Partagez | 
 

 First ! [Pv : Yameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Poképerv'
Messages : 901
Pokédollards : 112
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden, Leo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: First ! [Pv : Yameron]   Sam 15 Avr - 15:36





First !

Yameron
Raffaelo

Unionpolis, c'était là que Raffaelo devait se rendre. Il avait laissé ses clés d'appartement à Cassidy qui semblait bien inquiète de le voir partir, mais il le fallait, c'est son boulot après tout. Et même s'il ne part pas tous les jours, il fallait bien que le jeune homme se ramène des primes. En l’occurrence une mort de temps en temps aidait bien à finir les mois. Surtout que la personne qui payait, ou plutôt la compagnie qui payait secrètement était prête à verser une somme non négligeable. Autant dire qu'il n'avait pas envie devant un contrat des plus alléchant de voir quelqu'un lui piquer la vedette. Hors mauvaise nouvelle pour lui, lorsqu'il avait bien sûr en toute anonymat prit contact avec ce dernier pour affirmer qu'il répondait à son offre, il eut la mauvaise surprise d'entendre que quelqu'un d'autre avait décidé tout juste de prendre l'affaire également. Cela signifiait donc qu'ils étaient deux sur le coup ? Pas de chance. Mais loin d'être du genre à se laisser battre et surtout se plier devant les autres, bien au contraire, le Valentini avait dû se préparer rapidement pour organiser un déplacement sur les lieux. Une entreprise en ville, assez massive et florissante. Il fallait l'infiltrer et y trouver un certain employer, susceptible de délivrer des informations confidentielle de leur concurrent, ce dernier ayant été dans leur rang. Vu la mégalomanie des chefs à la tête de ces entreprises, ce n'est pas le genre de truc avec lequel on rigole. Et donc il fallait trouver ce nouveau employer modèle qui grimpait anormalement vite les échelons et comptait profiter de ce chantage d'information pour y gagner. Bref.. sur le principe, Raffaelo se fiche de qui il doit tuer, mais il faut bien être un minimum renseigné pour trouver la cible et ne pas se trouver. Un travail bien fait et un travail sans erreur et surtout sans laisser de trace. Le voilà donc sur place. Il avait passé une première journée de repérage, histoire de voir comment était le bâtiment, comment il était surveiller, les employer. Avant de se décidé à choisir une cible qui lui servirait de parfait alibi pour rentrer sans se faire voir. Un employer à la carrure pouvant se rapprocher de la sienne, il suffit alors de le fracasser dans un coin de rue, un verre d'alcool versé sur sa figure histoire de justifier l'état. Et plus qu'à endosser ses vêtements.

Le tout maintenant était d'arriver à se balader dans la bâtiment et surtout, d'arriver à trouver et achever la cible sans se faire repérer. Faut avouer... C'est l'idéal. Mais l'idée d'avoir un potentiel rival -dont il n'avait pas vu la couleur d'ailleurs- était certainement le genre de détail terriblement amusant, une compétition franchement c'est drôle, mais aussi dangereux, pouvant pousser ces derniers à se précipiter. Alors souffle un peu Raffaelo ça va aller.

Les portes passées, d'un regard en biais il s'assure que la surveillance des vigiles à l'entrée ne se sont pas tournée vers lui, mais rien à signaler, il doit sembler tout ce qu'il y a de plus normal. On accélère le pas vers l’assesseur maintenant trouver la cible, les étages serait certainement une bonne piste pour commencer. Le jeune homme presse le pas sans se mettre pour autant à courir, discrétion on a dis... La porte va se fermer, alors il la bloque sans hésiter une seconde avec son pied pour la faire rouvrir, il y a quelqu'un à l'intérieur. Raffaelo fixe durant un dixième de secondes comme si  ce dernier le gênait... Avant de se raviser et sortir son sourire le plus faux. Quelqu'un connaissant ce genre de sourire sur un type aussi tordu que lui saurait qu'il est faux, totalement, une personne non initié aux faux semblants n'y verrait que du feu.

«Excusez-moi.

Le ton y  était presque on va dire. Allez on essaye de ne pas trop le regarde bizarrement, c'est un coup à ce qu'il le trouve bizarre. Une main se passe sur son torse, il a toujours son pistolet à porté sous son haut, et la lame cachée dans sa manche. Tout est bon alors.

«Quel étage ?

Parce qu'il bosse certainement ici non ? Ou... En vrai il n'en sait rien du tout. Mais il le suppose... Mais en tant que personne polie il se propose pour appuyer sur le bouton pour lui t'as vu un peu la gentillesse ? Mouais, en vrai c'est juste histoire de ne pas se retrouver à bêtement réfléchir à quel étage aller pour chercher des informations ni vu ni connu. Dur la vie d'un tueur infiltrée. Mais dans un sens, s'infiltrer était toujours quelque chose de terriblement excitant, et amusait terriblement le Valentini. Voler la vie des autres pour détruire celle d'une autre personne encore, si ce n'est pas drôle.~


© REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 77
Pokédollards : 46
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Mar 25 Avr - 17:45

First !
Ft .Raffaelo Valentini

Je regarde mon téléphone une dernière fois pour être sûr d'être au bon endroit.
C'est bon, je suis bien au Fast-food près des bureaux et il est pile midi, la personne que je recherche doit se trouver ici, j'entre scrute la salle, une seule personne m'intéresse.
Avançant dans les allées, passant de table en table, je finis par le trouver, seul, à la même table qu'habituellement.
Je m'assoie en face de lui, croisant les jambes et faisant signe à la serveuse.

“Bon.. Bonjour Monsieur, excusez-moi, mais cette table est déjà occupée, je n'ai pas fini.”

Je ne le regarde même pas, j'attends plutôt que la serveuse arrive et je lui passe ma commande, demande à la personne en face de moi si elle désire quelque chose, mais ne me répond pas. Il voulu partir, mais je lui ai vite fait comprendre de ne pas bouger et surtout, qu'il continue de ne rien dire, pour son propre intérêt. C'est à ce moment-là que je lui montre mon portable.

“Ce sont tes filles, tu ne voudrais pas qu'ils leurs arrivent malheur, bien sûr que non. Donc tu vas gentiment m'aider, dans ton entreprise, un employé fraîchement arrivé monte les échelons un peu trop vite, tu dois voir de qui je parle ? Et bien certaines personnes hauts placés, n'apprécie pas trop, donc donne-moi simplement le numéro de son bureau et comment je peux arriver à lui facilement.”


Ce fut un jeu d'enfant, ce pauvre type était tellement effrayé pour ces jumelles, qu'il m'a tout vendue, même ce que je ne lui demandais pas, il le déballait.

“Bien évidemment, si les autorités ou la sécurité sont prévenues, tu peux dire adieu à ta petite famille” lui dis-je en souriant.

L'homme que je recherche est donc un hybride Manternel, ayant son bureau quatre niveaux en dessous du toit, j'ai en ma possession le badge de mon cher ami, cela devrait être un jeu d'enfant.

Je me pose donc sur le toit et entre dans le bâtiment, souvent dans ce genre d'entreprise, toute la sécurité se trouve dans la salle d'entrée et plus les niveaux montent, moins il y a de garde, sauf peut-être vers les bureaux des grands patrons.

J'essaie de rester discret tout en descendant le premier étage, comme prévus il n'y a que deux vigile, mais le badge sur ma veste me fait passer pour un employé, tant que l'un d'entre eux n'a pas l'idée de venir le vérifier de plus prêt, je dois juste m'assurer d'avoir l'attitude de quelqu'un qui sait ce qu'il fait et où il va.
Arrivé au bon étage, je remarque qu'un des gardes me suit depuis l'étage du dessus, je fais donc mine d'entrer dans les toilettes où il rentre lui aussi, au moment de me laver les mains, l'homme se place à côté de moi, fixant le badge.

“Excuser moi”

Ce sont les seuls mots qu'il aura eu le temps de prononcer, le saisissant par le visage et utilise mon attaque mort ailes, le vidant de son énergie vitale.

