Partagez | 
 

 Will You Be My Downfall ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Will You Be My Downfall ?   Jeu 19 Avr - 18:22

Ça n'allait pas marcher. Bon sang. Quelle idée de merde...
Desmond semblait frigorifié, les mains dans les poches de son grand manteau et la capuche sur sa tête, trépignant sur place. Mais ce n'était pas le froid qui posait problème, bien que cette soirée d'automne ne laissait guère l'appréciation d'une douce brise nocturne mais plutôt d'un froid piquant. Le Desséliande laissa échapper une bouffée de vapeur de ses lèvres dans un soupir avant de répéter derrière son épaule.

- C'est une idée de merde, putain...
- La ferme et ne bouge pas !
- Bordel... Vous pourrez pas dire que je vous avais pas prévenu...


Il jeta un regard derrière lui. Dans des buissons non loin, des membres de la Team Chronos et leurs esclaves attendaient. Ils étaient nombreux : Desmond en avait compté au moins une vingtaine et d'autres les avaient rejoint par la suite. Ils ne bougeaient pas, certains Pokémon avaient des yeux qui étincelaient dans l'obscurité, à l'instar des orbes rubis de Desmond qui semblait chercher dans l'obscurité de la forêt devant lui.
Pourquoi ils étaient là ? Qu'est-ce qu'ils attendaient ? Résumons simplement en quelques mots que vous avez le privilège de voir un groupuscule de la Team Chronos déterminé à attraper un légendaire. Stupide, vous avez dit ? On est loin du compte tellement c'est le comble de l’imbécillité.

Desmond n'en revenait pas. Et il n'en revenait toujours pas qu'un esclave Kadabra avait réussi à lire dans son esprit et à y découvrir sa relation avec Giratina... et en plus il était allé tout cafter. Moralité, quelques membres de la Team avait trouvé judicieux de tenter le coût. Desmond avait bien essayé de les prévenir du danger - même si au final, il ne s'en préoccupait guère, ils pouvaient bien tous crever - mais non, ils étaient têtus les bougres. Du coup, le desséliande avait été réquisitionné de force et traîné de force jusque dans la forêt de Jade pour servir d'appât... non sans avoir eu le droit de laisser un message sur la messagerie d'Azael avant pour bien sûr enclencher la traque. Une traque qui allait finir vite par se révéler être un légendaire chaotique dévorant des pauvres mortels. Desmond se disait qu'au moins, il avait réussi à laisser sous entendre ce qui se passait.

"Hey, Azael. C'est Desmond... Je sais ça fait trois mois qu'on s'est pas vu alors j'espère que tu m'as pas encore oublié, hein ! Hmm... Bref. J'ai besoin d'un coup de main. Je suppose que tu t'en fiches complètement de mon sort mais eh, en l'honneur de notre bonne vieille... amitié..? Relation..? Chose ? Bref, viens dés que tu peux à l'Est de la Forêt de Jade... s'il te plaît ? C'est TRES important et le TEMPS est compté."

Son emphase sur "très" et "temps" devrait vite faire comprendre à Giratina la source du problème. Desmond ne doutait clairement pas de l'intelligence de son vieil ami.
Mais alors, il n'avait aucune raison de s'inquiéter, n'est-ce pas ? Desmond n'était pas idiot, il connaissait trop bien le légendaire pour savoir qu'il ne resterait pas chez lui pour éviter le combat et que, quand il partait en chasse, il avait tendance à ne plus trop réfléchir clairement, et Desmond n'avait aucune envie de finir entre ses pattes. Etre une victime collatérale, non merci. Sauf qu'on lui avait bien fait comprendre qu'il devrait attaquer Azael dés que celui ci arriverait à porté.
Oh bon sang, c'était une mauvaise idée... Il commençait à entendre le vrombissement caractéristique de l'aura de Giratina qui se rapprochait maintenant de plus en plus. A moins que ça ne soit son imagination. Les cailloux sur le sol commencèrent à tressauter et le vent dans les arbres commença à redoubler d'intensité. Non. C'était lui.

- Il arriiiiive... murmura-t-il sur un ton chantonnant à l'adresse de ses "collègues", un sourire nerveux aux lèvres. Vous avez fait votre testament ?
- La ferme et concentre toi !
- Moi, je dis ça... c'est pour vous, hein...

Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Sam 21 Avr - 17:09

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Appuyé contre ton bureau, tu as soupiré. D'ennui, ou de fatigue peut-être. Pourtant ta journée n'avait pas été si vide que ça, tu avais eu droit à une autopsie le matin, certes pas la plus passionnante qui soit, mais cela rendait des journées moins moroses. Puis tu avais eu droit à un mort lors d'une chirurgie raté. Alors on t'avais demandé de chercher ce qu'il s'était passé. Rien de bien fameux en réalité, le problème qu'on devait résoudre en cachait un autre, et le surplus de médicament et de stress avait finit par achevé le pauvre malade. Le chirurgien en question s'est excusé de lui-même aux proches, on préférait ne plus te laisser ce genre de chose à faire, tu manques d'empathie qu'ils disaient. C'est une vision bien de mortel ça. Enfin bon, ta journée avait été tel que ton portable -qu'il faut avouer tu n'utilisais pas si souvent que ça- ne fut ouvert qu'en fin de journée. Et un message était laissé dessus à ton égard. Bon en même temps, c'est ton portable et pas celui du voisin. Curieux, tu as sourit à ce dernier. Desmond. Il t'as fallut qu'une demi seconde pour te rappeler de lui, mais tu l'as vu il y a peu, cela t'aide à te rafraîchir ta mémoire sélective. Il voulait te voir pour te demander de l'aide ? Voilà qui es décevant de sa part. C'est ce que tu as songé dans un premier temps avant de...

« Je vois.

Ton sourire s'est élargie. L'assistante qui était à tes côtés en ce moment n'osas même pas s'approcher de toi pour te demander à quelle heure tu comptais partir. Tu as alors répondu, par écrit, simplement un : «  Ok, je vais voir ce que je peux faire demain soir à 21h alors. »

Bien sûr que l'horaire nocturne était toujours préférable. De toute façon, avec le beau temps qui commençait à se pointer, tu n'étais pas souvent dehors la journée. Tu attendais souvent qu'il fasse mauvais, ou nuit. Limitant alors tes déplacement le plus possible sous ce soleil bien trop brillant et brûlant. Il n'existait pas chez toi, pourquoi était-il ici ? Quelle chose stupide.

Alors la perspective du lendemain te donnait un certain entrain, de quoi animer la soirée, n'est-ce pas quelque chose que tous le monde adore ? Certainement à ta façon, mais c'est le cas pour toi aussi Azael. Alors tu as laissé ta blouse à ton bureau, et laissé l'hôpital derrière toi pour prendre ta voiture et te conduire jusqu'à la dite forêt située non loin. Appuyé contre le volant, tu as hésité sur l'endroit où laisser ta voiture, mais finalement, tu as préféré descendre. Tu es bien plus à l'aise à pied de toute façon, bien plus libre de tes mouvements. Pour ensuite continuer ta route dans la pénombre de la forêt. Tu le sentais, des hybrides plein d'hybride étaient là, et tu l'as reconnu, au milieu de ce lot. Comme une étoile plus brillante dans le ciel au milieu des autres. Tu le connaissait tu connaissait son aura, et c'est grâce à ces dernières que tu les as trouvé. Si ton aura n'étais guère caché pour ton approche, affolant certainement les sens des personnes étant dans le coin, tu l'as coupé net au moment ou l'attaque Revenant t'as fait disparaître totalement. Rendant alors à la forêt le silence de mort qui la caractérise à cette heure. Tu n'étais plus là.

Et là derrière Desmond, qui n'était pas seul, mais après tout c'est lui que tu identifies dans le lot, tu es apparut sans un bruit, le sourire aux lèvres, le doré de tes yeux brillant. Prouvant alors que tu n'étais même pas sérieux, malgré la menace soudainement perceptive qui devait être ressentit.

«  Oh, c'est là que tu étais Desmond. Des amis à toi ?

Comment devais-tu le traiter ? Souriant en coin, ne prenant même pas la peine de retirer tes mains de tes poches dans un premier temps tu as ajouté.

« Tu me les présentes j'espère.

Parce que l'un d'eux préférait visiblement se présenter à toi avec une arme. Mais en réalité, il hésitait, ils n'étaient pas là pour te tuer, mais tu étais une menace bien plus puissante que n'importe quelle hybride... Ah, s'ils savaient. Alors il n'a pas tiré, la peur certainement. De toute façon, tu es un fantôme dans la nuit, un fantôme qui ne peut être touché. En réalité, tu voulais savoir. Ces humains et leurs pokemon auraient réellement l'audace de te provoquer ? Alors tu as souris de façon arrogante. Les loups sont en chassent. Mais ils ne traquent pas une brebis, mais un démon à apparence humaine.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Lun 23 Avr - 17:25

Le silence. Il était tombé sur la forêt d'un coup. Le vent était retombé, les vibrations avaient cessé. Et pourtant, Desmond sentait la présence d'Azael, tout prêt. Il ne put s'empêcher de déglutir, ses yeux rouges cherchant frénétiquement dans l'obscurité. Malgré qu'il ait, comme tous les Pokémon de type spectre, une facilité à percevoir dans la nuit, il ne le voyait pas. Oh, bon sang. Il avait du utiliser sa technique favorite. Juste à l'instant ou il déduisait cela, il sentit l'aura de Giratina juste dans son dos et sa voix s'élever : calme, comme si il s'agissait d'une situation normale. Au moins, le Desséliande ayant l'habitude. Il sursauta à peine, ce qui ne fut pas le cas des autres hybrides et humains, cachés dans les fourrés. Il entendit même des cris de surprise à peine dissimulés.
Se retournant, Desmond eut tout de même le réflexe de reculer d'un pas par sécurité avant de jeter un regard vers son "maître" d'un soir qui avait sa ball sur lui. Ce dernier, un homme assez grand d'une trentaine d'année, au visage marqué et à l'apparence plutôt patibulaire d'un individu qui appréciait les combats, hésitait pourtant. Alors Desmond retourna son regard vers son ami, son expression confuse laissant place à un sourire gêné.

- Toujours fier de tes entrées, à ce que je vois, Azael... Je te présenterai bien, mais ils sont très nombreux et ça risque de prendre longt-
- MAIS QU'EST-CE QUE T'ATTENDS ?! ATTAQUE !!!
l'interrompit son maître en se redressant.
- Et merde !!!

Desmond leva les yeux au ciel d'un air sidéré et désespéré à la fois avant de sentir ses muscles se tendre sans qu'il n'en soit à l'origine. Aussitôt, en une fraction de seconde, sa main se recouvrit d'écorce et une Eco-sphère se créa dans sa paume grâce à sa capacité Force Nature. Il la lança alors vers son adversaire alors que tous les hybrides sautaient hors de leur cachette, se ruant sur le légendaire, et que leurs maîtres sortaient leurs armes. Les attaques fusèrent avec violence, les griffes et les crocs essayèrent d'atteindre leur cible. Le tout était un bordel sans nom. Une dizaine de Pokémon contre un légendaire, et une dizaine de maîtres qui essayaient de tirer à distance. Personne au final, ne faisait attention à ne pas blesser le légendaire. Sans doute avait il confiance que la meilleure défense était l'attaque, quoique contre Giratina, c'était plutôt du suicide, selon Desmond. Ce dernier restait à l'écart, profitant du bordel ambiant qui empêchait son maître de le distinguer aux milieux des autres, et lançait quelques Vibrobscur de temps à autre pour faire genre. Il ne donnait pas cher de ses compagnons.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Ven 27 Avr - 21:29

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Bien sûr que tu étais fier de toi, c'est tout à fait ton genre. On peut parler des Légendaire d'un naturel prétentieux de façon général, mais il faut avouer que ton attitude ne démontrait presque que ça. Certainement à juste titre. Tu es une entité terriblement puissant Azael, ce qui te vaut le mépris de tes semblable et de ton créateur, et même de ces faibles mortels. Mais c'est aussi quelque chose qui les attire, comme des insecte qui tournent autours d'une lumière. Sauf que tu n'es pas la lumière tu es les ténèbres et ce soir, ces humains avaient la prétention de pouvoir maîtriser tout la noirceur qui te caractérise. Comme si l'on pouvait enfermer le chaos à l'aide d'une simple ball ronde que ces hommes nomment : pokeball. Stupide. Alors tu souriais en coin, avec fierté. Dévisageant Desmond qui semblait tiraillé entre un sentiment de malaise et sa fierté qui lui était propre. Tu n'as même pas répondu à sa remarque, tu as juste sourit en coin, alors que ton regard se tournait vers les gens autours de toi. Tous ses regard braqués sur toi. De la terreur, du mépris, de l'intérêt. Tant de choses rien que pour ta personne. Quelle délicate attention, c'est trop tu pourrais rougir. … Ou pas.

Sans même prendre la peine de retirer tes mains de tes poches, tu t'es redressé pour les défier du regards. Et là, l'un deux déclara le début de la guerre, en demandant le lancement des premières attaques. Des hybrides beaucoup d'hybrides se ruèrent dans ta direction, Desmond y comprit, chacun usant alors d'une attaque qui était propre à race. Quand à ces créatures sans pouvoir, ce sont des engins inventé par leur soin pour pallier leur faiblesse qui était utilisé. Tant de monde pour toi. Ouuuh... La première attaque, qui correspondait à une série de griffe imprégnée d'un pouvoir dragon fût esquiver sans que tu prennes plus la peine que cela de le faire. Tu t'es reculé, et tordu avec une souplesse digne de ta silhouette longue et fine. Pour faire de même avec la deuxième, avant de finalement bien sûr te rendre à l'évidence, tu ne pourrais les esquiver tous les mains dans les poches ainsi. Alors au moment des premiers impacts qui devait alors être une série d'attaques sur toi, tu as disparu dans le sol, te fondant dans les ombres des hybrides pour naviguer de l'une à l'autre. Te retrouvant dans le dos d'un de ses humains, il eut à peine le temps de hurler et de signaler ta présence à ses côtés que sa nuque émit alors le doux son du craquement des os. Ton buste dépassait alors de l'ombre imprimé sur l'arbre derrière lui, et tes bras lui avait brisé la nuque d'un coup sec.

« Cinq.

Avais-tu lâché. Avant de désigner ce chiffre avec tes doigts, et ton sourire narquois. Desmond devait le connaître, il l'avait déjà vu, c'est un sourire différent encore que celui qui inspire la terreur. C'est le sourire de la mort elle-même. Tu étais venu ici dans l'idée de te divertir, et il était évident que tu ne comptait pas repartir sans avoir tué tous ceux qui se présentait à toi. La morte est une fatalité pour les mortels, s'ils désirent s'y précipité, quand bien même c'est un peu facile et enfantin pour un pokemon comme toi, tu ne pouvais refuser une telle demande en masse.

« C'est le nombre de secondes que je vous laisse pour fuir.

Si certains fuyait, il était évident que tu ne les laisserait pas faire. Allons, un peu de sérieux, on te connaît mieux que ça. Comment ça non ? Oh tant pis. De toute façon, l'instant où le deuxième assaut serait lancé sur ta personne, tu tendras la main, pour attirer vers toi un hybride choisit au hasard -si possible à la carrure n'égalent pas celle d'une brindille non plus- pour  le poster en bouclier qui mourrait sous le coup de ses camarades et maîtres. Qui as dis que tu avais plus de sympathie pour les hybride ? Ah oui, personne. Visiblement, comme un chat jouant avec sa proie, tu n'étais pas décidé à répliquer maintenant. À sortir les griffes qui les écraseraient, les balayant alors d'un revers de la main. Tu jouais. Et ça, les plus malin sont à même de le comprendre et de le voir venir...

Alors.... On commence ?
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Mer 2 Mai - 16:02

Un sordide vacarme, un chaos palpable, avait envahi la clairière alors que les attaques et les balles fusaient, les sabres tentaient de trancher, les projectiles de toutes sortes créant des éclats de lumière à intervalle régulier. Mais le dieu du chaos esquivait, s'amusait. Desmond savait que ça n'aurait pu finir autrement mais pourtant, il se retrouvait toujours quelque peu fasciné. De son regard rubis, il observait chaque attaque parée, chaque cible éliminée avec un frissonnement. Était-ce de la crainte ou de l'excitation, ou bien un peu des deux ? Au final, il n'avait pas le temps d'y réfléchir. Son corps continuait d'envoyer des attaques forcées, des vibrobscurs et des éco-sphères, mais avec une telle réticence qu'il ne faudrait pas longtemps à son très cher maître d'un soir pour le remarquer. Pour l'instant, ce dernier était trop occupé à hurler des ordres et à essayer de tirer sur sa cible pour se préoccuper du Desséliande. Desmond eut une grimace en l'observant agir ainsi. Une brute sans cervelle qui allait bientôt retrouver son créateur et le plus tôt sera le mieux.

Déjà, les rangs de la Team Chronos commençait à s'amenuiser de plus en plus, les corps s'effondrant les uns après les autres. Certains se redressaient tout de même, d'autres non. Mais Desmond n'allait clairement pas les plaindre, esclaves ou non. Tout ce qu'il voulait c'était se dissimuler dans les ombres le temps que ça passe et éviter de potentiels attaques de masse venant de son ancien "ami".
Tiens, certains humains commençaient à fuir ? Ce n'était pas étonnant mais tout de même, Desmond aurait cru qu'ils tiendraient un peu plus longtemps. Cependant, son maître à lui était toujours là et il croisa son regard. Merde ! Il fit mine de continuer d'attaquer alors qu'un hybride avait été saisi par Azael pour lui servir de bouclier. Heh. C'est qu'il était inventif, le bougre.

Une vive douleur qu'il sentit dans son cou le rappela à la réalité. Par réflexe, il porta sa main à l'endroit de sa blessure et en retira une fléchette. Oh non. Redressant des yeux hagards, il vit que son maître le tenait encore en joue.

- Oh... Bordel, non... balbutia le Desséliande alors que son rythme cardiaque commençait à s'accélérer, sa cage thoracique s'étreindre. Une rage sourde monta et, gémissant, il vit que d'autres maîtres avaient usé du même stratagème sur leurs Pokémon. Une dizaine d'hybrides enragés se jetèrent alors comme des forcenés sur le légendaire, sans aucune crainte de la mort. Et Desmond avait beau lutter, il sentait une chaleur sourde envahir tout son corps alors qu'il poussait des grognements, des grognements qui se muèrent en un hurlement de rage, déformé tel une voix d'outre tombe. L'écorce sur ses bras envahis alors tout son corps, recouvrit son visage. Sa bouche se craquela en une rangée de dents de bois acérés alors que des cornes poussaient sur son front, ses cheveux se changeant en feuilles.

Il ne maîtrisait plus du tout son corps, ni son esprit. Il n'était plus que rage et colère. Et il se rua sur sa cible, repoussant violemment ceux qui se trouvait sur son chemin. Il s'élança, les griffes de bois lacérant la nuit noire pour atteindre Azael, hurlant tel un spectre en colère. A présent, il ne craignait plus rien.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Lun 7 Mai - 18:11

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Tout ceci n'est qu'un jeu. Un vaste plateau de jeu où tu t'es placé au milieu de façon à pouvoir renverser alors toutes les pièces les unes après les autres. Tu étais venu de ton plein gré avec cette idée en tête. Et Arceus sait qu'il est difficile de te retirer une idée de la tête. Quand bien même est aussi débile qu'infantile. Tu es comme un enfant à qui l'on venait de donner un nouveau jouet. La seul différence c'est que le dit jouet était alors plusieurs être vivant qui finissent être tes griffes. Hey. C'est pas comme si c'était toi qui avait décidé de provoquer un bain de sang. Mais après tout, l'histoire ne fait que se répéter. Que cela soit toi, voir même un autre légendaire, tout recommence à chaque fois. Des humains sont toujours avides de vous posséder, de vous asservir. Sauf qu'ils ne peuvent pas un légendaire ne se plie pas contre son grès, ou alors il renaîtra pour vous le faire payer. Mais pas aujourd'hui, non ce n'était pas dans ton idée de te mourir pour renaître Ton frère l'avait fait, mais tu n'avais guère envie de changer de cœur juste à cause de ces insectes. Alors tu ferais comme la dernière fois que c'était arrivé.

Tu t'en souviens encore parfaitement, tu étais dans ta prison encore à cette époque. Et des humains ont réussit à te faire sortir. Temporairement certes, mais c'est ce qu'ils voulaient, pour te capturer. Ils ont essayé pour sûr. Mais ils n'ont pas eut droit à une autre chance. Et puis alors on t'a renvoyé dans ta prison, fin de l'histoire. Aujourd'hui pas d'histoire d'invocation bizarre à effectuer non, mais ils ne seraient pas déçus du voyage. C'est avec un avertissement que tu t'étais décidé à ponctuer ton échauffement. Tu leurs laisses cinq secondes de répit. Pas plus. Ton regard suit alors les rares qui préfèrent partir, tandis que les autres se remettent de l'effroi provoqué par ce premier assaut. Le souffle reprit, ton attaque psyko te permet alors de t'offrir la protection d'un hybride qui se retrouva alors criblé de balles et une main enfoncé dans le ventre. Tu le lâche sur le sol avec dédain.

« Un. Deux.. Trois...

Commenças-tu à souffler d'un ton las. Alors que tes pieux se font apparaître dans ton dos, pour te mouvoir entre les attaques, disparaissant entre les ombres quand une attaque se fait trop proche. Et riant au nez de Desmond qui t'attaquait avec hargne. Si tu avais le temps de faucher les fuyard au sens propre du terme -autant dire qu'ils n'allaient pour sûr plus jamais courir- tu continues de compter. Esquivant, glissant, contrant.  Ton aura augmentait en intensité, comme le ferait e décompte d'une bombe, mais en dehors des humains qui s'en retrouvaient tremblant pour les plus fragiles, tu ne pouvais alors plus compter là dessus pour atteindre le cœur et l'esprit des hybrides. Maintenant sous l'effet d'une drogue les faisant combattre avec hargne.

« Quatre. Cinq.

Comme avec le bip final de la bombe que tu représente. L’obscurité engloutit alors totalement les rayons de lunes et des lampes des membres de Chronos. Net, sec, rapide. Ta forces jaillit, ta noirceur prend une forme physique tel un serpent immense écrasant tout ce qui se trouve en dessous. Les plus faibles y survivront tant bien que mal, les plus fort eh bien... Nous verrons ! Tu n'as de toute façon guère attendu de voir le résultat pour fondre pieux en avant sur le premier hybride à ta porté qui semblait être debout, pour ensuite faire de même avec un humain. Te voilà maintenant fermement implanté dans cet arbres à les dominer, toi et ton sourire qu'on ne connait que trop bien.

Ta queue est apparut, elle fouette l'air. Tu es prêt à les écraser de toute force une fois de plus. Visiblement, la présence de Desmond ne de gênait guère.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Ven 18 Mai - 17:06

Freinant comme il pouvait et laissant une longue trainée dans la terre sous ses pieds, le Desséliande du planter ses griffes dans un arbre pour ne pas tomber au sol face au redoutable souffle d'obscurité qui venait d'envahir la clairière. L'esprit embrumé par la drogue, ne ressentant plus qu'une profonde rage mué par un désir de survie primaire, Desmond s'était pourtant arrêté un instant, le souffle rauque et court laissant s'échapper des nappes de fumée entre ses crocs d'écorce. Ses yeux rougeoyaient d'un éclat morbide dans l'obscurité ambiante, son regard fixé sur la silhouette du légendaire non loin de lui qu'il avait bien du mal à distinguer à présent qu'il était enveloppé par ces ténèbres qui lui allait si bien.

L'aura de Giratina était telle que son instinct lui hurlait d'agir, d'utiliser toutes ses ressources pour l'éliminer. Aussi, son apparence hybride continuait-elle d'évoluer, sa peau d'écorce se fragmentant avec un craquement sourd au niveau de ses épaules, de ses bras et de son estomac mais aussi et surtout de sa bouche qui se craquelait afin de laisser voir une mâchoire béante, des feuilles poussant à ses poignets alors que les branches qui avaient commencés à apparaître sur ses bras déchiraient le tissu de ses vêtements, les changeant en amas de lambeaux. A force de s'étirer ainsi, il était devenu beaucoup plus grand qu'avant d'ailleurs.

Retirant ses griffes de l'arbre à ses côtés, il disparut dans les ombres en utilisant Hantise afin de se rapprocher de son adversaire, ignorant ses camarades qui s'effondraient sous la puissance d'Azael. Il essaya de passer derrière lui pour l'attaquer subrepticement pendant que les autres hybrides et les humains, suffisamment courageux pour ne pas avoir encore fuis, l'occupait. Ils n'étaient d'ailleurs plus très nombreux et leur nombre diminuait encore. Mais Desmond n'en avait cure. Ses griffes de bois étaient prêtes à s’abattre sur lui, ignorant que cela allait très certainement encore être inutile. Enfin, si, il le savait très bien au fond de lui même, mais il était impossible pour lui d'avoir une quelconque pensée rationnelle à cet instant. Sinon, il aurait fuit depuis longtemps.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Mer 23 Mai - 17:00

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Des deux Giratina, tu n'es pourtant pas le plus violent. Tu n'es pas du genre à laisser une traîné de cadavre juste pour le plaisir. Du moins, pour un type dans ton genre, on peut certainement s'attendre à bien pire. Pourtant, tu avais parfois quelques... égarement disons. Il faut l'avouer, tu n'es pas quelqu'un de très stable, et il t'en faut certainement pas tant que ça pour que tu sautes à pieds joint dans le plaisir de faire du mal physiquement et gratuitement aux autres. Et c'est ce que tu faisait. Le monde autours de toi n'avais plus aucune importance. Qui étaient-ils ? Des sbires malveillants ? Des jeunes homme engagés de force par leur parents là contre leur grès ? Des hybrides à l'envie de devenir plus fort ? Ayant perdu la raison ? Soumis contre leur grès après avoir été arraché à la liberté qui leur est si cher ? Qu'est-ce que tu t'en moques... Qu'est-ce que tu te moque de ces problèmes de mortel. Cela ne te concerne pas. Et tu le savais déjà, lorsque Desmond t'avais demandé de venir que quelque chose n'allait pas. Tu aurais pu ignorer, et même te dire avec une pointe d'amusement : que se passerait-il si tu avais répondu positivement à ton ancien élève pour le laisser finalement dans la panade ? Va savoir. C'est p'tête ce que tu aurais fait habituellement. C'est plus subtile comme acte de malveillance, et ce qui te ressemble d'avantage. Non pas que cela te gène, mais tu ne te salit pas forcément les mains, c'est toujours plus amusant de laisser les mortels le faire. Mais non, tu étais venu, sachant pertinemment comment cela tournerait. Et les cadavres déjà présent sur le sol des hybrides les plus faibles était déjà là comme témoins. Certains humains étaient morts, d'autres blessés. Le nombre c'était réduit, ne gardant que les adversaires es plus fort face à toi. Ceux qui c'étaient relevé de cette attaqué générale que tu avais lancé sur eux.

Le regard perçant, le jaune de tes yeux ressemblaient alors au regard d'un prédateur, un chat jouant volontairement avec des proies qui n'avaient aucune chance. La seule différence... C'est que ces souris ont beau être bien plus faibles que toi, tu ne devais pas te laisser désabuser par leur faiblesse. Le grand nombre, c'est ce qui a tué ton frère bien plus sentimentalisme qu'il ne le laisse paraître. Mais hors de question de finir comme lui, jamais, pas toi Azael.

Tu as ricané. Observant alors d'un regard vif tes proies se relevant. Et puis alors tu as sentis un souffle dans ton dos, ton regard se dirige vers l'arrière en même temps que ta tête qui se tourne. Un homme à l'allure déformé par sa forme hybride avait levé le bras, prêt à s'abattre sur toi dans la seconde qui suivait. Les écorces tranchantes prêtes à s'abattre sur toi, alors qu'un sourire déchiré s'affichait sur ses traits. Desmond ? Oh, tu n'as pas réfléchit sur le coup, deux de tes pieux se rabattirent alors entre toi et lui, pour faire office de bouclier. Quand bien même les pattes plièrent sous la force et le poids du jeune hybride, tu le regardais avec un sourire mesquin. Tu n'as pas attendu de finir le combat de rapport de force entre vous, tu l'as renvoyé alors aussi sec par la force de ton esprit d'une attaque Psyko. Dans la foulé tes pieds retrouvèrent le contact du sol, le pauvre Desmond se retrouva alors l'épaule cloué contre un arbre, la pointe de la griffe s'enfonçant dans l'écorce qui le protégeait un peu. D'autres n'ont pas eut cette chance, l'un d'eux était certainement mort bientôt suite à une hémorragie... Mais tu t'en moquait. Six hybrides cloués, ton attaque psyko ramena alors celui qui semblait être le commandant, ou du moins, celui ayant la voix la plus forte fût attiré jusqu'à toi.

« Eh bien ? Quels sont les ordres suivants ? Je n'entends pas.

De ta main humaine, tu lui as agrippé le cou avec force.

« C'est déjà finit ?

Un râle se fait entendre. L'hybride qui avait le pieux dans son ventre rendait son dernier râle alors que la pointe touchait désormais l'arbre derrière lui.

« Ne me dis pas que je dois déjà me décider si j'en laisse croupir en prison ou si je vous tues tous.

Allez peut-être pourrais-tu ramener quelques personnes au postes de polices pour les laisser moisir. Cela pourrait être amusant. Ton portable était dans ta poche il te suffisait de le sortir pour les appeler en réalité. Ton sourire s'étire, alors que tu défies du regard l'homme sous ta main. Pensait-il réellement pouvoir te capturer ? Vraiment ? Quelle stupidité. Et ce n'était pas sa peur ou sa colère actuelle qui changerait les choses. Que peuvent les mortels contre les Dieux ?
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Ven 1 Juin - 17:11

Evidemment, son attaque fut un échec. Mais c'était à prévoir. Que pouvait donc faire un simple hybride, bien qu'enragé, face à un légendaire de la trempe de Giratina. Pas grand chose, bien sûr, mais ces imbéciles de sbires n'y avait pas pensé. A dire vrai, est-ce qu'ils pensaient seulement un jour dans leurs vies ? Et voilà comment cette mission avait vite viré au carnage le plus total, les quelques humains ayant réussi à fuir ne se comptant que sur les doigts d'une main alors que leurs hybrides et collègues se faisaient massacrer. A présent, ils n'étaient plus que six hybrides et un humain, celui à l'origine de cette charmante mission suicide.
Comme il fallait s'y attendre donc, les griffes de bois du Desséliande se heurtèrent aux pattes immondes du dieu du Chaos. Desmond avait beau essayer de forcer pour l'atteindre, poussant des hurlements d’outre tombe qui laissaient s'échapper une étrange brume de l’abîme sombre qui lui faisait à présent office de bouche, rien n'y faisait. Une attaque psyko bien placée et il sentit son corps se soulever avant d'être projeter contre un arbre avec un bruit sourd. Mais, enragé qu'il était, il serait reparti à l'attaque de plus belle si la pointe de la patte d'Azael ne s'était pas planté violemment dans son épaule. Desmond poussa un gémissement, le souffle coupé alors qu'il saisissait l'immonde appendice entre ses griffes, essayant de l'arracher sans succès en grognant comme une bête en colère. Il n'était pas le seul à avoir subi ce sort, les 5 autres hybrides s'étant eux aussi retrouvé cloués aux arbres de la clairière, bien que dans des endroits du corps beaucoup plus fatals pour certains.

