Partagez | 
 

 Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Lun 24 Aoû - 8:21

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya



- Retour en arrière, 10 mois avant -

La nuit, ce n’est pas toujours bon de trainer dehors à ce moment-là. Pour Heiji pourtant, c’est tellement mieux de se perdre dans les rues alors que le soleil c’est couché. Car il a besoin de cette noirceur dehors, pour ne penser à rien alors que le Pokemon avance dans les rues presque déserte à cette heure si tardive. Ne pas réfléchir, ne pas songer à quoi que ce soit pour éviter que la colère remonte. Pour éviter d’avoir à se mettre à hurler toute sa rage encore bien trop présente depuis les 3 mois qu’il est ici, à Hoenn. Alors il avance, pour se vider la tête et ne plus avoir l’image de sa mère en fauteuil roulant et qui ne fait que pleurer chaque nuit maintenant, ni le souvenir de son père mort dans un dernier sourire, car tout ceci ne fait que le traumatiser à chaque fois. Heiji ne fait que fuir, après tout.

Mains dans les poches, bien qu’en fait il n’avait aucun but concernant sa destination, mais cela Heiji avait l’habitude à chaque fois qu’il errait les nuits. Soupirant un coup en levant les yeux au ciel, il songe à Réfia, à ce qu’elle devient depuis ces trois mois. Les derniers propos de son ancienne meilleure lui revenant, à la façon dont cette amitié si précieuse pour lui c’est arrêté par sa faute, il serre les poings avant de se secouer la tête, tentant tant bien que mal d’oublier et de continuer cette route sans destination. Ne penser à rien, une fois de plus…

Le caninos fronce d’un coup les sourcils, voyant devant lui un établissement qu’il n’avait jusqu’à là jamais remarqué, du moins à sa connaissance. Alors que cela fait trois mois qu’il est ici, le roux ne remarque que maintenant l’existence d’un bar, qui ne parait pas trop loin de chez lui vu que cela fait peu de temps qu’il est sorti dehors, peut-être 15 minutes grand max’. Pour le jeune homme de 19 ans, c’est une excellente découverte qu’il fait là. Approchant sans hésitation la porte du bar, il s’arrête pourtant d’un coup juste devant, la main tenant la poignée.

- Mais si c’est un de ses salauds d’humains qui en est le proprio… ?

Bonne question, bien que l’on soit à Lavandia, c’est peut être possible ? Peut-être, mais cela Heiji ne peut le savoir qu’en y entrant. Du coup, il ouvre la porte assez brusquement, par chance il n’y est pas allé trop fort au point de la casser, et regarde partout. Voyant alors un homme aux cheveux blancs, dont les mèches sur la droite lui masquent l’œil. Mais les habits de barman qu’il porte montrent clairement qu’il travaille ici, au moins en tant que serveur. Et vu qu’il est seul, visiblement, il s’agit du patron ? Sans aucun doute. Après cette inspection rapide du lieu, Heiji regarde de nouveau cette personne.

- Yo

… Et la politesse, dans tout ça ? Car bon, un « bonsoir » serait tellement mieux, mais visiblement il s’en fiche pas mal. Faisant juste quelque pas pour ne pas rester collé à la porte, le roux approche l’homme blanc.

-… Vous êtes un humain ?

Ok, méfiance quand tu nous tiens. Mais si il en est un, que va-t-il faire ? Surement partir, en fait. C’est bien dommage, car pour une fois qu’il tombe ainsi sur un bar, il aurait tort de s’en priver. Mais pour le moment, le regard orangé du caninos ne fait que regarder avec méfiance l’homme qui le regarde, maintenant.

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Mar 1 Sep - 23:24
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Alors qu'il n'était qu'un enfant, les parents d'Hayate lui avait raconté que les Absol, son espèce en l'occurrence, était porteur de désastre, leur apparition annonçant immanquablement l'arrivée d'une catastrophe naturelle. Bien sûr, il n'en était rien de tout cela ! Sous leur forme ancienne, les Absol étaient capables de percevoir des ondes qui leurs signalaient d'un changement majeur dans la nature avec leur corne. Un pouvoir fort bien utile mais très peu exploité à l'époque. Durant de longues années, les Absol vivaient réclus dans les montagnes, oppressés par leurs pouvoirs prémonitoires.

Après les métamorphoses que subir toutes les espèces de Pokémon de la main d'Arceus, désormais humains, les Absol avaient certains attribus physiques, le plus commun étant les cheveux immaculés mais la corne avait définitivement disparue. Au fil du temps, ils se mélangèrent aux autres pokémon, se fondant lentement mais sûrement dans la masse. Avec les attributs physiques, ils en gardèrent également leurs pourvoirs ainsi que leur haute sensibilté à pressentir le danger. Ce fait était avéré dotant plus qu'Hayate avait hérité des pouvoirs mystiques de sa mère.

Bien conscient qu'il était différent des autres enfants de son âge à Auffrac-Les-Congères, cela ne l'empêchait nullement de jouer avec eux. Il n'était pas l'Absol qui apportait le malheur comme le décrivait certains livres à l'école. Cette époque-là était révolue. Ou presque. Parce que les changements drastiques ordonnés par Arceus ne plaisaient pas à tout le monde. Que ce soit humain ou pokémon, les deux camps contestaient ces modifications pour ramener la paix sur la planète.

Pour sa part, le gérant du bar n'était ni dans l'un, ni dans l'autre. Outre ses pouvoirs et son physique sortant de l'ordinaire, il n'était qu'un simple barman qui servait cocktail et boisson en tout genre. S'il avait choisi ce travail, c'était bien parce qu'il souhaitait dans un domaine où humains comme hybrides étaient réellement égaux. L'un comme l'autre, ils n'étaient que des personnes avec un verre à la main. Il n'y avait pas de grandes différences au final. Ils ressentaient les mêmes émotions, les mêmes craintes, suivaient parfois les mêmes rêves. L'Absol lui ne cherchait qu'à mener une vie tranquille et posée. Vous pouvez le traiter de vieillard si vous voulez ! Il a l'habitude à cause de ses cheveux blancs.

L'hybride n'avait pas le goût du risque ou de l'aventure. Calme et posé, ça seule folie qu'il se permit jusqu'à présent étant son départ de chez lui ainsi que l'ouverture du bar dont il était propriétaire.

L'éclipse solaire... voilà presqu'un an qu'il avait ouvert cet établissement et les chiffres étaient plutôt bons contre toute attente. Il arrivait que parfois, il n'y ait qu'une dizaine de clients mais qu'importe. Au moins, il avait fait son travail.

Et fidèle à lui-même, il se tenait fièrement droit derrière le comptoir, vérifiant la propreté de ses verres de whisky sur fond de jazz qui sortait allégrement des hauts-parleurs installés un peu partout dans la salle. Sa pupille visible se détacha finalement de sa besogne, apercevant un jeu homme à l'extérieur qui semblait hésiter. Mais ce fut l'affaire de quelques secondes puisqu'il se décida à s'introduire dans son établissement, ouvrant la porte non sans aucune délicatesse. De là où il était, Hayate pouvait bien sentir la méfiance de ce nouvel arrivant. Un nouveau client, c'était la première fois qu'il venait ici.

