Partagez | 
 

 Le légume du cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 19
Pokédollards : 2
Date d'inscription : 26/09/2017
Localisation : Monde des Cauchemars
Je suis (Inrp) : Hétéro | Célibataire
Je ressemble à : Zed | League of Legends

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Trou Noir ♦ Dévorêve ♦ Vent mauvais ♦ Cauchemar
Race Pokemon/ Métier: Darkrai / Fossoyeur
Team/Dresseur/Equipe: -
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Le légume du cauchemar    Sam 30 Sep - 15:48
Le légume du cauchemar
FT : TOSHIRO
Aujourd’hui, tu t’étais rendu dans la forêt de vestigion, un endroit que tu affectais tout particulièrement par son calme, loin des tumultes des grandes villes où humains grouillaient dont tu haïssais leur existence. Tu ne te souviens plus vraiment quel était la cause de cette colère envers eux mais tu supportais mal leur compagnie, préférant la solitude de ton cimetière ou autre endroit abandonné de la population. Même les pokémons, après leur métamorphose, s’étaient mis à quitter peu à peu les endroits sauvages, tu t’étais donc retrouvé seul, sans nourriture, toi qui étais habitué à dévorer les rêves des gens, savoir que tout le monde avait déserté ton territoire t’avais rendu nostalgique de ta vie précédente.

Le crépuscule s’était montré, toi, Camille, avait dormi la plupart de la journée afin de trouver quelques personnes endormis. Même si tu devais manger de la véritable nourriture, tu ne pouvais t’empêcher d’utiliser ton don pour rentrer dans le monde des rêves, unique territoire où tu avais encore le contrôle. Et cela faisait plusieurs jours que tu n’avais pas rencontré âme qui vive, rare sont les personnes qui viennent dans ton cimetière afin de pleurer leurs morts. Il faut dire que dès qu’ils te voyaient, leur visage blanchissait avant qu’ils ne prennent la fuite et pourtant, tu n’avais plus rien d’un pokémon monstrueux, tu étais désormais un humain, tu respirais. Te dire que tu avais des poumons pour l’air te faisait bizarre mais tu avais fini par ne plus faire attention à ce détail.

Au fur à mesure que tu marchais dans cette forêt, tu ouvrais tes sens, à la recherche du sommeil, à l’époque c’était bien plus facile, tu avais les sens aussi aiguisés qu’un absol mais aujourd’hui, tout s’était affaibli et tu peinais à trouver une âme vivante en ces lieux, peut-être aurais-tu mieux fait de choisir la ville au risque de porter ton masque.

Jusqu’à ce que tu ressentes une vague d’ondes te submerger que tu faillis tomber sur le sol. Une larme coula sur ta joue que tu essuyas maladroitement avec ta manche. Voilà depuis très longtemps que tu n’avais plus ressenti cette sensation et tu te mis à courir vers le point qui te rendait si heureux. Tu ne remarquas pas que sous cette euphorie, tu laissais échapper une espèce de fumée noire, extrêmement légère, derrière toi. Puis tu arrivas, c’était un petit chemin caillouteux, légèrement dégagé, et sur cette route se trouvait un jeune homme allongé sur un banc de bois. Il dormait, une tige dans sa bouche, celui-ci n’avait aucun sens en alerte car il ne remarqua pas ta présence.

Tu t’avanças à son chevet sur tes quatre membres, tel un animal, un peu méfiant car tu ne savais pas trop quoi penser de cet homme. Après que tu sois à quelques centimètres, tu te redressas légèrement pour que ton visage se retrouve au niveau du sien. Ton corps s’était mis à transpirer un petit peu, ton regard tentant de se concentrer, tu ne remarquas pas qu’un sourire s’était dessiné sur ton visage.

