Partagez | 
 

 Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Pokémon • Capturé
Messages : 479
Pokédollards : 52
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 24
Localisation : derrière Kanon très certainement.
Je suis (Inrp) : Hétéro et célib'.
Je ressemble à : Fay - Tsubasa reservoir chronicle & Hyakuya Mikaela de Owari no Seraph
Double compte : M. Amethyst I.de Silsburg

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Surf ♦ Danse-Draco ♦ Colère ♦ Queue de Fer
Race Pokemon/ Métier: Draco
Team/Dresseur/Equipe: Kanon ♥
Pokémon • Capturé
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   Sam 4 Juin - 16:04
Elle ne pouvait pas savoir que je suis terrorisé par les foules. En fait… Je viens de le découvrir. ça fait seulement deux jours que je suis libre, il faut dire. Et je me découvre déjà une phobie… Avant je n’avais pas peur des gens, des endroits bondés. Mais il faut croire que mes sept années de captivité m’ont définitivement changé… et pas vraiment dans le bon sens. Paralysé, je suis incapable de bouger. Mes yeux restent rivés sur ces gens qui peuplent le centre commercial. J’ai du mal à respirer, comme si ma poitrine était comprimée comme dans un étau. Des frissons et des sueurs froides me parcourent de la tête aux pieds. Je me sens tellement minuscule au milieu de cette multitude… J’ai l’impression de ne pas exister, alors même que je me sens observé de travers. La réalité se déforme et je sens mon esprit s’enfoncer dans la brume. Et puis soudain, une voix tranche le brouillard pour m’aider à retrouver la lumière.

- L’étage des hommes sera beaucoup moins prisé, ne t’en fait pas, c’est juste le hall. Regarde les ascenseurs sont juste là bas, on prend une grande respiration et on avance !

Mes yeux quittent la foule pour se fixer dans ses prunelles, de la même couleur que les miens. Avec mes cheveux jaunis par les expériences, on pourrait presque croire que nous sommes de la même famille. Je regarde ensuite les ascenseurs qu’elle me désigne. Ils ne sont pas loin, oui, mais mon angoisse profonde déforme les distances. Ils me paraissent se trouver à des centaines de mètres.

- Ne regarde que moi le temps de la marche ! Okay ?

Je hoche la tête lentement, doutant un peu de l’efficacité de cette méthode. Néanmoins, je me concentre sur elle et j’essaie de ne pas penser au rester. J’essaie d’occulter tout ce qui m’entoure. J’écoute sa voix, je fixe son visage, et petit à petit je sens mes membres se déverouiller. Je fais alors un pas vers elle, puis deux. Elle reprend alors sa marche, lentement, pour ne pas me semer. Je sens ma respiration plus légère, même si l’angoisse me serre toujours la gorge et la poitrine. Le temps me paraît long jusqu’aux ascenseurs, mais finalement, on y arrive, et par chance nous sommes seuls à monter dans le premier disponible. Les portes se referment sur la foule qui me terrorise, et je sens soudain la pression s’effacer. Nom d’Arceus, j’aurais jamais pensé pouvoir éprouver autant d’angoisse en un si court instant… La sonnerie de l’ascenseur nous indique que nous sommes arrivés au rayon des hommes. Je redécouvre l’univers des magasins avec appréhension et curiosité à la fois. Heureusement, il y a peu de monde à cet étage. Soulagé, je suis Kanon avec plus d’enthousiasme. Sa technique semble avoir fonctionné, c’est cool ! Je parcours avec elle les rayons, et fait “non” de la tête au premier vêtement gris qu’elle me montre.

- Non, s’il te plaît, tout sauf du gris… Je déteste le gris.

ça me rappelle trop le centre. Vêtements gris, murs gris, plafond gris, draps gris… Trop de gris partout. Je ne supporte plus cette couleur. Je regarde avec curiosité les dizaines de vêtements exposés. Il y en a tellement ! J’avais oublié ce que c’était de faire du shopping… Je prends le temps de regarder avant de me précipiter vers un rayon.

