Partagez | 
 

 Dur dur la vie d'Ado !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Bouletor le retour
Messages : 555
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Violet evergarden de Violet evergarden
Double compte : Kylian / Neptune / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Bouletor le retour
MessageSujet: Dur dur la vie d'Ado !   Ven 21 Juil - 12:06
«Dur dur la vie d'Ado !»
Te souviens-tu de ces bon moment ?  feat Matthew

 
C'était un jour parfaitement normal, sur le coup on ne pouvait pas dire que c'était le fameux jour qui sortait pas du tout de l'ordinaire. Tu étais entrain de t’endormir devant ta feuille de cours, comme d’habitude l’histoire du monde en t’intéresse pas du tout, cachant un bâillement beaucoup trop flagrant. Pourtant, tu es la première levé pour partir en courant de la salle, bien que tu entends dans ton élan l’histoire d’un contrôle pour demain, et zut. Affichant cette mine totalement dépité de ton futur échec, tu vas réviser comme une malade en rentrant, tu dois avoir ton diplôme, tu dois l’avoir quoique cela te coûte.

Mais pour le moment, tu pars en courant de la salle de classe, soupirant de la chance qu’on certain de ne pas du tout aller en cours, c’est comme une libération pour toi de passer la grille de cette école, pourtant bondé de monde, ils sont tous comme toi, à partir du moment où l’école est derrière, tout le monde part à droite et à gauche, certain vont aller se détendre en salle de jeu ou au café d’en face, d’autre flâner à étudier, tu te demandes comment ils font eux.

Alors que tu commences à rentrer tranquillement chez toi. Pourtant tu entends dans une voix stridente ton prénom, enfin un semblant de prénom.

Kamille !
-....C’est Kanon, Hélène.
-Bref bref, tu peux me dire ce que Matthew a dit de ma lettre ?!
-Lettre….

Ca c’était un jour comme les autres aussi, sauf que tu étais devenu une postière de lettre d’amour, tu te souviens encore de ce qu’il a fait, c’était hier aussi… Bref, comme dit Hélène, tu avais osé pénétrer dans l’antre interdite qui est la grotte/chambre de ton frère. C’était la première fois en un an que tu avais pu venir ici, et encore tu avais réussis à aller au milieu ce jour là. Pour dire qu’hier était le plus beau jour de ta vie, enfin bref encore une fois. Tu avais pas toqué à la porte, tu le vois entrain de lire tranquille dans son lit, évitant tous les obstacles sur le sol, comme des livres ou bien un skate ou autre truc qui n’ont pourtant rien à faire sur le sol, tu tends la lettre à Matthew. On peut pas dire que c’est dans la joie que tu l’as donné, tu connais bien Hélène, la pin-up du Lycée, il a fallut que ton crétin de frère lui tape dans l’oeil. Bien que Matt l’as saisit dans un élan de non-flemme, il l’ouvrit et lisa le doux mot de cette jeune femme en fleur…. avant de la cramer dans un “meh”.

Comment te dire….
-Ne dis rien ! Donne lui celle-là !”

Tu ne savais pas du tout que tu étais devenue postière, surtout pour cette personne. Tu n’as pas le temps de dire ton mot qu’elle est déjà partie en courant comme une demoiselle timide, un comble pour Hélène. Te voilà armé d’une lettre, et en plus d’une envie de la cramer, comme pour signifier le manque d’envie d’aller donner à Matt, voir le déranger et en partir un peu trop. Soufflant un peu trop tu te diriges enfin vers votre petite maison de lotissement.

Ouvrant la porte, tu remarque que maman n’est pas là, posant tout sur le canapé, tu te diriges vers la cuisine pour te préparer un petit quelque chose pour manger, bien que sur le coup, tu ne trouves rien dans le frigo ou dans le placard à ton goût. C’est bien la peine de chercher, cela te donne encore plus faim. Prenant ton sac, tu te diriges vers ta chambre pour tout jeter sur ton lit, sauf la lettre, encore en fois tu arrives devant la chambre de Matt.

Mama ! Tu as du courrier ! Et y a rien a manger !!

