Partagez | 
 

 Quand Groudon touche le fond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 45
Pokédollards : 11
Date d'inscription : 23/04/2018
Age : 26
Localisation : Hoenn, Mont Chimnée.
Je suis (Inrp) : Hétérosexuel, aromantique.
Je ressemble à : Kagura Demuri (Aquarion EVOL) / Ganondorf Dragmire (Zelda)
Double compte : Desmond S. De Beauchesne, Armitage D. Zeituhr

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Lame Pangéenne ♦ Zenith ♦ Eruption ♦ Exploforce
Race Pokemon/ Métier: Groudon / SDF et délinquant notoire
Team/Dresseur/Equipe: Aucune.
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Quand Groudon touche le fond   Ven 9 Nov - 16:52

Un de mes taffs principaux en tant que... bah en tant que moi, était de creuser. Beaucoup creuser. Pourquoi ? En vrai, je saurai pas vous dire. Je crois que c'est un espèce de vieux réflexe, pour être sûr d'avoir une grande variété de chemin accessible facilement et qui me permette de me déplacer partout dans Hoenn rapidement. Ou alors c'est un vieux reste d'avant quand je faisais ça pour aider les Pokémon Sol en leur créant des autoroutes. Bah oui, forcément, vu ma taille quand je creuse ça fait pas des petits trous de Taupiqueur. Ca a des côtés bon comme mauvais : ça permettait à la terre de respirer un peu, ça créait de nouvelles nappes phréatiques... ouais, t'as vu, je connais un mot compliqué, héhé ! C'est un mec que j'ai rencontré la semaine dernière qui me l'a appris ! Mais du coup d'un autre côté, ça peut créer des effondrements du sol au bout d'un moment, si c'est trop fragile.
Enfin, bref, pour en revenir à nos Wattouats, ça faisait depuis hier que je creusais un peu partout sans trop regarder où j'allais, suivant mon instinct. Je ne ressentais pour l'instant pas trop de fatigues, ayant pris l'habitude de garder ma forme hybride assez longtemps. Parfois, je me disais qu'avec un peu de chance je pourrai croiser un pokémon ou deux mais les temps avaient changé, et à part les animaux, je ne voyais pas grand monde. C'était un peu déprimant d'ailleurs quand j'y pense. M'enfin, j'suis pas du genre à m’apitoyer sur mon sort, même si j'appréciais pas trop la solitude sur le long terme. Ouais, j'avais une furieuse envie de taper quelqu'un, n'importe qui.

Aïe. Bordel de merde, qu'est-ce que... Je venais de rentrer dans un truc solide auquel je m'attendais pas. Je m'étais bien cogné, putain. Et je m'étais sans doute éraflé quelques griffes. Reprenant ma forme humaine en maugréant des insultes à la chaîne, je regardais au dessus de ma tête la plaque de métal qui bouchait mon magnifique tunnel et passait ma main avec un air songeur avant d'asséner un grand coup de poing dedans. Et bah, c'était du solide dis donc ! Mais rien qui ne puisse résister à un peu de lave ardente. Aussi je posais mes deux mains sur l'acier au dessus de ma tête et utilisais Eruption qui créa un geyser de lave, faisant fondre immédiatement le métal et toutes les couches de béton en prime. Une fois ça fait, j'esquissais un rictus, pas peu fier de mon oeuvre avant d'escalader vers le haut dans cet étroit tunnel pour atteindre l'intérieur d'un... bah d'un bâtiment. Oui c'est pas très surprenant comme retournement de situation.
Me grattant la tête avec un air un peu dubitatif, je me suis mis à regarder autour de moi pour essayer de comprendre où j'étais tombé. Un sous sol visiblement, froid et bétonné avec des caisses un peu partout et des bidons aussi. Hmm... C'est vrai que je commençais à avoir un petit creux. Ou alors je trouverai des trucs sympa à ramener dans ma grotte pour améliorer mon confort de vie. Je me suis mis alors à défoncer les caisses à mains nues, arrachant le bois comme si c'était du papier pour regarder à l'intérieur. Pas grand chose d'intéressant en vrai, c'était surtout des bouts de métal, des câbles et des trucs à la con comme ça. Mais en avançant un peu dans ma recherche, je suis enfin tombé sur des caisses contenant des provisions et, même si j'avoue avoir une préférence pour la viande, j'avais tellement la dalle que j'allais pas faire la fine bouche. Alors je me suis mis à dévorer tout ce qui me tombait sous la main de comestible... enfin jusqu'à ce que je perçoive le bruit d'une porte de métal qui s'ouvrait en grinçant. Eh, j'suis pas du genre à me cacher alors j'ai fait mine de continuer mon oeuvre sans me préoccuper de la personne qui venait me déranger.
Quand Groudon touche le fond




Garnet gueule en Firebrick !

Bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand Groudon touche le fond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les seins se font la malle....
» Touche le fond...
» Canartibug + RomuladiBug + bug de la touche B
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-