Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 10
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 20/03/2017
MessageSujet: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 11:46
Navy Amriel
feat Sayaka Miki (Puella Magi Madka Magika)
Navy Amriel
Bisexuelle
26 ans
Hybride Oratoria
○ Membre de la team Nyx
Originaire d'Alola
Attaques/Armes/Équipement
○  Aria de l'Écume
○ Pouvoir Lunaire
○ Champs Brumeux
○ Séduction
Ne laisse rien d'autre que ton coeur guider ton chemin.
Physique •
Au rythme des vagues qui dansaient sous ses yeux, elle avait entonné un chant rapide et mélancolique, d'une voix puissante et mélodieuse, croyant qu'elle était seule au milieu de cette plage. Mais au loin, quelqu'un l'observait. Avec attention, il fixait sa stature immobile, dévisageait son regard gorgé d'une sorte de tristesse mêlée à... une indéfinissable joie. Il observait ses vêtements se mouver, secoués par le vent. Cette personne devait sans doutes être subjuguée par la voix de la demoiselle. Parce qu'au final, elle n'avait pas grand chose de spécial. Si ?

Pour l'âge qu'elle a, elle semble plutôt jeune. C'est vrai, à vingt-deux ans elle a toujours ce visage enfantin qui lui donne quelques années de moins. Elle n'est pas non plus très grande, n'approchant que le mètre soixante-cinq et sa taille toute fine ainsi que la teinte claire de sa peau lui donnent des airs de fragile poupée de porcelaine, que l'on peut briser à tout moment. Ses petites lèvres se déforment tantôt en un grand sourire, et parfois se courbent vers le bas, témoignant de sa tristesse. Il n'est particulièrement pas compliqué de déceler ses émotions, son visage étant très expressif. Ses yeux ne sont pas très grands et ses cils paraissent parfois bleutés, il en est de même pour ses sourcils mais au contraire du reste, le bleu qu'ils portent est bien réel, il n'en demeure pas qu'une impression.

Il paraît qu'autrefois, sa chevelure était longue. Incroyablement longue, descendant jusque ses chevilles et dansant dans son dos à chacun de ses mouvements. Mais... Pour une raison dont elle n'a même pas le souvenir, elle les a coupés. Ils prennent du temps à repousser et dès que la demoiselle s’aperçoit qu'ils ont dépassé ne serait-ce que ses omoplates, elle ne se fait pas prier pour les couper.  Assez fins, ils atteignent à peine sa nuque et se voient toujours correctement coiffés et entretenus. Pas que la demoiselle prenne particulièrement soin de son apparence ou veuille paraître belle aux yeux d'autres personnes, c'est même pour ainsi dir le contraire. Simplement, elle ne supporte pas l'idée de voir ses cheveux ébouriffés et gênant son visage. Dans ses cheveux est accrochée une petite broche dorée à laquelle elle tient tout particulièrement.

Les iris de ses yeux portent une teinte d'un bleu profond, reflétant particulièrement les émotions de Navy. Elle n'a pas les yeux spécialement grand, ils sont même plutôt petits. Elle a de fins cils sur lesquels se reflète parfois une claire couleur azur, et possède un petit nez fin tandis que sous la chevelure qui encadre son visage sont dissimulées ses petites oreilles.


Son style vestimentaire est facilement reconnaissable, et c'est d'ailleurs grâce à cela qu'on la reconnaît le plus facilement. Les tenues qu'elle porte sont plus ou moins similaire, de part principalement leur couleur. Elle ne se vêt que de bleu et de blanc, bien que parfois on puisse apercevoir quelques bordures ou broches dorées. L'anneau de ses ceintures par exemple garde toujours une couleur or qui ne semble s'user malgré le temps qui passe. Ses mains sont tout le temps recouverte par des gants blancs, dissimulant les blessures qu'elle porte et qu'elle ne veut dévoiler. Ses gants montent cependant jusque au dessous de ses épaules, mais se continuent en bleu à partir du poignet.

La plupart du temps, ce sont des jupes qu'elle porte, parce qu'elle juge que cela laisse plus de liberté et d'agilité dans le mouvement, et que cela est bien moins gênant qu'un pantalon. Pour protéger ses pieds et jambes, elle possède de petites bottines ainsi que de fins collants n'atteignant pas plus haut que le dessus de ses genoux. Peu importe l'endroit où elle se trouve, elle gardera toujours avec elle une longue cape blanche dont elle ne se sépare jamais. Si elle se voit déchirer, elle la répare. Si elle se voit brûler, elle la répare. Pour une raison que personne ne sait elle refuse que l'on touche par dessus tout à sa cape. Et elle-même ne souhaite pas le révéler.

