Partagez | 
 

 Choc Aérien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Choc Aérien    Jeu 2 Mar - 0:28
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.

Je suis le roi des cieux, l'ombre de la mort qui plane au-delà des vivants, je les regarde de haut pendant qu'il prie pour que je ne fasse que passer. Surplombant les nuages, je contemple le monde, mais ici, je suis seul, cependant il reste une chose au-dessus de moi, quelque chose qui me fascine, mon point de repère dans les nuits les plus sombres, un astre qui illumine les nuits sans étoiles, ce satellite qui, ne craint rien ni personne, qui surplombe la mort elle-même, quoi de plus beau qu'une mort paisible au clair de lune.

Mais tout cela est loin maintenant, cela faisait bien longtemps que je n'avais plus pris le temps de regarder les étoiles, depuis le grand changement, je passais moins de temps dans les airs, mais il reste mon domaine malgré tout.

Ce soir, j'étais pensif, quelque chose n'allais pas comme je le voulais, mais je n'arrivais pas à trouver quoi, tournant en rond dans mon appartement et repassant la journée en boucle dans ma mémoire pour savoir ce qui clochait, je commençais à m'énerver seul, sur un coup de tête, j'ouvris la fenêtre et m'élança pour sauter du balcon, quelques piétons qui se trouvaient en dessous criaient au moment où je déploie  mes ailes,j'avais juste besoin de prendre l'air et de voler, sans me poser de question, c'est ainsi que je pris de l'altitude et ferma les yeux, pour ressentir le vent frais sur ma peau, jouant avec mes doigts dans les courants d'air le long de mon corps. C'est la plus pure et agréable sensation que je connaisse.

Quand je vole et que je me laisse bercer par les courants, je ne pense plus à rien, il peut m'arriver d'être dans cet état pendant de longues heures, parcourant des centaines de kilomètres sans m'en rendre compte. Je vais le vide et me laisse porter aux dessus de tout soucis.




Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mer 15 Mar - 14:14

Voler ... Il n'y avait rien de plus agréable que de sentir ses ailes pourfendre goulûment les courant aériens tandis que la demoiselle gagnait en vitesse de minute en minute. Elle n'avait pas vraiment de but précis en parcourant en ce moment même le vaste firmament. Elle volait parce qu'elle appréciait être au-dessus des bâtiments et profiter d'une vue aérienne des paysages qui s'offraient à ses prunelles. Son esprit était également plus à l'aise lorsqu'elle se trouvait dans les airs plutôt que sur la terre ferme. Elle ne pouvait en effet pas chasser sa véritable nature de légendaire ailé qui n'avait autrefois jamais connu la sensation de marcher sur le sol. Acrobatique dans l'âme, la déesse lunaire réalisa quelques gracieuses pirouettes dans le ciel. Elle ne prêtait pas vraiment attention au reste car elle avait rarement croisé un autre hybride ailé dans les parages et le ciel était de toute façon assez vaste pour pouvoir éviter une collision ...

Maliva n'aurait pas dû être aussi sûre d'elle car l'incongru survint et la prit carrément au dépourvu. Elle ne se rendit compte qu'au dernier moment de la violence du choc frontal qu'elle occasionna avec un parfait inconnu qui volait lui aussi à très grande vitesse. Le coup qu'elle reçut à la tête fut tellement brutal qu'elle en perdit complètement l'équilibre et chuta littéralement à la renverse, tournoyant sur elle-même alors qu'elle fondit dangereusement en direction de l'océan qu'elle était en train de survoler. La demoiselle était à demi dans les vapes et n'eut pas le réflexe de tenter de se stabiliser pour arrêter sa chute. Son corps s'enfonça violemment dans l'eau et la vitesse de sa chute ralentit d'une traite tandis qu'elle continua à s'enfoncer dans l'océan. Elle n'avait toujours pas la force de faire disparaître ses ailes et leur poids l'entraîna peu à peu vers les fonds océaniques.

La violente collision à sa tête lui avait fait perdre ses repères et Maliva était peu à peu en train de se noyer. Elle tendit difficilement une main vers la surface pour tenter de remonter mais il lui manquait trop de forces et elle s'évanouit rapidement tandis que ses poumons s'engorgèrent peu à peu d'eau. Si elle demeurait encore inconsciente pendant longtemps, elle pourrait dire adieu à la vie une bonne fois pour toute.

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Sam 8 Avr - 13:47
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.

Cela faisait bien plusieurs heures que je volais ainsi, je ne dormais pas, mais presque, tous mes sens sont aux repos. C'est à ce moment précis où j'ai ressenti sa présence que mon corps aussi l'a ressenti, un choc à pleine vitesse. Mais qui pouvait bien me foncer dessus sans prévenir ? Une attaque ? Le temps que je me redresse je vis une ombre sombrer dans l'océan avec fracas.

Je descends prudemment au niveau de l'eau en attendant que cette personne remonte ou attaque de nouveau, mais rien. J'étais sur le point de repartir quand j'aperçu que son aura n'était pas celui d'un être ordinaire.

Que faire ? Après tout, je n'en avais rien à faire de cet énergumène qui fonce tête baissée dans les bras de la mort.

Je remonte à haute altitude et contemple le bleu de l'océan, presque noir, avec juste le reflet de la lune, c'était un très beau paysage.

“Je n'aime pas l'eau froide “

Mais je plongea à grande vitesse pour la rattraper sous l'eau, elle était là, inconsciente, juste devant moi, qui était-elle ? Je ne l'avais jamais rencontré.

Le bras tendu vers les cieux, essayant de saisir la surface ou dans l'attente d'un miracle. Excuse moi petite mais tu n'es pas tombé sur un miracle, loin de là. Je l'agrippe par la taille et dans un sursaut de puissance, concentre toute ma force dans mes ailes pour nous sortir de l'eau en un battement.

Arriver au point le plus haut où mes force m'avait poussé, je me stabilise et regarde mon ‘agresseur'. Elle n'a pas l'air en état d'anoxie, juste en hypoxie.

