Partagez | 
 

 Will You Be My Downfall ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 110
Pokédollards : 46
Date d'inscription : 04/04/2017
Je ressemble à : Makishima Shogo de Psycho-Pass
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ombre Portée ♦ Revenant ♦ Psyko ♦ Vibrobscur
Race Pokemon/ Métier: Giratina Shiny / Chef medecin légiste
Team/Dresseur/Equipe: //
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Dim 9 Sep - 1:07

Will you be my downfall ?

Feat. Desmond

La tête apposée contre tes mains, tu le regardais, de ton air fier et arrogant. Je ne sais pas ce qui agace le plus chez toi Azael, est-ce le fait que tu sois une divinité, et qu'en plus de l'immortalité, tu te targue d'avoir tellement de pouvoir ? Ou est-ce le fait que tu sois toujours au courant d'un tas de chose ? Et qu'il te plais de t'en servir comme bon te semble qui plus est. Certainement un peu des deux. Toujours est-il que ce brin d'information sur la vie familiale de ton ancien élève, mais également patient, ne t'avait jamais paru particulièrement amusant à sortir. Du moins pas plus que ça. Tu l'avais oublié, mettant ça de côté, dans un coin de ton esprit. Jusqu'à ce que le concerné te tende alors une occasion en or pour lui dire la vérité. Quelque chose que sa mère et même son « père » se sont bien gardé de lui dire. Quelque chose qui aurait certainement pu rester n parfait petit secret, comme Dialga l'aurait voulu. Mais il faut avouer. C'est plus à lui que tu voulais porter préjudice. Si tu pouvais retourner alors Desmond contre ce dernier, il va sans l'ombre d'un doute être un poids non négligeable en ta faveur la prochaine fois que tu croiseras la route de ce « frère ». Et puis, ça lui apprendra à toujours juger autrui en pensant faire que des bons choix. La preuve, il était au final aussi pitoyable que les mortels qu'il côtoyait.

Un brin amusé, tu n'as rien dit devant l'air littéralement abasourdit de Desmond. Il n'y avait rien à ajouter là tout de suite, il serait bien assez intelligent pour recoller tous les morceaux de ce puzzle assez grotesque. Alors un sourire en coin, tu l'as regardé, malgré ton amusement, il devait te connaître bien assez pour y desceller alors le sérieux dans ton regard. Tu as un sens de l'humour bien à toi oui, mais cela ne veut pas dire que tu ment. Tu préfères de toute façon appuyer où ça fait mal avec la vérité, c'est bien plus efficace. Tous le monde le sait. Ou presque.

« Hmph.

Un sursaut de ricanement t'as échappé quand il te repose la question. Il avait compris. Il comprenait tout. Qui était son fameux père. Pourquoi il n'était pas mort. Mais également, que cela voulait dire une chose. Il est impensable qu'Armitage soit son père. Il n'a fait que prendre ce rôle, un rôle qui à tes yeux te emble bien stupide, mais ça, ce sont là des lubies de certains légendaires. Tu le suivais du regard, passant de l'incompréhension, à l'hilarité devant la situation, l’incompréhension et enfin terminé par la colère. Durant un instant tu as cru alors revoir dans les yeux de Desmond le petit garçon qu'il était. Le gamin colérique. Du moins, jusqu'à ce que tu ne poses ton regard celui et que cela ne le calme. Mais cette fois-ci, il employa alors un de tes conseils pour retrouver un semblant de calme, alors qu'il s'était déjà amoché le crâne contre le mur de la cellule.

Tu as soupiré, et tu t'es levé. Certainement parce qu'il était bien trop occupé à répéter cette phrase que tu lui avais implanté dans l'esprit, mais aussi parce qu'il est dans tes habitudes de te déplacer en silence, tu t'es retrouvé derrière lui, et ta main s'est posé avec force et surprise sur son épaule.

« Allons mon garçon. C'est que je vais me sentir vieux à te voir retourner en enfance ainsi.

En réalité, cette façon étrange que tu avais de l'interpeller était une invitation pour se retourner, et pouvoir alors admirer les traits de son visages déformés par une mélange de tristesse et de colère. Comme s'il ne savait s'il devait être triste d'apprendre qu'on lui avait mentit, ou en vouloir aux concernés.

« Que c'est triste. Tout ce que tu pensais être vrai s'avère n'être qu'un tissus de mensonge. Parce qu'un légendaire n'a rien trouvé de mieux que de jouer aux pseudo humain. Toi autant que ta mère vous êtes bien fait berner.

S'il aurait été facile d'accuser la mère, tu préféras dans un premier temps la placer en potentielle victime, pour mieux avoir d'emprise sur le jeune homme quand tu parlais. Il est bien plus aisé de commencer par attiser un rejet pour son paternel légendaire après tout. Un sourire en coin, mais ce dernier était certainement propre à ta folie, cette folie que tu le fond tu ne cachais que peu, et qu'il connaissait parfaitement, ayant apprit depuis à jongler avec cette dernière.

« Aurais-tu besoin d'une nouvelle séance ? Pour toi, elle sera gratuite Desmond.

Ce sourire était faux, mais c'était le sourire de Giratina. C'est le sourire d'une homme, ou d'une créature vivant de manière indéfini, et qui ne s'est jamais caché de ce qu'il était. Crachant des vérité parfois dure à avaler, mais ne mentant que rarement pour manipuler les autres. S'il était légitime pour Desmond de te craindre, ou d'éventuellement te détester, il ne pouvait te reprocher de ne jamais avoir été clairement transparent sur ta façon d'être. Car au fond, si le sort de Desmond était si peu intéressant à tes yeux, tu ne serais pas présent, et te serais contenté de le laisser croupir en cellule sans plus de cérémonie. Et certainement ne lui aurais-tu jamais dit la vérité. Mais pas de chance, l'entité du chaos est visiblement collé dans son ombre. Lui donnant l'avantage d'avoir un argument de poids pouvant se trouver derrière lui, mais subir également ton caractère.. hum disons. Difficile.
©️ HARDROCK



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 137
Pokédollards : 61
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 26
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Izuku Midoriya (My Hero Academia)
Double compte : Armitage D. Zeituhr, Garnet G. Vulcan

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Will You Be My Downfall ?   Ven 14 Sep - 12:54

Comment avait il pu ? Comment avait il pu le tromper pendant tant d'années ? Desmond se rappelait du sourire aimant de son père, toujours calme, toujours diplomate, de son ton posé et de sa voix grave quand il lui lisait des histoires le soir. Comment avait il pu mentir à ce point à lui et à sa mère ? Cette façade du bon père de famille un peu malade... est-ce que c'était un mensonge ça aussi ? Pourtant Desmond se rappelait, il se rappelait de ces nuits où il était réveillé par les bras de son père qui le serrait avec la force du désespoir, de ses larmes qui coulaient sur ses joues ridées. Ça ne pouvait pas être du faux, n'est-ce pas ? Peut être le vivait il mal..? Peut être avait il vraiment des sentiments pour cette famille qui... Non, ça n'avait aucun sens. Si ils les aimaient vraiment, il n'aurait pas laissé Desmond dans la fange et sa mère seule dans le désarroi le plus total. Il aurait avoué sa nature et serait venu au secours de son fils. Non, c'était un égoïste et une crevure, une raclure sans aucun respect pour ceux qu'ils considéraient sans doute comme de simples mortels. Il s'était bien foutu de leur gueule pendant toutes ces années.
La haine avait envahi le cœur de Desmond, le tordant dans tous les sens comme un mal impossible à retirer, comme un cancer impossible à soigner et ce depuis des années. La haine envers les autres, ceux qui ne faisaient pas parti de son cercle restreint au départ mais à présent il sentait toute sa haine se condenser en un point. Parce qu'il l'avait aimé comme un père, il était dans le désarroi le plus total, ne sachant que penser ou que faire si ce n'est le haïr de cette rage profonde qui bouillait dans son cœur. Est-ce que sa mère était au courant ? Non, sans doute pas et pourtant... Il faudrait bien la confronter un jour sur le sujet. Bon sang ! Pourquoi ?!

Alors qu'il essayait de se concentrer pour calmer son âme, les yeux fermés fortement et les lèvres pincées, le front toujours posé sur le mur glacial, il sentit brusquement une main s'abattre sur son épaule et sursauta mais refusa de se retourner, comme persuadé qu'il pouvait encore y arriver, qu'il lui fallait juste quelques secondes de plus pour reprendre son masque de bienséance et d'assurance. Il ne pouvait pas le voir, sans. Il fallait qu'il soit sans arrêt au meilleur de sa forme, c'était ainsi. Car sinon, cela prouverait sa faiblesse.

- Allons mon garçon. C'est que je vais me sentir vieux à te voir retourner en enfance ainsi.

Les yeux rubis du Desséliande se rouvrirent avec une expression d'intense désarroi, de désespoir même presque alors qu'il réalisait par les mots d'Azael qu'il ne pourrai pas garder bonne figure devant lui et que même en un sens, cela était parfaitement inutile. Celui qui voulait toujours être fort et ampli d'impudence tourna son regard vers le Giratina, un regard ampli d'une détresse profonde à la fois mêlé à une certaine surprise face au comportement de l'ancien psychiatre. Il voulait lui demander le sens de tout cela, le sens même de sa phrase sur son retour à l'enfance. Que voulait il dire ? Desmond n'y comprenais plus rien. Sans qu'il puisse le contrôler, il sentit son corps frissonner par à coup, comme en proie à un froid terrible.

- Que c'est triste. Tout ce que tu pensais être vrai s'avère n'être qu'un tissus de mensonge. Parce qu'un légendaire n'a rien trouvé de mieux que de jouer aux pseudo humain. Toi autant que ta mère vous êtes bien fait berner.
- P-Pourquoi..?
réussit à laisser s'échapper Desmond de sa gorge nouée. Il cherchait des réponses dans le regard de son vis-à-vis, accroché comme un naufragé à une bouée instable, comme un drogué en manque. Mais il savait qu'il ne pourrait avoir les réponses qu'il attendait. Il avait perdu toute son assurance et avait à présent retrouvé les expressions qu'Azael avait du voir si souvent quand il était enfant. Une innocence qu'il ne laissait que rarement voir. Non, il ne pouvait en vouloir à Azael. Il n'avait fait que dire la vérité. Certes, il aurait pu en parler bien plus tôt mais... le légendaire avait toujours eu quelques difficultés à garder une certaine... concentration ? Je ne sais si le mot est juste mais disons qu'il a toujours tendance à ne retenir que ce qui l'arrange.

- Aurais-tu besoin d'une nouvelle séance ? Pour toi, elle sera gratuite Desmond.
- Non, je...
commença Desmond, hésitant et le regard perdu vers le sol. Il ne savait plus quoi penser, il avait l'impression que son cerveau allait exploser. Et d'ailleurs, il sentit une pique de douleur lui traverser le crâne, le faisant grimacer et gémir de douleur en s'appuyant sur le Giratina par réflexe. A nouveau les paroles de ce dernier faisait resurgir des bribes de souvenir, des souvenirs dont il ne voulait pas se rappeler. Une pièce, un bureau sobre et glacial, sa mère qui signait un papier en retenant difficilement ses larmes et puis le sourire d'Azael et des hommes en blanc qui l'emmenait. Bon sang. Qu'est-ce que c'était ?

- Azael... balbutia Desmond en continuant de gémir à cause de la douleur que ces images lui provoquait. Je... Pourquoi tu... Qu'est-ce que c'était que ce papier que tu as... fait signer à ma mère..?

Mais la douleur redoubla d'intensité et Desmond ne put retenir un cri de douleur en se laissant tomber au sol, se tenant la tête comme si elle allait exploser. Comment se faisait il que cela lui procure une telle douleur ? Et comment se faisait il qu'il avait autant de souvenirs enfouis comme ça ? Il avait essayé de retarder l'échéance mais il semblait qu'à chaque fois qu'il se retrouvait en situation difficile et en présence d'Azael, ces souvenirs ne fassent que rejaillir avec force, comme essayant de s'échapper par tous les moyens. Il pensait ne pas vouloir se souvenir mais... était ce vrai ? Plus il essayait de les retenir, plus ces souvenirs forçaient le passage avec violence.

- Pourquoi..? Pourquoi j'ai été... interné..? C'est... Je ne comprends pas... Qu'est-ce que j'ai fait..? Qu'est-ce que tu m'as fait pour que j'oublie tout..?! s'exclama-t-il dans un élan de désespoir.
Will You Be My Downfall ?




Desmond vous nargue en darkgreen...
Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Will You Be My Downfall ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Downfall Monthly News

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Forêt de Jade-