- Oh, j’aime bien ce jean là ! Puis je cours vers le rayon d’en face qui contient des hauts. Et ces deux t-shirts, le blanc et le bleu, j’adore ces deux couleurs ! Et pour les chaussures, je veux bien des blanches aussi…

Et je continue de valser entre les différents rayons, tout en restant près de Kanon. L’idée de la perdre de vue et de me retrouver tout seul ici ne me convient pas du tout. Il y a beaucoup de choses bien ici, malheureusement certains habits sont chers. Je ne vais pas lui réclamer les plus onéreux du magasin tout de même ! Et puis Kanon parle de vêtements chauds… oui, frileux comme je suis, il m’en faut également ! Je me tourne donc vers le côté hiver, pour regarder les pulls, écharpes et autres habits faits pour résister au froid.

- Bon, si on trouve pas la bonne largeur, je ferais de la couture, cela serait dommage que tu finis en caleçon devant tout le monde…
- Ah, Haha ! Oui effectivement !

Je ris en me grattant la nuque. L’idée de me retrouver en caleçon n’est pas très attirante. J’ai toujours été un peu pudique, même si dans le centre nous n’avions pas d’intimité et que j’aurais dû m’y habituer. En fait, au contraire, ça n’a fait que décupler ce trait chez moi. Kanon me questionne au sujet de mes envies. Je pose le pouce et l’index de ma main droite sur mon menton, en train de réfléchir. Elle propose ensuite de manger des crêpes une fois les achats terminés. Je saute presque de joie sur place.

- Oh oui des crêêêpes ! ça fait longtemps que j’en ai pas mangé !

Ups, je me suis peut-être un peu trop emporté. ça fait plusieurs fois que je m’enthousiasme pour un rien. Enfin, pour une personne normale, ça serait rien. Mais moi, je n’ai pas pu profiter de tous ces plaisirs de la vie pendant 7 ans, alors forcément, aujourd’hui, ça me paraît merveilleux d’y avoir à nouveau accès. Je retourne sur mes pas pour prendre les quelques vêtements qui me plaisaient déjà. Je reviens vers elle les bras un peu encombré, ravi. Je m’apprête à dire que je ne vois rien d’autre d’intéressant côté habits, et puis j’aperçois en face de moi, dans le fond d’un rayon, un beau manteau blanc aux contours bleus.

- Oh, il y a bien ce manteau ! Je me précipite dessus et le regarde sous toutes les coutures. Oh oui, il a l’air confortable et chaud, je l’aime beaucoup ! Je l’essaie pour voir s’il est à ma taille. Il me va comme un gant en plus ! On peut le prendre, hein, dis ?

Je fixe ma dresseuse avec des étoiles dans les yeux. Elle est déjà chargée des quelques vêtements à mon goût que je lui ai passé dans ma précipitation, pour les essayer dans la cabine d’essayage. Mais sur l’instant, rien ne compte à part lui faire du charme pour avoir son accord.



Je bafouille en dodgerblue

Pokémon Dragon wesh

Elros et Kanon:
 

Kados:
 

Bans:
 


1 Magicarpe de Azura, 1 de Oswald, 3 de Noa et 1 de Eljiina, merciiii ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeons des biroches
Messages : 572
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Rin Kagamine de Vocaloid
Double compte : Kylian / Miranda / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Mangeons des biroches
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   Ven 19 Aoû - 19:58
Les débuts sont les plus durs !
Just a smile

     
Pas de gris, comme quoi, il y a vraiment des couleurs que certaine personne ne peuvent pas porter. Tu peux tout porter toi, mais des gens ne peuvent pas certaine couleur, tu as compris que ton nouveau Pokémon ne peut clairement pas en mettre du gris, tu ne cherches pas du tout à comprendre pourquoi. Un jour peut être, toi aussi tu ne pourras pas réussir à mettre une couleur, pour le moment cela te va, tout te va. Mais, tu vas essayer d’éviter le gris alors, pour ne pas faire souffrir Elros, car cela semble vraiment lui porter sur le cœur. Cependant, il y a bien d’autre couleur tout de même, ce qui fait tourner la tête de notre petit Dragon.

« Oh, j’aime bien ce jean là ! Et ces deux t-shirts, le blanc et le bleu, j’adore ces deux couleurs ! Et pour les chaussures, je veux bien des blanches aussi… »

Eh bien, c’est qu’il est plein d’énergie ce qui t’a un peu surprise sur le coup, mais tu le suis toute contente de le voir se faire plaisir, c’était le but tout de même de cette petite virée. Pour dire que notre dresseuse à beaucoup de mal à suivre le jeune homme qui semble vraiment heureux de pouvoir aller partout, il semble si libre. Bien que tu t’inquiète de ton compte en banque aussi, car les vêtements coûte de l’argent tout de même, il faut souvent faire attention quand on est Dresseur, les budgets sont souvent assez limite. Bien que tu ne fasses pas attention pour aujourd’hui, il doit se faire plaisir.

« Oh oui des crêêêpes ! Ça fait longtemps que j’en ai pas mangé ! »

Oh ? Tu penches un peu la tête, ne comprenant pas trop pourquoi il explose de joie pour rien. Vraiment étrange, comme ses vêtements aussi, la première fois que tu l’as vu, soit hier. Il est vrai qu’Elros porte beaucoup de mystère sur lui. Pourquoi tant de mystère, pourquoi ? Tu essaie de résoudre toi-même la chose, mais tu ne comprends pas et ne vois pas du tout… C’est beaucoup trop compliqué. Grattant un peu ta joue en essayant d’élucider l’affaire Elros, tu remarques alors un tas de vêtement marché, le temps de réflexion, Elros est déjà encombré de beaucoup de vêtement, ton budget va s’effondrer comme le tas de vêtement dans le panier, garde le sourire, cela lui fait plaisir.

« Oh, il y a bien ce manteau ! Oh oui, il a l’air confortable et chaud, je l’aime beaucoup ! Il me va comme un gant en plus ! On peut le prendre, hein, dis ? »

On dirait un enfant qui veut absolument le dernier jouet à la mode, tu ne savais pas trop quoi dire devant une scène pareil, tu ne te voyais clairement pas maman, enfin, pas maintenant, surtout avec un enfant aussi grand. Gardant le sourire, riant un peu en le regardant te faire du charme pour que tu dis oui, tu essaies de voir le prix du manteau qu’il vient de mettre. Ce qui te provoqua pas mal de vertige en voyant le prix, autant ne pas s’effondrer maintenant. Comment lui dire…

« D’accord, mais on va s’arrêter là après tout ça déjà… »

Ton tons était assez clair pour montrer le malaise de la pauvre petite blonde sur le fait de devoir dire non après, cela fait mal, trop mal. Sachant que tu dois peut être acheter d’autre petite chose à côté, donc autant ne pas y aller trop fort tout de suite, le budget vêtement est largement dépasser, mais il a de quoi tenir pour le prochain mois, prochain salaire, donc cela va le faire. Tu avances pour aller à la caisse avec le sourire, restons positif !

« Bien, qu’est-ce qu’il pourrait nous manquer encore… ? »

C’est vrai qu’il faut partir équiper, déjà que tu obtiens pas mal de chose gratuitement, une nouvelle tente équipé d’un duvet confortable pour Elros et quelques objets pour le camping, heureusement que l’association des Dresseurs est généreuse tout de même.

« Une envie ? Enfin, on devra partir dans la fin d’après midi je pense, pour le marché de Baies ! »

Vrai que tu veux les rares baies cultivé à Hoenn, pour faire plein de pokébloc, cela te motive encore plus de devoir aller là-bas ! Un sourire sur le visage, tu veux absolument qu’il reste comme ça en plus, heureux. Comme quoi, tu es capable de quelque chose.



   
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


     



Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Capturé
Messages : 479
Pokédollards : 52
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 24
Localisation : derrière Kanon très certainement.
Je suis (Inrp) : Hétéro et célib'.
Je ressemble à : Fay - Tsubasa reservoir chronicle & Hyakuya Mikaela de Owari no Seraph
Double compte : M. Amethyst I.de Silsburg

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Surf ♦ Danse-Draco ♦ Colère ♦ Queue de Fer
Race Pokemon/ Métier: Draco
Team/Dresseur/Equipe: Kanon ♥
Pokémon • Capturé
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   Sam 5 Nov - 17:00
Je suis tellement émerveillé par tous ces rayons. La foule du centre commercial fait déjà partie du passé. Il suffit d’un rien pour me distraire, haha. Mais à mesure que je prends des vêtements dans les rayons, je remarque la mine de Kanon. Mon regard alterne entre les vêtements que je transporte, les rayons, et Kanon. Et ce n’est qu’à sa remarque que je comprends ce qu’elle a en tête. Je regarde les prix. J’ai perdu la notion de l’argent, à force d’être enfermé pendant sept ans dans un laboratoire. Néanmoins, j’imagine que ça fait beaucoup d’argent d’un coup… Je me balance d’un pied sur l’autre, mal à l’aise. Je me serais bien gratté la nuque selon mon habitude, si je n’avais pas les mains encombrées.

- Oui, oui, bien sûr… Enfin si c’est trop, je vais me contenter du minimum… Ce T-shirt blanc et ce jean feront l’affaire, une paire de chaussure et ce manteau pour ne pas avoir froid. Après, le reste, ce n’est pas important…

Me rendant compte que je profite trop largement de Kanon, je fais la tête basse et je vais reposer les vêtements qui ne sont pas essentiels. Et puis j’ai le manteau, celui pour lequel j’ai eu le coup de coeur. Tant que je peux l’avoir, le reste importe peu. Je suis Kanon jusqu’aux caisses, la mine guillerette. Même si je me mets à regarder tout le monde avec méfiance. Comme si n’importe qui pouvait se jeter sur moi sans prévenir. C’est plus fort que moi. J’imagine que ça va me suivre longtemps, cette peur viscérale d’être retrouvé. D’être de nouveau enfermé. Je ferme les yeux et secoue la tête. Kanon est là, je n’ai rien à craindre. Il ne va rien se passer, ces gens ne sont que des clients comme tous les autres. Personne ne va me sauter dessus.

- Bien, qu’est-ce qu’il pourrait nous manquer encore… ?
- Euh… de quoi manger ? -facepalm- et aussi… ta tente est trop petite pour deux personnes…

L’idée de me retrouver dans sa tente avec elle me fait une drôle d’impression. Je secoue la tête pour chasser cette image invraisemblable. Kanon prend une tente avec un duvet qui a l’air très confortable. Tout me va de toute façon, tant que je ne dors plus dans une chambre aux murs blancs, sans décorations. Et puis, une tente rien que pour moi ! C’est presque du luxe. Si j’ai bien compris, c’est grâce à l’association des Dresseurs qu’elle a droit à tout ça. Elle brandit sa carte de dresseuse et pouf, elle obtient d’autres objets de camping. C’est cool quand même !

- Une envie ? Enfin, on devra partir dans la fin d’après midi je pense, pour le marché de Baies !
- Le marché des Baies ? Pour faire plein de pokéblocs après ?

Mes yeux brillent rien que d’y penser. Ceux qui sont acides me plaisent particulièrement. J’en ai déjà l’eau à la bouche ! Tout à ma rêverie, je réalise seulement quelques instants plus tard que Kanon m’a demandé si quelque chose me fait envie. Je me gratte une pommette de l’index.

