Partagez | 
 

 Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Jeu 21 Déc - 17:41
Ohoh, Geist avait - encore une fois - réussi à se faire perdre de vue par ses "gardiens", cela n'était pas dur en même temps lorsqu'on peut prendre l'apparence de n'importe qui. Ici, elle avait pris l'apparence de la vendeuse de glace qui avait émerveillé les enfants qui venaient acheté ses sucreries en utilisant ses pouvoirs de glace en secret, même qu'elle avait dit qu'elle était une Momartik ! C'était quasiment offert pour Geist qui avait pris son apparence en cachette, heureusement qu'elle avait un sac dans laquelle se trouvait son anorak, car la demoiselle était en costume d'Eve derrière cette apparence qui, pourtant, donnait l'impression d'avoir affaire à une femme avec de vraies habits. Bien évidemment, elle se fera gronder encore une fois et punie ... mais à force, ils devraient être à court de punition pour elle. Mais si elle revenait avec un parent qui voudrait bien l'adopter en attendant que la police retrouve ses parents, les autres pourraient la pardonner non ? Malheureusement, c'est bien pour faire des bêtises que la petite fille s'est échappée.

Elle a parcouru le Parc Naturel, Rosalia, la ferme et maintenant, elle se trouve à Oliville. Nue sous son anorak vert, elle pouvait ressembler à un petit lutin qui parcourait les rues en zigzagant entre les gens. Mais maintenant qu'elle est ici, il fallait maintenant qu'elle trouve une personne à qui faire des farces ... et qui de mieux qu'une personne qui s'y attend le moins ? La voilà maintenant en train de courir vers le port, toujours en se faufilant entre les jambes des personnes qui faisait sûrement deux fois sa taille, du moins, vu d'en bas.

La voilà maintenant tapis dans l'ombre, la borgne violette attend sa victime en réfléchissant à quelle farce faire ... que de choix ! Elle pourrait ... faire croire qu'il y a une araignée sur sa main en serrant celle d'une parfaite inconnue ou bien proposer un chewing gum qui est en fait un taser ... heureusement, dans son sac, il y en a des choses pour faire des farces sur mesure ... et justement, elle a un carnet piégé. Dans la tête de Geist, ça a fait tout de suite tilt, elle voyait certaines personnes proposer des sondages aux gens qui descendent de bateau, histoire de savoir comment s'est passé la journée sur le navire ... mais en voilà une bonne idée. Illico presto, Geist essaie de savoir qu'elle apparence elle peut prendre ... et ça tombe bien, il y a un marin qui est en train de s'occuper de amarrer le bateau, et il est humain, donc facile à copier. Elle utilise donc morphing après avoir caché son sac avec son anorak et ses jouets dedans, puis chercher la cible parfaite. Tient, une personne avec un sac de courrier et une épée ... et pourquoi pas elle ?

- Bonjour madame, voulez-vous bien remplir ce sondage pour résumé votre croisière ? C'est pour rendre les futurs voyages plus agréable.


Geist transformé tend donc un stylo et un carnet contenant un appareil qui jette de l'encre en plein visage à celui qui essaie de l'ouvrir, cela pourrait être rigoler comme entrée en matière !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Sam 23 Déc - 23:22



Il faut toujours se méfier
des marins

« ♫ Dites à mes amis que je m'en vais ♫ »



Rêveuse elle contemplait l’écume, le visage caressé par les embruns, appuyée sur la rambarde du pont de son ferry. Au loin se profilait les écueils bordant le rivage d’Oliville, surplombés par son légendaire phare autrefois éclairé par la lumière d’un pharamp. Ce genre d’histoires Samaede, ça la faisait rêver. Qu’était-il devenu après être devenu un hybride... est-ce que sa famille s’occupait encore du phare aujourd’hui ? Elle irait bien grimper là-haut pour voir, mais il y avait quelque chose qu’elle devait faire avant cela. Un souvenir à ramener, en quelques sortes. C’est vrai, cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus quitté sa région natale, sa douce Hoenn, et voilà qu’elle prenait le large, un simple sac à l’épaule et son katana à la ceinture. Comme au bon vieux temps... elle se sentait vivante, excitée. Elle n’avait peut-être pas de compagnons cette fois, mais qu’importe, elle s’en ferait en chemin. Peut-être, peut-être pas. Ne pas savoir, ça faisait partie du jeu.

Au bout quelques longues minutes, le ferry qui la transportait accosta au port et la passerelle d’embarquement fut déployée pour laisser ses passagers descendre. De retour à la terre ferme, enfin ! S’étirant pour chasser l’engourdissement de son corps, Samaede se mêla à la foule pour débarquer, mais elle fut accostée par un marin avec un genre de questionnaire de satisfaction.

« Vous ne vous êtes pas trompé de bateau ? On est sur un ferry ici, ce n’était pas exactement une croisière. »

Elle attrapa malgré tout le carnet qui lui était tendu, curieuse de l’utilité de la démarche, mais prête à accorder quelques secondes de son temps pendant que les autres voyageurs se pressaient pour descendre. Mais au moment où elle l’ouvrit, elle sentit un mécanisme caché se déclencher... avant de recevoir un jet d’encre noire en plein visage ! Qu’est-ce que... c’était ? Et le carnet... la feuille était blanche. Par réflexe, elle tacha sa main en essayant de s’essuyer le nez, comprenant alors qu’elle s’était fait prendre à une farce un peu farfelue. Il était bien le seul à en rire, au milieu de cette foule... en tout cas Samaede, elle n’appréciait pas vraiment.

« Qu’est-ce qui vous prend, de jouer ce genre de tour, sérieux ! Il est vide votre carnet, la feuille est blanche, regardez...

Ce faisant, elle montra la page vierge au marin, ouvrant à nouveau le carnet en sa direction... ce qui, en y réfléchissant, n’était peut-être pas une bonne idée, mais un juste retour des choses ; le piège se déclencha à nouveau et aspergea le visage du malin qui s’étouffait dans son rire.

- ... Désolée, j’avais oublié. »

Pour le coup, la tête qu’il tira en se faisait avoir à son tour la fit bien rire. Les gens les regardaient bizarrement, comme deux jeunes échappés d’on ne sait où avec une tache de suie en plein visage. La mangriff aurait bien aimé un miroir pour voir la tête que ça lui faisait, mais pour le moment, elle ne pouvait surtout pas laisser ce voyou s’échapper. Alors elle l’attrapa par le poignet et le tira vers le quai, sous le regard amusé des derniers passagers.

« Tu as quelque chose pour effacer ça ? J’espère que ça part avec de l’eau...  et puis, tu es qui déjà ? »

Ce n’était clairement pas un vrai marin, ça l’intriguait. Un brin d’explications s’imposait, car elle n’allait pas le laisser filer gratuitement.


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Mar 26 Déc - 15:11
Ferry ... croisière ... la petite fille n'ayant que 8 ans, elle avait du mal à différencier les deux. Sa cible est bel et bien un pokémon en tout cas, comme elle, une jeune pokémon d'ailleurs mais bien plus vieille qu'elle tout de même - en même temps, ce n'était pas dur d'en trouver -, elle devait être presque adulte ... ou avoir un an voire deux de plus que la vingtaine, peut-être moins, mais c'est compliqué de trouver l'âge des gens, surtout que, de son point de vue, tout le monde est géant. En tout cas, même si elle avait sans doute compris que quelque chose n'allait pas, elle avait quand même la curiosité d'ouvrir le carnet de la petite Geist transformé en marin quelconque, ce qui, bien sûr, a déclenché un gros jet d'encre sur la figure de la jeune femme aux oreilles fluffy. Cela déclenche un fou rire venant de la petite fille transformée, riant avec sa voix d'enfant qui contraste totalement avec le look viril du marin.

Quelle tête elle faisait ! Si elle pouvait voir à quoi elle ressemble maintenant, ce serait vraiment trop drôle ! Heureusement, il y a l'eau qui permet de voir à quoi on ressemble, mais encore faut-il l'emmener là-bas, et elle a l'air de fulminer, donc peut-être a-t-elle envie de la jeter dans l'eau, mais Geist ne sait pas du tout nager. Enfin, si, elle sait, mais pas lorsque l'eau est énormément profonde et qu'elle n'a pas pieds, mais elle ne doit pas le savoir vu qu'elle croit faire face à un marin. Dans tout les cas, n'ayant pas encore compris comment a fonctionné la blague, elle montre le livret à Geist, l'ouvrant et déclenchant à nouveau le piège qui l'asperge à son tour sur tout le visage. Elle fut surprise sur le coup, avant d'éclater de rire de nouveau, n'ayant pas entendu les excuses de la jeune pokémon. Pour la métamorph, il s'agit d'une vengeance, et comme c'était une farce et qu'elle était bon enfant - ce qui est normal -, elle rigole quand même malgré tout son visage tâché.

- Ahahaha, t'es trop drôle !

Cependant, ses rires cessent lorsqu'elle se fait attraper par le poignet et traîner vers le quai, Geist n'aimait pas lorsqu'on lui attrape le bras de cette façon, mais au moins, elle passe près de sa "cachette" de cette façon. D'ailleurs, pourquoi ne pas la rejoindre avant de se faire gronder dessus et de se faire punir ? Même si, pour Geist, elle s'est vengée, elle n'a pas envie de se faire claquer les doigts pour avoir fait une énième farce, surtout qu'avec son épée, elle pourrait faire encore plus mal. Elle reprend donc sa forme normale, enfin, une forme pseudo-habillé, son bras bien plus petit lui permet de se faufiler à travers la poigne de la pokémon tandis qu'elle va se cacher derrière la pile de caisses où se trouvait son seul habit et son sac à jouets, se glissant dans une feinte trop étroite pour la jeune femme pour aller plus vite. Il lui fallait quelques secondes pour enfiler son sac et son imperméable et recommencer à s'enfuir le temps que l'autre escalade les caisses pour tenter de l'attraper.

Le problème, c'est que, comme il y a beaucoup d'eau par terre et qu'elle est pieds nus, le sol est très glissant. Pour la jeune fille, ça ne faisait pas tilt dans sa tête, ce qui fait qu'elle se retrouve à glisser sur le sol jonché d'eau pour se retrouver à plat ventre par terre, à deux doigts de rentrer dans une personne. Heureusement, pas de gros bobo ... enfin, elle a quand même très mal, et sans doute cette chute va occasionner des bleus ... mais ça ne suffisait pas pour que Geist continue de courir ! Mais ça n'empêche pas aussi l'autre pokémon de rattraper la jeune métamorph qui gisait sur le sol en grimaçant de douleurs alors qu'elle essaie de se remettre sur les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Sam 30 Déc - 0:49



Il faut toujours se méfier
des marins

« Tu veux être ma peluche ? »



Samaede s’était attendue à beaucoup de choses, mais quand le poignet du marin lui échappa en révélant sa véritable apparence, elle n’en cru pas ses yeux. Celle qui lui avait filé entre les griffes était en fait une très jeune fille, entièrement nue... et qui se faisait la belle en se faufilant entre une pile de caisses. Elle avait déjà vu ce pouvoir... mais jamais aussi bien exécuté, ça la laissait sans voix. Cependant, cela lui donnait d’autant plus envie de la rattraper pour lui parler ! C’était une métamorph, pas vrai ? Elle n’avait jamais pu assister à une transformation complète, c’était impressionnant !  La blanche ne perdit pas un instant de plus et fila pour contourner les obstacles et prendre la petite à revers, espérant ne pas lui avoir fait trop peur en la tirant tout à l’heure. La chance était avec elle, car elle reconnut la fuyarde du coin de l’allée dans son anorak tout vert.

« Hey, attends-moi ! »

Samaede était rapide, elle n’aurait eu aucun mal à rattraper la petite, mais ce ne fut même pas nécessaire ; pieds nus, elle dérapa sur le sol mouillé et se vautra de tout son long sur le pavé. Elle avait failli renverser une autre personne dans sa chute, un vieil homme qui s’inquiéta gentiment de l’état de la petite hybride. Samaede accouru alors, l’attrapant dans ses bras alors qu’elle se relevait en grimaçant de douleur. C’était différent de l’étreinte brutale de la dernière fois, elle l’avait simplement enlacée par les épaules pour lui montrer qu’elle ne voulait aucun mal.

« Tout va bien, tu ne t’es pas fait mal ? N’ai pas peur, je ne suis pas une méchante. »

Elle aurait pu se dégager facilement, glisser hors de son emprise comme un savon tombé sous la douche. Mais elle espérait qu’elle l’écoute. Samaede n’était même plus fâchée, elle avait déjà passé l’éponge pour le mauvais tour qu’elle lui avait joué, mais la curiosité n’en était que plus forte. Une mini-métamorph dans ses bras, ça la rendait trop heureuse, héhé ♪

« Rien de cassé, mesdemoiselles ? Vous... vous avez quelque chose sur le visage.
- Oh, oui. Ce n’est rien merci, ne vous inquiétez pas. »

La mangriff sourit à l’homme interloqué, qui passa finalement son chemin sans chercher plus à comprendre le fin mot de l’histoire. Décidemment, elle attirait l’attention avec sa tache de suie sur le museau. On allait finir par penser qu’elles étaient allées jouer dans une cargaison de charbon, alors qu’elle s’était juste fait rouler dans la farine. Un comble.


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Sam 30 Déc - 13:25
Geist s'était fait mal en tombant, certes, mais quel enfant ne se fait pas mal en jouant ? Oui, pour la petite métamorph, la vie est un grand plateau de mini-jeux, cela peut tout aussi jouer en sa faveur que contre elle, mais au moins, même les bleus et les petites plaies ne la font pas pleurer. Ici, juste quelques bleus au niveau des bras et sur les genoux, ce n'est pas un drame, mais ça faisait mal quand même, il fallait dire que la chute était rude pour une petite fille. Heureusement, elle restait joviale malgré la douleur et elle sentait deux bras qui l'aidaient à se relever. C'était celle à qui elle avait fait une farce tout à l'heure, on dirait qu'elle a compris que s'en était une et elle a l'air moins énervée, était-ce une victime de sa bouille toute mignonne ? Dans tout les cas, elle a réussi à l'attraper, et même sans la chute elle aura réussi à la stopper dans sa course, elle avait des jambes plus longues qu'elle après tout ! Et puis, contrairement à tout à l'heure où elle avait une grosse poigne qui faisait mal, là elle la tenait doucement, comme si elle lui faisait un câlin tout en essayant de la porter.

- Oh non, tu m'as attrapé ! Hihihi !

Elle riait encore dans ses bras malgré la vilaine chute qu'elle a fait, cela faisait partis du jeu après tout. Geist finit par se tenir sur ses deux jambes sans problème, ni même craindre la jeune pokémon qui venait l'aider, après tout, si elle a réussi à lui faire une grosse farce, c'est qu'elle est plus maligne que son ainée. D'ailleurs, le vieux monsieur demandait si elles allaient bien toutes les deux, la borgne lui faisait un grand sourire, toujours en étant dans les bras de sa victime qui a encore le visage recouvert d'encre. Elle riait lorsqu'il disait qu'elles avaient d'ailleurs quelque chose sur le visage.

- Oui, c'est que de l'encre monsieur !

Elle était fière il fallait le dire, après tout, n'est-elle pas à l'origine de la tâche se retrouvant sur leur deux visages respectives ? En tout cas, maintenant qu'elle a fait sa petite farce quotidienne, elle avait envie de jouer maintenant. Le vieux monsieur avait l'air pressé, donc autant ne pas lui demander de les rejoindre ... mais puisqu'il y a une jeune femme qui la tient encore par les épaules qui a l'air disponible, elle pouvait toujours voir pour en faire une compagnon de jeu temporaire. Elle se retourne et lève la tête pour regarder son aînée, cache-œil toujours en place.

- Dis, tu veux jouer avec moi maintenant ? Allez, dis oui !

Elle sautillait en place malgré le costume d'Eve sous son anorak vert, ce qui lui donnait froid à force de sentir tous ces courants d'air. Mais encore faut-il qu'elle en ait quelque chose à faire de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Mer 10 Jan - 19:02



Il faut toujours se méfier
des marins

« Tu veux être ma peluche ? »



Il suffisait d’un câlin et tout était déjà oublié. Elle s’était remise à rire et laissait Samaede l’attraper comme si tout ça n’avait été qu’un jeu depuis le début. Ho non, tu m’as attrapée ! Elle ne fuyait pas son étreinte, on pourrait presque dire qu’elle se laissait blottir dans les bras du grand méchant loup blanc. Et maintenant je vais te manger, agrouh~ Ah non quand même pas, patte blanche n’avait rien du vilain prédateur... même si, il faut l’avouer, elle commençait à se prendre au jeu elle aussi. Et pendant ce temps, la violette en peluche renchérissait, allant de sa petite explication pour la tâche qu’elles avaient toutes deux sur le visage. Toute fière, un grand sourire aux lèvres, alors même que sa farce s’était aussi retournée contre elle. Et maintenant, le vieil homme les ayant quittées, elle se tournait vers son ainée en levant sa petite bouille espiègle pour lui proposer d’être sa partenaire de jeu.

« Dis, tu veux jouer avec moi maintenant ? Allez, dis oui !
- Jouer avec toi, moi ? C’est que... d’accord, mais d’abord tu dois m’expliquer pourquoi tu te promènes dans cette tenue et t’habiller un peu. »

Maintenant qu’elle la voyait d’un peu plus près, c’est vrai qu’elle ne portait vraiment rien sous ce grand manteau vert. Elle devait avoir froid, pourquoi est-ce qu’elle voudrait se promener dans cette tenue ? Peut-être que c’était en rapport avec ces tours qu’elle jouait aux gens, après tout Samaede n’y connaissait pas grand-chose aux pouvoirs de métamorphose. En tout cas, quand elle en avait surprise une à s’entrainer, elle n’était pas à poil ! Enfin, tout en insistant pour voir si elle avait quelque chose à se mettre dans son grand sac, la mangriff dénoua son écharpe pour la passer au cou de la gamine. Quoique... peut-être qu’elles pourraient jouer à ça ? Finalement, elle attacha le tissu en bandeau autour des yeux de la fillette, de sorte à ce qu’elle ne puisse plus rien voir.

« Tu sais jouer à colin maillard, ça te dit ? Si tu arrives à me retrouver toute seule je t’offre une crêpe. »

Dans une allée où il avait du passage, et juste à côté du quai, ce n’était peut-être pas la meilleure idée... non, mais ça rajoutait du piment ! Quand elle était petite, elle y jouait beaucoup en forêt, à essayer de détecter les obstacles et affuter sa perception. C’est quelque chose d’important en duel, alors elle s’y prenait très à cœur. Surtout quand sa rivale était capable de ressentir les auras... les riolu sont des tricheurs ! Ah, elle avait tellement grandi depuis...


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Ven 12 Jan - 7:11
Ah, la victime de la petite fille a décidé de se prendre au jeu, Geist avait un peu peur de se faire punir au début, mais on dirait qu'elle n'a pas l'air de vouloir la punir depuis qu'elle a repris sa forme naturelle. D'ailleurs, même cette jeune femme était grande, la petite Métamorph lui arrivait au niveau du bassin, et encore, sans doute est-ce parce qu'elle est en train de se baisser légèrement pour pouvoir la câliner ... enfin l'attraper, après tout, elle a joué pendant un moment le rôle du grand méchant loup, même si Geist pense que le rôle du chat lui sied mieux, pour elle, les oreilles de cette jeune femme ressemble plus à ceux d'un chat, mais là encore, elle faisait le double d'elle, donc difficile de les voir de plus près ... surtout que, hé, la petite fille a un champ de vision réduit de 90° environ avec son œil cryogénisé sous son cache-œil médical. Enfin, maintenant, Geist voulait jouer, et sa victime semble d'accord malgré la farce précédente qu'elle lui a fait - qui s'est même retourné contre la petite métamorph - . On pouvait presque croire qu'elle saute plus haut que d'habitude lorsqu'elle lance des cris de joie après que la jeune "louve" a accepté de jouer, mais en échange, elle voulait savoir pourquoi elle ne mettait rien et lui demande de s'habiller.

- Je mets rien parce que c'est plus facile pour moi de ressembler aux autres, mes habits ils veulent pas se changer aussi ! Du coup, je ne mets rien, comme ça je déchire pas des habits que j'aime bien !


Elle aurait eu l'air malin sous sa forme de marin avec ces habits trop serrés, on aurait cru habiller une pastèque avec une peau de melon si elle avait garder ses habits normaux. Et encore, sa transformation aurait peut-être déjà déchirer ses vêtements, du coup, autant ne rien mettre pour prendre l'apparence de quelqu'un que de se retrouver avec rien après la transformation. Enfin, la jeune femme allait mettre une chaude écharpe autour de son cou, la petite fille commençait à s'y blottir lorsque cette écharpe finit finalement autour de ses yeux. C'est plus difficile déjà de s'y blottir, mais la demoiselle lui dit qu'elle voulait jouer au colin-maillard, bien évidemment qu'elle connaissait ce jeu !

- Ouiii ! Une crêpe ! Je vais t'attraper tu vas voir !


Dit-elle avant qu'on la tourne sur elle même pour perdre ses repères - qu'elle avait déjà perdu de base - et qu'elle se lance ce qu'elle pense être sa victime. C'est difficile de reprendre l'équilibre lorsqu'on ne sait pas où il fallait se retenir. La première chose qu'elle tâtonne c'est une caisse qui devait faire sa taille, voire même plus, ce n'était pas sa victime, elle était plus douce et avait une odeur plus agréable. Ce n'était pas sa victime, rah, difficile de se concentré avec toute cette eau condensé dans l'air. Elle continuait donc activement à tenter de chercher la jeune femme, avant de se diriger sans le savoir dangereusement vers le bord du quai ... enfin, elle le sait, lorsque le vide prend la place au sol et qu'elle tombe comme un poids mort dans l'eau qui était glaciale à cette saison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Dim 14 Jan - 19:29



Il faut toujours se méfier
des marins

« Alors c'est un hybride, un chronos et un dresseur sur un bateau... »



C’était donc pour se transformer qu’elle ne portait rien sous son manteau... la p’tite métamorph dans le mauvais temps, qu’elle avait donc du coura-a-geuh ♪En tout cas, la promesse d’une crêpe bien chaude semblait la motiver, mais encore fallait-il gagner, et une fois désorientée par quelques tours sur elle-même, marcher droit devenait en soi une épreuve relativement complexe. Elle se rattrapa sur une caisse, reprenant tant bien que mal ses appuis avant de s’élancer dans une autre direction. Pas de mangriff pour la rattraper par ici, rien que le vide pour accueillir ses bras tâtonnant l’air moite, mais ce qu’elle ignorait, c’est qu’elle approchait dangereusement du quai...

« Attention, tu refroidis... non, stop, arrête-toi !
- **Plouf** »

Pour le coup oui, elle avait refroidi, d’un plongeon dans l’eau glaciale du port. Samaede accourut pour la repêcher, agrippant son col pour la soulever ; mais la gamine s’agitait tant à sortir de l’eau qu’elle lui fit perdre son équilibre, son pied dérapa sur la pierre glissante et voilà deux femmes à la mer. Finalement, c’était pas une bonne idée de jouer près du quai... brr ! Heureusement, elle arriva à retrouver la terre ferme sans encombres, mais trempée de la tête aux pieds quand même. Ou comment bien commencer une aventure...

« Je crois qu’on va plutôt aller sécher un coup au centre pokémon... et jouer à quelque chose de plus calme. »

La blanche récupéra l’arme du crime qui s’était desserrée du visage de la violette, qui de toute façon ne lui servait plus vraiment trempée comme elle l’était. En soi, c’était un peu sa faute... elle l’avait cherché, et puis, c’était un peu une farce qui aurait trop bien fonctionné ? Peut-être qu’elle était juste une farceuse qui s’ignorait. Et finalement, elle avait fini à l’eau comme sa victime en voulant la sauver. Morale de l’histoire, n’aide jamais ton prochain, ça te retombera dessus un jour ou l’autre ! Mais il n’y avait pas de mal. Au fond, c’était un peu de ces mésaventures qui faisaient les bons souvenirs. Et maintenant, elle entrainait la petite vers le centre pokémon au pas de course pour ne pas finir gelées sur place. « Au fait, t’as perdu, tu me dois une crêpe ! » Oui, celle-là elle était gratuite. Pas la crêpe hein... ‘fin, on s’est compris.

* * * * *

Franchissant les portes encore dégoulinantes d’eau, les deux jeunes demoiselles firent... certaine impression en arrivant. Il y avait un peu de monde, hybrides et dresseurs de différents horizons. C’était assez différent de là où elle venait, l’ambiance, l’air... Samaede avait toujours vécu proche de Lavandia, le centre d’influence d’Avalon. Mais ici, tout semblait d’une aura très différente. Il y avait beaucoup plus d’humains, déjà. Mais elle n’était pas venue pour ça... adressant à la réception, elle demanda un accès aux salles de bain pour se changer et mettre ses vêtements à sécher...

« Vous êtes trempées ma parole, d’où venez-vous pour arriver dans un état pareil ?
- Oh... longue histoire. »

La blanche plaça une main sur la bouche de sa compère pour qu’elle n’en ajoute pas, souriant simplement. D’ailleurs, elle n’avait pas de vêtements de rechange... ni de vêtements tout court, pour tout dire. Enfin, ce problème pourrait être réglé après. Samaede avait quelques changes dans ses bagages, et plus d’un tour dans son sac. Après ça, elle aurait bien mérité sa crêpe !


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Mer 17 Jan - 7:15
Lorsque la petite Métamorph est tombée dans l'eau, elle paniquait, essayant de gesticuler dans tous les sens sans savoir ce qui se passe. Elle sentait l'eau froid infiltrer son unique vêtement, et elle ne comprenait pas tout de suite qu'elle était tombée dans l'eau malgré le bruit. Geist avait froid, mais surtout, elle se noyait, il y a bien un moment où une force tente de la faire sortir de l'eau, force qu'elle n'arrive pas à identifier parce qu'elle ne voit toujours rien. Heureusement, elle sentait que quelque chose la rejoignit, quelque chose auquel elle pouvait s'accrocher pour ne plus se noyer. Elle agrippait ce qui était le dos de sa compagnon de jeu, compagnon qui sortait de l'eau avec bien plus de facilité que la petite fille - il fallait dire en même temps que le rebord était plus grand qu'elle -. Geist grelottait une fois qu'elle se trouve de nouveau sur le quai, se blottissant contre le dos de la jeune femme en étant sous ses cheveux pour avoir un peu plus chaud. Mais elle se fait déposer pour qu'on lui retire le bandeau des yeux, et maintenant, Geist voit clair - enfin, elle arrive plutôt à voir avec son unique œil valide en gros -. La jeune femme lui dit qu'elles devraient se rendre au centre pokémon pour se sécher et jouer à un autre jeu plus calme. La petite chippie accepte, mais elle n'oublie pas une chose ....

- Au fait, t’as perdu, tu me dois une crêpe !

En effet, elle avait réussi à la toucher sans son aide, après tout, c'est d'elle-même qu'elle est venue la pêcher. En tout cas, même en tremblant comme une feuille morte, elle arrivait encore à sourire et à lâcher un petit rire jovial.

---------------------------------------------------------------------

Les voilà au centre pokémon d'Oliville, Geist avait de plus en plus froid et ça faisait la deuxième fois qu'elle éternuait. La voilà en train de claquer des dents, restant près de la jeune femme qui devait l'emmener dans un endroit où se sécher, heureusement, ici, à Johto, les habitants sont diversifiés et humains et pokémon s'entendent très bien. La jeune métamorph ignore si c'est le cas dans les autres régions, mais de toutes manières, il faudrait qu'elle réussisse à voyager pour ça, et elle n'a pas encore l'âge malheureusement. La jeune femme demande l'accès à la salle de bain pour qu'elles puissent se sécher, l'infirmière voulait savoir comment elles sont arrivés à finir trempée de la sorte, bien que la petite fille voulait répondre, elle fut empêcher par son collègue pokémon qui répondit que c'était une longue histoire. Enfin, elle est emmenée à la salle des bains après que l'infirmière est donné des serviettes et des clés.

- On va prendre un bain chaud ? Maman m'a dit que si on avait froid, on doit prendre un bain ou une douche chaude.

Elle ignore si la demoiselle aux oreilles fluffy est pudique, mais en tout cas, il est inutile de savoir que la petite fille ne l'est pas du tout ... peut-être que plus tard elle arrivera à avoir un peu plus de pudeur. Mais pour le moment, c'est une petite fille, donc il faudra bien plus que la jeter à l'eau pour qu'elle soit gêner d'être en tenue d'Eve. En tout cas, elle est très enjouée de prendre un bain, elle commençait même à faire couler l'eau dans le bain avant même que sa collègue est le temps de la déshabiller. Après qu'elle soit nue, elle a reçu une serviette dans laquelle elle s'est enroulée, le temps que l'eau dans le bain monte, il fallait bien rester au chaud ... en tout cas, la petite fille a déjà trouvé une occupation : jouer avec la queue de son amie pendant qu'elle avait le dos tourné. Ce n'était pas grand chose, mais qu'est-ce qu'elle pouvait s'amuser à tenter d'attraper cette queue touffue qui bougeait dans tout les sens.

- Au fait, t'es quoi comme pokémon ? Et comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Jeu 18 Jan - 15:57



Il faut toujours se méfier
des marins

« Dans la brume »



Pile de serviettes et clef en main, les deux demoiselles se dirigeaient vers les salles de bain mises à disposition. La petite se réjouissait déjà de prendre un bain chaud, chose à laquelle la mangriff sourit même si elle pensait ne trouver que quelques douches, mais apparemment ils avaient ça aussi ici. Eh bien, puisque c’était offert... cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas profité d’un bon bain bien brûlant. Ça ne valait surement pas les sources chaudes de Vermilava, mais au moins elle pourrait se détendre un peu. Si la mini-violette la laissait partager, du moins.

A peine entrées, la voilà déjà nue sous sa serviette à faire couler l’eau pour préparer le terrain. Pendant ce temps, Samaede en profite pour mettre son anorak et ses propres vêtements à sécher sur un des radiateurs. Elle n’est pas vraiment pudique, du moins elle n’a pas de raison de l’être avec une gamine, aussi elle ne se gêne pas pour déboutonner sa chemise, puis se débarrasser du reste de ses vêtements qui lui collaient à la peau. Il y a aussi tous ses rubans qui ont pris l’eau... et pendant qu’elle s’affaire, la petite revient à la charge en essayant de jouer avec sa queue ! Ça avait l’air de bien l’amuser, pourtant ce geste n’était pas sans signification pour la blanche. Heureusement, elle ne pouvait pas le savoir.

« Au fait, t'es quoi comme pokémon ? Et comment tu t'appelles ?
- Samaede, je suis une mangriff. Et toi tu es une métamorph, c’est quoi ton petit nom ?

Laissant répondre la petite fille, Samaede posa tendrement sa main sur sa petite tête mauve et retira sa queue touffue de ses mains espiègles.

- Tu sais, tu ne devrais pas toucher la queue d’une personne sans son accord. C’est réservé aux personnes qu’on considère spéciale. »

Elle avait beau être toute douce et plumeuse, c’était aussi une partie sensible de son corps après tout... après lui avoir expliqué, elle défit le ruban qui en ornait l’extrémité et se prépara à entrer dans le bain. L’eau avait l’air à bonne température et la vapeur qui flottait à sa surface rendait le tout parfait. A elle de se glisser la première ~ ce serait plus pratique pour la petite de venir après elle que l’inverse. A peine dans l’eau, la mangriff se laissait déjà couler jusqu’aux épaules en soupirant de plaisir... après le froid de l’hiver et l’air iodé de la mer, c’était comme se sentir revivre ! Ses longs cheveux filaient en vagues argentées sous l’eau cristalline, qui bientôt allait déborder en accueillant la gamine impatiente de plonger à son tour. Prendre un bain à deux comme ça... ça lui rappelait quand elle était encore avec sa sœur. Instinctivement, elle la rapprochait de son cœur pour la câliner doucement, caler sa tête contre sa poitrine qui n’aurait pas étouffé une souris. Et au milieu de la buée, des souvenirs troubles refaisaient surface.

« Alors... comment tu t’es retrouvée toute seule perdue ici ? Est-ce que tu voyages toi aussi ? »

Une simple question lancée, pour fuir ses fantômes. Mais lorsque les mots quittaient ses lèvres, ce n’était pas la petite fille devant elle que ses yeux voyaient.


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Jeu 25 Jan - 6:13
Geist avait finalement réussi à attraper l'appendice poilu qui se trouvait sur le derrière de la femme avec laquelle elle a tenté de jouer pendant que celle-ci se déshabillait à son tour. Cette queue était toute douce au toucher et donnait envie à la petite fille de la câliner contre elle comme une peluche. Comme la petite Métamorph, la jeune femme ne semble pas pudique et n'a donc aucune honte de se déshabiller devant une petite fille, de toute manière, c'était pour un bain et on ne risque pas de voir grand chose avec la brume qui s'élève et qui envahit légèrement la pièce. Ce n'était pas assez dense pour tout cacher, mais assez en tout cas pour commencé à recouvrir la peau des deux filles d'une fine couche d'eau chaude qui donne la chair de poule à la petite fille de Jotho. Finalement, la Métamorph a finalement réussi à avoir le prénom de la femme, elle s'appelle donc Samaede et était une Mangriff. La petite fille a entendu parler de ce pokémon dans un conte qu'on lui lisait parfois : "Le Mangriff et le Seviper", une histoire qui venait d'Hoenn. Bien évidemment, elle avait découvert qu'elle était une pokémon aussi, une Métamorph pour être plus précis ... et maintenant, elle voulait savoir son nom.

- Geist, on m'appelle Geist, et oui, je suis une Métamorph !

Ce qu'ignorait la jeune femme, c'est qu'elle avait donné toutes les informations dont la petite fille avait besoin pour qu'elle puisse prendre sa forme. Geist affichait un sourire fier, comme si elle était fière de ce qu'elle était réellement tandis que l'une des mains de la jeune femme vient caresse les longs cheveux violets de la petite fille et que l'autre retire sa propre queue des petites mains de la petite fille. Cette dernière ne comprenait pas pourquoi elle n'avait plus le droit de caresser cette queue, lui avait-elle fait mal ? Elle l'ignore, elle ne l'a pas entendu lâcher un mot de douleur lorsqu'elle a saisi cette queue. Finalement, la jeune femme lui explique que c'était réserver aux personnes qu'elle considérait spécial ...

- Ooooh, comme ton amoureux ? Tu en as un d'ailleurs d'amoureux ?


Enfin, la jeune femme retire le ruban qui était accroché autour de cette queue, ce qui faisait penser à la petite fille de retirer son cache-oeil médical. Ce n'était pas visible car ses cheveux cachaient son oeil inutilisable, mais elle l'a quand même retirer car son cache-oeil ne tenait plus du tout. Après avoir tordu ce bout de tissu, elle le pose dans un coin pour qu'il sèche et expulse les serviettes pour tout de suite venir rejoindre la jeune femme qui s'était déjà bien installée. Son entrée dans l'immense bloc fait un peu déborder son contenu, mais pas grand chose. La petite fille a à peine profiter de l'eau chaude qu'elle s'amusait déjà à jouer dans l'eau, éclaboussant un peu la jeune femme au passage, avant de se faire attraper par cette dernière. Celle-ci ramène la petite Metamorph contre elle, cette dernière sentait la chaleur du corps de la Mangriff et s'y blottit comme si c'était un oreiller géant. Samaede l'aide à mieux se placer, elle pouvait sentir les battements du cœur de la jeune femme retentir derrière elle contre son crâne. Elle passe ses bras par-dessus les grands bras qui l'enlaçait, les ramenant vers elle pour mieux profiter du câlin. Ses longs cheveux violets épousent parfaitement la surface de l'eau pour se faufiler à travers les bras de la jeune femme, comme s'ils essayaient de rejoindre les cheveux blanc de celle-ci.

- Non, je ne me suis pas perdue, je viens de Doublonville, c'est pas très loin d'ici ! Il faut passer par la ferme, par Irisia, par le grand Parc Naturel et puis c'est bon, on y est. Mais sinon non, je ne voyage pas, les grands ils disent que je suis encore trop jeune pour ça.

Elle frotte sa tête contre Samaede afin de mieux s'installer et reposer contre la poitrine certes peu imposante mais tout de même plutôt confortable. Elle ferme les yeux un instant pour profiter de la chaleur du bain et du corps de la jeune femme. C'était comme si c'était sa maman à la place d'elle pendant quelques secondes, en moins bien, car sa maman n'agissait pas pareil lors de leur bain.

- Dis, tu veux voir un tour de magie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Jeu 1 Fév - 16:47



Il faut toujours se méfier
des marins

« Let the magic be ~ »



Quand la petite lui avait demandé si elle avait un amoureux, Samaede n’avait pas répondu. Plutôt un vague sourire, une mimique d’adulte pour éluder la question d’une petite fille trop curieuse. Un secret de grands, même si elle n’avait personne à lui cacher. Elle qui était si compliquée à suivre, toujours à courir après le vent, à perdre pied alors qu’elle aurait préféré s’envoler. La vie elle l’aimait sans attaches, sans chaines pour lui briser les ailes. L’amour, elle le fuyait et le cherchait en même temps, compagnon mais pas trop, liberté dans l’aliénation... peut-être, qui sait ? Ce genre de concept, de toute manière, ne pouvait qu’échapper à la compréhension d’une petite fille.

Tandis que Geist se lovait tout contre elle dans son étreinte, elle expliquait qu’elle n’était pas perdue mais qu’elle habitait une ville voisine. Elle s’amusa même à lui décrire son périple, qui finalement était... un peu plus long que juste « pas très loin d’ici », ajoutant qu’elle ne voyageait pas vraiment parce qu’elle était encore trop jeune pour cela. Néanmoins, la petite aux cheveux mauves n’en semblait pas inquiétée, on pourrait même dire qu’elle se passait volontiers de leur autorisation. Et bien que Samaede était un peu d’accord avec eux, elle lui trouvait l’air débrouillarde à cette gamine. Au même âge, elle était pareil, alors elle connaissait. Cette envie de toujours partir un peu plus loin, de chercher de nouveaux horizons.

La mangriff se mit à rire quand la petite frotta sa joue contre elle, la chatouillant un peu en se calant plus confortablement. Elle venait à peine de la rencontrer, et elles étaient déjà à partager le même bain et se pelotonner l’une contre l’autre comme deux amies de toujours. Sincèrement... ça lui faisait du bien. Elle n’aurait pas cru, se laisser attendrir par une bouille de petite fille, se faire piéger puis piéger à son tour, pour finalement se retrouver dans une situation comme celle-là. Quelques instants passèrent, avec seulement le bruissement de l’eau sur leur peau et le souffle de leur respiration pour troubler le silence. Et puis, elle lui posa une question.

« Dis, tu veux voir un tour de magie ?
- D’accord, mais quelque chose de sage, promis ? »

Marquant un soupçon d’hésitation, la mangriff céda tout de même à la curiosité. Evidemment qu’elle voulait voir, même si très franchement, elle s’attendait au pire avec cette fille. Ce fut seulement quelques secondes après qu’elle comprit ce à quoi Geist pensait par tour de magie. Un instant... elle n’allait pas se transformer en elle, hein ? Probablement. Rectification, ça elle est pas prête.


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Mar 20 Fév - 8:26
Lorsqu'elle avait demandé si Samaede avait un amoureux, elle n'avait pas de réponse hormis un vague sourire. Geist boudait intérieurement, elle voulait vraiment savoir si elle aimait quelqu'un ou pas ! Mais on dirait qu'elle refuse de se confier à une petite fille, mais la petite voulait essayer de prendre la forme de celui ou celle qu'elle aimait pour lui faire une farce ... enfin, ça n'aurait pas été suffisant, il aurait fallu qu'elle le connaisse et qu'elle sache qu'elle race de pokémon il est ainsi que son physique. Mais du coup, il y a une autre question qui lui trotte dans la tête, et si elle n'a aucun amoureux ? Elle peut toucher sa queue si elle en a pas, vu qu'elle n'a pas l'air d'avoir trouver quelqu'un pour le faire à sa place, à moins que ce soit autre chose ? Elle voulait vraiment savoir ... mais comme elle ne veut rien dire, Geist devra trouver un autre moyen de tenter de caresser la queue de Samaede ... ou alors, elle peut se rabattre sur les oreilles ? Mais elle est trop petite ... c'est pas juste ...

Enfin, au moins, elle appréciait pouvoir poser sa tête contre une personne lors d'un bain, cela faisait longtemps qu'elle n'a pas fait ça. Hormis sa mère qui a disparu depuis longtemps, elle n'a pas pu utiliser quelqu'un comme un oreiller lors d'un bain, donc ça faisait un peu de bien à la petite fille d'avoir trouver une remplaçante de sa mère disparue. D'ailleurs, c'était l'un des rares moments qu'elle appréciait un peu de silence, elle qui voulait toujours s'amuser et ne pas laisser le silence s'installer ... Elle pourrait presque dormir sur elle tellement elle est bien installée, mais cela reste une petite fille espiègle et joueuse, donc elle voulait montrer ce qu'elle pouvait faire, et Samaede a dit oui pour voir son tour de magie. La petite se décale donc légèrement pour aller au bout de la baignoire, puis passe par sa forme hybride où sa peau devenait violette et semblait très malléable, avant de prendre la forme de Samaede qui se situe en face d'elle.

- Et voilà, mais c'est pas ça le tour de magie ... c'est ça !

Alors que Samaede devait se montrer surprise en voyant que la petite fille a pris non seulement son apparence, mais aussi sa voix, mis à part un oeil gauche entièrement blanc qui permettrait de facilement différencier l'original du faux, Geist sous cette forme lève les bras très haut.

- Abracadabra !

D'un mouvement rapide et fort grâce au corps de Samaede, elle éclate ses bras dans l'eau, causant une vague qui éclabousse son oreiller en faisant sortir un peu d'eau de la baignoire. La petite fille se met à rire avec sa vraie voix tandis qu'elle reprend petit à petit sa forme humaine.

- Je t'ai eu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 387
Pokédollards : 39
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 23
Je suis (Inrp) : Succès déverrouillé : "Tombeuse de goupix" ♥
Je ressemble à : Mon reflet dans un miroir (Mangriff)

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Tranche-nuit ♦ Danse-lames ♠ Katana
Race Pokemon/ Métier: Mangriff / Factrice
Team/Dresseur/Equipe: Libre comme l'air ♪
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   Dim 25 Fév - 23:48



Il faut toujours se méfier
des marins

« Submergée... »



La petite Geist semblait mijoter quelque chose depuis tout à l’heure, mais Samaede était bien en mal de deviner à quoi elle pensait. La mine boudeuse, elle avait eu l’air un peu triste quand la mangriff avait évité sa question. Est-ce qu’elle tenait tant à savoir ? Elle était trop mignonne avec ses petites joues roses quand elle faisait la moue... mais ça, elle se gardait bien de lui en faire part. Ce petit moment de calme et de proximité entre elles, c’était bien comme ça. Elle aimerait bien en avoir plus souvent. Au fond, elle pourrait même s’y attacher, à cette petite espiègle.

Seulement, elle avait donné son accord pour voir le tour de magie, maintenant la gamine quitte ses bras pour aller se mettre de l’autre côté de la baignoire. La peau de l’enfant commence alors à changer, prenant une couleur rose comme si elle devenait du chamallow. Et puis, d’un coup, elle grandit et prend sa nouvelle apparence... à ce moment, Samaede se serait crue devant un miroir. Une copie conforme d’elle, nue évidemment, avait pris la place de la métamorph dans la baignoire. Ça oui, elle n’était pas prête pour voir ça... la surprise se lisait sur son visage, les yeux grands ouverts, elle qui était si posée d’ordinaire.

« Et voilà, mais c'est pas ça le tour de magie ... c'est ça ! »

Pas le vrai tour ? La blanche reste coite, autant surprise par l’imitation que d’entendre sa propre voix lui dire qu’elle n’avait pas encore tout donné. Elle la voit lever haut les bras vers le plafond, récitant son incantation « Abracadabra ! » ... quoi, vraiment ? Mais ce qui se produisit alors n’eut rien de magique, juste une grosse vague qui vint éclabousser les oreilles de la mangriff et faire déborder la baignoire sous les éclats de rire satisfaits d’une petite farceuse. Cette fois, elle avait repris sa vraie voix et se moquait bien de la jeune adulte qui s’était laissée avoir une fois de plus par ses mignons petits subterfuges.

« Je t'ai eu !
- Que tu crois. Contresort ! »

Ce coup-ci, Samaede leva une vague bien plus grande avec ses mains qui se trouvaient déjà sous l’eau pour asperger le visage de la métamorph, qui venait tout juste de reprendre sa forme normale. Est-ce que ce bain allait tourner en bataille d’eau ? Il ne vaudrait mieux pas, sinon elles risqueraient d’être réprimandées et de devoir réparer leurs bêtises. La jeune femme essaye donc de calmer le jeu, dû-t-elle essuyer quelques remous pour y parvenir. Ce n’était pas exactement ce petit moment de calme auquel elle pensait au début, mais elle s’amusait bien quand même. Ça faisait longtemps qu’elle ne s’était plus laissée aller comme quand elle était enfant. À rire, à jouer comme elle savait le faire autrefois. Elle se mettait des barrières depuis qu’elle était grande, et Geist en profitait pour lui jouer des tours et la prendre au dépourvu. Franchement...

« Je n’ai pas d’amoureux moi, mais j’ai une sœur. Une grande sœur que j’aime beaucoup, mais elle est partie loin maintenant. Elle ignorait pourquoi elle lui parlait de tout ça, c’était comme son cœur qui parlait.
Je peux te laver les cheveux ? »

Après tout elles prenaient un bain ensemble, autant en profiter. Qui sait, si elle disait oui, peut-être que Geist pourrait faire pareil après et lui toucher les oreilles. Mais elles étaient mouillées maintenant, alors ce serait moins doux... fallait pas jouer avec la magie.


Pokemon Rebirth ©️ Samaede L. Rezveil



○ Samaede s'évade en #339999

:...:
 
:Les Ptites Bann':
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut toujours se méfier des marins [PV : Samaede]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il faut toujours viser la Lune car, en cas d'échec, on atterrit dans les Étoiles. »
» TELLIE R. MCMILLER - «Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort.» [100%]
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..
» Avec la crème il faut toujours se permettre un peu d'excès [pv Zach]
» Parce qu'il faut se détendre des fois... [ LEYIA ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Johto :: Oliville-