Partagez | 
 

 IRL Coffee - Ft. Yuuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 12
Pokédollards : 2
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 20
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Walter C. Dornez (jeune) de Hellsing
Double compte : //

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Ball'Ombre ♦ Tranche-Nuit ♦ Reflet ♥ Illusion
Race Pokemon/ Métier: Zoroark/Professeur des écoles
Team/Dresseur/Equipe: Nada
Professeur • Pokémon
MessageSujet: IRL Coffee - Ft. Yuuna   Mer 8 Aoû - 20:53

IRL Coffee

Jotho.

J’aime bien Jotho. La dernière fois que j’y ai mis les pieds, c’était il y a cinq ans. J’avais claqué toutes mes économies pour me payer un séjour dans la région afin de fêter l’obtention de mon diplôme de professeur, en compagnie de quelques ex-camarades à moi. Résultats du week-end : j’ai un énorme trou noir à la place de la soirée du samedi, le retour en train fut plus qu’affreux, je me souviens particulièrement bien de la barre que me traversait le front le lendemain. Et surtout, je n’ai plus jamais bu de whisky de ma vie, sous peine de le recracher dans la demi-seconde qui suit. Mais je ne regrette rien. Après tout, on n’est jeune qu’une seule fois.

Aujourd’hui, je retourne à Jotho dans le même contexte : fêter l’obtention d’un diplôme. Sauf que cette fois, c’est le diplôme de l’une de mes élèves. Je peux donc faire une croix sur une soirée beuverie. Alors certes, ce n’était pas vraiment mon élève – ils sont un poil jeunes pour obtenir des diplômes – mais je l’aidais via Internet pour ses études. J’ai posté une petite annonce, elle y a répondu et comme elle habite loin d’Illumis, tous les cours particuliers se sont faits via Internet. Et tout ceci a plutôt bien marché, non ? La jeune femme se nomme Yuuna. Pas de nom de famille. “Ma foi, il paraît que c’est courant“, m’étais-je dit à l’époque en haussant les épaules. Elle a repris ses études de manière tardive, il y a quatre années à peine. Je l’ai aidé à surmonter les quelques difficultés que cette reprise tardive aurait pu provoquer. Elle était douée et travailleuse. Donc, je n’ai pas vraiment été étonné lorsqu’elle m’a annoncé avoir obtenu son diplôme haut la main. Je l’ai plus été lorsqu’elle m’a dit avoir trouvé un travail dans la foulée. C’est donc pour fêter tout ça que nous avons décidé de nous retrouver à Rosalia, où elle travaille et vit désormais.

Ce sera la première fois que l’on se verra en vrai. De mon côté, ça ne m’inquiète pas plus que ça. J’ai fait le déplacement pour la féliciter en personne, hors de question de faire demi-tour au dernier moment sous prétexte que “je suis timide“. D’autant plus que le voyage en train m’a non seulement épuisé et courbaturé, mais il n’est pas gratuit. Je reste donc sur Rosalia quelques jours : l’avantage d’être professeur, ce sont bien les vacances scolaires, j’en profiterai pour visiter la ville. C’est ainsi qu’en bon petit touriste, j’ai pris soin de m’équiper d’une carte de cette ville que je ne connais pas du tout, et d’un guide touristique m’indiquant les quelques curiosités que je pourrais aller voir. A peine sorti de la gare, je remarque directement la Tour Carillon, qui sera sûrement ma première destination. J’ai également entendu parler de la Tour Cendrée et des fameuses salles de danse traditionnelles de la ville. Mais je chasse ces lieux de mon esprit pour me concentrer sur ma première destination : un café dont je n’ai pas la moindre idée de l’endroit il peut bien se trouver.

Connaissant mon sens de l’orientation plus qu’infaillible, je risque bien d’arriver en retard. C’est là-bas que je dois retrouver Yuuna, et ça m’ennuierait vraiment de la faire attendre. J’ai cru comprendre qu’elle était devenue l’assistante du professeur Pokémon du coin. Elle doit avoir d’autres chats à fouetter que de boire un coup en compagnie de son ancien prof particulier. Arrivé au milieu d’une rue inconnue, je me gratte le haut du crâne en regardant autour de moi, afin de repérer éventuellement la jeune femme, si jamais elle s’est assise en terrasse. Et si jamais elle est arrivée avant moi, comme il y a de fortes chances que ce soit le cas, vu le temps que j’ai mis à trouver cette simple rue. Je finis enfin par la voir : des cheveux blancs pétants impossibles à louper et un visage qui fait bien plus jeune que son âge réel.
C’est bien elle.

Je lui souris, ignorant si elle-même m’a vu. Un soudain sentiment de fierté m’envahit. Après tout, même si j’ai l’impression qu’elle aurait tout aussi bien réussi sans moi, je suis fier de ce qu’elle a accompli. J’envirai presque cette période lointaine où, lorsque j’aurais cinquante ans, des anciens élèves reviendront me voir pour m’expliquer ce qu’ils font maintenant, de nombreuses années après que j’eus été leur professeur. Rien que pour ça, je ne changerais de métier pour rien au monde.
Je m’approche d’elle, un large sourire aux lèvres.

- Yuuna ! fais-je d’une voix un peu trop forte. J’espère ne pas l’avoir effrayée. Félicitation pour ton diplôme et ton travail !

Je lui saisis la main pour la serrer – ou plutôt pour la secouer dans tous les sens – beaucoup trop hystérique et heureux pour la jeune femme.
Ft. Yuuna


Bill enseigne en #730404
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Assistant • Pokémon
Messages : 122
Pokédollards : 48
Date d'inscription : 09/03/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro & amoureuse
Je ressemble à : Shoukaku de Kantai Collection
Double compte : Raffaelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hâte ♦ Roue de feu ♦ Danseflamme ♥ Torche
Race Pokemon/ Métier: Galopa Shiny / Assistante prof
Team/Dresseur/Equipe:
Assistant • Pokémon
MessageSujet: Re: IRL Coffee - Ft. Yuuna   Sam 18 Aoû - 18:31
IRL Coffee

     
La demoiselle avait maintenant une nouvelle vie. Ou plutôt elle avait une vie tout court, je pense que ce serait le plus adéquat pour elle. N'ayant jamais eu d travail jusqu'à maintenant, elle avait l'impression d'avoir fait un bond immense dans sa vie, elle était maintenant une adulte pouvant se prétendre un minimum responsable et capable de subvenir à ses besoins. Espérant alors ne plus devoir dépendre de quelqu'un d'autre, être à même de vivre sa vie sans avoir à demander toujours de l'aide pour un oui ou un non. Yuuna est le genre de femme a préféré ne pas déranger autrui. Pourtant, elle n'était pas une fille ingrate. Si elle devait beaucoup à son professeur qui lui avait offert ce job et qui prenait le temps de lui apprendre de nouvelles choses, et ce avec une patiente à toute épreuve il faut l'avouer. Elle n'y était pas totalement indifférente, il y avait un petit quelque chose qui la faisait alors enfin comparer Rosalia comme étant le lieux où elle pourrait trouver sa place. Mais, je crois que je divague un peu, parce qu'en réalité, Akira n'est pas le seul que l'on peut féliciter, son travail reste encore à venir en compagnie de la pauvre demoiselle. Mais on pouvait alors remercier la jeune femme qui avait alors aidé Yuuna à s'adapter au milieu scolaire, et comprendre suffisamment sa situation pour ne pas lui poser plus de questions que nécessaire, et faire ce qu'il fallait pour lui trouver une école qui pourrait se charger d'elle, et lui permettre un accès aux ordinateurs du centre pokemon de Doublonville pour pouvoir se trouver de l'aide par correspondance. Et elle avait eu le professeur idéal.

Elle ne le connaissait sur le fond pas tant que ça. Elle était à l'école depuis tout juste une petite année quand elle avait songé à prendre de l'aide, parce qu'on avait finit par la convaincre de le faire. Alors elle avait répondu à l'annonce d'un certain William Cooper. Il était professeur dans une ville que l'on nomme Illumis située dans la région de Kalos. Si elle n'avait jamais vu la ville mis à part à travers des livres de géographie, elle savait par défaut que c'était plutôt loin, ce qui expliquait qu'elle ne l'avait jamais vu. Du moins, mis à part la photo qu'il avait laissé, certainement pour afficher une certaine transparence vis à vis des potentiels parents d'élève qu'il pourrait alors avoir sous son aile.

Si le contact s'était fait quelque peu timide, la demoiselle avait apprécié lui poser des questions, écouter ce qu'il avait à dire et le noter alors de manière consciencieuse. Yuuna était du genre débrouillarde et en réalité extrêmement intelligente, son retard, elle le comblait en un clin d'oeil, assimilant les informations avec une facilité presque déconcertante. Travailleuse et reconnaissante, elle avait alors apprit à son professeur particulier qu'elle avait trouvé une nouvelle place après l'obtention de son diplôme. Il était en droit de savoir que son travail portait ses fruits après tout. Et si elle lui apporta alors la nouvelle avec une simplicité et timidité qui lui était propre, ce dernier le prit avec bien plus d'entrain et de joie qu'elle ne l'aurait imaginé. On pouvait très aisément s'imaginer la tête de la demoiselle, un peu embarrassé derrière l'écran d'ordinateur. Si elle ne démontrait pas de réel enthousiaste à l'idée de le voir, certainement plus par timidité qu'autre chose en réalité, elle ne refusa pas, finissant par au moins indiquer un lieux pour se rencontrer.

Non sans avoir prévenu Akira de sa sortie, la demoiselle se prépara pour attendre timidement au café prévu. Elle avait emporté avec elle toutes les nombreuses notes et cours qu'elle avait alors fait quand elle était encore son élève, peut-être... Pour lui prouver qu'il avait bien fait les choses, je ne sais pas. Nerveusement, les doigts se tortillant sur eux-même, elle attendait. Oh, elle n'a pas attendu si longtemps, n'allez pas le blâmer, en plus c'est lui qui venait de loin, le pauvre...
Toujours est-il que ce n'est qu'une fois que son prénom lui fût littéralement balancé à l'oreille, que la jeune femme sursauta et réalisa alors sa présence. Ses grands yeux écarquillés, elle avait presque manqué de se lever pour immédiatement s'incliner avec respect, mais devancé, elle se retrouva alors  avec la main balancée dans tous les sens par ce dernier.

Il était un peu plus grand qu'elle, cela lui faisait presque bizarre de mettre alors un toucher et un contact visuel réel sur cette personne qui n'avait été qu'un écran ou une voix durant tout ce temps. L'air gênée, la demoiselle semblait paniquer pour rien toute seule.

« O-oh Oh ! Professeur, je... je ne vous avait pas vu je... Heu.. Désolée. Heu. Je veux dire merci ! Enfin je. C'est grâce à vous, c'est vous qui méritez les louanges. »

Je crois qu'elle en fait un peu trop, mais c'est typique venant d'elle ça. D'ailleurs elle s'en rendit compte, puisqu'elle s'arrêta net, et se mordit intérieurement la joue en s'insultant presque elle-même. Quelle idiote. On se redresse et on essaye de garder la tête haute.

« Je... Enchanté de faire enfin votre connaissance ! Vous m'avez été d'une si grande aide. C-C'est bien trop de vous déplacer autant pour venir me voir... »

Il était bien trop gentil ? Oui c'est ça, de toute façon, tout embarrassait la jeune femme. Sa tête s'agita alors qu'elle désigna nerveusement la chaise face à elle. La jeune Galopa faisait alors l'effort d'être un minimum censé. Elle était une adulte, elle pouvait faire face à ce genre de situation voyons, cela faisait partie des nombreuses leçons que la vie devait lui apprendre.

« Asseyez-vous je vous en prit!Vous voulez peut-être boire quelque chose ? »

Elle n'avait elle-même rien commandé pour l'attendre, répondant à chaque fois qu'elle attendait quelqu'un quand un serveur venait la voir.
     
©️ 2981 12289 0




Kdo♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
IRL Coffee - Ft. Yuuna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. It's Coffee Time !
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» Coffee or Tea ?
» Ery présente Yuuki Yuuna wa Yuusha de aru
» 05. En route pour une soirée alcoolisé ! [PV APRIL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Johto :: Rosalia-