- Eh bien, tu as dit qu’on irait manger des crêpes après… J’ai bien envie de crêpes !

Bon je passe un peu pour le ventre à pattes de service là. Mais c’est en toute innocence que je parle. Soumis à un régime de bouillie fade pendant sept ans, j’ai bien envie de redécouvrir toutes les saveurs de ce monde. Soudain mes yeux repèrent une enseigne bien particulière. Je plisse les yeux pour lire l’inscription et reconnaître le type de magasin dont il s’agit. Puis mon regard s’illumine et je pointe le magasin du doigt.

- Oh, une librairie ! Je veux bien aller voir les livres qu’ils vendent. Peut-être que y’en aura un qui me plaira. ça fait longtemps que je n’ai pas lu un livre…

Des fois je ferais mieux de me taire. Elle va encore se poser des questions. “Pourquoi n’a-t-il pas lu depuis longtemps ?” “Pourquoi est-il si enthousiaste devant une librairie ?” Allons Elros, arrête de te faire des films. Mes deux index se rejoignent pour se toucher, tandis que je lui adresse un regard suppliant.

- Enfin, si tu n’y vois pas d’inconvénient et si tu n’as pas plus important à faire…

C’est du charme que je lui fais ? Probablement… Un peu comme je le faisais petit avec ma mère, pour qu’elle cède à mes caprices.



Je bafouille en dodgerblue

Pokémon Dragon wesh

Elros et Kanon:
 

Kados:
 

Bans:
 


1 Magicarpe de Azura, 1 de Oswald, 3 de Noa et 1 de Eljiina, merciiii ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeons des biroches
Messages : 572
Pokédollards : 108
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Rin Kagamine de Vocaloid
Double compte : Kylian / Miranda / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Mangeons des biroches
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   Ven 27 Jan - 22:18
Les débuts sont les plus durs !
Just a smile

     
Tu apprends tranquillement à connaitre Elros, bien qu’il faille bien sûr que tu y ailles doucement avec lui, il est fragile après tout. Tu gardes le sourire, bien que cela te fait un pincement au cœur de voir  poser certain article qui lui fait plaisir, car tu ne peux pas tout prendre hélas, le budget est assez restreint encore. Heureusement que tu as récupéré une tente plus grande pour vous deux, au moins vous n’allez pas vous pousser, surtout qu’il est encore un peu « sauvage » enfin façon de parler.

Pour le moment, il ne faut pas lui en vouloir, tu ne connais rien de lui, bien que certaine chose te pique un peu la curiosité, mais… tu ne sais pas pourquoi, lui demandé semble le gêner, comme chaque mouvement qu’il fait. On dirait un prince qui découvre le monde, c’est étrange, peut être en apprendras-tu plus tard. Gardant ce sourire, l’entendre parler avec enthousiasme du marché de Baie te fait plaisir, cela te rassure, bien que tu dois bien lui avouer qu’il y aura sûrement du monde… Pas tout de suite, peut être un peu plus tard !

« Oui en grande partie pour cela. »

Ris-tu doucement en mettant ta main devant la bouche. Un véritable ventre sur patte, après vu sa corpulence toute fragile et maigre, cela ne peut être que logique qu’il semble adoré la nourriture, il faut qu’il prend du poids ce petit ! Enfin grand… C’est compliqué. Pas le moment de te mettre à réfléchir au sens, il faut aller chercher la crêpe de monsieur, en plus toi aussi tu en meurs d’envie, comme quoi tu ressembles bien à ton Pokémon, le sucre c’est la vie ! Donc c’est partie pour avancer vers la boutique adéquate pour aller chercher la petite sucrerie des deux ventres sur patte.

« Oh, une librairie ! Je veux bien aller voir les livres qu’ils vendent. Peut-être que y’en aura un qui me plaira. ça fait longtemps que je n’ai pas lu un livre… »

Kanon se stoppa devant la dite boutique et tourne son regard curieuse. Cela fait longtemps qu’il n’a pas lu de livre ? C’est étrange ? Il n’avait pas le droit ? Il ne sait pas lire ? Bah alors pourquoi il voudrait un livre ? Ce n’est pas logique ! Clignant plusieurs fois des yeux. Tu ne comprends pas vraiment cette réaction.