-Yo.

On ne pouvait pas faire plus clair et concis que cela.

-Bonsoir et bien-
-… Vous êtes un humain ?

Pour un peu, il en aurait laissé tomber son verre. La question lui prenait un peu au dépourvu puisque c'était la première fois qu'on lui demandait cela. Et s'il était si méfiant des humains, il faisait sans aucun doute parti de la team Avalon. Un personnage à prendre avec des pincettes. Heureusement qu'il n'y avait pas d'autres clients que lui ce soir-là.

-En voilà une question bien étrange mais si cela peut vous aider à vous détendre, je ne suis pas un humain mais un Hybride, tout comme vous, je suppose, répondit Hayate calmement.

Il délaissa finalement son verre qu'il alignait les autres avant de se tourner à nouveau vers le brun.

-Et si vous doutez encore de moi, prenez ceci comme un signe de mon honnêteté.

Sur ces paroles, armé de son visage impassible, il fixa intensément l'Hybride méfiant. Quelques secondes s'écoulèrent, mais le temps semblait s'être figé. Très lentement, le bonnet que portait Heiji se souleva, quittant la tête de son propriétaire, et flottant à quelques centimètres au-dessus de lui. L'Absol ne maîtrisait pas complètement ce pouvoir-là, n'étant pas un feunard d'origine, n'ayant qu'un peu de sang coulant en lui. Son petit tour de « magie » ne dura le temps de quelques secondes.  Finalement, il relâcha sa concentration et ses pouvoirs prirent fin, le bonnet retourna à sa place. Il soupira brièvement. Ce n'était pas de tout repos ! Il devait sérieusement songer à s'entraîner sur cette capacité.

-Avec ceci, que souhaitez-vous boire ? C'est la maison qui offre puisque c'est votre première venue ici, déclara-t-il en reprenant son rôle de barman.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Sam 5 Sep - 15:21

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya



Heiji regarde attentivement l’homme à la chevelure blanche, le regard orangé montrant clairement sa méfiance envers lui. Ce qui n’est pas super, alors qu’il est entré dans ce bar, avec la menace d’en repartir aussitôt. Il n’a même pas fait attention au fait qu’il lui a coupé la parole en plus, la politesse aux ainées dans tout ça est morte, en fait… Enfin pour le moment, en tout cas ! Alors que le pauvre homme parait assez surprit de cette soudaine question, quand bien même il ne s’énerve pas, c’est un miracle presque ! En même temps, Heiji l’aurait mal prit si on lui avait crié dessus, alors que lui se le permet si facilement… Mais bon, quand on hausse le ton sur lui, il en fait de même, c’est aussi simple que ça.

- En voilà une question bien étrange mais si cela peut vous aider à vous détendre, je ne suis pas un humain mais un Hybride, tout comme vous, je suppose.

Le calme de cet homme impassible étonne bien Heiji, quand même… Enfin le barman a un sang-froid extraordinaire, si seulement le caninos pouvait en prendre exemple… Chose qui n’arrivera surement jamais, en fait. Ce qui est bien dommage un peu ! Enfin au moins l’homme est un hybride, chose qui détend un peu Heiji qui est moins méfiant là. Enfin juste un peu moins, ça peut être un mensonge ? Non, c’était juste de la parano là, qui se calme bien vite heureusement.

- Et si vous doutez encore de moi, prenez ceci comme un signe de mon honnêteté.

Le caninos fronce un sourcil, alors que le silence s’impose dans un moment où les deux hommes se regardent fixement sans aucune gêne. Les secondes passent, et Heiji se demande clairement ce qui va se passer là, jusqu’à ce que son bonnet quitte sa tête pour se retrouver suspendu à quelques centimètres plus haut. Et évidement, le roux en est bien surprit là.

- Hééééééé ?!

Beau cri d’étonnement… Enfin là d’un coup, il passe de la méfiance à l’étonnement mais qui se mélange à une admiration pour la capacité de l’homme. Heiji se contente de rester yeux levé à fixer son bonnet en haut, qui commence au bout d’un moment à se remettre sur sa tête, alors le roux le remet bien en place, pour baisser les yeux en direction de l’adulte, qui oui doit être bien plus adulte que lui, ne serait-ce que mentalement !

- Avec ceci, que souhaitez-vous boire ? C'est la maison qui offre puisque c'est votre première venue ici.

Heiji lâche un petit sourire, avant de s’asseoir au comptoir, place que privilège le jeune homme quand il entre dans un bar ! Même si ça fait longtemps qu’il n’en a pas fréquenté un, enfin depuis qu’il est ici en fait… Cela lui avait manqué, il faut l’avouer.

- Oh yes j’ai du bol ! Vous proposez des cocktails ? Enfin, vous faites tous maison ?

Et là, la curiosité est bien présente, une fois que toute trace de méfiance a disparue ! S’installant bien sur son tabouret, il regard partout pour explorer un peu plus le lieu, qui est bien vide pour le moment, c’est bien ça en fait pour Heiji !

- En tout cas votre capacité était géniale ! Vous êtes quoi, comme hybride ?!

Le caninos ressemble bien plus à un jeune homme qui est en plein d’admiration pour son supérieur, maintenant ! Ça pourrait être presque mignon, d’ailleurs… Comme quoi Heiji est vraiment cool, quand il le veut bien !

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Sam 12 Sep - 21:36
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Avec son travail de barman, Hayate en avait vu passer des visages, des personnes à son comptoir. Il se confrontait à chaque fois à un caractère différent, une personnalité inattendue. Des clients timides aux habitués des lieux, en passant par ceux de passage, l'absol avait eu l'occasion de voir toute une palette de personne devant lui. Une grande partie d'entre eux venait chez lui après le travail, pour décompresser et évacuer le stresse accumulé dans la journée. Une autre partie venait pour boire et discuter autour d'un verre. Habituellement, c'étaient des amis qui ne s'était pas revus depuis longtemps et racontaient le temps passé depuis toutes ses années. Il y avait également les solitaires, plus rares, qui s'asseyaient dans un coin et profitait de la musique et de l'ambiance reposante des lieux, se posant sans doute des questions existentielles dans leurs têtes.

Et ce soir-là, comme tous les soirs, Hayate reçut un nouveau client. Une nouvelle personnalité. Il avait été très méfiant en entrant dans son bar, allant jusqu'à lui demander s'il était humain. Allons bon, l'albinos répondit par la négative mais quelque chose lui disait que ses mots ne suffiraient pas comme preuve. Alors il s'était permis d'utiliser ses pouvoirs. De toute façon, il n'y avait qu'eux deux dans le bar à ce moment-là.

