Partagez | 
 

 Le fantôme, le voleur et la victime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Avalon • Scientifique
Messages : 203
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 23
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Seiko Kimura de DG3
Double compte : Kanon & Kiwi & Edwin & Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Griffe-Ombre ♦ Fatal-Foudre ♦ Ombre Portée ♦ Éclat Magique
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Scientifique
MessageSujet: Le fantôme, le voleur et la victime    Lun 25 Sep - 21:36
Le fantôme, le voleur et la victime S
Bientôt dans les bacs Leo

En vrai tu ne savais pas si tu devais être excité ou terriblement stressé de ce qui se passe en ce moment même. Te voilà devant le grand bâtiment, perdu comme une enfant qui n’a plus ses parents pour lui donner la confiance. Tu ne savais pas qu’un jour tu aurais une tel mission, en vrai il est rare qu’on te  confis des missions, tu es une scientifique, pas une membre prêt à défendre veuve et orphelin. ,Non l’action c’est pas du tout ton truc en vrai. Dans le fond tu voudrais plus retourner derrière tes fioles de mixture étrange que devoir te retrouver les poings serré à te battre. En plus de ça, tu es seule, car niveau équipe, tu ne pouvais pas avoir Tate qui était occupé et les autres… bah ils te voient pas ou te fuient en courant. C’est pas vexant pour toi qui a l’habitude d’être fuit comme la peste, mais bon tu ne pensais pas avoir autant besoin d’aide. Regardant un peu le bâtiment, tu ne vois que des couples et des gens beaucoup trop bien habillé, non tu ne rentreras jamais…

Tu recules complètement, c’est vraiment stupide, mais sur le coup tu ne peux rien faire d’autre qu'attendre un déclic ? Non sérieusement ? Tu es maintenant un peu stressée, comment tu vas faire ? Relisant plusieur fois papier qui explique le déroulement de la mission. Au début, elle ne semble pas du tout compliqué, au contraire, mais Avalon n’avait pas étudié que le côté discret de Miranda n’est pas du tout favorable… En vrai, tu viens de te dire que c’est sûrement  le manque de personnel ? Ou la non envie de faire cette mission ? Après tout il n’y a personne à sauver. Tu dois juste rentrer dans un bâtiment pour empêcher Chronos de faire des siennes, et encore c’est une rumeur… Donc peut être qu’il n’y aura rien du tout ? Il est vrai qu’aller dans une soirée prêt à se battre et en fait non y'a rien. De toute façon, il n’y a rien d’extraordinaire, c’est une soirée de personne beaucoup trop fortuné pour toi. Tu ferais sûrement tâche dans le paysage….

Mais le soucis, c’est qu’Avalon compte sur toi, tu es clairement le cul entre deux chaises, tu ne veux pas décevoir la Team.  Comment faire ? Te voilà à boire un café bien noir en déprimant sur ta façon d’être. En plus maintenant tu fais tâche dans ce bar… Pourquoi ? Bah pour la soirée on t’a passé une ravissante robe noir ballon, tu as même sortie les talons, t’es trop féminine par rapport à d’habitude. Poussant un soupir, en ouvrant un peu ton écharpe, car oui tu as toujours quelques chose devant la bouche, tu à peur de quoi encore ? Enfin remettant un peu ta ceinture avec une lune dessus, tu n’es pas du tout à l’aise, dire que tu t’es battu avec tes cheveux pour qu’il soit bien lisse et pas en bataille et qui part dans tous les sens…  On fait quoi maintenant ? Tu vois des gens rentrés toujours en couple et les autres sans rien se faire recaler comme du Magicarpe pourris, même escalader le toit serait dangereux, car on te repéras à des kilomètres que tu es sans partenaire. En plus ce n’est pas du tout ton rang cette soirée, donc en vrai tu es peut être un peu trop contente de ne pas y aller….

Tu relevais ton étoffe qui couvre ton cou et ta bouche, ne sachant pas du tout quoi faire, fixant ton café bien noir, fixant les deux sucres pour celui-ci. Non, tu ne peux pas du tout retourner au repaire les bras vident, tu dois surveiller car une rumeur rôde  de beau diamant, des Pokémons, un Chronos vénére ? Un bon scénario de film n’est-ce pas ? Tu retires ton gant pour voir les notes dans ta main. Tu es mademoiselle Annastasia de Barma, venant de Hoenn… Oui, cela va passer puis-ce que cette famille fait partie d’Avalon et est bien riche et invité…. On va pouvoir rentrer dans ce Casinos… Tu remets ton gant et termine ton café en approchant doucement. Aller c’est facile non ?

“Excusez moi.” Ce grand silence, après l’avoir répété trois fois le type devant la porte te remarque.

...Ouha ! Un fan-fantôme !
-Excusez moi. Je suis invité ici, je su-
-Vous devez être accompagné ! C’est la régle !
-Ma… je suis Mi.. Annastasia…
-Deux, vous ne savez pas compté !

Tu recules doucement. Encore loupé ? Ne cherchant pas à lutter, te revoilà devant un autre café noir. C’est clairement mort, tu diras que tu ne peux pas et voilà. Pourtant ta conscience  ne veut pas te laisser partir bredouille.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Mira marmonne en #8b668b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Le fantôme, le voleur et la victime    Ven 29 Sep - 17:40
Le fantôme, le voleur et la victime

« T'es d'une famille de bourge Leo, vas-y, avec ton nom, ça marche ils peuvent vérifier ! »


Qu'ils disaient...

« Fais juste une effort pour la tenue et ça passe crème, prend sur toi et ça passera comme une lettre à la poste ! »


Qu'ils disaient toujours... De quoi je parle ? Peut-être de ce qu'on disait à Leo alors qu'on voulait l'envoyer sur ce nouveau continent pour aller récupérer de l'argent pour cette joyeuse bande de pirate. Quand on est un pro du pickpocket, on a tendance à vous envoyer assez facilement pour ce genre de choses bizarrement. Quand il s'agit de récupérer de l'argent ou des objets, il est toujours là, toujours paré. Faut dire que c'est le motif de son recrutement, et que lui même s'amusait beaucoup avec ce genre de petit délit. Mais voilà, il appréciait être libre comme le vent et faire les poches des choses. Bizarrement, l'idée de se retrouver enfermer dans une grande pièce avec plein de gens trop snob et devoir bien s'habiller lui rappelait de bien mauvais souvenir. Tu parles d'une approche avec les continents, il s'en serait bien passé. Le côté détendu des îles lui manque déjà, à l'instant même où il a débarqué à Carmin-sur-mer il se dit qu'il aime pas la ville voilà. Enfin, en vrai, c'est sans raison, c'est juste parce qu'il sait où il doit aller. Normalement zéro chance de croiser ses vieux, et encore heureux. Bon, quelle heure il était ? Ah si tard ? Faut dire que le voyage avait quelques peu perturbé son sens de l'heure et il avait bien du mal gérer le timing. Au début, Leo perdit du temps dans cette ville qu'il ne connaissait guère pour trouver l'endroit désiré. Petit deux, Leo chercha alors s'il pouvait voler dans une boutique, parce que hors de question de mettre le prix pour un smoking à deux sous. Petit trois, le lougaroc se rendit bien vite à l'évidence que ce n'était pas possible et qu'il devait trouver une autre idée... Petit quatre, quel plan pourris ! Zéro organisation cette Team de pirates à deux sous !

Soupirant, le jeune garçon habillé de sa tenue du coup habituelle, la capuche sur la tête se retrouva à fixer l'entrée déjà envahit de gens trop bien habillé. À dire vrai, il avait songé à faire les poches à l'extérieur, mais vu les vigiles, c'était sans espoir, il se ferait coincer, et autant dire que le jeune blond était bien moins à son aise que sur ses îles qu'il connaissait parfaitement bien.