« Enfin, si tu n’y vois pas d’inconvénient et si tu n’as pas plus important à faire… »

….Il est trop mignon. On dirait un petit bout qui supplie sa maman. Ce n’est pas le moment Kanon de gagater sur un homme plus grand et plus vieux (peut-être) que toi. C’est bizarre comme situation ! Aller, on se montre ferme, pas le temps de perdre son temps.

« Mais bien sûr. »

Maman gâteau en plus de ça, comment tu vas faire quand tes enfants vont te faire les yeux doux ? On a plus qu’a espéré que le père soit moins gâteux que toi. Avançant en direction de la nouvelle direction, tu rentres dans un lieu que tu ne visites que très rarement. On ne va pas dire que tu ne sois pas fan des livres, mais tu es le genre de personne qui s’il n’y a pas beaucoup d’image s’ennuie devant son livre, et étant souvent tête en l’air, tu zappes en plus souvent où tu es arrêté et aussi l’intrigue… On va dire que les BD sont suffisantes ainsi que les mangas. Regardant un peu de plus près, peut être que tu as gagné en maturité ? Ouvrant un livre avec beaucoup de mots…

Nan, c’est toujours pas pour toi.

Un rire nerveux, tu referme le livre et te tourne vers Elros. Peut être que lui est dans son élément ? Il semble être une personne très curieuse, c’est peut être pour ça qu’il doit adorer la lecture ? D’un coup, il est passé au stade petit bébé, à mec intelligent et classe… Tout ton contraire Kanon.

« Tu trouves ton bonheur ? »

Autant voir s’il apprécie au moins la boutique et qu’il ne soit pas déçu ? Bien que tu gardes les yeux fixés sur l’horaire, après tout il ne faut pas partir en retard.



   
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


     



Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Capturé
Messages : 479
Pokédollards : 52
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 24
Localisation : derrière Kanon très certainement.
Je suis (Inrp) : Hétéro et célib'.
Je ressemble à : Fay - Tsubasa reservoir chronicle & Hyakuya Mikaela de Owari no Seraph
Double compte : M. Amethyst I.de Silsburg

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Surf ♦ Danse-Draco ♦ Colère ♦ Queue de Fer
Race Pokemon/ Métier: Draco
Team/Dresseur/Equipe: Kanon ♥
Pokémon • Capturé
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   Ven 3 Nov - 16:56
Des baies… des montagnes de baies… Et une nuée de pokéblocs ! Voilà une vision paradisiaque ! Si ce marché aux baies est vraiment comme ça, je risque de faire une indigestion rien qu’en les regardant ! J’en salive déjà d’envie. Enfin pour l’instant, on doit déjà passer à la librairie, et ensuite, ce sera crêpes au menu ! Je dis ça alors qu’on a mangé y’a pas longtemps… mais j’ai tellement faim ! Enfin, c’est plus de la gourmandise en vrai. J’ai envie de tout redécouvrir, tous les plats, tous les desserts, tout ! Et une crêpe en plus, je me souviens que j’adorais ça, petit.

Pour l’instant je m’émerveille devant la librairie. J’aimais bien lire déjà petit, et là, l’envie est croissante. Je n’ai pas pu pendant sept ans… en fait je n’ai pas pu faire grand chose, à part subir des expériences plus flippantes et traumatisantes les unes que les autres. Il me faut de quoi effacer ces années de cauchemars, et quoi de mieux que de la lecture pour s’évader ? En plus je sens que ces prochaines semaines, mes nuits seront difficiles, très certainement envahies par des mauvais rêves. Alors lire devrait m’être salutaire.

- Mais bien sûr.

