Partagez | 
 

 Là d'où je viens. [Pv : Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 459
Pokédollards : 130
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Mer 28 Mar - 17:44

   
Là d'où je viens


   
Reshiram express pour te servir l'ami !

   
feat Akira - Shin

   
Akira, son grand ami Akira ! C'était toujours un immense plaisir pour Shin de le revoir. Malgré le fait qu'il ne voulait comme d'habitude pas s'approcher des mortels pour s'y attacher, le Légendaire démontrait qu'il ne savais visiblement pas trop s'y tenir puisqu'il était au final en train de voler en direction de l'immense demeure des Shinki. Entre temps il avait même trouvé le moyen de ramasser une dresseuse en cours de route. La bonne affaire tient pour le légendaire, mais bon, certainement qu'il s'y ferait. Je crois ? En tout cas ignorant même depuis combien de temps il n'avait pas mis les pieds à Rosalia, le revoilà qui débarquait comme un ange tombé du ciel. Ou plutôt comme un squatteur tombé du ciel, certainement que cela correspondait un peu mieux en fait... Mais qu'importe. Akira serait certainement content de le voir depuis tout ce temps, cela faisait plusieurs mois qu'il n'était pas passé, et vu que Shin était littéralement un vagabond qu'on ne pouvait pas contacter à distance, y avait qu'un seul moyen de lui donner ou de prendre des nouvelles, le voir. Heureusement qu'il ne l'oubliait pas. En même temps... Vu le temps passé avec la famille, ce dernier avait beau se dire que ne plus revenir du tout serait plus simple, il ne pouvait s'y résoudre. C'est un peu comme être un membre de cette famille, ou plutôt l'ami là depuis toujours. Qui sait, peut-être qu'un jour Akira ou ses sœurs auraient des enfants et qu'il serait ami avec eux et tout ! Mouais bon, n'y pensons pas. Et puis de toute façon le jeune professeur semblait avoir du mal à se décider d'avoir des enfants pour l'instant, lui qui pourtant disait qu'il en aurait plein et tout, c'était mal partit. Mais le manque d'amour l'avait fait un peu mettre de côté cette idée pour faire un peu n'importe quoi dans son coin. Bon ben. Plus qu'à compter sur ses sœurs ? Ouais certainement...

Enfin bon, de quoi il se mêle hein ? De toute façon, voilà la maison en vu et c'est donc alors avec pour une fois élégance et surtout discrétion qu'après avoir fait le tour de la demeure et trouver quelques fenêtre ouvertes pour aérer certainement -il faisait plutôt beau faut dire-, qu'il entra alors en silence. Bien que prêt à saluer si jamais quelqu'un était présent, mais en fait, personne. Bon tant pis. Haussant les épaules, puisqu'il était de toute façon à moitié chez lui ici, Reshiram se dirigea l'air détendu jusqu'aux cuisines. Il connaissait la maison de toute façon à force, faut pas s'étonner, et d'ailleurs même si des domestiques assez récents pouvaient s'étonner de la présence de cet homme ici, les gens là depuis toujours ou presque pouvaient rapidement rassurer tous le monde et saluer alors l'intrus avec le sourire. Toujours là lui, à venir mettre de l'ambiance. D'ailleurs, voyant qu'il avait vu l'heure loupé le repas il y a peu, il ne se gêna pas pour aller chercher dans le frigo quelque chose. Oh parfait ! Du poulet ! Il en reste ! Réchauffant le le tout au micro-onde -faut avouer que c'est du génie cette invention- il attrapa une assiette et piocha alors tranquillement en allant se planter devant la fenêtre. Ah. N'était-ce pas Akira qu'il voyait au loin ? Il reconnaissait sa chevelure argenté, ainsi que ses oreilles. D'ailleurs il semblait plutôt bien installé, ses longues queues propres à sa race servant alors à protéger une demoiselle toute pâle, un peu blanche hein. Il avait peur qu'on le lui vole ou quoi ? Visiblement plongés les deux sur un ouvrage tout en parlant. Leur proximité fit hausser un sourcils à Shin avant de finalement bêtement en sourire. Bon en fait il n'y connaissait rien mais cette fille, il la connaissait bien, mais Akira devait bien l'aimer, alors c'est une ami qu'il faut connaître ? La fourchette dans la bouche, on l'interpella. Ah ! Une des sœurs aînée !  La jeune blonde c'était alors mise à courir vers lui pour s'accrocher à ce « tonton Shin » qu'il disait toujours être, ravie de le revoir. Et se désolant que ses deux sœurs n'étaient pas là de suite pour lui passer le bonjour. Après quelques échanges de politesses, Reshiram demanda.

« Et sinon ? Akira est donc bien là ? Il est occupé nan ? »
« Akira ? Oh, il est toujours avec Yuuna en ce moment. Il ne la lâche pas d'une semelle, il est amoureux c'est certain, il est juste trop bête pour le dire ahah. »

Se moqua alors la plus jeune de cette pièce. Avant de finalement affirmer qu'elle allait le chercher, qu'il pouvait terminer de manger son poulet, il devait avoir faim après une telle route. Et c'était pas totalement faux... Hochant la tête avec le sourire il reprit alors sa dégustation, laissant la plus jeune arriver vers son frère, certainement un peu se moquer de lui, avant de voir se dernier se lever. Shin n'entendait rien de là où il était, pourtant, il avait l'impression que l'attention d'Akira était irréversiblement attirée par la petite demoiselle qui d'ici semblait toute aussi polie que gentille. Peut-être irait-il la voir tout à l'heure la saluer ! Quand le renard entra dans la pièce, le Légendaire posa alors son assiette pour alors sautiller en tendant les bras et lui sauter au final dessus bêtement.

« Akiraaaa ! Ça fait longtemps ! Comment vas-tu ! Dis-donc tu as l'air particulièrement en pleine forme tu as bonne mine ! »

Il le pensait réellement aussi. Mais en fait, vu que monsieur est bien sûr du genre à toujours se poser des questions et à ne pas avoir peur de les dire, il pointa du doigt le jardin ou la petite demoiselle aux cheveux blanc était assise.

« C'est quiiii ? Elle vit ici ? Faut que j'aille me présenter ! »

Curieux comme un pou. Après comment lui en vouloir ? Il suivait toujours la petite vie de son ami d'un point de vu extérieur et c'était toujours marrant de voir les évolutions. Il ne savait pas combien de temps il allait rester, mais une chose était sûr, Shin voulait un peu de compagnie, en l’occurrence celle d'Akira, alors il ne comptait pas le lâcher ! Du moins pas trop eheh.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 179
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Dim 1 Avr - 18:01

Le retour du squatteur


Là d'où je viens.

feat  Shin - Akira



C'était un beau week-end qui s'annonçait là, avec un soleil qui se montrait sagement, sans pour autant trop réchauffer l'atmosphère et ainsi permettre aux gens d'en profiter sans étouffer ou devoir agiter un éventail toutes les deux minutes pour espérer avoir de l'air. Non, ce jour serait au contraire une belle journée de printemps, amenant une brise agréable et un ciel dégagé. Quoi de mieux lorsqu'on ne travaillait pas que de profiter de cela en s'installant à l'extérieur ? Cela, il n'y avait pas besoin de l'expliquer à Akira qui avait toujours aimé la nature et les joies de se poser tranquillement en extérieur. Notre homme avait de toute façon la chance de pouvoir profiter d'un jardin grand et paisible, dont certains arbres offraient une ombre bienvenue en été pour lire un livre dessous ou tout simplement faire une petite sieste. Tant pis pour les allergiques aux pollens, Akira les plaignaient un peu les pauvres, mais lui comptait bien profiter pleinement des avantages que pouvait lui offrir cette journée. Surtout que depuis quelques temps, le feunard n'était plus vraiment seul chez lui pour profiter de tout cela… Enfin, il n'avait jamais vraiment été seul le bougre, bien au contraire, il faisait partit de ces personnes qui ne savent pas ce que c'est que de vivre en solitaire. Ce serait bien marrant qu'il essaie tient.. Mais on ne parlait pas pour le coup de la présence de ses sœurs cadettes ou de certains serviteur pour l'aider à ne pas crever de faim devant un frigo plein. (Ben oui, ça se cuit comment un œuf d'abord?)

Non, on parlait bien ici de la présence d'une invité qui n'avait pas spécialement le loisir de se retrouver seule très souvent la pauvre et pour cause, Akira semblait avoir pris l'habitude de passer presque tout son temps libre avec elle… Bon, il fallait bien admettre que cela n'avait pas l'air de déranger cette chère Yuuna hein, mais cette proximité constante devait tout de même en dérouter plus d'un. Quoi qu'il en soit, ce jour ne faisant pas exception à la règle, Akira était installé dans le jardin avec la jeune femme, lui montrant aujourd'hui un vieil atlas sur l'ancienne forme des pokémons que sa famille possédait depuis bien longtemps. Il était forcément intéressant de discuter avec elle de ce genre de chose après tout, elle qui était si curieuse de tout et qui aimait par dessus tout apprendre, autant dire qu'il y avait de quoi passer des heures sur cet ouvrage avec elle.. Et c'était tant mieux dans un sens. Akira aimait bien ces moments, ce temps passé aux côtés de la jeune femme, c'était l'une des choses les plus apaisantes du monde étrangement, comme si sa place était de toute manière ici avec elle. Autant dire que les gens rigolaient un peu autour d'eux, à les voir se tourner autour et ne rien dire par fierté ou timidité, mais qu'importe, cela ne les empêchait certainement pas de profiter de ces moments et Akira comptait bien passer sa journée ainsi… Ou du moins, l'espérait-il jusqu'à ce qu'une feunarde blonde débarque dans sa petite bulle de bonheur en chantonnant.

« Akira et Yuuna sont sous un cerisier ~
Ils se donnent des petits ba - »

« MAIS ! Tu vas la fermer toi ?! »

Comment ça il ne la laissait même pas finir ? Non mais oh, elle allait choquer Yuuna avec sa chanson de… Gamine de 6 ans. Oui bon ok, tout le monde voyait la suite, inutile de la chanter hein… Puis c'était gênant, il n'avait même pas besoin de regarder Yuuna pour la sentir rougir à vue d’œil. Lui aussi s'était empourpré d'ailleurs, s'agaçant toujours très rapidement après ses sœurs en ce moment. De quoi elles se mêlaient de toute façon celles-là… Pff.

« Oh, mais on est énervé aujourd'hui dis donc, tu devrais te détendre grand-frère. » Fit la jeune femme l'air taquine.
« Je ne suis pas énervé. » répondit son frère.. D'un ton quand même un peu énervé. « Et puis qu'est-ce que tu veux ? »
« Tonton Shin est là et il te cherche. »

Ah… Tonton Shin, aka le mec qui n'était pas du tout son tonton mais que ses chères sœurs s’entêtaient à appeler de la sorte pour une raison qui lui échappait un peu. Bon ok, il avait tout de l'oncle un peu bizarre et squatteur, mais l'aîné ne s'était jamais mis à l'appeler comme cela bizarrement. Fierté masculine face à cet intrus toujours de passage, ou bien tout simplement parce qu'il avait toujours su que cela ferait bizarre lorsqu'il aurait l'air plus vieux que le légendaire. Ce qui n'était pas loin d'être le cas en vrai, quel âge avait Shin physiquement ? Il avait un peu de mal à le déterminer, mais qu'importe, l'appeler tonton serait très étrange de toute manière. Semblant oublier son agacement envers sa cadette, le scientifique se tourna donc vers Yuuna pour s'expliquer.

« C'est un vieil ami de la famille… Un peu spécial, mais gentil. Je vais aller voir ça je reviens. »

Laissant son livre entre les mains délicates de la petite Yuuna, le feunard laissa donc les demoiselles entre elles pour aller chercher le légendaire squatteur et se dirigea d'ailleurs automatiquement vers la cuisine comme si cela était le seul endroit probable où croiser le légendaire de la réalité… Ah ben tient, il était là, quelle surprise, Akira en tombait des nues hein. Ahem. Accueillit par le squatteur qui avait visiblement trouvé les restes de midi pour remplir son ventre de chômeur légendaire, Akira se vit gratifier de compliments comme quoi il avait bonne mine… Ce qui le rendit suspicieux de pourquoi on lui disait de telles choses. Minute, il savait des choses ou ?… Il avait eu le temps de discuter avec sa sœur, certes, mais combien de temps ? A quel point ce fouineur pouvait-il déjà être au courant de la situation à la maison Shinki ? Hm, suspect tout ça hein.

«  Je suis toujours en pleine forme voyons, je ne vois pas pourquoi tu as l'air si étonné Shin. Et toi alors ? Je vois que tu as retrouvé la route vers le frigo, je suppose que cela suffit donc à ton plein épanouissement. »

Si c'était une blague ou une moquerie ? Bien sûr, mais avec un énorme fond de vérité. Après tout, Shin avait toujours démontré qu'il suivait à la perfection le concept de « il en faut peu pour être heureux » et que le fameux « peu » se limitait souvent à de la nourriture. Akira s'était parfois demandé s'il avait une sorte de trou noir à la place de l'estomac ou si le métabolisme du légendaire était simplement différent des gens normaux, mais en tant qu'homme au petit appétit (par contre on parle que de bouffe là hein) il ne pouvait pas vraiment juger et se disait donc en général que… Et bien, la bouffe, c'était le truc de Shin, voilà tout. Mais ce dernier ayant visiblement fait un sort à son morceau de poulet, il avait du temps à consacrer à autre chose pour le coup, comme se demander qui était la demoiselle assise dans le jardin… Ah d'accord, il se mettait à espionner sa vie privé maintenant ? Le fourbe !… Ou alors il les avait juste vu depuis la fenêtre, on se calme Akira. Mais sa question, bien que posé le plus innocemment du monde trouva tout de même le moyen de mettre mal à l'aise le pauvre Professeur. Ben oui tient, il devait présenter Yuuna comment … ? Tout le monde ici se faisait à cette relation un peu tendancieuse, mais s'il fallait mettre des mots clairement du coup, c'était lesquelles ?

« Elle ? C'est Yuuna et … Euh. Ben elle vit ici oui. C'est… Mon assistante au laboratoire, voilà. Du coup je l’héberge tu vois, c'est parfaitement normale, personne ne trouve ça bizarre de toute façon et ne vas pas chercher la petite bête, voilà. »

Ben oui, dis à un gamin de pas chercher les œufs de pâques dans le jardin, il va pas y toucher hein… Que cela pouvait être bête un scientifique par Arceus. Tentant de se reprendre un peu, parce que oui, même lui savait que son discours n'était ni clair, ni très honnête, Akira chercha un moyen de détourner l'attention du légendaire de cette chère Yuuna… Parce que bon, allait poser ses questions hyper direct à la pauvre jeune fille, ce ne serait vraiment pas sympa hein, il allait la gêner et la faire rougir… Et il n'y avait que lui qui avait le droit de faire cela voyons, pff. Observant un instant le carcasse de poulet de Shin, le feunard eu donc une idée lumineuse et se dirigea bien vite vers le congélateur pour en sortir un conne glacé qu'il tendit à ce cher Shin en guise de désert. De la bouffe, c'était plus intéressant que les histoires de cœur d'Akira, hein ?  

« Au fait, quelque chose de précis t'amène ou tu viens juste passer un peu de temps avec nous ? Les filles seront ravie de te voir tu sais, tu leur a manqué. »

Le scientifique ne comprenait pas trop ce qui poussait ses sœurs a adorer Shin à se point et se disait souvent que cela était un truc purement féminin du coup… En espérant du coup que Yuuna n'allait pas faire la même chose, là il en voudrait à ce pauvre Shin d'être aussi génial aux yeux des filles. Mais bon, la Galopa devait sûrement être immunisé.. Ou du moins l'espérait-il. Quoi qu'il en soit, le professeur se demandait vraiment si quelque chose de particulier avait pu attirer Shin ici, même s'il savait d'expérience que le légendaire n'avait pas besoin de raison valable pour se rendre quelque part sur terre. Ah, que ce devait être simple de ne pas avoir à se poser de question, d'organiser un voyage etc ou même de faire avec les règles de certains pays compliqué. Tiens, lui-même par exemple devait rencontrer un collègue d'Unys. Et bien, bon courage mon gars pour passer la frontière en tant que Pokémon… Ou plutôt sans devoir l'indiquer vu les lois bizarre qu'ils semblaient avoir là-bas. Au moins Shin n'avait pas ce soucis !… Oh… Tient attends voir.