Voler avec les ailes mouillées est pénible et fatiguant, je rejoins la plage la plus proche et la dépose au sol, la couvrant de ma veste et déposant  quelques branches à côté d'elle, d'un claquement de doigt, j'embrase les brindilles sèches, histoire qu'elle ne meurt pas de froid, que je ne me sois pas donné toute cette peine pour rien, je passe la main dans mes cheveux, pour me recoiffer un minimum et redéploie mes ailes autour d'elle et du feu, pour les faire sécher et nous protéger du vent.

Après de longue minute à attendre à son chevet, je décide de la laisser là, je récupère juste mes clés et quelque bricoles dans les poches de ma veste puis commence à partir, fouillant dans mes poches …

Poussant un grand soupir “Avec tout ça, mes cigarettes sont foutues …”




Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Dim 9 Avr - 21:31

Maliva avait fini par percuter violemment la surface de l'eau et s'y enfoncer d'une traite. Elle s'évanouit rapidement à force d'avoir les poumons engorgés d'eau et aurait pu dire adieu à la vie si celui qu'elle avait cogné quelques minutes auparavant n'avait pas pris la peine de plonger dans l'océan pour la remonter à la surface et la sauver. Elle fut déposée sur le sable devenu glacial à cause de la fraîcheur de la nuit mais son corps se réchauffa progressivement grâce au feu que l'inconnu avait allumé à proximité d'elle. Ses ailes avaient disparu au cours de sa descente dans les profondeurs salées. Elle avait l'air d'une simple humaine. Les minutes passèrent et elle se réveilla finalement plus tard de manière très brutale. Elle toussa à diverses reprises et cracha tout l'eau qu'elle avait absorbée durant sa chute dans l'océan avant de se retourner sur le côté et de frissonner un peu en crispant ses doigts sur la veste qui avait été posée sur elle. Elle se rendit rapidement compte qu'il ne s'agissait pas de la sienne et elle se redressa. Tout lui revint aussitôt en mémoire. La métisse avait percuté un autre hybride dans le ciel par pure mégarde. Elle se releva et le vit en train de s'éloigner. Très inquiète de son état, elle le rejoignit tant bien que mal.

Attendez ! Je suis vraiment désolée pour tout à l'heure !
Merci de m'avoir sauvé la vie. Vous allez bien ? Vous ...


La métisse ne put terminer sa phrase car sa tête commença à tourner. Elle n'avait pas repris assez de forces et elle chuta littéralement et tomba sur l'inconnu. Elle s'agrippa par pur réflexe à lui et respira un peu fortement pour essayer de regagner un peu d'énergie. Elle profita de cette proximité pour contempler à demi les magnifiques ailes de l'homme. Elles étaient complètement différentes des siennes. Un rouge flamboyant les ornait et elles étaient très imposantes. Elles l'étaient peut-être plus que celles de la légendaire lunaire. Le contact contre le corps de l'inconnu lui fit comprendre qu'il n'était plus trop trempé et qu'il devrait normalement éviter de tomber malade. Maliva en fut soulagée et poussa un petit soupir de joie. C'était bien beau d'être collée à lui mais ce n'était pas vraiment poli et la métisse essaya de se redresser pour lui redonner son espace mais elle manqua de se renverser vers l'arrière et attrapa au passage le haut de l'homme. Il fut entraîné dans sa chute et tomba de tout son poids contre elle. La légendaire lunaire poussa un petit couinement de douleur.

Je suis désolée.

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Lun 10 Avr - 18:24
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.



Jetant le paquet dans une poubelle non loin, j'entendis des pas pressés derrière moi.

“Attendez ! Je suis vraiment désolée pour tout à l'heure ! Merci de m'avoir sauvé la vie. Vous allez bien ? Vous …”

Je n'ai à peine eu le temps de me retourner que cette dernière chuta sur moi. Je la saisis tant bien que mal par réflexe, la regardant essayer de tenir debout, à moitié conscientes, je sentais son souffle sur mon avant bras, elle respirait difficilement, tentant de se redresser cette dernière bascula et s'agrippa à moi. Glissant dans le sable je n'ai pas réussi à garder l'équilibre et tomba sur la pauvre jeune femme.

“Je suis désolée.”

Décidément, ce n'est pas possible.
Je plante mes ailes dans le sable et me soulève grâce à elles, me plaçant en équilibre au-dessus de la jeune hybride.

“Vous êtes toujours aussi maladroite ou j'ai le droit à un bonus ?”

Je me redresse, me recoiffe et secoue mon haut et mon jean, fait craquer quelque articulation et la regarde, toujours au sol. Sans dire un mot je tends mon bras dans sa direction et l'aide à se relever, une fois debout devant moi, je ferme la fermeture éclaire de ma veste encore sur ses épaules.

“Vous allez attraper froid, surtout que vous êtes encore mouillé”

La voyant, encore du mal à tenir sur ses jambes, je la fixe et soupire.

“Bon, je vais vous aider, mais une fois arrivé, oubliez-moi”

Au moment où je finis ma phrase, la Légendaire bascula de nouveau, je passa ma main dans son dos et l'autre au niveau de ses jambes, pour la porter, elle n'était pas bien lourde et je ne supportais pas avoir quelqu'un sur le dos, on ne sait jamais, un mauvais réflexe avec mes ailes pouvait si vite arrivé.

C'est ainsi que je marcha jusqu'à la ville la plus proche, sans aucun échange, je sentais son regard en dessous moi, mais n'y prêtais pas attention.

Arriver en ville je la déposa sur un banc, elle était encore très faible.

“Je présume que vous n'habitez pas dans cette ville ?”

Elle m'a répondu ? Je n'ai pas compris, je prends ça pour un non.

“Ne bougez pas, je reviens tout de suite”

Pourquoi je me donne tant de mal pour une parfaite inconnue ?
Passons, je fais le tour de la ville et fini par trouver ce que je cherchais, un cabine de téléphone, mon portable n'ayant pas vraiment apprécié le bain de minuit.