Et tapie dans l'ombre cette personne s'avance, sans même que Navy ne remarque sa présence. Et l'ombre continue d'observer celle qui chante face à la mer, imperturbable. Et la jeune femme cesse son chant. Parce qu'elle a remarqué que l'on s'approchait d'elle. Sous le crépuscule qui dépose sur l'eau ses reflets oranges, elle adresse un dernier regard à la mer, nostalgique, et se laisse bercer par le bruit du vent.

Caractère •
     Elle est si incompréhensible, Navy.

         Les gens qui la rencontrent ne la comprennent pas. Parce qu'elle est silencieuse, qu'elle ne parle pas. Parce qu'elle ne pense jamais comme les autres pensent et ne veut pas les écouter. Elle est si têtue. On ne peut pas dire qu'elle est égoïste, mais elle préfère faire les choses d'elle-même et si elle est à l'écoute de ses supérieurs, elle n'écoute avant tout que ses propres sentiments et convictions. Si elle veut quelque chose, peut importe ce qui peu lui arriver, peu importe les conséquences que cela peut entraîner, elle fera son possible pour l'obtenir. Même si cela met sa propre vie en péril. Elle s'en fiche pas mal, après tout. Elle est incroyablement solitaire et c'est souvent seule qu'on la retrouvera. Elle n'aime pas forcément accomplir ses actions en groupe. Et son obstination à toujours souhaiter le dernier mot peut la rendre détestable aux yeux de certains. Parce qu'elle n'utilise pas forcément une manière de parler très agréable, souvent crue dans ses propos.

    Elle sait faire preuve d'un grand calme, la plupart du temps. Rare sont les fois où elle se met réellement en rage. Il n'est pas compliqué de l'énerver, l'agacer, mais il est plus difficile de la faire sortir de ses gonds, de réellement éveiller sa colère. On pourrait penser à croire son regard qu'il s'agit d'une personne froide et mauvaise, car il est vrai qu'elle n'affiche rarement autre expression que du dépit. Ces soupçons se dissipent généralement alors que le son de sa voix est entendu. Une voix douce, mélodieuse, souvent aussi calme qu'elle. Elle parle d'une manière agréable et posée, le parfait contraste avec cet air constant et mauvais peignant sa face.

     Malgré ce visage assez enfantin qu'elle possède, il faut croire qu'il ne lui correspond pas. La jeune femme est quelqu'un de très têtu, comme mentionné plus haut. Elle cherche toujours à ce que sa parole soit entendue, considérée comme véritable et écoutée. Elle cherche toujours à avoir raison, peu importe les circonstances. Quitte à manipuler pour cela. Véritablement, elle sait être très manipulatrice lorsqu'il le faut. Ajoutons à cela son côté provocateur, qui la poussera toujours à toucher les cordes sensibles de certaines personnes qui l'auraient trop agacée.

         Si elle juge quelque chose injuste, venant de qui que ce soit, elle n'aura aucun mal à le faire comprendre, et ce en ayant conscience des conséquences que cela pourrait entraîner. Elle n'en a que faire, après tout, tant elle est têtue. Par dessus tout, elle déteste les remarques que l'on pourrait lui faire sur sa manière d'agir, quelles qu'elles soient. Elle ne supporte pas les critiques, elle méprise les jugements de valeur. Il ne s'agit pas d'une personne des plus sociables, parce bien souvent elle se montre désagréable, plus dans son attitude que dans sa manière de parler. Navy n'est pas quelqu'un qui s'ouvre facilement aux autres, et pour cela peu de personnes connaissent réellement ce qu'elle est. Elle ne veut se rapprocher de personne, et c'est bien pour cela qu'elle se montre si distante. Elle ne veut pas s'attacher, à qui que ce soit. Tant qu'elle n'aura pas accompli son but, elle juge qu'elle ne peut faire confiance qu'à elle-même, qu'elle ne peut compter que sur elle-même et sur ses propres actions. Elle jugera toujours l'aide des autres comme futile, ou même inutile. Elle désire devenir forte par elle-même, et même si elle est parfois prête à accepter l'aide des autres, elle cherchera toujours à tout accomplir par elle-même.

    Parfois, il lui arrive d'agir de manière impulsive, et de ne pas réellement réfléchir à ce qu'elle fait. Elle ne craint pas les conséquences que peuvent avoir ses actions, cependant elle n'apprécie pas spécialement de faire certaines choses sans avoir pris le temps d'y réfléchir avant. D'une manière générale, elle a tendance à se remettre en doute. Est-ce que seulement ce qu'elle fait a t-il un sens ? Arrivera t-elle à ce qu'elle veut ? N'y arrivera t-elle jamais ? Elle ne s'accorde pas vraiment de confiance. Et c'est cela depuis qu'elle a vu mourir son ami sous ses yeux. C'est la raison pour laquelle elle déteste que l'on remette ses actions en cause, que l'on juge tout ce qu'elle fait et qu'on l'arrête dans ses actes.
         Les émotions sont des choses que la jeune femme ne sait réellement contrôler. Effectivement, il s'agit de quelqu'un d'assez émotif, et des émotions telles que la colère, la tristesse ou encore la peur se manifestent avec une étonnante facilité. Parfois, c'est également sa mélancolie qui se manifeste, qui surgit du fond de son cœur. Cette mélancolie, elle la montre sous la forme d'un chant, un chant qui retranscrit sa haine et sa peur. Le chant est quelque chose qui l'obsède. Peu importe les circonstances, il lui arrive souvent de chanter, d'exprimer ce qu'elle ressent au travers de cela.

