Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Lire l'avenir dans un simple café.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 52
Pokédollards : 8
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Alola — Mele-Mele
Je suis (Inrp) : Hétérosexuel
Je ressemble à : Shouta Aizawa
Double compte : Nadelya Vartos (1er)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Laser Prisme ♦ Tranche Nuit ♦ Vibroscure ♦ Seisme
Race Pokemon/ Métier: Necrozma
Team/Dresseur/Equipe: Aucun (pour le moment ?)
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Lire l'avenir dans un simple café.   Mer 20 Déc - 22:22
Lire l'avenir dans un simple café.

Maliva «Lunala» Galactae & Sternz "Necrozma" Geibel

C'est encore sous une journée ensoleillée que commença la journée de Sternz. Il vivait dans un petit appartement pas très loin des abords d'Aeka, où se trouvait également la colline Dicarat. Il se leva avec flemmardise de son lit et commença à prendre son café, puis à se préparer.
Il s'était vêtu d'une tenue simple, dans des nuances de noir et de gris, il portait rarement (pour ne pas dire jamais) de vêtements très colorés. Ce n'est pas qu'il n'aimait pas, mais il n'a jamais vraiment été attiré par ces couleurs vives tel que le jaune, rose, bleu et d'autres encore.
Il soupira et sortit de chez lui. Il ferma la porte de son appartement à clef et alors qu'il descendait les trois étages, il croisa la propriétaire, une femme assez âgée. Elle ne pouvait pas s’empêcher de lui parler, bien que ce dernier était loin d'être intéressant. Elle avait toujours le sourire et demandait de ses nouvelles à chaque fois et n'hésitait pas à raconter les siennes aussi, des ragots du voisinage ou les actualités. Sternz l'aidait souvent dès qu'elle avait le moindre problème. Étrange pour un homme qui ne parle peu ? Qui n'a pas l'air d'être sociable ? Pourtant, cela fait partie du caractère du jeune homme. Aider les autres, c'était à la fois pour le bien, à la fois pour se faire de l'argent.
Oui, Necrozma n'a pas de métier fixe, à quoi cela peut-il bien servir ?
Mais surtout cela était d'un ennui.
Et Sternz déteste l'ennuie.

Oh mon jeune Sternz ! Alola ! Comme je suis ravie de voir ! Dit-elle plein d'entrain.

Bonjour Madame Lamarthe. Répondit-il en soupirant, sur un ton monotone.

Justement ! J'aurai besoin de vous pour garder mes animaux pendant quelques heures et... oh ! Je vous dérange peut-être ? Vous êtes peut-être pressé ? Quelle belle journée !

Non Madame Lamarthe, vous ne me dérangez pas du tout comme d'habitude. A chaque fois que vous venez me voir pour parler de tout mais, surtout de rien. Dit-il avec franchise.

Ohoh ! Comme vous me faites rire ! Bon, je vous laisse, à la prochaine Monsieur Geibel.

Au revoir.

Il fit un sourire pas naturel, essayant de refaire le sourire de quelqu'un qu'il avait croisé il y a peu de temps et se remit à descendre les derniers étages.
Tandis qu'il ouvrait la porte du rez-de-chaussée, la propriétaire se mit à crier dans les escaliers, assez résonants.

Monsieur Geibel ! N'hésitez pas à me présenter votre conjointe !

Je vis toujours seul Madame Lamarthe et demain aussi ! Répondit-il comme d'habitude, haussant le ton pour se faire entendre.

Puis il enfila ses lunettes spéciales, claqua la porte et partis.


***


Après avoir ramassé quelques sommes d'argent pour avoir aidé les villageois d'Aeka, il se dirigea vers un des bars/restaurants qui se situaient près de la plage. Comme à son habitude, il avait demandé à toutes les personnes qui les avaient aidées s'il connaissait les deux prénoms et où étaient-ils.
Des prénoms qui revenaient sans cesse en tête :
Lunala et Solgaleo.

Deux prénoms dont il n'avait aucun visage pour les représenter, aucune information à ce sujet. Les plus vieux citoyens connaissaient ces personnes, certains les avaient même croisé. Mais comment savoir où ils se trouvaient parmi toutes ces îles et ces individus ?
Il se demandait même s'ils existaient vraiment.
Il se rapprocha du bar et interpella le serveur qu'il avait l'habitude de voir.

Bonjour, est-ce que vous avez des nouvelles sur de Lunala et Solgaleo ?

Non, toujours rien. Je ne suis pas d'ici et bien que je sois arrivé il y a quelques mois déjà, je n'ai jamais eut la chance de les voir.

Sternz resta silencieux un moment puis soupira.

Je vais prendre cette boisson. Il pointa du doigt une boisson alcoolisée. Avec une crêpe maison au chocolat noire. Ce sera tout.

Il alla s'installer ensuite à un petite et alors qu'il marchait parmi tous les autres clients, sont regard noir d'ébène croisa le regard bleu outremer d'une ravissante femme.
Puis il la dépassa et alla s’asseoir à sa table, attendant sa commande.


Isalia (c) 16


HRP : SI il y a le moindre soucis ou autre, n'hésite pas à me MP ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lire l'avenir dans un simple café.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un intrus dans la fourmilière ? [Alex]
» Jamaica struggles to fight crime
» De l'esthetique de l'ethique de cette ethique
» L'équipe d'avenir dans la LNH
» « Tout passe en ce monde, sauf le café dans les mauvais filtres.» .free.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Alola :: Mele-Mele-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet