Partagez | 
 

 Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
Messages : 82
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 10/03/2017
Localisation : Kanto - Céladopole / Safrania
Je suis (Inrp) : Hétéro / En couple
Je ressemble à : Cardia - Code Realize / Violette - Reine des fleurs
Double compte : Akira - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Aurore ♦ Psyko ♦ Toxik ♦ Protection
Race Pokemon/ Métier: Mentali / Mafieuse - gérante du casino de Céladopole
Team/Dresseur/Equipe:
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
MessageSujet: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Mer 28 Mar - 17:45

Feat Leo & Cassidy
Le Casino maudit par Nyx
Contrairement à beaucoup de personnes de son entourage, Cassidy n'avait jamais fait un tour par la case prison. Non pas qu'elle ne faisait jamais rien d'illégal hein, ce serait bien le comble, mais elle était du genre à faire les choses sans se faire prendre à l'opposé de certains de ses collègues qui faisaient preuves d'une impulsivité parfois maladive. Pourtant, dans un sens, la mentali aurait bien aimé être comme eux, là tout de suite. Non pas pour aller en taule, mais pour avoir tout simplement ce manque de retenue, ce talent pour écouter directement la petite voix dans sa tête qui lui disait d'exploser la tête de quelqu'un à coup de batte de base-ball plutôt que celle qui lui disait de prendre sur elle et de faire les choses de façon plus réfléchit. En même temps… Avec un physique comme le sien, il valait sûrement mieux qu'elle n'écoute pas la moindre pulsion violente, même si elle devait bien l'admettre, ceux qui pouvait se le permettre devait tellement mieux se sentir après. Si Cassidy avait des muscles pour frapper les gens qui la mettaient hors d'elle, Cassidy ne fumerait pas. Bon ok, c'était un peu facile de justifier une mauvaise habitude comme celle-là en collant tout sur la faute des autres, car les autres sont des idiots fini, tout le monde le sait, mais il fallait bien admettre que la jeune femme voyait son paquet de clopes se vider beaucoup plus vite les semaines où tout allait de travers. Mais bon, tant qu'elle ne se mettrait pas à la musculation, la cigarette resterait certainement la meilleure solution qu'elle avait pour se calmer les nerfs. Comme là, maintenant.

« J'ai du mal comprendre. J'ai cru entendre que vous aviez perdu ma voiture. Vous vouliez dire, égaré temporairement les clefs, mais vous êtes déjà en train de vous souvenir où vous les avez mise, c'est ça ? »

« Euh… Non on l'a vraiment perdu. »

Non, Cassidy n'aurait jamais cru en débarquant sur le parking du casino après sa journée de boulot qu'un soir, le voiturier allait lui sortir un truc aussi gros et débile que « on a perdu votre voiture patronne ». Il avait mis un moment à la sortir sa connerie en plus, comme si lui-même n'arrivait pas trop à savoir comment ça c'était passé. Une vague histoire comme quoi elle allait être nettoyé et pouf, plus là, il avait suffit d'un instant apparemment… Sérieusement ? Qui pouvait bien être assez taré ou débile pour voler une voiture sur le parking d'un casino appartenant à la mafia locale ? Pire, sa voiture à elle bordel ?! Pas étonnant qu'elle s'acharne sur sa cigarette avec autant de chose qui n'allait pas là, c'était juste.. Le monde à l'envers en fait. Elle avait beau retourner le soucis dans tous les sens, elle ne voyait pas qui pouvait s'amuser à la voler elle. Ok, elle possédait une très belle voiture, mais elle était aussi excessivement reconnaissable puisque les voitures de luxe blindée ne courait pas spécialement les rues. Non franchement, il fallait être le dernier des abrutis pour penser une seconde pouvoir s'en tirer en volant la bagnole d'un Yakuza… Ou alors…

Ayant comme une illumination, la jeune femme laissa tomber sa cigarette sur le sol et l'écrasa d'un coup d'escarpin rageur tout en prenant son téléphone dans sa poche. Elle ne mis pas bien longtemps à trouver le numéro qui l'intéressait et attendit, presque patiemment, que la sonnerie retentisse… Mais rien. Enfin si, le répondeur. Là, à peine le bip s'était fait entendre que la jeune femme éclata dans une colère froide qui fit sursauter l'homme à côté d'elle.

« Tu trouves ça drôle sérieusement de voler ma voiture ?! Ben pas moi. Rapporte-la moi tout de suite Valentini. »

Ok, c'était probablement le message le plus sympathique du monde, mais franchement, Raffaelo devait bien avoir l'habitude des trucs du genre avec sa sale manie de foutre tout le monde en rogne tout le temps, non ? Mais qu'est-ce qui permettait à Cassidy de l'accuser d'abord ? Sérieusement, il ne pouvait pas y avoir deux mecs dans cette ville se pensant à ce point au dessus des lois (et des mafieux) pour lui piquer sa bagnole. Il la prenait souvent d'ailleurs… Enfin d'habitude, il évitait de le faire quand elle était au travail et en avait donc besoin pour rentrer, mais bon, ce ne serait finalement pas si étonnant de sa part. Prévenir les gens, même sa copine, c'était sûrement secondaire pour monsieur je suis un dieu et je n'écoute personne. Surtout qu'il aimait bien la mettre hors d'elle la pauvre Cassidy, c'était un genre de sport visiblement. Sport qui conduisit donc la jeune femme à rallumer une nouvelle clope.

« Tiens, t'es là toi ? J'étais sûr d'avoir croisé ta voiture en venant. »

Cassidy tourna en vitesse la tête vers le nouveau venu. Un type de sa mafia qu'elle connaissait bien, flanqué de deux bimbos et visiblement venu profiter du casino. Le pauvre n'avait pas trop l'air de comprendre ce que la jeune femme faisait là à attendre sur le parking.

« Ma voiture ? Où ça ? »

« Pas très loin en direction du centre ville… Attends, c'est vraiment la tienne du coup ? »

Oui, le mec n'attendait qu'un oui pour éclater de rire, cela crevait les yeux. Que Cassidy n'impressionne pas grand monde, ok, mais qu'on se permette de lui piquer sa bagnole… Autant dire qu'on allait bien se foutre de sa gueule prochainement. Bien consciente de cela, la jeune femme préféra ne pas répondre et posa plutôt son regard sur les clés que l'homme tenait à la main… Ni une ni deux, elle elle lui arracha sans ménagement et monta dans la voiture qu'il venait de déserter sans s'occuper des protestations pas si virulente que cela tout compte fait. Il ne croyait tout de même pas qu'elle allait récupérer sa voiture à pied non ? Elle trouverais bien un moyen de lui ramener la sienne plus tard. En attendant, direction ce saligaud qui lui avait piqué sa voiture adoré ! En espérant qu'il ne lui arrive rien...

©️ PRIDE SUR LIBRE GRAPH'



Merci fifille ♥:
 

Finish him !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 208
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Dim 1 Avr - 18:09
Ce qui est à moi, n'est pas à toi

Bonjour je m'appelle Leo. Et si tu as de suite pensé à : bonjour Leo, tu peux sortir ! En réalité, je ne savais pas par où commencer à expliquer comment il en était arrivé là. Hein mon brave Leo ? On va commencer par le commencement. Je pense que c'est plutôt bien. Alors voilà, Leo et sa curiosité l'avait poussé à s'aventurer sur le territoire que l'on nomme Kanto. Il n'avait jamais mis les pieds ici, et même si on l'avait envoyé dans une soirée à Carmin-Sur-Mer pour une soirée et récupérer de l'argent. Il n'allait pas s'arrêter en si bonne route. Sa tenue habituelle retrouvée pour se séparer de sa pseudo bonne tenue de soirée, le jeune pirate avait décidé d'explorer d'avantage le coin, avant de devoir repartir sur le navire qui l'avait emmené ici avec les autres hommes envoyé par le capitaine. Ils ne partiraient de toute façon pas sans lui, les pirates sont peut-être des voleurs, mais une certaine règle semble s'être instaurer entre eux, rendant alors le tout merveilleusement agréable et expliquant certainement pourquoi le jeune homme y était avant même d'être majeur à dire vrai. Mais je ne suis pas là pour raconter sa vie absolument pas palpitante sur les îles en réalité, mais plus de ce qu'il a fait sur ce continent. Il découvrait encore ce dernier, et c'était la première fois qu'il voyait ces villes. Les trouvant à son goût bien trop grande par rapport à la beauté naturelle de ses îles, mais il s'y faisait, quand bien même sa manie à regarder tout autours de lui comme un touriste pouvait attirer et déranger les plus pressés qui croisaient sa route. C'est à vélo qu'il avait remonté les routes, les suivant un peu au hasard, ayant jeté son dévolu sur un panneau avec écrit dessus « Celadopole ». C'est partit, le voilà alors Celadopole !

Sur place, il demanda alors à une passante ce qu'il y avait dans la ville. Lui et sa tête de jeune touriste insouciant, elle le guida vers le casino qui se trouvait à proximité pour lui montrer le bâtiment et lui indiquer par la suite qu'un immense centre commercial très réputé se trouvait dans la ville. Et lui vendre au passage combien l'endroit était merveilleux, arrivant à marier d'avantage la nature avec ses parcs et la modernité, contrairement à Safrania qui était « étouffant » d'après ses dires. C'est parfait pour le pirate des hautes mer qu'il était, et non sans la remercier avec un sourire jusqu'aux oreilles, il reprit sa route, parcourant alors le parking du dit casino pour se planter devant l'entrée. Il était déjà allé une fois dans ce genre d'endroit, mais mis à part faire les poches, il n'y voyait pas trop d'intérêt, c'est souvent très surveiller, et il n'est pas assez joueur avec l'argent pour le parier. Un regard sur le gars à l'entrée et Leo déduisit qu'il verrait peut-être une autre fois, quand il serait mieux organisé peut-être... Avant de se détourner. Bon c'est bien beau de marcher, mais en réalité il se trouverait bien un autre moyen de locomotion. Et quand on est un sans gêne comme Leo qu'est-ce qu'on fait ? Je vous le donne en mille, on choisit une voiture qui nous plaît et on l'embarque. Et allez savoir si c'est parce qu'elle était jolie, ou si c'était uniquement pour le défis qu'il jeta son dévolu sur une magnifique caisse noir.

« Woh ! La personne doit être friqué. Je suis sûr qu'il ne remarquera pas la perte de sa voiture... Hm... »

Un regard à droite, un regard à gauche et le jeune homme se colla au mur. Ayant repéré les caméra de surveillances braqués sur le dit engin garé bien proprement à l'écart. C'est après une petite escalade dont il avait le secret et un coup de griffe bien placé qu'il coupa alors le fil de la dite caméra. Il n'avait pas beaucoup de temps devant lui avant qu'on ne le remarque. Alors, il sauta devant la portière de la voiture. Pour une raison qui lui semblait un peu obscure les clés étaient là présentes sur le contact. Si ce n'était pas une incitation à la voler ! Ou plutôt devrais-je dire l'emprunter hm... Haussant les épaules, Leo entra, conscient que si les clés étaient dessus, c'est que quelqu'un allait arriver d'une seconde à l'autre. Prenant le temps de péter l'alarme pour éviter de se faire repérer, et le voilà en route d'un bolide qu'il n'avait certainement jamais conduit, ou du moins pas d'équivalent.

« Oooh ! On va y aller mollo. C'est que t'en a dans le ventre montre moi ça. »

Sourire malicieux en coin, c'est assez maladroitement qu'il sortit du parking, mais il semblait bien s'en sortir en tout cas. Pas mal pour un gars n'ayant sur lui qu'un faux permis de conduire non ? Il trouvait en tout cas. Et il ne tarda guère à se retrouver en centre-ville, avec une voiture vrombissant de façon assez peu discrète. Il tenta alors de se garer devant le dit centre commercial. Peut-être qu'il pourrait utiliser la dite voiture pour attirer alors des demoiselles en mal d'attention ? Ainsi, il pourrait leur faire leur affaire ni vu ni connu. Oh oui bon plan ! Il s'arrêta, un clang se fit entendre. La voiture devant lui se mit alors à siffler, l'alarme déclenché. Zut. Leo sortit alors de la voiture volée, dans un premier temps il voulait voir si quelqu'un était présent, mais non, du moins pas le propriétaire de la voiture. Fallait-il arrêter de lui-même le sifflement ? Hm... Un peu trop de monde pour ça. Se frottant la nuque, le jeune lougaroc opta pour l'idée d'ignorer alors vite fait cette histoire, et s'en retourna dans la voiture. La vitesse passé, le voilà qui allait alors sortir de là pour s'éloigner. La ville était assez grande de toute façon ! Mais malgré tout, il semblait avoir cet air d'enfant satisfait sur les traits, comme s'il ne venait absolument pas d'enfreindre la loi au moins dix fois depuis qu'il était arrivé ici.. Oh. Je vous avait dit que dans sa poche il y avait l'argent de la dame de tout à l'heur ? Oups. Aurais-je oublié de le signaler?~
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
Messages : 82
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 10/03/2017
Localisation : Kanto - Céladopole / Safrania
Je suis (Inrp) : Hétéro / En couple
Je ressemble à : Cardia - Code Realize / Violette - Reine des fleurs
Double compte : Akira - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Aurore ♦ Psyko ♦ Toxik ♦ Protection
Race Pokemon/ Métier: Mentali / Mafieuse - gérante du casino de Céladopole
Team/Dresseur/Equipe:
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Ven 6 Avr - 13:33

Feat Leo & Cassidy
Le Casino maudit par Nyx
Se faire voler sa voiture quand on est censé être une grande mafieuse respecté et tout, on ne va pas se mentir, cela foutait un peu la honte toute de même. On pouvait donc comprendre l'agacement de Cassidy devant les faits là tout de suite. Sa voiture s'était envolé par on ne sait quel tour de magie, ou par l'incompétence des voituriers du casino au choix et en plus, on pouvait être certain qu'il y avait toujours des mecs qui bossaient pour Kushinada au casino pour être témoins de la scène.. Bon, combien de temps elle allait mettre pour être informé de la situation celle-là et pour appeler sa fille adoptive pour lui rire grassement au nez ? Aller, dans une heure à tout péter, Cassidy allait recevoir le coup de fil de la honte. Autant dire qu'elle espérait bien avoir récupéré sa voiture d'ici là pour répondre que non, tout baignait, rien  à signaler, sa voiture n'avait jamais bougé du parking voyons… Mais bon, pour cela, il fallait la récupérer la dite bagnole et ce ne serait pas forcément une mince affaire du coup. A moins que ce ne soit vraiment Raffaelo qui lui est piqué tient, ce serait bien son genre à celui-là… Mais pas moyen, jusqu'à présent, il n'avait toujours pas répondu à son message. Si c'était lui, il l'aurait rappeler, juste pour l'entendre rager et rigoler un bon coup, non ?… C'était le but de ses blagues en général, alors du coup, Cassidy commençait un peu à s'inquiéter. Car oui, s'il existait deux mecs à Kanto assez débile pour lui piquer sa voiture, c'était fort inquiétant pour la ville.

Ayant à son tour volé une voiture… Pardon, emprunté une voiture à un collègue qui avait tiré une sale gueule, mais trop rien dit donc du coup, mouais ça passait, la jeune femme pouvait se mettre à chercher la sienne. Un modèle pareil, cela ne devait pas passer inaperçu hein, elle n'avait pas la voiture de madame tout le monde pour le coup… Ce qui avait du coup incité quelqu'un à lui piquer. Cela lui apprendra à avoir une belle voiture tiens, même s'il fallait bien l'admettre, gérer un casino et conduire une smart, ce serait un peu ridicule comme association. Enfin bref, elle n'allait pas se mettre à avoir l'air pauvre juste pour qu'on lui pique pas sa bagnole non plus, fallait pas déconner là. De toute manière, elle allait la récupérer, c'était certain ! Dans quel état… Elle préférait ne pas y penser en fait. Et si on lui avait salit sa belle voiture ? Pire, fait une rayure ! Oulà, non, elle préférait ne pas y penser. Elle voulait juste la retrouver au plus vite. Voilà pourquoi, la jeune femme s'était dirigé un peu vite dans la direction qu'on lui avait indiqué dans l'espoir de retrouver sa chère voiture. Plus les minutes passait et plus il fallait admettre que Cassidy perdait un peu espoir, comme si elle était convaincu que le voleur avait poussé sa voiture au maximun de ses capacités pour se barrer le plus loin possible avec… Ce qui était fort possible dans un sens. Franchement, quel débile profond pourrait voler une voiture pareil juste pour aller faire ses courses ? C'était totalement débi… Minute, c'était pas sa bagnole sur le parking du centre commercial là ?…. Oh le con.

Non mais, c'était une blague là, ce n'était pas possible autrement. Qui faisait cela sérieusement ? On pique un vélo pour aller faire ses courses, bon ok, mais une voiture de luxe ? Près d'un casino donc éventuellement à quelqu'un de pas très sympa ? Non, rien à faire, c'était forcément Raffaelo qui lui faisait une blague. Cassidy refusait totalement d'admettre qu'il puisse exister quelqu'un d'aussi débile et inconscient sur terre. S'engageant avec sa voiture d'emprunt sur le parking, la jeune femme entendit en s'approchant une alarme qui la fit sursauter… Bingo, sa voiture venait apparemment d'en heurter une autre. Enfin sa voiture, la sienne, pas celle qu'elle conduisait là hein. Oui, c'était compliqué en fait. Bref, mademoiselle savait conduire et l'énergumène qui lui avait piqué sa bagnole, un peu moins visiblement. Celui-ci ajouta d'ailleurs le délit de fuite au vol puisqu'il semblait maintenant se diriger vers la sortie du parking… Ah ben non, tu rêves mon p'tit vieux.

Donnant un grand coup d'accélérateur, apparemment moins soigneuse quand il s'agissait de la voiture d'autrui, la jeune femme enfreignit quelques règles du code de la route pour couper le chemin à sa voiture en cavale et faire un dérapage pile devant la sortie pour lui couper cette voie. Descendant de son véhicule d'emprunt, Cassidy marcha d'un pas furieux vers sa voiture volé, non sans lancer un regard dégoutté vers l'avant du véhicule.

« Mais, il m'a rayé la peinture en plus ! »

Sérieusement, il savait combien ça allait coûter à faire réparer ?! … Bon, pas à elle, parce qu'elle était trop radine et enverrait donc la facture à sa mère comme toutes les gosses de riches, mais quand même hein, c'était abusé ! Quand on vole une voiture, on en prend soin ! Arrivé devant la portière, la Mentali ouvrit celle-ci pour se retrouver face à face avec son voleur, l'air des plus furieuse et… Minute, c'était lui son voleur ?…

« …. Attends… Mais t'es qu'un gosse ?! »

Bon, gosse c'était peut-être légèrement abusé hein. Mais il fallait la comprendre, Cassidy ne s'attendait pas vraiment à se retrouver devant un jeune homme… Ben plutôt jeune hein. Il avait l'âge d'avoir le permis au moins ? Si oui, depuis pas très longtemps hein. (Tiens, c'est 18 ou 21 la majorité à Kanto ?...Ah pardon, univers pokémon, donc c'est 11 ans –sbaf - ) D'accord, Cassidy n'était pas très vieille non plus, on est d'accord… Mais son attitude avait parfois tendance à faire croire le contraire, elle était vieille dans sa tête, pour son boulot, avec ses responsabilités tout ça, donc se faire voler sa caisse par un gamin… Non mais sérieusement ? Grave deg pour le coup…

« Tu as dix secondes pour me rendre ma voiture. Je m'en fiche de ta crise d'ado moi, on ne vole pas la voiture des gens riches comme ça. Et puis tes parents ont honte de toi, j'espère que tu le sais ! »

… Ok, là Cassy on dirait que t'as 40 ans, mais bon, viens pas te plaindre s'il t'appelle madame après hein. Mais regardez moi un peu cette bouille… Une tête à claque monumentale ! Comment résister à l'envie d'y passer un savon comme à un môme en même temps ? Cassidy était humaine, voilà tout. D'ailleurs, elle ne devait pas être la seule, puisque le mec qui s'était fait emboutir sa voiture, probablement alerté par l'alarme avait fini par débarquer… Ah ben c'est discret hein. Mais bon, chacun son tour pour passer un savon au môme.

©️ PRIDE SUR LIBRE GRAPH'



Merci fifille ♥:
 

Finish him !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 208
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Mer 18 Avr - 17:46
Ce qui est à moi, n'est pas à toi

Dans la vie, quand on joue à quelque chose, y a toujours eu la possibilité de perdre. C'est en même temps le but de jouer me direz-vous. Mais quand on s'appelle Leo, et qu'on se trouve être un pirate doublé d'un parfait petit voleur, quand on joue, c'est un poil plus dangereux quand on perd. De ce fait, il n'avait alors devant lui pas beaucoup de marge d'erreur. Pour l'instant, jamais il ne s'est fait attraper, enfin si, une fois, c'est ce qui lui avait permis de se retrouver avec les pirates de Nyx en réalité, donc on peut dire que c'est un mal pour un bien, si on ne veut pas parler éventuellement d'une histoire de destin qui aurait alors tout prévu pour qu'il se soigne à ce groupe. Mais sinon, jamais, encore heureux, parce qu'il est certain qu'il se serait retrouvé en prison vite fait bien fait. Et maintenant ? Autant dire qu'il allait certainement devoir faire appel à son talent d'improvisation pour s'en sortir je crois... Non content d'avoir réussit son coup et fait une bonne petite balade des familles avec sa nouvelle voiture, voilà qu'en plus d'avoir percuter la voiture de quelqu'un et accessoirement déclenché l'alarme pour bien l'alerter, voilà qu'une voiture se planta devant lui de la même façon que l'on pourrait le voir dans les films d'action. Tu sais, avec les jolies voitures qui déboule sur la route avec des dérapages bien maîtrisé ? Et en plus avec les fille bien fichu qui en sort de la voiture. Mais oui c'est ça, Leo était en fait passé dans un film ! C'est du moins ce qu'il s'est dit alors qu'il avait été contraint de s'arrêter et de voir la personne sortir de la voiture. Avant de regarder dans le rétroviseur, certainement à se décider s'il tentait une fuite en marche arrière ou alors de foncer droit devant maintenant qu'elle était sortie. Il était voleur certes, mais pas tueur, et il n'était pas dans ses habitudes d'écraser ou tuer des gens. Préférant généralement se contenter de les blesser dans le pire des cas. Rah... Alors il n'allait pas l'écraser.

Il soupire, et se rend compte que l'alarme de la voiture derrière avait cessé et même qu'il avait prit la peine de venir d'un pas pressé dans sa direction, souhaitant certainement s'entretenir avec le responsable de tous ce grabuge. Bon Leo, je pense qu'il est temps de sortir un de tes tours de ton sac pour t'en sortir non ? Quand la jeune femme se planta devant lui non sans souligner qu'il n'était qu'un gamin, et commença alors à le sermonner comme il se doit, le jeune homme afficha le sourire de l'innocence. Qui signifiait presque quelque chose du genre : sans rancune hein ? Pas sûr. Il aurait certainement pu se justifier de suite, pour dire qu'il n'était pas qu'un gamin en pleine crise il était adulte ! Enfin il est majeur quoi, du coup c'est un adulte voilà, même s'il faut l'avouer, vingt et un ans, c'est pas tant que ça, c'est même très jeune, et il était bien loin de ressembler à un homme mâture.

« Je sais ! »

Souffla-t-il alors simplement. Bien sûr que ses parents ont honte de lui, mais c'est aussi pour cette raison qu'il avait fugué de chez lui et plus donné la moindre nouvelle. Laissant alors derrière lui sa famille, mais également tout papier officiel. C'est ça de partir de chez soit à l 'improviste quand on est même pas majeur.

Cependant, ne se perdant pas dans le rôle qu'il voulait jouer, il sortit bel et bien de la voiture légèrement rayer -ça va c'était pas la mort non plus c'est l'autre voiture qui a tout prit!-. Le jeune homme sauta alors au cou de la demoiselle à l'approche de l'autre homme. Oui, il lui a bien sauté au cou. Enfin en réalité, il s'est plus accroché au buste de la jeune femme, comme le ferait un enfant qui attrape quelqu'un de plus grand que lui pour un câlin. Il n'était pas si petit, et en réalité il est quand même plus grand qu'elle -fort heureusement pour lui- et cela se remarquait une fois hors de la voiture. Mais c'est du détail ça ! Il afficha sa bouille la plus immature possible.

« Tataaa j'suis désolé d'avoir planté ta voiture, s'il te plais pardonne moi ! Ne lui faites rien s'il vous plais, je révise pour passer mon permis un jour elle m'a aidé M'sieur !' »

… Oui, il n'avait aucun scrupule à se faire passer pour son neveu, et faire passer son vol de voiture pour une simple histoire de voiture prêter pour passer le permis. Rien que ça. On allait le croire non ? En tout cas la jeune femme faisait assez mature pour paraître responsable de ce gosse, et lui assez immature pour tenir le dit rôle justement. Et vu le regard suspicieux que l'homme leur lança, il ne semblait plus trop savoir sur quel pied danser. Engueuler le jeune ? À qui la voiture appartenait ? Ou alors partir sans demander son reste ? Leo en tout cas ne perdait pas le nord, et assurément que lorsque cet opportun serait partit, il pourrait s'amuser à compter combien de temps Cassidy mettrait avant de réalisé que durant cette étreinte parfaitement maîtrisé il lui avait subtilisé son pore-feuille.

« Je m'excuse ça irai ? J'ai encore du boulot à faire, j'suis désolé tata aussi ! »

C'est pas la honte qui l'étouffe hein ? Eh bien non. Le pire, c'est qu'il est certainement adorable dans son genre Leo.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
Messages : 82
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 10/03/2017
Localisation : Kanto - Céladopole / Safrania
Je suis (Inrp) : Hétéro / En couple
Je ressemble à : Cardia - Code Realize / Violette - Reine des fleurs
Double compte : Akira - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Aurore ♦ Psyko ♦ Toxik ♦ Protection
Race Pokemon/ Métier: Mentali / Mafieuse - gérante du casino de Céladopole
Team/Dresseur/Equipe:
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Sam 21 Avr - 22:24

Feat Leo & Cassidy
Le Casino maudit par Nyx
Qu’est-ce qui pouvait être pire que de se faire voler sa voiture, si ce n’était de se la faire piquer par un gamin blondinet ? Franchement, il fallait avouer que pour l’amour propre, ce n’était franchement pas terrible hein.  Encore, par un expert en la matière, le roi des voleurs de voiture (il devait bien y en avoir un dans ce monde de taré) un pro des cambriolage, quelqu’un qui pourrait au moins apprécier le superbe véhicule qu’il avait volé… Mais non. Il avait fallut que Cassidy tombe sur un gamin qui avait saisi sa chance au vol. Puis d’ailleurs, comment il faisait pour la conduire hein ? Avec des coussins sous les fesses ? Bon… Cassidy aussi parce qu’elle n’était pas bien grande, mais quand même hein. Et puis.. Si ça se trouve, il faisait partie de cette génération de gamin gavé aux hormones qui dépassaient leurs parents à l’âge de 12 ans. Donc ce que je dis là n’a aucun sens, silence moi-même. Ahem. Quoi qu’il en soit, qu’importe la taille hypothétique de ce blondinet, il avait commis un affront terrible en volant la voiture d’une mafieuse. Ce qui n’était pas très sympa de un, et de deux… Merde, sa fierté quoi. Il n’avait donc aucun respect ? Pas le moindre ? Un peu de pitié pour Cassidy qui allait être la risée de ses collègues un moment ? Bon ok, c’était un horrible garçon sans cœur, voilà ! Même pas besoin de lui parler pour le savoir, elle était forte cette Cassidy hein ? Comment ça elle exagérait et se faisait des films ? Oui bon un peu…

En tout cas, elle ne s’était pas gêné pour faire savoir ce qu’elle pensait de l’apparence de son voleur, bien trop jeune selon elle bien qu’elle devait déjà avoir un joli petit casier elle aussi à son âge. Et puis tant qu’à faire, elle s’était même mise à lui faire la morale comme si cela allait changer quelque chose. C’est qu’elle se fait des films parfois la petite Cassidy… Cela ne sembla même pas donner de remord au blondinet de toute façon, qui se contenta très vite de dire qu’il savait ça… Ah ben tant mieux. Savoir qu’on est une déception pour autrui, c’est déjà un grand pas en avant  Ou en arrière, j’avoue que pour le coup, c’était un peu dure à déterminer. Mais de toute manière, ce n’était pas comme si le but c’était de l’aider hein. C’était un sale petit délinquant d’abord, alors s’il ne voulait pas faire mafieux, ou pire, pirate de bas étage, il avait intérêt à se reprendre ! Et à retourner à l’école !… Ok, ça suffit, Cassidy tu arrêtes de faire comme si tu avais 40 ans s’il te plaît. Ahem, de toute manière, la jeune femme avait un peu prise de court par son « je sais » et avait fait la tête de circonstance, peinant un petit peu à reprendre après cette évidence. Se mettant alors à bafouiller un peu sur un ton bien plus calme.

« Ah ben euh… Tant mieux si tu sais. »

… Oui oh ça va, elle s’attendait juste à le voir nier comme n’importe qui de normal. Depuis quand les gens étaient si honnête d’abord ? Pff. De toute façon, si les remontrances de la mentali ne lui faisait aucun effet, il serait peut-être plus réceptif à celles de l’homme dont il venait de bousiller la carrosserie de sa voiture. Heureusement que celle de Cassidy était blindée tiens, le blondinet n’avait pas l’air d’un conducteur hors paire, loin de là même. Il avait bien réussi à lui rayer sa pauvre petite voiture… Le mécréant. Un tel crime allait être puni ! Mais alors que la jeune femme voulu faire un pas pour s’écarter un peu et laisser l’homme engueuler le blondinet à son tour, elle eut la mauvaise surprise de voir ce dernier s’accrocher à elle comme s’ils étaient soudainement devenu très familier… Et même pire que cela puisqu’il s’était également mis à l’appeler Tata. Que… Pardon ?!!

Ok elle venait de le traiter de gamin, mais personne n’allait croire qu’elle avait un neveu de cet âge hein ? A moins d’avoir un frère ou une sœur bien plus âgé !.. Non mais oh, c’était mauvais pour son pauvre orgueil qui s’en prenait définitivement plein la gueule aujourd’hui. Mais bon, il fallait tout de même reconnaître que le voleur de voiture avait tout de même de la suite dans les idées compte tenu de la tête choqué de Cassidy et du mec qui s’était arrêté net pour les regarder, n’ayant pas spécialement envie de passer sa colère sur une pauvre tatie avec un neveu… Retardé. Et dans un sens.. Cela arrangeait aussi la jeune femme qui se voyait déjà réclamer les frais de réparation de l’autre voiture. Voilà pourquoi, elle fit ce qu’il y avait de mieux à faire sur le moment, rentrer dans le jeu du blondinet. Elle lui tapota donc gentiment la tête comme pour l’apaiser (Où essaya de lui aplatir la tête jusqu’à ce qu’elle s’enfonce dans ses épaules, mais avec sa force de crevette on pouvait pas trop savoir) avant de prendre une petite mine déçu, mais bien plus mature que monsieur.

« Allons allons mon pauvre, tu as du te faire une si grande frayeur en aboutissant la voiture. Il ne faut plus tenter de conduire sans quelqu’un de majeur à côté, tu le sais pourtant.. »

Comme c’était beau. Limite, ils se seraient concerté avant que cela n’aurait pas mieux donné. Mais bon, pour éviter de payer, tout était bon à prendre après tout, ce n’était pas Cassidy qui allait dire le contraire. Voilà pourquoi elle reprit en s’adressant à l’homme lésé dans l’histoire.

« Il faut que je le ramène à sa mère. Je vais vais vous donner ma carte et ce qu’il faut pour que l’assurance fasse son travail, ne vous inquiétait pas. »

Bon… Fallait-il préciser qu’elle lui tendit par la suite une fausse carte et de faux papiers ? Ben ouais, elle allait quand même pas se taper un malus d’assurance à cause d’un blondinet sans permis hein. Le mec aurait qu’à se démerder avec ses faux papiers pour.. Et bien… Reboucher les trous dans sa carrosserie avec voilà. L’important était de s’en débarrasser après tout, ce qui fut assez vite fait tant Cassidy pouvait inspirer confiance parfois.. Pour une mafieuse, c’était un atout, il fallait bien le reconnaître. Même un flic ne voudrait pas sérieusement la soupçonner de quelque chose cette fille. Elle maintint d’ailleurs son sourire commercial et gentil jusqu’à ce que l’homme la perde de vu et.. Retrouva en un clin d’œil son regard haineux envers le blondinet qu’elle repoussa tout à coup d’un geste sec, comme si son simple contact allait lui transmettre les pires maladies du monde. Sa voix auparavant si douce et poli ne manqua pas de devenir à son tour bien plus venimeuse aussi…

« Non mais pour qui tu prends sérieusement ? Tata ?! Je suis bien trop jeune et belle pour être la tante d’un voleur de bas étage comme toi ! T’as quel âge d’ailleurs ? Et puis… Merde pourquoi t’es plus grand que moi alors qu’on dirait que t’as 12 ans ?! »

Oui, ce jeune homme semblait avoir un talent naturel pour faire sortir la jeune femme de ses gonds aussi rapidement que possible. Elle s’énervait un peu toute seule là de toute manière, comme si la simple présence du blondinet ne faisait que renforcer sa rage au plus haut point. Sans compter que bon… Son numéro de voleur à la manque elle le connaissait hein, elle avait assez fait le même… Du coup ? La main de la jeune femme ne tarda pas à se lever dans le vide comme si elle voulait saisir un objet invisible et ses yeux à s’illuminer un instant d’une lueur violette. Ce qu’elle voulait ? Le porte-feuille, bingo. Il ne tarda d’ailleurs pas à revenir à sa propriétaire qu’il n’aurait jamais du quitter.

« Fais le à quelqu’un d’autre ce tour-là, je le connaissais avant toi. »

Il l’avait prise pour quoi après tout, une bourg sans cervelle du coin ?.. Bon ok, on pouvait confondre, mais Cassidy avait passé assez de temps à faire les poches des gens dans sa vie hein, surtout dans sa jeunesse en fait. Mais sérieusement, d’où il sortait le blondinet pour lui faire des coups pareil ? Il voulait se faire embaucher et avait monté un plan tordu pour impressionner les mafieux du coin ou quoi ?.. Ou alors, il était juste un peu fou, au choix.


©️ PRIDE SUR LIBRE GRAPH'



Merci fifille ♥:
 

Finish him !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 208
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Dim 6 Mai - 18:49
Ce qui est à moi, n'est pas à toi

Certaines personnes font du sport pour passer le temps. D'autres jouent aux jeux vidéos, ou font de l'art. Bref, vous l'aurez de toute façon compris, il existe plein de façon de s'occuper, d'avoir des passions ou d'autres activités. Et pourtant, parmi toutes celles qui existent sur Terre, le jeune homme a choisit la plus étrange et pas la moins dangereuse qui soit. Voler. Certains, pour ne pas dire beaucoup, volent par appât du gain. Généralement, les personne tombés dans ce vice sont attiré par tout ce qui a de la valeur, et donc les moyens de faire du profit. Et pourtant, ce n'est pas le cas de Leo. Pour preuve, il ne semblait pas mué par un objectif précis quand il avait volé la voiture. Un voleur professionnel aurait certainement pu la ramener, la vendre, ou alors la garder, la démonter. Tout ce que tu veux pour faire du profit en somme. Mais non. Leo, on ne lui avait pas demandé de ramener quelque chose aujourd'hui, alors il ne le faisait pas. Une voiture, c'est beaucoup trop embêtant à gérer quand on vient d'une archipel, un bateau a bien plus de valeur à ses yeux. Mais comme c'est moins pratique qu'une voiture pour se déplacer sur la terre femme, disons qu'il empruntait alors des véhicules par soucis d'économies voilà tout. Et il faut avouer, qu'il trouvait ça assez valorisant d'arriver à le faire s'entraînant toujours d'avantage, faisant alors certainement de lui à défaut d'être un combattant expert un homme avec les doigts tellement habile qu'il aurait tôt fait d'ouvrir toute les portes qui se présentent à lui ou presque à l'avenir. C'était déjà pas si mal ce qu'il savait faire non ? Bon, là c'est pas très impressionnant, vu que la voiture était toute ouverte à lui, disposée à ce qu'il l'embarque mais tout de même !

Lui n'éprouvait pas le moindre regret. Sur le fond c'est ça qu'il adorait. Le moment où il est en train de voler, qu'il sait qu'on pourrait le surprendre à tout instant, la volonté de ne pas se faire voir, et si c'est le cas de comment s'en sortir. Il est qu'un sale gamin qui s'amuse. Mais le pire, c'est qu'il est un sale gamin qui sait ce qu'il fait. Ayant la capacité de faire voler en éclat l'honneur de la jeune femme qui n'était pas ravie du tout. Mais qu'à cela tienne, voilà qu'elle était sa tante pour se dédouaner de l'accident qu'il avait provoqué. Enfin accident, en réalité c'est vite dit, il n'avait fait que légèrement rentrer dedans rien de bien dramatique d'après lui. Mais bon, certainement parce qu'il possédait toujours la voiture de quelqu'un d'autre, il ne comprenait pas tout le drame de la situation.

Mais la jeune femme qu'il venait de voler n'était certainement pas si victime innocente que ça dans l'histoire. D'un sourie qu'il ne connaissait que trop bien, elle participa alors au mensonge comme si c'était naturel. Alors... Avec ce sourire de voleuse... Elle était la chef du casino où il avait volé la voiture ? Ou au moins elle y travaillait. Avec son sourire commercial c'était obligé. Les casino c'est un peu des pirates de terre ferme en... Moins drôle... Parce qu'ils attendent qu'on leur donne de l'argent sans bouger et sans sortir. Mais ça, c'est le point de vu d'un jeune homme qui adore bouger tout le temps alors je suppose que ça ne compte pas.

Il rigola, malgré le rejet soudain et mauvais qu'elle lui démontra une fois l'obligation de la bonne conduite passé. Passer du patpat tout gentil -ou presque- à dégage avec tes microbes, c'est tout un monde dans l'art du mensonge ! Mais cela ne le dérangea pas, comme si rien ne pouvait le déranger réellement. Ben non, y avait rien de grave alors.

« Si tu penses que j'ai douze ans c'est tant mieux, tu te seras fait arnaquer par un gamin de douze ans bien plus grand que toi héhé. »

Fit-il en mettant les mains dans les poches d'un air insolant. L'ironie est certainement qu'il est en réalité majeur, et même s'il n'était pas non plus un gamin de douze ans et cela se voyait, il était difficile de lui donner souvent plus que la majorité. Il n'est pas bien grand, et son côté blond au yeux bleu lui donnait un air adorable qui le rajeunissait. Hélas, gâché par sa fâcheuse manie à voler les choses comme un sale gamin.

« Il a cru à l'histoire en tout cas Tata. Eh oui même en étant majeurs c'était parfaitement crédible comme discours pour un étranger. »

Le gars devait trouver cela plausible. Pourtant la différence n'est pas si grande que ça entre eux. Mais on n'est pas obligé de savoir les détails. Mais loin d'être tombé sur une débutant, le porte-monnaie qu'il avait dérobé retourna dans la main de sa propriétaire par la magie des capacités de type psy. Il siffla. Ouais c'est pratique, il faut avouer que cela l'aiderait ce genre de pouvoir, mais bon, il était de type roche, ce qui le rendait plutôt solide à la place malgré les apparence.

« Et ça aussi tu l'as fait ? »

Il sortit... Eh bien deux billets de 50 pokedollars qui se trouvaient dans le porte-monnaie. Eh oui, Leo aux mains de velours avait réussit à les sortit ni vu ni connu dans son dos, pour ensuite sortir un brique et menacer les pauvres feuilles avec l'air... Le plus sérieux ? Non je sais pas trop, visiblement il était étrange.

« Ahah ! J'ai ces billets en otages prend gaaaarde ! Tu me laisse la voiture pour visiter la ville et je te les rend en un seul morceauuuu. »

D'un air des plus pseudo mélodrame. Ok, c'est un gamin qui ne veut que s'amuser. Le pire ? C'est que pour un gamin qui ne veut que s'amuser, il a un putain de talent. Assurément, Leo pourra certainement voler les plus belles choses pour le compte de la Team Nyx lorsqu'on l'enverra, il a tout pour être un grand cambrioleur. D'où vient ce talent né ? Va savoir.

La deuxième chose qui est pire ? C'est qu'il pourrait être plus sérieux dans ces menaces. S'il était une personnes aux attentions mauvaises et haineuse, il pourrait retourner alors la voiture d'un simple mouvement de bras, en faisant jaillir de la roche du sol pour la retourner. Mais ce n'est pas Leo, il n'est pas méchant, et son sourire digne des plus grands arnaqueur ne transpirait pas le mauvais fond, ce qui est... étrange pour un voleur.

«  Je compte profiter de la ville, c'est la première fois que je viens sur le continent Tata tu vois. Je compte donc sur ton aide !»

Puisqu'il ne connaissait pas son nom, autant l'appeler Tata, c'est rigolo et en plus ça l'énerve un peu. Agitant ses billets d'un air assez peu convainquant, il souffla.

« J'ai vingt et un an d'ailleurs tata voiture, t'es à la ramasse. »

Après l'info était balancé comme ça hein tata voiture. Qui pourrait alors constater avec effroi qu'ils n'ont que deux ans de différences. Question d'environnement tous ça madame.
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
Messages : 82
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 10/03/2017
Localisation : Kanto - Céladopole / Safrania
Je suis (Inrp) : Hétéro / En couple
Je ressemble à : Cardia - Code Realize / Violette - Reine des fleurs
Double compte : Akira - Oscar

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Aurore ♦ Psyko ♦ Toxik ♦ Protection
Race Pokemon/ Métier: Mentali / Mafieuse - gérante du casino de Céladopole
Team/Dresseur/Equipe:
Adoratrice du sacro-saint dieu Thé
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Mer 11 Juil - 17:13

Feat Leo & Cassidy
Le Casino maudit par Nyx
Les jeunes de nos jours, tous de sales délinquants incapable de gagner quelque chose d’eux même, réduit du coup à voler leur prochain !… Oui, c’était la mafieuse qu’était Cassidy qui pensait ça, pourquoi ? Elle ne volait pas les gens voyons ! Enfin… Dans un sens, si. Et puis elle l’avait pas mal fait dans sa jeunesse aussi… Et puis si elle trouvait une pièce par terre, c’était à elle tout à coup et… Booon, ok, elle était très mal placé pour parler la bougresse, mais qu’importe. Ce gamin qui lui avait volé sa voiture, lui n’avait pas le droit de s’adonner à de tels passe-temps. Pourquoi ? Ben.. Parce qu’elle l’avait décidé pardi. Enfin, il pouvait bien faire les poches de n’importe qui s’il ne pouvait pas lutter contre sa cleptomanie, mais qu’il se tienne alors loin de sa voiture, de son casino et.. Ben d’elle en général tiens. Elle ne l’avait pas invité d’abord. Espèce de sale étranger !… Oui, miss je viens d’Unys, mais je vie à Kanto était en train de juger un étranger un peu paumé, bravo la tolérance encore une fois hein. Mais bon, venant de Cassidy, il ne valait mieux pas chercher la logique quelques fois, c’était un peu peine perdu avec elle. Ce pauvre blondinet n’avait donc qu’à faire avec. Même si en réalité… Il n’avait pas l’air de mal le vivre hein. Même pas d’être à plaindre. Il avait plutôt l’air de ce genre de personne qui ne s’inquiète de rien et trouve une solution à l’arrache quand les ennuis débarquent. Un peu comme là avec ce type qui était venu râler, à raison, à propos de sa voiture abîmé.

Loin d’éprouver un quelconque remord, le jeune homme  avait monté dans la foulé une petite comédie avec l’aide de sa tata… Ou plutôt d’une Cassidy qui était d’un côté contente de ce débarrasser de ce gêneur et de l’autre.. Assez vexer qu’il gobe cela aussi facilement. Non mais oh, elle était tout de même bien trop jeune et belle pour être la Tante de ce gars non ? Bon, c’était toujours moins pire que s’il avait dit qu’elle était sa mère hein, mais tout de même, ce type méritait des baffes pour y avoir cru aussi facilement sans même lâcher un «  mais non, elle est bien trop jeune et classe pour être ta tante gamin »… Ouais non, ok c’était juste l’orgueil de Cassidy qui était touché, tant pis. (J’dis ça, j’ai que 9 ans de plus que ma nièce / sbaf / ) D’ailleurs, pour tenter de mieux le vivre, elle s’était persuadé intérieurement que le blondinet n’était qu’un gamin… Ce qui sembla amuser ce dernier quand elle avait supposé cela. Comment cela, il était majeur ? Non… Aller, il avait 16 ans à tout casser, hein ? Non ? Ah… Et puis, comment cela, bien plus grand qu’elle même s’il était plus jeune ? Non mais.. ça suffit oui ?! Devant ce mensonge honteux (même si c’était vrai) la jeune femme resta un instant sans voix, sa bouche s’entre-ouvrant puis se refermant sans trouver quels mots pouvaient contrer ce qui semblait être pour elle une aberration, pour finalement se rouvrir et lâcher quelque chose.

« … Tu n’es pas bien plus grand que moi. C’est juste.. Même pas flagrant du tout. Un centimètre ou deux riens de plus. »

La mauvaise foi légendaire de la Mentali avait-elle déjà été évoqué ? Ben là, on peut considérer que c’est fait. Voilà. Mais le blondinet n’allait pas lui sortir un mètre de couture pour vérifier hein, donc qu’on la laisse dans son illusion la pauvre. Un peu comme sa nouvelle connaissance qui semblait très fier de son petit tour… Bien que là pour le coup, elle avait bien envie de le sortir de son doux rêve le bougre.

« Pff, ne te vente pas trop. Tu es tombé sur un débile facile à berner, ton petit numéro ne va sûrement pas marcher à tous les coups. Ta tante franchement… Qui va croire ça. Si j’avais été à sa place, je t’aurais tabassé. Dans l’hypothèse où j’aurais des muscles pour aussi évidemment. »

Oui parce que bon, même s’il n’avait pas l’air d’un mackogneur, il ne fallait pas déconner non plus, ce n’était pas Cassidy et ses petits bras qui allaient lui coller la racler de sa vie hein. Limite, le faire voler à quelques mètres de hauteurs et le lâcher dans le vide ok, mais cogner.. Voilà hein, on va pas tenter. Même s’il fallait bien admettre qu’il avait une bonne tête à claque le bougre… Surtout quand la mentali c’était rendu compte qu’il lui avait piqué son portefeuille. Il avait beau dire être majeur, il jouait vraiment des tours comme un sale gamin. Même Cassidy ne s’amusait plus à ça !.. Dans un sens, si, mais les gens vidaient d’eux même leur portefeuille dans les machines à sous, donc.. c’était différent, voilà. De toute manière, en bonne type psy qu’elle était, Cassidy n’avait pas tarder à récupérer le sien de portefeuille et sans faire le moindre pas en prime… Oui, elle était flemmarde, ça vous étonne d’un type psy ? Non ben alors fermez-là. Bref, après ce petit tour qui ne faisait rire que le blondinet, la demoiselle serait bien remonté dans sa voiture pour se casser et limite, rouler sur un gamin au pif sur le chemin (par exemple… Celui qu’elle avait devant-elle tiens) seulement voilà, ce dernier semblait en avoir décidé autrement. Pensant son argent bien en sécurité, la jeune femme n’avait pas eu le reflex de compter son petit pécule… Cela lui apprendrait tiens, car le blondinet s’était visiblement emparé de deux billets de 50 qui allaient cruellement manquer à Cassidy pour finir le mois… Ou pas. Parce que madame était blindé de thune. Mais merde quoi c’était son fric ! Pour une gripsou comme elle, c’était inadmissible de le laisser se perdre entre les doigts sales d’un mana… Enfin d’un pauvre quoi. Surtout que ce dernier ne menaçait pas d’en profiter, mais bien de les cramer sur place si la jeune femme n’accédait pas à sa demande. Menacer le fric de Cassidy était certainement la meilleure des manières pour obtenir quelque chose d’elle (et le regretter après bien sur) mais notre homme semblait pour le coup assez raisonnable dans sa demande puisqu’il se contenta d’exiger.. De faire un tour en ville.

Oui oui, monsieur prend la voiture et le fric d’une mafieuse en otage et tous ce qu’il demande, c’est un guide pour faire du tourisme… C’est… Eh bien… Comment dire ? Il n’y avait pas de mot pour décrire la connerie de cette situation en fait. Même Cassidy était pour le coup resté bouche-bée devant les paroles du blondinet.. A moins que cela ne soit le choc de voir ses précieux billets si proche des flammes d’un briquet. Encore un mystère qui ne sera jamais résolu. Tout comme l’âge de ce gamin en fait… Ah… Si… 23 ans, il venait de le dire l’air hyper fier de lui… Petit con va. Que quelqu’un lui donne une médaille, il avait ôté la parole à Cassidy ! Un exploit.. Qui n’allait pas durer, mais tout de même. Clignant plusieurs fois des yeux en se demandant si elle n’allait pas se réveiller après ce mauvais rêve, la Mentali du admettre qu’elle était bien en train de vivre cette scène bizarre et referma enfin la bouche… Pour la rouvrir.. Puis la refermer, comme si les mots, ou juste des insultes hautes en couleur ne voulaient vraiment pas sortir de sa bouche. Elle fini pourtant par se reprendre, l’air franchement… Dépité. Assez pour reprendre la parole d’une voix monocorde.

« Je suis Cassidy O’Doherty. Je dirige un casino et fait partit de la plus grosse organisation criminelle de Kanto. J’ai ruiné des gens, butté d’autres, arnaqué la moitié de la ville, alors que j’ai que 2 ans de plus que toi… Et tu me pique ma bagnole pour faire du tourisme à Céladopole ? »

Oui, dis comme ça, le blondinet était totalement insouciant, ou choisissait juste très mal ses cibles… Ce qui mettait un peu Cassidy au bout de sa vie là. Sans quitter ce ce mécréant du regard (team Watson wesh) la jeune femme s’approcha alors de la voiture et ouvrit avec dépit la porte côté passager avant de se laisser tomber sur le siège en cuir comme si le poids du monde tout entier pesait sur ses épaules.

