Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 2
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 25
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Scrooge (Guilty Crown) couleur modifiée par Photoshop
Double compte : None

PokéProfil
Attaques & Armes:
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
MessageSujet: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 16:30

Desmond S. De Beauchesne

“La rédemption ne se résume pas à la survie de notre âme mais à sa résurrection.”
©️️Feat. Scrooge
(Guilty Crown)
couleur modifiée
Nom Prénom :
Desmond Selian Du Bois De Beauchesne.
Age :
26 ans.
Orientation et situation :
Pansexuel, célibataire.
Métier ou Occupation :
Esclave.
Région et ville :
Né à Romant-sous-Bois, à Kalos. Résidant actuellement à Unys.
Race :
Hybride Desséliande
Groupe :
Team Chronos
Attaques/Armes/Équipement :
Hantise
Encornebois
Vibrobscur
Force Nature


Physique

Considérant sa nature d'hybride Desséliande, il n'est pas étonnant de constater que Desmond est un homme très grand et d’apparence très longiligne, mesurant dans les environs du mètre quatre-vingt dix. Ses membres sont longs, fins et tous ses mouvements sont empreints d’une certaine noblesse, même si beaucoup qualifierait cela plutôt d’arrogance. Malgré sa minceur, il n’est cependant pas dénué de musculature. Il pèse dans les environs des soixante-quinze kilos de muscles et possède des épaules et des hanches larges, solides. Il a le port assuré, et se tient toujours bien droit, les mains souvent dissimulées dans ses poches. Ces dernières arborent de longs doigts fermes et parsemés de cicatrices, des symptômes de sa vie actuelle. C’est un homme qui pourtant a souvent la tête légèrement baissée, regardant par en dessous sa capuche, comme si il y avait une certaine réserve derrière son apparente assurance.

Le visage de Desmond est relativement banale: il est plutôt longiligne, ses traits plutôt marqués, son nez est long et fin, son menton étroit et pointu mais ses mâchoires sont plutôt larges, tandis que ses lèvres pâles et fines prennent souvent une expression bougonne. Ses pommettes sont basses et ses yeux d'un rouge perçant sont encadrés par des cernes prononcées. Ses sourcils sont fins et très souvent froncés, accentuant son air renfrogné. On peut clairement voir qu'il ne s'occupe plus vraiment de son apparence depuis un moment, de par sa chevelure d'un vert foncé profond qui lui arrive jusqu'à la nuque. Épais et volumineux, quelques mèches de cheveux retombent de façon éparse devant son visage.

Quant à ses vêtements, Desmond porte souvent les mêmes types de vêtements pour la simple et bonne raison que ce sont en grande partie les vêtements qu'il portait lors de son enlèvement avec en bonus les quelques frusques que son maître avait daigné lui offrir. De couleurs sombres et souvent abîmés par l'usure, on le croise souvent portant un pantalon simple et droit, des chaussures de ville à bout pointu, des hauts à manche longue recouverts d’un pull en coton noir. Quand il sort, il porte son très reconnaissable manteau long en cuir brun, lui aussi quelque peu usé et sale, avec une capuche qu'il remonte systématiquement sur sa tête pour dissimuler son identité.

La forme hybride de Desmond commence par le changement de sa peau, qui prend l'aspect d'écorce desséchée. Elle se détache même par endroit, laissant voir un corps spectral à travers les craquelures. Ses cheveux se muent en feuilles et quelques unes poussent sur ses bras, ses épaules mais surtout sur ses poignets, alors que des branches semblables à des cornes poussent rapidement sur son front et les côtés de son crâne. Ses doigts deviennent des branches griffus, sa bouche s'étire et se craquelle pour former un sordide rictus, le blanc de ses yeux devient d'un noir profond.

Caractère

Un spectre dans un arbre mort. Quoi de mieux pour décrire le caractère de Desmond ? Durant sa plus tendre enfance, Desmond était calme et posé, intelligent et prudent, toujours dans la mesure et ne faisant jamais rien sans y avoir songé mûrement avant. Mais à partir de ses quatre ans, on disait plutôt de lui que c’était un enfant perturbé, lunatique, qui était victime de violentes sautes d’humeur. Incapable de contrôler ses émotions, il devenait agressif envers les autres enfants et les terrifiait par pur plaisir. A cause de cela, l’enfant fut très vite évité par les autres mais cela ne semblait guère lui poser de problèmes. C’était le genre d’enfant à passer sa journée à parler à lui même, à écrire, à lire, pendant que les autres étaient dehors. Il était complètement introspectif, et au final, cela n’a pas vraiment changé, malgré les apparences qu'il se donne.

Desmond De Beauchesne était un individu qui semblait au premier abord très agréable à côtoyer, un peu extraverti certes, mais qui respirait le charisme, la politesse et une certaine aisance relationnelle. Il jouait le jeu, cela va sans dire et il était difficile de savoir quand il était sincère ou non. En tout cas, c'était un individu qui semblait avoir énormément confiance en lui, au point où on pouvait le qualifier d'extrêmement égocentrique et arrogant. Il avait un sens de l'humour noir relativement aisé mais savait également garder son sérieux quand la situation l'exigeait. Il était très intelligent, un tacticien hors pair, ce qui lui a permis très rapidement d'avoir l'admiration de ses pairs.

Mais la part sombre de sa personnalité était toujours là, juste mieux dissimulée. Desmond était en effet quelqu'un qui pouvait sembler froid et cruel sur certains aspects. Lui, ne le voit pas de cette façon. Il se considère juste comme exigeant envers les autres comme envers lui même. Il n'avouera pas en public cependant qu'il apprécie de tourmenter ceux qu'il qualifierait de trop naïfs ou innocents. C'est sa façon à lui d'essayer de les rendre meilleur, du moins c'est comme ça qu'il s'imaginait les choses.

C'était également un écologiste dans l'âme, un amoureux de la nature et pour cause, on l'a souvent accusé d'aimer plus les plantes que les humains ou les Pokémons. Ce qui n'est pas tout à fait faux ni tout à fait vrai. En effet, Desmond est quelqu'un qui, sous ses airs hypocrites et cruels, s'attache profondément à ceux qui savent le toucher. Ce n'est pas chose facile, cela est certain et la meilleure illustration en est que malgré ses nombreuses conquêtes, aucunes n'est jamais resté longtemps à ses côtés. Pour Desmond, s'attacher aux autres est source de douleur et de faiblesse. Mais il aime sa famille et ses amis proches et se montrera très protecteur envers eux.

En tout cas une chose est sûre, il exècre la violence et la brutalité, et cela est fortement visible quand il se prend d’une soudaine colère. Il se remettra très vite en question et reprendra une attitude plus posée, s’excusant platement devant son interlocuteur. Être cruel d'accord, être vicieux passe encore mais la violence brute, ça non. Avec le temps, Desmond semble avoir développé une étonnante capacité à reprendre son calme, à changer de visage dés qu’il en a besoin, de masque devrait on dire. C’est surtout l’influence de son père qui est responsable de cet apprentissage. L'attrait de Desmond pour l’art du bien paraître n’a fait qu’exacerber cette partie de lui même.

Depuis qu'il est devenu esclave de la Team Chronos cependant, son caractère a relativement changé. Le masque du directeur est tombé et à présent il ne se dissimule plus derrière de faux sourires et des faux semblants. A présent, quand il veut dire quelque chose, il le dit, même si cela peut lui attirer des problèmes. Il se montre franc, direct et sa cruauté semble avoir été exacerbée par ses souffrances. Toujours aussi égocentrique, il sera complètement aveugle au malheur des autres et préférera ignorer le sort de ses victimes, voir même pire, c'est devenu un moyen pour lui de se défouler. Tuer quelqu'un ne lui apportera rien, mais le faire souffrir lentement, là c'est autre chose. La frustration d'être réduit à l'état d'esclave a rudement atteint son mental, cela est certain. Il ne sera pourtant pas agressif pour autant, préférant rester dans le dénis. Si quelqu'un s'approche de lui pour lui parler, il ne l'enverra pas pour autant paître.
Car après tout, discuter quelques minutes cela permet au moins de se changer les idées, même pendant un laps de temps aussi court. Il jouera le jeu, reprendra presque ses vieilles habitudes.
Mais ce n'est qu'une façade au final... ou pas. Après tout, il s'est bien attaché aux quelques personnes qui ont essayé de le sortir de sa situation.

Histoire

La présentatrice, une belle jeune femme aux cheveux rouges qui tombaient sur ses épaules en boucles disciplinées, se tenait prête, assise dans un imposant fauteuil aux allures confortables, au milieu d'un plateau coloré et enluminé de façon ostentatoirement luxueuse, alors qu'une maquilleuse s'activait à lui repoudrer le visage et lui remettre du rouge à lèvres rapidement. Bientôt, un technicien leur fit la remarque que l'émission allait reprendre et la maquilleuse s'éclipsa alors que la présentatrice affichait son plus beau sourire.

"Bonsoir et bienvenue à tous les téléspectateurs qui nous rejoignent. Aujourd'hui, dans l'émission "Les Lumières de Kalos", nous recevons un invité de marque qui fait beaucoup parler de lui en ce moment dans les médias. C'est un jeune homme volontaire et dynamique qui a su reprendre les rênes de la multinationale de son père avec brio. Il est beau, il est intelligent, il est talentueux et son passage dans notre émission n'a que trop tardé. Applaudissez, s'il vous plaît, Monsieur Desmond Du Bois De Beauchesne."