Le message à le mérite d’être clair au moins.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 26
Pokédollards : 14
Date d'inscription : 05/06/2017
Je ressemble à : Kaneki Ken
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka , Yameron Y.

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Crocs Feu ♦ Feinte ♦ Feu d'Enfer ♦ Provoc
Race Pokemon/ Métier: démolosse/Esclave
Team/Dresseur/Equipe: Chronos
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Dur dur la vie d'Ado !   Sam 12 Aoû - 23:21

Kanon

Matthew

「 Dur dur la vie d'Ado ! 」


À moitié en train de m'endormir sur ton bureau, laissant le petit personnage sur l’écran mourir, enseveli sous les ennemis, tu redresses soudain la tête en entendant la porte d'entrée claquer, tes yeux cherchent l’heure, il est déjà dix-sept heure trente, pauvre petit plombier, cela fait 2 heure que tu attends en haut de ce cube regardant les Carapuce et les Trompignon en bas qui veulent te voir mort.

Tu te réveilles doucement, fermant ta console et la cachant sous ton oreiller pour que ni Maman ni Kanon ne te la prenne,après avoir ouvert la fenêtre pour laisser un peu d’air frais renouveler l’oxygène de ta chambre, tu entends les porte des placards s’ouvrir les uns après les autres.
Désolé p’tite sœur, mais j’ai mangé tes derniers biscuits, un délice.

~ Mama ! Tu as du courrier ! Et y'a rien a manger !!

Tirant le bras pour ouvrir la porte sans bouger de ta chaise, tu la regardes, un air fatigué et affamé, elle te tend la même lettre qu’hier, tu la saisi (la lettre pas Kanon ) et la lis, en vitesse, sûrement encore une amie à elle qui veut que tu ailles on ne sais où pour on ne sais quelle raison.

~ C’est où le Café Volucafé ? Tu ne le demandes même pas à Kanon, mais à toi-même, mais elle te réponds quand même, sauf que tu n’as rien écouté de la réponse.

~ Mouais, je m’en fous en fait. Dis-tu en brûlant la lettre une nouvelle fois.

Après lui avoir fait signe qu’elle pouvait s'en aller de ta chambre cette dernière remarqua l’emballage de son paquet de gâteau dans ‘TA’ poubelle, et s'ensuivit un drame sans nom, j’ai un frère sans cœur, un odieux personnage ainsi qu’un goinfre, mais sérieusement, c’est-elle qui dis ça.

Bref, pour ne pas avoir à supporter son caprice d’enfant en manque de sucreries, tu décides de l’emmener en ville pour lui ‘rembourser’ son paquet fois mille d’après ses paroles, elle voulait juste que tu claques ton argent de poche pour lui offrir des bonbons, mais bon, quelques pièce en moins pour avoir les oreilles tranquilles… Ça vaut largement l’affaire.

Avant de sortir, tu laisses un mot à Levi, pour ne pas l'inquiéter, Promis rentré avant manger.
Mais ce n'était pas pour maman que tu t'inquiètes, mais pour toi, si jamais tu n'étais pas à l’heure, vous alliez prendre très cher, mais vraiment.

Kanon enfourche son vélo et toi, tu la suis en skate, ce n’est pas très loin après tout, sur le trajet, Mini-pouse te parle de ses journée de cours, de ses amies et de ses professeurs, sans grand intérêt pour toi, mais tu fais mine d’écouter, comme ça elle est contente et tu es tranquille.

Arrivé au magasin de friandise, ses yeux pétillent devant toute les sucreries disponible et il faut l’avouer, elles t'attire aussi, vous rentrez tous les deux dans le magasin la bave aux lèvres.

~ Hé, écoute, tu peux en prendre, mais pas trop, si on rentre et que l’on a plus faim, Maman saura qu’on est venu et tu sais très bien qu’elle ne veut pas qu’on vienne ici !

Pas de réponse du petit gnome qui courait déjà dans les rayons.
~ On ne cours pas dans le magasin !

Quelques minutes plus tard, et le quart de ton argent en moins, vous ressortez du bâtiments les poches pleines de bonbon et autre barre de chocolat et c’est à ce moment-là que tu entends dans le café d’en face:

~ Matthew, tu es vraiment venu ♥

Un sourcil remonta sur ton visage, c’est qui celle-là. Elle traversa et te prit par le bras, la regardant de haut et en reculant un peu, tu la dévisageas, certes, tu as souvenir de l’avoir déjà croisé, mais sans plus.

~ Heu, on se connaît ?
~ Haha, tu es drôle Matthew, comment ne pas reconnaître Hélène, la fille de ton cœur ?
~ La quoi ?
~ Par contre tu n’étais pas obligé de l’emmener l’autre-là. Dit-elle en montrant vaguement Kanon du doigt. Alors qu’à tu pensé de ma lettre, si tu es ici, c’est que… Kyaaa.

Elle rougit et se cacha la tête dans ta veste.
Tu regardes Kanon d’un air complètement perdu, mais qu’es qu’elle te veut ?


Matthew vous ignore en Grey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bouletor le retour
Messages : 555
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Violet evergarden de Violet evergarden
Double compte : Kylian / Neptune / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Bouletor le retour
MessageSujet: Re: Dur dur la vie d'Ado !   Ven 15 Déc - 14:04
«Dur dur la vie d'Ado !»
Te souviens-tu de ces bon moment ?  feat Matthew

 
Factrice est un métier d’avenir,c’est sûr que tu es attitré au titre de livreur de courrier de coeur pour Matthew. Comment les filles peuvent l’apprécier, ce type est terriblement invivable, tu es en première loge pour le dire. Du matin jusqu’au soir, monsieur possède un mauvais caractère. Puis quand tu lui parles, il est toujours nonchalant, il était mignon avant, mais ça c’était avant bien sûr. Dommage qu’il n’est pas resté ce petit chiot adorable qui te collait comme pas possible, il te manque le petit Matt fragile. D’un air totalement désintéressé, il te prend le courrier que tu le tends, un peu trop parfumé ce truc, tu t’attends à ce qu’il y crame tout de suite, mais la curiosité le pique et décide de la lire, comme quoi il te surprend chaque jour.


C’est où le Café Volucafé ?
-Bah, vers le centre commer-
-Mouais, je m’en fous en fait.

Alors pourquoi tu poses la question à voix haute? Tu le vois alors brûler la lettre l’air de rien, sur le coup tu ne savais pas du tout comment réagir, c’est tout de même une lettre de coeur ? Il joue les insaisissable ? C’est… pire que dans un Shojo. Cela veut dire que tu possèdes le rôle de soeur chiante ? Super, en plus tu es la plus petite soeur chiante, pourquoi tu n’es pas la plus grande dans quelque chose ? C’est pas juste ! Regardant ton grand frère, tu le vois te faire signe de virer de son territoir, il est pas possible ce type. Alors que tu commences à faire demie-tour, tu remarques un élément qui te saute beaucoup trop aux yeux, le fameux paquet de gâteau que tu voulais manger avec envie en rentrant des cours. Il se trouve dans SA poubelle, c’est pas vrai, il a osé le manger ?! Le saisissant, tu le tends à Matthew l’air grave, c’est tout de même ton goûter, enfin le reste d’un potentiel goûter.

Tu te rends compte que j’ai plus rien à me mettre sous la dent ! Tu penses un peu à moi qui va à l’école ?! T’es un goinfre sans coeur !”

Ce n’est qu’un paquet de gâteau, mais cela mérite sa scène, après tout tu as très faim et toi tu vas dans une école, tu aimerais parfois être à sa place, celle du mec qui reste à la maison tranquille quand maman va travailler, la grande chance. Tu fais donc ton petit caprice, tu n’es pas prête pour la vie adulte ma petite Kanon, enfin tu n’es qu’un pré-ado et lui aussi, vous n’êtes que des enfants, des frères et soeur qui se prennent le bec comme pas possible. Le pire, c’est que ton caprice fonctionne, du fait que le blanc décide d’un élan de ras le bol d’aller calmer ton manque de sucre, te voilà les étoiles dans les yeux à ce moment là. Avec SON argent, il va t’offrir des bonbons, comme quoi les caprices ont du bon, c’est avec une grande joie que tu te tais et décide de sortir avec ton grand frère adoré d’un coup, il n’est plus le traître sans coeur qui ne pense qu’à son estomac.

C’est en montant sur ton fidèle destrier, qu’est ton vélo pour partir à l’aventure qu’est la chasse au bon au centre commercial, comme quoi le silence a son prix. Bien sûr c’est dans ces moment de complicité que tu racontes tes journées à l’école, lui qui ne vit pas ce moment extraordinaire qu’est la scolarisation, il semble bien écouté, même s’il pose rarement des questions, tu ne sais pas si tu expliques bien ou s’il en strictement rien à faire, mais au moins il écoute un peu, on va dire ça Kanon, on va dire ça. Au moins, le temps passe un peu plus vite quand on parle, enfin quand tu parles, car Matt ne fait que quelques bruitages pour indiquer qu’il est toujours vivant, on va dire que c’est suffisant, non ? Arrivé devant le magasin aux merveilles, toutes les sucreries coloré te donne envie. Au moins, vous avez un point commun, vous êtes de véritable goinfres.

Hé, écoute, tu peux en prendre, mais pas trop, si on rentre et que l’on a plus faim, Maman saura qu’on est venu et tu sais très bien qu’elle ne veut pas qu’on vienne ici !

C’est vrai que ta mère est assez dure, enfin elle ne veut pas que vous grignotez entre les repas, puis dépenser votre argent dans les bonbons, cela n’est pas adulte, mais c’est tellement bon ! Tu te dépêches alors de chercher tes bonbons de pardon de Matthew. Tu remplis un sac plein de friandise piquante, de fraises tagada, bref plein de bonne chose pour finir chez le dentiste, bon étant sympas, tu n’as pas non plus remplis le sac à rabord pour ne pas ruiner Matthew.

Sortie de votre boutique de bonbon, content de vos achats, qu’il va falloir manger sur le chemin, bien qu’il va falloir en cacher si vous ne mangez pas tout de votre mère, c’est une question de survie. Avançant tranquillement, dans le calme en plus pour une fois que vous êtes en cohésion parfaite.

Matthew, tu es vraiment venu ♥️

Cette belle voix niaise et suraigus qui te donne envie de frissonner. Au moins vous tournez la tête en même temps vers cette voix, après tout Matthew n’a pas vraiment d’amie fille, surtout elle, toi tu l’as connais…. Tu lèves les yeux vers l’enseigne, pour voir un mot que tu as entendu il n’y a pas longtemps, oui… de la bouche de Mama, tu pouffes toute seule, tu comprends tout d’un coup.

“- Heu, on se connaît ?
-Haha, tu es drôle Matthew, comment ne pas reconnaître Hélène, la fille de ton cœur ?
-La quoi ?
-Par contre tu n’étais pas obligé de l’emmener l’autre-là.  Alors qu’as tu pensé de ma lettre, si tu es ici, c’est que… Kyaaa.

Ne pas tirer la langue, même si tu affiches un regard presque blasé, tu es qu’un lampadaire pour elle, ou un poichigeon dans un autre moment. Surtout que toi tu te retrouves entre les deux, l’une croyant une chose et l’autre côté qui comprend rien. Il te fixe dans un air de détresse, Kanon retire ce sourire qui semble tout dire. Reculant un tout petit peu, comme si tu voulais le laisser dans ce pétrin, tu saisis tes deux mains ensemble et claque tes paumes, même si vous vous prenez le chignon souvent, vous avez votre langage des signes, celui-ci symbole de copulation. Ton  sourire sourire narquois, tu te sens tellement puissante d’un coup. Bon allé, on va pas le laisser dans le pétrin comme une sadique, après tout, il ne mérite pas un supplice pareil.

Euh Héléne, tu pe-
-C’est bon Katherine, tu peux partir, tu fais tâche !
-O-okay…

On peut dire que tu t’écrases assez vite devant la fille populaire de l’école, après tout elle passe son temps à être au-dessus de tout le monde, passant la main dans tes cheveux, tu ne sais pas trop quoi faire, tu peux pas tirer Matthew vers toi en mode, nan reste avec moi… Reculant un peu, l’air de dire que tu ne veux aucun mal, tu gardes un petit sourire en continuant de reculer. Laissons Matthew se débrouiller penses-tu. Soupirant un peu, tu retournes vers ton vélos, détachant le cadena, non te battant avec ton cadena plutôt, tu fais tomber ton vélos percutant alors une moto, tu l’as un peu éraflé, d’un coup ton air boudeur se transforme en visage surpris et effrayé, y a qu’à toi que ce genre de truc arrive.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 26
Pokédollards : 14
Date d'inscription : 05/06/2017
Je ressemble à : Kaneki Ken
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka , Yameron Y.

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Crocs Feu ♦ Feinte ♦ Feu d'Enfer ♦ Provoc
Race Pokemon/ Métier: démolosse/Esclave
Team/Dresseur/Equipe: Chronos
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Dur dur la vie d'Ado !   Mar 22 Mai - 20:33

Kanon

Matthew

「 Dur dur la vie d'Ado ! 」


Dans quelle galère tu te trouves Matthew ? Hein ?
Cette fille que tu ne reconnais pas du tout collé contre toi, qui dégages la naine, non mais oh, il y a que toi qui es le droit de lui parlais comme ça, pour qui elle se prend l’imitation du pot de peinture sérieux, il y a carrément la marque de son visage sur ta veste maintenant.

~ Bon par contre tu me lâches, je ne sais pas qui tu es et j’ai pas vraiment envie d’en savoir plus.
~ Mais voyons mon Matt Matt d’amour, c’est moi, Hélène, on avait rendez vous dans ce café ce soir ♥️
Hélène… Café… Rencard… Oh merde…
Tu te retournes vers Kanon qui se bat avec les chaînes de son vélo, et tu lui demandes discrètement si c’est la fille de la lettre, ce à quoi elle répond juste par un hochement de tête positif.

~ C’est pas possible, pourquoi j’ai jamais de chance moi…
~ Allez viens mon Matthew, j’ai faim moi, je vais prendre un café gourmand, et peux être toi en dessert…

C’est à ce moment-là qu’un grand fracas métallique se fait entendre, bizarrement, pas besoin de te retourner pour en deviner la source, peu importe, tu subit donc l’attaque de mademoiselle Hélène, te tirant par la manche pour aller commander son pseudo-dîner romantique, tu te laisses faire, trop de flemme en toi pour lui tenir tête, ni pour la contredire.

~ MA BÉCANE, TU VAS REGRETTER SA PETITE ….

Sans laisser à la montagne de muscles sans cervelle le temps de finir sa phrase, tu lui envoies ton skate à la figure avant que sa main n’atteigne ta sœur, la scène est si rapide qu'Hélène n’a pas eu le temps de se rendre compte que tu n’étais plus à son bras, au moment où celle-ci se retourne, tu bloques le poing du motard-Alpha, boss de la zone, les bras en croix devant toi pour te protéger, toi qui t’interpose entre lui et Kanon.

Tu es sur le point de prendre une grande inspiration pour lui cramer la face, avant de te rappeler qu’ici, en ville, tu ne dois pas faire d’étincelle .. héhé, pour ne pas attirer l’attention sur toi, sinon quelle punition pourrait arriver de la part de Mama Levi.

~ Bon par contre Mini-Pouse, ce n'est pas que je veux pas passer la soirée avec Monsieur ‘je cogne sur des gosses et on discute après’ Mais PREND TON VÉLO ET CASSE TOI !

Avec une rapidité impressionnante, tu te dégages de l’emprise que le gars as sur toi, te faufile sous lui avant de porter le coup fatal au niveau de… Ouais bah à défaut de puissance et de spectacle, mieux vaut frapper là où ça fait mal pour avoir le temps de courir.

Laissant la pauvre Hélène seule devant son café, avec un Matthew qui se barre en faisant des doigts au motard.




Matthew vous ignore en Grey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dur dur la vie d'Ado !   
Revenir en haut Aller en bas
 
Dur dur la vie d'Ado !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Dreamland :: Rp Spéciaux-