Malgré son fort caractère et surtout son orgueil démesuré, le maître à l'origine du carnage tenta vainement de fuir avant que l'attaque Psyko du légendaire ne le cueille et ne l'attire jusqu'à lui. Il se débattait comme il pouvait, mais rien n'y faisait. Il se retrouva bientôt avec la gorge enserrée dans la poigne d'Azael qui le fixait de ses yeux dorés.

- Ne me dis pas que je dois déjà me décider si j'en laisse croupir en prison ou si je vous tues tous.
- Tu n'es qu'un... monstre !!! Retourne dans les immondes ténèbres qui t'ont enfanté !!!
s'exclama le chef du coupé, qui réussit à sortir son arme pour tirer en pleine tête du légendaire.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Sam 23 Juin - 12:08

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

L'insecte était presque mort, il ne restait alors plus qu'à se débarrasser de la tête pour arrêter le mouvements de ses membres pitoyable. Bien sûr, la tête est cet homme qui s'avère être la tête pensante du groupe, et les membres le reste des hybrides et sbires là pour écouter bien sagement ce qu'on leur disait. Si le vacarme c'était fait entendre dans la forêt plus tôt, le silence était à nouveau tombé, lourd, et impénétrable. Comme s'il annonçait de lui même le destin tragique des personnes se trouvant dans cette forêt en cet instant même. Des cadavres étalés contre les arbre, le sang coulant à flot dans les plaies béantes de certains. Des hybrides et humains avec des blessures plus ou moins profondes, étalés sur le sol à gémir faiblement, attendant alors la fin, que ce soit la mort ou le sauvetage de ce monstre que tu représentais à leurs yeux. Si certains n'aimaient pas les hybrides de base, il était certains qu'ils n'allaient pas d'avantage les porter dans leur cœur s'ils s'en sortaient vivant. Quant aux hybrides... Bah. De la marchandises réutilisable ou non, certainement. Là n'était pas ton soucis, qui cette fois était de tes propres mains étais l'origine du carnage qui s'était déroulé. Loin d'être bien évidement dérangé, tu jaugeais alors le dernier en état de parler à peu près convenablement, te moquant ouvertement de lui, annonçant le destin possiblement tragique qui l'attendait avec orgueil.

Quand bien même la peur, le dégoût et la colère se mêlaient dans son regard voilé par l'obscurité, tu pouvais sentir les sentiments t'être crachés au visage. Avant de finalement avoir la confirmation par des mots. Ton sourire s'étira. La lune perçant à travers les arbres espacés t'éclairant alors le visage aux couleurs si claire et pure, affichant un rictus mauvais et fou.

Tu ricanes devant l'insulte. Tu ricanes devant le flingue qui pourtant te pointait au visage. Tu ricane quand le coup de feu se produisit. Un bang coupa alors court à tout bruit restant. Alors qu'un bruit de métal heurté retentit. Le casque de métal o'combien solide entourait alors ton visage, lui offrant alors une protection plus qu'acceptable, ayant permis à la balle de ne faire qu'effleurer ta boite crânienne. Un filet de sang s'échappa, pour couler le long de ta joue et de ton cou, colorant alors la pointe de tes cheveux. Juste à temps comme on dit. N'attendant pas une deuxième essai qui pourrait passer outre la barrière sur ton visage, de ta main libre, tu lui arrache le pistolet des mains.

« Tu as joué. Tu as perdu.

Retrouvant un visage ressemblant d'avantage à celui d'un humain, tu le laisses tomber sur le sol. Ta prise sur les hybrides se brise pour les laisser tomber, préférant alors t'assurer qu'il ne pourrait plus bouger. Le plantant comme une souris sur une table en cours de SVT sur la mousse qui tapisse les bois.

« Tu veux les voir ces ténèbres ? Je vais te les monter, tu verras, il est bien d'y passer l'éternité.

Et tu le laisse se faire engloutir lentement, grignoté par une masse noir semblable à de la fumée oppressante. Comme s'il serait impossible d'y respirer. Et pourtant, si il pourrait. Mais rien n'est moins sûr qu'il sera ravie d'y être. La peur et l’oppression y règne en maître. Et il n'est pas rare que tu arrives à pousser les humains dans les retranchements les plus extrême de leur esprit de cette façon, leur faisant alors abandonner tout espoir et envie de vivre. Mais laissons le mijoter. Tu sors ton portable de ta poche pour y composer un numéro et l'air de rien attendre que l'on décroche.

« Allo ? Hm. Oui. Dr. Sytry à l'appareil, de l'hôpital de Safrania. Je vous appel suite à une agression. Hm ? Hm.. Oui. Dans la foret de Jade. Tout est sous contrôle mais je vous laisse le bon plaisir de me localiser pour venir les chercher. Hm.. Hm. Hmhm. Je ne bouge pas.~

Tu raccroches. Laissant l'homme se perdre dans sa folie, tu te tournes pour attirer à toi tous les corps qui te semblaient envie. Les comptants comme s'il s'agissait là du nombre de fruits que tu venais de cueillir.

« Hm. On va dire que le compte y es.

Ton regard se tourne vers Desmond, qui avait été traîné jusqu'à toi par la pensé. Ta main attrape sa tignasse verte qui dépasse pour lui relever la tête.

« Alors Desmond ? On balance les informations sur les légendaires que l'on croise pour s'attirer les bonnes faveurs?

Sous-entendu : t'es vivant ? Mais c'est seulement sous entendu. Bien sûr qu'au fond, tu savais pertinemment qu'il ne t'avais pas balancé ouvertement, mais c'est tellement plus drôle présenté ainsi. Tu semblais avoir retrouvé de ta contenance après le léger écart que tu venais de faire. Voilà qui est mieux.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Lun 16 Juil - 17:13

La colère qui embourbait l'esprit de Desmond fit peu à peu place à une fatigue incommensurable, alors qu'il s'évertuait à essayer de retirer le pieu qui était fiché dans son épaule avec sauvagerie sans plus de succès. Les effets de la drogue disparaissaient peu à peu, laissant le Desséliande épuisé reprendre une forme plus humaine. Son manteau assez solide laissait voir des trous béants là où des branches avaient poussé il y avait quelques minutes et son t-shirt noir en lambeaux pendaient lamentablement sur ses bras. A présent pied nu, ses chaussures ayant explosés à cause de sa transformation et son bas de pantalon déchiré, il avait l'air bien pitoyable. Le souffle rauque, il lâcha la patte immonde de Giratina, se laissant pendre tristement le long de l'arbre alors qu'il sentait son sang chaud couler le long de son bras et de son flanc. Il était en nage, en sang, égratigné de partout, et tremblait par à coup, son corps engourdi ayant du mal à encaisser cette surcharge de drogue dans son sang. Il avait encore bien du mal à ne serait-ce que regarder autour de lui pour comprendre la situation. Il avait l'impression de se réveiller après une mauvaise chute.

Quant au leader de la petite expédition de Chronos, il faisait pâle figure... et c'était peu de le dire car il avait perdu beaucoup en couleur au niveau du visage. Il avait vu sa balle tirée ricocher violemment contre le casque de platine du légendaire et ses yeux écarquillés par la stupéfaction laissèrent bientôt place à l'horreur quand il vit le sourire dément de son vis à vis.

- Tu as joué. Tu as perdu.
- Fils de...


Il fut interrompu par une chute, le Psyko de Giratina l'ayant relâché pour un temps. Il essaya de reculer tout de même pour s'éloigner du monstre qui se tenait en face de lui mais tout ce qu'il vit c'est ses immondes appendices qui se décrochaient de ses esclaves pour le clouer, lui, au sol, comme un vulgaire insecte. Il poussa des hurlements de douleur, les piques ayant traversé ses pieds et ses mains.
Si Desmond avait été en forme, il aurait très certainement encouragé Azael. Mais c'était loin d'être le cas. Quand l'imposante griffe s'était retirée de son épaule, il avait poussé un gémissement sourd en serrant les dents, glissant le long de l'arbre en position assise en maintenant sa blessure d'une main pour empêcher l'écoulement du sang. Mais il était si faible qu'il sentit très vite tout son corps basculer sur le côté, sa tête heurtant le sol forestier rudement alors qu'il avait bien du mal à rester conscient.