Mon coup de fil passé, je retourne auprès de la jeune femme, cette fois-ci, elle arrive à peu près à marcher sans mon aide, prenant toujours appui sur mon épaule, je lui fais signe de me suivre.
Nous arrivons alors dans une auberge de bord de plage, j'avance jusqu'à la réception et m'adresse au maître des lieux.

“Bonjour madame, une chambre simple a dû être réservé pour mon amie à mon nom, Mr Nostélian”

“Oui attendais je vérifie, alors j'ai bien une chambre pour Mr Nostélian, mais c'est une suite double”

“Pardon ?”

“Oui, une femme  appelée et préciser que vous alliez arriver d'ici peu et m'a bien précisé que la chambre était pour deux personnes.”

Soit, je ne dis rien et prend les clés, j'avance dans les couloirs, toujours la jeune femme accrochée à mon bras, pour enfin arriver à la chambre n°542. Poussant délicatement la porte, je la dépose sur le lit double .Franchement, Melle Dixon, qu'est ce qui vous a pris de prendre une suite, regardant la jeune hybride, déjà assoupi, j'hésite à partir, pour de bon cette fois, mais il est vrai qu'un peu de repos et un bon verre ne me ferait aucun mal. J'ouvre le mini frigo de la pièce et me sert un Scotch tout en me laissant tomber dans le fauteuil face à la fenêtre.





Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Lun 10 Avr - 20:22

Maliva était très gênée d'être aussi maladroite en ce moment mais ce n'était pas vraiment de sa faute mais plutôt de celle de son corps las et de sa tête qui ne cessait de tourner un peu dans tous les sens. Elle contempla difficilement l'homme au-dessus d'elle. Sa vision commença également à faire des siennes et à devenir floue. Elle cligna plusieurs fois des yeux pour tenter de la rendre plus nette mais ce ne fut pas vraiment une grande réussite. Elle put néanmoins voir que l'inconnu se souleva en plantant ses magnifiques ailes dans le sable glacé.

Mon corps ne semble pas vouloir écouter ma raison.
Je suis tellement désolée de vous causer autant de soucis.


La métisse attrapa délicatement la main que lui tendit l'autre légendaire pour se relever. Son amabilité charmante ne s'arrêta pas là car il s'empressa de soigneusement fermer la fermeture éclair de la veste pour éviter que la demoiselle n'attrapa froid. Elle s'apprêta à le remercier mais chancela de nouveau de fatigue et sa légère chute fut de nouveau stoppée par le torse de l'homme.

Merci du fond du ... Hé attendez ! Non ! Ne vous dérangez pas, je peux marcher.

Trop tard. L'homme n'hésita pas à la porter comme une princesse et ses joues s'empourprèrent instantanément de gêne. C'était tellement embarrassant d'être dans cette position dans les bras d'un homme. La déesse lunaire se força alors à baisser le regard vers le sol. C'était impossible pour elle de faire face à celui de cet inconnu, pas dans une telle posture. Elle se mit néanmoins rapidement à somnoler de bien-être, sa tête lovée contre son torse. La chaleur du corps de l'autre légendaire était si apaisante qu'elle était en train de la bercer si bien qu'elle répondit de manière complètement incompréhensible lorsque l'homme à la chevelure flamboyante lui demanda si elle habitait dans les environs. Heureusement qu'il eut l'intelligence de comprendre que ce n'était pas le cas et qu'il la déposa délicatement sur un banc. Cette soudaine fraîcheur la réveilla d'une traite et la fit couiner. L'inconnu lui demanda de rester là et de l'attendre. La métisse hocha de la tête. Quelques minutes s'écoulèrent avant qu'il ne revint auprès d'elle. Maliva fit l'effort de se relever et tenter de marcher sans trop avoir besoin de son aide pour éviter de le déranger plus que nécessaire. Elle s'appuya toutefois sur son épaule car ses jambes menacèrent de temps en temps de flancher. Le légendaire conduisit la circassienne jusqu'à un hôtel en bord de mer qui était en plus de cela luxueux. Elle l'écouta faire les démarches et constata qu'il y eut un quiproquo. Le pauvre était vraiment malchanceux ce soir.

Arrivés dans la fameuse suite, elle fut déposée sur le lit et soupira tellement c'était agréable. Elle s'endormit rapidement sans crier garde et ne se réveilla que bien longtemps plus tard. Elle se redressa doucement après avoir ouvert les prunelles et vit que l'autre légendaire était toujours là, assoupi à son tour dans le fauteuil en face d'une vue rocambolesque. Elle descendit silencieusement du lit et le rejoignit discrètement. Il avait encore son verre à la main. Il restait un peu d'alcool à l'intérieur et elle le lui retira précautionneusement des mains pour le finir et le poser sur la table basse située à proximité. Elle grimaça à son goût. C'était beaucoup trop fort. Comment pouvait-il prendre plaisir à boire ça ? Maliva soupira puis enfouit très lentement une main dans la poche du pantalon de l'homme. Son corps se tendit sur le champ lorsqu'il remua dans son sommeil mais elle se relaxa en voyant qu'il demeura endormi. Nouveau soupir de sa part, de soulagement cette fois-ci. Elle retira le porte-monnaie de l'homme pour y glisser quelques billets de sa propre poche. Heureusement qu'ils avaient séché. Elle le lui devait avec tout ce qu'il avait fait pour elle. Elle en profita pour regarder sa carte d'identité et découvrir son nom. Yameron ... Elle le retiendrait. Elle remit soigneusement le porte-monnaie dans la poche de l'homme. Elle se positionna ensuite derrière lui et lui massa tendrement les épaules quelques longues minutes pour le relaxer. Mais le bruit de la sonnette de la porte de la chambre retentit soudainement et elle s'empressa d'aller l'ouvrir. Un membre du personnel entra et fit rouler à l'intérieur de la chambre un dîner aux chandelles. Un cadeau de l'hôtel pour fêter leur nuit en amoureux lui dit l'employé. Maliva en fut surprise et rougit sur le champ. Elle tenta d'arrêter la personne qui fut sur le point de partir pour lui dire que c'était un malentendu mais au lieu de cela il lui répondit qu'il avait oublié quelque chose et lui déposa un petit emballage en plastique neuf qui contenait un préservatif pour qu'elle puisse profiter de son chéri sous la couette ajouta l'employé. Maliva en devint écarlate jusqu'aux oreilles. Le personnel de l'hôtel s'en alla et elle déposa aussitôt le préservatif sur un coin du buffet. Ce n'était pas très glamour mais elle était trop embarrassée pour chercher un autre endroit. Elle se retourna subitement pour voir si l'homme était réveillé mais il dormait encore. Heureusement qu'il n'avait pas entendu cette conversation. La métisse ne saurait pas comment réagir dans le cas contraire. Il était séduisant, il n'y avait pas de doute là-dessus mais tout ces malentendus étaient embarrassants. La demoiselle alla rapidement se calmer sous la douche ...