« Hm… Maintenant que j'y pense, tu voyage un peu comme tu veux toi, non ? Même à Unys vu que c'est là d'où tu viens. »

Oui, le jeune homme semblait songeur tout à coup, même s'il passait un peu du coq à l'âne. Mais bon, son entourage avait un peu l'habitude après tout, c'était un truc de scientifique de croire que tout le monde arrivait à suivre ce qu'il se passait dans sa petite tête. Non ? Oh, il faudrait peut-être faire un effort hein.



FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 459
Pokédollards : 130
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Ven 6 Avr - 13:04

   
Là d'où je viens


   
Reshiram express pour te servir l'ami !

   
feat Akira - Shin

   
Que de belles et émouvantes retrouvailles que voilà. Non ? Pas vraiment en fait, mais cela n'avait jamais été ainsi entre eux, pourtant, c'est pas faute d'avoir vu le petit renard depuis qu'il est haut comme trois pommes en réalité. Et de le suivre, et voir grandir. Il était un jeune homme maintenant, il en avait vécu des choses, des bonnes et des mauvaises. Shin avait tout vu. Et même s'il n'est pas l'ami le plus présent au monde, il va sans dire qu'il était toujours présent au côté du jeune Akira. Comme on pouvait voir un enfant grandir, même si un jour Akira ferait bien plus vieux que lui -il fait déjà bien plus mature que Shin ce qui n'est pas bien dur en réalité-, il serait toujours la petite chose qu'il regardait grandir. Le jeune mortel qu'il suivait du regard, et donc il se souviendrait. Ainsi, même s'il prenait alors la présence de cette nouvelle venue dans la maison comme une plaisanterie, le jeune homme était des plus ravie de voir que le plus jeune se portait si bien. Il semblait réellement heureux. On peut supposer que c'est ainsi que les mortels qualifie cette chose qu'est l'affection. Peut-être même l'amour, mais il est difficile pour Shin de différencier toutes ces choses. Mais la seule chose qu'il pouvait savoir, c'est qu'Akira était heureux, et très attaché à elle. Souriant à sa remarque quelque peu moqueuse sur sa présence dans le frigo et donc l'assiette et le ventre déjà plein, Shin n'éprouvait pas la monde honte ni même de remord. Ça avait toujours été ainsi, il était un peu le pique-assiette légendaire qui passait par là. Et au final, le contraire serait certainement un peu perturbant pour tous le monde s'il cessait de le faire.

« Pourquoi changer les bonnes habitudes ?  Manger me convient parfaitement ! »

Pourquoi revient-il toujours ici alors qu'il s'était toujours dis qu'il ne voulait pas s'attacher ? Cela n'a pas de sens. Autant que d'avoir accepté de suivre Kanon dans son voyage. Pourtant il était toujours là, à vagabonder comme bon lui semble, juste, il voyait des gens souvent... Avant c'était Akira et sa famille, maintenant Kanon s'ajoutait à ce lot. Et pourtant, revenir à tir-d'aile ici lui semblait presque naturel. Était-ce de sa faute s'il se sentait bien avec eux ? Un peu, peut-être. Mais au fond, mieux valait les voir de leur vivant, ce n'était pas lorsque des siècles auront passé qu'il pourra se pencher sur la question. Alors Reshiram souriait. Ce sourire, c'était sa plus grande force, mais aussi sa faiblesse. C'était cette chose qu'il avait découvert et apprit à utiliser depuis qu'il avait forme humaine. Tout était si simple quand il était un dragon, tout était si simple, mais aussi terriblement différent.

« Yuuna tu dis ? Il faudra que j'aille la voir, histoire de me présenter, mon petit doigt me dis qu'elle va rester ici un bon moment non ? C'est ce que ta sœur laissait comprendre, et je t'avoue que ça m'en a tout l'air pour moi aussi  »

Comment ça il mettait quand même les pieds dans le plat ? On pouvait même dire qu'il sautait à pied joint dedans à dire vrai. Il n'a jamais été un homme particulièrement délicat,venant de la réalité en même temps, ce serait étonnant en fait. Mais il était certain d'une chose, même s'il ne comprenait pas tout, il avait longtemps observé Akira, et le jeune Shinki était heureux, il suffisait de voir de quelle façon il parlait d'elle. C'était un terriblement... Brillant. La garder à ses côtés serait certainement la meilleure des choses, et Shin le lui souhaitait. N'ayant jamais compris la réelle profondeur de la détresse dans lequel il avait été plongé à son divorce, mais ayant constater les dégâts que cela causait. Légendaire qui ne comprend pas les sentiments certes, mais bon ami qui ne souhaite que le bonheur de ceux qui l’entoure. C'est peut-être pour cela qu'il parvenait au final à percevoir tout de même la joie dans son jeune ami quand il passait -quand bien même il est le plus discret des quatre-, ou même dans celui des demoiselles qui lui sautaient dessus toujours avec joie quand il passait et lui demandaient de revenir le plus vite possible quand il repartait comme il était venu.

« Je n'avais pas de réelle raison. En fait j'étais de passage dans le coin avec ma nouvelle dresseuse. Et vu que je vagabonde toujours autant, je me suis dis : tiens si j'allais faire un coucou aux Shinki ! Et me voilà. »

Son regard se baissa sur la glace qu'il lui tendait. Et c'est avec une joie non dissimulé, mais avec une retenu notable qu'il l'attrapa. Démontrant alors le semblant de sérieux que le jeune homme semblait avoir en cet instant. Shin avait toujours été comme ça. Un peu bipolaire dans sa façon d'agir. Déchiré entre sa partie légendaire ultra-terre à terre voir même un peu démoralisante sur les bords. Et sa partie humaine inventée de toute pièce pour progresser parmi les mortelles. Akira le connaissait depuis tellement longtemps, qu'il devait certainement ne plus être surprit de ce genre d'attitude de sa part. Commençant alors à entamer son dessert à coup de langue, il répondit.

« Mais t'as l'air d'avoir une idée, ma venu t'enchanterait-elle ? Tu as besoin de quelque chose d'Unys ? J'y vais souvent, même si je n'y reste jamais bien longtemps. J'ai l'avantage de pouvoir traverser les lieux en un tour d'aile, c'est quelque chose qui n'a pas changé de l'époque. »

De l'époque où il était encore un pokemon plus.. classique. Et non, il ne lui vint pas à l'idée qu'Akira puisse vouloir s'y rendre lui-même à Unys. Certainement à cause de la dangerosité connu de l'endroit, et certainement parce qu'il avait l'impression que s'éloigner un peu trop de la dite Yuuna relèverait de l'exploit de sa part. D'ailleurs, la dite personne était toujours installée dehors, maintenant avec la jeune sœur du sensei appuyée contre son épaule. Presque étrangement calme en réalité, lui montrant très certainement tout ce qu'elle venait de découvrir sur la race qui la concernait. Shin eut un moment d'absence à sourire avec une tendresse mais aussi tristesse. Le monde évoluait presque trop vite à ses yeux, on dit la réalité cruelle, pourtant, elle était aussi terriblement belle et douce, comme maintenant. Un certaine fierté raisonnait au fond de lui d'être le représentant de cette chose si changeante et surprenante qu'est la réalité.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 179
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Mer 18 Avr - 16:48

Le retour du squatteur


Là d'où je viens.

feat  Shin - Akira



Une visite inattendu ? Pas de problème voyons, Akira était un homme poli, qui savait recevoir en toutes circonstances, même quelqu’un qui ne s’était pas fait annoncer à l’avance ! Il n’était pas noble pour rien voyons, il pouvait donc se montrer des plus cordiale pour accueillir le nouveau venu… Sauf que pour le coup, Akira n’en aurait sûrement pas besoin. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que l’invité surprise se trouvait être Shin, aka le légendaire de la réalité Reshiram et qu’avec lui… et bien, les civilités habituelles ne servaient un peu à rien, ou du moins, le feunard n’en voyait pas vraiment l’intérêt puisque le dit légendaire passait son temps à débarquer sans prévenir personne et repartir de même, non sans avoir vidé les stocks de la famille Shinki avant cela. Si les scientifiques de l’époque avaient su avant la transformation que le dragon Reshiram n’était qu’un vulgaire pique assiette tiens, cela aurait changer la gueule des manuels de l’époque. Akira avait presque envie de corriger ceux qu’il trouvait pour faire part de sa grande découverte ! Mais bon, personne ne le prendrait vraiment au sérieux si il faisait cela et son histoire personnel avec le dit légendaire ne devait pas l’aider à se faire une opinion très impartiale sur la chose. Quand on vois une personne faire autant n’importe quoi de sa vie, que d’être la plus sérieuse possible tout à coup, on commence un peu à douter de ce qui est réaliste ou pas… Un comble quand il s’agit du légendaire de la réalité, non ?