Le simple fait qu'il lui demande s'il était un humain lui laissait croire que la personne en face de lui était un hybride tout comme lui. Mieux encore ! C'était un membre d'Avalon à ne pas en douter. Il n'y avait qu'eux pour ressentir une telle aversion envers les humains. Ce que Hayate ne comprenait bien évidemment. Pour une fois, il fut assez content qu'il n'y ait pas grand monde au bar ce soir. Humains comme Hybrides venaient prendre un verre ici. Et, respectant la vie privée des gens, le barman ne s'était jamais amusé à poser la question à chaque personne qui entrait ici. Il songeait même que c'était l'endroit idéal pour abaisser les barrières et parler librement, oubliant le temps de quelques verres leurs différences.

-Oh yes j’ai du bol ! Vous proposez des cocktails ? Enfin, vous faites tous maison ? 

Le nouvel arrivant, dont il ne connaissait pas encore le nom, avait prit place au comptoir avec entrain, toutes formes de soupçons et de méfiance envoler. On aurait dit un gamin excité par l'envie de jouer à un nouveau jeu.

-Toutes les liqueurs sont faites maisons. Je cueille moi-même les fruits pour les faire, expliqua calmement l'Absol en se saisissant d'un grand verre.

Il se retourna et ouvrit un caisson réservé aux glaçons. Il en mit trois dans le verre avant de refermer le couvercle et se dirigea vers l'une des bouteilles accolés dans le présentoir en bois. Il ouvrit un petit robinet et remplit le verre à moitié d'un liquide jaune. Puis il remplit d'un peu de vodka avant de terminer avec un autre liquide, rouge cette fois-ci. Pour donner un soupçon de piquant à la boisson, il y versa un peu d'eau gazeuse et en touche finale, il posa deux baies ceriz fraîchement cueillies le jour-même sur les glaçons qui flottaient à la surface du liquide rouge-orangée.

-En tout cas votre capacité était géniale ! Vous êtes quoi, comme hybride ?! 
-Merci du compliment. Je suis un Absol mais j'ai également des gênes de Feunard.

Il reprit son poste derrière le comptoir, posa le verre désormais froid sur un sous-verre, y glissa une paille à l'intérieur et le poussa doucement vers son client.

-Voilà pour vous, sourit-il finalement. Je vous laisse deviner ce qu'il y a à l'intérieur.

Ses mains n'étant plus occupées, il attrapa un torchon et essuya le plan de travail pourtant déjà propre. Mais c'était plus fort que lui. Lorsqu'il avait fini quelque chose, il devait absolument nettoyer derrière. C'était devenue une manie depuis quelques temps. Il ne voulait pas que ses clients croient qu'ils buvaient dans un bar mal entretenu !

-Si je puis me permettre, vous êtes un hybride... de type feu n'est-ce pas ? Demanda-t-il un peu hésitant.

Tout comme sa mère, il avait un comportement assez explosif lorsqu'il exprimait ses émotions. Même s'il avait des facilités à ressentir le danger, il ne pouvait pas distinguer quel genre d'hybride était en face de lui. Il pouvait faire la différence entre humain et hybride mais sans plus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Dim 20 Sep - 21:32

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


Passer de la méfiance à une légère admiration, c’est beau quand même de la part d’Heiji. Mais c’est la première fois aussi qu’on lui montre une telle capacité venant d’un pokémon, du coup il est pas mal curieux là de ce que peut bien être le barman. Au fond, Heiji reste un gosse, des fois. Et là, cela a ses bon cotés car pour le moment il est bien plus un gosse joyeux et curieux qu’un gosse remplit de colère et de violence tel que le caninos peut bien le montrer habituellement. Oui c’est tellement mieux, quand ses tourments ne se rappellent pas à lui.

Alors c’est avec une voix remplie d’admiration et de joie qu’il constate qu’il a du bol de pouvoir boire un verre gratos, car bon l’argent ce n’est pas trop ça encore, même si il en gagne un peu avec ses tags de temps à autres ! Faudrait qu’il se trouve un boulot bien plus légal et stable, mais bon… Ce n’est pas comme si Heiji pense à son avenir, ni même qu’il en a envie, d’ailleurs. Son avenir est de toute manière fichu, n’est qu’une chose qui sera faite de combat et de sang pour lui…. Ce n’est que brisure, et cela le sera toujours.

- Toutes les liqueurs sont faites maisons. Je cueille moi-même les fruits pour les faire.

Il s’assit sur le tabouret pendant l’explication de l’homme à la chevelure blanc, restant quand même admiratif car ça devait être du boulot tout ça, surtout cueillir des fruits… Cela ne serait pas du tout au plaisir du caninos de le faire. Mais de toute manière il préfère boire plutôt que de servir… le roux se tourne sur le tabouret de manière à voir l’homme, le regardant attentivement remplir le verre de pas mal de liquide, dont Heiji a du mal à reconnaitre… Ouais il n’est clairement pas expert en boisson, en fait. Enfin il est un peu plus intéresser par l’homme, lui demandant ce qu’il est comme race d’hybride. Aucune gêne pour lui demander d’ailleurs, l’admiration qu’il a en cet instant est trop forte.

- Merci du compliment. Je suis un Absol mais j'ai également des gênes de Feunard.

Deux races qui ont quand même la classe… Bon il respecte beaucoup les Caninos, et ne voudrait jamais en changer, non plus. D’ailleurs Heiji fait quand même parti du rare cas des deux parents ayant été de la même race… Le caninos se tourne en même temps que le barman se déplace pour se rendre derrière le comptoir, posant le verre juste devant le client.

- Voilà pour vous. Je vous laisse deviner ce qu'il y a à l'intérieur.

Heiji se penche, fixant attentivement le verre avec les sourcils froncé bien haut, ébahi de la couleur du contenant, de la façon dont le tout était présenté… L’homme sait vraiment s’y faire ! Et surement que l’amour de son métier y est pour quelque chose, enfin si il aime ce qu’il fait en tout cas. Dans tous les cas, Heiji le respecte pas mal là ! C’est limite si il a pas des étoiles dans les yeux en ce moment même, mais il se rend vite compte que c’est un peu stupide d’être aussi ébahi devant un verre, alors il se redresse vite et le saisit.

- Thanks !

Il lève le verre en même temps que le barman se met à essuyer le comptoir, qui pourtant est bien propre. Chose qui du coup fait cligner des yeux Heiji, réalisant en même temps un autre aspect qui fait qu’il ne pourrait jamais travailler dans un bar… La propreté. Car déjà dans sa chambre c’est le bordel, donc n’imaginait pas un bar… Et puis de toute façon il faut aussi être agréable avec les clients que l’on sert, donc c’est clairement mort. Jouant avec la paille que le patron a mis dans son verre, il le fait tourner en attendant que les glaçons fassent juste peu leur effet, pour finir par chopper l’une des baies à l’aide du bout de plastique et le manger, supportant sans problème le goût pas mal épicé de la nourriture.

- Si je puis me permettre, vous êtes un hybride... de type feu n'est-ce pas ?

L’homme parait hésiter, mais il a vu juste ! Heiji se permet d’ailleurs un sourire plutôt agréable sur le visage une fois que la baie est avalée.

- J’suis un Caninos !

Autant pas faire plus de mystère que ça, il ne comptait pas du tout s’en cacher auprès de l’adulte ! Regardant de nouveau son verre, le roux se décide enfin de le boire, le penchant à sa bouche pour y ingurgiter quelques gorgées. Avec une grande attention pour ce qu’il peut y contenir, vu que l’homme l’a mis au défi de trouver les ingrédients utilisés, et il compte bien le réussir correctement ! Après quelques gorgées encore, Heiji pose son verre, paraissant réfléchir… Chose rare, quand même.

- Hum la vodka c’clair déjà… Enfin il y a du citron déjà… Du jus de citron ? En plus ça va bien avec l’eau gazeux ! Et sinon j’dirais… Liqueur de myrtille !

Bon il n’est pas sûr vraiment, mais vu la couleur rouge-orange de la boisson, c’était très probable après tout ! Au pire ba… Ca prouvera qu’Heiji ne fait pas vraiment attention à ce qu’il boit d’habitude, ni même qu’il est très fruit.

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Jeu 24 Sep - 20:37
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Même s'il était barman et le gérant du bar, Hayate buvait très rarement de l'alcool. Chaque client qui était passé par là pouvait l'affirmer sans peine qu'il n'avait jamais vu l'albinos boire ne serait-ce qu'une seule goutte d'alcool devant eux. Il devait rester sobre après si jamais ses clients venaient à ne plus être en état de s'occuper d'eux-même. Lorsque l'un d'entre eux n'arrivait plus à tenir une conversation cohérente et simplement ne pouvait plus rester debout ou assis, il se devait d'appeler un taxi pour qu'ils puissent rentrer chez eux sans problèmes. Du moins, il l'espérait. Jusqu'à présent il n'avait pas vu de journal annonçant la mort d'une quelconque personne en état d'ébriété. Grand bien lui en fasse !

Il buvait donc de l'alcool de temps en temps mais la plupart du temps lorsqu'il expérimentait de nouveaux cocktails. La trentaine passée, il avait déjà goûté à pas mal d'alcools, tel que le whisky ou le scotch et il avait toujours des bouteilles de ce genre-là au bar si jamais quelqu'un souhaitait quelque chose de plus fort que ces cocktails allègrement fruités. Lorsqu'il avait un nouveau client, il lui proposait toujours l'une de ses dernières créations. Après, libre à lui de choisir la boisson qu'il souhaitait. En homme responsable qu'il était, il se permettait de temps de temps de refuser de servir un autre verre si une personne n'était plus en état de boire. Quitte à se recevoir des insultes par la suite. Dans le pire des cas, le client est peu trop ivre, ne pouvant même pas se rappeler de son adresse, pouvait dormir dans une petite chambre aménagée spécialement. La pièce se situait derrière le bar, et était bien équipée pour que les gens s'y sentent à l'aise. Byakuya dormait parfois là lorsque la nuit avait été longue et laborieuse.

Mais ce soir-là, quelque chose lui disait qu'il n'aurait qu'un seul client pour la soirée. Et sincèrement, il espérait bien que ce soit le cas. N'allez pas croire qu'il en avait marre, loin de là ! Mais à juger par le comportement du Caninos devant lui, il était extrêmement méfiant – pour ne pas dire qu'il haïssait – vis-à-vis des humains. Si l'un d'eux se pointaient, il n'osait pas imaginer ce qu'il se passerait. Bien sûr, il serait en droit de virer le petit brun de son bar s'il nuisait aux autres clients. Mais l'Absol ne voulait pas ce genre de débordements dans son établissement. Ça nuirait gravement à la réputation des lieux.

Hayate avait bien envie de lui demander s'il faisait parti de cette fameuse Team Avalon et lui demander dans quel but elle existait, quels étaient ses objectifs. Mais il pensa tout de même que ces questions allaient gâcher le petit moment de tranquillité qui s'était installé. Il observa sagement les différentes expressions qu'arborait le brun alors qu'il était deviner ce qu'il pouvait y avoir dans ce cocktail.

-Hum la vodka c’clair déjà… Enfin il y a du citron déjà… Du jus de citron ? En plus ça va bien avec l’eau gazeux ! Et sinon j’dirais… Liqueur de myrtille ! 

Le plus grand d'entre eux ne put réprimer un sourire en entendant sa réponse. Il était loin, très loin du compte même de ce qu'il avait réellement utilisé pour le breuvage.

-Navré de vous décevoir mais ce n'est pas ça. Vous avez bien trouvé la vodka mais je n'utilise que des baies dans mes cocktails. Celui que vous buvez s'appelle « Coucher de soleil à Poivressel ». Il y a du jus de Nanana et de la liqueur, non pas de myrtille, mais de Grena.

Il s'inclina légèrement puis se redressa.

-Peut-être trouverez-vous la prochaine fois si vous souhaitez tenter votre chance à nouveau, déclara-t-il finalement.

Pris d'une envie, ses longs doigts fins et agiles se saisirent d'un verre d'alcool et il se servit un fond de whisky mais pas trop. Il avait mangé très récemment alors il pouvait bien se le permettre. Qui plus est, il n'y avait qu'eux dans la salle. Quelques glaçons plus tard, il fit tourner le liquide ambré dans le récipient et en but une gorgée. Légèrement épicée, le liquide réchauffa lentement mais sûrement sa gorge. C'était un vieux millésime avec un goût très prononcé. Déconseillé aux premiers buveurs et aux amateurs. L'hybride l'avait acquéri peu de temps avant l'ouverture de son bar, dans une vente privée auquelle il n'aurait jamais imaginé y assister.

Il posa finalement son verre de whisky lorsqu'une pensée lui traversa l'esprit.

-Je ne me suis pas présenté. Je suis Hayate Byakuya, le gérant du bar et barman par la même occasion. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez si vous revenez la prochaine fois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Mar 6 Oct - 22:08

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


Heiji espère avoir bon, quand même ! Enfin il a surtout l’impatience de savoir ce que contient exactement le verre, la curiosité étant bien là depuis qu’il est entré dans ce bar. Au moins, cela lui permet de passer une bonne soirée agréable, chose qui n’est pas vraiment arrivé depuis que le caninos est ici, en fait. Alors c’est un regard mélangeant à la fois l’attente trop longue pour lui, et la peur de s’être trompé, qu’il lance au barman qui d’un coup sourit… Ah ?

- Navré de vous décevoir mais ce n'est pas ça. Vous avez bien trouvé la vodka mais je n'utilise que des baies dans mes cocktails. Celui que vous buvez s'appelle « Coucher de soleil à Poivressel ». Il y a du jus de Nanana et de la liqueur, non pas de myrtille, mais de Grena.