Je me retiens de sauter de joie. Il faut que j’endigue un peu mon enthousiasme, sinon ça va finir par attirer l’attention, et c’est bien la dernière chose que je souhaite. Rester discret et invisible le plus longtemps possible, c’est beaucoup moins dangereux pour moi, actuellement. Nous voilà parti pour la librairie la plus proche. Rien qu’en voyant la vitrine, mes yeux s’illuminent. Des livres à perte de vue ! Des heures, des journées entières de lecture ! Mon esprit vagabonde déjà dans l’imaginaire. Une fois entré dans la boutique, je ne tarde pas à me perdre dans les rayons, sortant un livre avant de le remettre puis de passer aussitôt à un autre pour en lire le résumé. Il y en a plein que je trouve intéressants, cependant je dois bien choisir ; je ne peux pas demander à Kanon de se ruiner davantage en bouquins… ça suffit les caprices pour aujourd’hui !

Mon regard est alors attiré par un rayon à part, mis en évidence. Il porte comme titre en haut le nom de l’auteure, avec la mention “nouveau roman”. Je m’en approche, curieux, et je me saisis d’un livre pour en lire la quatrième de couverture. L’auteure s’appelle Kazuko… et elle n’en est pas à son premier livre. Le résumé me transporte aussitôt dans l’imaginaire. C’est celui là qu’il me faut ! Et par chance, ils font une offre promotionnelle ; -50% sur le premier tome qu’elle a écrit pour l’achat du nouveau. C’est absolument parfait !

- Tu trouves ton bonheur ?

Je me retourne vers ma dresseuse, les yeux brillants, le livre serré contre moi. Je hoche vigoureusement la tête, presque comme un enfant. Je suis simplement aux anges.

- Oui ! Je vais prendre celui-là ! En plus ils font une offre, on peut avoir le premier roman de l’auteure à moitié prix ! Il faut en profiter !

Je ne doute pas que Kanon accepte. Une telle occasion, ça ne se loupe pas ! En plus le roman de base n’est pas spécialement cher. Enfin, de mon point de vue. Après, en 7 ans, les prix ont peut-être tellement changé que mon opinion s’en trouve complètement faussé. Mais je m’en fiche ; il me les faut ! Direction les caisses ; je trépigne presque d’impatience dans la file d’attente. Pour un peu, je me mettrais déjà à lire ma nouvelle acquisition. Mais il faut que je me montre plus patient ; il faut que je les savoure, ces deux livres providentiels ! Une fois le paiement effectué, je ressors de la librairie avec un sourire en banane sur le visage. Je suis tellement content que j’en aurais presque fait la bise à Kanon ! Mais bon, le contact physique, c’est pas encore ça…

- Merci beaucoup Kanon ! Après ça je ne te demande plus rien, promis.

J’ai conscience que la vie ne doit pas être tous les jours faciles pour les dresseurs. Je ne sais pas trop de quoi ils vivent ; ont-ils un métier à côté ? A l’époque, ils recevaient une petite somme de l’association de dresseur, mais je ne sais pas si c’est toujours d’actualité. Enfin, de toute façon j’ai tout ce qu’il me faut, alors je ne vais plus rien lui demander, ça c’est bien vrai ! Le sac contenant les livres à la main, je me tourne vers Kanon, la mine réjouie.

- Du coup on fait quoi maintenant, on va où ? Le marché aux baies, c’est ça ?

Des baies… j’ai toujours adoré ça. Et les pokéblocs aussi, surtout ceux que fait Kanon. Rien que d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche ! Et je me perds de nouveau dans mes rêveries.



Je bafouille en dodgerblue

Pokémon Dragon wesh

Elros et Kanon:
 

Kados:
 

Bans:
 


1 Magicarpe de Azura, 1 de Oswald, 3 de Noa et 1 de Eljiina, merciiii ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les débuts sont les plus durs ! [Pv Elros]
» Les temps sont dur a Phx !!!!
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Johto :: Doublonville-