Quoi qu’il en soit, Akira avait beau être plutôt heureux de retrouver son vieil ami en bonne santé (parce que oui, il pouvait très bien s’être fait désintégré dans un coin ce crétin et là bon courage au professeur pour le revoir de son vivant.) cela ne l’empêcha pas de la charier un peu à propos de sa pire manie qu’était la nourriture, même si au fond, il s’en fichait un peu et râlait souvent simplement pour la forme. Ce n’était pas comme si c’était lui qui faisait les courses après tout. Cela dit, Shin semblait avoir trouvé un sujet plus intéressant en la personne de Yuuna… Là, Akira pouvait le comprendre, c’était un sujet vraiment passionnant, mais il n’avait pas spécialement envie que le dragon viennent s’en mêler. Soit cela risquait d’être pour lui sortir quelque chose de bien trop réaliste à son goût, soit il allait tout simplement suivre la nouvelle mode de la maison à savoir se moquer gentiment du petit couple… Et bingo, ce fut la deuxième solution qui fut choisit, bien qu’il le montrait bien moins ouvertement que les sœurs du professeur, disant tout simplement qu’il avait bien l’impression que Yuuna été partit pour rester ici un bon moment, ce qui le conduirait à se présenter… Oh.. Il le fallait vraiment ? Enfin, c’était inévitable, mais Shin était si… Et bien.. Shin. Donc apte à sortir la phrase qu’il ne fallait pas au bon moment et être trop indiscrêt. Pff, les choses étaient assez compliqué comme cela, pas besoin d’un dragon qui venait se mêler de tout, si ?…

« Te présenter ?.. Je suppose que ce sont des choses qui se font oui. Je t’autorise à faire ça poliment et sans faire ton numéro de grand dragon réaliste. C’est flippant quand on a pas l’habitude. »

Oui, Akira l’autorisait… Il vivait dans son monde quand même le professeur pour croire qu’il pouvait avoir le contrôle sur un dragon légendaire et surtout sur ce Peter Pan ambulant qu’était Shin. Mais bon, c’était sa manière de parler tout simplement. Quant à ses histoires de mec trop réaliste… Il fallait bien admettre que Reshiram pouvait parfois surprendre, comme se souvenait bien le feunard à un dîner de famille quand il était plus jeune où le légendaire avait sortit des choses ont ne peut plus vrai, mais on ne peut plus malaisantes à ce moment donné. Enfin, il savait tout de même se tenir la plupart du temps. A dire vrai, Akira n’avait pas encore réussit à déterminer un vrai schémas de quand et pourtant le légendaire avait tendance à laisser cette drôle de partie de lui ressortir, il ne pouvait donc mettre cela que sur le dos de l’aléatoire et peut-être bien la volonté de Shin en elle-même, mais il était compliqué de causer de ce genre de chose avec lui… Il n’allait pas en faire un sujet d’étude tout de même. Quoi que…

Ahem, curieux en tout cas, le professeur avait fini par demander presque machinalement à Shin ce qu’il était venu faire, sans attendre un évènement en particulier le connaissant. Et comme d’habitude, il avait raison de ne pas s’attendre à quelque chose de mirobolant, puisque cela semblait surtout être du au hasard et autre vagabondage de son ami de longue date. Bien que ce coup-ci, quelque chose retint l’attention du feunard. Oh, une nouvelle dresseuse vraiment ? Pff, lui qui avait refusé d’être son pokémon quand il était enfant, c’était honteux !.. Enfin.. Bref, c’était différent. Le regardant avec un sourcil levé, un peu surpris par la nouvelle, le professeur ne tarda pas à se reprendre pour agir à l’accoutumé, à savoir, le vanner un peu.

« Une nouvelle dresseuse hein. Laisse moi deviner, elle a remplit une marmite de ragoût et a refermé le couvercle quand tu t’es précipité dedans pour t’attraper ? Blague à part, tu aurais pu l’emmener pour nous la présenter. La pauvre a toute ma sympathie… »

Ben oui, quand même, devoir se trimballer Shin d’un bout à l’autre du globe devait demander une organisation monstrueuse niveau nourriture ! La pauvre allait vite être ruiné avec son salaire de dresseuse qui ne devait certainement pas prendre en compte l’appétit vorace de Shin… Ah ah, elle était mal barré la pauvre, mais bon. Elle devait certainement avoir des qualités si Reshiram avait accepté de lier avec elle, rien que pour cela, Akira aurait bien envie de la rencontrer tiens. Mais pour l’instant, le professeur avait autre chose à demander à son vieil ami et pour cela, il avait décidé de l’amadouer avec une glace. Tout passe toujours mieux auprès des enfants avec une glace, non ? Pourtant, le Feunard ne manqua pas d’être surpris par l’espèce de retenu dont fit preuve son ami pour prendre cette dernière.. Autant dire qu’en général, il avait à peine le temps de la sortir du congélo qu’elle avait disparut de sa main, mais là… Shin semblait soudain plus posé. Quand il disait que ce dragon était bizarre avec ses humeurs changeante, il en avait encore la preuve ici, bien que depuis le temps, il ne pouvait plus vraiment tomber des nues devant se fait, juste le remarquer d’un œil circonspect tout en l’écoutant lui répondre. Hm.. Il retournait parfois à Unys ? Parfait, c’était pile ce dont avait besoin Akira pour le moment, un moyen de transport et une protection légendaire pour ce rendre dans ce coin de taré.

« Oh et bien, puisque tu t’y rends régulièrement, tu pourrais peut-être m’emmener avec toi non ? C’est compliqué d’avoir un passeport qui ne mentionne pas… Ça. »

D’un geste, il désigna ses oreilles de renard qu’il pouvait bien entendu cacher. Mais le problème à Unys n’était parait-il pas de les montrer ou non, mais juste d’en posséder… Un coin sympa en somme, où son statut de professeur devait ressembler à une vaste blague au vu de ses origines de pokémon.

« J’aurais besoin de rencontrer un collègue à qui on refuse la sortie du territoire. Il est surveillé pour soupçon de fraternisation avec les hybrides, soupçon justifié du coup. Mais ses recherches seraient mieux utilisé dans un pays neutre qu’à Unys vois-tu. Ce serait donc une bonne action de ta part de m’aider. Et puis, tu ne risque rien toi dans ce genre d’endroit. »

Après tout, même Chronos ne pouvait rien contre le grand Reshiram non ? Il avait beau se moquer ou jouer les blasé face à lui, Akira ne pouvait que reconnaître que la puissance de son ami dépassait celle d’un simple hybride. Cela se sentait d’ailleurs tout simplement à son aura. Il était donc le meilleur choix pour cette mission...Bien que l’idée de quitter sa maison et Yuuna ne plaisait pas vraiment à Akira, il n’avait fait que retarder jusqu’à présente et ne pouvait plus vraiment se le permettre. Mais Shin allait bien lui donner un coup de main, non ?