Les applaudissements retentirent dans les gradins alors que les lumières s'agitaient, balayant le plateau dans tous les sens. Puis entra Desmond.
Il était élégant dans son costume noir, sa silhouette longiligne ne faisant qu’accentuer son apparence noble et ses cheveux d’un vert profond court et coiffés vers l’arrière étaient impeccable. Sur son visage, un sourire qui se voulait charmant et bienfaisant alors que ses yeux rouges balayaient le public. Il salua ce dernier avec l’aisance d’un homme politique avant de venir s’asseoir à la place que lui indiquait la présentatrice, et les applaudissements s’arrêtèrent peu à peu.

- Monsieur De Beauchesne. Bonsoir et encore merci d’avoir accepté de venir sur ce plateau.
- Mais je vous en prie, appelez moi Desmond. Monsieur De Beauchesne, c’est mon père.


Sa voix était suave et grave, au demeurant charmante. Il croisa les jambes, prenant un air détendu, s’appuyant sur l’accoudoir du fauteuil. La présentatrice étouffa un gloussement avant de reprendre.

- Entendu. Desmond, résumons un peu votre parcours aux téléspectateurs qui ne vous connaîtraient pas déjà. Votre père, M. De Beauchesne a créé une entreprise d’innovation dans l’énergie renouvelable et le développement durable, Beauchesne Innovation & Development. Il a commencé à Illumis avec l’héritage de sa famille qui faisait partie de l’élite de Kalos, avec un projet d’énergie renouvelable inspiré par les plantes.
- C’est exact.
- Est-ce que le fait de venir d’une famille aussi prestigieuse vous a intimidé au départ ? Votre père vous mettait il et vous met il toujours un peu trop de pression ?
- Non, je ne pense pas. Vous savez, Audrey… Je peux vous appeler Audrey ? Bien. Vous savez, j’ai une capacité d’adaptation qui m’a toujours permis d’anticiper et d’être force de proposition, comme on dit dans notre milieu. Et même si bien sûr, je savais que d’être descendant d’une aussi belle lignée que celle des De Beauchesne, tout en étant un Pokémon, pouvait être difficile à porter, j’avais confiance en mes capacités.
- Justement, vous abordez un point intéressant. Votre interview dans le magazine Excellence...


Elle prit un magazine sur le petit meuble posé près d’elle. Sur la couverture, il y avait une photo de Desmond, tenant sa cravate entre ses doigts d’un air assuré, assis dans un grand fauteuil au milieu d’un décor boisé.

- Vous affirmez être un Desséliande.
- Oui. Tout comme ma mère.
- Et vous en êtes fier ?
- Pourquoi ne le serai-je pas ? Je suis le plus à même de savoir comment fonctionne les arbres et les plantes, ainsi que leur échange d’énergie. Je ne suis pas scientifique mais j’ai une certaine sensibilité à ces choses là qui m’a permis d’améliorer grandement les projets de la société Beauchesne Innovation and Developpment. Certes, cela aurait pu me fermer quelques portes, mais je me suis toujours dit : “Desmond, si on te ferme des portes à cause de ta nature, crochète la ou ouvre la avec un grand coup de pied, si cela peut permettre de changer les choses.”
- Très belle façon de voir les choses, Desmond.
- Merci. Il est vrai qu’il y a encore beaucoup trop de Pokémon qui n’osent pas se lancer dans l’entreprenariat à cause de ces préjugés. Malheureusement, la cohabitation n’est pas toujours facile et cela est déplorable.
- Vous êtes donc un grand défenseur de l’écologie.
- En effet. C’est la base même du combat de mon père, de ma mère et moi même.
- Vous avez très récemment confronté la société Hermann Bros concernant leur mine de charbon. Vos propos ont été jugés particulièrement agressif ce qui est étonnant venant de vous.
- Il y a certaines choses qu’une personne ne peut accepter. Pour mon cas, ce sont les actes irréfléchis et irrationnels. Et la pollution en fait partie. Nous vivons dans un monde ou le rendement prime, certes, mais est-ce une raison pour détruire les forêts, massacrer le sol et en piller les ressources ? Nous sommes dans une situation compliquée, Audrey. La pollution des grandes villes n’est pas l’unique responsable de l’état actuel de notre terre. L’agriculture et les énergies doivent devenir renouvelable. Ce n’est pas une question de confort mais de nécessité pour l’avenir.


Le public applaudit et Satô poussa un grognement, lançant sa canette vide sur la télévision dont l’image tressaillis un instant. Il se leva, à moitié chancelant, ses longs cheveux noirs retombant devant son visage émacié, une barbe de trois jours parsemant ses joues creuses.

