Partagez | 
 

 Anything you can do, I can do better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 23
Pokédollards : 7
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 25
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Scrooge (Guilty Crown) couleur modifiée par Photoshop

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Anything you can do, I can do better   Mar 9 Jan - 18:05

Les préparatifs allaient bon train dans le manoir des De Beauchesne, prêt de la ville de Romant-sous-Bois. C'était un imposant bâtiment ancien de pierres sombres et ocres qui possédaient trois spacieux étages ainsi qu'un très grand terrain, un jardin de fleurs et d'eau. D'ailleurs, certains trouvaient même qu'il ressemblait plus à un château qu'à un manoir et ce n'était pas peu dire. Les flèches sombres semblaient dépasser presque la cime des arbres du bois qui l'entourait. C'était un manoir mystérieux s'il en est, très atypique mais Desmond l'adorait.
Les serveurs, les traiteurs et autres personnes qui avaient été embauchés pour l’événement qui se déroulait ce soir au manoir finissait de préparer tout ce qu'il fallait sous l'oeil attentif de l'héritier de la famille. Le hall avait été aménagé au mieux pour accueillir les invités et le grand salon aux allures anciennes débordait de décorations fastes et d'un buffet garni de plats raffinés. Il y avait même un petit orchestre qui répétait quelques notes et s'accordait dans une charmante cacophonie.

Desmond, alors habillé de son plus beau costume trois pièces, ses cheveux courts coiffés en arrière, lança une remarque cinglante à un des employés qui venait de manquer de renverser un vase ancien en voulant installer une table d'appoint. Il était d'humeur fâcheuse, comme toujours quand il fallait organiser une fête au manoir. Son besoin de perfection était un de ses plus grands défauts et il le reconnaissait, souvent, cela le faisait souffrir. Il se mettait une pression monstre. Mais ce soir, c'était encore pire, car il attendait quelqu'un de très spécial au milieu de la foule d'invité qui avaient été invités. Un légendaire. Oui, un de ces arrogants pokémon primordiaux et pas n'importe lequel, ce cher Joseph Aedificium ou Palkia pour les gens plus à cheval sur les mots. Les deux hommes s'étaient croisés dans les coulisses d'une émission prestigieuse alors que Desmond était en déplacement pour un interview à Sinnoh. Le Desséliande avait eu bien du mal à cacher son irritation en entendant le discours paternaliste et arrogant du légendaire. Oui, on pourrait lui dire qu'il était mal placé pour juger de l'arrogance de quelqu'un mais que voulez vous, il n'avait jamais aimé les gens qui se permettaient de s'imaginer être des dieux sous prétexte qu'ils étaient unique au monde. A cette pensée, Desmond eut une grimace agacée et se massa le front comme prit d'une soudaine migraine. Mais il fut interrompu par une main familière qui s'était posée sur son épaule.

- Tout va bien, Desmond ?

Armitage De Beauchesne se tenait prêt de son fils. C'était un homme plutôt grand, avec une forte carrure d'ancien militaire. Il avait un âge plutôt avancé mais ses cheveux et sa moustache était d'un noir profond. Malgré son apparence qui pourrait être intimidante, il avait toujours un petit sourire aux lèvres et son œil valide était rieur. Car il était borgne en effet et portait un cache œil sur l’œil gauche.
Le visage de Desmond sembla se transformer en une expression plus sereine et il esquissa un sourire inquiet à son père en se tournant vers lui.

- Ca va, ne t'inquiètes pas, je gère la situation comme toujours.
- Je me disais bien que tes chevilles avaient l'air plus gonflées que d'habitude...
répondit Armitage avec un léger rire sarcastique.

Desmond prit un air faussement boudeur et croisa les bras alors que son père s'approchait dangereusement des petits fours. Il avait toujours été plutôt épicurien... dans le sens où il ne refusait jamais un bon repas. Et pourtant, il était toujours musclé. Desmond se demandait bien comment il faisait, surtout pour un humain de son âge.

- Mes chevilles vont très bien, merci, papa. Et ne touche pas à ça, sinon je préviens le docteur que tu ne suis pas ses recommandations.

Cette fois, ce fut le père qui prit une mine faussement boudeuse en se retournant vers son fils.

- Tu n'oserais pas !
- Je vais me gêner...
répondit Desmond avec un sourire sarcastique alors que son père prenait un air faussement outré. Décidément, entre le père et le fils, il était difficile de savoir qui était le meilleur acteur.

- Mon fils ! Comment peux tu faire une chose pareille à ton pauvre père faible et malade ?
- Il n'est pas si faible et malade vu qu'il passe son temps à venir fourrer son nez partout.
répondit une voix féminine. La mère de Desmond se tenait dans l'encadrement de la porte, esquivant gracieusement deux fleuristes qui déplaçaient d'imposants pots. C'était une hybride Desséliande chromatique, très belle, grande, aux formes généreuses et aux cheveux d'un rouge profond coupé au carré qui contrastait avec la pâleur de sa peau. Son visage était similaire à celui de Desmond en bien des points, mais c'est surtout ses yeux violets perçants qui ressemblaient étonnamment à ceux de son fils. Elle portait une robe de soirée pourpre très élégante qui mettait sa silhouette en valeur.

- Remonte donc dans tes appartements, M. Du Bois De Beauchesne, sinon la prochaine fois, je ferai en sorte que tu ne puisses pas en sortir.
- Ma chérie ! Je n'attends que ça !
répondit Armitage à sa femme avec un air taquin, la rejoignant pour embrasser brièvement ses lèvres rouges avant de faire un signe d'encouragement à son fils et quitter la pièce.
Desmond esquissa un sourire à sa mère qui le lui rendit, et tourna le regard vers les serveurs qui passaient avec des plateaux remplis de verres à pied et l'inquiétude traversa à nouveau son regard, un détail que sa mère remarqua très vite. Elle s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule.

- Tout va bien se passer, Desmond. Ce n'est qu'un individu comme un autre, toi même tu me l'as dit.
- Je sais, je sais. C'est bon...
- Et ne soit pas TROP mesquin avec lui. Un peu d'accord, mais pas trop.
- Comme si tu étais du genre à ménager les gens quand tu avais mon âge.


Selina eut un léger rire et tapota la joue de son fils avant de glisser son bras dans le sien et de le diriger vers l'entrée, prête à recevoir les premiers invités avec son fils dans toute sa splendeur.

- Parfois, il faut savoir être diplomate pour mieux détruire son ennemi, mon chéri.
- C'est ce que je disais... Tu joues sur les mots, maman.


S'en suivit l'habituel cérémonie de bienvenue pour tous les gens qui entraient au manoir, des gens de tous horizons mais surtout des gens de la haute. Et Desmond attendait avec impatience l'arrivée du clou du spectacle.
Anything you can do, I can do better




Desmond vous hante en darkgreen...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 94
Pokédollards : 33
Date d'inscription : 04/11/2016
Age : 19
Localisation : Sinnoh
Je suis (Inrp) : En couple avec Riyoka Gotô
Je ressemble à : Joseph Joestar
Double compte : Mondomaniac, Satori Sarutuma

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Spacio-Rift ♦ Draco-rage ♦ Distorsion ♦ Gravité
Race Pokemon/ Métier: Palkia/ Star du Showbiz
Team/Dresseur/Equipe: NONE
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Anything you can do, I can do better   Ven 12 Jan - 18:30

Joseph Aedificium

Desmond



「 Anything you can do, I can do better 」

Sirotant un délicieux thé, Joseph continua sont travail du jours : réparé un lustre sans utilisé ses pouvoirs. Bon... Sans utilisé ses pouvoirs... Il lévitait, utiliser ses outils en télékinésie et surtout il lisait un livre tout en flottant nonchalamment à coté de l'éclairage. Un classique Josephien. Ceci dit, quelque chose lui trottait dans la tête depuis un moment. Il sentait qu'il avait oublié quelque chose. Il avait pris un jour de repos aujourd'hui pour ce fameux quelque chose. Mais impossible de mettre le doigt dessus. Il tourna alors une page de son livre et il lut alors la description d'un banquet auquel le héros se rendait, sans savoir que c'était un piège de son ennemis. Soudain, ça lui revint ! Il avait été invité par ce jeune Desséliande ! Ce Desmond qu'il avait rencontrer lors d'une interview sur les hommes les plus influent de Kalos. Joseph se demandait toujours pourquoi il avait été invité, puisqu'il pensait plus être influent à Sinnoh mais bon... Il regarda l'heure : Pile l'heure prévue pour l'ouverture des festivité ! Et lui qui n'était pas du tout prêt ! Il tourna frénétiquement vers l'arrière dans son bleu de travail tandis qu'il se demandait comment il allait faire. Il avait accepté de venir à ce banquet pour valoriser Desmond, en le rendant mémorable pour ses invité, donc il ne pouvait se permettre de venir comme un Lambda. De plus, il aimait bien le petit Desséliande, donc bon... Ce serais le trahir de ne pas venir ou de "mal-venir". Il n'avait que peu de temps pour y penser, il avait prévue de venir en taxi pour faire un peu plus prestigieux, mais même s'il se téléporté à Ilumis, il ne pourrait jamais arrivé à l'heure. Sauf si... Il claqua des doigts et, soudain, il fut enveloppé dans une tenue aux allures sacrées

Les invité rentrait un à un et déjà, le derniers était entrain de franchir le pas de la porte. Les convives étaient tous présent, à l’exception du dieu de l'espace, toujours absent du seuil de la porte. Les premiers arrivés commencèrent naturellement à douter de la véracité des dires de leur hôte tandis que plus un bruit ne résonnait dehors. Mais soudain, au milieu de la salle, une étrange boule de lumière apparue. Minuscule au début, elle ne fut pas tout de suite remarqué. Mais soudain, elle enfla, ce qui valut à un invité de la montré du doigt avec un mélange de surprise, de peur et d’incompréhension. Soudain, la sphère grandit en un instant et pris le diamètre d'une fourgonnette, tout en produisant un bruit étrange, comme si l'espace "coulait" et se déformait. Et pour finir la surprise, le grand dôme lumineux reprit sa forme de petite sphère anodine, avant de vibrer et de prendre peu à peu la forme du Palkia d'origine. Le hurlement de ce dernier se fit entendre et soudain, la forme divine disparue, pour laisser place à Palkia, dans sa tenue sacrée. Il marcha alors, dans un silence profond, s'avançant vers l'hôte et sa mère. Lorsqu'il arriva à leur hauteur il les salua avec un respect imposant puis releva la tête.

<< Bien le bonjour, Jeune De Beauchesne, et enchanté madame. J'imagine que Monsieur, n'est point présent pour l'instant ? Soit. Je me suis permis de vous préparer de modeste cadeaux à vous et à votre famille pour vous remercier de votre invitations.>>

Il tendis sa mains droite en direction de la femme et deux boucles d'oreilles d'une couleur violette.
<< Voici deux modestes boucles d’oreilles en diamant vert, obtenable uniquement dans des conditions de pression et de chaleurs extrême tel les Naines brunes. Ils ont bien sur était récupérer et tailler par mes soins.>>

Ensuite toujours dans la même mains, il fit apparaitre une amphore ayant l'apparence qu'elle aurait dut avoir si le temps n'étais pas passé.

<< Ceci est pour votre mari, un grand cru de l'époque où les gringolem n'était même pas une idée dans la tête de leurs inventeurs. Une gorgée de se vin revitaliserais même le plus vieux des Spectrum.>>

Enfin, il tandis une espèce de perle semblable à celle de ses épaules en direction du jeune homme.

<< Et voilà pour vous, une Larme Perlée. Bien que cette bricole ne soit pas forcément un présent qui siée à un homme tel que vous, vous vous rendrez compte de la chance de l'avoir touché lorsque vos soucis vous mettront au pied du mur.>>

Lorsqu'il lui remis la Larme perlée, il lui transmis un message via l'objet. Ce message fut simple :

Lorsque vous serez au porte de la mort ou que votre vie vous échapperas, vous vous souviendrez de cette incantation, et alors vos soucis s’effaceront : Du diamant, de la Perle et de l'esprit, je choisie l'espace.


Alors, Joseph sourit.



Les signature **:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 23
Pokédollards : 7
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 25
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Scrooge (Guilty Crown) couleur modifiée par Photoshop

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Anything you can do, I can do better   Hier à 17:42

Alors que l'heure passait et qu'une certaine impatience commençait à grandir parmi les invités, c'était la colère qui montait dans le cœur du maître de cérémonie. Desmond commençait à se demander si son invité spécial n'aurait pas tout simplement oublié de venir, et cela l'agaçait au plus haut point. Sa mère avait bien tenté de le calmer comme elle pouvait, mais il affichait toujours une mine sombre dés que personne ne l'observait.
Se croyait il tellement supérieur qu'il pouvait se permettre d'oublier ou même de ne pas prévenir qu'il ne viendrait pas ? Le Desséliande poussa un soupir exaspéré avant de récupérer un verre de champagne d'un plateau passant rapidement, porté par un serveur, sirotant distraitement le contenu avec un regard des plus noirs.
Mais alors qu'il était perdu dans ses songes de vengeance, une exclamation de quelques personnes venant de la grande salle attira son attention. Il s'y précipita alors que la plupart des invités avaient reculés en observant une imposante sphère brillante.

- Qu'est-ce que...

Un bruit terrible émanait de la sphère qui rétrécissait puis pris la forme de Palkia, poussant un rugissement qui fit résonner les murs du vieux manoir. Par réflexe, Desmond se précipita vers sa mère qui était en train de discuter avec des amies quand l’occurrence était apparue, et la saisie dans ses bras en un geste protecteur. Elle ne se fit pas prier, et cacha son visage entre les bras de son fils, terrifiée.
Mais bientôt, l'imposante silhouette du légendaire laissa place à l'humanoïde Palkia, vêtu d'une tenue des plus sacrés, mais surtout des plus ridicules selon Desmond. Ce dernier resta pétrifié un instant, observant son invité avec des yeux hagards, ses cheveux légèrement en bataille à cause du souffle de la téléportation, alors que Joseph s'approchait de lui. Il s'inclina profondément avant de parler :

<< Bien le bonjour, Jeune De Beauchesne, et enchanté madame. J'imagine que Monsieur, n'est point présent pour l'instant ? Soit. Je me suis permis de vous préparer de modeste cadeaux à vous et à votre famille pour vous remercier de votre invitations.>>

Desmond papillonna des yeux pendant quelques secondes avant de reprendre contenance, lâchant doucement sa mère et passant une main rapide dans ses cheveux en se raclant la gorge. Selina, quant à elle, était encore un peu sous le choc mais reprit également rapidement ses esprits alors que Joseph lui tendait deux boucles d'oreilles ornés de pierres violettes.

<< Voici deux modestes boucles d’oreilles en diamant vert, obtenable uniquement dans des conditions de pression et de chaleurs extrême tel les Naines brunes. Ils ont bien sur était récupérer et tailler par mes soins.>>
- Oh. Hum... Vous êtes trop aimable, très cher.

Elle observa un instant les bijoux avec une certaine admiration avant de lancer un regard vers son fils. Ce dernier affichait un sourire de façade mais Selina connaissait suffisamment son fils pour savoir qu'il fulminait à l'intérieur. Elle lui tapota le bras avec encouragement.
Ensuite, le légendaire fit apparaître une vieille amphore qui pourtant semblait en parfait état de conservation. Desmond fit signe à des serveurs qui s'approchèrent pour la récupérer précautionneusement.

- Je me chargerai de la lui apporter. Il sera très certainement fort aise de ce cadeau...
<< Et voilà pour vous, une Larme Perlée. Bien que cette bricole ne soit pas forcément un présent qui siée à un homme tel que vous, vous vous rendrez compte de la chance de l'avoir touché lorsque vos soucis vous mettront au pied du mur.>>

Desmond ne put s'empêcher de lever un sourcil dubitatif, observant la pierre qu'on lui tendait. Une grosse perle rose. Le coin de son oeil tiqua quand il perçut le message qui allait avec. Une incantation, hein ? Encore une de ces idioties démagogiques propres aux légendaires et à leurs lubies. Leur arrogance n'avait elle donc aucun égal ?
Pourtant, le Desséliande prit une inspiration et afficha une mine faussement modeste, acceptant le cadeau en saluant Joseph avec un mouvement de tête.

- C'est... trop d'honneur, M. Aedificium. Même si je doute d'avoir un jour besoin d'un tel artefact. Mais ce sera certainement plus que suffisant pour excuser votre retard ainsi que votre entrée fracassante qui, je dois l'admettre, a du effrayer la plus grande partie de mes invités... dit il avec politesse en faisant un geste de la main vers l'assemblée, qui en effet n'avait pas l'air rassurée par la présence du légendaire. Desmond eut un léger rire qu'il voulait naturel. De plus, je ne crois pas avoir précisé "tenue sacerdotale exigée" dans le dresscode de cette soirée...

L'assemblée ne put retenir un léger rire embarrassée, imitant l'hôte de ces lieux. Bonne façon de détendre l’atmosphère tout en infligeant un premier coup à son rival. Desmond fit un signe de la main à l'orchestre qui s'était interrompu afin qu'ils reprennent leur morceau. Cela suffit en partie à motiver les convives à discuter entre eux et reprendre leurs activités, même si ils lançaient souvent des regards vers les De Beauchesne et Palkia.

- Merci d'être venu, M. Aedificium, nous sommes honorés. Mon mari essaiera de venir en fin de soirée mais pour le moment il se repose, il est souffrant... expliqua Selina avec une remarquable amabilité que même Desmond admira sur l'instant.
- Je suis sûr qu'il sera ravi du cadeau que vous lui avez apporté autant que nous le sommes. confirma Desmond avec un sourire. Je vous en prie, faites comme chez vous.

Il récupéra un verre de champagne qu'il tendit à Joseph avant de l'inviter à trinquer.
Anything you can do, I can do better




Desmond vous hante en darkgreen...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Anything you can do, I can do better   
Revenir en haut Aller en bas
 
Anything you can do, I can do better
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kalos :: Autres-