Partagez | 
 

 Dur dur la vie d'Ado !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Mangeons des biroches
Messages : 551
Pokédollards : 104
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Rin Kagamine de Vocaloid
Double compte : Kylian / Refia / Edwin / Rellina

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Mangeons des biroches
MessageSujet: Dur dur la vie d'Ado !   Ven 21 Juil - 12:06
«Dur dur la vie d'Ado !»
Te souviens-tu de ces bon moment ?  feat Matthew

 
C'était un jour parfaitement normal, sur le coup on ne pouvait pas dire que c'était le fameux jour qui sortait pas du tout de l'ordinaire. Tu étais entrain de t’endormir devant ta feuille de cours, comme d’habitude l’histoire du monde en t’intéresse pas du tout, cachant un bâillement beaucoup trop flagrant. Pourtant, tu es la première levé pour partir en courant de la salle, bien que tu entends dans ton élan l’histoire d’un contrôle pour demain, et zut. Affichant cette mine totalement dépité de ton futur échec, tu vas réviser comme une malade en rentrant, tu dois avoir ton diplôme, tu dois l’avoir quoique cela te coûte.

Mais pour le moment, tu pars en courant de la salle de classe, soupirant de la chance qu’on certain de ne pas du tout aller en cours, c’est comme une libération pour toi de passer la grille de cette école, pourtant bondé de monde, ils sont tous comme toi, à partir du moment où l’école est derrière, tout le monde part à droite et à gauche, certain vont aller se détendre en salle de jeu ou au café d’en face, d’autre flâner à étudier, tu te demandes comment ils font eux.

Alors que tu commences à rentrer tranquillement chez toi. Pourtant tu entends dans une voix stridente ton prénom, enfin un semblant de prénom.

Kamille !
-....C’est Kanon, Hélène.
-Bref bref, tu peux me dire ce que Matthew a dit de ma lettre ?!
-Lettre….

Ca c’était un jour comme les autres aussi, sauf que tu étais devenu une postière de lettre d’amour, tu te souviens encore de ce qu’il a fait, c’était hier aussi… Bref, comme dit Hélène, tu avais osé pénétrer dans l’antre interdite qui est la grotte/chambre de ton frère. C’était la première fois en un an que tu avais pu venir ici, et encore tu avais réussis à aller au milieu ce jour là. Pour dire qu’hier était le plus beau jour de ta vie, enfin bref encore une fois. Tu avais pas toqué à la porte, tu le vois entrain de lire tranquille dans son lit, évitant tous les obstacles sur le sol, comme des livres ou bien un skate ou autre truc qui n’ont pourtant rien à faire sur le sol, tu tends la lettre à Matthew. On peut pas dire que c’est dans la joie que tu l’as donné, tu connais bien Hélène, la pin-up du Lycée, il a fallut que ton crétin de frère lui tape dans l’oeil. Bien que Matt l’as saisit dans un élan de non-flemme, il l’ouvrit et lisa le doux mot de cette jeune femme en fleur…. avant de la cramer dans un “meh”.

Comment te dire….
-Ne dis rien ! Donne lui celle-là !”

Tu ne savais pas du tout que tu étais devenue postière, surtout pour cette personne. Tu n’as pas le temps de dire ton mot qu’elle est déjà partie en courant comme une demoiselle timide, un comble pour Hélène. Te voilà armé d’une lettre, et en plus d’une envie de la cramer, comme pour signifier le manque d’envie d’aller donner à Matt, voir le déranger et en partir un peu trop. Soufflant un peu trop tu te diriges enfin vers votre petite maison de lotissement.

Ouvrant la porte, tu remarque que maman n’est pas là, posant tout sur le canapé, tu te diriges vers la cuisine pour te préparer un petit quelque chose pour manger, bien que sur le coup, tu ne trouves rien dans le frigo ou dans le placard à ton goût. C’est bien la peine de chercher, cela te donne encore plus faim. Prenant ton sac, tu te diriges vers ta chambre pour tout jeter sur ton lit, sauf la lettre, encore en fois tu arrives devant la chambre de Matt.

Mama ! Tu as du courrier ! Et y a rien a manger !!

Le message à le mérite d’être clair au moins.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 9
Pokédollards : 1
Date d'inscription : 05/06/2017
Double compte : Mirkatoz ' Dash ' Alka , Yameron Y.

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Crocs Feu ♦ Feinte ♦ Feu d'Enfer ♦ Provoc
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Dur dur la vie d'Ado !   Sam 12 Aoû - 23:21

Kanon

Matthew

「 Dur dur la vie d'Ado ! 」


À moitié en train de m'endormir sur ton bureau, laissant le petit personnage sur l’écran mourir, enseveli sous les ennemis, tu redresses soudain la tête en entendant la porte d'entrée claquer, tes yeux cherchent l’heure, il est déjà dix-sept heure trente, pauvre petit plombier, cela fait 2 heure que tu attends en haut de ce cube regardant les Carapuce et les Trompignon en bas qui veulent te voir mort.

Tu te réveilles doucement, fermant ta console et la cachant sous ton oreiller pour que ni Maman ni Kanon ne te la prenne,après avoir ouvert la fenêtre pour laisser un peu d’air frais renouveler l’oxygène de ta chambre, tu entends les porte des placards s’ouvrir les uns après les autres.
Désolé p’tite sœur, mais j’ai mangé tes derniers biscuits, un délice.

~ Mama ! Tu as du courrier ! Et y'a rien a manger !!

Tirant le bras pour ouvrir la porte sans bouger de ta chaise, tu la regardes, un air fatigué et affamé, elle te tend la même lettre qu’hier, tu la saisi (la lettre pas Kanon ) et la lis, en vitesse, sûrement encore une amie à elle qui veut que tu ailles on ne sais où pour on ne sais quelle raison.

~ C’est où le Café Volucafé ? Tu ne le demandes même pas à Kanon, mais à toi-même, mais elle te réponds quand même, sauf que tu n’as rien écouté de la réponse.

~ Mouais, je m’en fous en fait. Dis-tu en brûlant la lettre une nouvelle fois.

Après lui avoir fait signe qu’elle pouvait s'en aller de ta chambre cette dernière remarqua l’emballage de son paquet de gâteau dans ‘TA’ poubelle, et s'ensuivit un drame sans nom, j’ai un frère sans cœur, un odieux personnage ainsi qu’un goinfre, mais sérieusement, c’est-elle qui dis ça.

Bref, pour ne pas avoir à supporter son caprice d’enfant en manque de sucreries, tu décides de l’emmener en ville pour lui ‘rembourser’ son paquet fois mille d’après ses paroles, elle voulait juste que tu claques ton argent de poche pour lui offrir des bonbons, mais bon, quelques pièce en moins pour avoir les oreilles tranquilles… Ça vaut largement l’affaire.

Avant de sortir, tu laisses un mot à Levi, pour ne pas l'inquiéter, Promis rentré avant manger.
Mais ce n'était pas pour maman que tu t'inquiètes, mais pour toi, si jamais tu n'étais pas à l’heure, vous alliez prendre très cher, mais vraiment.

Kanon enfourche son vélo et toi, tu la suis en skate, ce n’est pas très loin après tout, sur le trajet, Mini-pouse te parle de ses journée de cours, de ses amies et de ses professeurs, sans grand intérêt pour toi, mais tu fais mine d’écouter, comme ça elle est contente et tu es tranquille.

Arrivé au magasin de friandise, ses yeux pétillent devant toute les sucreries disponible et il faut l’avouer, elles t'attire aussi, vous rentrez tous les deux dans le magasin la bave aux lèvres.

~ Hé, écoute, tu peux en prendre, mais pas trop, si on rentre et que l’on a plus faim, Maman saura qu’on est venu et tu sais très bien qu’elle ne veut pas qu’on vienne ici !

Pas de réponse du petit gnome qui courait déjà dans les rayons.
~ On ne cours pas dans le magasin !

Quelques minutes plus tard, et le quart de ton argent en moins, vous ressortez du bâtiments les poches pleines de bonbon et autre barre de chocolat et c’est à ce moment-là que tu entends dans le café d’en face:

~ Matthew, tu es vraiment venu ♥

Un sourcil remonta sur ton visage, c’est qui celle-là. Elle traversa et te prit par le bras, la regardant de haut et en reculant un peu, tu la dévisageas, certes, tu as souvenir de l’avoir déjà croisé, mais sans plus.

~ Heu, on se connaît ?
~ Haha, tu es drôle Matthew, comment ne pas reconnaître Hélène, la fille de ton cœur ?
~ La quoi ?
~ Par contre tu n’étais pas obligé de l’emmener l’autre-là. Dit-elle en montrant vaguement Kanon du doigt. Alors qu’à tu pensé de ma lettre, si tu es ici, c’est que… Kyaaa.

Elle rougit et se cacha la tête dans ta veste.
Tu regardes Kanon d’un air complètement perdu, mais qu’es qu’elle te veut ?


Matthew vous ignore en Grey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dur dur la vie d'Ado !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Dreamland :: Rp Spéciaux-