“Et on en parle de la politique de ton entreprise, salopard ?! Du fait que tu exploites tes employés et que tu les traites comme des moins que rien ?! Que tu t’en mets plein les poches derrière tes faux semblants et tes beaux discours ?!” s’exclama-t-il avant de cracher sur la télévision. Il grommela quelques insultes supplémentaires avant de se laisser tomber de nouveau dans son fauteuil, attrapant une nouvelle cannette de bière.
Satô n’avait pas toujours été dans cet état. Avant tout ça, il avait un appartement dans l’un des quartiers les plus confortables d’Illumis, une femme qu’il aimait plus que tout et une vie correcte. Certes, il n’avait pas eu une vie facile mais tout allait mieux ces derniers temps. Quand il était gamin, il était faible et rachitique, les autres enfants le martyrisaient et surtout ses parents ne s’étaient jamais vraiment préoccupés de lui. Rien que d’y repenser, ça le mettait dans une colère noire. Toutes ces journées d’enfance avec l’absence d’un père, trop occupé à se balader et faire des combats avec ses Pokémons… et sa mère qui les étudiaient en tant que professeur et qui lui disait tout le temps “Non, Satô, maman est occupé.” Il pensait avoir laissé tout ça derrière lui en quittant Johtô. Mais il y avait des Pokémons partout. Ces satanés Pokémons qui se faisaient passer pour des gens normaux. Des monstres comme ce De Beauchesne et ses sourires d’hypocrite.

“Je leur ferai payer à ces monstres… Je le jure…” dit il en buvant une nouvelle rasade d’alcool devant sa télévision qui continuait à passer l’interview de son ancien patron. Quelle tête de premier de la classe il avait, celui là. Satô songeait au fait que s'il avait pu terminer ses études, il aurait pu être encore plus haut placé que ce type… mais la mort de sa mère l’avait poussé dans une profonde dépression et il avait tout laissé tomber. Il avait trouvé des petits boulots à droite à gauche, mais il était loin de son poste rêvé de scientifique en chef. Enfin, il avait fait une croix dessus depuis longtemps. Sans diplôme, il n’arriverait à rien de toute façon... Des larmes commencèrent à couler sur ses joues et il les essuya avec une certaine hargne, rendue maladroite par l'alcool. Ce n’était pas juste... Pourquoi lui avait il une vie idylique et pas Satô ?
Il jeta un instant un regard sur la table basse de son petit studio insalubre. Un bout de papier avec un nom et un numéro de téléphone y était posé nonchalamment, ainsi qu’un rapide croquis d’un sablier. La Team Chronos, hein..? Satô soupira puis fixa de nouveau le poste. En voyant le sourire de son ancien patron, sa haine revint bien vite. Il récupéra son téléphone et appela le numéro inscrit sur le papier.