Histoire •
         Le souffle du vent au milieu d'un profond silence, le calme presque inquiétant dont la présence se faisait pesante, tout ça avait toujours été quelque chose que la jeune femme avait su apprécier, avec le temps. L'air gorgé d'une mélancolie certaine, les yeux rivés sur les hauts buissons traversant le jardin, c'est avec une palpable distraction qu'elle marchait, hasardeuse, lentement. Cela faisait bien longtemps que cet endroit n'était plus pareil. Depuis tellement longtemps, voilà qu'elle était partie. Et à ce jour où elle avait pris la décision de revenir, elle n'avait pas eu l'attente de retrouver l'endroit où elle avait passé une majorité de son enfance dans un pareil état.  Le manoir n'était plus qu'une triste ruine, au cœur desquelles on percevait parfois le gai pépiement d'un oiseau. Et, dans un battement d'ailes, le voilà qui s'envolait, en bien moins de temps qu'il ne s'était posé sur l'une des pierres qui ne cessaient de s'effriter. Il laissait dans son sillage une pauvre petite plume, et dans une valse incertaine, elle entamait une longue chute pour se déposer avec délicatesse sur le sol délabré et sec. Mais cette fois-ci, la descente d'une plume à la couleur calcinée n'avait pas entreprit le même chemin que les autres. Paumes tendues, la jeune femme, seule présence demeurant en ce jardin, avait attendu et l'avait cueillie au creux de ses mains. D'une brutalité soudaine, elle avait refermé ses doigts, maintenu son emprise sur la plume d'apparence si fragile. La pointe de ses griffes venait appuyer sur le léger duvet, sans pour autant ne jamais le transpercer. D'un long soupir étouffé par les hurlements du vent qui claquait contre sa peau, la jeune femme, doucement ferma les yeux. Pourquoi ? Pourquoi un endroit dont elle avait un souvenir si beau avait pu être abandonné de la sorte ? Pourquoi ce lieu d'une si grande importance, recelant tant de chers souvenirs à ses yeux avait pu être négligé ? Qui l'avait abandonné ? Pourquoi ? Pourquoi l'avait-on abandonné ?
         Le souvenir d'un gigantesque jardin, traversé d'un labyrinthe de buissons supportant de sublimes fleurs dont la douce variation de couleur lui donnait un air presque irréel... Tout cela, elle l'avait conservé. Elle se souvenait toutes ses heures qu'elle avait passées à courir, courir après une multitude de papillons dont les rapides battements d'ailes tentaient de fuir la fillette. Elle se souvenait combien elle avait pu rire. Elle se remémorait cet endroit, qu'elle avait toujours cru si merveilleux. Désormais, tout cela ne lui semblait plus qu'un lointain songe qu'elle ne pourrait accomplir, même si il s'agissait de son désir le plus profond. Le temps avait sans doute décidé que cet endroit n'avait simplement plus lieu d'être. Les paupières de cette jeune femme lentement s'ouvrirent, alors que ses fins yeux dont l'iris différait pour chacun contemplaient d'un incertain chagrin les vestiges de ce qui fut autrefois son chez elle. Ce manoir dans lequel elle avait vécu. Quelques traces dissimulées ça et là ne laissaient pas le moindre doute, quand à la raison pour laquelle l'endroit avait été détruit. Il avait brûlé. Consumé par les flammes, il était impossible de le restaurer. Le temps avait dévoré les décombres, les colonnes de lierres les enserraient, et ils s'effritaient à mesure des heures. Peut-être n'aurait-elle jamais dû partir. Elle remettait en cause cette décision, que sur l'instant elle jugea absurde. Que se serai-il passé si elle avait fait le choix de rester ? Les choses auraient différé de ce destin qu'elle a rencontré en s'éloignant.
         La jeune femme ne pouvait plus compter que sur quelques souvenirs égarés au creux de sa mémoire.
         Tout ce qu'elle avait vécu auparavant était parti, à jamais.
   
