Partagez | 
 

 Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Bouletor le retour
Messages : 557
Pokédollards : 117
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Violet evergarden de Violet evergarden
Double compte : Kylian / Neptune / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Bouletor le retour
MessageSujet: Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]   Dim 9 Sep - 22:44
Les étoiles d'illumis
No stress !!!  feat Kaleo

 
Tu te regardais encore une fois dans le miroir avec la boule au ventre, ne sachant pas vraiment si cela va. En vrai, tu t’es beaucoup entraîné, tu as beaucoup souffert avec ton stress permanent. Bien que Shin t’aide beaucoup à te détendre, tu ne peux pas t’empêcher de te dire que tu vas peut être glissé ou bien fauté dans une parole. En vrai, tu n’arrête pas de te dire que quelque chose n’ira pas. Pourtant, c’est TON moment, c’est le truc qu’il ne faut pas du tout rater. Tu as enfin obtenu un pass, le droit de passer devant des juges, et pas le petit truc de merde, enfin de vrai juge et des managers qui vont te juger… Ton rêve est peut être plus prêt que tu le penses. Alors c’est une tape dans les mains et un pas à gauche, puis à droite, c’est peut être basique mais la danse n’a rien de bien compliqué quand on pratique un peu. Tu as bien échauffé ta voix pendant plusieurs jours, prête à lâcher des sons mélodieux. Tu as réviser tout les questions possible, tous les possible musique demandé dans la liste… Tu as pas mal suivi les tendances et les modes, cela va le faire…

Alors tu t’allonges dans ton lit en soupirant, tu dois penser à te reposer. Levant la tablette proposer par le centre pokémon pour tu regarde un peu les nouvelles, bien que la télé en parle aussi, peut être un peu d’espoir d’entendre parler de “lui” ? Peut être, mais tu en soupires d’y croire naïvement, il va pas te faire un coucou par la fenêtre comme ça d’un coup, faut pas rêver. Alors tu vas sur Pokétube pour oublier un peu tes problèmes. Faut dire que c’est une plateforme à la fois sérieux comme drôle, plein de vidéastes qui poste vidéo comme musique. Bien qu’on voit que tu suis plus les artistes musicaux que le reste, si y a des tuto beautés que tu as regardé, mais rien de bien folichons. Passant ton doigt dans les déjà écouté, il y en a beaucoup… Bien que tu en s'éloigne une qui est très viral, faut dire qu’il y en a des vus dessus. La musique retentit d’un coup et les étoiles dans tes yeux apparaissent de suite.

Un personnage qui est apparu d’un coup sur la scène avec un grand sourire et son exotisme. Faut dire que d’après les news, il était une star dans son pays, et le voilà à croquer le reste des pays. Sons peps, sa voix est terriblement envoûtante, on a juste envie de bouger, se fichant totalement de son environnement. Bien que tu sois plus fan de ses balades, faut dire que tu es un peu fleur bleu Kanon. Bien qu’après avoir un peu trop écumé le net, tu remarques qu’il est temps d’aller se coucher, il ne faut pas être crevé demain, surtout demain en vrai.

... Tuez moi.

Tu n’as pas beaucoup dormit, le stress sûrement ? Tu ne sais pas vraiment, mais le sommeil n’est pas du tout venu tout de suite. Devant le miroir, tu fais presque peur, tirant ta peau pour faire partir les cernes qui font beaucoup trop peur. Va falloir les cachers, bien que tu voulais te maquiller là bas pour ne pas abîmer le maquillage. Bon, juste se faire une bonne mine pour dire que tout va bien. Essayant de t’appliquer, tu trembles un peu car tu stress d’être en retard, faut dire que tu veux être sûre d’être toujours à l’avance… Bien que c’était une autre histoire quand fallait aller à l’école, mais c’est autre chose. Tu approches ta valise rose avec une dessin de rondoudou dessus, contenant ton costume que tu as terminé hier matin, bien que certain retouche doit être faite, heureusement que Mama t’a bien aidé au téléphone, enfin, tu as juste custom une robe que tu as acheté, tu n’es pas aussi douée que ça. Vérifiant qu’il y a tout dedans, tu refermes pour vérifier une seconde fois, le stress te bouffe un peu trop. Tu décides alors de partir de la chambre, déjà marcher et avancer dans les rues vont peut être te changer les idées. Bien que juste avant de sortir, on vérifie toujours la température dehors, une habitude stupide de mettre la main dehors et voir s’il fait chaud ou froid… Ce n’est pas vraiment fiable, mais on fait comme on peut.