“Oui, c’est Satô Mumei. Hmm… Votre proposition, elle tient toujours..?”

~~~

18h30. Illumis, place centrale.
Les bureaux de la société Beauchesne commençait à se désemplir peu à peu alors que le soleil avait laissé place à la nuit. Desmond voyait des employés passer devant la porte ouverte de son bureau toutes les cinq minutes et il poussa un grognement désapprobateur. Pour réclamer une promotion, ça y allait mais pour rester un peu plus tard pour boucler un dossier, il n'y avait plus personne. Il jeta un coup d’œil à son grand aquarium qui était placé devant sa fenêtre où bougeaient mollement une jungle de plantes aquatiques. Elles semblaient d'ailleurs faire un peu la tête à bien y regarder. Desmond se leva, soudainement inquiet et récupéra un peu d'engrais liquide dans son placard. Il souleva le capot de l'aquarium et y versa quelques gouttes. Oui, un aquarium sans poisson cela pouvait sembler étrange pour la plupart des gens mais Desmond appréciait nettement plus la verdure. D'ailleurs, son bureau et son entreprise en était remplie, et le prix accroché sur le mur de l'entreprise la plus verte n'était pas là pour rien.
Desmond observait à travers l'aquarium la lumière de la tour prismatique qui illuminait la nuit, quand il entendit un timide "bonne soirée" venant de la porte. Il se retourna vivement, fronçant un sourcil et claqua des doigts vers son interlocuteur mais en continuant de regarder vers l'extérieur.

"Michel ? Je peux te voir deux minutes, s'il te plaît ?"

Le susnommé sembla hésitant et apeuré mais entra dans le bureau. C'était un hybride Mélodelfe d'une quarantaine d'année, assez petit et rondouillard, avec des grands yeux humides et des cheveux roses bouclés, mais qui avait cette apparence qu'ont les gens profondément gentil. Sauf que Desmond n'avait pas besoin de "gentils" dans son entreprise, et il allait bien falloir lui faire comprendre. Le jeune PDG lui offrit un sourire faussement jovial avant de l'inviter à s'asseoir d'un geste de la main. Philippe s'exécuta et Desmond fit bien attention à rester debout, s'appuyant contre son bureau, afin de se placer en supériorité.

- Grégor m'a dit que tu n'avais pas terminé le dossier Pitavin.
- Ha euh... oui. Pardonnez-moi, monsieur, il ne me reste plus grand chose à faire, je suis sur la conclusion. Je vais finir lundi, je vous le promet.
- Michel...
dit il en prenant un air profondément attristé, ce qui était complètement faux bien évidemment. J'aimerais te faire confiance, mais cela fait déjà depuis le trimestre dernier que tu nous sembles distrait...
- Je sais, monsieur, mais... vous savez, ma famille en ce moment... ma femme est malade et j'essaye de rentrer le plus tôt possible pour être disponible pour elle.


Desmond poussa un soupir en fermant les yeux, venant poser une main sur l'épaule de Michel, faussement compatissante.

- Michel, tu comprends que j'essaye de faire tourner une entreprise, n'est-ce pas ?
- Ou-Oui, monsieur...
- Je t'aime bien, et j'ai été très patient avec toi mais toute cette histoire, ça commence à devenir un peu trop embêtant pour la Beauchesne Innovation and Development, tu comprends ?
- ... Oui... mais...
- Si le dossier n'est pas rendu lundi soir, je me verrais forcé de te muter dans une succursale à Sinnoh... Très, très loin de ta chère et tendre.


Michel avait pâlit, ses yeux devenant encore plus humide qu'à l'accoutumée. Pathétique. Desmond se pencha vers lui, ses yeux rouges semblant transpercer son âme.

- Suis-je clair..?
- Ou...Oui, monsieur...
- Alors tu peux disposer.


L'employé se leva précipitamment, serrant son cartable contre lui comme si sa vie en dépendait avant de s'éclipser rapidement. Desmond, un sourire carnassier aux lèvres, mit sa main en porte voix.

"Passe le bonjour à ta femme de ma part !" s'exclama-t-il avant de laisser s'échapper un léger rire mesquin, portant sa tasse de café à ses lèvres. Que c'était drôle de taquiner ces gens qui n'avaient aucune confiance en eux. Enfin, il n'avait pas que ça à faire et Desmond retourna derrière son bureau pour finir les dossiers en cours. C'est qu'il avait du travail à finir, lui.

Une bonne demi-heure plus tard cependant, il fut interrompu par un appel sur son portable. Poussant un soupir, il attrapa l'appareil et vit sur l'écran "Papa". Il décrocha immédiatement et commença à ranger ses dossiers.

"Oui, papa ? ... Oui, oui, j'ai presque fini. Ça va, ton dos ? Ça s'est bien passé avec Leslie..? ... Ok, super. ... Ok, écoute, je finis de ranger tout ça et j'arrive, d'accord ? ... Oui, oui. ... Maman est pas encore rentrée ? ... T'en fais pas, elle doit être occupée au labo, tu sais comment elle est..."

Il attrapa son long manteau de cuir brun et l'enfila avec une certaine difficulté, maintenant son téléphone entre son oreille et son épaule.

"Pour ce soir..? Non, non, ne cuisine pas, tu dois te reposer. ... Non, j'insiste et je te jures que si tu oses préparer le moindre bol de chips, je te renie ! ... Oui, même des cacahuètes !"

Desmond eut un léger rire en sortant de son bureau et en se dirigeant vers l'ascenseur.

"Non, vraiment, papa, ne t'embête pas, j'arrive à Romant-sous-Bois dans une petite heure... Tu survivras jusque là, non ? Eh, au pire, si je suis coincé dans les bouchons, maman et toi vous pouvez commander en livraison... Moi ? Je sais pas, comme tu veux."

Une fois arrivé dans le parking, Desmond s'approcha d'une belle berline noire prêt de laquelle était posté un individu massif, mesurant facilement deux mètres, vêtu de noir et aux cheveux châtains long en bataille. Il mangeait un sandwich à la viande d'un air distrait et ouvrit la porte pour son patron nonchalamment, engloutissant le reste de son repas d'une traite. Le PDG s'installa à l'arrière alors que son chauffeur prenait le volant et démarrait la voiture.

"Ecoute, je suis dans le parking, ça risque de couper. Je te dis à tout de suite. ... Oui, bisous, papa."

Desmond raccrocha et la voiture électrique démarra silencieusement avant de s'engager sur la rue septentrionale qui les menait vers la route 14.

- Ca à l'air d'aller mieux, ton père ?
- Oui, espérons que ça dure, Iliace. Et éteins moi cette cigarette, tu veux ?


Pour sortir d'Illumis, ce n'était pas une mince affaire, il y avait énormément de circulation. Mais Iliace faisait ce travail de chauffeur depuis quelques années déjà et connaissaient les routes pour éviter les plus importants bouchons. Ce n'était pas un boulot très intéressant mais au moins, ça payait bien, et cela lui permettait de mettre de l'argent de côté pour plus tard. Car Iliace était profondément nostalgique des combats dantesques, de la compétition... et peut être même du lien avec un dresseur qu'il avait auparavant... même si il ne l'avouera jamais vraiment.
Enfin, ils étaient sortis d'Illumis et s'engageait sur la route de campagne peu éclairée. La lumière des phares créaient des ombres inquiétantes au milieu des arbres morts aux branches tordus et les marécages visibles par moment ne donnait pas envie de s'y aventurer plus avant, surtout de nuit. Iliace jeta un regard dans le rétroviseur. Desmond semblait détendu, quoiqu'un peu songeur, mais il était toujours ainsi. Ses yeux rouges observaient les carcasses et les troncs comme si il se languissait de quelque chose. Le Rexillius soupira avec un léger sourire. Desmond était tellement différent quand ils n'étaient que tous les deux dans cette voiture: lui qui s'exprimait et se montrait égocentrique au possible en public, quand ils étaient seuls, il semblait distant, secret, presque réservé même. Iliace préférait cela, il détestait cette attitude hypocrite qu'il usait en public, il lui en avait parlé d'ailleurs car il n'était pas du genre à avoir la langue dans sa poche, mais Desmond s'était contenté de hausser les épaules et de dire qu'il n'avait pas le choix, que c'était comme ça.
Un individu apparut soudainement en plein milieu de la route et Iliace poussa un juron, freinant pied au plancher. La route humide le fit glisser et il du donner un grand coup de volant pour esquiver la silhouette. La berline noire émit un crissement de tous les diables et alla dans le fossé, s'encastrant dans un vieux chêne desséché. Un long silence pesant s'abattit sur la route,
uniquement interrompu par le chuintement du moteur qui fumait. Bientôt, Iliace sortit du véhicule, défonçant sa portière avec un grand coup de pied. Heureusement, sa capacité "tête de roc" l'avait empêché de tomber inconscient.

"Bordel d'abruti de promeneur..." jura-t-il dans sa barbe avant de se diriger vers les sièges arrières. Il du forcer sur la portière pour l'ouvrir, découvrant Desmond, sonné. Il détacha sa ceinture, l'attrapa comme si il s'était s'agit d'un enfant et le sortit de la carcasse fumante du véhicule avant de le déposer, assis contre un arbre non loin.

"Eh! Desmond!" l'appela-t-il en le soutenant d'une main et le secouant de l'autre. Ce dernier poussa un grognement avant de porter sa main à sa tête.

- Bon sang... Qu'est-ce qui s'est... passé..?
- Encore un connard de touriste, je te pari. Reste assis, t'as pris un coup sur la tête mais ça devrait aller... Il va m'entendre ce con...


Iliace se redressa, époussetant sa veste de cuir marron à col en fourrure blanche, se retournant vers la route et commençant à remonter. Une silhouette se tenait en haut de la butte, visiblement masculine mais dont le visage était dissimulé sous une capuche.

"Eh, gros con, j'espère que t'as un bon avocat parce que tu vas te prendre une ordonnance et une sévère !" s'exclama Illiace en venant à sa rencontre. Cependant, il s'interrompit soudainement en voyant six autres silhouettes apparaître autour de l'individu. Il ne savait pas pourquoi, mais il sentit un frisson parcourir son épine dorsale, alors que l'un des hommes désignait Desmond du doigt en disant quelque chose à l'oreille d'un autre. Trois des mystérieux individus se mirent en garde, prêt à attaquer. Et Illiace eut un immense sourire. Enfin, un peu de challenge. Il avait beau avoir une apparence de grosse brute, il n'était pas stupide.

"La Team Chronos, rien que ça ! Wow ! Depuis le temps que j'attendai de pouvoir vous défoncer ! J'espère que vous êtes aussi coriace qu'on le dit !"

Le Rexillius se mit en garde, alors que les Pokémons de la funeste Team tentaient de le contourner pour atteindre Desmond. Illiace chopa le premier par le bras, ses ongles se changeant en griffes acérées. Il lui offrit un sourire carnassier, ses dents étant devenus soudainement particulièrement pointues et l'envoya voler plus loin. Un autre tenta de le contourner par sa droite. Illiace lui asséna un violent coup de Dracogriffe qui le força à reculer. Le chauffeur émit un rugissement alors que le troisième lui avait foncé dedans la tête la première. Le dinosaure eut un ricanement et lui asséna un Fracass'tête si violent que l'esclave tomba en arrière, sonné. Illiace semblait avoir grandit et ses yeux étaient devenu d'un noir d'encre, sa peau recouverte d'écailles solides.

"C'est tout ce que vous avez, les nazes ?"

~~~

Depuis combien de temps Desmond était il en train de courir dans les bois de la route 14 ? Une minute ? Une demi-heure ? Voir peut être même bien plus ? Il l'ignorait. Tout ce qu'il savait c'est qu'il devait mettre le plus de distance entre lui et la Team Chronos qui le pourchassait. Il entendait au loin les cris des humains et les bruits des branches brisées par les Pokémons.
Desmond revit les images de son chauffeur et garde du corps se faire submerger par les trois Pokémons, lui hurlant de fuir.
Bon sang. Il regrettait de ne s'être pas plus entraîné. Dés qu'il avait évolué en Desséliande, il avait complètement laissé tomber cet aspect de la vie d'un Pokémon pour se centrer sur des occupations plus... humaines. Mais il n'était pas dénué de ressources, et il ne laisserait pas ces enflures de la Team Chronos toucher à sa personne. Il connaissait les arbres et les forêts, il pouvait voir où fuir et où se cacher. Du moins, d'habitude, c'était le cas. Cette forêt là n'était plus que l'ombre d'une forêt. Les arbres étaient morts, desséchés, et les marais freinaient l'avancée de Desmond, le forçant à les contourner. Il sentait déjà sa respiration se faire plus éreintée, plus rauque et sa vue se troubler.
Un moment d'inattention suffit et il glissa sur de la terre humide, poussant un gémissement surpris. Il n'eut pas le temps de se rattraper qu'il dévalait déjà une pente abrupte et atterrissait dans une fange boueuse. Il se redressa en poussant une exclamation de dégoût, se redressant rapidement. Mais il s'enfonçait dans l'immonde marais et eut bien du mal à avancer jusqu'à la rive. Haletant, il était en train d'essayer d'escalader la pente quand il entendit des exclamations victorieuses. Il se retourna et eut à peine le temps de voir un rayon de flammes ardentes jaillir jusqu'à lui. Il réussit à l'esquiver de peu, perdant pied et se rattrapant de justesse à une racine.
Les lumières de lampes torches se braquèrent sur lui et il protégea ses yeux de sa main.

"Ha ! Comme c'est ironique de vous voir vous dépêtrer dans la boue, monsieur le PDG !"

Desmond poussa un grognement, piqué dans son orgueil. Une fois sa vue accomodée à la violente lumière, il vit les silhouettes des trois Pokémons prêt à attaquer, et leurs dresseurs...
même si dans ce cas on parlerait plus d'esclavagistes.

"J'ignore qui vous êtes ou ce que vous voulez, mais vous allez le regretter, bande de lâches !" s'exclama Desmond en leur faisant face. Il se concentra quelques secondes, le blanc de ses yeux devenant d'un noir opaque et ses pupilles étincelants, avant de tendre sa main vers ses adversaires. Une onde folie s'en dégagea et heurta le groupe d'assaillant qui se retrouva confus pendant quelques instants. Le Desséliande en profita pour escalader la pente et s'enfuir. L'un des membres de la Team Chronos poussa un grognement.

"Mais rattrapez le, bon sang ! Bande d'idiots ! Allez !!!"

Les Pokémons s'élancèrent à la poursuite de Desmond qui essayait de se concentrer pour prendre sa forme hybride et se défendre. Hors de question qu'il se laisse capturer sans se défendre bec et ongles... enfin... racines et branches. Le troisième Pokémon, de type glace,
fit un bond et Desmond l'esquiva de peu quand il atterrit au sol mais réussit à recevoir un coup dans l'épaule. Sa peau était devenu d'écorce et deux branches ressemblant à des cornes avaient poussés sous ses cheveux. Le chef d'entreprise vit de la glace remonter sur lui et poussa un grognement de douleur, assénant une griffe ombre sur son adversaire. Mais ce dernier lui envoya une attaque blizzard. Déséquilibré et tentant de se protéger avec ses bras, il se heurta à un arbre. Le froid était une de ses plus grandes faiblesses et il sentait ses membres s'engourdirent. Le Pokémon de type poison lui fonça dessus, et lui asséna un violent Direct Toxik qui le fit tomber au sol. Haletant et désespéré, Desmond essaya de se redresser et profita que le Pokémon poison l'attaquait à nouveau pour plonger ses griffes de bois dans sa poitrine. Ce dernier poussa un gémissement alors qu'un large sourire apparaissait sur le visage de Desmond,
sa peau craquelant pour lui donner une bouche encore plus grande que la normale.

"Je te tiens !" s'exclama-t-il en ricanant alors que l'énergie du Pokémon quittait son corps pour soigner Desmond. Le dresseur du dit Pokémon poussa une exclamation de colère alors que le Desséliande laissait retomber le corps affaibli au sol. Les Pokémons de type feu et glace s'élancèrent vers lui et Desmond tenta de se défendre autant qu'il le pouvait. Mais il était trop faible à ces deux éléments et il le savait. Aussi tenta-t-il le tout pour le tout et chargea les dresseurs. Mais les deux autres esclaves n'avaient visiblement pas l'intention de le laisser faire. Il sentit dans son dos une brûlure ignoble suivi d'un vent glacial et il poussa un cri de douleur qui se répercuta dans toute la forêt.


A propos de Domnorian.
25 ans. 8/10

Ton Pokemon préféré ? Si je dois prendre sur la dernière génération, je dirais Archéduc. Mais j'en ai beaucoup d'autres... Pas facile de choisir.
Que penses-tu du forum ? Joli design. Je plussoie.
Comment es-tu arrivé ici ? Google est mon allié.
Code du règlement ? Validé !


In forest's depths is heard the note,
where deep and misty shadows float.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 404
Pokédollards : 116
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 17:37
Oooooh ton personnage a l'air cool ♥️
Le choix du pokemon est en plus original, j'approuve totalement **, bon courage pour ta fiche si tu as la moindre question n'hésite surtout pas
Et je valide le code du règlement >w<





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Chef
Messages : 84
Pokédollards : 27
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 23
Localisation : Partout
Je suis (Inrp) : Hétéro et Célibataire
Je ressemble à : Lavi de DGM
Double compte : Kanon- kiwi - Réfia - Edwin

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ancrage ♦ Hantise ♦ Eco-Sphère ♦ Eboulement
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Nyx • Chef
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 17:40
Welcome ♥️
Alors j'adore juste ton choix de pokémon, on en a jamais eu ♥️
Puis un peu d'esclave je peux qu'approuver !  
Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions hésite surtout pas ♥️
(j'aime beaucoup l'image dans ta signature ~)

Edit : Shiiiin t'abuse tu m'as fait bug pour l'envoie de mon message pour dire la même chose D+ XDD

Edit Shin : Sorryyyy xDDD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Pokédollards : 0
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 25
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Scrooge (Guilty Crown) couleur modifiée par Photoshop
Double compte : None

PokéProfil
Attaques & Armes:
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 18:20
Merci à vous deux ! Ça fait plaisir d'être aussi bien accueilli (quoique, il est où le tapis rouge ?)! Classe

En même temps, Desséliande c't'un BG incompris, m'voyez... Personne ne comprends à quel point il est idéal dans sa perfection, moui... Ok, je sors. C'est où la porte ?

Plus sérieusemeng (avec l'accent du sud), j'avais une petite question justement. Les esclaves de la Team Chronos... bon... Ils ont le droit de se balader (en sachant que de toute façon ils se feront happer par leur ball dés que l'autre méchant il aura besoin d'eux) ou alors par précaution ils les gardent enfermé dans une vilaine ca-cage pour le plaisir ?
J'ai regardé un peu les fiches des autres esclaves et je n'ai pas eu de réponses explicites à ma question.

Voili, voilou, merci encore pour la bienvenue !


In forest's depths is heard the note,
where deep and misty shadows float.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 404
Pokédollards : 116
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 19:14
De manière général ils ont une liberté modérée, dans le sens où du moment qu'ils ont un pacte avec une chronos ball, ils ne peuvent pas réellement s'échapper ^^ s'il appartient à quelqu'un, c'est après au bon plaisir de la personne de lui faire des misères ou au contraire avoir confiance en lui, mais tu n'es pas cloîtré fort heureusement. Tant que le personnage a conscience qu'il aura des comptes à rendre (et possiblement un couvre feu mais ça c'est toi qui peux choisir o/)





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chronos • Scientifique
Messages : 21
Pokédollards : 3
Date d'inscription : 11/08/2017
Je suis (Inrp) : Hétéro
Je ressemble à : Edmond Dantes ( fate/grand order)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Tazer
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Chronos • Scientifique
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Jeu 7 Déc - 20:53
Chouette, une nouvelle victime pour mes expériences visant à pousser le mon *bus*

Salut et bienvenu à toi! Choix original de prendre Desséliandre, bonne continuation pour la suite de cette fiche!


_________________________

Code couleur de Mark - #cc9900
Code couleur de Wallace - #b33c00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 548
Pokédollards : 37
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 22
Je suis (Inrp) : Bi et célibataire
Je ressemble à : Nagito Komaeda (DR2)
Double compte : Ilyas Eulàlia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hâte ♦ Eclair Fou ♦ Vitesse Extrême ♦ Aboiement
Race Pokemon/ Métier: Arcanin / NEET
Team/Dresseur/Equipe: Kanoooooon ! (enfin, bientôt)
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   Dim 10 Déc - 1:27
Heya, bienvenue parmi nous !
Hésite pas à passer sur la CB de temps en temps, ça nous ferait plaisir ! ♥️

Et bonne chance pour la suite de ta fiche !


Körbl parle en #39493f
#Bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...   
Revenir en haut Aller en bas
 
Desmond De Beauchesne | Some would say I deserved it...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) Taylor Kitsch ft. Thomas Desmond Fletcher • Libre
» TLC [J.B.L. & Desmond Wolfe]
» Tres Mauvaise Nouvelle pour Nigel McGuinness / Desmond Wolfe
» Desmond Kregger
» Pour une poignée de Jetons *Ennio Morricone en fond sonore* } ft DESMOND

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Votre Personnage :: Présentations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet