Partagez | 
 

 Le jeu du menteur. [Pv : Cassidy~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le jeu du menteur. [Pv : Cassidy~]   Ven 20 Nov - 19:58


Le jeu du menteur

♕ Raffaelo Valentini & Cassidy O'Doherty ♕



Les matchs de boxe clandestins sur la plage de Carmin-sur-Mer, voilà donc le nouveau fléau de notre société !... Ou pas. N'empêche, plus Cassidy y pensait, plus elle se disait qu'il y aurait du fric à se faire avec les paris sur de tel combat, car après tout, il n'y avait pas non plus grand-chose à faire sur une plage, soyons logique. Franchement, des tas de filles en manque pourraient facilement payer pour voir des beaux mecs se battre sur le sable chaud, non ? Cassidy avait des idées tordues ? Mais non, c'était la femme d'affaire qui parlait là voyons, il n'y avait rien d'étrange là-dedans… Mais bon, les flics ne toléreraient certainement pas longtemps ce genre de spectacle, donc la demoiselle n'avait plus qu'à se désespérer toute seule d'avoir raté sa chance en ne prenant pas les paris sur ce combat-ci. Car oui, elle aurait certainement gagné une jolie somme puisque très peu de monde aurait donné Raffaelo vainqueur aussi facilement sans le connaitre sans nul doute. Après tout… Il était nettement moins baraqué que son adversaire, mais il fallait croire que cela ne faisait pas tout. Si le décor avait tout de même eu le temps de souffrir de l'altercation, la bagarre n'avait pourtant pas été bien longue et c'est par un coup-bas que l'homme violet avait gagné. Ce que Cassidy ne critiquait absolument pas, les coups bas étant à ses yeux parfaitement légaux puisque c'était pour elle le seul moyen de s'en tirer à bon compte quelques fois.  

Mais maintenant que tout cela était fini et que le pauvre (oui, le pauvre) Raffaelo était revenu à sa place en grand vainqueur, du sang coulant de sa lèvre à cause du coup de poing reçu en premier, la jeune femme regrettait presque de ne pas l'avoir plus soutenue. Il aurait pu se faire vraiment démonter la gueule hein !... Bon, c'était un connard de première, qui l'aurait surement mérité, mais tout de même, il l'avait un peu défendu pour le coup… Ce qui expliqua que la demoiselle n'avait pas tardé à essayer de rendre service en essuyant au moins le sang que le jeune homme avait sur le visage. Mais c'est en voyant la réaction du violet qu'elle comprit toute l'étendue de son erreur. Elle avait fait quoi encore pour qu'il soit choqué à ce point ? Elle n'avait pas le droit d'être gentille ? Non ? Il fallait qu'elle soit une grosse méchante sans cœur qui n'en avait rien à foutre ? Ok ok, elle revenait à sa place si c'était comme cela, qu'il se débrouille hein… Mais trop tard, le mal était fait comme on dit et cela avait paru, une fois le choc passé, être pris comme une invitation à la moquerie pour le Valentini. La mine boudeuse, de retour sur son siège, la Mentali l'avait donc ignoré, trouvant trop simple de lui donner raison en répondant n'importe quoi. Bon, elle avait merdé et étant trop gentille avec un salaud, et alors ? Tout le monde faisait des erreurs dans la vie hein. Mais au moins comme cela, en essayant de détourner le sujet, elle avait au moins apprit quelque chose de plus sur l'ex-fils de riche.

Monsieur tuais des gens pour de l'argent, voyez-vous cela… Pour le coup, si Cassidy était une jeune femme vraiment innocente et impressionnable, elle aurait pu être choquée… Mais ce n'était pas le cas. En vérité, elle aurait été bien plus choqué d'apprendre qu'un type comme lui soit pâtissier ou vendeur d'ours en peluche que tueur à gage. Avouez que cela collait nettement plus au personnage hein. Puis bon, ce n'était pas comme si la demoiselle n'en avait jamais rencontré… Ou même payé un pour faire un sale boulot. Oh, ça va les leçons de morale hein, on n'a pas toujours le choix dans la vie. Ou si, justement, mais Cassidy avait tendance à faire systématiquement les mauvais, comme elle le prouvait avec ce jeune homme. Rien que le fait qu'elle soit venue ici aujourd'hui, c'était forcément un choix discutable. Mais pour le coup, elle trouva tout de même le moyen, de répondre tout simplement à notre homme, comme si la conversation était en réalité parfaitement banale.

" Je note alors, c'est ton boulot. Tu as quand même un drôle de parcours Valentini. Mais bon, je suppose que ça peut servir de savoir ça. "

Ben oui, avoir un mec qui sait tuer et le fait juste pour du pognon, c'est bon à avoir dans son carnet d'adresse… Il fallait être taré pour penser comme cela ? Si vous le dites, en tout cas, Cassidy elle trouvait cela plutôt commode. Chacun son point de vu comme on dit, mais il ne fallait pas que l'homme violet pense une seule seconde la choquer en lui disant cela. Quoi qu'il en soit, si elle de son côté avait décidé de repartir dans une conversation parfaitement normale – la normalité du sujet étant laissé à l'appréciation de chacun pour le coup il est vrai – cela ne semblait pas être le cas du Valentini qui une fois le choc du comportement de la demoiselle passé, c'était très vite remis pour… Prendre les devants ? Non franchement à quoi il jouait encore ? Dans l'esprit de beaucoup, cela aurait été clair, mais pour Cassidy, il était juste clair qu'il avait envie de l'agacer, ni plus ni moins. Pourquoi vouloir autre chose d'ailleurs hein, il était évident que la demoiselle n'était pas… Eh bien, ce genre de demoiselle-là tout simplement. Vous savez, une fille facile, qui allait s'extasier devant lui et se pendre à son cou. Ridicule donc… Pourtant, sa main s'était étrangement retrouvé sur sa hanche et le voilà à la tirer contre lui pour lui souffler à l'oreille, faisant froncer des sourcils la Mentali qui se tenait étrangement prête à lui coller une baffe… Allez savoir pourquoi, reflex peut-être.

" Je ne vois pas de quoi tu parles. Il faudrait être folle pour s'inquiéter pour toi. "

Bon, au fond, elle avait tout de même fini par le faire… Un tout petit peu, vraiment pas beaucoup. Alors elle était un tout petit peu, vraiment pas beaucoup folle, c'est ça ? Ahem, on ne va pas lui dire cela hein, il en serait trop content le bougre. Pourtant, il fallait bien admettre que la voix de Cassidy manquait cruellement de conviction, bien qu'elle croyait réellement à ce qu'elle disait… Comme si malgré elle, sa voix lui disait non, pas envie que tu paraisses convaincante ma grande, désolé. De toute façon, qu'importe ce qu'elle avait à dire, le Valentini lui semblait bien partit sur sa lancé, se rapprochant encore d'avantage, sa main glissé sur son visage pour lui dire qu'il avait peut-être bien fait de prendre sa défense. Mais alors que la jeune femme allait lui répliquait que de toute façon, elle n'avait pas besoin de lui pour se défendre, un crime atroce fut alors commis !... Non, pas quelque part sur la plage, suivait un peu hein. Juste ici, entre eux, ou plutôt une fois le peu d'espace entre eux supprimé puisque le jeune homme posa alors ses lèvres sur les siennes pour lui voler un baiser… Pendant quelques secondes, qui parurent pourtant durer une éternité, la jeune femme resta réellement sous le choc, n'osant même pas croire… Eh bien… Qu'il avait osé justement !

D'où ce type osait venir lui prendre quelque chose comme cela ? Sérieusement, c'était à elle de décider et elle n'avait aucune envie de l'embrasser, aucune !.... Aucune. Vraiment pas ?... Même pas un tout petit peu au fond ? Ça non, elle ne risquait pas de l'avouer et qu'importe de toute façon, il n'avait pas à se servir. Non mais il s'était cru où, avec une de ses groupies ? En fait, la jeune femme était tellement occupé à s'indigner toute seule pendant quelques secondes, qu'elle en perdit de vu l'objectif principal un instant, rattrapant alors cela en repoussant le Valentini. D'un geste décidé, ferme et… Et merde, il lui avait volé un baiser ce con ! Et le pire, c'était qu'il semblait affreusement content de lui, alors que la demoiselle était totalement indignée… A croire qu'ils ne seraient jamais sur la même longueur d'onde, c'était tout bonnement impossible. Il se paya même le culot de lui dire que c'était une récompense pour sa victoire… Mais il l'avait prise pour quoi, pour un trophée qu'il pouvait exhiber sous prétexte qu'il avait gagné un combat de coq ? Même si le temps qu'elle se remette, le Valentini avait déjà tourné les talons, elle ne put s'empêcher d'exploser d'un coup…

" Que….. Mais t'es pas bien dans ta tête ? Je ne suis pas un trophée, tu ne m'as pas gagné et… Regarde-moi au moins quand je te parle ! Imbécile de Valentini ! "

Non Cassidy, tu ne parles pas. Tu gueules. D'ailleurs, les gens commençaient à se retourner un peu sur elle là, ce qui réussit vite fait à la convaincre de la nécessiter de baisser d'un ton. C'était déjà assez humiliant de se faire voler un baiser comme ça, inutile d'ajouter des tas de témoins hein. Se donner en spectacle n'était pas franchement ce qu'elle préférait. Même si bon... c'était tout de même tentant là. L'envie de lui balancer son verre vide à la figure tandis qu'il se dirigeait tranquillement vers ses affaires était plus que tentantes et pourtant, à l'instant où elle alla pour mettre l'idée à exécution, le barman avait attiré son attention pour lui dire qu'il fallait tout de même payer les consommations… Et puis quoi encore là ? Ce n'était jamais la femme qui payait… de ce qu'elle en savait. Utilisant son pouvoir psychique, la demoiselle avait alors fait voler son verre dans la direction du barman, celui-ci l'évitant d'ailleurs de justesse, mais ne préférant pas énerver d'avantage la demoiselle. Vexé dans son amour propre, elle s'était donc dirigée elle aussi vers ses affaires, enfilant directement sa robe par-dessus son maillot de bain puisqu'elle était sèche à présent.

" Franchement tu… Raaah, laisse tomber. J'suis pas une de ces pimbêches qui se battent pour tes beaux yeux, j'sais pas ce que t'as cru. Tu n'as qu'à retourner t'amuser à faire ton petit numéro de dragueur sur elles, comme au casino. Moi je ne suis pas comme ça, n'espère pas m'avoir aussi facilement. Et tu… T'es qu'un connard. C'est tout. "

Pourquoi se mettre aussi en colère pour un type auquel elle ne tenait pas hein ? Juste pour un smack en fait… cette fille était vraiment colérique en fait, il suffisait de toucher un point sensible. Même si pour le coup, elle avait arrêté de gueuler, elle lui avait dit simplement, même si au fond, elle était en rage intérieurement. Cela ne devait pas se passer ainsi. Un baiser n'était pas quelque chose qu'on pouvait lui voler, juste comme cela, pour s'amuser, pour se prouver qu'il en était capable. Comme un trophée de plus en somme. D'où avait-elle mérité que seul un homme qui voulait clairement se moquer s'intéresse à elle ? C'était surement cela qui l'énervait le plus, mais bon. Rassemblant ses affaires, la jeune femme n'avait toujours pas envie de le regarder dans les yeux, commençant déjà à partir d'ailleurs. Elle avait bien songé à dire encore une chose, mais pourquoi faire ? Qu'il se moque encore ? Elle avait eu son compte en fait, mieux valait rentrer pour elle.





© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Poképerv'
Messages : 864
Pokédollards : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 23
Je suis (Inrp) : Chut faut pas lui dire qu'il est amoureux.
Je ressemble à : Kamui Gakupo de Vocaloid
Double compte : Reshiram, Ayden & Mikelangelo, Yuuna et Azael

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Double Pistolets ♠ Fusil d'Assaut ♠ Sniper
Race Pokemon/ Métier: Tueur à gage & Dealer
Team/Dresseur/Equipe: //
Poképerv'
MessageSujet: Re: Le jeu du menteur. [Pv : Cassidy~]   Dim 22 Nov - 20:51

   

   

   
Le jeu du menteur

   
Cassidy
Raffaelo

   
Il l'avait fait, cet enfoiré avait osé. Quoi donc ? Ben, voler un baiser pardi. Après s'être bastonné avec quelqu'un, visiblement le Valentini devait trouver qu'avoir une récompense était un dû et qui était le mieux placer pour lui en donner une ? La demoiselle à ses côtés bien sûr, il n'allait pas demander au barman de lui offrir une boisson gratuite, de un c'est nul et de deux le pauvre allait finir par faire un arrêt cardiaque à force. Non, puis franchement c'est mieux, il n'avait qu'à voir la façon dont il la regardait, mi-charmeur mi-moqueur, c'était d'autant plus amusant à ses yeux que la jeune femme n'ai rien vu venir. C'est possible d'être à ce point innocent ? Visiblement oui. Et ça, il n'avait qu'une envie, y goutter. Et c'est pourquoi il s'était servit. Franchement, s'il demandait l'autorisation il aurait pût toujours courir pour en avoir le droit hein, elle l'aurait regardé avec un air outré avant de lui dire que ça va pas, il n'avait pas à lui demander ça. Bon, ça aurait pût en fait être très drôle à voir après réflexion. Mais finalement, il y gagnait plus comme ça. C'est ainsi qu'après avoir eut quelques gestes d'approches assez peu subtils faut l'avouer pour tâter le terrain, ne voyant aucune réaction de sa part, il s'était alors penché pour alors goutter à ses lèvres. Ne se doutant même pas qu'il était le premier à s'aventurer sur ce territoire, en même temps, non, ce n'est pas le genre de chose qu'il pense. Restant alors quelques secondes il s'était attendu à bien des réactions dans sa tête, mais avant tout à une claque. Sauf que visiblement non. Ça ne venait pas. Du coup il était resté alors plus longtemps, ce n'était pas pour lui déplaire le bougre. Jusqu'à ce que finalement le cerveau de la mentali eut alors enfin une connexion rétablit et le repoussa vite fait bien fait. Quelle tête il avait ? Oh, voyons, je ne suis certainement pas obligé de dire qu'il avait une tête particulièrement fier de lui non ? Une sourire en coin large, il avait alors regardé la pauvre jeune femme qui semblait avoir encore du mal à réaliser ce qui venait de lui arriver. C'est pourquoi il s'était retourné dans la direction de leur affaire pour s'y dirigé, non sans laisser un rire très léger et moqueur s'échapper de ses lèvres pendants qu'elle était en train de s'attirer toute la honte et l'attention sur elle. D'ailleurs après avoir hurlé pendant un instant toute seule à son encontre elle avait daigné rapidement le rattraper.

Qu'est-ce qu'il répondait à tout ça ? Rien du tout. Il s'en fichait, il avait gagner et la voir s'énerver comme ça, il ne pouvait qu'afficher son sourire fier alors qu'il se contentait de remettre quelque chose sur ses épaules. Il avait même pris la peine de s'arrêter lorsqu'elle fût enfin à côté de lui pour ramasser ses affaires et se remettre quelque chose sur le dos à la va-vite. Eh bien, quelle histoire pour un baiser, que dis-je, un simple smack devrais-je dire. Qu'est-ce que ça aurait été s'il avait tenté de lui rouler un patin hein. L'air fortement affecté par toutes ces charmantes excuses et signes de dégoût à sont égard, il était au fond de lui persuadé d'une chose, si elle ne l'avait pas frappé ou même repoussé aussi violemment qu'il l'aurait pensé, c'est qu'une partit infime de la jeune femme avait apprécié malgré elle. Au mot connard, il avait d'ailleurs légèrement rit, tout pour énerver ce type, c'est étonnant qu'elle ne lui ait pas foutu réellement un coup ou même tenter... Bravo mademoiselle. Les mains posés sur ses hanches il avait haussé les épaules et les sourcils.

« Et alors ? Ne t'énerve pas pour rien Cassidy ce n'était qu'un baiser.

Il serait du genre à dire un truc du genre « c'est pas comme si j'avais tenté de te violer sur place » mais ce serait plutôt mal venu. Cependant il eut même le culot de faire un pas, lui tapoter deux fois la joue d'un air de dire « c'est pas grave » et de retourner prendre ses affaires. Cette façon d'éviter son regard, il adorait ça. Littéralement. A tel point qu'on aurait presque pût voir un mimique léger chez lui se mordant alors la lèvre. Cette femme tomberait dans son filet, il le voulait, c'était définitif. Et le Valentini était du genre à ne pas lâcher l'affaire quand il le voulait. Cependant elle était réellement en rogne et désireuse de le quitter sur le champ. Raffaelo était nettement moins pressé lui. C'est pourquoi lorsqu'elle se décidé à partir d'un pas un peu pressé il l'avait salué avec un sourire des plus faux.

« On se reverra ma belle ! Ne t'en fais pas. Je n'aurais pas le temps de te manquer à ce point.~

Il aurait pût s'arrêter là mais en fait, il eut une idée des plus inutiles que certainement méchante histoire de remuer le couteau dans la plaie. Maintenant qu'il avait son sac dans les mains, puisque c'était en fait la seule chose concrètement qu'il avait avec lui. Il l'a rattrapa pour lui souffler à l'oreille rapidement.

« A la prochaine Cassidy. Je t'embrasse fort.~

Franchement, certainement des femmes rêverait qu'il dise ce genre de chose, cela ne devait pas être désagréable, il était plutôt beau garçon en plus, et devait certainement bien embrasser. Mais pour quelqu'un qui venait de se faire juste à l'instant voler son baiser ça ne devait pas être des plus agréable au contraire. Même s'il avait avec cette parole anodine pour but de lui faire penser à ce fait et éventuellement cogiter là-dessus. Si elle avait une attirance même minime pour lui, ça la travaillerait malgré elle et ça, il adorait. Il savait où elle bossait et avait son numéro. Il était certain de la revoir. Mais pas de toute suite. Puisqu'une fois chez lui, il devrait songer à son prochain travail. Il se déroulait où déjà. Ah oui. Sinnoh.
   


   
© REIRA DE LIBRE GRAPH



 
Kdô ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le jeu du menteur. [Pv : Cassidy~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le jeu du menteur. [Pv : Cassidy~]
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Préval, un sale menteur
» { Menteur ! - - - PV
» Neal Cassidy [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kanto :: Carmin-sur-mer-