C’est armé d’une salopette en jean, d’un t-shirt jaune avec des reflet doré sur les motif d’étoile que te voilà parti en conquête de la célébrité. Bien que ta checké plusieur fois que tu as mis ce qu’il faut comme dessous pour ne pas faire moche avec ta futur tenue toute immaculé. O Stress comme tu nous fais faire n’importe quoi. La tête un peu décoiffé, tu prendra le temps de te coiffer là-bas, même si bon…. Il est vrai qu’on comprend de suite que tu viens de sortir du lit et que ta nuit était courte, tu es un vrai livre ouvert. Avançant rapidement en tirant ta valise à roulette, évitant de bousculer tout de même les passant qui doivent se diriger vers leur boulot. Prenant le bus pour aller un peu plus vite, tu regardes un peu partout si tu peux croiser des potentiels concurrentes avec qui discuter ? En vrai, rester toute seule est la pire idée que tu as pu avoir, serrant de plus en plus ta poigné tu as juste l’impression de suffoquer.

Descendant à ton arrêt, tu regarde un peu partout, essayant de bien suivre ce que tu as noté pour trouver l’endroit, tu arrives dans une allé piétonne, vachement moderne, cela donne presque envie de perdre beaucoup de temps à regarder tout ce qui s’y trouve en magasin comme en café. C’est alors que tu arrive devant le bâtiment, fermé…. Sur le coup un petit rire nerveux, faut dire que tu viens de voir l’heure… Boarf juste 2h d’avance, hahaha. Te grattant les cheveux, tu te sens bien stupide devant les porte fermé. Te frottant les cheveux tu te dis que là tu es totalement bloqué a regardé ton reflet dans la vitre…. Rester comme une statue devant fait un peu espion…

Boooooon….. Bravo ma fille te voilà beaucoup trop en avance. Suis ridicule.

Au moins, à défaut de trembler comme une feuille et ne pas savoir mettre un pied devant l’autre, te voilà à réaliser ta bêtise. Un jour tu devrais apprendre à te contrôler… et regarder l’heure aussi.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Top
Messages : 8
Pokédollards : 2
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 23
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Alibaba Saluja - MAGI
Double compte : Noa ; Azilys ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydrocanon ♦ Aria de l'Ecume ♦ Voix Enjôleuse ♦ Berceuse
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]   Jeu 13 Sep - 12:05
Les Étoiles d'Illumis

Le soleil vient à peine de se lever sur Illumis et pourtant, Kaleo est déjà parfaitement réveillé – bon, en réalité, il n'a pas vraiment dormi. Il est arrivé à Kalos dans la nuit, sans même avoir l'occasion d'aller admirer la Tour Prismatique au centre de la capitale. Son taxi s'est contenté de le déposer au pied de son hôtel sans lui accorder le moindre détour, pressé de rejoindre le client suivant. C'est donc plutôt frustré que Kaleo s'est présenté au guichet d'accueil, retirant les clés de la chambre avant de s'y rendre. D'ailleurs, parlons-en de cette chambre. Bane, le manager de l'Oratoria, sait pertinemment qu'il préfère les hôtels simples, le genre accessible à tous, sans aucune prétention. Mais une fois encore, le manager n'en a fait qu'à sa tête et a réservé une chambre dans l'un des hôtels les plus chics d'Illumis. Le genre avec les vasques en marbre noir et les douches de quarante-deux mètres carré. Kaleo a donc tiré la grimace en découvrant la chambre, regrettant la simplicité notoire de son appartement, à Ekaeka. Et dire qu'il va séjourner ici pendant plus d'une semaine. Quand Bane va-t-il comprendre que ce genre de confort ne lui convient pas ? Ce n'est pas parce que Kaleo commence à être vraiment connu qu'il a besoin de tout cela. D'ailleurs, est-ce vraiment une bouteille de champagne qui repose dans le seau près de la fenêtre ?!

Néanmoins, l'excitation de découvrir une toute nouvelle ville a balayé ce souci de chambre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. A peine Kaleo s'était-il installé sur son immense lit qu'il découvrait une carte de la capitale sur sa table de chevet. Ni une ni deux, il a sorti un stylo bille et s'est attelé à entourer tout ce qu'il souhaitait visiter pendant son séjour dans la ville lumière. A côté de cela, il remplissait les pages de son carnet d'informations en tout genre, tel un véritable touriste. Certes, son emploi du temps est plutôt chargé mais il compte bien utiliser son temps-libre le plus efficacement possible. Or de question de se contenter de faire des aller-retours entre ses rendez-vous professionnels et l'hôtel. Ce n'est pas tout les jours qu'il peut découvrir une toute nouvelle ville. Si la simplicité et les paysages d'Alola lui manquent, Kaleo est tout autant curieux de découvrir de nouveaux horizons. D'ailleurs, il a promit à sa famille de leur ramener des jolis souvenirs de Kalos. Il trouvera certainement de quoi leur offrir en ville – mais encore faut-il qu'il ait le temps de se promener. C'est pourquoi il n'est pas parvenu à dormir. Des plans plein la tête, il ne pouvait pas gâcher son précieux temps à roupiller comme un loir. Il le regrettera sûrement plus tard mais … pour l'heure, il compte bien profiter d'Illumis !

C'est donc avec une simple casquette en guise de déguisement que Kaleo quitte sa chambre d'hôtel, bien trop tôt pour éviter les regards stupéfaits du personnel. Illumis s'éveille doucement et quelques piétons sont déjà sur le chemin du travail. Il se joint donc à eux, observant les hauts immeubles et les jolies boutiques avec des yeux d'enfants. L'Oratoria aperçoit alors plusieurs salarymen faisant la queue devant une charmante petite roulotte. En s'approchant, il réalise qu'il s'agit-là d'un vendeur ambulant de Galette Illumis, la spécialité de la capitale. Sans hésiter ne serait-ce qu'un seule seconde, le chanteur prend place dans la fil, fouillant dans son porte-monnaie pour sortir par avance la somme à réglé. Une fois la pâtisserie en main, il croque dedans sans appréhension et se régale de sa douce saveur sucré. Un café acheté à une échoppe voisine plus tard, le voilà à déguster un petit-déjeuner des plus typique de la région. Voilà qui est bien meilleur que les œufs brouillés ou les toast proposés par le roomservice de l'hôtel. Il n'y a pas meilleure façon de découvrir un nouveau pays que s'intéresser à sa gastronomie, c'est ce que sa mère lui disait tout le temps. Et ce n'est pas Kaleo qui va la contredire.

Kaleo passe ainsi une bonne partie de la matinée à errer dans les rues d'Illumis, s'achetant même une paire de lunette de soleil totalement ringarde à un vendeur ambulant. Il s'apprête d'ailleurs à craquer pour une casquette à oreille de Skitty lorsqu'il reçoit un coup de téléphone de la part de Bane. Bien obligé de répondre à son manager, l'Oratoria abandonne finalement son achat et trouve un petit coin tranquille pour réceptionner l'appel en toute discrétion. Bane commence, bien évidemment, par le disputer, ne jugeant pas prudent de se balader dans Illumis sans garde du corps. Encore une chose que le chanteur ne comprend pas : à Alola, il peut aller n'importe où sans risquer quoi que ce soit. Les gens sont-ils plus sauvages dans les capitales ? Il a un peu de mal à y croire. Néanmoins, son manager enchaîne en lui rappelant le concours auquel il est censé assister en fin de matinée. Et heureusement qu'il lui rappelle, parce que l'Oratoria avait complétement oublié. Il saisit donc les coordonnées du lieu sur son téléphone et promet à Bane de s'y rendre dès maintenant – s'il s'amuse de nouveau à flâner dans les rues de Kalos, il est certain de ne jamais arriver à destination à l'heure. Alors autant arriver en avance et ne pas risquer de donner une mauvaise image de lui-même : en assistant à ce concours, il participe à la diffusion de sa musique dans le monde. C'est une occasion en or à ne pas rater : du moins, d'après Bane. Et Kaleo lui fait suffisamment confiance pour le croire sur parole. C'est lui l'expert, après tout.

C'est donc d'une démarche rapide mais pas moins décontractée que Kaleo prend la direction du lieu de l'événement. Ce dernier se tient dans un bâtiment spécialement réservé pour l'occasion, au milieu d'une rue piétonne à l'ouest de la ville. L'Oratoria ne se trouve donc pas trop loin, il y sera en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. En espérant seulement que ce soit ouvert … il aurait l'air bien idiot d'attendre devant la porte comme un adolescent ayant oublié les clés de la maison. Mais il en faut bien plus pour le stresser, alors il suit le chemin indiqué par son téléphone portable, levant régulièrement la tête pour observer les alentours. Il y a tellement de jolies boutiques qu'il aimerait visiter, il doit se faire violence pour ne pas y entrer. Après tout, ce n'est pas comme s'il ne restait qu'une journée. En plus d'une semaine, il aura largement le temps de revenir faire des emplettes pour sa famille – il pense particulièrement à ses neveux et nièces qui adoreraient de jolies peluches ou des boules à neige représentant la Tour Prismatique. Tant qu'à ramener quelque chose, autant que ce soit typique de la ville ! En tout cas, vous pouvez être sûr qu'il remplira sa valise de Galettes Illumis. Or de question de ne pas faire goûter ces viennoiseries à ses parents – il est certain d'ailleurs que son père en raffolerait.

Kaleo arrive finalement au lieu du rendez-vous, bien trop en avance, comme il l'avait prévu. D'après Bane, un membre du staff de l'événement est censé le prendre en charge, mais il n'y a personne à l'horizon – si ce n'est une jeune demoiselle et sa valise. Si elle ressemble plus à une participante qu'à une organisatrice, l'Oratoria décide tout de même d'aller à sa rencontre : quitte à ce qu'elle ne puisse rien faire pour lui, autant passer le temps en discutant ! Surtout si, comme il le pense, il s'agit bien d'une participante. Il est bien curieux de connaître ces artistes en herbe décidés à prouver ce qu'ils valent face à un jury de soi-disant experts.

Hey, bonjour ! Tu attends l'ouverture, toi aussi ? Je crois que nous sommes un peu trop en avance …

Une attitude typique d'Alola : le sourire, le tutoiement, la certitude que tout le monde est votre ami. Chez certaines personnes, c'est un comportement agréable. Mais pour d'autres, c'est une toute autre histoire. Quel sera donc l'avis de la demoiselle sur la question ?
Informations



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bouletor le retour
Messages : 557
Pokédollards : 117
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 24
Localisation : En mode sdf
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Violet evergarden de Violet evergarden
Double compte : Kylian / Neptune / Edwin / Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Faux combiné à une arme a feu ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseuse
Team/Dresseur/Equipe: /
Bouletor le retour
MessageSujet: Re: Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]   Lun 8 Oct - 13:09
Les étoiles d'illumis
No stress !!!  feat Kaleo

 
Le blasement, les cernes trop dessiné, c’est ce que tu vois devant la vitrine fermé de l’endroit où tu dois allé. Passant tes mains sur tes joues pour tirer un peu ta peau, tu aurais dû en profiter pour dormir un peu plus. Puis tu entends alors ton estomac qui grogne, tu aurais dû manger aussi, en vrai tu avais le temps pour tout ces petits détail, mais trop stressé tu as voulu absolument te dépêcher de peur d’être en retard. Te voilà avec ta fidèle valise rondoudou, ton costume prêt et tout le reste à attendre dépité de ta propre bêtise. Levant la tête au ciel, il est un peu nuageux, tu aurais dû préparer un parapluie peut être… Ah oui tu en as un dans ta valise, comme un manteau, comme des lunettes de soleil, comme….

Bon sang, je pars juste pour une audition, pas pour le mois…

Trop prévoyante ? Tu as pris beaucoup l’habitude de préparer des choses pour tout le monde, donc tu as l’habitude de prendre trop, mais là c’est juste ridicule. Te mettant à genoux pour ouvrir un peu ta valise, tu vois bien qu’elle est prête à craquer tellement y en a. Bien que tu as tellement préparé… que tu te rends compte que tu n’as vraiment rien pris à manger. Refermant avec le sourire du dépit sur le visage, tu regarde s’il n’y a pas du mouvement dedans, bien que tu remarques le sauveur de tout, le fameux distributeur de friandise…. Fermé, loin de toi… Pourtant cette barre aux agrumes te fait beaucoup de l’oeil au loin et ce thé à la pêche aussi, tu en baves presque.