« Ta mère la Camérupt. » Avait-elle lâché en oubliant toute sorte d’élégance féminine qu’elle était censé avoir. «Tu veux aller où blondinet ? »

… Oui, le pire, c’était qu’elle allait vraiment lui servir de guide pour qu’il ne crame pas ses précieux billets dont elle n’avait même pas besoin vu son compte en banque… Comme quoi, ça fait mal de s’appeler Picsou.

©️ PRIDE SUR LIBRE GRAPH'



Merci fifille ♥:
 

Finish him !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nyx • Membre
Messages : 208
Pokédollards : 82
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   Mar 24 Juil - 17:28
Ce qui est à moi, n'est pas à toi

Si l'on peut d'ores et déjà traîter Leo de fou pour s'en prendre à la voiture d'une mafieuse -encore qu'il ne le savait pas sur le fait, mais ce n'était pas la voiture d'un pauvre qu'il avait eu entre les mains-, on pouvait se dire qu'user ensuite la victime de son vol pour couvrir un léger accrochage sur la route relevait carrément du foutage de gueule. Ou d'un troll. Cela lui va aussi. Sacré Leo, digne de lui. Sans la moindre honte hein. Ses parents seraient fort ravi de voir ce qu'il est devenu tiens. Même si dans un sens cela ne devrait guère les étonner. Vilain garnement qu'ils diraient. Même s'il avait passé un sacré cap tout de même. Passant du simple pick-pocket pour se gagner quelque pièce est se payer quelque chose, à un vol de voiture avec en prime des faux papiers sur lui. Bravo, belle jeunesse que voilà ! Et en plus il se permettait de se vanter parce qu'il était plus grand que la jeune femme ! Que c'est petit, décidément, aucun scrupule à attaquer sur tous les front le salle petit... Saligaud ! L'air fier de lui, et regardant alors la jeune femme avec ses centimètres en plus, et ses années qu'il avait lui en moins, il lui en fallait peut pour se la péter là tout de suite. Faut dire que Leo n'est pas un gars particulièrement grand pour un homme, c'est une taille assez honorable, mais qui n'a en réalité rien de bien impressionnant dans ce monde d'adulte géant. Mais fort heureusement pour lui, les femmes restaient souvent plus petites et c'était du coup le cas aujourd'hui. Alors il ricane en guise de réponse en croisant les bras avec son air de p'tit con arrogant qu'il était. Leo semblait tant agaçant et chiant qu'il ne semblait pourtant même pas pourvu de la moindre réellement méchanceté. En même temps.. Quand on vole maintenant un billet pour le prendre en otage avec un briquet, il y a de quoi remettre en doute le sérieux du jeune homme, qui pourtant, avait une habilité à dérober les affaires assez effrayante qui ne laissait rien présager de bon lorsqu'il était sérieux.

« On parle bien sûr là d'une hypothèse ! »

Ajouta-t-il d'un air taquin. Eh non, même pas spécialement méchant. Mais pour le coup, si Leo n'avait pas le dessus purement physiquement face à beaucoup d'homme de son âge ou plus, la jeune femme ne pourrait assurément rien lui faire. Et ce, c'était sans compter sa particularité à pouvoir se renforcer grâce à son magnifique type roche. Mais là n'est pas la question, puisqu'il n'entrerait pas en combat avec la jeune femme, qui se nommait eh bien.. Cassidy ? Eh bien enchanté mademoiselle la mafieuse, puisqu'elle venait de lui donner l'intégralité de son cv en guise de présentation ! À moins que ce ne soit plutôt du dépit par rapport au ridicule de sa situation actuel et son statut ? … Naaan elle devait se présenter c'était certain. C'est comme ça qu'il le prit en tout cas, avec le sourire, et un sourire encore plus grand lorsqu'elle concéda alors de lui laisser la voiture visiblement puisqu'elle s'installa sur le côté passager du véhicule. Rangeant le billet dans sa poche de pantalon -plié n'importe comment je précise-, le lougaroc lui attrapa la main pour la secouer avec un sourire malicieux mais non moins amicale.

« Hehe Cassidy la mafieuse tu dis ? C'est gentil de me filer ta voiture ! Je compte sur toi ! Je savais que les mafias du coin étaient du genre cool ! J'viendrais à ton casino avec des amis à moi pour la peine ! »

Parce que qui dit casino dit argent et faire la fête. Le genre de coin qui attire facilement les canailles dans le genre de Nyx. Mais c'était une autre histoire que la demoiselle pourrait alors vivre... Il se désigna alors du doigt en bombant le torse.

« T'as qu'à m'appeler Leo au lieux de blondinet, ou je t'appelle tata jusqu'à la fin de ta vie.  »

Sur le fond il s'en fichait, mais c'était une occasion supplémentaire de l'ennuyer.
Le tour de la voiture fait pour s'installer du coup à la place conducteur, les clés tournés il pointa alors le véhicule qu'elle avait emprunté pour lui.. rouler après.

« Tu laisses ça là ? »

Demanda-t-il d'un air indifférent, avant de démarrer le moteur paré à repartir.

« C'est mal d'insulter ma pauvre mère qui n'est pas camérupt pour un sous. Mais passons, j'voudrais voir les beaux quartiers du coin, oh et un endroit où on peut voir la ville dans on ensemble, quelque chose de haut ! »

Comme ça il pourrait voir un peu mieux les choses et accessoirement savoir où il y avait du gain à se faire si a Team devait passer gratter quelques sous dans le coin.

« Le centre commercial est là, j'ai vu, j'irais faire un tour après, avant le tour de la ville ! »

Alors qu'il s'apprêtait à démarrer, visiblement, le grabuge provoqué dans le coin poussa un policier -relativement jeune visiblement- à se pointer pour fixer d'un air accusateur les deux jeunes gens, en particulier le plus jeune avec son sourire d'idiot. Tapotant contre la vitre, il espérait certainement être tombé sur quelqu'un pas vraiment dans les règles en plus de gêner puisqu'il était interdit de stationner ici.

« On partait désolé ! Hein ? Si si j'ai mon permis attendez. V'là ! »

Après une vérification minutieuse et un regard jaugeur, il rendit alors les papiers au jeune blond et leur souhaita une bonne journée pour retourner à ses affaires. Lâchant son permis alors à côté du frein à main, ravie de voir qu'on lui fournissait des faux papiers d'aussi bonne qualité -il n'affichait même pas un minimum de son vrai prénom et nom, c'est dire, que de cachotterie pour rien mon p'tit Leo ou devrais-je dire.. Kuhao-.

« Blaireau. Alors vas y c'est par où ? »

Demanda-t-il, visiblement pas perturbé le moins du monde, il faut avouer, être aussi à l'aise dans l'illégal à son âge, ça craint mais que voulez-vous. Il eu la descende de conduire presque correctement jusqu'à l'endroit indiqué par cette pauvre Cassidy qui devait être dépité. Mais ! Il doit s'y faire à conduire une voiture qui en a tant dans le ventre ! … Et s'il en profitait pour faire des accélération pour voir tout à l'heure... ?
©️ 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qui est à moi... N'est pas à toi. Enlèves tes sales pattes de Rocabot. [Pv Leo...Qui n'est plus un Rocabot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Caniche 1 an (58)
» Une vieille pépette à la rue (92)
» L' arrivé de patte de jaguar [ 2ème partie ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Céladopole-