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 459
Pokédollards : 130
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Sam 21 Avr - 22:28

   
Là d'où je viens


   
Reshiram express pour te servir l'ami !

   
feat Akira - Shin

   
A la réponse d'Akira, le légendaire de la Réalité trouva le moyen de sourire légèrement. Shin était souvent désigné en tant qu'andouille finit. Surtout lorsqu'il était question des histoires de mortels en réalité. Mais même s'il ne comprenait tout, le jeune homme avait eut l'occasion d'observer les mortels de plus près depuis.. eh bien quatre vingt ans il les voyait alors totalement autrement. Ils ont des passions, des envies, des sentiments, toutes ces choses qui leur ont été offert par les trois lutins de l'esprit. Et Akira faisait partie d'eux. Il était parfois heureux, parfois triste, parfois passionné. Le connaissant et l'ayant de ce fait vu grandir depuis qu'il avait huit ans, Shin pouvait certainement prétendre connaître parfaitement Akira et lire alors à travers les signes qu'il voulait bien lui laisser. Il avait grandit, et par fierté ou habitude, il avait alors apprit à masquer son ressentit, être moins lisible, contrairement à ses sœurs. Mais Shin le voyait toujours. Et le voir si plein de vie soudainement lui faisait étrange. Non pas qu'il démontrait être particulièrement malheureux ces derniers temps. Non, n'allez pas dire quelque chose que je n'ai pas dit. Mais disons... Qu'il était moins enjoué, comme si quelque chose lui avait été retiré lorsque cette fille est partit, et qu'il n’avait jamais trop su comment le remplacer, alors il faisait sans et se débrouiller très bien. Mais le regard qu'il affichait était rassurant. Et lorsqu'il tourna la tête vers la fenêtre pour regarder à son tour la demoiselle qu'il irait assurément saluer avec entrain il se disait qu'il pouvait le laisser entre ses mains. Qu'elle pourrait alors prendre soin de son ami. Il ne la connaissait pas. Mais de son avis de légendaire, absolument rien de néfaste ne se dégageait d'elle.

« Tu as l'air heureux avec elle Akira. »

Souffla-t-il alors. Dans ces élans de lucidité un peu réaliste, mais non moins chaleureux, il avait reprit la seconde suivante un air qui lui convenait d'avantage à ce qu'il affiche au quotidien. Il aurait pu emmener Kanon c'est vrai, il n'avait pas songé à lui demander de venir en réalité. Certainement passeraient-ils par Rosali un de ces jours.

« Même pas figure toi ! Elle était en train de jouet les bâtonnet de poisson surgelé dans une grotte à Kalos. Et je suis tombé dessus par hasard alors je l'ai aidé à ne pas mourir de froid et... Elle était fort sympathique alors je la suit dans son voyage. Cela ne m'empêche pas de bouger comme je veux à côté. »

C'est pour ça qu'il avait accepter. Shin était libre de bouger comme il l'avait toujours fait. D'être un peu comme un vent qu'on ne peut pas enfermer. Au besoin, Kanon pouvait toujours le rappeler avec sa ball, il était certain qu'elle n'en abuserait pas. On ne peut de toute façon forcer un légendaire. Alors... Il n'y avait rien à craindre. Mais elle avaite toute sa sympathie. Contrairement à son ami Légendaire divinité du chaos, Shin semblait être du genre à s'entourer de mortel étant plutôt bon par nature, il suffisait de voir Akira et même Kanon.

Dégustant sa glace avec moins d'entrain que d'habitude mais non sans une certaine satisfaction affiché, le jeune homme prit tout de même la demande d'Akira particulièrement au sérieux. D'ailleurs cela se voyait à se façon de le regarder, fixant les oreilles de son amis qui dépassaient. Il faut avouer que beaucoup d'hybride cachent leur attribut, mais Akira ne l'avait jamais fait, même lorsqu’il était enfant. Une drôle d'habitude qui était au final devenu tellement normale à ses yeux qu'il aurait presque tendance à oublier qu'elles sont là. Il grimaça sur le coup à sa demande.

« C'est plutôt pas cool comme région quand une a une couleur de cheveux qui sort déjà de la norme. Alors les oreilles laisse tomber il faut que tu les caches c'est clair et net Akira. »

Oui, il était parfaitement sérieux sur le sujet. En même temps, il était prêt à aider son ami, ce n'est pas comme s'il ne lui devait pas bien ça. On ne peut pas dire qu'il abuse alors de la bonté du légendaire. Et puis.. au fond, certainement se disait-il qu'il valait mieux être là pour le protéger en cas de besoin plutôt que de le voir se faire attraper parce qu'il se sera débrouillé tout seul.

« Tu n'as jamais mis les pieds là bas ? Faut que tu saches que c'est pas une plaisanterie, il n'est d'ailleurs pas rare que je me fasse attaquer sur place en réalité, c'est pour ça que je n'y suis pas tant que ça même s'il s'agit de ma région d'origine. »

Il pointa la fenêtre du doigt. Désignant alors la jeune femme qui était assise avec la jeune fille blonde dehors, visiblement, elle arrivait à maintenir les sœurs d'Akira en place avec un livre. C'est un talent.

« Tu comptes pas la faire venir hein ? Tu vas la laisser là ? Elle est au courant ? Je veux pas être.. une source d'histoire entre vous heiiin. »

Ajouta-t-il avec il faut l'avouer, un léger sourire en coin. Bien sûr qu'il disait clairement qu'ils étaient ensemble. Et ça tous le monde le savait, seuls les concernés étaient certainement capable de se faire des bisous d'amoureux sans le dire ouvertement à tous les coups.

« Je peux t'y emmener rapidement en vrai. Mais faut que tu sois sûr de toi et de ce que tu veux y faire. Mais tu sais très bien que tu peux compter sur moi ! …. Mais tu sais on y va en volant hein... Pas à trois mètres au dessus du sol. »

Ben ouais. Il lui faudrait alors des heures et des heures de trains pour y aller. C'est rapide certes mais déjà, cela fait passer toutes ces histoires de frontières mais en plus.. ben ça reste bien plus long qu'un légendaire express hein. Et même si Shin se montrait particulièrement tête en l'air -on a tendance à se dire qu'il ne retient rien- la preuve étant qu'il a une très bonne mémoire, puisqu'il se souvenait parfaitement de la tête d'Akira la première fois qu'il l'avait emmener avec lui pour un vol à quelques mètres au dessus du sol. Il croisa les bras, il n'avait besoin de rien pour l'emmener juste de son approbation et de ses indications.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 179
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Dim 6 Mai - 18:58

Le retour du squatteur


Là d'où je viens.

feat  Shin - Akira



Un pokémon légendaire qui rentre comme il veut chez vous et viens piller votre frigo, certains ne voient jamais cela de leur vie… Et ils ont bien de la chance dirait parfois Akira. Techniquement, cela ressemblait d’abord à une sorte d’honneur, whouah, le grand Reshiram est dans ma maison !… Mais en fait non, Reshiram ou pas, ce type, c’était juste un squatteur non ? Bon, dans le cas d’Akira, il y avait eu du temps pour s’y faire, apprendre à le connaître, l’apprécier même dans un sens, mais il devait bien faire ça à d’autres personne non ? Des personnes qui n’avaient pas de domestiques pour faire les courses et devaient donc en avoir marre de courir au supermarché tous les jours pour remplir l’estomac sans fond du dragon blanc. (Aux yeux bleus, mais c’est une autre histoire.) Comme on le disait, pour Akira, cela allait à présent, surtout parce qu’il ne remplissait pas lui-même le frigo quand le goinfre arrivait, mais une pauvre dresseuse ? Aie. Elle devait se promener avec un garde-manger énorme la pauvre pour garder un pokémon comme ça, non ? Le professeur ne voyait que cela, parce que bon… C’était Shin. On ne pouvait pas l’accuser de suivre une demoiselle pour ses beaux yeux ou son tour de poitrine. (Puis bon le tour de poitrine de Kanon.. Tu traverse pas le monde pour ça quoi – sbaf - ) C’est qu’il était parfois plutôt enfant le légendaire, pour preuve, sa façon de s’attacher vite aux gens pour peu de raison comme il venait de le raconter. Une petite aventure, la promesse qu’il pourrait toujours aller jouer plus loin quand il voulait et paf, un légendaire capturé !… Akira avait vraiment du s’y prendre comme un pied hein.

«  Hm.. De toutes façons, je ne te verrais pas te fixer à un endroit, ce n’est pas ton truc. Tant mieux si vous avez pu trouvé à vous entendre de la sorte. »

De toute façon, si un jour cela ne lui convenait plus, le légendaire n’avait qu’à le décider et le contrat serait rompu. C’était simple, rapide, ce pouvoir qu’ils avaient… Ou plutôt, cette aptitude à ne pas se laisser dominer par un autre pouvoir justement. On ne pouvait pas imposer sa volonté à un légendaire, d’une manière ou d’une autre, c’était si logique dans un sens, même si certains par le passé avaient déjà essayé. Certains prof faisaient des expériences bizarres après tout, mais Akira n’en voyait vraiment pas l’intérêt. Il trouvait cela dans l’ordre des choses, cela déséquilibrerait sûrement une balance virtuelle si ces dieux vivants pouvaient ce voir imposer la volonté de simples mortels. Non, si on voulait obtenir quelque chose d’eux, il fallait les convaincre. Et c’était un peu ce que devait faire Akira pour le coup. Convaincre son ami de l’emmener jusqu’à Unys.. Et vu la dangerosité de l’endroit, il ne s’attendait pas forcément à beaucoup d’enthousiasme de la part du légendaire, bien qu’il s’agisse là de sa patrie d’origine. Bizarrement (ou pas) quand on disait Unys, les gens avaient tendance à se refroidir nettement, comme si ce n’était pas la destination de voyage idéale pour les hybrides… Spoiler, ça ne l’est pas.

Mais ce cher professeur ne comptais pas aller à la plage ou faire du quelconque tourisme, il avait pour le coup une excellente raison de s’y rendre au-delà de sa curiosité professionnelle. Si Shin lui refusait cette solution pour s’y rendre, il devrait bien en trouver une autre plus tard voilà tout, mais il était en tout cas bien décidé le bougre… Même si comme il s’y attendait, le dragon légendaire fit une drôle de tête en entendant sa demande et se mit même à regarder étrangement les oreilles d’Akira comme si ces dernières venaient de pousser subitement sur sa tête. Sa remarque fit d’ailleurs rouler des yeux le Feunard. Il le pensait né de la dernière pluie ou quoi ?

« Je ne suis pas idiot voyons, je sais bien qu’il faut les cacher. Je suis presque sûr de me souvenir comment ont fait d’ailleurs. »

… Bon ok, il savait le faire en vrai, mais vu le ton ironique sur lequel il avait dit cela, on pouvait facilement penser à une plaisanterie… Pas très drôle vu la situation, mais c’était Akira après tout. Les scientifiques ne sont pas connu pour être les meilleurs bout en train du monde après tout. Mais bon, Akira était un adulte, responsable (en général) qui savait ce qu’il faisait… Mais Shin, bien qu’il lui dressa par la suite un portrait peu réjouissant d’Unys ne semblait pas décidé à lui donner un refus clair et net, au contraire. Il avait plus l’air de vouloir s’assurer que le renard savait ce qu’il faisait. Un bon point pour le professeur qui voyait donc son ticket pour Unys se dessiner.

« Je n’y suis jamais allé, mais je me doute bien que ce n’est pas un paradis pour hybride. Je peux très bien me faire passer pour un humain tout de même et en cas de besoin, je sais me défendre. Et puis, avec un guide comme toi, je ne risque pas de m’attarder au mauvais endroit au moins. »

Croisant les bras, le feunard pris l’air le plus décidé qu’il avait en stock pour que Shin ne commence pas à lui expliquer que non, mais tu comprend, il ne faut pas y aller et tout… Mais le dragon fourbe avait visiblement choisit un autre angle d’attaque. Lequel ? Yuuna… Oui, Yuuna angle d’attaque, on aura tout vu. Mais Shin ne tarda pas à lui demander s’il comptait l’emmener, si elle était au courant, tout ça tout ça, insinuant même qu’il ne voulait pas faire d’histoire entre eux… Non mais oh, il disait quoi là ? Il n’avait pas de compte à rendre à Yuuna d’abord, c’était son assistante et… Bon ok, personne n’y croyait à cette version, mais Akira ne manqua pas de foudroyer un peu du regard son ami avant de lui répondre.

« Bien sûr qu’elle ne viens pas ! Une fille aussi douce et gentille dans un pays pareil, et puis quoi encore. Jamais. Et puis… Elle n’a pas vraiment besoin de savoir où on va tu vois. Elle va s’inquiéter, elle s’inquiète toujours… On a pas besoin de lui donner les détails donc, d’accord ? »

Ben oui, aller dire à Yuuna qu’il partait à Unys, c’était un peu la dernière chose dont il avait envie tant il voyait déjà ses grands yeux bleus se remplir d’inquiétude… Non, hors de question de lui faire ça. Officiellement, ils iraient à Kanto, voilà. Il n’aimait pas tellement devoir mentir à la jeune femme, mais il savait que c’était pour son bien et exceptionnel pour le coup.. Son regard s’était d’ailleurs adoucit en se posant sur la jeune femme assise dehors avec sa sœur, avant de finalement reporter son attention sur le légendaire et lâcher un soupire. Ah. Voler, bien sur. Il savait que cela faisait partie de l’équation, mais n’avait pas forcément envie d’en parler, ou même d’y penser. Son cerveau préférait croire qu’il allait se téléporter à Unys comme par magie, c’était bien mieux pour ne pas se rendre malade d’avance.

« Eh bien.. Je peux supporter un vol. C’est pour la bonne cause, je n’aurais qu’à… Pas regarder en bas. Je suppose. Enfin on s’en fiche, c’est important, je devrais bien faire avec vois-tu. »

Dans certains cas, on avait pas vraiment le choix. Akira aurait préféré l’avoir, oh que oui, mais là pour le coup, il devrait s’arranger avec sa phobie pour décoller les pieds du sol… Joie. Il en frissonnait un peu d’avance le pauvre, mais il était bien décidé à ne rien en montrer de trop évident. Surtout qu’il fallait prévenir du départ… Faisant un signe de la main à Shin pour qu’il le suive, il partit donc dans la direction du jardin.

« Pas de bêtise hein, ne vas pas dire n’importe quoi à cette pauvre Yuuna, elle serait morte d’inquiétude. Il suffit de lui dire qu’on part faire une course et… Voilà. »

Oui, le pauvre n’avait pas l’air très convaincu pour une fois. Pourtant, mentir, il savait faire, mais mentir à Yuuna… Ce n’était pas comme si elle était une femme normale après tout, mais comme cela était pour son bien, il fallait bien se faire violence pour. Au moins comme ça, Shin allait pouvoir la saluer comme il le voulait et ils partiraient ensuite, tout simplement… Ne pas penser au vide, ne pas penser au vide.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 459
Pokédollards : 130
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Mer 11 Juil - 17:20

   
Là d'où je viens


   
Reshiram express pour te servir l'ami !

   
feat Akira - Shin

   
Si l'on pouvait reprocher des tonnes de choses à Shin, comme peut-être son inconscience et sa faculté à préféré tout mettre dans le même sac, c'est à dire : s'en moquer un peu de tout, ou ne pas bien comprendre les histoires de sentiments des mortels. Il y avait pourtant quelque chose qu'on ne peut pas lui reprocher réellement. C'est d'être sur le fond pas si stupide que ça, et surtout prévenant dans le genre. S'il se fichait bien personnellement de faire des allés retour à Unys malgré le côté dangereux de la chose, il n'était pas pour autant du genre à pousser les gens à l'y suivre. Au contraire, il aurait tendance à dire le contraire. Et même si ce n'était pas les sentiments qui transpiraient sur son regard, tel que de l'inquiétude quand Akira lui demanda de l'emmener. Il eut tout de même cet air surpris. Akira souhaitait-il réellement se rendre là-bas ? Savait-il ce qu'il risquait ? Bien sûr que oui, il n'était pas stupide, mais tout de même. Alors Shin avait réagit comme le premier des idiots, semblant prendre ça avec légèreté vu le ton employé. Il était pourtant sérieux, et son regard bleuté jaugeait la motivation du professeur. Qu'il s'assure que cela ne soit pas une idée soudaine qui lui soit parvenu. Mais non, il semblait sérieux, ou presque, du moins si on retire les blagues douteuse sur sa capacité ou non à faire disparaître ses oreilles ou non. Il croisé les bras.

« T'es sûr ? Y a pas que les oreilles qui sont bizarres pour les humains, leur en faut peu tu sais.  »

Cela ne se voyait pas tellement en dehors d'Unys, mais les humains trouvaient souvent les couleurs différentes de la norme comme étrange. Alors on pouvait se justifier tant bien que mal comme si c'était une coloration de ce qu'il avait comprit. Mais il leur en faut pas. En tant que pokemon à la chevelure blanche, on peut se douter que cela lui semblait normal, et en réalité, il en faut beaucoup pour choquer Shin, alors des couleurs de cheveux basiques comme ça... Enfin je me suis égaré. Alors non sans prendre un air qui donnait l'impression qu'il réfléchissait sérieusement, et ce de manière exagéré, il soupira et sortit alors une logique presque étonnante de son sac.

« Tu n'as pas tort, je préfère que t'y sois avec moi, tu ne pourras que plus rapidement en repartir. Ça me permettra d'y faire un tour également... Hm. Bon, ok Akira, je suis ton légendaire ! »

Il ne le gardait bien sûr que partiellement son sérieux hein. Et pas bien longtemps. Il avait tapé sur son torse avec fierté, comme s'il était un peu le pass ultime pour allez là-bas. Mais faut avouer qu'il évitait de façon général les frontières plus classique. En tant que légendaire et grand voyageur, il était un homme capable de voler des distance à faire frémir les polemons vols plus classique. Ses grandes ailes de plumes peuvent alors le transporter terriblement loin.

Haussant les sourcils et croisant les bras l'air un peu moqueur devant sa réaction, Shin se garda de tout commentaire immédiat. Alors comme ça Akira voulait mentir à la demoiselle nommé Yuuna ? C'est pas bien ça, même si les raisons sont compréhensible, un peu du moins, même pour lui. Il ne dirait alors rien, parce qu'il ne se mêlait pas de la volonté des mortels, même ceux qui sont ses amis. Cependant, son regard voulait tout dire, encore plus lorsqu'il constata alors l'air qu'il affichait lorsqu'il regardait la concerné. Akira semblait tellement heureux avec elle... Il semblait toucher du doigt le bonheur qu'il recherchait depuis tout ce temps. Raison de plus pour le ramener en un seul morceau alors non ? Il n'avait de toute façon pas besoin de ce genre de raison pour.

« Tu n'auras qu'à fermer les yeux pendant un bon moment oui oui... Enfin, je compte sur toi pour ne pas me demander à faire de pauses hein. Je peux aller vite, et ça ira plus vite si tu me fais pas m'arrêter tous le temps, alors assures toi d'être prêt. »

Shin pouvait faire le trajet en une seule fois. Cela prendrait un peu de temps, mais c'était largement faisable, même s'il ne le faisait jamais avec quelqu'un sur son dos. Mais c'était Akira, il pouvait bien le faire cet effort. Posant ses mains sur ses hanches il retrouva son sourire malicieux.

« Va chercher ce qu'il te faut et on descend dire au revoir à.. ton assistante Yuuna que tu aimes tant. »

Lâcha-t-il avec ironie. Appuyant fortement sur le titre qu'il venait de trouver pour la demoiselle. Et ça, même s'il le tapait au passage, il n'en démordrait pas. Et avait au fond grande hâte de rencontrer celle qui fait à ce point chavirer le cœur de son ami. Elle devait être assurément gentil !

En attendant ? Un morceau de pain et de fromage occupe volontiers la bouche de Shin le temps que le professeur revienne avec ce qu'il lui fallait, et prévenir également qui il faudrait. Même si l'envie de descendre voir la jeune femme de lui-même le démangeait, il se contenta d'attendre le retour du concerné pour aller à sa rencontre en sa compagnie. Les bras en l'air, il fit alors un salut des plus exagéré à la jeune femme qui le regardait d'un air surpris.

« Ohééé ! Yuuna c'est ça ? On m'a beaucoup parlé de toi, c'est toi qu'Akira aime tant ? Tu es adorable comme tout, je suis content de te rencontrer ! »

Fit-il en lui offrant alors un câlin des plus innocent qu'affectueux, comme le ferait un grand enfant. La demoiselle se retrouvant fort dans l'embarra, elle n'osa guère réagir, si ce n'est avec réserve et politesse comme d'habitude. Elle lui offrit tout de même un sourire pour accompagné le tout.

« Oui en effet c'est moi l'ami de la famille. Les sœurs d'Akira me connaissent bien, on va se croiser souvent ne t'en fait pas. Je passais pour chercher Akira, qui souhaite m'accompagner à une visite express. »

Un clin d'oeil pour la rassurer, l'hybride blanc laissa alors ses ailes sortir sous le regard émerveillée de la jeunes assistantes qui ne put s'empêcher d'admirer un instant ces dernières avec curiosité, avant de se tourner vers le professeur. Elle semblait inquiète, cela se voyait à son regard. Elle n'osait s'approcher, lui prendre la main, et même parler. Pourtant, c'est au prix de maintes effort qu'elle murmura timidement.

« Vous en aurez pour longtemps.. ? Soyez prudent Akira... »

Du point de vu de Shin, même lui ne comprenait pas pourquoi elle ne s'approchait pas de lui. Ne le prenait pas dans ses bras, mais cette timidité maladive tout de même adorable lui fit réaliser que c'est certainement cette douceur et cette simplicité qui manquait à son ami. Il sourit alors avec bienveillance, comme le ferait une personne âgé devant des jeunes, devant la jeune femme et devant Akira. Il ne dit mot, préférant les laisser se dire au revoir comme il faut. Il ajouta cependant brièvement par la suite.

« Ne t'en fais pas, il est avec le meilleur ami du monde, il peut rien lui arriver. »

Fit-il en se désignant. Et même si Yuuna ne doutait certainement pas de ses capacités et ses paroles, l'inquiétude était certainement un peu maladif chez elle aussi. Mais cela rendrait leur retrouvailles que plus agréables certainement, mais ça, c'est une autre histoire.~
Shin décollerait quand Akira sera prêt. Conscient de la peur qu'il devra surmonter. Il faut avouer que le premier vol reste assez épique pour que Shin s'en souvienne tout de même.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 179
Pokédollards : 78
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   Mar 24 Juil - 17:24

Le retour du squatteur


Là d'où je viens.

feat  Shin - Akira



Bon, résumons un peu la sitation. Akira, qui avait passé sa vie entière ou presque à Jotho et qui avait une peur maladive de la hauteur à partir de trois pas sur une échelle avait d’un coup décidé de partir à l’aventure à Unys à dos de dragon… Aucune chance qu’un plan pareil foire hein. Bon, d’accord, dis comme cela, on pourrait penser à un caprice de noble qui s’emmerde dans sa campagne, mais Akira avait de bonnes raisons de partir tout de même et de demander l’aide de son ami Shin dans cette entreprise périlleuse. Car oui, Shin était son ami… Pas juste un squatteur de longue date auquel il avait fini par s’habituer, contrairement à ce qu’il voulait bien laisser entendre en général. Il savait bien qu’il pouvait compter sur lui, à sa manière bien entendu, car c’était.. Shin quoi. Mais tout de même, on ne pouvait pas reprocher à ce légendaire de n’en avoir rien à faire de son entourage sous prétexte qu’ils n’étaient que des humains ou quelque chose du genre. Du coup, Akira était sûr qu’avec Shin, il ne partait pas totalement dans un plan moisi.. En cas de soucis, il pouvait compter sur le légendaire, qui ne risquait pas de lui dire démerde toi, même si dans un sens, le professeur espérait ne pas attirer l’attention et donc ne pas avoir spécialement besoin d’une intervention de Reshiram.. Il lui devrait plus d’un poulet rôti après cela sinon.  

Bizarrement, Akira n’avait pas eu besoin de proposer un festin au retour pour que le légendaire accepte de l’aider. Cela devait couleur de source dans son esprit en fait, ce n’était pas comme s’il avait été un jour mal accueillit au niveau de la nourriture chez les Shinki après tout. Mais bon, pour une fois que dragon se préoccupait plus de détails important que de nourriture, Akira n’allait certainement pas s’en plaindre. Même si pour le coup, c’était limite vexant de le voir douter comme ça de sa capacité à se faire passer pour un humain. Bien sûr que si il pouvait d’abord.. Il trouvait cela ridicule et contre tout ses principes, mais il pouvait. Bon, ses cheveux étaient gris, cela n’aidait pas, mais il avait aussi vu pas mal d’humain avec ce genre de teinte, cela n’était pas réservé aux hybrides après tout. Au pire, on le regarderait un peu de travers, mais puisque rien d’autres ne dépassait et qu’il avait une éducation très proche des humains, cela ne devrait pas poser de soucis, si ? Shin avait l’air de douter, mais pour le coup, Akira n’avait pas envie de dresser des obstacles même de partir. De toute façon, Shin avait fini par dire qu’il était le légendaire de la situation, donc tout allait bien… Aie. La réussite d’un plan reposait sur Shin… Bravo l’artiste.

« Ravie que tu accepte de m’aider Shin.. Enfin je crois. »

Comment ça il se permettait un peu d’humour ? Oh ça va, il taquinait et pouvait bien se le permetre. Après tout, Reshiram était bien habitué à son comportement, à force de le côtoyer depuis ses 7 ans, il avait vu son caractère se forger et devenir ce qu’il était, pas de quoi s’en formaliser donc. En tout cas, il le connaissait également depuis assez longtemps pour connaître ses phobie.. Dont la pire, celle de la hauteur, et cela, Shin ne semblait pas décidé à le faire oublier à Akira, prévenant au passage qu’il ne faudrait pas lui demander de s’arrêter toutes les deux minutes. Mais.. ça allait bien oui ? C’était quoi ce manque de confiance ? Akira n’était pas une fillette, il savait contrôler sa peur !.. Enfin, cela n’allait pas être une partie de plaisir, mais il était certain de pouvoir y arriver… Il le devait. Et puis il n’aimait pas beaucoup ce ton que prenait le légendaire, comme… Pour parler de son assistante par exemple. Mais de quel droit il se moquait comme ça d’abord ? Il verrait quand il trouverait quelqu’un et.. Ah. Non, c’était Shin. Impossible donc de lui renvoyer la pareille, il fallait donc prendre sur soit pour le coup, même si c’est un peu bougon qu’Akira avait fini par répondre.

« Je sais contrôler mes peurs voyons, je suis un homme ! Arrête donc de douter et… Laisse Yuuna en dehors de ça. »

D’abord, il n’y avait que lui qui avait le droit de parler de Yuuna et.. Ben c’était déjà bien, voilà. Un gros gamin ? Oui, c’était bien le style d’Akira ça.. Quoi qu’il en soit, il s’était dans la foulé diriger vers l’étage pour aller préparer un sac à dos remplit de ce qu’il pourrait avoir besoin pour le voyage. Cela ne lui pris pas beaucoup de temps au moins.. Même s’il avait du demander l’emplacement de quelques trucs à une domestiques. Ah ben oui, c’était un assisté le Akira, que voulez-vous. Il en avait cela dit profité aussi pour se changer, jugea qu’un pantalon serait bien plus commode pour le voyage.. Et surtout, attirerait moins l’attention qu’un kimono dans une région comme Unys. Son sac sur le dos, Akira était donc descendu rejoindre Shin qui l’attendait pour… et bien, se comporter comme Shin et agresser la pauvre Yuuna avec ses manière trop familière pour la sensibilité d’une jeune femme comme elle. Oui, le regard qu’il lui avait lancé pour le coup était pleins de reproche, même s’il savait que Shin avait toutes les bonnes intentions du monde.. Mais c’était Yuuna, un sujet hautement sensible en ce moment.

« Shin, laisse là donc tranquille. Cela ne se fait pas d’imposer des câlins aux jeunes femmes. Tu vas avoir des soucis un jour avec ça... »

Ben ouais, le harcèlement, il connaissait ? Certaines dames ne plaisantaient pas avec l’espace personnel et il allait se retrouver devant un juge sans comprendre pourquoi à force. Bon, pas à cause de Yuuna… Elle était bien trop gentille, voilà pourquoi il ne méritait pas de lui faire un câlin se rustre ! Ni.. De se pavaner devant elle avec ses ailes. Mais.. c’était fini oui ? Il cherchait à faire quoi là d’abord ? Lui piquer sa.. euh.. Assistante. Oui voilà, assistante. Mais bon, Shin n’avait pas besoin.. D’assistante. Donc inutile de se pavaner devant elle comme cela. Le regarde d’Akira qui lançait des flammes en disait long de toute manière, mais au fond, il se disait que râler aller inciter le légendaire à en rajouter une couche en fait. Casse pied ce mec.. Pourtant, s’il fulminait literallement de l’intérieur, à la limite d’avoir des flammes qui lui sortait par les oreilles, le feunard se radoucit en seulement quelques secondes lorsque Yuuna s’approcha de lui et lui parla d’une toute petite voix.. Elle était.. Si mignooone. Et lui était un connard profond qui lui mentait, bravo. Oui, il s’en voulait beaucoup pour le coup, mais il n’avait pas vraiment le choix. Yuuna semblait déjà préoccuper, alors si elle savait qu’ils se rendaient à Unys, ce serait certainement la fin du monde pour elle.. Akira chercha donc à la rassurer comme il put.

« Ne t’en fais pas, ça ne devrait pas être bien long. Ce n’est rien de bien important. Profite de ta journée en attendant, d’accord ? Je suis sûr que vous pourriez faire une petite sortie avec ma sœur, non ? »

Comment ça, sa sœur était ravie d’un coup qu’il propose ça ? Ben oui, il était fort ce Akira, il savait détourner l’attention ou du moins, il espérait que la bonne humeur de sa sœur calmerait l’angoisse de Yuuna durant son absence. Pendant que sa sœur derrière lui faisait déjà des plans sur les boutiques à visiter et les glaces qu’elles pourraient manger, le professeur lui se permit de se pencher un peu pour déposer un baiser sur le front de Yuuna et reprendre à voix basse.

« Tu ne dois pas t’inquiéter. Je préfère largement te savoir souriante tu sais.. »

Bon… Alors pourquoi tu lui mens connard ? Oh ça va, il s’en voulait bien assez comme cela hein. Les au revoir terminés, Akira laissa donc à regret la jeune femme pour se concentrer sur le voyage qui les attendait avec Shin et.. Tirer ce dernier hors du jardin. Il était totalement hors de question que Yuuna le vois s’envoler à dos de dragon. Pourquoi ? Parce que.. Ben il avait le vertige quoi. Il n’allait tout de même pas assumer ce genre de chose devant une femme ! Voilà pourquoi, il traîna le légendaire hors de vue de ces demoiselles avant de le lâcher et .. De paniquer légèrement à l’intérieur.

« Bon.. Euh. Je suppose qu’il vaut mieux partir le plus tôt possible. Maintenant en fait. Oui voilà, maintenant c’est bien. »

… Et donc ? Fallait bouger Akira, aller un peu de courage. Bon, il lui fallait juste le temps de se faire à l’idée.. Il fallait.. Maintenant. Non deux secondes.. Maintenant !.. Aller oh.

« Bon on y va.. »

Peu rassurer, le feunard s’accrocha alors à son ami.. Et ferma les yeux. Non, il ne voulait pas voir la vue qu’on avait de Rosalia d’en haut.. Encore une fois.



FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Là d'où je viens. [Pv : Akira]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Là d'où je viens. [Pv : Akira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Unys :: Autres-