Entre les brins d'herbes et sa vision floue, Desmond réussissait tout de même à distinguer la silhouette immaculée de son ancien professeur qui continuait de parler. L'esclave vit son maître tant détesté se faire envahir par les ombres du légendaire, poussant des hurlements à en glacer l'échine de n'importe quelle personne normale. Mais Desmond lui avait un large sourire qui commençait à apparaître sur ses lèvres. Quel délice c'était, après tant de temps à souffrir de leurs mains, d'en voir enfin un avoir ce qu'il méritait. Les cris se muèrent en des borborigmes étouffés alors que le médecin légiste sortait son portable pour contacter les... les flics ?!
Les yeux du Desséliande s'écarquillèrent d'un mélange d'incompréhension et de peur. Il ne fallait pas qu'il se fasse choper, la police le reconnaîtrait et préviendrait sa mère. Il s'imaginait déjà son regard ampli de colère et de désespoir. Elle serait assez folle pour foncer chez les esclavagistes et se faire capturer bêtem...
Les pensées de Desmond furent interrompus quand il sentit son corps se soulever du sol et se rapprocher d'Azael. Psyko encore ? Qu'est-ce qu'il voulait ? Le regard ambré de son ancien professeur traversa le sien, éreinté, et il lui attrapa sa tignasse verte fermement, faisant gémir légèrement Desmond alors qu'il serrait les dents.

- Alors Desmond ? On balance les informations sur les légendaires que l'on croise pour s'attirer les bonnes faveurs?

Il ne savait pas ce qui lui était passé par la tête. Sans doute la fatigue était elle à blâmer sur ce coup là. Mais Desmond le regarda avec hébétement, comme ne comprenant pas de quoi il parlait avant d'éclater de rire. Un rire nerveux, éreinté qui se termina vite sur une quinte de toux.

- Ha... Putain... Azael... Me fait pas rire... J'ai mal aux cottes... et à la tête... et un peu partout en fait... réussit il à murmurer de sa voix rauque à force d'avoir trop crié. Je suis un nouveau modèle en kit... Tu m'as pas raté, salaud... Haha...

Voyant que faire des blagues ne l'aidait pas vraiment actuellement, il toussa un nouvelle fois, affichant un faux sourire narquois.

- Les Pokémon de type psy... c'est des plaies... Ils vont fouiner dans ta tête... sans même te demander la permission... et en plus c'est des fayots... Remarque... y a pire... y a les Pokémon fées... Eux c'est encore pire... Ils sont toujours... mignons et... vas y que je te ramène des cookies au bureau parce que je veux que tout le monde il aime la vie et les jolies Papilusions... urgh... Ils dégoulinent de niaiserie... tu crois qu'ils en ont conscience, toi..?

Oui, blablater pour oublier, c'était un concept assez innovant mais pas très efficace. Il fallait dire que le pauvre Desmond était encore un peu dans le coaltar à cause de la drogue alors c'était presque comme si il était bourré, non ? En vérité, il était pas si hagard que ça, il était même plutôt lucide et il espérait que Azael se lasse très vite de son blabla enfantin et le laisse dans un coin pour qu'il ne soit pas trouvé par les flics. Mais ça, il y avait peu de chance qu'il soit dupe.
Bientôt, les sirènes se firent entendre au loin et Desmond tourna la tête. Des lumières bleues et rouges étincelaient plus loin, vers l'entrée de la forêt de Jade. Et merde.

- Ha... V'la la cavalerie... commença-t-il avant de se tourner vers son ancien professeur. Dis, Azael..? J'ai pas trop envie que ma mère soit au courant pour... tu sais... alors... si tu pouvais... me laisser dans un fossé de façon à ce qu'ils me trouvent pas, ça m'arrangerait... s'teuplé...
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Jeu 26 Juil - 20:19

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Les cris du Chronossien ne parvenaient déjà plus à tes oreilles. Il était déjà oublié, dans un recoin de ton esprit. Il n'était de toute façon qu'une victime de plus sur ton sillage sans fin. Et tu n'avais alors aucune considération pour les mortels que tu avais détruit d'une façon ou d'une autre, quand  bien même il n'était pas encore mort, c'était comme s'il l'était déjà. Ton attention était déjà reporter à autre chose à savoir Desmond. Ce qui est amusant dans cette affaire, c'est que ce petit mortel ne cessait de graviter autours de toi, et du coup, tu le revoyais. Ce qui avait commencé comme étant un simple patient de plus que tu avais prit un malin plaisir à remodeler comme ton bon plaisir en exploitant ses failles était devenu un jeune garçon assez fou pour te courir après le regard fasciné parce que tu étais. Et le voilà. Une fois de plus, blessé par votre confrontation. Ce qui est drôle. C'est que tu penses qu'il t'apprécies, et toi, toi.. tu le trouves amusant. Alors tu ne t'es pas débarrassé de lui. Ne t'empêchant visiblement pas de l'abîmer comme il se doit, assurément qu'il le sentirait passer durant les prochains jours ce combat. Tout ça pour ne même pas avoir la chance d'être libre à la fin ? Décidément, il se fait toujours avoir. Les mortels se font toujours à voir. Autant que leur prétentions est sans limite, au moins autant que la tienne, mais toi, tu peux, parce que toi.. tu es un Dieu. Une divinité du chaos qui ne peut être mis en cage de force et ça, les humains l'avaient une fois de plus apprit ce soir. Ce n'était pas la première fois qu'on s'en prenait à toi, et ce ne sera pas la dernière. Ils n'apprennent jamais.

Tu as haussé les épaules à sa réaction amusante, et affiché un sourire en coin moqueur, l'ayant lâché, lui permettant du coup de respirer, ce qui n'était certainement pas un mal. Il avait déjà assez prit. N'exprimant pas la moindre once de regret ni dans ta voix, ni dans ton regard, tu étais égale à toi même, impitoyable, même avec ceux dont tu semblais avoir une appréciations certaine. Quel « ami » tu fais mon cher Azael. Tu n'as jamais affirmé être un bon ami après tout, tu ne leurs doit rien.

« Tu devrais t'estimer chanceux de ne pas avoir perdu des pièces, ça arrive souvent.

Tu as lâché ça l'air désinvolte. Il était évident que celui qui était en train de se vider de son sang devait avoir certainement perdu un organe dans le tas. Du moins, s'il n'était pas perdu, il serait difficile à réparer ou remplacer. Desmond lui était capable de parler convenablement, ce qui n'était plus le cas de grand monde ici.

Ainsi, c'est un type psy qui avait cherché les informations chez lui pour pouvoir te contacter ? Hmph. Certainement ne le feraient-ils pas de si tôt. Tu as plissé du nez devant ces commentaires alors délirant sur les types. Était-ce la douleur qui le rendait ainsi ? À parler de tout et n'importe quoi ? Pour oublier ? Bof, Desmond t'avais toujours paru un peu étrange, mais c'est dans un sens ce qui lui permettait de ne pas partir en courant à ta simple vue.

«  Est-ce la douleur qui te fait dire autant de bêtise ? Ou est-ce une nouvelle habitude ?

Si le ton que tu as employé pouvait paraître bien froid voir de mauvaise augure pour un œil extérieur, le jeune ici présent aurait certainement la faculté de lire à travers ton regard perçant pour n'y desseller aucune envie de malveillance à son égard. Tu ne comptais pas lui trancher la gorge pour le faire taire non, même si bizarrement, c'est le genre de chose dont on ne serait pas étonné de te voir faire. Tu étais en réalité juste.. dépité, et un soupire t'échappa d'ailleurs. Heureusement, la police était arrivé, de quoi rentre le coin un peu plus animé, et te laisser l'occasion d'étirer ton sourire à la demande de ton ancien élève. Tu l'as regardé droit dans les yeux, d’abord, tu n’affichais aucune réaction, comme si tu écoutais avec sérieux la demande, ou dirais-je.. la supplication ? Presque. Ça manquait un peu de conviction. Ow. Dommage.

« Mais bien sûr Desmond, je comprend parfaitement.

C'est ce que tu as répondu, avec le sourire... un large sourire, alors que du plat de la main tu le pousses sans le moindre ménagement, l'obligeant à dégringoler douloureusement le fossé se trouvant à quelques pas derrière lui. De quoi bien le secouer un peu plus le pauvre homme. Et.. t'éloigner vers la police qui te cherchais. Tu as désigné alors les esclaves et sbires étalés sur le sol, plus ou moins blessés. Ayant anticipé ta réaction, un service médicale était présent, embarquant alors ceux qui avaient besoin de soin, laissant à la police le loisir de boucler ceux pouvant s'en sortir seuls.

« Oh et. Il y en a un dernier c'est vrai, il est tombé à l'instant juste ici.

Fis-tu en désignant alors l'endroit où Desmond devait encore être sonné par la chute. Le voilà sous les feux des projecteurs et bouclé dans la foulé, sous ton regard moqueur. Tu as pris ta propre voiture pour suivre le convoi de police pour arriver au poste. Elles étaient aménagé de manière à pouvoir apporter les premiers soins aux blessés qui en avaient le plus besoin. Les menottes aux poignets, un bandage serré sur son torse pour alors comprimer la plaie provoqué par ton attaque de tout à l'heure. On t'as proposé un bandage pour ton front, mais tu as ignoré, à dire vrai, tu t'es contenté de chasser tous le personnel présent pour te retrouver face aux jeune homme en soin. Tu t'es planté devant sa cellule. D'un mouvement de mains tu frotte d'un mouvement bref la tâche de sang séché qui t'es coulé sur le visage. Tu avais oublié que tu pouvais saigner avec ce corps...

«  Ça alors. Tu t'es fait attraper ? Sais-tu qu'ils ne cessent de me demander si je sais qui tu es pour savoir si des personnes sont à contacter? Je me demande combien de temps ton dresseur d'origine te laissera de répit avant que la défaite ne revienne à ses oreilles.

Sourire en coin.

« Ton dresseurs temporaire est mort au fait.

L'air de rien. Bien sûr qu'il n'était qu'un dresseur temporaire. Il n'était pas celui qui détenait sa ball, tu le savais. Tu t'en doutais. Mais tu ne le comprenais pas. Tu ne comprenais pas alors cette soumission que cet objet impose, parce qu'on ne peut pas te l'imposer tout simplement et tu ne comptes pas t'encombrer de ce genre de futilité.
Soirée amusante. Merci Desmond c'est amusant.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Mer 8 Aoû - 16:38

La dernière chose qu'il vit, c'est le large sourire peu avenant de son ancien professeur avant que ce dernier ne le pousse en arrière brutalement. Après, tout était devenu flou. Il soupçonnait qu'il avait du tomber dans les vapes dés le premier impact. Sans doute était il tombé en plein sur la tête pour qu'il en arrive à oublier tout le reste. Ça expliquerait la migraine horrible qui résonnait dans son crâne actuellement.
Le jeune homme s'était redressé lentement sur sa couchette peu confortable en grommelant quelques insultes, se massant d'abord sa nuque endolorie autant qu'il le pouvait avec ses poignets menottés avant de passer une main dans ses cheveux et sur son visage. Ah, Azael. On pouvait toujours compter sur lui pour faire ce que bon lui semblait. Aussi, l'ancien PDG se retrouvait il au trou. Rien de bien ragoutant en perspective mais c'était presque mieux que chez Chronos, non ? Il remarqua d'ailleurs qu'on lui avait changé ses vêtements déchirés par sa transformation en hybride par un survêtement de la police et des baskets assorties. Desmond se tenait les côtes douloureusement, et remarqua en tatant qu'on lui avait octroyé les premiers soins. Sans doute y avait il un infirmier sur place qui savait gérer la biologie des Pokémon. Il poussa un long soupir en se massant le front, se demandant bien comment il allait pouvoir se sortir de ce mauvais pas. Mais la voix doucereuse du légendaire résonna dans le couloir de l'autre côté des barreaux de sa cellule. Il aurait du se douter qu'il ne partira pas si vite.

- Ça alors. Tu t'es fait attraper ?
- M'en parles pas. Merci encore pour le coup de main, c'était trop sympa...
grommela Desmond en l'ignorant du regard, se massant le front douloureusement.
- Sais-tu qu'ils ne cessent de me demander si je sais qui tu es pour savoir si des personnes sont à contacter? Je me demande combien de temps ton dresseur d'origine te laissera de répit avant que la défaite ne revienne à ses oreilles... Ton dresseurs temporaire est mort au fait.

Finalement, Desmond releva les yeux vers la silhouette vêtue de blanc qui se tenait devant sa cellule. Il le fixa d'un air blasé, une moue au coin de la bouche.

- Wow. Excuse moi, je devrais être extatique, mais j'ai mal un peu partout là alors c'est un peu difficile... mais je vais faire un effort pour toi, allez... Hourra... dit il de façon flegmatique en levant légèrement ses mains menottés vers le ciel avant de les laisser retomber mollement sur ses genoux.

- Rentre chez toi, Azael... Le spectacle est terminé, ça sert à rien rester, je t'assure, y a pas de scènes post-génériques... dit il avec un ricanement faux. Je vais pas te demander de pas leur dire qui sont mes parents puisque de toute façon tu n'en fais qu'à ta tête visiblement, comme d'hab'... Et puis, au stade où on en est... Vu que mon père est mort y a deux semaines... une mauvaise nouvelle en plus changera pas grand chose...

Au final, Desmond parlait plus à lui même qu'autre chose, ne regardant même plus Azael. Son regard restait fixé sur ses mains endoloris, couvertes d'éraflures et de commotions. Il sentait son coeur se tordre à nouveau dans sa poitrine en pensant à cet article de journal qu'il avait vu lors de sa dernière mission. Il avait disparu et son père déjà fragile s'était suicidé, et il n'avait même pas pu assister à l'enterrement. Bon sang. Ses doigts se serrèrent alors qu'il sentait un frisson le parcourir. Il faisait un effort surhumain pour ne pas laisser la fatigue et la douleur le submerger et faire couler des larmes qui le mettrait aussitôt dans la catégorie des faibles qu'il avait toujours détesté.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 112
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Lun 20 Aoû - 17:50

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

Tu n'es qu'un vautour Azael. Tu te nourris alors de la noirceur et de la peine des mortels qui croisent ta route. Certains sont plus résistants que d'autres. Certains attirent même ton attention, te poussant alors à baisser les yeux dans leur direction. À trouver de l’intérêt à cette chose que tu qualifies d'à la fois terriblement pitoyable mais aussi intéressantes. La vie des mortels. Certainement tu ne pouvais te résoudre à le nommer ainsi, certainement parce que cela t'es inconnu, mais tu apprécies alors ces moments à t'amuser alors avec ces gens devant toi, à suivre leur vie, à mettre des bâtons sur leur route de façon totalement gratuite, pour les voir se relever. Voir le chemin qu'ils emprunteront.

Desmond te connais depuis l'enfance. Ce qui est rare. Soit la personne dérive bien trop pour continuer à te voir, soit elle finit par se rendre compte de la chose et t'évite. Tu ne restes jamais bien longtemps en contact avec qui que ce soit de mortel. De toute façon, leur vie est tellement courte. Mais en même temps tellement remplie. Ils sont bête, mais nombreux. Ils apprennent, mais oublient. Ils évoluent, et parfois pas. Desmond avait évolué, il avait alors suivie malgré lui une vois que tu lui avais involontairement désigné. Comme si toute personne touchée par ton aura se devait d'avoir une réaction. C'était peut-être ce qui l'avait rendu plus résistant dans un sens. Tu étais certain que le gamin colérique qui t'avais tant ennuyé n'aurait alors pas pu continuer à vivre dans cette situation. Pourtant, pour la première fois depuis longtemps, tu voyais une faiblesse en lui. Et ce n'était pas à cause de la douleur physique qu'il devait éprouver, tu en étais certain, il n'y avait pas que ça. Il semblait presque brisé. Allons. Qui se permet de faire les choses à ta place ? Un mortel ? La bonne blague. Tu t'es levé devant son sarcasme, affichant un sourire en coin qu'il devait connaître par cœur. Il restait cependant relativement léger.

« Quelle joie.

Soufflas-tu.
Tu aurais pu partir oui. Quand il a commencé à te le demander, c'est ce que tu aurais pu faire. Tu te serais détourné alors de lui. Et l'aurais laissé à sa vie de mortel. Mais t'étais resté. Parce que ça t'amuse. Et parce qu'au fond t'aimes bien. T'aime bien savoir ce qu'il se passe et le voir avancer, comme si tu souhaitais alors être là quand cela se terminerait pour lui. Jusqu'où aurait-il la force d'avancer ? Tu étais curieux. L'attention d'une entité du chaos était détourné vers lui. Sur le principe, je ne sais pas si c'est une bonne chose, mais c'est certainement honorant.

Tes yeux se sont plissé, comme si tu étais en train de réfléchir. Tu as répondu d'un air nonchalant.

«  J'aurais pu le faire depuis le début. Tu sais, je suis certain que cette pièce de théâtre que serait ta mère courant à ton secours pourrait être amusante. Elle ne me portait déjà pas dans son cœur à l'époque.

T'as presque ricané à l'évocation de ce souvenir. De ce moment où elle avait voulu s'en prendre à toi, où elle avait haussé le ton, mais n'avait rien fait, certainement parce qu'elle savait qu'elle ne pourrait pas te toucher. Alors elle t'as craché au visage le mépris qu'elle éprouvait à ton égard. Et toi.. Tu t'en fichais. Tu as l'habitude.

Et là, soudain tu te souviens. Ah mais oui. Il y avait autre chose que tu gardais pour toi.
Ah. Quelque chose que tu pensais oublier.
Quelque chose que Desmond venait de te présenter sur un plateau en argent.

« Armitage ? Aaah. Mais oui.

Tu as ricané. Ton sourire et ton regard se déforme, comme si tu venais de réalisé quelque chose de littéralement hilarant. Pourquoi cela te fais rire autant ? Pfff. Voyons, un légendaire qui joue les mortels. Un Légendaire qui fait les même fourberie que les mortels, quelle lâcheté.

« Crois moi, ce n'était que le générique Desmond.

Tu as disparu d'un clignement de yeux pour te retrouver alors de l'autre côté de la cellule, sans même avoir eu besoin d'ouvrir la porte. Les barreaux ne sont en rien un obstacle pour toi, tu passes à travers comme si de rien était. Pour te retrouver assis à côté de lui, les jambes croisés, accoudés sur ton genoux.

« Armitage n'est pas mort. J'avais totalement oublié, ah. Quel salaud cet Armitage de t'avoir mentis durant tout ce temps. Ou plutôt devrais-je l'appeler comme je le fais d'habitude. Dialga. 

Ton regard doré se plante alors sur le visage de Desmond. Avide du spectacle que pourrait t'offrir sa réaction. Toi le chaos qui doit rétablir l'ordre de la vérité ? Ah. Bonne blague.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 141
Pokédollards : 63
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Mar 28 Aoû - 16:45

Un léger sursaut de surprise secoua son corps quand il entendit le prénom de son père dans la bouche d'Azael. Comment ? Lui avait il déjà donné son nom auparavant ? Desmond n'en avait aucun souvenir. Mais après tout, il était vrai qu'il avait du être là quand il avait fait interner son fils. Mais de là à ce qu'Azael s'en souvienne, il y avait un sacré écart. Aussi l'esclave plissa les yeux d'un air dubitatif et à la fois curieux, fixant son vis à vis qui se mettait à rire. Qu'est-ce qu'il trouvait de drôle à tout ça, Desmond l'ignorait. Mais le légendaire avait toujours été un peu fou alors ça ne l'étonnait pas trop...

- Crois moi, ce n'était que le générique Desmond.
- De quoi tu parl-


L'ancien PDG vit le Giratina disparaître soudain dans un nuage de fumée noire et sursauta violemment quand il le vit réapparaître dans son champ de vision, juste à côté de lui. Il eut le réflexe de se lever, et les douleurs de ses blessures le firent grimacer et retenir un gémissement douloureux, manquant de s'effondrer au sol. Azael le regardait avec un air goguenard, accoudé sur son genou et la tête dans le creux de sa main.

- Me fait pas... sursauter comme ça, bon sang..! s'exclama Desmond en se rasseyant difficilement.
- Armitage n'est pas mort. J'avais totalement oublié, ah. Quel salaud cet Armitage de t'avoir mentis durant tout ce temps. Ou plutôt devrais-je l'appeler comme je le fais d'habitude. Dialga.

Un long silence s’abattit sur la cellule, uniquement perturbé par les grésillements du néon dans le couloir. Desmond avait arrêté sa respiration sans s'en rendre compte et fixait Azael avec un mélange d'émotion confuse : d'abord la surprise, puis l'incrédulité avant qu'un sourire n'apparaisse sur ses lèvres, un rire nerveux s'échappant de sa gorge.

- Ha. Tu sais que tu es très mauvais en humour, Azael..?

Mais on sentait clairement dans son regard qu'il attendait une certaine confirmation de la part d'Azael, et en voyant l'éclat de malice dans son regard franc, Desmond déglutit et son visage devint encore plus confus. Il semblait d'un coup totalement perdu, les lèvres entrouvertes comme pour poser une question qu'il n'osait pas poser, les yeux errant dans le néant pour trouver une réponse dans son inconscient. Puis il releva les yeux vers lui.

- Tu... Tu plaisantes, là, hein ? Rassure moi...

Dialga..? Le dieu du temps ? L'un des frères de Giratina ? A nouveau son regard se perdait dans ses songes alors qu'il se relevait, ignorant pendant un instant la douleur. Son cerveau tournait à plein régime, comme se repassant toute sa vie avec son père. C'était un légendaire ? Depuis tout ce temps ? Mais il se faisait passer pour un humain ? Ca n'avait pas de sens. Mais il était vrai qu'il se souvenait de moment où son père apparaissait pile au bon moment pour éviter des accidents, empêcher Desmond, alors enfant, de basculer par dessus une rambarde, ou d'autres choses du même genre. Il fronça les sourcils, réalisant un autre détail au fur et à mesure, se passant une main sur le visage.

- Mais... tu m'avais dit que les légendaires ne pouvait pas avoir d'enfant...

La lourde réalité le frappa de plein fouet, comme un grand coup de masse dans l'estomac. Il du s'adosser au mur pour ne pas s'effondrer au sol tellement il sentit ses jambes se dérober sous lui. Non seulement son père était un légendaire mais... ce n'était pas son père biologique. Mais sa mère le savait et ne lui avait rien dit. La colère prit le pas sur la tristesse et l'incompréhension alors qu'il serrait les poings un instant, se retournant pour faire face au mur. Les mâchoires serrées, il s'efforçait d'empêcher la colère de reprendre le dessus. Il détestait tellement être en colère. Il commença à se taper la tête violemment contre le mur, les yeux clos de force pour essayer de se remettre les idées en place. Un tourbillon de sentiments négatifs envahissaient son âme. Il se sentait trahi, humilié, trompé et il détestait cela, surtout quand il s'agissait des gens qu'il aimait.

- Calme-toi... Calme-toi, Desmond... Ça va aller... Tout est éphémère... répéta-t-il en gardant sa tête contre le ciment froid du mur de sa cellule, ignorant pendant quelques secondes le légendaire derrière lui.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Bannières:
 

Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   
Revenir en haut Aller en bas
 
Will You Be My Downfall ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Downfall Monthly News

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Forêt de Jade-