Hey, bonjour ! Tu attends l'ouverture, toi aussi ? Je crois que nous sommes un peu trop en avance …


Tu entends une voix juste à côté de toi, trop occupé à mater la nourriture en face que te préoccuper qui approche de toi. Remuant toujours aussi bien le couteau dans la plaie sur le fait que tu es trop en avance, au moins tu te sens un peu moins seul.

Mais non voyons, c’est eux qui sont en retard !” Ris-tu. “Le stress est vraiment un ennemi redoutable !!!

Te voilà à te plaindre tout de suite, faut dire que tu en rates pas une en ce moment même.  Riant encore tu te grattes les cheveux, quittant les sucrerie du regard pour regarder la voix masculine qui sonne comme connu pour toi, comme quoi certain on des voix semblables.

Tu viens p-

Tu t’es alors figé comme si un regard pétrifiant t’avais regardé, comme si tu es désormais un décors ambulant de la boutique en face de vous. Tes yeux ont doublé de volume, tu ne cligne plus des yeux, comme te demandant si d’un coup tu ne t’étais pas pris un poteau en sortant et en ce moment même tu es dans le coma actuel….. Ou alors tu es toujours entrain de dormir, tout simplement.  C’est alors que gardant ton visage bien fixe, tu te claques les deux joues d’un coup, ce qui fait beaucoup de bruit.

Je ne suis donc pas dans le coma suite à une rencontre avec un lampadaire…

C’est alors que tu te rends compte que tes paroles viennent de sortir tout naturellement dans la vraie vie que dans ta tête comme tu le pensais, parfois, il faut savoir se contrôler Kanon. Tu deviens alors toute rouge sur le coup, déjà tu as mal, mais en plus de ça tu viens de te ridiculiser devant une personne connu, et l’un des juges, peut être? Dans la panique tu n’arrives à faire aucune phrase concrètement descriptible. “Je...Vous enfin vous, je…” C’est les seuls mots qu’on comprend dans tout le reste de ce qui sort de ta bouche. Faisant alors une distance de sécurité plutôt ridicule entre toi et lui, tu te sens de plus en plus ridicule. Faut dire que là tu ne t’attendais pas à tomber sur une personne comme ça, d’un coup sortie de nulle part ! Toi qui croyais que ce genre de personne sa sort…. de nulle part, certes, mais pas à côté de toi l’air de vouloir parler du beau temps… Soufflant un bon coup avec tes joues toutes rouges, tu le regardes toute stressé…

Il….Il fait couvert aujourd’hui…

Tu clignes alors plusieurs fois des yeux, avant de te claquer le front en te retournant. Affligeant serait clairement le mot qui te vient à l’esprit. Te faire plus petite que tu ne l’es déjà en ce moment même. Mettant tes mains devant tes yeux pour ne même puis pinçant le haut de ton nez, on se calme, on fait ses exercices de respiration et on reprends. Bien qu’après cette petite scène tu ne sais même plus quoi faire devant cet homme…. Bien qu’alors tu tends la main toute tremblante en détournant le regard.

Dé-désolé, enfin… Je suis un peu déboussolée. Enfin, je suis Kanoune… euh je veux dire Kanon Osylia, candidate comme vou- tu l’as deviné.

S’il y avait un trou de ratatta pour te cacher, tu le ferais sans hésiter. Affichant un sourire gêné devant la scène que tu viens de lui faire. Comment perdre en crédibilité en moins de quelques minutes, c’est un talent bien caché de notre petite Kanon.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Je vous souris en #FFBB99
Mes petits cadeaux par des gens géniaux ♥️
Familly:
 

Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Top
Messages : 8
Pokédollards : 2
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 23
Je suis (Inrp) : Célibataire
Je ressemble à : Alibaba Saluja - MAGI
Double compte : Noa ; Azilys ; Clara ; Altais ; Maël

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydrocanon ♦ Aria de l'Ecume ♦ Voix Enjôleuse ♦ Berceuse
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]   Ven 2 Nov - 15:17
Les Étoiles d'Illumis

Lunettes ringardes sur le nez, paquet de viennoiseries à la main, Kaleo renvoie l'image parfaite du petit touriste fraîchement débarqué en ville. Il ne manquerait que l'appareil photo autour du cou pour créer le tableau parfait – ne croyez pas qu'il ne prend pas de photographies d'Illumis, il se sert seulement de son téléphone portable … les smartphone et leurs technologies n'ont pas fini de voler la vedette. Heureusement, la capitale n'est pas propice aux chemises à fleur et aux tongs – c'est plus quelque chose d'Alola, ça. En tout cas, le chanteur est intimement persuadé que personne ne peut le reconnaître. S'il ne fait pas trop d'effort pour dissimuler son identité, c'est parce qu'il considère que sa réputation n'est pas suffisamment faite à l'internationale. Certes, il a bien vu son album dans un kiosque à l'aéroport mais c'est tout. Pas qu'il en soit déçu, au contraire. Kaleo aime que les choses évoluent doucement. Il ne veut pas être propulsé sur le devant de la scène trop rapidement. Il veut prendre le temps de conquérir son public, de se faire un nom par délà Alola. Et si cela doit prendre quelques mois, qu'il en soit ainsi. Au moins, il peut visiter le monde en étant quasiment sûr de ne pas se faire reconnaître.

C'est également ce qu'il pense lorsqu'il aborde la jeune fille devant lui : elle ne le connaît sûrement pas, ce qui facilitera sûrement le dialogue. En tout cas, cette première prise de contact avec les habitants d'Illumis se passe vraiment bien : visiblement pas agacée par la familiarité du blond, la demoiselle répond à sa question avec humour. Ainsi donc, c'est le stress qui l'a fait venir ici si tôt ? Si l'Oratoria n'a jamais connu ce genre de situation – le stress n'a jamais été un compagnon de galère – il sait néanmoins qu'elle n'est pas la seule à avoir ce genre de souci. Et cela lui confirme d'ailleurs qu'elle est bien une participante. Kaleo ne peut s'empêcher d'essayer de deviner quelle prestation elle pourrait offrir au jury. En tout cas, il est presque impatient que le casting commence. En espérant pour elle que ces angoisses la quitte pendant son passage. Ce serait bien dommage de laisser ses émotions prendre le risque de gâcher un bon moment. Mais ne mettons pas la charrue avant les Tauros : Kaleo verra tout ça au moment venu.

La jeune blonde tourne finalement la tête vers l'Oratoria et … se fige. Comme si elle venait de croiser le regard de Méduse. Un peu surpris, Kaleo regarde à droite, puis à gauche, à la recherche de ce qui a pu provoquer la pétrification de son interlocutrice. Mais il n'y a qu'eux dans la rue, si l'on omet les vendeurs des nombreuses petites échoppes. Kaleo comprend alors que les yeux de la jeune fille sont bloqués sur lui, et non pas ailleurs. Quoi, ces lunettes sont vraiment si horribles que ça ?! Ni une ni deux, il les retire vite fait de sur son nez, les glissant dans la poche arrière de son pantalon. Finalement, il aurait mieux fait de ne pas les acheter – bah, au pire, elles plairont bien à l'un de ses neveux, ce n'est pas de l'argent gâché. Quelque peu gêné, Kaleo se gratte l'arrière du crâne, alors qu'un claquement retenti. La blonde vient de se gifler les deux joues et vu le bruit que cela à provoquer, ça n'a pas du lui faire du bien. Mais qu'arrive-t-il donc à cette petite ?!

Je ne suis donc pas dans le coma suite à une rencontre avec un lampadaire…

Coma ? Lampadaire ? Mais que baragouine-t-elle ? De plus en plus mal à l'aise, Kaleo avale de travers, ayant soudain la sensation d'avoir fait quelque chose de mal. Il sait que la jeune fille stresse, est-ce donc sa manière à elle d'évacuer ses angoisses ? L'Oratoria ne juge pas, chacun ses méthodes après tout mais … sincèrement, se gifler si violemment et lancer des phrases sans queue ni tête, est-ce vraiment une technique qui marche ? Prenant visiblement soudain compte de ses dires et actes, la jeune fille devient rouge comme une pivoine et ne parvient plus à aligner deux mots pour former une phrase correct. Tout aussi gêné qu'elle, Kaleo ne sait quoi dire ou quoi faire. Sa formation de pompier ne lui a pas apprit à gérer les personnes stressées, malheureusement. Il ne peut que s'assurer qu'elle ne tombe pas dans les pommes ou quelque chose du genre. Et la voilà qui parle de la météo … Kaleo lève les yeux pour regarder le ciel. En effet, quelques nuages défilent au dessus de sa tête, tels des moutons dans un pâturage bleu. De toute façon, pour un habitant d'Alola, il ne faut pas grand chose pour considérer que le temps est couvert.

Là encore, la jeune fille semble se rendre compte trop tard de ce qu'elle vient de dire. Pour peu, Kaleo trouverait cela adorable, s'il ne s'inquiétait pas sincèrement pour elle. Elle devrait vraiment prendre une grande inspiration et se calmer, ou elle risque de tourner de l'oeil. Ce serait dommage de faire un malaise à quelques heures à peine de la chance de sa vie ! Kaleo fait donc un pas en sa direction, mais là voilà qui reprend la parole :

Dé-désolée, enfin… Je suis un peu déboussolée. Enfin, je suis Kanoune… euh je veux dire Kanon Osylia, candidate comme vou- tu l’as deviné.

L'Oratoria sourit, quelque peu rassuré. La pauvre, elle a vraiment le cœur au bord des lèvres. Qu'à cela ne tienne, elle peut compter sur lui pour l'aider à se détendre avant l'arrivée de l'organisation. Lorsqu'il chantait avec la chorale de son école, son professeur de musique leur avait apprit plein de petites astuces pour se détendre. Pas que Kaleo lui-même en avait besoin, mais il sait que cela avait aidé nombreuses de ses amies. Il ne connaît plus les techniques par cœur, mais il doute que ce soit bien grave. En fait, le tout est de l'aider à penser à autre chose, tout simplement. Et pour ça, le jeune chanteur est doué. Alors, avec un sourire aux lèvres, il franchit les quelques mètres qui les sépare encore et pose doucement sa main sur son épaule. S'il ne se trompe pas, la demoiselle louchait sérieusement sur des sucreries lorsqu'il l'a hélé. Le stresse a du l'empêcher d'avaler quoi que ce soit. Or, il est important d'avoir l'estomac plein, et en toute circonstance. Alors le jeune homme plonge sa main dans son paquet de viennoiseries et en tire une galette Illumis encore tiède.

Enchanté, Kanon ! Tiens, mange ça, il ne faut jamais faire d'effort l'estomac vide.

Une audition, ce n'est pas rien. Qu'importe ce qu'elle compte présenter, elle ne doit pas le faire à jeun. Il l'invite ensuite à s'asseoir sur le banc libre à quelques pas de là. Ils ont un peu de temps devant eux avant que le bâtiment n'ouvre, alors autant se mettre confortable. De toute façon, ils ne sont pas bien loin : si quelqu'un arrive, ils le verront tout de suite. Kaleo s'assoit donc tranquillement sur le banc aux côtés de Kanon, veillant à ce qu'elle mange sans faire de chichi. Il ne compte pas la forcer, évidemment, mais l'encourager à prendre des forces. Il se doute que la nuit a été courte pour elle, alors à défaut d'être rechargée à bloc, elle doit au moins avoir l'estomac plein.

Moi c'est Kal- … hésitation. Peut-il vraiment dire son prénom comme ça ? Bah, il n'est sûrement pas le seul Kaleo du monde, après tout ! Kaleo. C'est ta première audition ? Tu verras, ce n'est pas si terrible. Fais-toi confiance et amuse-toi, c'est tout ce qui compte !

C'est ce que disait sa professeur de musique aux élèves de la chorale avant chaque représentation. S'amuser, c'est le principal. Qu'importe si, au final, la prestation n'est pas à la hauteur des attentes. L'important, c'est de prendre du plaisir et de passer un bon moment. La finalité, ce n'est que du bonus. Certes, parfois c'est un bonus qui peut tout changer mais … Kanon est jeune, elle a encore toute la vie devant elle. Et Kaleo est certain qu'elle réserve un numéro magnifique au jury. A condition qu'elle s'y présente dans les meilleures conditions possibles pour elle.
Informations



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Les étoiles D'illumis [Pv Kaleo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-
» Au clair des étoiles~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kalos :: Illumis-