voler dans une bibliothèque c'est ça ?? »

Ça ferait beaucoup de règle en fait, mais il n'était pas un mauvais bougre et cela se remarquait. Pourtant son air était adorable, un brin innocent et mignon, tranchant totalement avec son apparence plutôt avantageuse voir même classe disons-le.

« J'te fais perdre ton temps Ayame désolé ! J'y connais décidément rien, comme tu le sais déjà j'ignorais même comment c'était à l'intérieur. »

Soit il vient d'un trou vraiment paumé soit il est bizarre. Il n'a pourtant en aucun cas un accent potentiel de la campagne, ni la façon de parler et de s'habiller en fait. Tout un personnage ce Shin. On est loin du dragon asocial et discret dans sa grotte.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 64
Pokédollards : 21
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 21
Localisation : Safrania
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Fem!Kise Ryota - KnB
Double compte : /

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Eclair ♦ Rugissement ♦ Vive-Attaque ♦ Boule Elek
Race Pokemon/ Métier: Pikachu / Bibliothécaire
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Sam 1 Juil - 0:33

Les règles d'une bibliothèque

feat. R. Shin Ramsey
Le livre à la base de la vive colère d'Ayame était toujours innocemment posé près de Shin. C'était un très beau livre, autant à l'extérieur qu'à l'intérieur, raison de plus pour que la Pikachu ressente le vif désir de le protéger à tout prix. La couverture était une peinture d'une beauté que même un néophite ne pouvait ignorer. Pourtant, il s'agissait d'un conte destiné aux enfants. L'histoire était certes, très belle mais pour la blonde, les messages cachés dans ces mêmes-mots n'étaient pas forcément évidents pour ces petites têtes. Personnellement, Ayame l'aurait plus vu pour un public légèrement plus âgé.
Mais la décision finale était revenue à sa Responsable qui avait choisit de le laisser dans la catégorie « Enfant ». La jeune bibliothécaire, évidemment, ne s'était pas permise de la contredire et s'était pliée à cette décision.

Sur certains points, Shin lui faisait penser à un enfant. Il était pourtant un adulte physiquement mais ses yeux avaient cette curiosité de tout qui n'appartenait qu'aux plus jeunes. L'idée qu'un petit garçon puisse se cacher sous son air d'adulte faisait davantage battre son cœur car il lui était tout simplement impossible de résister à cette petite bouille curieuse.

« Ooh. C'est original comme façon de faire, ça veut dire que vraiment n'importe qui peut lire en fait ? Pourtant c'est pas facile de lire.. »

Ayame s'abaissa jusqu'à arriver à sa hauteur. Elle ramassa le livre pour chasser de la poussière imaginaire sur cette belle couverture, s'abstenant de commenter ce que venait de dire son interlocuteur. Elle ne le connaissait pas, peut-être avait-il eu une drôle d'enfance où lire n'était pas la priorité absolue ! Comme c'était triste à imaginer … Shin était alors ignorant de tout un monde ?

« Hm... Pikachu.... Mignon ! Tu as donc les oreilles et tout comme tes ancêtre ? »

La jeune salariée se mit à rougir furieusement à ce commentaire. « Mignon » ?!! Donc, il la trouvait mignonne ?! Youpi !
Concernant ce dont elle avait hérité des anciens Pikachu … c'était la queue le plus problématique. Elle se souviendrait toujours que petite, ses frères adoraient lui tirer comme d'autres tiraient les cheveux des filles. Quand elle s'asseyait aussi, parfois, elle se faisait mal toute seule. Maintenant qu'Ayame était « grande », ce genre de désagréments n'était plus. Ça lui changeait la vie.

Ce que dit le beau garçon concernant son âge titilla sa propre curiosité cependant. « Presque le même âge » ? Un bel éphèbe qui ne se souvenait plus de son passé ? Un Apollon avec un terrible secret ?!
Elle nota toutes les informations que Shin lui donnait. Sa magnifique mémoire -merci la génétique paternelle- enregistrait tout comme le faisait cette stupide icône disquette sur la page World qui marchait une fois sur quinze quand il fallait noter des choses importantes. La technologie … Pouarf ! Vive les livres, ah bah le numérique !

« J'espère que je t'ai pas dérangé avec cette question hein ? »

Elle secoua la tête avec un gentil sourire qu'elle espérait pas trop baveux. Maintenant qu'elle était aussi basse que lui, les détails de son visage étaient encore plus clairs et -ohmyArceus- ce garçon était la pomme empoisonnée …

Ayame était perdue dans sa contemplation quand elle sentit le livre qu'elle tenait contre elle s'envoler, tout comme la pile non loin qu'un enfant avait oublié de ranger. Et là -Ô surprise!- voilà que deux ailes d'une blancheur splendide avait envahit son champ de vision. Mais par tous les Légendaires, c'était quoi encore ce délire ?!

« Je crois que c'est bien comme ça ! Je crois ! … Attend. Y a pas le droit de voler dans une bibliothèque c'est ça ?? »

Techniquement, oui mais s'y on se réfère au règlement de la bibliothèque, rien concernant les ailes et le vol n'était mentionné. Ayame n'était pas une petite nature mais ça … ! Se sentant comme un Magicarpe hors de l'eau, elle regardait Shin puis ses ailes, puis encore Shin, sans qu'un seul son ne franchisse ses lèvres.

« J'te fais perdre ton temps Ayame désolé ! J'y connais décidément rien, comme tu le sais déjà j'ignorais même comment c'était à l'intérieur. »

La Pikachu ferma un peu les yeux. Elle avait pourtant choisit un boulot simple, qu'elle aimait particulièrement. Aujourd'hui, un très beau garçon était venu, son attention avait été de suite attirée et voilà que maintenant, ce même étranger avait des ailes -très pratique, elle le reconnaissait volontiers- s'inquiétait de lui faire perdre du temps ?!

Meilleure journée de boulot de sa vie !

Elle releva la tête, souriante et les yeux pétillants :

« Non, ne t'inquiètes pas ! Et … merci pour les livres aussi. Mais tu ne devrais pas sortir tes ailes ici. Il y a partout des gens mal intentionnés qui seraient ravis de se servir de ça contre toi en guise de chantage pour ne pas te vendre à la Team Chronos »

On n'était jamais assez prudent et il serait vraiment dommage que quelqu'un s'en prenne à Shin !Il était tellement gentil et désireux de bien faire, Ayame devait au moins le prévenir de ça.

« Tu sais … un livre, ce n'est pas juste un ensemble de mots. C'est un monde, un univers, carrément une autre dimension. Ils ont le pouvoir de nous transporter sans que nous n'ayons à bouger. Je pense même qu'ils ont leurs propres consciences ! Et il n'y a rien de mieux que de toucher une reliure fatiguée avec l'âge, des pages vieillies avec le temps qui ont fait rêver tant d'autres personnes ! Et une bibliothèque rassemble tout cela au même endroit, c'est magnifique ! »

Les joues un peu rouges de s'être laissée aller, elle conclut simplement par :

« J'espère qu'aujourd'hui, tu as aussi pu découvrir un peu à quel point cet endroit est incroyable »

Elle se releva, chassant une mèche blonde venu chatouiller le devant de sa gorge et jeta un coup d'oeil à sa montre : elle était en pause d'ici cinq petites minutes. Devait-elle être entreprenante et inviter Shin à aller manger un petit goûter quelque part ?
 


Kuroko's Basket



Ayame vous électrocute en #ff6600

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Jeu 20 Juil - 17:45

   
Les règles d'une biblitothèque


   
Où sont les images ?

   
feat Ayame - Shin

Visiblement, c'est tout à fait normal de voler dans une bibliothèque. Et par voler, je n'entend pas voler un livre pour le ramener chez soit -en réalité, cela s'appelle emprunter monsieur- mais je parle bien de littéralement voler. Avec des ailes et tout. C'est normal oui. De quoi s'attirer le regard des gens autours de lui, faut dire que les ailes de Shin sont loin d'être discrète, de taille plutôt massive surtout une fois déployé -trace laissée de par son ancienne forme-. Mais décidement, peut-être faudrait-il tout simplement lui dire qu'il ne faut pas être remarqué dans une bibliothèque ? Que le simple fait de faire du vent avec ces dernières ou de cacher la lumière pourrait alors faire lâcher quelque soupire d'agacement de la part des lecteurs autours de lui ? Ce serait plus simple. Mais par coup de chance, ou peut-être parce que les gens étaient trop occupé à le regarder avec des billes à la place des yeux, personne ne laissa le moindre commentaire échapper. Pas même la personne qui l'avait pourtant si mal pris lorsque son paquet de gâteau c'était retrouvé entre les mains du voleur qu'il était. En réalité, le jeune homme n'eut alors pour idée que de demander à Ayame de savoir s'il pouvait ou non. Elle avait l'être un peu.. tu sais, un peu comme la maîtresse de cet endroit que l'on nomme bibliothèque ! Elle semblait tout savoir et en plus le protéger des gens qui pourraient le dégrader. Alors c'était forcément elle qui avait réponse à tout. Et décidément, va savoir si c'est un talent ou non, mais non, aucune remarque, elle semblait même plutôt inquiète qu'il les dévoile de façon si aisée, ne se souciant guère de ce que les autres pourraient penser... Comme des gens mal attentionnés.

La tête légèrement penché sur le côté alors qu'il la fixait dans les yeux, Shin eut alors un sourire assuré.

« Oh ? Vraiment ? Ça va alors. Ne t'en fais pas, on est pas à Unys, et puis en vrai, je suis un habitué, j'ai déjà eu affaire à eux dans la région voisine, mais ils ne m'ont jamais attrapé. »

Un peu étrange comme façon de dire qu'il venait de croiser les gros esclavagistes du coin mais que ça a été. En même temps, Shin est légendaire et ne peut être capturé avec une ball, et est donc plus puissant qu'un pokemon classique mais... passons ? Mais son sourire déjà habituellement si adorable et doux devint pendant un bref instant plus adorable encore, tant il essayait de transmettre sa sympathie avec ce dernier. C'est qu'elle est une jeune fille juste super gentille, c'est les mortels comme elle qui lui font penser que la réalité, elle n'est pas si moche que son frère idéaliste veut bien le croire.

« Mais merci Ayame, je fais toujours attention promis. »

Il continua d'ailleurs sur ce qu'elle avait dit, il n'était pas certain de tout bien comprendre ce qu'elle voulait dire par là, mais s'il y a bien une seule chose qu'il avait assimilé, c'est cette manie qu'ont les mortels de tous laisser par écrit, laissant alors des traces pour tant de générations futurs. Il y a des textes tellement vieux qu'une ville comme Safrania n'existait même pas, et pourtant, ils étaient dans des endroits comme ici. Et même si Shin ne pouvait comprendre la porté du monde des mots, il avait une approche plus terre à terre en voyant en eux une trace écrit et concrète de certaines choses.

« J'ignore si je peux tout comprendre ton univers. Mais... je sais que les Hommes écrivent des livres depuis si longtemps, et maintenant, des gens comme vous lisent des mots écrit par quelqu'un il y a genre.. des siècles ! C'est.. une façon pour l'Humain de façon général à continuer de vivre au delà de la mort. »

Cela devenait je crois un peu sérieux là... Shin, malgré ses airs un peu naïf et angélique était en réalité emplit d'une sagesse bien plus grande qu'on ne le pense. La subtilité du monde des humains, il ne la maîtrise pas, mais leur façon de penser et d'agir du fils des siècles plus, parce qu'il les observe toujours d'un œil terriblement terre à terre, et logique. Il n'y a pas de place pour les rêves dans son esprit. Comme pour attirer l'attention de la jeune fille, l'iris bleuté pétillant alors d'une lueur, rappelant ses yeux d'un bleu presque lumineux -tranchant normalement sur un fond noir et non pas blanc- planté dans les siens, tout en prenant sa main, l'enveloppant dans une chaleur douce.

« Tu aurais du temps pour me parler des livres ? Tu as certainement déjà lu des tonnes de livres sur les histoires et légendes de notre monde. Je suis curieux de savoir ce que les humains de l’époque ont marqués. Hein ? Si, t'as du temps à me consacrer, quitte à manger en même temps ! .. Enfin dehors cette fois-ci. »

Clin d’œil. Il avait je crois compris la leçon.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 64
Pokédollards : 21
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 21
Localisation : Safrania
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Fem!Kise Ryota - KnB
Double compte : /

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Eclair ♦ Rugissement ♦ Vive-Attaque ♦ Boule Elek
Race Pokemon/ Métier: Pikachu / Bibliothécaire
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Ven 18 Aoû - 19:14

Les règles d'une bibliothèque

feat. R. Shin Ramsey
« Oh ? Vraiment ? Ça va alors. Ne t'en fais pas, on est pas à Unys, et puis en vrai, je suis un habitué, j'ai déjà eu affaire à eux dans la région voisine, mais ils ne m'ont jamais attrapé. »

Ayame cligna simplement des yeux, aussi amorphe qu'un Magicarpe. Là, pour le coup, elle ne savait pas si elle était contente d'avoir croisé un garçon aussi mignon que ce garçon ou alors si elle devait en vouloir à Arceus lui-même d'avoir mis Shin sur son chemin. D'habitude, c'était elle le drôle de cas qui tombait sur des gens qui n'avaient rien demandé. Une sorte de vengeance céleste ? Quel humour franchement …

Mais honnêtement … Cette attitude qui dévoilait une personnalité libre comme l'air, sans peur et ne craignant pas le risque … Une sorte de Bad Boy innocent … C'était juste trop craquant !!!
Et puis regardez-moi ce sourire !! A ce rythme là, il allait falloir qu'Ayame défibrille son propre cœur avec ses paumes de main. Son remerciement sincère fut un choc de plus pour la déjà bien mordue Ayame.