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Lun 10 Avr - 22:14
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.


Je repense à la tournure inconcevable de cette folle journée, comment en étais-je arrivé là, quelles était les chances pour que, parmi ses millions de kilomètres carrés de ciel, je percute une autre hybride, une autres légendaire qui plus est.

Je ne savais toujours rien d'elle, certes je ressentais son aura d'hybride légendaire, mais je ne pouvais distinguer du quel il s'agissait.

C'est sur ces questionnements que je m'endormis sans méfiance, ce qui est plutôt rare, voir exceptionnel. Et pour la première fois depuis bien des années, je dormis agréablement, cela me perturbe et me fis me réveiller subitement, je tourne la tête par réflexe, elle n'est plus là, soit, c'est sûrement mieux ainsi, j'allais poser mon verre quand je m'aperçu qu'il n'était plus en ma possession, le cherchant du regard, je le retrouve sur la table basse un peu plus loin, une trace de lèvre en plus des miennes sur le bord du verre, je relève un sourcil d'étonnement, elle a réussi à prendre mon verre sans que je ne m'en aperçoive, moi qui suis toujours sur mes gardes ? À t elle fait autres choses sans que je ne m'en rende compte ? Je ne pense pas …

Je décide enfin de me lever quand soudain, j'entends des bruits venant de la pièce à côté, elle est donc toujours ici, me penchant un peu plus je perçois le bruit de l'eau, elle est donc en train de se laver, après tout rien de tel pour se réchauffer et se débarrasser de tout ce sel.

Je voulais partir, mais en même temps, cette femme m'intrigue, devrais-je attendre et la questionner, me renseigner sur elle grâce à mes contact, tout en me questionnant moi-même, je tourne en rond dans cette chambre, je vois alors un repas, encore chaud, entouré de quelques bougies sur une chariotte…Attends, c'est elle qui a commandé ce repas, après tout je n'en ai rien à faire, c'est l'agence qui paye la chambre et tout supplément.

Mais ? qu'est-ce que ce sachet ? Je comprends juste avant de l'ouvrir de quoi il s'agit. Dans la confusion, je le range dans ma poche arrière. Qu'à t elle en tête ? Encore une fois, cette femme me perturbe, je voulu aller me passer de l'eau sur le visage, mais au moment de saisir la poignée, je me souviens qu'elle était toujours en train de se doucher, je rougis légèrement avant de rebrousser chemin.

Ce n'est pas tout, mais avoir des habits légèrement humide m'incommode fortement, j'appelle la réception savoir s'il était possible d'avoir un haut propre et sec, j'entends un petit rire discret à l'autre bout du combiné, j'ai dit quelque chose de drôle ?

Après quelques minutes d'attente, un groom frappa à la porte, il me tend les vêtements que je lui avais demandés, sans erreurs sur les tailles, je le saisi pas le bras et lui demande s'il ne pourrait pas me trouver du tabac, par chance celui-ci en avait. Je m'installe alors sur le balcon, retirant mon haut pour le faire sécher et , avant d'enfiler le nouveau, déploie mes ailes pour profiter de quelques rayons de lune, quelque passant plus bas, sur la plage, se retournèrent pour me fixer.
Je les fais disparaître sur-le-champ avant d'enfiler ce débardeur noir et m'appuie sur le rebord claquant des doigts pour allumer cette seule cigarettes en ma possession fermant les yeux pour profiter de cette légère brise.






Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mar 11 Avr - 2:07

Maliva était assez innocente et ne pensa pas une seule seconde que l'homme avec lequel elle était dans la suite aurait soudainement envie de l'épier nue sous la douche. Il était forcément quelqu'un de bien puisqu'il lui avait sauvé la vie et aidée. Elle ne ferma donc pas à clefs la porte et commença à se déshabiller en chantonnant doucement. Elle actionna l'eau et la régla à une bonne température, un peu plus chaude que la normale car son corps avait bien été refroidi avec tout ce qui lui était arrivé. Elle repensa néanmoins à cette sensation de chaleur lorsqu'elle était collée contre le torse de l'autre légendaire. C'était si agréable ... Elle en rosit et secoua la tête. Quelle idée de penser à ça ! Elle se claqua les joues pour revenir sur terre et entra dans la douche après avoir testé la température de l'eau. Elle profita de la douceur de l'eau ruisselant le long de son dos qui avait été un peu traumatisé par le choc de sa chute. Son corps se relaxa progressivement et elle soupira de plénitude. Elle s'attela à soigneusement lustrer son corps avec le savon et se rinça rapidement. Elle sortit de la douche complètement revigorée et s'essuya délicatement en se remettant à chantonner mais elle se mit à paniquer en constatant qu'elle n'avait pas de vêtements de rechange. Quelle idiote pensa t-elle. Elle aurait dû en demander en avance au personnel qui était passé. Il lui restait ses vêtements salis par le sable mais elle se sentait propre et fraîche et n'avait pas du tout envie de les enfiler de nouveau. Elle s'accroupit sur le sol et afficha une mine désespérée jusqu'à ce que ses prunelles s'accrochèrent à deux peignoirs disposés sur un repose vêtements. Elle en rougit mais en enfila tout de même un car elle n'avait pas d'autres choix. Elle prit ses affaires gisant sur le sol et sortit de la salle de bain, gênée car elle n'avait rien en dessous et cela se voyait au vu du décolleté un peu plongeant du satané peignoir.

La salle de bain est libre si vous voulez prendre une douche.

L'homme avait changé de vêtements. Il avait certainement dû les demander au personnel ce qui rappela à Maliva à quel point elle était idiote de ne pas l'avoir fait également. Elle laissa l'inconnu aller se doucher et commença à plier ses vêtements. Elle entendit la porte se fermer et se remit à chantonner doucement mais son corps se figea au bout de quelques minutes en constatant qu'il lui manquait sa culotte. Son coeur commença à battre la chamade sur le champ et elle se retourna tout de suite pour voir si elle ne l'avait pas faite tomber sur le sol puis se positionna carrément à quatre pattes pour voir si elle n'avait pas glissée sous le lit par erreur. Rien de rien ... Elle se releva en panique en percutant qu'elle l'avait oubliée dans la salle de bain et en rougit terriblement. Yameron allait certainement la voir. C'était impossible de passer à côté d'une petite culotte blanche en dentelles ...

AAAAAAAH ! YAMEROOOON ATTEEEEENNNDSS !

Elle courut jusqu'à la salle de bain, ouvrit la porte sans réfléchir. Elle se précipita tellement qu'elle trébucha à cause du sol glissant couvert de quelques traces d'eau et percuta l'autre légendaire. Une autre chute pour tous les deux ... Le sort s'acharnait vraiment sur eux. Le peignoir de la métisse s'était entre temps détaché à cause de la violence du fracas et lorsqu'elle se redressa les yeux crispés à cause de la lancinante douleur qui lui prit à la tête, l'inconnu eut certainement une vue exorbitante sur son corps complètement dénudé. La demoiselle se frotta la tête, les prunelles toujours fermées en ne se rendant pas compte de la situation très délicate et gênante dans laquelle elle se trouvait à être nue et assise sur un homme certainement dénudé lui aussi ...

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mar 11 Avr - 17:38
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.


Cigarette en main, j'entends la métisse sortir de la salle de bain couverte d'un simple peignoir, évidemment, elle n'avait pas d'affaire non plus.

“La salle de bain est libre si vous voulez prendre une douche”

Sa voix, c'est la première fois que je l'entends clairement, si douce et agréable…Pourquoi je pense ça maintenant moi, je n'en ai rien à faire du timbre de voix de cette inconnue, pourquoi tout ce qu'elle fait me perturbe à ce point. Oui, une douche, cette idée est la bienvenue, je pourrais calmer cette incertitude concernant ma nouvelle rencontre.

“La réception possède beaucoup de vêtements de change, n'hésitez pas à  commander, cela sera rajouté sur la note de la chambre, prenez ce que vous désirez, peu importe le prix.”

Je pris la direction de la salle d'eau, ne fermant pas la porte, n'aillant pas cette habitude, cependant, une vieille manie était que, une fois mes habits replier et posé sur l'évier, de mettre une serviette autour de ma taille avant de rentrer dans la douche. À ce moment, mes yeux se possaire sur une lingerie délicatement tombé au sol, l'aire de rien, je m'en saisis et la posa sur l'autre bord à l'opposer de mes affaires, cette fille est vraiment tête en l'air ma parole.

Et ce qui allait se passer n'allait pas aider à prouver le contraire.

“AAAAAAAH ! YAMEROOOON ATTEEEEENNNDSS !”

Je n'ai, encore une fois pas eu le temps de la prévenir, que la jeune femme ouvrit la porte avec fracas et, une nouvelle fois, trébucha pour venir finir sa chute sur moi. Quelque seconde s'écoulaire avant qu'elle ne se redresse, laissant apparaitre son corps et ses formes à ma vu.

Je regarda cette chère maladroite dans les yeux.

“Je vais commencer à croire que vous le faites exprès, c'est une manie chez vous, certes vous êtes plus que charmante et la vue qui s'offre à moi ne me fera pas dire le contraire, mais je n'attends rien de vous, je ne vous ai pas sauvé pour ça… Soit, je ne sais pas comment vous avez connu mon nom, mais je vous conseille de l'oublier et pour ce qui est de cette entrée fracassante, je présume que cela à un rapport avec ceci”Lui dis-je en lui pointant son sous vêtement oublié. “Je l'ai déposé ici n'ayez crainte.”

Mes yeux toujours plongés dans les sien, pour ne pas paraître grossier à épier sous son peignoir, je saisis chaque bord de celui-ci pour le refermer en prenant soin de l'attacher correctement. Relevant ses cheveux au passage pour ne pas les enfermer à l'intérieur.

Puis, une fois ceci fait, je m'arrête, relevant un sourcil.

“Vous savez, je n'ai pas eu le temps de me doucher et … non pas que votre maigre poids m'inconforte, j'aimerais me relever si cela ne vous dérange pas.”

Toujours le regard posé sur elle, j'attends que celle-ci réagisse.





Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mar 11 Avr - 18:28

La demoiselle se frotta délicatement la tête en grimaçant de douleur. Elle ne se rendit pas tout de suite compte de sa nudité affichée à la vue de l'homme et lorsque ce fut le cas, elle se figea et rougit jusqu'aux oreilles. Elle frissonna d'embarras sur place et se retint de pleurer et d'hurler parce qu'il n'y avait vraiment pas plus gênant que ça. Yameron avait carrément tout vu de son corps. Elle s'apprêta à refermer les pans de son peignoir à la vitesse de l'éclair mais ce fut l'autre légendaire qui le fit à la place. Son côté gentleman était la fois attirant et déstabilisant pour la métisse qui ne savait plus où se mettre. Ce qui s'en suivit la fit littéralement fumer de honte. L'homme croyait qu'elle était en train de le séduire pour passer la nuit avec lui. C'était un gros malentendu. Elle tenta de l'éclaircir avec beaucoup de maladresse.