L'air de rien, je ressors, le laissant dans un cabinet verrouillé et me dirigeant vers le bureau de mon contrat.
Codage par Libella sur Graphiorum




Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poképerv'
Messages : 901
Pokédollards : 112
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden, Leo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Dim 17 Sep - 23:14





First !

Yameron
Raffaelo

Clic. Le bouton de l’ascenseur est pressé, débarrassé de l'enquiquineur qui était avec lui dans cet petit espace, monsieur le pseudo employé put alors se rapprocher du haut de l'immeuble et pas trop. Il lui semble que le monsieur recherché se trouve dans un étage relativement bien surveillé, autant dire qu'il n'est pas vraiment temps de baisser sa garde et se faire repérer. Les mains le long du corps, le dos bien droit, le tout est de marcher avec assurance. Plus on veut se faire discret, et plus vous vous ferez remarquer c'est un peu la règle de base, plus vous voulez cacher quelque chose et plus cela se verra comme le nez au milieu du visage. Le tout est de paraître nature et de ne pas hésiter à lever les yeux, comme s'il n'avait rien à cacher, après tout le Valentini était plutôt certain de ses talents de menteurs pour s'en sortir. Sauf que voilà, il avait beau avoir l'air plutôt assuré, ça ne fait pas tout, au détour d'un couloir, il s'apprêtait à tourner, mais eut alors le réflexe de faire mine de continuer sa route. Comment ça au beau milieu de ce monde il y avait un vigile qui vérifiait le badge de chaque personnes avant d'accéder à cette section ? La cible du jour était-elle au courant d'être une cible potentielle ? Possible... En tout cas, elle semblait avoir prit les devants pour essayer de se prémunir. Et comme l'idée de foncer tête baisser et bêtement dans la sécurité pour espérer passer n'était pas envisageable, il fallait trouver une autre solution. Bon puisqu'on veut ressortir sans trou potentiel sur le corps autant être discret, il attrapa alors un collègue de travail qui semblait bien pressé avec ses dossiers dans les mains.

«Hey. Il a mit de la sécurité maintenant ? Il a peur de quelque chose ?
«Mais qu'est-ce que tu racontes ? Cela fait au moins une semaine que c'est comme ça, perso je pense que c'est un parano, mais ce n'est en aucun cas une nouveauté !
«.. Arf j'dois fatiguer... Mais je passais pas trop par ici, j'ai pas fait attention.
«De toute façon ça ne te concerne pas  tu sais y a que certaines personnes qui peuvent l'approcher maintenait c'est qu'il s'y crois, et moi non plus ça ne me regarde pas d'ailleurs et j'ai pas envie de savoir !
«Tu as raison.

Un faux sourire, on y croit presque en plus. Mais cela ne l'a pas trop avancé. Il lui fallait un badge. C'est ça de partir un peu trop en free style, mais c'est aussi pour ça que tu aimes ce métier en réalité. La petite adrénaline qui montait parfois, cette sensation de devoir faire de son mieux pour ne pas se faire repérer et se retrouver aux urgences ou pire sous terre. Alors il a cherché d'un œil avisé toute personne possédant le dit badge requis. Le voilà. Sur un rouquin. Il semble bien pressé et vient dans le sens inverse, comme s'il se dirigeait de là où tu venais. Possiblement parfait ? En tout cas, il n'a pas hésité à lui rentrer dedans et lui dire de ton air le plus faussement désolé du monde.

«Oh excusez moi ! Je ne vous avez pas vu ça va au moins ?

Tu t'étais un peu raccroché à lui pour lui dérober à cet instant l'objet de convoitise, faut dire que notre homme à la chevelure violette -mais qui était brune du coup à cause de sa perruque- n'y était pas allé de main morte, quitte à le pousser contre le mur s'il était du genre à se faire surprendre ainsi. Le voilà redressé, une simple bonne journée était ce qu'il fallait dire. Raffaelo baisse alors les yeux sur sa main, tourne au premier détours pour alors se mettre à l'écart. Une information sur le badge ? Etait-il bon ? Il devrait avoir le temps normalement, sa tête est un peu banale après tout avec cette perruque. Il ne remarquerait pas déjà qu'on lui a dérober le badge nan ? À moins d'être tombé sur un parano, ou alors minimum quelqu'un d'aussi tordu que notre homme. Quelle idée... après avoir défier un mackogneur en combat à main nu, voilà qu'il dérobait le badges à la mort pour essayer de lui piquer une cible, il n'y a que Raffy pour avoir ce genre d'idée. Il était peut-être masochiste... Ou peut-être qu'il n'avait juste pas peur, il n'a pas peur de grand chose, surtout pour lui-même, il est un homme qui disait s'en contre ficher des règles, qu'il n'a qu'une vie et qu'elle ne vaudrait pas la peine d'être vécu comme un couard, que serait-elle sans prise de risque ? Des prises de risque à la limite de l'inconscience là j'avoue, mais il ne le sait pas encore c'est tout.


© REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 77
Pokédollards : 46
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Dim 5 Nov - 16:01

First !
Ft .Raffaelo Valentini


«Oh excusez moi ! Je ne vous avez pas vu ça va au moins ?

Voilà ce que viens de me dire cette personne après m’avoir bousculé, un peu violemment pour être un accident, si mes yeux n’étais pas habitué à ce genre d’action, je n’aurais pas remarqué qu’il m’avait dérobé le badge que je venais moi-même d’acquérir.
Pour ne pas attirer l’attention, je fais mine de ne rien voir, nous nous redressons, faisant mine de nous excuser, d’un air tellement faute pour ma part et la sienne puis il repart en direction d’un angle de couloir, je ne fais quelque pas avant de rebrousser chemin pour le suivre, regardant si le garde du fond du couloir ne se méfie pas trop, que je n’attire pas l’attention, il baille regarde son téléphone puis reprend son poste l’air de rien.
Très bien, me recoiffant, j’arrive en face de mon petit chapardeur, il fixe le badge, il a sûrement remarqué que la photo n’a rien à voir avec moi.
Je ne le saisis pas, il a l’air d’avoir de bons réflexes, je me pose juste à côté de lui, comme pour regarder la carte avec lui.

“Tu as dû remarquer que la personne en photo n’a rien à voir avec moi, félicitation, mais tu ne travailles pas ici non plus, c’est flagrant, dans ta façon de te déplacer, tu n’es pas à l’aise, maintenant gamin, rends moi ça et rentre chez toi”

Pas de réaction brusque de sa part, il ne veut pas se faire remarquer non plus, enfin ce n’est pas mon problème, sauf s'il ne me donne pas ma clef d’entrer pour finir cette fichue mission, les garde sont nombreux et je n’ai pas envie de provoquer un bain de sang, ça ne serait pas un problème, loin de la, raser l’immeuble non plus, mais voilà, ou est l'intérêt du jeux, l’infiltration et tout, mais la patience me fait souvent défaut.

“Et dis moi gamin, pourquoi ce déguisement ridicule ? Tu es un chasseur aussi ? Je vais être sympa avec toi, un simple humain n’est pas de taille, retourne jouer avec des contrats de sauvetage de chaton.”

N’attendant pas sa réponse, je tends le bras pour récupérer le badge..


Codage par Libella sur Graphiorum




Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poképerv'
Messages : 901
Pokédollards : 112
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden, Leo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Sam 17 Mar - 12:33





First !

Yameron
Raffaelo

L'art de ne pas bousculer n'importe qui. C'est tout Raffy cracher. C'est une malchance, ou un talent, on ne sait pas trop. Mais vu le tempérament du jeune homme, c'était au final un moyen de rendre la chose un peu plus pimenté à dire vrai.

A peine eut-il le temps de s'éloigner pour accomplir cette chose simple qui consistait à rejoindre la section qui lui permettrait d'atteindre les étages désirés grâce à ce badge volé, du moins logiquement. Que le volé était déjà sur ses talons. Et vu qu'il était seul sur ses talons, le Valentini comprit bien vite qu'il s'agissait d'un gars au moins tout aussi louche que lui. Auquel cas il aurait déjà prévenu les gardes ou alors la polices. Du coup ? Eh bien, difficile de ne pas attirer l'attention en accélérant le pas, alors il n'eut d'autre choix que de se faire rattraper. Regardant droit devant lui, l'allure toujours mesuré pour paraître le plus naturelle possible. Impossible de courir ici. C'est frustrant et dans un sens, le jeune homme était envahir par ce sentiment qu'il était face à une situation terriblement amusante et changeante de l'ordinaire. Qui était ce gars ? Il va vite le savoir.

Ne tournant qu'à peine le regard dans sa direction lorsqu'il lui parla, le jeune homme pût alors mettre enfin un visage un peu plus concret sur cette voix. Et pour sûr, un gars qui ne manquait pas d'assurance, un peu comme lui en fait. Mais en plus... Mais ça, encore faudrait-il qu'il sache avoir affaire à un Légendaire, celui de la mort qui plus est. Mais bon, pour ce que ça changerait, le Valentini n'a qu'une seule vie, et il compte bien ne pas s'écraser pour laisser le bon plaisir des autres en premier plan. La vie c'est fait pour en profiter en tout point.

« Quelle belle chirurgie esthétise...

Ouais tu la sent la bonne ironie bien moisie ? Parce que moi je la sent bien. En même temps, cet homme n'est qu'ironie, impossible de prendre ces paroles au sérieux. Cependant, quand on le cherche en essayant de titiller la fierté typiquement masculine de Raffaelo, il faut s'attendre à l'entendre répondre. Et même si c'était avec un calme olympien pour ne pas briser sa couverture, il ne se gêna pas pour afficher un sourire large, le genre de sourire moqueur dont il avait le secret. Et que cet inconnu devait très certainement connaître bizarre comme il était.

« Sauvetage de chaton ? Certainement que tu confonds, c'est pas mon genre, je te dirais bien d'aller en faire de même, mais ce serait nul et un peu facile comme réponse et ensuite... j'en aurais pas envie, c'est si rare de croiser des vieux collègues encore actif sur le terrain.

Visiblement, malgré son apparence plutôt jeune il semblait déterminé à l'appeler gamin. Qu'à cela tienne, Raffy allait le traiter de vieux puisque visiblement il l'était. S'il voulait, cela ne le dérangeait pas. Il pouvait très bien être un gamin, un sale gamin venu pour réussir ! Son regard améthyste glissa alors sur la main qui s'approchait de lui, désireux de reprendre cette carte volé. Durant une demi-seconde, le jeune homme chercha s'il y avait un moyen de s'en sortir, mais hélas, s'il voulait garder le jeu de rôle et rendre ça plus intéressant, il n'avait pas le choix. Du coup ? Eh bien il resserra la poigne sur cette carte, jusqu'à ce que cette dernière se brise en émettant un crac étouffé.

« Perdu. Alors tu comptes faire quoi ? Montre moi comment les anciens font.

Sourire en coin. Oui tu voulais jouer à ce jeu-là. En même temps tu ne sais jouer qu'à ce jeu-là. Tu n'as pas peur de grand chose, pour ne pas dire de rien. Pas te concernant du moins. Et tu es assez déjanté pour ne pas craindre ce genre de chose. Ton cerveau était déjà en train de songer au plan b, mais à dire vrai pouvoir lui voler la victoire juste sous son nez serait assez amusant. Et tu gardais bien cette idée dans un coin de tête. En partant du principe que monsieur joue le jeu. Allons... C'est bien plus amusant comme ça, ça change !


©️ REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 77
Pokédollards : 46
Date d'inscription : 21/01/2017
Je ressemble à : Suoh Mikoto
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Mort-Ailes ♦ Vibrobscur ♦ Hantise ♦ Dracocharge
Race Pokemon/ Métier: Yveltal Chromatique / chasseur de primes
Team/Dresseur/Equipe: /
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Mer 23 Mai - 18:29

First !
Ft .Raffaelo Valentini


Le gamin a du tempérament ça me plaît bien ça fait longtemps que je ne me suis pas amusé.

C'est rare de voir de simples humains en tant que mercenaire, la plupart du temps, ce sont des Pokémons, plus apte à être discret ou à utiliser leurs compétences cela m'intrigue encore plus, comment a-t-il pu réussir à rester en vie aussi longtemps ?

" Dis-moi, mon petit n'a pas soif, moi, je prendrais bien un café, allé suis-moi, je te le paye."

Je regarde derrière moi pour voir si le garde ne fait pas attention à nous, il ne faudrait pas qu'on attire l'attention, si près du but.
Tout en se dirigeant vers la machine à café en salle de pause, je le regarde de haut en bas, pour le cerner un peu plus, bien que ça dégaine ne m'apprenne rien d'utile.
Certes, la carte est cassée, mais je n'en ai pas réellement besoin, je l'avais juste prise pour m'amuser, pour ajouter un peu de défi à cette mission simple et ennuyante, j'avoue qu'elle tombé sur cette personne donne un tout autre sens à cette journée.

" Alors dis-moi pour qui travaille tu ?"


Pas que cela m'intéresse vraiment, mais si jamais il cherches du travail, des petits gars dans son genre, ça peut être marrant d'en avoir sous le coude.

"Allez ne fais pas ton timide qu'est-ce que tu prends café, chocolat, thé, jus d'orange ou encore soupe de tomate promis, je ne te jugerais pas."
lui dis-je en riant.

Il n'a pas l'air stressé on dirait presque que c'est banal pour lui, soit il a un caractère d'acier soit il est complètement stupide j'hésite encore.

En attendant il me fait bien marrer je vais peut-être le laisser en vie du moins pour aujourd'hui.

" Alors dis-moi, c'est quoi ton plan maintenant que tu as plus la carte d'accès pour le dernier étage, tu comptes te faufiler discrètement derrière les gardes, ou encore les tuer un par un, ou alors tu vas simplement abandonner et retourner à sauver des petits chats."


Personnellement, je ne sais pas encore comment je vais faire, je pourrais très bien sauter d'une fenêtre m'envoler jusqu'à l'étage lui bondir dessus et on en parle plus, mais cela serait tellement ennuyant, avant ça, c'étaient mes méthodes, mais maintenant, j'essaie de mettre un peu de spectacle ou de difficulté, enfin bref.

"Allez gamin fini ta boisson et fonce, je te laisse 10 minutes d'avance"

Je vais t'observer analyser ta technique, mais si tu m'ennuies cela sera peut-être ta dernière mission.

Codage par Libella sur Graphiorum




Yameron se joue de vous en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poképerv'
Messages : 901
Pokédollards : 112
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden, Leo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   Aujourd'hui à 17:58





First !

Yameron
Raffaelo

Casser la carte qui lui offrait une accès de rêve digne d'un VIP jusqu'à sa cible ? Allons, si l'on pouvait trouver ça stupide on pouvait également se dire que c'était pas si bizarre de la part de Raffaelo. Au contraire, c'est même plutôt son genre. Et vu l'air satisfait qu'il affichait, il en était même plutôt fier. Et ce qui était beau dans tout ça ? Qu'il soit tombé sur quelqu'un qui ne semblait pas spécialement surprit ou embêté. Voir même plutôt du genre : Ok gamin on va voir ça. Le défis qui planait dans l'air rendait alors la chasse meilleur. Raffaelo n'était pas dans le besoin à courir après les contrats pour avoir de l'argent, et les contrats les plus amusants ne sont pas forcément ceux qui rapportent le plus. Quand bien même l'ont doit se défaire de quelques affaires ennuyantes mais qui rapportent, il est évident que c'est pour ce genre de moment qu'il vivait. Il était le genre de type qui vivait dangereusement, qui avait besoin de ne pas installer une routine dans son travail. Et l'improvisation en cet instant lui suffisait.

Haussant les sourcils devant l'invitation à boire un café, Valentini ne protesta pas spécialement. La cible n'allait pas s'enfuir, il était même plutôt curieux de qui aurait le fin mot dans l'histoire. Il ferait tout son possible que ce soit lui, quand bien même il avait pour adversaire le légendaire de la mort. Dans le genre partir avec un taux de réussite si faible, c'est digne de lui. Il souffla du nez en guise de réponse, comme pour ricaner de façon discrète.

« Comme si on déballait le nom de l'employeur comme ça, tu le sais bien pourtant. Et sur le fond on s'en fiche bien certainement quelqu'un ayant tout autant de raison que le tient de vouloir se débarrasser des gêneurs. Le genre d'histoire dont on se moque.

Que ce soit pour une bonne ou une mauvaise cause, il s'en fiche, et certainement est-ce le cas pour ce type-là. L'important est juste la mission et la prime à la fin. Pour choisir le camp, c'est soit au premier qui contact soit à la meilleure offre. S'appuyant contre le mur les bras croisé, le regard planté sur son interlocuteur, il ricana légèrement mais assez faiblement, ils n'étaient pas seuls, quand bien même personne ne leur prêtait la moindre attention.

« Café. Mais j'vais en prendre deux.

Eh oui deux. Puisqu'une fois les deux tasses dans ses mains, il les posa sur la petite table à côté de la machine devant lui. L'un deux se retrouva alors avec quelques gouttes du poison que son vieil ami de Chronos lui avait fabriqué. À partir du venin d'une Arbok. Il connaissait grâce à sa précédente utilisation parfaitement comment il fonctionnait. Et tendit le verre à une secrétaire de passage.

« Tenez, donnez ça à ce pauvre vigile là-bas. J'ai un peu de peine pour cet homme obligé de contrôler qui prend l’ascenseur toute la journée.

Affirma-t-il d'un sourire des plus agréable et courtois. Avant de se remettre face à son collègue, son propre café dans les mains pour le déguster.

« Allons bon. Qu'est-ce que t'es. J'ai déjà croisé des types arrogants mais pas comme toi. T'as pas de super pouvoir pour tricher sur le jeu ?

Souffla-t-il l'air désabusé. Les pokemons ont des capacité certainement un peu injuste par rapport à un humain, mais ce n'est pas parce qu'il n'avait pas de pouvoir qu'il était à prendre à la légère, c'est certainement ce culot qui l'avait mené jusque là. D'un regard en biais, il surveille distraitement le vigile qui avait maintenant le café entre les mains. Il ne lui fallu que quelques secondes pour vider le gobelet distraitement. C'est maintenant qu'il faut compter. Cet homme tiendrait alors la conversation pour occuper les quelques instants qui restait à attendre.

« Tu comptes réellement me laisser dix minutes d'avances ? Ne pleure pas si ça te fait perdre. Laisse donc le p'tit jeune Raffaelo te montrer la voix.

Le lièvre à trop se vanter a finit par perdre face à la tortue. C'est là ce qu'une fable raconte, suivie d'une magnifique morale.... Raffy l'emmerde la moral. Il participera parce qu'il veut se prouver qu'il fait toujours le meilleur tout simplement. À défaut, il s'était présenté d'une manière originale... Enfin un peu. Il haussa les épaules.

« Un. Deux... Trois.

L'homme s'effondra net sur le sol, pas la moindre convulsion rien. C'était une mort rapide et propre, comme son ami Mark lui avait promit et ça marchait toujours aussi bien. Un clong se fit entendre sur le sol, alors qu'une bombe fumigène laissa alors dégagé une fumée dérangeante pour la vue et la respiration se déverser dans l'immense couloir, provoquant la panique soudaine. Rafffy, qui avait prit la peine de retenir son souffle au moment où il l'avait lâché sous la table, se précipita vers l’ascenseur, enjambant alors le cadavre fais du vigile, et bousculant alors la personne qui s'était précipité vers lui. Il appuya sur le bouton, direction le dernier étage juste au dessus. Il n'aurait pas beaucoup de temps devant lui. La lame caché dans sa manche était prête, pistolet aussi, il n'aura qu'à courir, et tirer sur ceux se pointant devant lui pour se frayer un chemin au besoin. Sinon ? Il n'aura qu'à marcher à vive allure pour rester le plus « calme » possible. Les portes s'ouvrent. Bon il est dans quelle salle ? Plus qu'à le trouver.


©️ REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First ! [Pv : Yameron]   
Revenir en haut Aller en bas
 
First ! [Pv : Yameron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Sinnoh :: Unionpolis-