    A nouveau le souffle du vent se fit plus violent. La jeune femme avait libéré la plume calcinée de l'emprise de ses doigts, la laissant voleter quelques instants avant de l'observer s'évanouir sur la dure pierre qui constituait le sol. Elle reprit sa route, le visage accompagné par un air sombre, dissimulant toute la tristesse qu'à ce moment elle éprouvait. Cet endroit symbolisait tant de choses pour elle. Elle se demandait encore quels desseins l'avaient poussée à le quitter. Sa soif d'aventure, peut-être. Mais au final, elle n'avait pas accomplit grand chose. Elle n'avait rien de positif à tirer de tout cela. Le temps défilait. Elle se répétait qu'il ne lui avait finalement servit à rien de partir, si cela ne lui avait causé que du malheur. Car après tout, cela était bien vrai. Partie en compagnie d'un être cher, rentrée sans lui à ses côtés. Si elle n'avait pas prit son départ, sans doute ne l'aurait-elle jamais sauvé. Mais elle savait que cela n'avait servi à rien. Puisque, de toute manière... elle l'avait tout de même perdu. Du bout de ses ongles, elle vint arracher une rose dont l'état paraissait plutôt correct. Face aux autres, cela était fou comme la fleur semblait intacte. Hébétée, elle resta à la fixer. Elle ne saurait dire combien de temps. Ce qu'elle cru durer de longues minutes ne dura que d'infimes secondes. Dans ce décor empreint de désolation, le temps lui avait l'air si long. Elle savait que jamais elle ne pourrait faire quelque chose à cela. Tout ce que l'on a fait, peu importe en bien ou en mal, reste ancré à jamais dans l'histoire. Et cela, personne ne peut le changer. Parce que personne n'en a le pouvoir. Si on lui laissait la chance de revenir en arrière, elle se serait simplement empêchée de quitter le manoir. Et alors, cette personne chère qui l'a quittée ne sera sans doutes jamais morte par sa faute. Cette demeure si prospère dans laquelle elle avait grandi ne serait sans doutes pas dans un état si piteux. Elle persistait à croire que rien de tout cela ne serait arrivé si elle n'avait pas choisi de servir sa soif de découverte et d'aventure. Cela était certain. Elle aurait beau penser cela, cela ne changerait rien au fait qu'il était trop tard. De simples pensées n'ont, hélas pas le pouvoir de réparer les erreurs passées.
    L'espace d'un instant, l'envie malsaine de déchiqueter la rose du bout de ses doigts s'empara de l'esprit et du corps tout entier de la jeune femme. Comme une sorte de colère qui jaillissait sans avertir. Un grognement rauque résonna à l'intérieur de sa gorge. Ses dents étaient venues presser sa lèvre inférieure, causant une légère entaille qui se réparerait avec le temps. Elle se sentit l'envie de hurler. Après tout, pourquoi ne le faisait-elle pas ? Elle était seule. Personne n'était là pour l'entendre, personne n'était là pour l'apaiser. Elle seule se trouvait en mesure de se calmer elle-même, et tant pis si pour cela il lui fallait passer par la colère. Elle avait cessé de bouger. Ses yeux demeuraient rivés sur la rose, tandis qu'un flot de pensées indescriptibles la traversait. Tandis qu'un soupir s'échappa au bout de ses lèvres, elle tenta de s'amuser de la différence entre les teintes de la rose que pouvaient voir ses yeux. Tandis que l'un, d'une couleur bleu océan, voyait avec perfection les moindres détails de la fleur éclatante, l'autre, à l'iris totalement blanche, observait avec plus de difficulté ce visuel grisé qui s'offrait à lui. Le temps l'avait fait s'habituer à cette vision qu'elle n'avait cessé de juger étrange. Elle qui au départ ne pouvait la supporter, elle avait fini par en rire. Mais à ce moment, tout ce que cela put lui décrocher fut un petit sourire déformé par la nostalgie. Elle se sentait bête, à fixer cette pauvre rose. A croire qu'elle était la seule chose concrète qui lui restait de sa vie d'avant.
         La rage la prit à la gorge.
    Son corps, son cœur... Tout était secoué par d'incontrôlables tremblements.
         Elle libéra la rose de l'emprise de ses mains, se laissant lamentablement chuter au sol. Ses genoux cognèrent la pierre dure avec fracas, et pourtant, ce fut comme si elle ne ressentit rien. La douleur qui avait saisi son cœur à ce moment-ci était bien plus forte que toute autre chose.