Tout de même … Un si beau garçon, si gentil, avec beaucoup de mystères autour de lui et qui ne craignait rien … C'était presque trop beau pour être vrai ! Alors était-ce une blague ? Un test ? Elle avait totalement échoué dans tous les cas.
Shin était comme le Nectar Rouge de son jardin d'Ula-d'Ula ~ Un péché terrible mais la tentation avait été plus forte !

Ayame connaissait pourtant des garçons qui étaient tout aussi adorables que Shin ! Maël, par exemple, son ami bibliophile était l'incarnation du « Mignon ». En restant honnête, Edwin était plutôt charmant dans son genre mais sa personnalité trop Ayamesque était perturbante.
Bien qu'Edwin et Shin semblaient tellement plus âgés …
Elle était assaillie par les tentations !

Ayame regarda du coin de l'oeil, tout un groupe de jeunes étudiants quitter la bibliothèque. Il allait sans doute falloir qu'elle aille vite ranger le coin où ils s'étaient installés, c'était toujours le bazar après leur disparition. Bande de mal-élevés !

« J'ignore si je peux tout comprendre ton univers. Mais... je sais que les Hommes écrivent des livres depuis si longtemps, et maintenant, des gens comme vous lisent des mots écrit par quelqu'un il y a genre.. des siècles ! C'est.. une façon pour l'Humain de façon général à continuer de vivre au delà de la mort. »

Mince, elle avait rien suivit ! Les yeux plissés pour tenter de comprendre cette étrange changement de conversation, Ayame nota une phrase en particulier : « Et maintenant, des gens comme vous ... » Des gens comme vous, quoi ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Qu'est-ce qu'elle avait raté ?!

Non vraiment, ce n'était pas-... Aaah ! C'était quoi ce truc avec ses yeux ?! Whalala, c'était pas normal de faire ça, hein ? Dans quoi s'était-elle fourrée au juste … ?
Mais … aaaah ~ Quelle main chaude ~

« Tu aurais du temps pour me parler des livres ? Tu as certainement déjà lu des tonnes de livres sur les histoires et légendes de notre monde. Je suis curieux de savoir ce que les humains de l’époque ont marqués. Hein ? Si, t'as du temps à me consacrer, quitte à manger en même temps ! .. Enfin dehors cette fois-ci. »

Haaan, le clin d'oeil !! Bon sang, elle en ronronnerait presque ! Elle était un fière Pikachu, bon sang, pas une simple Persian ! Se reprendre, se reprendre …
Oh, il aurait pu lui demander d'aller sur la Lune qu'Ayame aurait déjà préparé tout le matériel nécessaire.

« Oui, j'ai … Je lis énormément ~ J'aime beaucoup les légendes sur les Pokemon devenus humains après la décision d'Arceus. C'est vraiment passionnant de lire toutes ces anciennes biographies ! Si tu es curieux, je veux bien t'en parler ! »

Et voilà. Retour de l'ancienne Ayame. Courage Shin.
Elle se releva, glissant doucement sa main hors de celle du garçon, un grand sourire à l'appui.

« Tu n'as qu'à m'attendre près de la porte ! Je vais chercher mes affaires, je reviens ! »

Filant comme le vent, Ayame sauta sur sa collègue la plus proche pour signaler qu'elle partait en pause, l'autre jeune femme regardant Shin avant de faire un clin d'oeil à la blonde. Elle récupéra son sac à main dans la salle de repos et avant de retrouver sa magnifique connaissance, elle attrapa un livre remplis de dessins très anciens sur la prétendue ancienne forme des Pokemon. Il était tellement usé que les pages s'effritaient par endroit mais Ayame était soigneuse et prendrait soin de cette merveille !

Le temps était plutôt agréable et pas trop de gens dehors pour l'instant. La Pikachu s'arrêta près de Shin :

« Me revoilà ! Bon, tu veux manger quoi ? Vu l'heure, quelque chose de sucré serait bien … Tu aimes les crêpes ? »
 


Kuroko's Basket



Ayame vous électrocute en #ff6600

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]   Mer 4 Oct - 21:32

   
Les règles d'une biblitothèque


   
Où sont les images ?

   
feat Ayame - Shin

Quand on est social comme Shin, c'est facile au final de se faire de nouvelles connaissances. Prenez des gâteaux dans une bibliothèque et attendez qu'on vienne alors vous dire que c'est interdit et le voilà alors partit pour la discussion. C'est facile en fait ! Il était aisé de trouver un sujet qui titille la curiosité du légendaire, et en tant que personnes ayant accès aux ouvrages d'histoires sur les légendaires, elle était particulièrement bien placé pour le faire. De quoi pousser le légendaire à rester en sa charmante compagnie, un moyen de passer du bon temps tout en observant quelque chose qui le fascinait d'une certaine façon, ou plutôt qui l'intéressait, comment les mortels les percevait ? Eux ? Les êtres immortel et infini là depuis la nuits des temps pour certains d'entre eux, faisant alors régner l'ordre de par leur simple existence, le monde ne pouvant alors se passer d'eux. C'est là la différence entre eux. Un mortel vit pour lui même et son entourage et se fera oublier au fil du temps qui passe, tandis qu'un légendaire existe pour le monde entier et ne peut fuir son but réel. Mais ça, Ayame n'avait probablement pas conscience de la personne qui se trouvait devant elle, ou alors elle agissait de manière parfaitement normal ce qui est aussi rare qu'agréable si c'est le cas. Souriant à ce qu'elle disait, Shin hocha alors la tête, bien sûr qu'il serait ravie de pouvoir partager de son savoir et recevoir le sien en retour. Le légendaire en savait des choses, c'était évident, de part son âge plus qu'avancé, mais les mortels trouvaient toujours le moyen de lui apprendre de nouvelles chose, ne serait-ce que leur propre point de vu est à ses yeux toute une aventure en fait.

« D'accord ! »

Son trait avait reprit un aspect naturellement plus juvénile, celui qu'il arborait normalement en temps normal. Ces traits de visages étaient souvent partagé entre la sagesse obtenu par le temps qu'il avait vu défilé et son sérieux, avec cet air doux et sympathique qu'il avait apprit à manier depuis son apparence humaine. L'albinos se dirigea alors vers la sortie pour patienter alors sagement près de la porte comme elle le lui avait indiqué. Non sans regarder autours de lui et souriant aux gens qui passaient devant lui, de quoi attirer le regard des demoiselles certainement, un beau jeune hommes aux airs si aimables, y a de quoi faire envie. Mais le dit beau jeune homme ne resta pas seul bien longtemps puisque la jeune pikachu revint à ses côté pour lui proposer une sortie crèpe.

« Ah mais carrément ! J'adore ça ! C'est trop bon ! En vrai, j'aime beaucoup la nourriture y a des trucs que vous faites c'est vraiment trop génial. »

Les mortels sont inventif et ça, les pokemons de l'époque peuvent en témoigner, ils sont passé de la nourriture des pokemons à celle des humains, et cela a dû faire un choc à certains. Seuls les légendaire et les personnes extrêmement âgés peuvent maintenant s'en souvenir. Mais hélas, pour le coup, il la suivait, il ne connaissait pas assez bien la ville, généralement, il suit son odorat pour trouver ce qui l'intéresse. Hors, Ayame devait certainement être capable de retrouver les dites crèpe sans suivre les odeurs.

« Par contre je t'avoue, j'connais pas du tout la ville. Je ne suis pas du tout du coin, je connais d'avantage Unys, sinon en vrai si je devais nommer un coin que je fréquente souvent, c'est Rosalia dans la région d'à côté... Et toi Ayame ? Tu es née ici ? »

Parce qu'il avait déduit -en tant qu'homme trop intelligent sisi- que si elle travaillait ici, c'est qu'elle habitait au moins dans les parages, logique. On ne pouvait pas en dire autant pour lui. À la différence qu'il n'a aucun sac sur lui -et qu'une dresseuses et maintenant bien gentille pour lui garder quelques affaires-, le légendaire aux allures de jeune homme ressemble aux genre de jeune voyageur sans attache avec ses affaires constamment sur le dos et rien d'autre pour vivre.

« J'espère que je te dérange pas trop avec ton boulot quand même ! Même si j'avoue, je suis très curieux de ce que tu pourras me dire sur tes fameux livres. »

Peut-être que s'il était plus patient, Shin ne demanderait pas, et prendrait alors les dits livres en questions pour les lire, mais il ne l'est pas, et préfère de toute façon échanger de vive voix avec quelqu'un.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les règles d'une bibliothèque [Pv : Ayame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» [règles] Grot bastos et unité
» La Bibliothèque de Mazarbul
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Safrania-