Ah ba non, il s’est trompé ! Enfin la déception est présente sur son visage, du coup. Mais bon fallait s’y attendre, vu que le roux fait peu attention à ce qu’il boit, on ne va pas dire qu’il a les papilles gustative très développé après tout… Mais c’est quand même décevant pour lui.

- Peut-être trouverez-vous la prochaine fois si vous souhaitez tenter votre chance à nouveau.

Ces paroles « réconfortantes » n’empêchent pas au caninos de faire une mine boudeuse… Ouais, c’est un gamin en cet instant qu’on voit là, mais c’est bien plus agréable que de le voir se battre et insulter pour un rien, probablement.

- Et merdeeee…

Les joues un peu gonflées, le roux se calme malgré tout vite pour regarder l’adulte qui se sert un verre, sauf si c’est encore pour lui ? Non faut pas rêver, dommage ! Enfin il n’a pas encore finit son verre qu’il boit tranquillement, en fait. D’ailleurs il en reboit une gorgée, et maintenant que le caninos sait ce qu’il y a dedans véritablement, il tilte un peu plus les goûts présents dans la boisson.

- Enfin c’est de la bombe, n’empêche !

Bon parler de bombe pour une boisson, c’est un peu étrange…. Enfin c’est vrai que cette boisson est vraiment excellente, certes. Au moins Heiji est heureux d’avoir pu la tester. Au point que là il en boit à grande gorgée, ne prenant pas la peine d’attendre plus que le liquide arrive à sa bouche. Comme le barman qui boit plus lentement son verre de Whisky, pour le poser après quelques gorgées, avec une expression faciale qui montre qu’il vient de tilter quelque chose.

-Je ne me suis pas présenté. Je suis Hayate Byakuya, le gérant du bar et barman par la même occasion. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez si vous revenez la prochaine fois.

- Ah ouais !

Dit le caninos en ayant encore le verre devant la bouche, chose pas très pratique pour bien se faire s’entendre. Alors du coup il le pose sur le comptoir, regardant l’homme avec un sourire agréable aux lèvres.

- Moi c’Heiji Saito ! Donc vous êtes bien l’gérant… Vous bossez seul ?

C’est vrai qu’il n’y avait personne d’autres ici, à part lui. Alors Heiji se demande quand même comment fait l’homme pour gérer un tel endroit…

© Jawilsia sur Epicode




Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Dim 11 Oct - 15:20
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Avec ses cheveux blancs et sa peau pale, tout le monde penserait qu'Hayate était d'un certain âge. Et il n'en tiendrait jamais rigueur à ces personnes. Après tout, avec le temps, les cheveux blanchissent n'est-ce pas ? Il était ainsi à sa naissance, se demandant parfois si ce n'était pas par le fait qu'il soit né à Auffrac-Les-Congères. Bien sûr, il avait cessé de se poser ce genre de questions enfantines et c'était accommodé avec son physique.

Il était entré dans sa trentaine il y de cela deux ans et, disons le franchement, il avait parfois l'impression d'avoir un fossé entre lui et les générations qui arrivaient. Et la personne qui était fasse à lui en était un bon exemple. Rien que sa façon de s'exprimer montrait à quel point ils étaient diamétralement opposés. Comme dit tout à l'heure, Byakuya avait une chevelure immaculée qui contrastait avec les mèches écarlates du jeune garçons. Son visage faisait bien plus juvénile que lui. Contrairement à lui, Hayate n'aurait jamais dit qu'une boisson, ou tout autre boisson ou aliment mangeable, c'était de la « bombe » ?

Etait-il trop poli ? Peut-être mais il avait toujours été ainsi même lorsqu'il était enfant. Les adultes appréciaient son côté serviables et ses amis d'Auffrac lui disaient souvent qu'il était trop formel mais ne lui demandait pas de changer pour autant. Ça faisait parti de son charme, selon les filles, et que les filles aimaient les gentlemen, selon sa mère. Et jusqu'à présent, il ne s'était jamais intéressé à la gente féminine bien qu'elle trouvait quelques unes très belles et charmantes. Mais aucune n'avait su faire battre son cœur pour l'instant.

Il se présenta à son nouveau client après sa première gorgée de whisky, déclinant son identité sous le nom d'Hayate Byakuya, propriétaire des lieux. En y réfléchissant, il se demandait si c'était une bonne idée de donner son nom. De ce qu'il avait vu, le roux ne portait pas les humains dans son cœur, ce qui laissait qu'il pouvait faire parti de la Team Avalon. Pourrait-il chercher à le recruter et à venir gonfler leurs rangs ? Sans doute mais une chose était sûre, Hayate allait refuser toutes propositions, voulant garder sa neutralité.

L'Eclipse Solaire était un endroit neutre où tout le monde pouvait boire et se relaxer, oubliant les tracas de tous les jours. Pour rien au monde l'Absol n'allait troquer sa vie nocturne paisible contre de quelques faveurs. Même s'il devait se tuer à la tâche ici, il préférait largement cette vie. Il se sentait honnête et utile au gens.

-Moi c’Heiji Saito ! Donc vous êtes bien l’gérant… Vous bossez seul ? 

Heiji Saito, donc. Originaire d'Hoenn ? Mais il ne put s'éterniser sur la question puis qu'Heiji lui en posait une autre. Oui, il bossait bien seul. Et il se demandait encore comment il faisait pour tenir le rythme. Certes il n'y avait pas beaucoup de mondes parfois mais être seul signifiait endosser plusieurs responsabilités comme tenir les comptes, s'occuper du service et du nettoyage. Il devait vraiment songer à recruter au moins deux serveurs pour l'aider. Il avait hésité au début, incertain de pouvoir les payer comme il se doit. Mais au bout du compte, il faisait suffisamment de recette pour pouvoir engager deux personnes.

-Je travaille effectivement seul. Mais je pense qu'il serait temps que j'engage une ou deux personnes. Le jour arrivera où je vais finir par être débordé.

Reprenant son verre d'alcool, il le porte à son verre mais se stoppa dans son geste en voyant que deux personnes entraient dans son bar. Deux jeunes femmes. Deux humaines. Il reposa immédiatement son verre et le mit dans un coin avant de s'incliner face à Saito.

-Je vous prie de m'excuser.

Il sortit de derrière le comptoir, s'empara de deux cartes et s'approcha des nouvelles personnes, des habituées.

-Bienvenue, mesdames. Ce sera la même table pour vous ?
-Bonsoir Hayate-san ! Oui, comme d'habitude ! Mais nous allons prendre une nouvelle boisson ce soir.
-Je vous laisse choisir. Faites moi signe lorsque vous aurez fait votre choix.

Sur ces mots, il leurs laissa les deux maroquins rouges et revint à son poste.

-Et que faites-vous dans la vie, Saito-san ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Mer 21 Oct - 13:36

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


Fixant le verre maintenant à moitié vide, peut-être plus en fait, Heiji ne regrette pas du tout d’avoir franchis la porte du bar. Alors le caninos aborde un sourire presque enfantin, un aspect de lui quasi insouciant qu’il n’a tellement pas l’habitude d’avoir, d’habitude. Et c’est vrai que ça fait du bien, de se vider la tête sans que la colère ne surgisse pour faire du mal, de passer une telle soirée pleine de sérénité et calme.