***

    Tout ce qui précédait les dix ans de la jeune femme, elle l'avait oublié. Ses souvenirs débutaient sur une pièce claire, chaleureuse. A son chevet, se tenait une femme au doux visage chargé de bienveillance. A ce moment, elle n'était encore qu'une enfant. Elle était perdue. Désorientée. Déboussolée. Elle sentait son esprit vide. Et malgré de colossaux efforts, elle ne parvenait à se souvenir de rien. Alors elle s'était jetée dans les bras de cette femme. Elle avait pleuré, longtemps. Parce qu'elle ne comprenait plus rien. D'un geste rassurant, cette inconnue avait caressé les cheveux de l'enfant. Elle lui avait murmuré quelques mots. Apaisée, la fillette avait fini par retrouver le sommeil, de nouveau. Mais elle fut réveillée à nouveau, brusquement, d'une bribe de souvenir qui avait tenté de surgir des tréfonds de son esprit. Une mer agitée. Un bateau qui tanguait. Des cris déchirants. Pourquoi une telle vision d'horreur l'avait-elle traversée. Était-ce... un de ses souvenirs ? Après tout, elle ignorait tout de la raison qui les lui avait fait perdre. Un simple voyage en bateau, vers l'une des nombreuses régions encore inexplorées de sa famille. Une tempête déchirante l'avait secoué, emportant avec elle au creux des vagues la plupart des passagers. L'eau avait porté Navy jusqu'à la rive, petite fille évanouie, plongée au cœur d'un long sommeil. On l'avait retrouvée alors qu'elle était étendue sur la plage, affaiblie et blessée. C'est tout ce que la femme fut en mesure de lui conter. La fillette, tremblante, était restée plusieurs minutes sans le moindre mouvement. Le visage pâli par la terreur, elle parvint à articuler quelques mots, ordonner quelques questions.
         Ce fut pour elle chose dure à accepter. Elle était loin de sa famille, dont elle n'avait même plus le moindre souvenir. Elle vivait avec cette femme et son mari qui l'avaient sauvée, dans leur petit manoir dissimulé au cœur d'une petite forêt de Jhoto. La fillette n'avait même plus conscience de ses origines. Elle ignorait qu'elle était une Oratoria, persuadée d'être totalement humaine. Au prix de nombreux efforts, elle parvint à se reconstruire lentement. Ses souvenirs perdus finirent par ne plus lui importer, et elle n'éprouva même plus l'envie de les retrouver durant un long temps. Elle passait ses journées à courir dans les jardins, au milieu de l'immense labyrinthe de roses. Elle aimait se cacher au cœur du manoir et surgir sans crier gare, infligeant une innocente frayeur à ceux qu'elle considérait désormais comme ses parents. Parfois, on lui contait des histoires au sujet des légendaires, qu'elle écoutait d'une attention certaine.
    Elle avait une petite vie, paisible.
          Et elle appréciait cela.
    Jusqu'à ses seize ans, les journées que passait Navy se firent de plus en plus répétitives, monotones à ses yeux. Les mêmes choses, mêmes actions, répétées incessamment. Le même quotidien. Elle l'aimait, mais à mesure qu'elle grandissait elle ne faisait que s'en lasser. Elle ne partait jamais très loin de ce manoir, ne connaissant rien de tout ce qui se trouvait autour. Parfois, elle gagnait les villages les plus proches, et après quelques heures d'exploration, elle regagnait son chez-elle. Mais au cœur d'une de ses ballades, alors que cela faisait six années qu'avait débuté sa « nouvelle » vie, quelques plaintes l'alarmèrent. D'où cela pouvait-il venir ? Prise d'une inquiétude soudaine, voilà que son regard scrutait avec une inhabituelle attention les moindres détails aux alentours. A mesure que les plaintes continuait, l'inquiétude de l'adolescente se changeait peu à peu en panique. Elle s'affolait. A  la seule écoute de son instinct, elle se détacha de son chemin pour se mettre à la recherche de la source des plaintes. D'où venaient-elles ? Que se passait-il ? Réellement, Navy avait l'impression de pouvoir ressentir la douleur de la personne qui émettait ces plaintes. L'adolescente tremblotait.A force de marcher, ses pas se faisaient plus lents. Elle avait peur. Et au final, ses yeux se posèrent sur la silhouette recroquevillée d'un jeune garçon. Il paraissait légèrement plus jeune qu'elle, quatorze années peut-être. Il semblait frêle, fragile. Il s'était blessé. Et non loin, Navy se tenait, immobile. Que devait-elle faire ? Elle ne savait pas comment s'y prendre. Elle avait peur de ne pas pouvoir lui apporter son aide. Mais... Elle le devait. Elle ne voulait pas l'abandonner. Alors, à pas hésitants, elle s'approcha de lui. Elle lui présenta sa main, et il s'en empara avec une certaine faiblesse. Elle se souvint du jour où elle s'était éveillée, sans le moindre souvenir, faible et tremblante. L'aidant à avancer du mieux qu'elle put, elle le conduit jusqu'au manoir. Elle était sûre que là bas, il serait soigné et accueilli.
    Il ne serait pas abandonné.
          Elle, elle ne l'avait pas été, après tout.
    Deux années s'écoulèrent. Au final, les parents adoptifs de la demoiselle avaient prit soin du jeune homme, et Navy le revoyait régulièrement. Elle avait prit la décision de s'éloigner du manoir, de « partir à l'aventure » comme elle le disait si bien. Elle mourrait d'envie de voir de nouveau horizons, d'en apprendre plus sur tout ce qui l'entourait. Et ce garçon, il l'accompagna. Parce qu'il s'était attachée à elle et ne la remercierait jamais assez de lui avoir apporté son aide. Durant de longues années, ils ne revinrent pas au manoir. Ils avaient fini par ne plus y penser, au fil du temps. A mesure que les jours défilaient Navy voyait quelques bribes espiègles de souvenir regagner son esprit, sans qu'elle ne sache clairement les identifier. Parfois, elle les chassait de ses pensées presque aussitôt qu'elle ne s'en était rappelé.
          Parfois, ils restaient ancrés dans son esprit sans qu'elle ne puisse s'en débarrasser.
    Et parfois, il y a des choses que l'on aurait jamais voulu voir se produire. Un accident, au cours d'un de leurs voyages. D'une gravité terrifiante. Pourquoi... Pourquoi Navy est-elle la seule a y avoir survécu ? Elle était persuadée que tout cela était de sa faute. Ce garçon... il était plus jeune qu'elle. Elle avait juré qu'elle le protégerait. Elle lui en avait fait la promesse. Elle avait juré que jamais elle ne trahirait cette promesse. Et pourtant... Elle n'avait pas su le sauver à temps. C'était bien trop tard. Il n'était plus là... il n'était plus là désormais. Une paisible vie comme la sienne... tout cela était trop beau pour pouvoir durer éternellement. Comment Navy avait-elle pu en douter ? Elle pensait qu'elle ne risquait rien. Qu'elle ne perdrait personne, personne qu'elle aimait. Elle avait été bête de croire cela. Réellement.
   