« Et que des couples en plus ? Bien ma veine. J'demanderais au capitaine de se travestir pour se faire pardonner alors la prochaine fois, j'aimerais bien voir ça. »


Finit-il par souffler, cherchant alors à trouver une solution à son problème. Il aurait l'air bien bête de rentrer les mains vide, c'est un coup à perdre son honneur de voleur là, on va le croire rouiller... Lui qui est si jeune ! Sa carrière ne peut déjà se terminer. Alors ni un ni deux, le voilà en train de rentrer dans un bar pour se trouver une cible après de longues minutes d'attentes et d'observation.

« C'est passionnant la vie de pirate qu'ils disaient. »


Souffla-t-il pour se donner du courage. Il est bien mauvaise langue, en réalité, il adore bosser pour eux, sinon il ne serait pas là. Ah une cible. Qui en plus va aux toilettes ? Mais c'est que Hoopa est de son côté, Dieu des voleurs merci ! Un homme rentre aux toilettes, suivit d'un blond. Bizarrement, c'est qu'un blond qui ressort. Ses vêtements recouvert d'un costard noir et d'une chemise blanche, ainsi que d'une cravate mal nouée. Ne lui en voulez pas, Leo vient d'une famille riche certes, mais on lui filait d'avantage des kimonos, hélas, il doutait en fait que cela aille pour l’événement. C'est donc d'un air à la fois chic mais débrailler qu'il se décide à trouver une partenaire. Une fille qui déprime devant un café toute seule ? Parfait, tout est parfait. Il se plante devant elle.

« Hey ! Vu comment t'es habillé tu veux aller à la fête ? J'ai besoin de rentrer aussi, on se serre les coudes pour tromper la vigilance des gars à l'entrée ? »


Un sourire large et à la fois adorable vint orner son visage. Le genre d'air qui -pour des gens normaux- attire en fait souvent de la sympathie, venant de quelqu'un qui propose de tromper la vigilance des vigiles c'est un peu bizarre je te l'accorde. L'opposition d'une fille qui semble être la définition même de la déprime face à un gars au sourire juste mignon. Il avait opté de toute façon pour l'honnêteté, à dire vrai si tout allait bien pour elle, elle ne serait pas en train de boire un café seule dans cette tenue non ? Ou.. oh il verrait bien il trouverait bien quelqu'un d'autre au pire ! De toute façon Leo était plus spécialisé dans le vol d'objet que le kidnapping, alors si elle ne voulait pas, il ne l’emmènerait pas de force, il trouverait un autre partenaire de crime pour le moment. C'est un passe temps à partager sans modération entre ami !Dire qu'escalader n'était pas une option... Ah Alola lui manque déjà.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avalon • Scientifique
Messages : 203
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 23
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Seiko Kimura de DG3
Double compte : Kanon & Kiwi & Edwin & Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Griffe-Ombre ♦ Fatal-Foudre ♦ Ombre Portée ♦ Éclat Magique
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Scientifique
MessageSujet: Re: Le fantôme, le voleur et la victime    Jeu 26 Oct - 23:40
Le fantôme, le voleur et la victime S
Bientôt dans les bacs Leo

On ne peut pas dire que tu sois le meilleur membre d’Avalon quand c’est une question de terrain. Tu es tellement mieux dans ton petit chez toi ou dans ton labo , pas dehors dans une tenue qui te va pas du tout en ce moment même. Devant ton café bien noir, tu ne sais pas du tout quoi faire, remettant ton écharpe devant ton visage, tu ne sais pas si tu dois faire demie-tour ou retenter ta chance, bien que tu es assez intelligente pour savoir que cela ne sert à rien de tenter quoique ce soit avec de garde, tu n’as pas de charisme comme certaine personne. Donc tu es stupidement à attendre qu’un miracle arrive.

Fallait juste demander le miracle en vrai.

« Hey ! Vu comment t'es habillé tu veux aller à la fête ? J'ai besoin de rentrer aussi, on se serre les coudes pour tromper la vigilance des gars à l'entrée ? »

Un jeune homme qui se ramène devant toi, l’air totalement décontracté, un peu débraillé tout de même.  Penchant la tête, tu regardes derrière toi, oui tu n’as pas l’habitude qu’on te parle comme ça naturellement.  Clignant plusieurs fois des yeux, tu comprends qu’il parle bien à toi. Bien que vu son lexique de comment il vient de t’interpeler, il semble vouloir absolument rentrer dans ce lieux.  Peut être qu’il a perdu sa compagne ? Une dispute ? Il a l’air bien heureux de s’être fait plaqué si c’est ça. Bien que la, il est beaucoup débraillé, pourquoi ? Trop de question MIranda, arrête de le fixer bizarrement et commence à parler, ça serait beaucoup plus agréable qu’avoir des yeux de Mimiqui qui fixe un potentiel proie.

A-a-ah!

Bon c’est déjà un mot, c’est déjà pas mal, enfin c’est plus une lettre qu’un mot. C’est bien Miranda ? On va dire ça. La jeune femme que tu es qui n’a pas du tout l’habitude  de se faire aborder comme ça devant son café. Aller on peut faire d’autre mot à la suite qui va se transformer en une phrase… Tu peux le faire Miranda.

T-tu... de moi ?

Un garçon qui demande une fille comme ça, doit vraiment avoir quelques choses de dangereux ?  D’un coup tu commences à avoir peur des possibles danger qu’un homme peut avoir sur une femme, c’est le genre de chose que concrètement tu oublies tout le temps quand tu es dans tes recherches ou accepte des requête de médicament, tu es bizarre Miranda.

Enfin… Je.. moi

Tu commences à avoir des rougeurs comme une idiote, ta timidité est clairement beaucoup trop forte, tu t’enfonces dans ton siège en essayant presque de te cacher derrière ton étoffe, Miranda on reprend ses esprits. Tu as prié pour un miracle, le voilà, maintenant tu dois agirs en conséquence, un “ange” est apparu, ce n’est pas le moment de rester collé à la uhu sur ta chaise.  Déglutissant un peu, tu essaies de te reprendre comme tu peux.

Bie-Bien sûr !

Tu te lèves de ta chaise rapidement, essayant de te tenir droite, enfin essayant de paraître pas malade ? Avec un teint aussi pâle ? C’est un peu raté. Regardant un peu partout, tu fouille dans ton sac à main pour sortir de la monnaie pour le café que tu as moitié bu, tu ne voulais pas faire attendre le jeune homme  plus longtemps, bien que sa tenue soit débraillé…

Euh vous êtes un peu mal… Enfin vous êtes un peu débraillé sans vouloir vous vexer...

Tu ne vas pas lui remettre sa chemise ou sa veste correctement, tu n’es pas sa mère ou assez proche pour faire ça, c’est imprudent et impolis voyons.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Mira marmonne en #8b668b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Le fantôme, le voleur et la victime    Mer 29 Nov - 19:26
Le fantôme, le voleur et la victime

Y a des gens qui dans la vie invite des gens à boire un verre. T'en a d'autre à manger. D'autres éventuellement à une soirée, mais Leo lui il va voir une illustre inconnu pour l'inviter à rentrer dans une soirée où il affirme ouvertement n'avoir pas réellement le droit de rentrer. Certaines personnes pourraient se demander pourquoi il voulait faire ça. Après tout il est peut-être dangereux, pourquoi l'aider à rentrer ? Même si faut l'avouer, Leo n'est pas du tout crédible en terme de menace physique. Le blond n'a rien de menaçant, au contraire, il même plutôt l'air gentil. Il ne faut pas se fier aux apparences comme on dit, mais si Leo n'est pas quelque chose, c'est méchant. Il ne l'est pas, faire du mal aux autres c'est pas forcément la première chose qui lui vient à l'esprit. C'est juste un voleur, une gars qui en voudra plus à votre porte feuille qu'à vous même. Bon, c'est pas forcément mieux pour certains, mais au moins c'est pas un gars dangereux, la demoiselle n'avait donc à rien à craindre de lui et de son sourire adorable. Attendant une réponse, le pauvre se demanda dans un premier temps si elle ne lui pas foutu un vent... Non, elle est peut-être sourde. Ouais, c'est de suite plus probable pour lui. C'est pas possible de l'ignorer alors qu'elle avait levé les yeux vers lui, donc elle l'avait vu et potentiellement entendu ! Mais alors pourquoi elle ne répond pas ?

Les yeux bleu du jeune homme dérivèrent alors à droite et à gauche, comme pour savoir si quelqu'un aurait la réponse à sa place. Ou peut-être parce que soudainement il se sentait en vrai un peu mal à l'aise. Enfin non, pas mal à l'aise, disons qu'il était plutôt en train de se demander ce qu'il devait faire. Repartir et la laisser tranquille ? Reposer la question ? C'est un peu bizarre. Pourtant il n'a rien dit de bizarre, du moins pas à son goût. Alors il fait quoi maintenant ? Ah ! Elle ouvre la bouche ça y est !

Ah.

Ouais lui aussi pouvait le faire et dans sa tête et sans bégayer en plus et ouais ! Comment ça ah ? C'est tout ? Leo leva les sourcils. Il était tombé sur qui en fait ? Elle pourrait je ne sais pas moi... L'envoyer bouler, lui dire qu'il est bizarre, lui dire oui. Je sais pas moi quelque chose ! Il en croisa les bras. Et soupira. Bien sûr qu'il parlait à elle. Faut-il tout lui expliquer ?

« .. Okaaay heu... »


Il l'avait à peine soufflé, à dire vrai il se parlait plus à lui même, comme pour essayer de se faire comprendre à haute voix la situation. Bon. Il devait rentrer dans une fête incognito pour faire les poches des invités et la seule fille qui semblait pouvoir lui servir d'alibi n'avait pas l'air de comprendre qu'il l'invitait à rentrer... Elle pouvait lui dire si elle attendait quelqu'un à dire vrai il s'attendait potentiellement à ce genre de réponse. Le jeune pirate ouvrit la bouche pour lui dire que.. eh bien ce n'était pas grave qu'il allait se débrouiller et pas la déranger plus longtemps. Mais oh miracle elle parle ! Bon c'était pour dire qu'elle acceptait -elle c'était d'ailleurs bien rapidement levé d'ailleurs- et lui faire une remarque sur sa tenue. Eh bien quoi ?

« Quoi ? Elle est pas bien ? J'en sais rien moi, je porte jamais de costume de ce genre ! Et puis je préfère les kimonos de toute façon ça ira ! »


Il agita des mains pour dire que ça irait bien. Et attrapa alors la demoiselle par le poignet. Eh bien quoi ? Elle a dit qu'elle était d'accord alors c'est partit on applique le plan improvisé voilà.

« Bon, on fait la queue et on passe ni vu ni connu, ça ira comme sur des roulettes ! T'es ici pourquoi d'ailleurs ? »


Et alors qu'il attend maintenant dehors avec les autres, avançant à chaque fois qu'un couple entrait, Leo remarqua alors qu'il avait en réalité totalement oublié toute règle de politesse. Voleur, mais pas malpolie ! Enfin pas trop quoi.

« Ah mais j'ai oublié de me présenter, on m'appelle Leo et toi ? »


Et tu souris à nouveau. Toi on le remarque ton sourire, il est grand et naturel, elle, on ne lui voit la bouche qu'une fois sur deux.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le fantôme, le voleur et la victime    
Revenir en haut Aller en bas
 
Le fantôme, le voleur et la victime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Une victime de l'insecurite dont on en parle pas
» Stats pour un voleur level 10
» HAITI EST VICTIME D UNE CONSPIRATION
» Jud [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Carmin-sur-mer-