C'est un malentendu ! Je ne cherche pas à cou ... cou ..
coucher ! Pour ce qui est de votre prénom, je l'ai vu sur votre carte d'identité en glissant quelques billets dans votre porte-monnaie pour vous dédommager de tout le dérangement occasionné. Oh pardon !


Elle se releva d'une traite, attrapa la culotte au passage et déguerpit le plus rapidement possible. Elle la plia sur le reste de ses vêtements avec le coeur qui battait la chamade. C'était trop de stress et d'embarras d'un coup pour elle. La demoiselle jeta alors un regard vers le fameux dîner aux chandelles. Un peu d'eau lui ferait du bien ... Mais son corps se figea instantanément au moment où elle remarqua que le préservatif n'était plus là. Non ! Est-ce que Yameron prévoyait de ... de ... de ... DEEEEE ?! Elle rougit de nouveau et se versa un verre dans la panique qu'elle but d'une traite puis deux autres pour tenter de se détendre. Elle se rendit compte au dernier moment qu'il s'agissait de vin rouge ...

Lorsque l'homme revint dans la pièce, Maliva avait déjà les joues rosies et était un peu saoule. Elle ria librement et contempla Yameron avant de rire à nouveau. Son peignoir s'était un peu délâché et on pouvait voir la raie sensuelle de sa poitrine. Une vue un peu provocatrice sans être osée cependant. Elle tituba la bouteille à la main en vociférant des paroles en l'air.

Hic ! Y'a pas pire qu'aujourd'hui hic ! Entre chuter dans l'eau hic, avoir mon corps dénudé devant un homme même s'il est sexy hic et ce malentendu de vouloir coucher hic ! Maaaaaa hic ! Hahahahaha !

Elle déposa la bouteille sur le buffet et vagabonda jusqu'à Yameron. Elle enserra ses bras autour de sa taille. La métisse avait la tête qui tournait un peu. Elle n'était pas très saoule mais pas sobre non plus. Disons qu'elle avait l'impression de planer dans les airs. Elle colla sa tête contre le torse musclé du légendaire.

Si chaud hic ! J'aime ta chaleur si agréable et apaisante hic ! Hahahahahaha

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mar 11 Avr - 21:41
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.


Le visage de cette belle jeune femme tourna au rouge pivoine, des larmes apparu dans ses yeux, cette vision interpella le dieu de la mort, pourquoi ? Lui-même ne le savais pas.

Elle me regarda avec un air triste et plein de honte :

“C'est un malentendu ! Je ne cherche pas à cou ... cou ..coucher ! Pour ce qui est de votre prénom, je l'ai vu sur votre carte d'identité en glissant quelques billets dans votre porte-monnaie pour vous dédommager de tout le dérangement occasionné. Oh pardon !”

Quand a-t-elle eu le temps de saisir mon portefeuille, décidément, l'habilité de cette légendaire contraste avec son côté extrêmement maladroite.

Je n'eu pas le temps de lui dire que je n'avais aucunement besoin de son argent qu'elle avait déjà fuit dans la pièce d'en face.

Sans prêter attention à ce qui venait de se passer, je pris place dans la douche et allume unique l'eau froide dans un premier temps, histoire de me remettre les idées en place. Puis ensuite à l'inverse uniquement l'eau chaude que je laisse couler sur moi de longues minutes. Je ne remis pas mes habits pour aller dormir, j'attache juste le vêtement de bain de façon à ce qu'il couvre juste la parti basse de mon corps, la chaleur de la douche étant encore présente.
Au moment où je reviens dans la chambre, je la vis sur le lit, une bouteille à la main, les joues rougis par l'alcool, à cette vue je compris que toutes les questions que je lui préparais n'allez pas trouver de réponses ce soir.

“Hic ! Y'a pas pire qu'aujourd'hui hic ! Entre chuter dans l'eau hic, avoir mon corps dénudé devant un homme même s'il est sexy hic et ce malentendu de vouloir coucher hic ! Maaaaaa hic ! Hahahahaha !”

Elle lâcha la bouteille et tituba jusqu'à moi et me sera contre elle, son peignoir descendit de nouveau, mais cette fois si, elle n'y prêta pas attention. Son corps collé contre le mien elle marmonna ces mots :

“Si chaud hic ! J'aime ta chaleur si agréable et apaisante hic ! Hahahahahaha “

Je la raccompagne jusqu'au lit, l'installant sous les draps de façon délicate ,usant de mon pouvoir pour chauffer la place pour son confort, la chute dans l'océan va déjà lui valoir quelque courbature.

A cet instant où j'allais me retirer pour m'installer dans le fauteuil, je sens une accroche, sa main agrippée à mon avant bras, ne voulant pas me laisser quitter le lit, perdant l'équilibre, je sortis mes ailes par réflexe pour me ressaisir, étant une nouvelle fois en équilibre au-dessus d'elle, je sentis une petite chaleur au niveau de mes joues devant l'expression de la belle métisse, je n'arrive pas à la quitter des yeux, pour la première fois de ma vie, je me sens impuissant devant quelqu'un, devant une légendaire qui plus est.





Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mar 11 Avr - 22:22

Maliva l'avait spontanément enlacé pour pouvoir profité de sa chaleur. Elle était restée seule durant des siècles et elle avait alors beaucoup de mal à se détacher de la présence réconfortante et agréable de l'homme. Mais il se donna quand même la peine de la raccompagner au lit et de l'y installer avec précaution. Il se mit également à le chauffer et lorsque la métisse sentit que Yameron s'apprêta à s'éloigner, elle eut le réflexe de le retenir par l'avant-bras ce qui le déséquilibra un peu. Il se rattrapa rapidement en se mettant encore en équilibre à l'aide de ses sublimes ailes. Maliva ancra ses prunelles luisantes d'une intense lueur dans les siennes. Ses joues s'empourprèrent davantage à cause de la vue sensuelle qu'il lui offrait. Son torse était presque entièrement dénudé. Il était séduisant et érotique ce qui ne rendit pas la déesse lunaire indifférente. Yameron lui faisait de l'effet avec ses charmes masculins et la demoiselle enroula doucement et lentement ses bras autour de son cou pour le rapprocher d'elle. Elle désirait l'avoir encore contre lui. Elle se sentait en sécurité dans ses bras. Au moment où la métisse dévia son visage pour le lover dans le creux du cou d'Yveltal, leurs lèvres se frôlèrent très brièvement. Elle étouffa un tout petit soupir de satisfaction contre la nuque de l'homme une fois qu'il fut collé contre elle. Une étreinte qui durerait des heures car Maliva ferma rapidement les yeux et s'endormit.

Elle se réveilla au petit matin. Elle avait dormi toute la nuit à cause de toute la fatigue accumulée par les précédents événements les plus improbables les uns que les autres. Lorsque la déesse lunaire ouvrit les prunelles, ces dernières s'écarquillèrent de surprise sur le champ en constatant qu'elle était allongée sur le côté et collée au torse de Yameron. Elle rosit rapidement et le contempla silencieusement quelques minutes. Elle n'y avait pas trop fait attention hier soir mais c'était un bel homme. Elle recula finalement rapidement et se redressa, gênée. Une gêne qui s'accentua lorsqu'elle se rendit compte de leurs petites tenues respectives. Si elle était nue sous son peignoir, Yameron devait également l'être. Elle ne se rappelait que vaguement de ce qui s'était passé la nuit dernière. Sa mémoire était devenue complètement floue après qu'elle soit sortie en vitesse de la salle de bains avec sa culotte. Elle rougit brutalement jusqu'aux oreilles en pensant avoir couché avec l'homme. Elle s'écarta un peu plus et remonta par réflexe la couverture sur elle en l'observant d'un air méfiant, embarrassé et outragé. Comment avait-elle pu ? Elle n'était pas du tout du genre à avoir des relations d'un soir ... Elle préférait en avoir une sérieuse. Peut-être qu'ils sortaient ensemble alors depuis hier soir ? Non ... C'était impossible. Elle n'aurait jamais oublié une confession, même un peu saoule.

Maliva n'eut pas d'autre choix que de patienter le temps qu'il se réveille pour pouvoir soulager la tension qui s'était emparée d'elle. Elle n'avait pas couché avec lui ... Il s'agissait juste d'une coïncidence, une étrange coïncidence. Elle tenta de se calmer en se mettant à inspirer et expirer lentement comme-ci elle pratiquait du yoga. Il n'y avait aucune raison de se stresser si elle oubliait le fait qu'elle était dans un sens nue dans un lit avec un homme également nu ... Elle soupira finalement et descendit du lit pour se servir un verre d'eau. Ça lui ferait le plus grand bien dans ce genre de situation rocambolesque.

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mer 12 Avr - 14:39
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.


Je n'arrive pas à comprendre cette femme, le but de ses actions, tout ce qu'elle fait n'a aucun sens et mes réactions sont tout autant pathétiques.
Elle enlaça ses bras autour de mon cou, m'attirant à elle et je ne savais pas quoi faire, dans d'autre situation je l'aurai repoussée, mais je n'y parvenais pas, comme si mon inconscient le désirait aussi, c'est ainsi que mon corps sombra contre le sien jusqu'à que la métisse soit blottie contre moi et s'endormie.Je glissa délicatement sur son côté, la regardant d'un regard plein d'incertitude, que m'arrive-t-il ? La violence du choc qui me fait me comporter ainsi ?
Ou alors ?
Non, ne serait ce pas ce sentiment inutile que les humains et pokémon appel Amour, non, c'est clairement impossible, pas moi, un mercenaire n'aime pas, un Dieux de la mort n'aime pas, JE n'aime pas, à chaque fois qu'un être aime, il devient faible et vulnérable.
Tout ceci est impensable !

Fixant le plafond, je sens la jeune femme à la peau caramélisée se tourner et se coller à moi.

Ça recommence, cette sensation… Pourquoi elle, pourquoi tous ces événements ? En temps normal, les gens me craignent, se méfie et ont peur de mes actions, alors pourquoi est*elle toujours là, elle a eu plusieurs fois l'occasion de partir, de quoi est-elle la Déesse pour ne pas craindre la mort, serait ce mon alter ego ?
Elle serait L'autre Yveltal de ce monde ? Je dépose mon regard sur la légendaire, il est sûr qu'elle est délicieusement séduisante, tout cela me perturbe encore plus dans mes réflections.

Je la regarde dormir paisiblement, passant ma main dans ses cheveux pour mieux contempler son visage, le scrutant dans les moindre détail. Posant ma main sur son front pour vérifier que celle-ci ne soit pas fiévreuse.

c’était la première fois depuis l’hybridation que je dormais avec une autre personne, c’était aussi la première fois que je me souciais et aidais sans raison quelqu’un, que j’aidais un fils d’Arceus.  nous analyserons mieux la situation demain, à tête reposée, si madame ne se descend pas une autre bouteille entre temps.

La nuit se passa sans autres surprises, j'ouvris les yeux doucement quand je la vis prendre un verre, d'eau j'espère, enfin cela pourrait expliquer pourquoi elle m'a foncé dessus hier et pourquoi tout ce qu'elle fait n'a aucun sens. Je me redresse dans le lit, le fixant du regard.






Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 53
Pokédollards : 22
Date d'inscription : 12/02/2017
Je suis (Inrp) : Hétérosexuelle ◘ En couple avec Yameron ♥
Je ressemble à : Merli

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Choc Mental ♦ Force Cosmik ♦ Devorêve ♦ Hantise
Race Pokemon/ Métier: Lunala ◘ Funambule dans un cirque
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mer 12 Avr - 16:37

Maliva buvait calmement quelque gorgées d'eau fraîche pour se réveiller et se soulager la gorge asséchée par tout l'alcool qu'elle avait englouti hier soir. Elle soupira doucement de plénitude et se retourna lorsqu'elle entendit des remuements dans le lit. Yameron s'était finalement réveillé et elle versa de l'eau dans un autre verre pour le lui coincer délicatement entre les mains. Il n'avait pas trop mauvaise mine. Elle en déduisit qu'il avait plutôt bien dormi malgré tous les événements peu appréciateurs qui lui étaient arrivé.

Bonjour. Je ne vous ai pas réveillé j'espère. Veuillez m'excuser.

La métisse ne put s'empêcher de légèrement rosir car elle était encore un peu gênée de tout ce qui s'était passé entre eux. Elle posa doucement une main sur sa joue gauche et colla son front contre le sien en fermant les yeux pour voir si sa température n'avait pas augmenté pendant la nuit. De tous les deux, il avait été celui le plus exposé au froid et avait donc plus de risques de tomber malade. Heureusement que ce n'était pas le cas et Maliva sourit radieusement avant de se décoller de lui. Elle était soulagé de voir qu'il était en bonne santé. Elle aurait sans doute culpabilisé de le voir cloué au lui par sa faute.

Vos ailes vont bien d'ailleurs ? Pas de bleus ni de douleurs ? Je suis également un hybride ailé alors je sais à quel point c'est exquis de se déplacer dans le ciel et que pour rien au monde on ne voudrait perdre cette sensation de puissance et de liberté. Ce serait de la torture sinon et je m'en voudrai horriblement si jamais elles se retrouvaient abîmées à cause de moi, surtout qu'elles sont magnifiques ...

Elle s'était rappelée que l'homme avait utilisé plusieurs fois ses ailes hier soir à cause de sa grande maladresse. Elle espérait vraiment que ces dernières étaient demeurées intactes. Elles étaient trop belles pour arborer l'indésirable présence d'une égratignure. La métisse se demanda quel genre d'hybride pouvait être Yameron. Elle ne connaissait pas du tout ceux extérieurs à l'archipel hawaïen et quand bien même il était tout comme elle un légendaire, elle n'avait pas la moindre idée de son identité. Elle n'avait rencontré que Solgaleo de toute manière ...

Dites-moi ... Je ne me souviens plus du tout de ce qu'il s'est passé après l'accident dans la salle de bain ... Ma mémoire est toute floue ...

Elle posa sa main sur son front et rosit.

Origami


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 58
Pokédollards : 29
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Choc Aérien    Mer 12 Avr - 18:04
Choc Aérien

Maliva «Lunala» Galactae

&

Yameron Y.



“Bonjour. Je ne vous ai pas réveillé j'espère. Veuillez m'excuser.”

La ravissante Déesse déposa un verre dans mes mains avant de coller son front au mien, pour vérifier mon état surement.

Cet instinct protecteur que je ne connaissais nullement me laisser stoïque, je la laisse donc faire, me prenant à son jeu pour ne pas la brusquer. Elle recula et m'offrit un sourire angélique, sa peau brune se pigmenta de rouge au niveau de ses joue.
Puis, elle prit un air inquiet, me questionnant sur mes ailes qu'elle complimenta, peureuse de les avoir endommagé. Mes ailes magnifiques ? C'est une première, les gens arborant plus souvent un air inquiet voir carrément terrifié quand je les déploie en public.

“ Dites-moi ... Je ne me souviens plus du tout de ce qu'il s'est passé après l'accident dans la salle de bain ... Ma mémoire est toute floue … “

Je regarde la belle dans les yeux en me levant, lui tournant le dos, faisant face à la baie vitré de la suite, les premiers rayons de soleil caressant l'horizon, je déploie mes ailes pour lui prouver que tout va pour le mieux, la pièce est grande mais l'espace de celle-ci est à peine suffisante pour les contenir.

“Vous voyez ces ailes, elles ne vous disent rien ? Mon nom non plus ne vous évoque rien ?
Soit, j'en présume donc que vous êtes originaire de ces îles, j'ai ressenti tout de suite que vous étiez comme moi, une légendaire, mais je ne vous ai jamais rencontré avant.
Mais où sont passés mes bonnes manières, permettez-moi de me présenter officiellement.
Je m'appelle Yameron Yveltal, Chromatique de mon espèce, je suis le Dieux de la mort, ou La faucheuse comme certaines personnes continuent de me nommer, ne faite nullement attention au nom que j'ai donné hier à l'accueil, il s'agit d'un nom d'emprunt, je suis mercenaire de profession et comme je vous l'ai dit hier, n'hésitez pas à prendre ce que vous désirez à la réception, tout sera ajouté à ma note et aussi, reprenez votre argent, je n'en ai nullement besoin.”


Tout en continuant de lui parler je me saisis de mes habits et pénétra dans la salle d'eau, en gardant la porte entre ouverte pour pouvoir finir mon discours.

“Si cela vous inquiète, non, il ne c'est rien passé entre vous et moi cette nuit et je tiens à m'excuser si je vous ai gêné durant la nuit, je n'avais jamais dormi en compagnie de quelqu'un, breff, oublions cet incident et rassurez vous, je ne vous veux aucun mal, la raison pour laquelle je suis toujours ici et que vous m'intriguez, ne me demander pas plus d'information, moi-même je ne les possède pas. Sur ce, la salle de bain est à voir disposition.”

Lui dis-je en sortant et m'installant dans le fauteuil, déversant un peu de Scotch dans le verre d'hier, au moment de le porter à ma bouche, j'aperçus ses traces de lèvres sur le bort du verre, hésitant à retourner le verre pour boire de l'autre côté mais finalement, n'y prêta pas attention et bu  d'une traite le petit contenu du verre.





Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Choc Aérien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Alola :: Poni-