***

    De là où elle se tenait, debout au milieu du jardin calciné, elle se remémorait malgré elle ses souvenirs qui lui étaient bien douloureux. Le manoir avait bel et bien été dévoré par les flammes. Elle ignorait pourquoi. Elle ne savait comment. Mais peu lui importait. Elle ne cherchait pas à le savoir. C'était fini, de toute manière. Elle ne pourrait rien changer à cela. Parce qu'on ne pouvait pas changer le passé. L'air désespéré, elle leva les yeux vers le ciel, prenant une inspiration profonde. Ah, ces légendaires dont on lui avait parlé... Alors c'était comme cela qu'ils protégeaient le monde ? Pourquoi n'avaient-ils rien fait pour empêcher la mort de son ami ? C'est vrai, pourquoi ? Et pourquoi n'avaient-ils rien fait pour empêcher l'incendie de dévaster le manoir ? Pour l'empêcher de ne laisser que ruine et désolation derrière lui ? Si ils étaient aussi bienveillants que cela, ils l'auraient fait...
     Au bord des larmes, elle hurla.
         Elle prit la tête dans ses mains, le souffle haletant. Pourquoi avait-il fallut que tant de souvenirs soient détruits de la sorte ? Pourquoi fallait-il que toutes les personnes auxquelles elle avait toujours tenu l'aient quitté, l'une après l'autre ? Elle était totalement perdue. Déboussolée. Le cœur déchiré. Émietté. Réduit en cendres. Elle avait le visage brûlant, le corps tremblant. Ce n'était pas de sa faute... ce n'était pas de sa faute... C'était ce qu'elle se répétait. Elle tentait de se convaincre qu'elle n'y était pour rien, que ce n'était pas à cause d'elle qu'elle avait perdu tous ceux qu'elle aimait. Mais elle ne pouvait nier le fait que son ami était mort parce qu'elle n'avait su le protéger à temps. Pourquoi avait-il fallut qu'elle s'en aille ? Peut-être que si elle avait été plus forte, que si elle avait fait preuve de moins de faiblesse... Elle serait parvenue à tous les sauver. Mais il lui fallait réaliser que même si avait pu, cela aurait été trop tard. En retournant à ce manoir, elle s'était attendue à le retrouver dans le même état qu'avant. Luxueux, étincelant... Elle avait attendu le regard de ses parents adoptifs, leur sourire bienveillant...
    Elle n'avait même pas pu leur dire au revoir.
         Elle quitta le dédale aux buissons calcinés, gagnant le sommet des ruines. Le cœur douloureux, elle appuya la main contre sa poitrine, se pinçant les lèvres avec force. Ses yeux étaient gorgés d'une immense tristesse, son visage empourpré et trempé par les larmes. Regard levé vers le ciel, sa voix entama un faible chant, que tout d'abord le vent masqua. Mais... Ses paroles se faisaient  de plus en plus fortes, chargées par la colère. Un chant de rage, un chant de haine.
    Un chant empreint de toute sa douleur.