- Je travaille effectivement seul. Mais je pense qu'il serait temps que j'engage une ou deux personnes. Le jour arrivera où je vais finir par être débordé.

Ouah… Oui, le gérant est quand même digne de respect sur le coup, vu que ce n’est pas Heiji qui serait capable de tout gérer tout seul. Enfin de toute façon, c’est sûr que le caninos ressent une pointe d’admiration pour cet homme bien calme, tout l’inverse de lui. Et cela ne le dérange pas, pour cette fois. Car l’homme beaucoup plus mature ne juge pas le roux, et ça, ça fais une sacrée différence par rapport à certains adultes. Ou alors, c’est juste parce qu’il est professionnel et qu’il n’a pas envie de perdre un client en le critiquant. Mais le roux n’a pas envie de virer à la parano pour le moment.

Heiji laisse le silence s’installer pendant quelques secondes, le savourant en fait. En même temps qu’il boit quelques gorgées de sa boisson avec plaisir, il lâche un petit sourire de nouveau. C’est alors que la porte s’ouvre, ce qui eut en réaction pour le caninos de juste tourner un peu le regard pour voir ce qui se passe. Deux femmes qui font leurs apparitions, alors que jusqu’à là il n’y avait eu personne d’autres que les deux hommes, mais c’est évident que cela devait arriver quand même.

- Je vous prie de m'excuser.

Le roux regarde de nouveau Hayate qui s’incline face à lui, avant de se diriger vers les deux femmes cartes en main. Heiji le suit du regard tout le long, écoutant vaguement ce qui se dit entre les deux clientes et le barman.

- Bienvenue, mesdames. Ce sera la même table pour vous ?
-Bonsoir Hayate-san ! Oui, comme d'habitude ! Mais nous allons prendre une nouvelle boisson ce soir.
- Je vous laisse choisir. Faites moi signe lorsque vous aurez fait votre choix.

Deux habituée, donc… Bien qu’Heiji fronce un peu les sourcils en regardant les deux femmes, la tête appuyée sur son bras dont le coude est plié sur la table avec l’autre main tenant son verre. Car après tout, elles ont l’air banales… Alors ça le refroidit un peu, vu qu’elles pourraient très bien être des humaines... Et des humains dans le même bar que lui, cette idée ne lui plait pas vraiment…

- Et que faites-vous dans la vie, Saito-san ?

Cette question le fait sursauter, l’extirpant d’un coup de ses pensées envers les deux clientes. Enfin le caninos est brusquement en instant de bug devant cette demande, car comment dire…. « Je travaille illégalement en faisant des tags ! », n’est pas une chose à dire du tout… Bien qu’il en est fier de ce qu’il fait, certes, mais de là à le crier haut et fort…

- Ba……….. J’bosse dans l’art !

… Mensonge qui n’en est pas un, vu que oui les tags sont considérés comme de l’art après tout. Faudrait vraiment qu’il se trouve un boulot plus honnête sur lequel il pourrait franchement parler….

- Enfin vous pouvez m’appeler Heiji ! Et me tutoyer, si vous voulez !

D’ailleurs c’est un miracle que le roux tient encore le vouvoiement, même si il respecte Hayate… Bon ok, il a juste voulu changer de sujet rapidement, histoire que l’homme à la chevelure blanche n’en demande pas plus sur ce « métier ». Essayant de se débarrasser de la panique qui le prend, le caninos boit son verre pour se détendre de nouveau. Bien que le temps que l’homme réponde, il jette quelques coups sur les deux clientes, avec un air qui montre la méfiance…

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Sam 24 Oct - 22:32
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Malgré les apparences, Hayate aimait bien parler. De tout et n'importe quoi, du beau temps et de la pluie. Bien sûr, il n'irait pas jusqu'à poser des questions trop personelles et si son interlocuteur semble gêné, il s'arrêtera tout de suite. En travaillant comme barman, il avait appris que la communication était importante. Une ambiance détendue était un lieu propice à la conversation. Les mots sont légers, sans prise de tête. Et c'était ce qu'il souhaitait pour ses clients. Que son bar soit bien plus qu'un bar : un cocon protecteur où ils pourraient se détendre sans souci. C'était son genre d'endroit auquel il aspirait. Lui-même lorsqu'il entrait sur son lieu de travail, il se sentait à l'aise et détendu.

L'Absol avait toujours été très sensible à son entourage et remarquait les nombreux petits changements dans l'humeur de chacun. Cette sensibilité était présente depuis son enfance et elle lui était aussi bien utile qu'elle pouvait se retourner contre lui par moment. Avec ses pouvoirs psychiques, les sensations étaient accrues mais il arrivait désormais à contrôler le flux, pour éviter d'être trop influencé. Alors, lorsqu'il s'était éloigné de brun, il avait senti son regard le suivre et, par la même occasion, sa méfiance vis-à-vis des nouvelles personnes.

Byakuya espérait de tout cœur qu'il ne se rende pas compte qu'elles étaient humaines. En vue de sa réaction au tout début, alors qu'il lui demandait s'il était humain, il n'y avait aucun doute qu'il ne portait pas les Humains dans son cœur. Il souhaitait qu'il ne fasse pas de bavure et de l'obliger ainsi à le mettre dehors si les choses partaient en vrille. Hayate n'aimait pas spécialement user de la violence mais s'il devait le faire, il n'aurait pas le choix. Surtout que c'était un Caninos... Il ne voulait pas voir son établissement partir en fumée au bout d'un an.

-Ba……….. J’bosse dans l’art !

Le barman releva la légère hésitation mais ne le fit pas remarquer. Mais ça titillait tout de même un peu sa curiosité. Il bossait dans l'art mais ne pouvait-il pas être plus précis ? Peinture ? Musique ? Sculpture ? Était-il artiste ? Musicien ? Chanteur ? Les choix étaient vastes et variés alors, au fond, Hayate n'était pas spécialement satisfait. Peut-être n'était-il pas très fier de ce qu'il faisait actuellement et ne voulait pas en parler ? Bah, qu'importe. Il aura beau se poser de question, il n'aura pas la réponse ainsi. Le mieux serait de demander directement mais il n'était pas comme ça.

-Enfin vous pouvez m’appeler Heiji ! Et me tutoyer, si vous voulez ! 

Qu'on lui laissait autant de familiarités... Hayate n'était décemment pas habitué. Même s'il souhaitait brisé la glace avec ses clients, il n'arrivait pas à les tutoyer, pensant que serait beaucoup trop... familier justement. Il était un simple barman, pas un ami, un bureau des plaintes, faute de mieux.

-Ce sera un peu difficile pour moi mais je ferais de mon mieux.

Hayate eut tout juste le temps de voir les rapides coups d'oeil de Saito vers les deux clientes que ces dernières l'appelèrent pour passer leurs commandes. En quelques minutes seulement, il réalisa les boissons et se pressa de le leur donner. Il reprit enfin sa place derrière le comptoir.

-Vous voulez boire autre chose ?

Préparant un verre à l'avance, ses oreilles perçurent une musique qu'il appréciait beaucoup. Il s'éloigna un instant et augmenta légèrement le son de la chaîne hi-fi qui permettait de diffuser la musique dans toute la pièce. La trompette et la piano étaient les instruments qu'on entendait le plus. Après la musique classique, le jazz était son deuxième style de musique favori.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Ven 13 Nov - 22:43

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


L’arrivé des deux femmes est presque là pour gâcher le plaisir qu’à Heiji de passer ce moment au bar, ne pouvant pas ignorer leur présence. Pourtant il n’a pas envie de faire du grabuge ici, où il s’y plait bien, et encore plus de devoir blesser quelqu’un ce qui pourrait donner une mauvaise réputation à l’établissement, probablement. Ou même abimer le lieu par la colère…. Enfin vu qu’il ne sait pas à qui il a à faire, il se contente juste des coups en leur direction, remplit de méfiance. Car il n’oublie pas que des humains pourraient venir ici, qu’il le veuille ou non.

- Ce sera un peu difficile pour moi mais je ferais de mon mieux.

Enfin comme Hayate répond à sa demande, le caninos retourne les yeux vers lui pour le regarder en même temps qu’il parle. Car c’est bien mieux pour le roux de se concentrer là-dessus et d’ainsi oublier la présence presque indésirable de son point de vue. Il lâche juste un sourire, car non elles finissent par revenir à lui forcément. L’entendant les appeler le patron pour commander, il serre un peu son verre dans sa main, mais pas au point de l’éclater non plus. En fait, cette situation est tellement inconfortable pour lui, surtout quand le caninos tente de ne pas laisser sa colère et sa méfiance prendre le pas.

Alors le temps qu’Hayate s’occupe d’elles, Heiji finit son verre tranquillement en savourant les dernières gorgées. Heureux quand même d’avoir découvert une telle boisson, cette pensée insouciante parvient enfin de le détendre à nouveau. Le pouvoir de l’alcool y est peut-être pour un peu, même si chez lui ça a toujours des effets aléatoires en fonction de son humeur et de la situation… Enfin jusqu’à là, le caninos a toujours eu la chance de ne pas connaitre de débordement à cause de l’alcool.

Voyant le barman revenir au bout de quelques minutes, le roux redresse le regard vers lui. Se décidant définitivement à oublier les deux femmes qui n’ont pas du remarquer sa présence de toute façon, ou s’en moque aussi, il lâche un soupir après un dernier regard lancé vers elles. Lui qui n’a pas l’habitude d’ignorer les autres qui ne lui parait pas agréable à voir sans rien dire, il fait cet effort pour ne pas gâcher complétement cette soirée qui commençait bien jusqu’à là.

- Vous voulez boire autre chose ?

Le caninos se met à y réfléchir rapidement, bien que le fait que la chevelure blanche se mette à bouger d’un coup l’empêche de lui donner une réponse immédiate. Il le suit du regard pour le voir en train de monter le volume de la musique, qui fait froncer un sourcil au caninos. Car oui lui le jazz, c’est pas du tout le genre qu’il écoute, favorisant de la musique plus… Sauvage. Mais bon en fait, ça correspond bien à l’ambiance du bar plutôt… Classe ? C’est vrai que maintenant qu’il y pense, ce bar fait chic en fait. Mais finalement, ce n’est pas comme si cela dérangeait vraiment Heiji, qui apprécie un peu le propriétaire juste en une soirée, c’est pas mal quand même.

- J’vais reprendre la même !

Parce qu’en fait, le caninos ne voulait pas se contenter d’un seul verre de ce liquide qu’il a gouté il y a juste quelques minutes, et la soirée ne fait que commencer, alors il peut se permettre un second verre, peut être le dernier surement ?

- N’empêche, c’calme ce soir, c’toujours comme ça ?

Il suppose que non, enfin il y a très certainement des fois où c’est bien plus dynamique, mais il a envie d’en apprendre plus sur le lieu.

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Lun 23 Nov - 20:25
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Depuis sa création, jusqu'au jour d'aujourd'hui, après 32 ans dans sa vie, Hayate pouvait affirmer qu'il était constamment plongé dans la musique. Sa mère étant musicienne, cette dernière avait pratiqué le piano durant les premiers mois de sa grossesse avant de s'arrêter lorsque son ventre prenait trop place pour qu'elle puisse s'installer convenablement devant l'instrument. Lorsqu'elle était au calme, seule, confortablement installée dans le canapé ou au lit, elle se mettait à chanter, caressant son ventre proéminent d'une main tendre. Du moins, c'était son père qui le lui avait dit. Et il l'imaginait sans peine faire ce geste simple et plein de tendresse. Sa mère était une personne de nature très douce. Ce qui pouvait amener à être effrayé et totalement pris au dépourvu lorsqu'elle était en colère. Bien lui en fasse, il n'avait jamais été les raisons de ce quelques rares crises de colère.

Alors, lorsqu'il avait ouvert son bar, il était inimaginable pour lui de ne pas mettre de la musique pour l'ambiance. Au début, il avait bien pensé à inviter quelques groupes de musique à s'y produire sur la scène mais malheureusement, ses demandes et ses recherches n'avaient aboutis à rien. Il dut se contenter donc de Cds qu'il avait déjà et qu'il diffusait à l'aide d'une chaîne hi-fi dans laquelle il avait investi tout de même pas mal d'argent. Les hauts-parleurs diffusaient un son de très bonne qualité alors il n'avait pas à s'en plaindre et il était même plutôt satisfait du résultat. Mais au fond, il souhaitait de tout cœur que de vrais artistes viennent mettre un peu plus d'ambiance ici. Il était certain que ça changerait complètement la donne et qu'il y aurait beaucoup plus de clients à l'avenir.

Mais pour l'heure, il n'avait que trois clients ce soir alors, ils devaient faire tout ce qu'il pouvait et être au petit soin pour eux. Si les demoiselles ne demandaient pas autant d'attention, en revanche, Heiji était un tout client demandait un peu plus de soin. Surtout que l'arrivée des jeunes femmes l'avaient semble-t-il mis en alerte et il était tendu, jetant des coups d'oeil de temps en temps. Ce n'était pas son genre mais il se disait que peut-être un deuxième verre le détendrait un peu plus. Alors lorsqu'il accepta son offre et s'attela à la tâche en lui préparant la même boisson. Et à peine une minute plus tard, il déposa un autre verre devant le brun et récupéra le verre vide.

-N’empêche, c’calme ce soir, c’toujours comme ça ? 

Dans des gestes modérés, il retroussa les manches de sa chemise et commença à laver le verre à cocktail.