Puis tout d’un coup, tu te retrouvas autre part, une espèce de jardin, assez grand qui sentait le saké. Et tu reculas, les yeux grands ouverts de terreur, tout autour de toi des choses dansaient et pas n’importe quoi. Des poireaux. Mais qui pourrait rêver de choses pareils ? Tu tombas sur le sol quand un de ces légumes géants se pencha sur toi… Non, alors pour toi, ce n’était pas possible de se délecter d’un rêve aussi… affreux. Tu te mis en boule avant qu’une lumière noire en jaillisse, transformant ces poireaux en monstres affreux avant d’exploser. Toi, tu te vis éjecter hors de ton monde et tomba sur ton derrière, de retour dans la forêt.
©️ ASHLING FOR LIBRE GRAPH




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 17
Pokédollards : 3
Date d'inscription : 18/09/2017
Age : 20
Localisation : France
Je suis (Inrp) : Poireau sexuel, quelle question !
Je ressemble à : Gemna Shiranui (Naruto)
Double compte : Nada

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Sabotage ♦ Acrobatie ♦ Tranche-Nuit ♦ Ruse
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Le légume du cauchemar    Lun 2 Oct - 14:03


Le légume du cauchemar

Toshiro salua le groupe de touristes qu'il avait accompagnés dans la forêt de Vestigion. Il n'avait pas encore eu l'occasion de dégoter un emploi de guide dans le château, probablement parce que la ville souhaitait préserver le mystère qui entourait la vieille bâtisse et donner l'impression qu'il était difficile d'en trouver le chemin. Pour avoir grandi ici, l'hybride n'était pas tout à fait d'accord. Certes il fallait connaître la forêt un minimum... mais tout de même ! Il n'avait pas un sens de l'orientation des plus remarquables, juste assez pour ne pas perdre son chemin.

Ainsi il se retrouva en quelques minutes sur le sentier caillouteux qui menait à l'une des entrées du château abandonné et le remonta à grandes enjambées. La visite s'était bien passée, il n'y avait eu qu'un nombre réduit de scouts avec eux pour les retarder à chaque clairière et des jeunes filles assez courageuses pour enjamber une branche sur le chemin sans hurler. Toshiro avait ouvert le passage avec une aisance due à l'habitude et décrit mécaniquement ce qu'il y avait à voir, récoltant joyeusement son salaire à la fin de la randonnée sylvestre. Rares étaient les fois où il n'était pas généreusement récompensé pour ses efforts. Le meilleur dans cette histoire ? Cela le maintenant en forme et occupait ses journées sans qu'il ne subisse les contraintes d'un travail barbant. Comme quoi.

Son pantalon cargo avait un peu souffert lors de la traversée d'un ruisseau aussi se laissa-t-il tomber sur un banc pour profiter des derniers rayons de soleil le temps de faire sécher le bas de son pantalon. S'étendant de tout son long sur le banc, Toshiro cala un bras derrière sa tête et mâchonna sa tige au rythme de ses pensées ensommeillées, se laissant bien vite emporter dans le pays des songes.

Il blaguait souvent au sujet de son orientation sexuelle, parlant de poireaux parce qu'il n'était définitivement pas simplement hétéro et riant lorsque ses rêves mettaient en scène ses légumes fétiches. Cette sieste là en faisait partie et il fit une joyeuse ronde avec les poireaux dansants, un doux sourire sur son visage endormi. Pour un psychologue, il n'y avait pas grand chose à comprendre si ce n'était qu'il cachait un sentiment de solitude derrière un rire facile et des blagues vaseuses. Pour le visiteur impromptu de son rêve, c'était horrifiant et Toshiro le paya d'un cauchemar affreux, soudain entouré de monstres sans yeux ni visage, le poursuivant dans le jardin soudain trop grand.

L'odeur de sake lui donna envie de vomir et il se réveilla brutalement, roulant sur le côté sans parvenir à se vider du contenu de son estomac : il n'avait pas mangé depuis la veille. A la place, il fit face à un être étrange et horrifié, visiblement tombé en arrière lorsque Toshiro s'était réveillé en sursaut. Le crépuscule avait assombri la forêt pendant sa sieste et l'hybride contempla son compagnon inattendu sans comprendre qu'il était à l'origine de son cauchemar.

« Je peux vous aider ? demanda-t-il en se redressant tant bien que mal. »

Toshiro reprenait peu à peu ses esprits et réajusta sa veste coupe-vent en passant en position assise sur le banc, les cheveux devant les yeux. Il mâchonna sa tige en attendant une réponse, posant un regard curieux sur l'homme aux cheveux blancs.
(c) PxdxlF



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le légume du cauchemar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» Rêve ou cauchemar ? [Pv Azami]
» J'ai fait un cauchemar... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Sinnoh :: Forêt Vestigion-