    Jusqu'à l'âge de vingt six ans, elle passa le restant des années seule. Elle ne souhaitait approcher personne, pour rien au monde. Bien qu'elle ne soit pas à leur recherche, elle gardait l'espoir que ses parents adoptifs étaient là, quelque part, en sécurité. Qu'ils étaient peut-être encore vivant. Contrairement... contrairement à ses véritables parents. Son chant soulageait sa peine, et elle avait fini par s'en débarrasser. Mais elle redoutait de s'attacher à une toute autre personne. Parce qu'elle savait qu'elle pourrait toujours souffrir, de toute manière. Perdre cet être qui lui est devenu cher, comme elle avait perdu tous les autres. Parfois, le regard de Navy se perdait au cœur de l'horizon. Avec le temps, elle avait fini par regagner ses souvenirs perdus, s'étant remémoré sa véritable nature. Mais son désir de devenir plus forte ne faisait qu'augmenter avec le temps. Elle voulait devenir puissante. Pour pouvoir, de n'importe quelle manière, réparer ce qu'elle jugeait être ses erreurs passées.
         C'est comme cela qu'elle entendit parler de la team Nyx. Elle n'eut plus qu'un seul but, la rejoindre. Parce qu'elle était persuadé qu'elle parviendrait à devenir plus puissante. Beaucoup plus puissante. Et peut-être qu'un jour... Alors elle saurait réparer ses erreurs. Et se venger de ceux qu'elle accusait d'avoir laisser mourir ceux qu'elle aimait.

Gentil petit joueur •
Pseudo ▬ CongélatorSama. Ouioui.
Âge/Date de naissance ▬ 2002 e.e
Comment es-tu arrivé ici petit être ? ▬ Dans les Partenariats avec Pokemon Community :3
Votre activité sur le forum sur une échelle de 1 à 10 ? ▬ Hm... Honnêtement je ne saurais pas dire xD je vais dire 5, dans ce cas !
Ton Pokemon préféré ▬ Oulala, la liste est longue. Oratoria, Lougaroc, Lunala, Zoroark, Manternel, et je vous épargne le reste xD
Que penses tu du forum ? ▬ Je suis amoureuse de votre design ♥
As-tu bien lu le règlement ? ▬ Vouaip, la preuve : Cassy valide ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 12:02
Bienvenue sur Pokémon Rebirth ! Classe

Est ce que par hasard, ton pseudo ne viendrait il pas d'un épisode très mal traduit de Dragon Ball Super ? Ou bien peut être de la vidéo de l'Ermite Moderne de Voxmakers, qui parlait entre autres de cet épisode mal traduit ? Je suis curieux, j'avoue ! :P
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 20/03/2017
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 12:06
Mercii ! =D

...Comment as-tu deviné ? Je croyais pourtant que c'était impossible a deviner e.e
Effectivement mon pseudo vient de la vidéo bonus sur le fansub de l'Ermite Moderne xD Ca m'a fait tellement mourir de rire que bah j'étais pliée en deux et pour troller j'ai décidé de le garder 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 29
Pokédollards : 9
Date d'inscription : 22/12/2016
Age : 18
Je ressemble à : M!Robin (Fire Emblem Awakening)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Psyko ♦ Coup Bas ♦ Frustration ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Mistigrix / Esclave
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 13:32
Comme c'est amusant ! La jumelle décédée de mon personnage s'appelait Navy. Mouahaha

Bienvenue en tout cas~


Davy vous énerve en Dimgrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 10
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 20/03/2017
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 16:15
Oh je vois je savais pas du tout ! °^° parce que Navy ça vient de Zelda, comme j'aime bien ce personnage xD

Mais merci ! ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 49
Pokédollards : 5
Date d'inscription : 01/03/2017
Age : 23
Localisation : Hoenn
Je suis (Inrp) : Bi' et célib'
Je ressemble à : Ai Mikaze de Uta no Prince-Sama
Double compte : Nope

PokéProfil
Attaques & Armes: ♥ Lévitation ♦ Ball’Ombre ♦ Extrasenseur ♦ Mur lumière
Race Pokemon/ Métier: Créfadet / Blogueur voyage
Team/Dresseur/Equipe: Nope
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 16:29
Hey, Hey, Hey, Listen ! /SBAFF

Bienvenue Navy o/

Team Nyx, le chef va être content, tiens x3 Dommage que ça fait de nous des ennemis x3

Bon courage pour la suite de ta fiche ^^


    J'écris mon blog en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 161
Pokédollards : 66
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 17:15
Owiii une Oratoria ♥ Et Team Nyx, double point - sbaf -
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! >w< (même si elle m'a l'air déjà bien avancé xD)

J'en profite pour valider ton code ~
Si tu as des questions n'hésite pas o/



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poképerv'
Messages : 853
Pokédollards : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden & Mikelangelo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 17:45
Un très chouette pokemon de la 7g et en plus un membre de la Team -oui je répète comme les autres /sbaf/- que du bon tout ça !
Bienvenue et bon courage pour terminer ta fichette



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 63
Pokédollards : 17
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 17:59


LA BASE, LE NOM, LA TEAM, LE PRENOM

MAIS EPOUSE MOI DE SUITE ♥♥♥♥
Un team nyx, un G7 je ploooooooore /SBAF/

BON courage pour ta fiche! Si tu as des questions sur la team hésite surtout pas ♥

et Welcome aussi ;w; XDDD
(trop de joie en moi)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 539
Pokédollards : 68
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 18:41
Bonjour Bonsoir !

Une Oratora dans la team Nyx ? Mais non, t'es bien trop classe pour ces pirates D= *sort*
Bienvenue du coup ! Bon courage pour terminer ton histoire /o/

En espérant que tu te plaises parmi nous


Et avec ça, le staff est au complet ici *sort loin*



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 2275
Pokédollards : 70
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 22
Localisation : Cimetronelle
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Human!Nigo
Double compte : Azilys ; Clara ; Félicie ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ball'Ombre ♦ Mâchouille ♦ Feinte ♦ Jet de sable
Race Pokemon/ Métier: Noctali Shiny
Team/Dresseur/Equipe: Sauvage
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 18:49
Bienvenue parmi nous ! :D Oratoria excellent choix, c'est l'un de mes Pokémon de la 7G préféré ♥


NOA
{  Being unique is all about being different }


OTP ♥:
 

Bannières & Bazar:
 

→ Galerie regroupant tous les cadeaux qui vous m'avez gentiment fait ♥ ←

Noa ronchonne en
#5aaeb6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 10
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 20/03/2017
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 18:57
Aha merci beaucoup beaucoup pour l'accueil ça fait plaisir !

Celian ; Voui malheureusement D: Mais bon ça peut toujours faire un drôle de lien à l'avenir ça peut être amusant e.e

Akira ; Eheh merci beaucoup ! ^-^ Oratoria c'est le meilleur e.e

Raffaelo ; Merci beaucoup ! ^w^ vive les Oratoria et la 7G  

Jack ; AVEC PLAISIR ♥ xD Merci beaucoup, sans soucis j'hésiterais pas pas à la moindre question hehe merci encore :3

John ; Meeeh, j'aime trop les Oratoria ;w; Mercii beaucouuup ! :D

Noa ; Merciiii ♥ C'est aussi un de mes Pokémons préférés aaaah je l'aime trop *^*

Aaaah merci beaucoup encore pour l'accueil ça fait très plaisiiiir >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Capturé
Messages : 475
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 23
Localisation : derrière Kanon très certainement.
Je suis (Inrp) : Hétéro et célib'.
Je ressemble à : Fay - Tsubasa reservoir chronicle & Hyakuya Mikaela de Owari no Seraph
Double compte : M. Amethyst I.de Silsburg

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Surf ♦ Danse-Draco ♦ Colère ♦ Queue de Fer
Race Pokemon/ Métier: Draco
Team/Dresseur/Equipe: Kanon ♥
Pokémon • Capturé
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 20:16
ORATORIIIIIIAAAAAAAA
C'est un excellent choix de pokemon. Il est juste sublime et en plus il tape fort en strat :B

Bref bienvenu à toi !
J'espère que tu vas te plaire ici o/



Je bafouille en dodgerblue

Pokémon Dragon wesh

Elros et Kanon:
 

Kados:
 

Bans:
 


1 Magicarpe de Azura, 1 de Oswald, 3 de Noa et 1 de Eljiina, merciiii ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Lun 20 Mar - 23:58
Navy Amriel a écrit:
Mercii ! =D

...Comment as-tu deviné ? Je croyais pourtant que c'était impossible a deviner e.e
Effectivement mon pseudo vient de la vidéo bonus sur le fansub de l'Ermite Moderne xD Ca m'a fait tellement mourir de rire que bah j'étais pliée en deux et pour troller j'ai décidé de le garder 8D

Comment j'ai deviné ? Parce que je sais tout, et je suis omnipotent ! *rire diabolique* xD C'est parce que je suis un fan de Voxmakers et surtout de l'Ermite Moderne ! Classe

Sinon je suis plutôt team Flamiaou (que j'ai renommé Chalumeau, c'était trop tentant xD) mais je n'ai rien contre les Oratoria ! ^^ (même si j'aime les taquiner en disant que ce sont des Lamantine style bourgeoise :P)

Ah et j'aime beaucoup ton pseudo aussi, ça me donne envie de nommer mon futur lointain compte pokémon d'alola " kaepora " , comme ça on incarnera à nous deux les deux personnages bavards (et pas du tout agaçants hein ! *clin d'oeil taquin*) d'ocarina of time .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 20/03/2017
MessageSujet: Re: Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]   Mar 21 Mar - 17:17
Elros : Vouiiiiiiiiii Oratoria est génialeuh *^* Merci :3

Basil : Ahah, en même temps les VoxMakers *^* Et Ermite aussi est trop cool xD

Moi je suis team Otaquin 8D Bon choix du surnom d'ailleurs xD J'ai renommé mon Otaquin Ariel parce que Oratoria = La petite sirène enfin voilà t'as compris e.e *fuit*

Yeaaah je suis pour, vive ces deux personnages ! xDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Navy Amriel - This song of my heart... Is my despair. [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Votre Personnage :: Présentations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet