Partagez | 
 

 Vol à la cantine [Pv : Noa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Avalon • Membre
Messages : 1549
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23
Localisation : Cimetronelle
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Human!Nigo | Oreki Hôtarô
Double compte : Azilys ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ball'Ombre ♦ Vibrobscur ♦ Morsure ♦ Rayon Lune
Race Pokemon/ Métier: Noctali Shiny
Team/Dresseur/Equipe: Sauvage
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Dim 1 Juil - 16:34


Vol à la cantine
feat. Leo ♥️

En ce moment même, deux camps se livrent un duel sans merci dans l'esprit de Noa. La colère qui veut absolument répondre aux provocations de Leo par la violence et la raison qui préfère limiter les dégâts en se montrant plus poli. Autant dire que le combat est difficile et que le Noctali est en proie à plusieurs sentiments contradictoires. Il veut – il doit ! - récupérer ses clés s'il ne veut aucun ennui avec ses parents. Il se fiche bien de ce qu'en pense Avalon, il est totalement sourd à leurs protestations. Ses parents, par contre, c'est une autre affaire. L'adolescent sait qu'ils ne roulent pas sur l'or et qu'ils ont d'autres choses à payer que des stupides clés. Et le pire c'est que Leo le nargue, venant presque les remuer sur son nez. Si Noa a vraiment envie de se jeter sur lui pour les lui arracher de force, il met sa patience à l'épreuve et se refuse à agir ainsi. Malheureusement, il ne se sait pas en position de force, même si ça le tue de se l'avouer. Il va devoir la jouer fine, se montrer plus malin et attendre la meilleure occasion pour récupérer ce qui lui appartient. Même si la tâche lui paraît bien difficile.

Il tente ainsi l'approche plus douce en livrant ce qu'il sait d'Avalon. Ce n'est pas une trahison, étant donné que ce qu'il sait, tout le monde le sait également. Malheureusement pour l'archer, il n'est pas tombé sur le type le mieux renseigner. En même temps, pouvait-on espérer mieux d'un gamin de quinze ans ? S'il voulait de vraies infos en béton, il fallait mettre la main sur quelqu'un de plus âgé et plus renseigné sur Avalon. Mais évidemment, qui dit plus renseigné dit plus important et donc, beaucoup moins prompt à avouer quoi que ce soit. Un cercle vicieux duquel il est bien difficile de se sortir. Quoi que, il existe sûrement quelques idiots à la langue bien pendue prêt à tout raconter à la première oreille qui se présente. Généralement, il est facile de les reconnaître mais certains sont plus malins qu'on ne le croit. Noa n'a cependant aucun exemple à l'esprit, car il ne connaît quasiment aucun membre important d'Avalon – comme si le monde s'arrangeait toujours pour que leurs chemins ne se croisent jamais. Triste ironie lorsque l'on sait que le Noctali passe soixante-quinze pourcent de son temps dans les locaux de l'organisation.

J'ai cru comprendre que Chronos avait des Pokemon à son service et aimait bien les avoir par la force. Si j'étais venu pour ce genre de raison, un gamin de ton gabarit, j’aurai vite fait de l'embarquer.

Noa renifle avec dédain. Vite fait, vraiment ? Il n'en est pas si sûr. L'adolescent a plus d'un tour dans son sac, il est malin et imprévisible. Et même s'il n'en donne pas forcément l'air, il sait parfaitement se défendre. Certes, il se montre parfois un petit peu trop naïf mais il comprend très vite les choses. Il ne faut pas se fier à son âge, jeunesse ne rime pas avec faiblesse. En tout cas, sa lutte interne ne s'est toujours pas terminée alors une fois encore, il sert son poing dans sa poche et reste muet. Il est très difficile pour lui de ne pas craquer et ce n'est sûrement qu'une question de temps avant que le volcan n'entre en éruption. D'autant plus que Leo appuie toujours là où ça fait mal, comme s'il connaissait déjà tous les points faibles de Noa. Et cela, ça le rend ivre de rage. Il a envie de hurler, de taper du pied, de laisser libre cours à sa colère. Il sent d'ailleurs son attaque Vibrobscur qui a envie de partir, de déverser toute sa colère, toutes ses sombres pensées autour de lui. Ce n'est qu'une question de temps avant que l'aura noire ne s'échappe de son contrôle et balaie les alentours en semant les graines de la haine et de la rancœur.

Mais attend y a quelque chose que je pige pas dans l'affaire. Tu bosses pour une Team sans même être certain de ce qu'elle fait ? C'est pas un peu bizarre ça mon gars ?
Je ne travaille par pour elle ! persifle-t-il, ses oreilles se redressant aussitôt sur son crâne. Je suis dans l'école qu'elle sponsorise.

Parce que j'ai été viré de mon collège après avoir agressé un enfoiré, se retient-il de rajouter. Inutile de le préciser cependant, Leo n'a pas à le savoir. Pas que Noa en est particulièrement honte – bien au contraire – mais il ne juge pas forcément utile de rajouter cette information. Ca ne change strictement rien à la situation. D'ailleurs, l'adolescent fait preuve d'un peu de mauvaise foi. Il ne travaille pas pour elle, certes, mais l'aimerait. Cependant, ses motivations ne sont pas des plus louables. Ce qu'il désire avant tout, c'est prouver aux humains ce qu'il vaut. Qu'il n'a pas peur d'eux. Qu'il serait capable de les tuer sans même sourciller. Parce que ce qui motive Noa avant tout, c'est la vengeance. Le besoin de laver l'affront de l'un d'entre eux. C'est aussi, quelque part, le besoin de se rassurer, de se prouver qu'il fort et qu'il peut se défendre. Noa peut bien essayer de prétendre le contraire, les cicatrices de son harcèlement ne sont pas refermées et continuent de le faire souffrir chaque jour. Il se donne des grands airs, donne l'impression qu'il a confiance en lui et qu'il est capable de surmonter tous les obstacles, mais c'est bien loin d'être le cas. Noa n'est encore qu'un enfant, après tout. Un enfant qui ne trouve pas sa place dans ce monde trop grand et trop cruel.

Ok Noa, t'as pas l'air de trop savoir ce que tu fais dans ta p'tite vie. Alors t'as le cran de me suivre ou pas ? J'ai un truc sympa que j'pourrais te montrer. Mais après si tu m'crois comme appartenant à Chronotruc, tant pis pour toi.

En tout cas, Leo sait comment titiller la curiosité de Noa. Un truc sympa, hein ? Une autre démonstration de vol à l'arracher ? Si l'adolescent lui emboîte le pas, c'est autant par intérêt que par volonté de remettre la main sur ses clés. S'il le laisse partir sans lui, le Noctali est certain de ne jamais les revoir. Alors lui aussi sort par le trou dans la tôle, non sans regarder tout autour de lui – il doute que les gorilles d'Avalon les ait suivi jusqu'ici mais on est jamais trop prudent. Une fois certain de ne pas être épier, il rattrape Leo et marche dans ses pas, se demandant bien ce qu'il compte lui montrer. L'adolescent ne saurait dire s'il peut lui faire confiance mais il est curieux de savoir la suite des événements. Il compte bien lui prouver qu'il a du courage à revendre et qu'il n'est pas du genre à jeter l'éponge à la moindre difficulté. D'ailleurs, toutes les fibres de son corps sont impatientes d'être mises à l'épreuve. L'aura obscure menaçant de se déverser hors de son corps a finalement disparue – à la place, c'est l'adrénaline qui pulse en lui comme une drogue puissante.

Où comptez-vous aller comme ça ? Vous ne connaissez même pas la ville !

Noa ne voudrait pas qu'il le perde dans les bas quartiers de Lavandia. Pas qu'il y ait grand chose à craindre en apparence, mais le risque zéro n'existe pas. Surtout dans le monde pourri et corrompu dans lequel ils vivent.


©️ Halloween





NOA
{  Being unique is all about being different }

Noa ronchonne en #5aaeb6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 200
Pokédollards : 81
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Mer 18 Juil - 22:11
Vol à la cantine

Si Leo de base se fiche bien du devenir du jeune Noa, on peut dire qu'il était d'assez bonne humeur pour se dire : tiens j'vais m'occuper de lui. À défaut d'avoir des informations de malade à rapporter, il savait de quoi il en retourne avec la Team Avalon. Et sans être quelque chose d’extraordinaire, c'était déjà pas si mal pour le natif d'Alola. Je vous rappelle tout de même que ce qui semble acquis par le gros de la populace ne l'était pas forcément par chez eux. Et puis au pire tant pis. De toute façon, ce n'était pas ce garçon qui lui apporterait plus de détail, alors ils auront vite fait d'envoyer quelqu'un d'autres voir même plus de personnes pour en apprendre d'avantage. Leo est quelqu'un qui mise sur la discrétion et le vol, et lorsque cela ne suffit plus et que la force doit être employé, même s'il est parfaitement capable de se débrouiller, autant dire qu'il ne s'agit là pas de son domaine de prédilection, et cela se remarque à sa carrure. Noa devait en savoir quelque chose niveau j'ai une grande bouche mais pas forcément la taille qui va avec hein ! C'est du moins ainsi que le jeune homme voyait les choses au vu de sa manière de répondre en réalité. Un p'tit gars arrogant et têtu. Mais ça Leo en a connu d'autres, et il faut l'avouer il l'est un peu à sa façon.

« Ok ok une école sponsorisé si tu le dis... C'est chelou mais pourquoi pas hein. Il n'empêche que t'es à leur service p'tit gars. »

Fit-il en haussant les épaules d'un air désintéressé. C'est trop compliqué tout ça. Ou plutôt trop étrange. Nyx sonnait comme quelque chose de tellement mieux à ses oreilles. Il était libre d'être qui il voulait, elle ne protégeait les intérêts de personnes hors les siennes, n'a pas de bonne volonté ou image à avoir. Non chez eux, c'est fait ce qui te plaît tant que y a de l'intérêt pour le groupe et ne le trahit pas. Cette liberté qu'il affectionnait tant, qu'il cherchait depuis qu'il était jeune et qui semblait cruellement manquer au jeune brun.

Alors Leo opta pour l'option : je lui titille sa curiosité. Noa aurait-il le cran de le suivre sans savoir de quoi il est question ? S'il ne l'avait pas, c'est tout simplement qu'il n'était juste pas assez curieux, ou courageux, je ne sais pas trop. On pourrait dire qu'il s'agirait là d'une décision plus sage que de suivre un illustre inconnu dont on ignore absolument tout, mais que veux-tu, la vie est faite de risque nan ?

Les clés bien en sécurité dans une poche de son pantalon, il reprit la route dans le sens inverse pour sortir de leur cachette. On devait certainement avoir abandonné les recherches depuis le temps. Alors c'est le moment de commettre un autre mefait ! Certainement bien plus répréhensible que de voler un goûter dans un distributeur ou un repas à une cantine... Mais visiblement ça ne changeait rien pour lui. Alors qu'il cherchait quelque chose visiblement du regard, l'air détendu les mains dans les poches, il ne tourna qu'à peine la tête vers le plus jeune pour lui répondre.

« Quelque paaart. Enfin, quelque part que je connais parce qu'en effet je ne connais pas du tout la ville comme tu l'a si bien fait remarquer. »

Ben non, autant ne pas se le cacher, il ne saurait même pas où vous envoyer pour vous acheter un croissant pour demain matin. Mais fort heureusement, ce n'était pas une boulangerie qu'il cherchait, mais un scooter bien sagement garé devant un magasin. Un regard à droit, un regard à gauche, et le voilà en train de détailler le modèle du regard histoire de savoir s'il pourrait aisément s'en emparer. Fort heureusement, il ne s'agissait là que d'un modèle bas de gamme, le genre de truc pas trop cher mais qui roule bien tant que c'est en bon état. Et par un tour de magie que la joueuse ne connaît pas parce qu'elle n'est fort heureusement pas une voleuse pro mais lui si, le jeune homme trouva le moyen de faire rouler temporairement la bête. Cela ne tiendrait pas bien longtemps mais cela ferait l'affaire. Encore un qui aurait certainement préféré accroché son moyen de locomotion tiens. Enfourché sur le deux roues, il regarda alors Noa.

« Alors tu te ramènes ou tu préfères rester chez papa et maman ? »

Quoi ? C'est un kidnapping d'enfant ? On pourrait le penser. Et en réalité on pourrait facilement se dire que c'est un mauvais plan de le suivre, mais dans la tête de Leo, il savait très bien qu'il ne comptait pas l'emmener dans un endroit louche pour ne plus jamais le laisser partir donc... Il n'y avait donc pas de soucis ! De toute façon même s'il pourrait s'agir là de comédie, le regard du jeune homme n'avait rien de malveillant. De toute façon, il démarre, et se met alors à mettre le plus de distance entre lui et le lieux du vol. On aurait tôt fait de déclarer se véhicule, et il ne vaut mieux pas être vu dessus quand cela sera fait.

La route ne dura en réalité pas si longtemps que ça, la ville ne se trouvait pas si loin de sa voisine qui se trouvait sur le bord de mer. Et s'il y a bien une chose que le jeune lougaroc connaissait au moins, c'est la direction du navire Nyx qui avait fait le trajet jusqu'ici. Les autres membres n'étaient pas tous revenu, et les quelques flemmard présent saluèrent le jeune Leo l'air flegmatique.

« Yo ! Me r'vla ! Faites pas gaffe au colis derrière, il est juste venu voir le bateau comme ça. J'ai fait ma part du jour ! »

Ouais Noa, tu es un colis. Descendu de son moyen de locomotion, il se tourna l'air fier et orgeuilleux.

« Alors ça en jette pas un max ? »

Si on peut ne pas prendre Leo au sérieux avec ses histoires de pirates, il faut l'avouer, la Team a les moyens et semble plus que réelle avec ça sous les yeux. Il y avait de quoi mener sa petite vie tranquille sur ce navire. Et encore, il ne s'agit là que d'une petite version de ce qui traîne à Alola, celui où Leo vit réellement. Ici, c'est juste pour se faire un peu discret.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avalon • Membre
Messages : 1549
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23
Localisation : Cimetronelle
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Human!Nigo | Oreki Hôtarô
Double compte : Azilys ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ball'Ombre ♦ Vibrobscur ♦ Morsure ♦ Rayon Lune
Race Pokemon/ Métier: Noctali Shiny
Team/Dresseur/Equipe: Sauvage
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Dim 29 Juil - 18:41


Vol à la cantine
feat. Leo ♥️

A leur service ? Ouai, Noa ne peut le nier. Alors il ne répond pas. Ca lui arracherait la bouche de devoir l'avouer, en vérité. Il a toujours considéré sa présence à Avalon comme du donnant-donnant : ils se servent de lui comme il se sert d'eux. Néanmoins, jusqu'à maintenant, ça a toujours plus fonctionné dans un sens que dans l'autre. Avant qu'il n'intègre l'école, le directeur lui a vendu monts et merveilles, et pour quoi ? L'abandonner dans un laboratoire miteux où il se fait chier comme un rat mort. Noa n'est pas fait pour ce genre de chose. Rester assit derrière un bureau, manipuler des produits plus ou moins dangereux, ce n'est pas pour lui. Le Noctali a besoin d'action. D'adrénaline. Il a besoin de se sentir vivant, de donner un sens à son existence. Or, ce n'est pas en écoutant les cours barbants d'un vieux croulant qu'il va trouver sa place dans ce monde. Il se fiche de l'histoire, il se fiche des mathématiques, il se fiche de l'orthographe. Noa ne compte pas rentrer dans le moule d'un être lambda en suivant la boucle infernale du métro-boulot-dodo. Il sait qu'il n'est pas fait pour ça, qu'il n'aura pas la patience de faire des études ni la sagesse d'obéir à un patron. Il veut mener sa vie comme lui l'entend, mais cela est inconcevable pour la société. Ses parents attendent de lui qu'il s'assagisse et devienne un citoyen modèle, mais Noa ne changera jamais.

C'est pourquoi il emboîte le pas de cet inconnu sans aucun remord. Sa mère lui dirait de ne jamais faire confiance à un étranger, mais il n'écoute plus ses conseils depuis trop longtemps. De toute façon, Noa a apprit il y a longtemps que la bonne foi ne réside pas que dans le cœur de ses proches. Son frère en est d'ailleurs le meilleur exemple. Si Leo se révélait être dangereux, Noa se défendra. Et s'il échoue, il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même. Parfois, il ne faut pas hésiter à prendre des risques, à saisir les opportunités. La satisfaction n'est pas toujours au bout du chemin, mais au moins il aura essayer et c'est bien ce qui compte. Certes, sa témérité risque de le pousser droit dans la tombe, mais ça fait parti des risques et Noa connaît le prix à payer. Enfin, si Leo voulait vraiment le tuer, il l'aurait fait bien plus tôt. Personne ne connaît l'entrepôt où Noa l'a mené, il aurait pu l'y tuer sans attirer l'attention de qui que ce soit. Alors à quoi bon se méfier de lui ? Le Noctali est bien plus curieux de savoir tout ce qu'il est capable de faire – et où il compte l'emmener.  Leo ne connaît pas la ville et il est facile de se perdre dans Lavandia lorsque nous sommes touriste. Pourtant, il a l'air de savoir ce qu'il fait. Étrange.

Ils arrivent rapidement aux abords d'une rue commerciale que Noa connaît bien, parce que son père y a habité avant sa naissance et qu'il a la mauvaise manie de le lui rappeler dès qu'ils y passent. Un peu circonspect, l'adolescent observe le blond qui jette un regard à droite puis à gauche avant de rejoindre un scooter. Noa ne prend même pas la peine de se demander si l'engin lui appartient, parce qu'il est certain que non. D'ailleurs, Leo confirme sa théorie en se mettant à bidouiller l'appareil. Il est sérieux de faire ça en pleine rue ? Certes, il n'y a pas personne, mais n'importe qui peut arriver d'une seconde à l'autre – le propriétaire du véhicule, par exemple. Il ne faut cependant que quelques instants au soi-disant pirate pour faire démarrer le moteur, qui cahote et crache de la fumée par son peu d'échappement avant de se stabiliser. Sans plus de cérémonie, Leo enfourche sa monture métallique et après une petite pique qui atteint Noa en plein dans le mille, l'adolescent grimpe derrière lui en s'agrippant à la poignée se trouvant à l'arrière de la selle. Or de question de passer ses bras autour de la taille de Leo. Si sa mère le voyait, elle ferait une crise cardiaque. Son fiston qui grimpe à l'arrière d'un scooter volé par un inconnu, sans le moindre casque sur la tête. Oui, ça sonne comme le plus mauvais des plans. Mais plus qu'inquiéter Noa, ça l'amuse.

Le duo fait ainsi route vers le sud, jusqu'à Poivressel. Le trajet ne dure guère longtemps mais, disons-le honnêtement, Noa n'en mène vraiment pas large. Malade des transports, les tremblements de l'appareil et le vent qui fouette son visage privé de casque lui donne la nausée. Mais qu'à cela ne tienne, il ne compte pas montrer le moindre signe de faiblesse à Leo. Il se contente d'espérer qu'ils arrivent bientôt afin de retrouver le plancher des Ecremeuh. Ce n'est qu'une fois arrivée au port que Leo s'arrête enfin et Noa n'attend pas qu'il coupe le moteur pour bondir de l'appareil. Heureusement, son teint est naturellement livide, alors son mal passe à peu près inaperçu. L'adolescent balaie ainsi les alentours du regard. Quelques loups de mer flânent sur les quais. Certains fument, d'autres se prélassent au soleil. Il y en a également quelques uns qui vérifient leur marchandise en ouvrant des caisses et des tonneaux d'un air méfiant. Leo échange quelques mots avec certains d'entre eux mais Noa est trop occupé à observer autour de lui pour prêter attention à ce qu'il dit. Il détaille plutôt les différents bateaux amarrés et son regard est aussitôt attiré par une frégate semblant sortir tout droit d'un film de piraterie. Magnifique embarcation au milieu des modèles bien plus modernes – et totalement dénués de charme -, elle attire les regards des plus curieux, et à raison.

Alors ça en jette pas un max ?
C'est votre bateau ?!

Noa n'arrive pas à y croire. Il aurait parié qu'une équipe de tournage s'affairait à l'intérieur de l'embarcation pour y tourner un film de pirate ou il ne sait quoi. Mais force est de croire qu'il appartient aux pirates dont Leo prétend appartenir. Mais donc, ces gars qu'il a salué, ce sont des pirates aussi ? Ils n'en ont pas franchement l'air, pourtant. Néanmoins, ce n'est pas Noa qui se fie aux apparences. Il se tourne plutôt vers Leo qui semble assez fier de lui. Avec ça, il compte sûrement prouver à Noa qu'il est bel et bien un pirate malgré l'absence de chapeau. Ok, l'adolescent veut bien y croire. Enfin, il ferait bien un tour du propriétaire avant d'en être sûr mais la théorie est déjà bien plus plausible désormais. Cependant, une question subsiste. Pourquoi Leo l'a-t-il emmené jusqu'ici ? Pour prouver sa bonne foi ? Noa doute que le blond s'enquiquine ainsi à prouver à tout le monde qu'il est bel et bien le pirate qu'il prétend être. Il y a forcément anguille sous roche. Reste à savoir quoi. Et plutôt que se torturer le méninges inutilement, Noa compte simplement puiser l'explication à sa source. C'est-à-dire auprès Leo lui-même.

Pourquoi m'emmener jusqu'ici ? Je sais que vous ne l'avez pas fait simplement pour me prouver quoi que ce soit. Vous avez autre chose en tête, n'est-ce pas ?

Noa a beau être jeune, il n'est pas né de la dernière pluie. Leo a forcément quelque chose derrière la tête. Mais quoi ?


©️ Halloween





NOA
{  Being unique is all about being different }

Noa ronchonne en #5aaeb6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 200
Pokédollards : 81
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Sam 11 Aoû - 18:00
Vol à la cantine

Bonjour, nous venons d’assister à un kidnapping d'enfant ! Oui, oui vous ne rêvez pas. Il était déjà livré au bateau comme convenu, il était maintenant question de récupérer l'argent et... Non j'déconne. Comme si Leo était du genre à kidnapper les gamin. Il faut avouer qu'il pourrait pourtant être terriblement dangereux dans le domaine pourtant. Il était venu les mains dans les poches et le jeune garçon l'avait suivit au final qu'avec ses mots en guise de bonne foie. Comme quoi, on pouvait certainement sous-estimer Leo, mais le jeune pirate pourrait être terrible dans son genre. Mais non, rien de tout ça. Au lieux de quoi, il se contenta d'emmener le gamin derrière lui sur un scooter volé, quoi de mieux que de donner l'exemple n'est-il pas ? Le propriétaire ferait certainement une bien drôle de tête quand il se rendra compte que son moyen de locomotion est tout simplement dans la ville d'à côté laissé tel quel. Un peu plus, et il pourrait contacter lui-même la police pour signaler le vol, juste pour le comique de la situation. Mais bon, il avait autre chose à faire comme... Se vanter devant le navire de Nyx. Ouais, il lui faut de toute façon pas grand chose pour se vanter, mais il était pas peu fier de pouvoir présenter le magnifique navire devant les yeux étonné du jeune brun. Le sourire du pirate s'étira en coin. S'il pouvait jusqu'à maintenant douter de la bonne parole du blond, impossible maintenant, il disait vrai. C'était évident d'ailleurs vu les échanges qu'il avait avec les gars présent sur le dit navire. Et même la manière dont il monta à bord, comme si c'était naturel chez lui, comme s'il rentrait dans une deuxième maison.

Le torse bombé, le sourire fier aux lèvres, il ne répondit pas immédiatement à l'interrogation plus que pertinente du jeune brun. Comme quoi, il suivait des gens au hasard comme ça, mais il n'était pas totalement dupe. Même s'il est un peu tard pour se poser des questions. S'accoudant alors à la rambarde du navire, il regarda alors le plus jeune de haut. Le navire qu'ils avaient pris pour venir ici n'était pas immense, du moins, il ne s'agissait là que d'une petite frégate là pour emmener quelques personnes en toute discrétion. Mais Nyx possédait bien plus impressionnant sur les îles.

«  Hmmm, un peu tard pour poser la question tu ne crois pas Noa? »

En une seule phrase, Leo révélait alors qu'il était bien plus intelligent qu'on ne pourrait le croire. Pour toute personne ayant douté, on se rend compte qu'il n'est pas juste un gamin qui aime courir dans tous les sens. Mais quelqu'un ayant visiblement toujours une idée dans sa tête pour se diriger. Si Leo n'avait pas la force physique de le faire, alors il userait de son cerveau tout simplement. Il est certes une bille profonde en math et même dans toutes ces choses o'combien utile qu'on vous apprend à l'école, mais il est débrouillard.

« Tu n'as pas envie de voir d'un peu plus près tout ça ? »

Lâcha-t-il sur un ton qui se voulait totalement désinvolte. Alors qu'il était en train de retirer le carquois accroché à sa taille et de retirer l'arc attaché également à lui pour le tenir en main. Un peu comme quand on retire ses pompes quand on rentre à la maison. Il pointa alors du doigt le nid de pie qu'il occupait régulièrement lui et son regard d'acier. Il était possible d'y monter avec un bon cordage à l'ancienne. Il faut avouer que la ferraille c'est pas forcément plus confortable.

« Tu peux même grimper si t'as le cran aussi. »

Attendant de voir ce que le gamin comptait décider, il grimpa alors dans les hauteurs, le regardant alors à deux mètres au dessus du sol avec son regard aiguisé et assuré. Les pirates déjà présents semblaient jauger et surveiller le gamin du coin de l’œil,mais aucune hostilité n'était présente, au pire Leo devra payer sa tourner s'il sont obligé d'intervenir voilà tout.

« Très franchement, j'me suis dis qu'à ton regard t'avais pas ta place dans ce bâtiment trop propre. C'est plus amusant d'être ici avec la mer derrière tu trouves pas ? C'est ce que moi j'ai décidé de faire. Mais ça je sais pas si t'es du genre à prendre aussi des décision, Noa. »

L'emploi de son prénom appuyait alors le jugement qu'il lui portait. Noa est-il le genre de gamin à pouvoir choisir ce qu'il veut faire ? Du peut qu'il en voyait, il avait la fougue et l'envie qu'on pouvait alors retrouver chez les membres de Nyx. Cette envie de liberté sous le couvert d'un groupe qui partage ce même point de vie. Cette possibilité de faire plein de choses tout en ayant un endroit où retourner. C'est ainsi que Leo voyait Nyx depuis qu'il y était, et malgré son jeune âge, il en avait un peu l'expérience. S'était-il trompé sur le compte de Noa ? Il le saurait vite,mais pour l'instant, il dirait que non au vu de son regard admiratif. Comme quoi, même le jeune blond pouvait parler alors dans la subtilité. De toute façon, le gamin n'était pas obligé d'y répondre de suite.

« De toute façon on compte bien repasser par ici. On a encore des choses à faire. »

Le ton de la flegme... Des fois que ça l'intéresserait vois-tu... Je dis ça je dis rien moi. Phrase sortie de nulle part bonjour. Mais pas si mal placé que ça.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avalon • Membre
Messages : 1549
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 23
Localisation : Cimetronelle
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Human!Nigo | Oreki Hôtarô
Double compte : Azilys ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ball'Ombre ♦ Vibrobscur ♦ Morsure ♦ Rayon Lune
Race Pokemon/ Métier: Noctali Shiny
Team/Dresseur/Equipe: Sauvage
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Ven 31 Aoû - 21:46


Vol à la cantine
feat. Leo ♥️

Oui, disons-le, il aurait été préférable de questionner Leo sur ses véritables intentions avant de le suivre. Mais que voulez-vous ! Noa, il est en plein dans cet âge bête où l'on préfère agir avant de réfléchir, parce que l'on refuse de passer pour un poulet (tchiiip tchip tchip tchip tchiiip /pan) en s'embarrassant de mille et un questionnements. De toute façon, l'adolescent fait parti de cette catégorie de personnes qui ne croient que ce qu'ils voient. Alors si Leo tenait tant à le convaincre, il lui fallait forcément apporter les preuves nécessaires. Mais même face au bateau, Noa demeure sceptique. Après tout, rien ne lui garantie que cette frégate appartient bien à des pirates, et qu'elle n'est pas là à des buts cinématographiques ou même scientifiques. Poivressel est connue à Hoenn pour son Musée Océanographique et son chantier naval, preuves concrètes de l'intérêt que porte les habitants pour les études sous-marines et la navigation en règle générale. Alors certes, aux dernières nouvelles, les tendances concernent des bateaux bien plus modernes au design bien moins élégante que la frégate amarrée devant l'adolescent. S'agit-il donc vraiment d'un bateau pirate ? Existe-t-il encore des canailles voguant sur l'océan ? Noa a encore du mal à y croire. Ce genre de chose, ça n'existe qu'à la télévision.

Pourtant, Leo lui propose effrontément de venir voir tout cela de plus prêt. Le Noctali hésite pendant un instant. Peut-il vraiment prendre le risque de monter dans ce bateau ? Qui lui promet qu'un guet-apens ne l'attend pas sur le pont ? Il jette un regard à droite, à gauche, guettant les comportements des hommes flânant sur le port. Mais personne ne le regarde, tous semblent bien trop occupés avec leurs petites affaires. Alors Noa s'approche de l'échelle de coupée, hésite encore, puis s'engage sur les marches en serrant les poings. L'instant d'après, il rejoint Leo sur le pont. Ce dernier s'est dépouillé de son carquois et de son arc, les abandonnant en bas du mât. Le soi-disant pirate en pointe d'ailleurs le nid-de-pie juché tout en haut, et l'adolescent bascule la tête à s'en rompre le cou afin de l'apercevoir. Après une dernière pique qui fait mouche, Leo se lance dans les cordages, aussi agile qu'une araignée sur sa toile. Bien décidé de prouver que ce défi ne lui fait pas peur, Noa se hâte de se lancer à sa suite, prêt à grimper aussi haut qu'il le faut.

Évidemment, le Noctali a besoin de quelques secondes pour trouver son équilibre, mais l'escalade ayant toujours été l'une de ces disciplines favorites, il s'adapte très rapidement à ce support pourtant si différent des arbres ou des montagnes. Bientôt, ses doigts agrippent les cordes avec force tandis qu'il pousse sur ses pieds afin de se donner l'impulsion nécessaire pour grimper toujours plus haut. Parfois, il regarde en bas et apprécie la vue de sa hauteur. Noa ayant grandi à Cimetronelle, il n'a jamais eu la phobie des hauteurs – au contraire même, ça le fascine. Il aime voir le monde d'un point de vu différent. Souvent, du haut des arbres ou des collines, il paraît bien plus calme, bien plus silencieux. Le regard céruléen de Noa se tourne alors vers la mer. Elle s'étend à l'horizon devant ses yeux fascinés, calme, sereine, représentation même de la liberté et des limites repoussées. Soeur jumelle du ciel, elle ouvre grands ses bras aux adorateurs de l'évasion, aux esprits libres décidés à aller encore plus loin. Combien de fois le jeune garçon a-t-il rêvé d'embrasser cette liberté tant désiré ? Lui-même ne saurait le dire. Et là plus que jamais, elle est à portée de main, prête à l'accueillir dans sa harde d'âmes évadées. Mais est-il vraiment prêt à faire le grand saut ?

Très franchement, j'me suis dis qu'à ton regard t'avais pas ta place dans ce bâtiment trop propre. C'est plus amusant d'être ici avec la mer derrière tu trouves pas ? C'est ce que moi j'ai décidé de faire. Mais ça je sais pas si t'es du genre à prendre aussi des décision, Noa.

Le Noctali lève les yeux vers Leo qui a presque atteint le nid-de-pie, déjà. Et la vérité de ses mots laisse l'adolescent sans-voix. Non, il n'a jamais pu prendre ses propres décisions dans sa vie. Aux yeux de tous, il n'est encore qu'un enfant, un être entièrement dépendant de ses parents et contraint à se plier à leurs propres choix, quant bien même ils vont à l'encontre de sa nature-même. Noa le sait, il n'est pas fait pour une petite vie bien rangée. Il est conscient que ses parents attendent de lui qu'il soit « comme tout le monde », mais Noa ne rentrera jamais dans la norme. Il sera toujours trop bizarre, trop indépendant, trop lui pour convenir aux attentes de la société. C'est pourquoi il en trouve sa place nulle part. Sa voie, lui seul peut la trouver. Lui seul sait ce qu'il a de mieux pour lui. Et Noa sait que sa place n'est pas sur les bancs dans l'école, ni au sein d'un laboratoire. D'ailleurs, il n'est sûrement pas fait pour travailler pour Avalon non plus. Ce dont il a besoin, pour l'instant, c'est de goûter à la liberté, de la saisir à pleine main et de profiter de tout ce qu'elle a à lui apprendre. A l'âge où l'on ne sait pas si nous sommes encore un enfant ou déjà un adulte, il est important de se construire et d'enchaîner les expériences. Or, ce n'est pas à l'école que Noa va se découvrir. Mais en vivant ses propres aventures, en apprenant ses propres leçons.

Noa rejoint finalement le nid-de-pie et s'y glisse avec une souplesse certaine. Leo est déjà là et l'adolescent plante son regard dans le sien avec un sérieux qu'on ne lui connaît pas. Le pirate s'est affranchi des codes et des barrières de la société, décidé à mener la vie qu'il entend. Et le Noctali est bien curieux de savoir comment. Plus que jamais, il a besoin de s'enrichir de l'expérience d'autrui avant de prendre la décision qui pourrait changer sa vie.

Comment les choses se sont-elles passées pour vous ? Vous ne regrettez pas, parfois ?

Parce que si Noa a soif d'aventure, il ne peut s'empêcher de penser à sa mère et à son père. Même s'ils ne le comprennent pas toujours, leur amour est sincère. Peut-il vraiment leur en vouloir d'être impuissants face à sa souffrance ? Après tout, les enfants ne viennent pas avec un mode d'emploi, il appartient aux parents de comprendre comment ils fonctionnent. Et parfois, ils sont bien trop complexes pour y parvenir.

J'ai soif de liberté. Je veux partir loin d'ici, loin de tout, et mener la vie que j'entends. Mais comment savoir que nous avons prit la bonne décision ?

Voilà le frein qui empêche Noa d'avancer. La peur de l'inconnu est un sentiment normal et parfaitement justifié. Mais plus que cela, le Noctali craint se perdre alors qu'il désire se trouver. Peut-il vraiment prendre le risque de s'enfoncer plus loin encore dans les ténèbres ?


©️ Halloween





NOA
{  Being unique is all about being different }

Noa ronchonne en #5aaeb6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 200
Pokédollards : 81
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   Lun 17 Sep - 21:33
Vol à la cantine

Maintenant qu'il était dans son environnement, Leo semblait encore plus détendu. Enfin... En vrai, on se demande souvent s'il est capable de stresser le bougre tellement il donne l'impression d'être en terrain conquit tous le temps. Mais maintenant qu'il était sur son navire qu'il connaissait bien, il n'y avait plus de raison d'être un minimum attentif à ce qu'il se passait autours de lui. On ne dirait pas comme ça, mais il n'est pas autant que ça en freestyle à l'extérieur. Quand il est dehors pour le travail, il prend garde à ne pas se faire arrêter et de se fait surprendre. Mais ici.. C'est son chez lui. Son p'tit coin. Le navire qui le porte à travers les flots, pouvant alors le ramener au repère de Nyx où il se sent si bien. Avec des membres qu'il avait l'habitude de côtoyer, à tel point que ces derniers ne réagirent pas plus que ça lorsque le jeune Noa est monté sur le navire. Un regard en coin, légèrement suspicieux, comme pour se dire : au moindre truc louche on lui saute dessus. Mais c'est l'ignorance qui reprend rapidement le dessus quand il se met à suivre le jeune pirate sur les hauteurs. Ainsi, spectateur de la mer et de la ville qui s'étendait de l'autre côté du navire, Leo se retrouva dans une des parties du navire qu'il côtoyait le plus en dehors du pont et de sa chambre. Les hauteurs dans les cordages.

Le sourire en coin devant le plus jeune qui bien que plus lent, eut le cran et la facilité de le suivre jusqu'en haut, il n'en dit rien quand il le regarde s'installer à côté de lui, alors que lui-même avait les jambes qui pendaient dans le vide, appuyé sur le bois bien entretenu d'un air nonchalant. Si ce n'était pas sa mission de recruter des membres, il était parfaitement en droit d'aiguiller ceux qu'il jugeait comme étant potentiellement intéressé. Il lui suffirait alors de rencontrer le capitaine pour que la chose se fasse en règle, mais pour ça, il faut qu'il le veuille.
D'un regard en coin, il l'écouta avec un sérieux qui semblait rare sur ses traits. Comme si on le trouvait trop souvent un peu trop stupide, mais qu'en réalité, Leo réfléchissait toujours à ce qu'il disait contrairement aux apparences. Comme s'il avait su très exactement quoi dire pour attirer le jeune Noa et le faire alors arriver jusqu'ici. Jusqu'à ce qu'il se pose ces questions. C'est presque vrai. N'allons pas non plus le traiter de devin.

«  Des regrets ? Pourquoi je regretterais ce genre de vie ? Je peux faire ce qui me plaît tout en étant utile en même temps et donc gagner ma vie. Je suis libre de demander à aller où je veux et j'ai des camarades sur qui comptes. Nan franchement, c'est la belle vie. »

Du moment qu'on apprécie bouger tous le temps, ne pas avoir de routine, ni de petit confort à tout prix à chaque fois. D'avoir des journées parfois longues et dures. Parfois un peu moins. Supporter d'être en groupe, d'avoir son mot à dire, mais un minimum de respect pour pouvoir bien vivre en communauté. Non franchement, c'est ce qu'il fallait au gamin casse-cou qu'il était, le travail rangé, trop peu pour lui. Et il faut l'avouer, il avait toujours un peu flirté avec l'illégalité, ça avait quelque chose de grisant presque.

«  Ça mon gars, y a que toi qui peu le savoir. Si rester surplace à faire ce qu'on te dit te convient c'est pas fait pour toi. Mais si t'as envie de te jeter dans le tas sans réfléchir et juste profiter... Alors là c'est p'tête la bonne solution. »

Se redressant sur ses jambes pour se mettre alors debout sur le nid de pie. Il posa ses mains sur ses hanches, ses cheveux blond flottant alors au vent.

«  J'ai fugué personnellement. Ça m'a facilité le choix, mais j'étais juste convaincu que ce n'était pas la vie que je voulais mener. Pas celle que mes parents voulaient m'imposer. Certainement qu'ils voulaient rien d'bien méchant, au contraire même. Mais je me sent bien plus investi depuis que je suis au service du capitaine qu'avant. »

D'ailleurs, quand on y pense, c'est le Capitaine qui avait alors suggérer à Leo de venir. Au final, la boucle est bouclé, lui même suggéré à un gamin qu'il jugeait capable de les rejoindre. Comprenant alors ce que Jack avait vu ce jour-là. Certainement avait-il vu le même regard de liberté et cette envie de se démarquer et de profiter. Et de se trouver une place qui lui convient. Il en eut le sourire, un large sourire.

«  P'tête bien que le Capitaine m'a vu à l'époque comme je te vois maintenant. »

Jack c'est un chic type. Si Leo ne peut pas le côtoyer tous les jours, il l'apprécie énormément et ne se gêne pas pour lui faire des vacheries ou aller boire avec lui. Son dévouement pour ce dernier est évident, Jack c'est un peu le grand frère qui a su le comprendre et lui offrir alors la place qui lui manquait. P'tête que lui aussi avait su comprendre Noa.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vol à la cantine [Pv : Noa]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Vol à la cantine [Pv : Noa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Programme national de cantine scolaire...
» On engraisse bien les cochons...
» Les SCP ou comment alimenter ses cauchemars
» C'est Clean dans la Cantine !
» La cantine du camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-