Partagez | 
 

 La Grande Aventure ! [Pv Azylis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nyx • Chef
Messages : 69
Pokédollards : 19
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Mar 21 Mar - 22:23
La grande Aventure
C'est comme ça qu'on devient un grand explorateur ! feat Azylis

La grande aventure comme on dit, tu étais parti pour explorer les nouvelles terres qui existent, toi qui ne les a jamais connu, tu n’as entendu que mythe et légende et te voilà entrain de les fouler, c’est sûr que tu te vantes bien que le vieux qui en parlait tant soit dég de ne pas pouvoir les toucher, bon okay il est mort, mais c’est du détail ça ! Tu regardes un peu partout, tu trouves des endroits pour dormir tranquillement.

Jack !
-Olive !
- C’est Cristal.” Une claque pour le Jack.

La grande aventure n’est-ce pas? Après avoir connu la douleur de ta joue droite, tu avances gaiement vers une nouvelle destination, on peut pas dire que tu ne sois pas motivé. Il est vrai que pour un pirate qui marche sur le sol, c’est pas du tout là même chose en soi. Mais, tu te sens bien, le nouvel air, cette sensation de découverte, peut être que tu es le premier homme d’Alola a visiter ce lieux, après ces 80 ans ont précise. De ton oeil vif, tu choisies un peu des chemins Random, avec pour espoir de retrouver ton chemin, au pire tu téléphones pour qu’on vient te chercher, sachant qu’aucun homme ne connaissent les environs, tu es pas dans la merde pour qu’on te retrouver. Autant faire attention, mais est-ce que les plus grands explorateur faisaient attention quand ils visitent des tombeau, des pyramides maléfique, des grottes sous-marine, NON ! Alors tu allais faire pareil, peut être que tu allais découvrir des secrets de richesse et tout cela.

C’est en voyant la nuit tomber que tu commences vraiment à te dire que tu as faim et marre de marcher, l’aventure cela est dure et en plus c’est chaud quand on est pas équipé, ne voyant que de la route et des arbres et des buissons, tu ne te voyais pas du tout dormir comme ça à la belle étoile. Pas un homme comme toi voyons. Tu voyais au loin la lumière de la ville, mais c’était beaucoup trop lointain pour toi. Faire demi-tour est la pire idée car il ferait déjà bon matin avant que tu retournes dans la ville que tu viens, sachant que tu ne sais pas du tout par où tu viens, quelle aventure pittoresque.

C’est alors que tu remarques un enfant, un pas plus grand que ta jambes, vu sa paire d’oreille rouge et sa queue en plus rouge, cela est un pokémon ou alors humains sont vraiment chelou dans ce pays.

Tu es mon ange gardien petit ? Tu vas me guider vers la lumière ?
-Nan débrouille toi!
-Mon propre ange gardien me dit zut.

Tu le vois partir en courant, même si tu ne penses pas qu’un enfant est parfaitement le droit de fuir comme ça ? Est-ce que c’est un pays de Pokémon libre ? Si tu savais mon grand. T’informer serait beaucoup trop long, puis la grande Aventure !!!  Tu le suis en le saisissant par les dessous de bras, tu finis par une bonne décharge des familles dans la figure.

Je veux pas manger mes légumes !
-Je ne peux que comprendre, mon ami !
-Je veux rentrer chez moi ! J’aime pas la maison là bas !
-Une maison?
-Oui y a un chien et maman ! Papa il est en ville !”

Maison égale manger ! Tu voulais bien y aller maintenant, mais tu avais un enfant dans les bras, bien que tu te pris d’un coup le plus gros caillou dans la face.

Lâchez MON ENFANT !

Les quiproquo c’est toujours une grande part d’aventure


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chronos • Sbire
Messages : 220
Pokédollards : 59
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 22
Localisation : Route 12 - Auberge "Le Refuge"
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Saber - Fate Series
Double compte : Noa ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Une épée
Race Pokemon/ Métier: Aubergiste & Herboriste
Team/Dresseur/Equipe: Calev
Chronos • Sbire
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Mar 11 Avr - 21:28


La Grande Aventure
feat. Jackouille la fripouille ♥

Le soleil se couche quand Azilys referme derrière elle la porte de la maison de retraite d'Entrelasque. Après quelques semaines sans y avoir mis les pieds, faute de temps, elle y a été accueilli comme le messie. Lorsqu'elle travaillait encore à l'officine de la ville, elle prenait régulièrement des nouvelles des pensionnaires et venait au moins deux fois par semaine leur porter quelques concoctions. Mais depuis qu'elle a repris l'auberge, elle ne peut plus accorder autant de temps qu'elle le voudrait à ses remèdes et à ses anciens clients. Gérer l'établissement de feu son grand-père ne lui laisse guère le temps de se consacrer à son véritable métier. Pourtant, dès qu'une occasion se présente, Azilys n'hésite pas à la saisir. Et pour cette fois-ci, elle a décidé de rendre visite aux pensionnaires de la maison de retraite, un panier plein de remèdes en tout genre. Ce n'est pas autant qu'autrefois, mais toujours mieux que rien. Ainsi, elle a consacré son après-midi entière aux personnes âgées, toujours aussi ravis de l'accueillir. Heureuse de pouvoir retrouver l'espace de quelques heures sa vocation première, la blonde n'a pas vu le temps passé. Ce n'est qu'à l'arrivée des aides soignantes, venues avertir les pensionnaires de l'arrivée du dîner, qu'elle a réalisé l'heure avancée.

C'est donc son panier vide qu'elle quitte la maison de retraite. La propriétaire de l'établissement s'est confondue en remerciements mais pour la blonde, il n'y a rien de plus normal. Ce sont aux seniors que l'on doit le monde d'aujourd'hui. Et même s'ils ont fait des erreurs, ils méritent que l'on veille sur eux de la même façon qu'ils ont veillés sur la nouvelle génération. C'est du moins l'un des principes d'Azilys. Si son grand-père était encore de ce monde, elle lui offrirait les mêmes soins. Il n'y a pas de raison pour faire des différences. Herboriste n'est plus son métier depuis qu'elle a reprit l'auberge. Elle n'a plus le temps de fabriquer autant de remèdes qu'autrefois. Et même s'ils sont devenus rares et précieux, elle ne les considère plus comme ses outils de travail. De ce fait, elle n'a pas accepté l'argent proposé par la directrice. Même si tout sou est le bienvenue dans les caisses de l'auberge, la blonde ne peut considérer son acte comme méritant. Derrières ses grands sourires et ses petites attentions se cachent le poids d'un lourd secret. Et les conséquences terribles qui en découlent.

Bref, si Azilys est assez contente de son après-midi, elle est consciente qu'une occasion comme celle-ci ne se présentera pas de nouveau avant quelques temps. Alors elle se permet de prendre son temps sur le chemin du retour. Lorsqu'elle a quitté l'auberge un peu après midi, l'établissement était calme. Yoshihiro et Calev s'occupaient du ménage de la grande salle tandis que Ozvan et Christa faisaient la vaisselle. Puisqu'il ne demeurait pas le moindre client, elle s'est permise de s'en aller. De toute façon, même si quelqu'un se présente en son absence, elle sait que Christa saura gérer son accueil. Cependant, il demeure en elle la crainte qu'il arrive quelque chose à sa famille. Son entourage est entièrement constitué d'hybrides. Elle est la seule humaine parmi eux, la seule capable de les protéger. Si Chronos n'a jamais rien tenté contre eux malgré leur proximité, c'est parce que l'organisation sait qu'ils dépendent d'elle. Et pourtant, mis à part le Grahyena, aucun des hybrides n'est lié. Ni Christa la Leveinard, ni Ozvan le Hariyama, ni Yoshihiro le Vipélierre. Azilys n'est donc que trop consciente de l'épée de Damoclès pesant au dessus de leurs têtes.

Troublée par ses propres pensées, Azilys presse le pas. L'auberge n'est pas si loin d'Entrelasque mais le temps lui paraît toujours bien plus long. Vu l'heure, Ozvan a sûrement commencé à préparer le dîner. Ils doivent tous se demander ce qui la retient si longtemps à l'extérieur. Depuis la mort de Léon, elle les sait tous à cran – ils ignorent évidemment qu'il a été assassiné, mais la présence de Chronos sur le continent ne laisse personne indifférent. En théorie, une humaine comme Azilys ne risque pas grand chose, mais le monde n'est sûr pour personne. D'ailleurs, un cri résonne soudain dans l'air. Le premier réflexe de la blonde est de porter sa main à sa taille - cependant, elle a laissé son épée à l'auberge. Logique, personne ne va à une maison de retraite armé jusqu'aux dents. Cela dit, ça ne l'empêche pas de rejoindre au pas de course la source du bruit. Et la scène qui s'y joue la laisse dans voix. Un rouquin lapidé par une vieille dame soulève dans ses bras un enfant qui braille comme un porc qu'on égorge. Pas commun, comme scène.

Madame Pott ? Que faites-vous ici si tard ?

Il y a mille questions à se poser sur la situation, mais celle-ci est la première qui franchi les lèvres d'Azilys. Madame Pott, elle la connaît bien. Elle venait souvent lui acheter des remèdes pour son fils casse-cou. Azilys ne saurait dire si c'est pour celui que la mère tente de « sauver » de l'inconnu : elle a tellement d'enfant que la demoiselle a perdu le compte depuis longtemps. Mais ce n'est pas le plus important. Qui est donc cet homme et que tente-il de faire, au juste ? D'enlever le gamin ? Vu les hurlements qu'il pousse, il ferait mieux de s'en débarrasser illico presto. D'autant plus que le petit n'est pas un humain comme les autres : c'est un hybride. Peu de monde est au courant dans la région – Madame Pott ne supporterait pas que Chronos lui enlève le peutiot – et il a pour devoir de toujours cacher ses attributs. Il a prit un risque inconsidéré en électrocutant son « ravisseur ». Et s'il s'agissait d'un membre de la team Chronos ? L'intégralité de la marmaille de Madame Pott risque de finir dans les griffes de l'organisation. C'est déjà un miracle que personne n'ait jamais découvert la véritable identité de son mari, d'ailleurs …

Et vous, que voulez-vous à cet enfant ?

Sa voix a un ton de reproche. Azilys n'a peut-être pas son épée à la ceinture, mais elle est capable de lui mettre une raclée sans.



© Halloween




AZILYS ♥
{  L'habit ne fait pas le moine }


Azilys vous reçoit au Refuge en #6E81BD


Ma belle collection d'avatars ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 69
Pokédollards : 19
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Mer 19 Avr - 11:06
La grande Aventure
C'est comme ça qu'on devient un grand explorateur ! feat Azylis

Que faire ? Une femme, un enfant, un homme totalement perdu. Bien que la bonne femme ne semble pas du tout comprendre que tu n'as fait qu'attraper un petit fugueur, nan automatiquement tu passes limite pour le taré de service. Bon certes, il est vrai que ton cache-oeil n'apporte pas vraiment la confiance, mais tu n'as pas la tête d'un assassin tout de même ? Faut croire que tu as la tête d'un pédophile? Mais, c'est lui qui a commencé à t'envoyer balader et maintenant la mère qui agresse, c'est quoi cette aventure totalement nawak ? Si tu avais su, tu serais peut être partie peut être loin de tout cela ? Enfin, ton côté gentil à voulu sauver un enfant qui fuit, et voilà que tu es le criminel de l'affaire, la prochaine fois, on laisse les enfants courir et on part loin...

Bon si la mère était sexy, tu l'aiderais bien, mais vu la vieille bique, nan, lui tu l'aurais bien laissé se barrer en courant.

Alors que tu luttes pour éviter les projectiles de cette femme, tu te prends en prime un bon coup de jus, heureusement que tes une plante, mais ça fait pas du bien de se prendre un coup pareil, tu ne secoue pas le gamin, non t'es pas un monstre, mais tu essaies tout de même de sauver ta propre vie en ce moment même. Le grand chef de Nyx sous la domination d'une mère et son rejeton, la honte si les gars étaient là.

"Madame Pott? Que faites-vous ici si tard?"

Cette voix ne venait clairement pas de la vieille, car tu aurais affaire à une tarée sinon, ton regard se dirige vers la  voix. Tu lâches d'un coup le gamin, de haut en plus, ne faisant même plus attention à la vieille bique, bien que tu esquives les projectiles, mais maintenant que le petit part en courant vers sa mère en larme. Non, toi t'as croisé un ange, (une fille quoi) Blonde, de ravissant yeux digne des plus belle dame, un corps digne des déesse de ce monde, bien que tu détestes dieu... fuck, comment on peut dire que c'est une beauté digne des dieux, si tu détestes dieux... C'est une merveille du monde ! Voilà. Combien de fois tu as pensé cela en voyant en femme.

"Et vous, que voulez-vous à cet enfant ?"

C'est à cet instant Jack, que tu dois relever les yeux au lieu de la regarder en détail, tu sais parler, sans partir trop loin, juste parler.

"Qu'il me mène à un ange tel que vous."

Dis-tu en ne la quittant plus du tout du regard. C'est vraiment le moment de sortir des phrases aussi foireuse. Affichant un sourire presque foireux de tombeur, tu fais un pas avant de te prendre une dizaine de gosse dans la figure. Le petit qui pleurait t'attaque aussi. Tu termines par terre accablé tu dirais de 6 ou plus de gosse. Essayant de respirer, tu galères comme pas possible pour essayer de fuir, les enfants bon dieu que c'est lourd.

"Rendez moi mes enfants !
-Mais, c'est plutôt à moi de dire rendez moi ma liberté !"

Pas devant une ravissante demoiselle, tu n'a vraiment pas de chance, c'est bête n'est-ce pas ? Tu rampes, mais tu te des minis attaques de rien, mais ça commence à un peu piquer tout de même. Ne voulant pas en blessé, tu cherches comment fuir, il ne reste qu'un seul moyen penses-tu. Tu rentres dans l'ombre pour en ressortir derrière cette beauté et saisit ses mains sans vraiment chercher si le consentement était présent.

"Je disais donc, qu'est-ce qu'un ange fait seule dans cette sombre nui-"

Tu te prends une boule électriques en pleine face et finit à moitié assommé. Tu entendis juste le mot : Papa. Sérieusement, c'est quoi cette famille de taré. Nous n'avons plus qu'a dire : Heure du décès? Non, tu es heureusement encore vivant.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chronos • Sbire
Messages : 220
Pokédollards : 59
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 22
Localisation : Route 12 - Auberge "Le Refuge"
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Saber - Fate Series
Double compte : Noa ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Une épée
Race Pokemon/ Métier: Aubergiste & Herboriste
Team/Dresseur/Equipe: Calev
Chronos • Sbire
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Jeu 18 Mai - 18:32


La Grande Aventure
feat. Jackouille la fripouille ♥

Des types louches, Azilys en a vu passer dans l'auberge. Ils se reconnaissent facilement, que ce soit à leurs vêtements abîmés ou leurs manières inexistantes. Cependant, c'est la première fois qu'on lui fait le coup du cache-oeil. Ce type, à défaut d'être malin, est au moins original. Cela dit, il n'a pas l'air franchement méchant non plus. Sinon, il se serait déjà enfui avec le petit de madame Pott sous le bras. Il n'est difficile pour personne de se cacher dans la forêt, surtout à cette heure tardive. D'ici quelques minutes la nuit aura étendu son manteau ébène sur les bois et il ne sera plus possible d'y voir quoi que ce soit. C'est pourquoi la présence de madame Pott étonne tant Azilys : sa peur du noir est connu dans tout Entrelasque. Dès qu'il commence à faire un peu sombre, elle panique et s'enferme dans sa maison, toutes lumières allumées. D'après certains voisins, elle laisse toujours sa lampe de chevet allumée lorsqu'elle histoire, histoire d'avoir un minimum d'éclairage. Bien que la blonde ne partage pas sa phobie, elle peut cependant la comprendre. Dans la plupart des histoires populaires, toutes les pires choses arrivent la nuit. De quoi diaboliser ces heures plongées dans la pénombre. Ce n'est pas étonnant, quelque part, qu'elle se soit mariée à un Posipi … Même en cas de panne de courant, il est capable de lui fournir l'électricité nécessaire pour allumer une lampe halogène.

En tout cas, l'arrivée d'Azilys fait son effet : surpris, l'inconnu tourne la tête vers elle, relâchant aussitôt l'enfant qui court vers sa mère sans demander son reste – bien que la vieille dame continue de lapider le ravisseur sans vergogne. Bien heureusement, elle s'arrête à l'instant même où elle reconnaît la jeune femme, sûrement de crainte de la toucher. Mais étrangement, les cailloux qui volent ne sont pas la préoccupation principale d'Azilys. En effet, depuis qu'il a braqué son unique œil sur elle, l'inconnu ne cille pas. Ce qui commence à devenir très malaisant pour la concernée. Surtout quand il ouvre de nouveau la bouche : ce genre de phrase passe-partout, ça n'a jamais fonctionné avec elle. Et plutôt qu'être flattée, elle a pitié. Ce type pense vraiment pouvoir charmer une fille avec ce genre de réplique vaseuse ? La marmaille de madame Pott semble d'accord avec elle, car la voilà qui bondit sur le rouquin en l'électrocutant sans ménagement. Puisqu'ils sont encore jeunes pour la plupart, les décharges font à peine l'effet de pincements mais multipliées par sept, elles doivent bien piquer. Azilys aurait presque eu pitié de lui, s'il ne l'avait pas mérité. Les crimes ne restent jamais impunis, comme on dit !

Rendez moi mes enfants ! L'inconnu a beau crié une réponse, le hurlement des enfants est plus fort que sa voix.
Madame Pott enfin, ne voyez-vous pas que ce sont eux qui ont l'avantage ? se moque la blonde en remplaçant une mèche derrière son oreille.

Le rouquin fini cependant par échapper à ses bourreaux, plongeant dans la pénombre d'un bosquet sans demander son reste. Alors que la troupe de petits Posipi revient tranquillement près de leur mère, Azilys aperçoit leur père qui arrive de la ville, probablement à la recherche de sa femme et de leur progéniture. Au même moment, le prétendu ravisseur déboule derrière la blonde qui sursaute quand elle sent qu'on lui prend les mains, manquant de renverser son panier au sol. Cependant, le rouquin n'a même pas le temps de terminer sa question sans originalité qu'une boule d'électricité lui éclate à la figure. Surprise, Azilys recule précipitamment, manquant de tomber à la renverse. Le cri de joie qui s'élève de la petite tribu de Posipi résonne tellement fort dans les bois qu'il a du se propager jusqu'à Volucité. Si tout cela semble amuser les enfants, ce n'est pas du tout le cas de la blonde. Ils prennent des risques inconsidérés en agissant ainsi : s'ils savaient qu'elle appartient à l'organisation maléfique qui compte asseoir sa domination sur la population hybride, ils ne laisseraient pas l'électricité crépiter au dessus de leur tête de la sorte. Heureusement pour la famille, Azilys n'a strictement rien contre elle : mais qui leur promet que ce n'est pas le cas du rouquin assommé à ses pieds ?

Monsieur Pott, voyons, vous savez que ce n'est pas prudent ! Dépêchez-vous de rentrer avant qu'il ne vous arrive des misères. Je m'occupe de lui.

D'un geste de la main, elle désigne le cadavre encore fumant du rouquin. Si le père Posipi est d'abord réticent à l'idée de la laisser seule avec cet homme sans foi ni loi, il fini par céder face à la force de caractère de la blonde. A Entrelasque, personne ne la voit comme un être faible et ce depuis bien longtemps. Ainsi, après avoir réuni sa marmaille bruyante, le couple s'en va sans demander son reste – à en juger par la pénombre qui s'abat petit à petit sur la forêt, madame Pott doit les presser pour rentrer le plus rapidement possible. Enfin seule avec le prétendu kidnappeur, Azilys se penche à sa hauteur pour piquer sa tête à l'aide d'un bâton. Avec toutes les décharges qu'il a prit dans la figure, ça ne serait pas étonnant qu'il soit conducteur. Et puisqu'elle n'a pas du tout envie de finir dans le même état que lui, la jeune femme prend ses précautions. En tout cas, il n'est pas mort : Azilys peut voir le petit nuage de fumée que produit sa respiration, la température n'étant pas au meilleur fixe ces derniers jours. Mais ce qu'elle aimerait savoir, c'est s'il est capable de se lever. Elle s'imagine mal le traîner jusqu'à l'auberge, surtout qu'il reste encore pas mal de chemin avant d'y arriver. De toute façon, même si elle le voulait, l'étranger est sûrement bien trop lourd pour elle …

Vous pouvez vous lever ou vous comptez dormir ici cette nuit ?

Lance-t-elle après s'être débarrassée du bâton, désormais certaine que l'électricité s'est échappée du corps du rouquin.



© Halloween




AZILYS ♥
{  L'habit ne fait pas le moine }


Azilys vous reçoit au Refuge en #6E81BD


Ma belle collection d'avatars ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 69
Pokédollards : 19
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Jeu 29 Juin - 14:15
La grande Aventure
C'est comme ça qu'on devient un grand explorateur ! feat Azylis

Pour une grande aventure, on ne peut pas dire qu'elle commence super bien. Tu es pourtant un voyageur, un héro, et voilà que des enfants on juste pris le dessus sur toi. On peut dire que tu es gentil de ne pas avoir massacrer des enfants, tu as presque l'habitude d'avoir tout une classe dans Nyx qui te fonce dessus avec leur air trop heureux de te voir, tu es comme un grand frère pour eux. Mais là, les minis coups de jus et la fatigue et le papa... Heureusement que tu es une plante on peut dire, même si cela pique un peu trop dans le fond. Cette famille est totalement folle, on peut pas dire le contraire dans le fond, même Mary-Read ne fait pas ce genre de chose à ta personne, faite que personne ne lui offre de Taser tu viens de penser.

Partie beaucoup trop loin dans les vapes, tu rêves d'un monde merveilleux avec le calme et le non travail, des sourires stupides sur les visages et.... une adorable petite femme en tablier avec un grand sourire, ouais ça c'est le rêve. Depuis quand tu cherches la petite maison avec jardin, femme et toutou ? Non, t'es juste partit trop loin dans le fond. Surtout quand tu l'as vois avec deux pairs de jumeaux, de rêve on aurait dit cauchemar, tu aurais ta dose d'enfant pour la journée/soirée.

"Vous pouvez vous lever ou vous comptez dormir ici cette nuit ?"

Tu rouvres ton œil pour le lever vers la direction de la voix, sur le coup tu avais déjà oublié à qui était cette voix. C'est la ravissante demoiselle blonde qui semblait totalement blasé, une femme difficile sûrement. Tu aimes le défis tu diras, mais pour le moment tu es dans l'herbe entrain de divaguer, les picots d'électricité se font encore ressentir, tu es endoloris de partout.

"J-Je crois que...." tu lèves ta main, juste un peu pour lever ton pouce. "C'est le coup de foudre!"

Même dans un état pareil tu es totalement ridicule. Tu ne peux pas t'empêcher d'être cette personne qui passe son temps à sourire et afficher ce visage terriblement énervant à sourire pour rien. Tu viens de te faire attaquer par des enfants ? Osef, une belle demoiselle est ici, cela aurait été quoi si c'était des adultes qui t'aurais attaqué ? Oh, peut être autre chose de totalement différent, mais là ce n'était que des enfants voyons. Alors que tu tends le bras comme un idiot, tu douilles pas mal en fait. Tu sens une douleur vive, sûrement les petits monstre qui on laissé des séquelles, qu'ils sont adorable.

"Je pensais pas les gamins d'ici, si violent, pourquoi tant de haine ?!"

Si tu savais dans quel pays tu étais aussi, mais tu ne t'informe jamais, cela fait partie de la grande Aventure avec un grand A. Un jour tu ne reviendras sûrement pas de ton périple car tu n'étais pas du tout informé de ce qu'il se passe dans les environs, combien de fois ta jumelle t'a rappelé que cette habitude aller clairement te tuer un jour où l'autre. Tu arrives à t'assoir, bien que tu ne sens plus ton bras droit, c'est bien le moment qu'il décide de ne plus bouger, il doit être endolorie.

"Cette anesthésie du bras, ils seront de bon médecin plus tard, mais j'ai pas demandé une opération en pleine nature là."

Toujours à tout prendre à la blague voyons, on dirait une personne qui se prend pour un Faiseur de rire, comme s'il cherchait à faire rire les gens malgré la situation. Bien que la personne qui est a côté de toi dois te prendre pour une fou en ce moment même.  Tu es comme ça, faut vite s'habituer à ton côté totalement dénué de sérieux. Alors que tu t'assois avec le bras en merde, tu regardes la demoiselle avec un grand sourire, mais pas celui d'un séducteur, plus celui du gamin tout fier.

"Bon maintenant que j'ai plus de bras pendant un moment, vous n'auriez pas une idée de où je pourrais dormir mademoiselle ?"

Il est vrai que grimpé aux arbres risque d'être périlleux et qu'en plus tu n'as pas du tout envie de dormir comme ça en pleine nature, même si tu es une plante dans le fond, une plante qui veut un certain confort en vrai.

"Ne dites rien j'accepte votre jolie petite maison !"

...Elle n'a rien dit et voilà que tu es déjà à vouloir aller chez cette demoiselle, tu es terriblement stupide ou bon pour trouver un logement, une claque demain matin ? Non, espérons que non, à force ta joue sera fort musclée.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chronos • Sbire
Messages : 220
Pokédollards : 59
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 22
Localisation : Route 12 - Auberge "Le Refuge"
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Saber - Fate Series
Double compte : Noa ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Une épée
Race Pokemon/ Métier: Aubergiste & Herboriste
Team/Dresseur/Equipe: Calev
Chronos • Sbire
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Ven 14 Juil - 21:23


La Grande Aventure
feat. Jackouille la fripouille ♥

Accroupie face au cadavre encore fumant de l'étranger au cache-oeil, Azilys se demande qui il est et d'où il vient. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'est pas originaire d'Unys : sinon, il aurait réagit d'un façon ou d'une autre face à la famille Pott. Les hybrides dévoilent très rarement leur véritable nature ici bas : question de survie. Et pourtant, il n'a pas paru plus étonné à la vue de leurs oreilles bicolores ou de l'électricité s'échappant de leurs corps. Ou alors, il cache vraiment bien son jeu – mais à le voir ainsi allongé, encore crépitant, elle doute qu'il soit assez malin pour ça. Un touriste, alors ? Un touriste sans bagage ni accompagnateur, perdu entre Janusia et Entrelasque. Difficile d'y croire. Soupçonneuse, l'idée de l'abandonner dans les bois effleure l'esprit de la blonde plus d'une fois. Au pire, il se réveillera complètement transie au milieu de nulle part. Au mieux, quelqu'un croisera sa route et lui apportera son aide. Mais ce n'est pas une chose que l'on voit vraiment par ici : les habitants d'Unys – et surtout ceux résidents si près du quartier général de Chronos – ne sont pas les plus solidaires. C'est du chacun pour soi. Attirer l'attention est synonyme de danger. Les humains n'ont pas spécialement à se méfier, mais c'est une autre histoire pour les hybrides. Même un ami fidèle peut se révéler un être vautour, vendant un secret contre quelques pièces d'or.

D'ailleurs, le rouquin est-il un humain ou un hybride ? Difficile de se fier à sa couleur de cheveux, se teindre la tignasse est devenue une mode très appréciée des êtres humains. Si la blonde était sûre qu'il ne s'agissait que d'un homme banal, elle l'aurait sûrement abandonner sans vergogne mais jusqu'à preuve du contraire, il reste un hybride potentiel. Et bien qu'elle doute fortement qu'il s'agisse de l'assassin de son grand-père, elle préfère prendre des précautions. Bien que ça l'enchante guère de ramener un tel spécimen à l'auberge, elle n'a pas d'autre choix si elle veut en apprendre plus sur son cas. Il reste seulement à espérer qu'il ne fasse pas trop le lourd et n'attire aucun ennui à sa famille. Azilys sait qu'ils sont tous capables de se défendre mais ce n'est pas une excuse pour les mettre en danger. Ainsi, elle compte bien garder un œil avisé sur ce drôle d'oiseau, dusse-t-elle le suivre de partout. De toute façon, ce n'est pas comme s'il était en état d'aller bien loin pour le moment. Le timing parfait pour le cuisiner ! Mais avant tout, il serait plus prudent de rallier l'auberge avant la tombée de la nuit. Sécurité avant tout.

J-Je crois que … C'est le coup de foudre !
Vous êtes affligeant.

Les jeux de mot, ça ne fonctionne pas vraiment sur Azilys. Malheureusement pour le pauvre inconnu, il n'est pas tombé sur la femme la plus ouverte à l'humour. Non pas qu'elle ne sache pas rire ou s'amuser, mais la situation n'est pas à la rigolade. Et plus les secondes passent, plus elle a envie de s'en aller sans demander son reste. Mais elle doit résister : d'autant plus que le rouquin n'en mène pas large. Les assauts électriques de la famille Pott semblent avoir fait leur petit effet. Si seulement ils avaient pu lui électrocuter la langue … Il fini non sans mal par réussir à se redresser pour s'asseoir. Visiblement, son bras droit lui fait des infidélités. Les gamins Pott ne sont peut-être que des petits Posipi, mais ils sont plus forts qu'ils ne le laissent paraître. Surtout quand ils agissent en groupe. Mais visiblement, il en faut plus à l'inconnu pour se démonter : il enchaîne sa troisième réplique pas drôle en moins de quelques minutes. A cheval entre le malaise et la fatigue, le regard qu'Azilys lui lance n'exprime aucune sympathique. S'il ne se tait pas, elle va lui couper la langue.

Bon maintenant que j'ai plus de bras pendant un moment, vous n'auriez pas une idée de où je pourrais dormir mademoiselle ?
Eh bien je-
Ne dites rien j'accepte votre jolie petite maison !
Diantre, vous lisez presque dans mes pensées. Je suis au regret je vous avouer que je ne possède pas de jolie petite maison. Mais je vous convie à mon auberge. C'est presque pareil, mais il faut lâcher quelques pièces à la fin du séjour. L'hospitalité n'est pas gratuite entre nos murs.

Pressée de rentrer, elle se redresse et attrape le bras valide de l'étranger afin de l'aider à se remettre sur pied. La nuit tombe petit à petit dans la forêt et elle n'a pas prévu quoi que ce soit pour s'éclairer, il faut donc se hâter. Ramassant son panier, Azilys ouvre la marche sans attendre de voir si le rouquin la suit. De toute évidence il n'a nulle part où aller, il ne serait donc pas malin de lui fausser compagnie maintenant – surtout avec les ténèbres qui descendent petit à petit sur le nord d'Unys. La route n'est pas particulièrement compliquée : il suffit d'aller toujours tout droit, jusqu'à ce que l'on repère le petit chemin de terre menant à l'auberge. Il faut être aveugle – ou stupide – pour le rater, car il s'ouvre largement entre les arbres. Le panneau indiquant la direction est tombé depuis longtemps, mais il n'est pas vraiment utile. Azilys reconnaît l'endroit avant même d'aviser le chemin, habituée à faire cette route depuis des années. Ainsi, elle bifurque aussitôt sans avoir à tourner la tête. Elle a remonté ce chemin tellement de fois au cours de sa vie qu'elle pourrait rejoindre l'auberge les yeux fermés. En avisant les lumières qui s'échappent des fenêtres ouvertes, la blonde se détend : il est toujours si apaisant de revenir ici qu'elle en oublierait presque le drôle de coco qui la suit comme un caneton. Elle espère désormais qu'il n'y a pas trop de monde attablé ce soir, sinon elle ne pourrait s'occuper du rouquin convenablement.

Bienvenue au Refuge.

Dit-elle simplement en passant la porte de l'établissement, aussi assaillie par les parfums exquis s'échappant de la cuisine. Pas de doute, Ozvan a prévu du porc au caramel pour ce soir.



© Halloween




AZILYS ♥
{  L'habit ne fait pas le moine }


Azilys vous reçoit au Refuge en #6E81BD


Ma belle collection d'avatars ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 69
Pokédollards : 19
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Ven 21 Juil - 14:40
La grande Aventure
C'est comme ça qu'on devient un grand explorateur ! feat Azylis

On peut dire que la découverte du nouveau monde est assez dangereux, comme toute découverte, il y a certain risque. Bien que tu ne pensais pas tomber sur des sauvages aussi petit et mignon, comme quoi le monde est plein de surprise. Bon, la prochaine fois, tu viendras avec une combinaison spécial qui protège des bébé dangereux qui provoque des coups de jus. La question est, où est-ce que cela se trouve ? Bonne question, mais pour le moment, tu as rendez vous avec une jolie demoisell:e qui s’occupe de toi, quelle chance !

Vous êtes affligeant.

Un ange tellement piquant en vrai, mais tellement adorable, elle fait juste sa Tsundere, c’est ça Jack, c’est ça.  Tu  ne peux pas t’empêcher d’être lourd, c’est comme une maladie on dirait. Tu regardes la demoiselle, ayant déjà pour objectif d’atteindre son petit nid douillet, c’est comme un objectif d’un coup, mais tu n’étais pas partie pour la grande aventure jeune homme ? Détail voyons.

Diantre, vous lisez presque dans mes pensées. Je suis au regret je vous avouer que je ne possède pas de jolie petite maison. Mais je vous convie à mon auberge. C'est presque pareil, mais il faut lâcher quelques pièces à la fin du séjour. L'hospitalité n'est pas gratuite entre nos murs."

Un auberge ? Lâcher quelques pièces ? Toi qui de ton vivant ne lâche jamais de pièce comme ça, te voilà entrain de réfléchir à ta fuite sans même n’avoir toucher le plancher de son auberge.C’est précieux l’argent, c’est comme une denrée rare ! Sur le coup, tu regardes la demoiselle qui se saisit de ton bras pour t’aider à te relever, elle est si mignonne ! Elle semble motivé a te guider dans son auberge, elle veut te vider les poches ? Mais, c’est toi le pirate ! Enfin, un pirate sans bateau et sans mer dans le coin, un pirate en carton pour le moment. Qui de plus, a un bras en moins, pour le moment. Tu es vraiment….Ah, elle vient de lâcher ton bras pour un panier, saleté de panier, toujours au bras des filles ! Un ennemi de plus dans ta liste Jack, un panier en osier, fait gaffe qu’il te fait pas finir dans panier des flics. Ahem.

Tu l’as suis gentillement, ne demandant pas ton reste et regardant un peu partout, il est vrai que tu ne connais pas du tout cet endroit, c’est comme voir un autre monde, alors que vous êtes sur la même planète, c’est comme...magique ? Cela montre le pouvoir de la liberté de voyager ! Tu remarques au loin une bâtisse, pas loin d’une route, cela te rappel ton enfance avec tes parents. De chaud souvenir te reviennent, cela t’apporte ce sourire nostalgique, bien qu’à la fois cela te fait un peu mal de revoir le passé tant aimé brisé par un autre tellement détesté.

"Bienvenue au Refuge.

Franchissant la porte, tu regardes un peu partout, c’est fou comme c’est d’un coup chaleureux, c’est comme ci tous les problèmes restaient à la porte d’entrée et que tu rentrais dans une bulle, comme ci tu rentrais à la maison… Tu reviens des années en arrière, quand tu as franchis après des années d’enfermement chez ton ancien chez toi… Il ‘était à la fois réconfortant et terriblement douloureux. Tu revois cette bâtisse piller, tout ce qu’il restait, c’était quelques photos, des peluches abîmés et des trucs sans valeur pour les voleurs. C’est pas loin de cette sensation, tu t’attends presque à ce que une voix que tu connais te dise : Bienvenu à la maison. Et toi dire : Je suis rentré. Tu le fais à la team Nyx, bien que c’est pas la même chose, c’est étrange comme d’un coup juste pénétré dans ce genre de lieu te rends nostalgique et à la fois te calme beaucoup.

Tu sens alors la douce odeur d’un repas, c’est du porc au caramel ? Tu lèves un peu le nez, comme pour aspirer cet douce odeur d’un repas bien chaud. Tu te rappels quand ton père préparait les repas avec toi, tu devais couper les légumes et le jus, pendant qu’il faisait les desserts et la viande, quand c’était le coup de feu, c’était amusant cette sensation d’être important pour son père et très utile. C’est la même chose là-bas, mais encore une fois, ce n’est pas pareil. Tu as trop grandis ? Non, tout a changé, c’est tout. Alors qu’à peine tu t’es perdu dans tes pensée, tu entends un peu de monde, tu vois les fameux garnement qui fuient en te voyant, cela te fait rire. Tu penses aux enfant de chez Nyx, les mêmes bouilles dans le fond, et eux aussi t’attaques par surprise, car Tonton Jack il est amusant. Bien qu’ils ont l’air de s’être fait disputé par leur parents. Tu vois le père venir vers toi.

L’une de mes filles vient de m’expliquer, je suis désolé de vous avoir pris pour un criminel et ma femme aussi.
-Vous en faites pas, j’ai l’habitude de ce genre d’attaque, j’en ai souvent 20 sur le dos. Juste qu’il sont tous différent, j’ai un peu de répit ! Ris-tu.
-Pour nous faire pardon-
-Une poignée de main et un pardon me suffit voyons ! Vous avez une famille très amusante ! Je suis sûr que vous devez être fier d’en être le chef !

Il te regarde un peu gêné, bien qu’il se met à rire d’un coup, serrant ta main avec un peu de gêne. Combien de fois ton père a dû s’excuser comme lui quand toi et ta sœur faisait du boucan et de bêtise, tu sais que trop bien la place qu’il occupe. Bien que tu te tournes vers la demoiselle blonde, tu ne l’as pas du tout oublié.

Bien maintenant que cela est fini ! Tu peux me soigner gentille demoiselle ?♥


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chronos • Sbire
Messages : 220
Pokédollards : 59
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 22
Localisation : Route 12 - Auberge "Le Refuge"
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Saber - Fate Series
Double compte : Noa ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Une épée
Race Pokemon/ Métier: Aubergiste & Herboriste
Team/Dresseur/Equipe: Calev
Chronos • Sbire
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Lun 31 Juil - 22:44


La Grande Aventure
feat. Jackouille la fripouille ♥

A peine Azilys pousse-t-elle la porte de l'auberge qu'elle est assaillie par la délicate odeur du dîner et la douce chaleur du foyer. Les nuits étant fraîches ces derniers temps, Ozvan a été contraint de rallumer la cheminée : les flammes dévorant les bûches disperse dans la pièce une lueur agréable et nostalgique. Pendant une fraction de seconde, Azilys se revoit petite fille, rentrant de l'école dans son uniforme, chargée de son sac à dos pourpre. Passer la porte de l'auberge était son moment préféré dans la journée : bien qu'elle ait toujours aimé l'école, retrouver sa famille était un plaisir dont elle ne se lassait jamais. Elle abandonnait ses chaussures dans l'entrée pour rejoindre Yoshihiro sur le tapis devant la cheminée, pressée de lui raconter tout ce qu'elle a pu apprendre tout au long de sa journée. Souvent, Christa leur ramenait de la brioche et des fruits, qu'ils dégustaient en parcourant les pages nouvellement noircis de connaissance dans les cahiers d'Azilys. Ils pouvaient demeurer des heures ainsi, installés sur le poil doux et épais du grand tapis, à lire et à converser face au foyer ardent qui, en plus de réchauffer la pièce, réchauffait considérablement leurs cœurs.

Envahie par la nostalgique qui la frappe de plein fouet, Azilys manque de s'échouer sur un canapé du petit salon, comme elle aurait pu le faire autrefois. Heureusement, la présence de la tribu Pott la tire de ses rêveries. Ne projetaient-ils pas de rentrer chez eux à Entrelasque ? Peut-être le père souhaitait-il s'entretenir avec elle : ce n'est pas rare quand il vient à l'auberge, que ce soit pour lui demander des remèdes pour sa femme et leurs enfants ou simplement pour manger un peu. Mais cette fois, il n'est pas venu seul, comme en témoigne la présence des gamins installés en rang d'oignon sur les canapés. En cherchant leur mère du regard, Azilys l'aperçoit en pleine discussion avec Christa. Ces deux-là sont plutôt bonnes amies, elles pourraient discuter chérubins pendant des heures. Si la Leveinard n'a jamais eu la chance d'avoir des enfants, elle a élevé Azilys et Yoshihiro comme si elle les avait elle-même fait. Voir toutes ces petites bouilles doit la rendre nostalgique. Malheureusement pour elle, Azilys n'a pas prévu d'avoir un enfant de sitôt. La vieille dame va devoir attendre un moment avant de bercer un nouveau poupon.

C'est alors que monsieur Pott quitte la table à laquelle il était assit pour rejoindre les nouveaux arrivants. Vu l'état de ses chaussures, il a du couper par la forêt afin d'atteindre l'auberge – cela explique pourquoi lui et sa marmaille sont arrivés avant eux. Christa et Yoshihiro ne vont pas aimer le ménage, c'est une certitude. En tout cas, le Posipi semble navré : il présente aussitôt ses excuses au borgne, confus de l'avoir prit pour un criminel. Azilys ne peut lui jeter la pierre : être un hybride libre à Unys, c'est être constamment en danger. Des enfants Pokémon disparaissent tous les jours dans le monde, arrachés à leurs parents par des ravisseurs de la pire espèce. Il n'est pas étonnant que monsieur et madame Pott aient eu si peur : ils tiennent à leur marmaille comme à la prunelle de leurs yeux. D'après ce qu'elle sait, ils prévoient de quitter le continent clandestinement sous peu, afin de rallier une région plus propice à la sécurité de leurs enfants. En espérant que le voyage ne se révèle pas plus dangereux que leur présence à Entrelasque : les taupes de Chronos grouillent partout, la sécurité n'est que poudre aux yeux à Unys.

C'est avec le sourire et non sans une petite blague que le rouquin accepte les excuses du vieux Posipi, serrant sa main vigoureusement en signe de camaraderie. Ce type n'est peut-être pas si idiot qu'il ne le laisse paraître. Bien qu'il passe pour un abruti fini aux yeux d'Azilys depuis qu'elle a croisé sa route, elle est agréablement surprise de le voir si conciliant : les attaques foudroyantes des enfants a paralysé son bras et, pourtant, il ne leur en tient pas rigueur. D'après ses dires, c'est un habitué de ce genre d'embrouille : Azilys se demande de plus en plus qui il est vraiment. Il lui tarde de le questionner, mais elle doit s'assurer d'abord qu'elle en a la possibilité : du regard, elle balaie la pièce principale : il n'y a pas beaucoup de monde, ce soir. En plus de la famille Pott, il y a un couple installé à la plus petite table, ainsi qu'un groupe de cinq gaillards qui discutent bruyamment. Azilys s'approche rapidement du cahier des charges ouvert sur le comptoir : d'après ce qu'elle lit, seul le couple projette de dormir ici. Le reste partira après le dîner. Parfait : elle va pouvoir s'occuper du rouquin en toute quiétude.

Bien maintenant que cela est fini ! Tu peux me soigner gentille demoiselle ? ♥
Pour votre gouverne, je m'appelle Azilys. Il serait d'ailleurs sympathique de votre part de vous présenter aussi. Elle soupire avant de replacer une mèche derrière son oreille. Suivez-moi.

Alors qu'elle guide le rouquin jusqu'à son bureau, elle croise le regard interrogateur de Christa. La blonde se contente de secouer la tête et la Leveinard n'en a pas besoin de plus pour comprendre. Elle retourne alors à ses occupations, sommant d'ailleurs Calev d'aller chercher Yoshihiro. Le plus jeune membre du personnel ayant tendance à se disperser, le Grahyena est constamment à sa recherche. Mais Azilys n'a pas le temps de s'en préoccuper davantage. Elle ouvre la porte de son bureau dès qu'elle l'atteint, laissant le blessé entrer en premier avant de refermer derrière elle. Elle hésite un instant à verrouiller la porte, puis se ravise. Dans son état actuel, il ne semble pas être une menace pour ses clients. Azilys traverse ainsi la pièce en quelques pas, déposant son panier en osier près de la fenêtre, avant de jeter un œil sur son bureau : quelques papiers traînent ça et là, ramassis de factures et de bons de commande. Rien qui ne concerne Chronos ou qui risquerait de la trahir : ces rares documents, elle les brûle dès qu'elle en a prit connaissance. Puisque n'importe qui est susceptible de mettre les pieds ici, elle préfère jouer la carte de la prudence.

Attrapant le tabouret rangé dans un coin de la pièce, Azilys le ramène jusqu'au rouquin et le somme de s'y asseoir. Une fois cela fait, elle rejoint l'immense meuble en bois dans lequel elle range l'intégralité de ses remèdes – hormis ses poisons, qu'elle garde cachés et, surtout, scellés dans un coffre sur clé. Ses yeux défilent sur les alignements de flacons, lisant les étiquettes pour trouver ce qu'elle cherche. Les chocs électriques à répétition ont sans aucun doute contractés les muscles du bras du borgne. Il lui faut donc un décontractant, si possible sous forme d'onguent. C'est au bout de quelques secondes que la blonde trouve enfin ce qu'elle cherche : elle ouvre alors la vitrine après l'avoir déverrouiller et se saisit d'une minuscule bouteille rempli d'un liquide verdâtre. La couleur n'est certes pas très engageante, mais cette huile de massage fait des miracles. Composée uniquement de plantes – notamment de la lavande, de la menthe poivrée et de l'eucalyptus – il suffit d'un bon massage tonique pour soulager les muscles endoloris. Elle ne doute pas une seconde de l'efficacité qu'elle aura sur le rouquin. Mais pour cela, il va devoir se laisser faire : les massages sont plus efficaces lorsqu'une tiers personne les prodigue.

Si vous le voulez bien, il va falloir retirer votre haut. Cette huile tache.




© Halloween




AZILYS ♥
{  L'habit ne fait pas le moine }


Azilys vous reçoit au Refuge en #6E81BD


Ma belle collection d'avatars ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 69
Pokédollards : 19
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: La Grande Aventure ! [Pv Azylis]   Jeu 10 Aoû - 13:45
La grande Aventure
C'est comme ça qu'on devient un grand explorateur ! feat Azylis

C’est une grand aventure plutôt étrange en vrai, pas de trésor, pas de continent non découvert. On pourrait croire que ce n’est pas du tout amusant sur le coup, pourtant, tu viens de trouver un endroit plutôt intéressant, c’est une sorte de mine d’or bien caché. Cette chaleur douce et si belle, c’est un trésor trop précieux pour être volé, c’est celui qu’on veut protéger et faire en sorte qu’il vit pendant longtemps; la chaleur humaine c’est un merveilleux trésor.

Ce lieu est clairement remplit de ce trésor qui te rappel un peu Nyx, bien que Nyx reste avant tout une  organisation avec son côté sombre, c’est l’ombre qu’on essaie de cacher avec beaucoup de lumière, en vrai cela fait mal de se dire qu’on cache cette ombre beaucoup trop douloureuse pour faire persister les sourires et le bonheur de ceux qui cherche une vie tranquille, on dirait que Nyx et à la fois un bon choix et un mauvais choix, la justice n’est pas du tout pour leur agissement, on évite la police, la justice, la loi, trop de chose pour dire que c’est une vie paisible en vrai. Bien que pour toi, tu fais en sorte que tout va bien, mais tu as peur pour tous, tu as peur de perdre un membre de cette façon,  les dieux sont terribles n’est-ce pas ? Beaucoup trop, tu les hais comme la grippe qui te fait rester au lit alors qu’il y a une super soirée de prévus, c’est une chose qui aurait mieux fait de rester dans leur place et faire leur RÔLE… Mais, ce n’est pas le moment de penser à cela, il y autre chose à penser, comme soigner ton bras n’est-ce pas ?

Reprenant tes esprits, tu remarques que la demoiselle était partir lire une sorte de cahier, tu as tout de suite demandé son attention, comme un gosse devant sa mère.

"Pour votre gouverne, je m'appelle Azilys. Il serait d'ailleurs sympathique de votre part de vous présenter aussi. Elle soupire avant de replacer une mèche derrière son oreille. Suivez-moi"

En vrai, tu n’as pas eu le temps te présenter que tu l’as vois déjà partir dans une direction, affichant une p'tite mine un peu dubitatif, tu suis tranquillement en regardant partout comme un vrai touriste. Tu n’as pas pris l’appareil photo pour faire comme un pur et vrai touriste qui prend tout en photo, dommage, il est vrai que partir sur une île totalement inconnus pour toi et ne pas prendre de photo, ça craint ! Enfin, pas le temps de s’apitoyer sur ton sort que te voilà devant sûrement une autre propriétaire de cette auberge, tu regardes un peu curieux ce qu’il se passe, bien que tu ne t’approche pas pour tendre l’oreille, c’est une question de respect on peut dire, affichant un sourire, tu regardes la demoiselle agir comme une vrai tenancière, elle ne doit pas faire son âge sûrement ? Elle doit avoir les épaules terriblements solide pour tout porter comme ça cette demoiselle ? Ou alors, elle n’est qu’une remplaçante ? Tu ne sais pas trop, mais tu attends, c’est déjà bien.

Elle ouvre une porte, comme-ci c’était rare que quelqu’un ouvre une porte. Tu penches un peu la tête pour regarder ce qu’il y a dedans, forte heureusement, ce n’est pas une salle de labo prête à te disséqué, un peu parano ? Non, de mauvais souvenir peut on dire. Tu rentres dans ce bureau, voyant la demoiselle regarder un peu partout, sur le coup cela ne rassure pas, si elle même ne sait plus où elle est? Ou peut être qu’on a bougé ce qu’elle cherche, tu fais souvent ça à ta jumelle, elle pique souvent une grosse crise, cela te fait afficher un sourire, elle ressemble un peu à Mary-Read en vrai. De fortes épaules, peut être un caractère bien dure pour sembler forte, mais très douce avec les autres, oui elle lui ressemble un peu ? Bon okay, tu l’as connais de même pas une heure que t’es déjà en train de la comparer à ta soeur, de quoi faire un tue l’amour bien violent.

Un tabouret sauvage apparaît devant toi, signe de poser ton royal derrière dessus. Ce que tu fais sans poser la moindre résistance, on va dire que tu n’as pas envie de faire le môme, surtout que c’est pour ton bien. Tu as donc le temps d’encore regarder partout, ce n’est qu’un simple bureau, des papiers partout, des rangements avec des étiquettes, tu as connu ça enfant avec ton père qui triait tout pour les fournisseurs et voir les bénéfices que faisait son resto de route, dire que tu passais ton temps avec Mary-read de voler les feuilles pour dessiner, c’était amusant… Rapportant ton attention sur la demoiselle blonde, tu l’as regarde se saisir d’un flacon plutôt vert de l’intérieur, on dirait la couleur naturel de ta race… S’il y a de l’algue dedans est-ce que c’est considéré comme un crime de t’en mettre dessus ? Drôle de question, tu pars un peu loin Jack.

" Si vous le voulez bien, il va falloir retirer votre haut. Cette huile tache."

…..Alors là, ça devient d’un coup PLUS intéressant qu’autre chose ! Cache ce sourire stupide sur ton visage, c’est pas le moment de casser une aubaine pareil, comme quoi c’est une technique bien féminine de faire enlever les vêtements de l’autre l’air de rien. Ah, les femmes, tous de petite fourbes !

Ça je sais faire à la perfection! Et avec un bras!

C’est bien Jack, tu sais changer de vêtement, bravo. Bien qu’avec un bras, c’est souvent pas évident, mais on va dire que les défis stupide, tu en as fait beaucoup trop avec des membres de Nyx, on va dire qu’il faut bien tuer le temps avec les membres et s’amuser ? Donc, tu savais comment faire, car tu avais déjà eu l’handicap de devoir enlever ton haut avec UNE main, ouais en vrai le chef de la team Nyx se fait carrément chier on va croire. Bref. On retire la petite veste, d’un coup délicat, c’était le plus simple, maintenant on retire le t-shirt, la technique ? De partir du dessous de la manche et passé le bras, puis le reste se fait, c’est beau n’est-ce pas ? En moins de quelques secondes, te voilà torse nu devant une demoiselle, juste pour du soin, c’est nul, enfin c’est cool, mais c’est mieux plus, vla. Bon sur le coup, tu as un peu de chance de ne pas avoir d’autre blessure, sur le torse, des petites griffure apparente ou des bleus, non pour une fois tu es potable. Il y a juste ton tatouage apparent sur l’épaule gauche, affichant ce croissant de lune et se pentacle à son centre, le tout entouré de rune étrange, puis dessous ornée d’un : VII. Un grand symbole pour toi, affichant un petit sourire, tu vérifies de toi même s’il n’y a pas de dégats sur ton corps. Bon, il est vrai que tu n’applique pas de crème pour rendre la peau douce comme un peau de bébé, mais tu entretiens ta forme, ce qui te fait un corps d’un vrai maître nageur, normal pour une algue qui passe son temps dans l’eau. Bien que la rougeur sur ton bras droit t’inquiète, cela doit être l’engourdissement.

Voilà, comme un grand

Ris-tu, on dirait un gosse fière de lui d’avoir réussi ce que maman à dit. Bref, tu ne peux pas vraiment tendre le bras, donc tu attends de voir ce qu’elle va faire avec sa bouteille et ses mains. Affichant déjà une tête niaise et stupide, tu reprends vite tes esprits, ouais un minimum de classe.

Je ne pensais pas croiser la route d’une aussi charmante auberge dans ce pays, moi qui croyait tout austère ! Enfin, je suis partie l’air de rien en quête de découverte ! Il y a quoi de cool dans ce pays? Je suis bien à Unys, je crois ? J’ai vu son magnifique port et de beau bâteau , ça m’a vendu du rêve, pour ça que je suis resté ! Puis la grandeur de ses bâtiments, woh j’ai pas ça ! Donc y a quoi de cool chez vous ?!

La curiosité est ton principal atout, il est vrai que tu as laissé ton équipage, en disant que tu reviendras au bout d’un moment, enfin, ils ont l’habitude, Jack le touriste devrait être ton deuxième nom. bien que ta soeur sait très bien que c’est souvent pour se faire une idée et trouver les bons coin et surtout les bon filon. Il faut bien faire un peu de social dans ce monde, tu regardes la jeune femme, attendant les informations, les étoiles dans les yeux !


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Grande Aventure ! [Pv Azylis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» Le début d'une grande aventure
» Au départ d'une grande aventure ! [PV Holly]
» [Manga] Manga Pokémon la grande aventure.
» [Manga] Pokémon la grande aventure, ça continue à Hoenn !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Unys-