-Pas tout le temps. J'aurai déjà fermé l'établissement depuis un petit moment sinon, répondit-il calmement.

Il fit une pause, regardant la mousse coulée sur ses mains blanches.

-Certains soirs peuvent être comme ce soir mais en temps normal, j'ai au minimum une dizaine de clients ou plus. Tout dépend des jours. C'est un peu un jeu de hasard au final.

Et c'était vrai. Pas plus tard qu'il y a deux jours, il avait eu un afflux de clients incroyables et avait été rapidement débordé. Heureusement, les clients s'étaient montré plutôt aimables et ne s'étaient pas spécialement plains du service. Ils trouvaient même cela très courageux et ne manquaient pas remercier le jeune propriétaire de la soirée.

Une fois le verre propre et étincelant, il ferma le robinet d'eau, s'essuya les mains et s'empara d'un chiffon pour retirer le surplus d'eau sur le contenant. Il rangea soigneusement le verre à sa place et zieuta son verre de whisky qu'il avait délaissé. Les glaçons commençaient à fondre mais il hésitait à continuer à le boire. Il n'y avait plus qu'un seul client mais trois et des femmes qui plus est. Il ne pouvait décemment pas donner une mauvaise image de lui, même s'il n'irait pas jusqu'à boire jusqu'à en être ivre.

Il détourna finalement les yeux. Il allait boire quand il fermera la boutique.

-Je ne veux pas paraître impoli ou indiscret mais... quel âge avez-vous, Heiji-san ?

Cette question le titillait depuis un moment déjà et il imaginait sans peine qu'il devait être plus jeune que lui mais parfois, les apparences étaient trompeuses. Comme il avait un doute, il aurait du poser la question dès le début par protocole. Il ne pouvait pas servir un mineur tout de même ! Mais vu la méfiance qu'il avait montré dès le début, il avait compris qu'il fallait le prendre par des pincettes dans certains cas...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Lun 30 Nov - 16:37

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


Heiji regarde le second verre en train d’être préparé. Car il veut profiter un peu plus du bar, sans pour autant finir ivre non plus. Mais c’est si bon aussi, le caninos ne voulait pas se contenter d'un unique verre, et en finir aussi vite avec la conversation avec Hayate en plus de ça. Autant de chose qui rend cette soirée parfaite, c’est si rare en vérité. Même la musique qui n’est pas au goût du roux et la présence des deux personnes qu’il s’était retenu d’aller agresser pour connaitre leurs natures n’allaient pas gâcher, espérons-le.

Voyant son verre arriver une fois de plus rapidement, le caninos se contente d’un petit merci adressé avec un sourire avant de se presser d’en boire quelques gouttes. Cette fois-ci aussi il prend son temps de savourer, se demandant combien cela va lui couter… Car si le premier verre lui avait été offert en bienvenue, ça ne serait surement pas le cas du second ? Heiji ne sait pas trop, mais il comprendrait si ce n’est pas le cas.

- Pas tout le temps. J'aurai déjà fermé l'établissement depuis un petit moment sinon.

Ce n’est pas faux, en fait. Enfin Heiji s’y attendait, mais il veut savoir comment ca se passe, en temps habituel. Voir si c’est si dur que ça de tenir un bar… Alors du coup, il attend un complément dans la phrase d’Hayate, buvant une gorgée de son verre en le regardant droit dans les yeux.

- Certains soirs peuvent être comme ce soir mais en temps normal, j'ai au minimum une dizaine de clients ou plus. Tout dépend des jours. C'est un peu un jeu de hasard au final.

C’est dur. Enfin pour Heiji, c’est pas du tout un métier qu’il supporterait de faire, comme dit bien avant. Surtout le soir en fait, moment où le caninos aime tellement plus ne rien faire et s’amuser que de travailler…

- C’chaud, enfin vous avez du courage quand même.

Au moins ça pousse un peu plus l’admiration qu’il lui porte, c’est sûr que c’est bien plus simple d’être du côté du client que celui du barman. D’ailleurs en parlant de lui, il parait ne plus vouloir toucher le verre qu’il s’est servi avant l’arrivée des deux clientes, signe qu’il ne voulait pas donner une mauvaise image à leur égard ? Ouah, l’homme fait preuve de professionnalisme qu’Heiji respecte encore plus, là.

- Je ne veux pas paraître impoli ou indiscret mais... quel âge avez-vous, Heiji-san ?

En fait, cette question ne le dérange pas du tout. Lui aussi est curieux de savoir celui d’Hayate, d’ailleurs. Bien que les cheveux puissent lui donner une maturité… Il ne doit pas être si vieux que ça ? En tout cas, même concernant l’apparence les deux hommes sont différents, Heiji faisant tellement bien plus racaille qu’Hayate fait propre sur lui. Au moins, ils s’accordent à leur mentalité, ce qui n’est pas si mal.

- J’ai 20 ans ! Et vous, si ça vous gêne pas de l’dire ?

En tout cas, c’est certain qu’Heiji se montre familier, enfin pas non plus irrespectueux, envers le barman. Avec un sourire agréable sur le visage en lui répondant, montrant sa joie de lui répondre et de le connaitre, un peu plus.

© Jawilsia sur Epicode




Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Lun 7 Déc - 7:02
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

-C’chaud, enfin vous avez du courage quand même. 

Il était vrai que s'occuper d'un établissement comme celui-ci n'était pas une mince affaire lorsqu'on était seul. Surtout lorsqu'il y avait pas mal de monde. Il gagnait suffisamment pour payer toutes ses factures et vivre confortablement mais pas assez pour engager deux personnes supplémentaires. Mais inévitablement, il allait ne plus pouvoir tenir la cadence s'il gérait tout lui-même. Il lui faudrait au minimum deux serveurs pour gérer le service en salle. Pour ce qui étaient des comptes et de la paperasse, il pouvait gérer cela tout seul. Cela faisait désormais un an qu'il avait ouvert. Il se donnait un an de plus pour voir comment les choses évoluaient avant de poser une annonce pour recruter deux serveurs.

-Je fais ce que je peux, répondit-il humblement en souriant.

Ce n'était pas son genre de demander une information aussi personnelle que l'âge mais au fil de la conversation, la façon de parler d'Heiji était bien différente de la sienne. Le brun était beaucoup plus relax et familier alors lui parlait sur un ton plus formel et ceux en toutes circonstances. Sauf avec ses parents. Ces derniers étaient les seules personnes qu'il tutoyait. Il n'avait pas des amis proches et il prit conscience que sa vie sociale était un peu vide. Ce qui était un peu triste mais pas dérangeant. Il était peut-être temps de s'ouvrir un peu plus aux autres. Être de l'autre côté du comptoir plutôt que de servir ne devait pas être désagréable en soit. Il fallait qu'il le temps un jour. Quand il aura le temps.

-J’ai 20 ans ! Et vous, si ça vous gêne pas de l’dire ? 

Ils avaient douze ans de différence donc. Presque une génération les séparaient. Ce qui expliquait leurs façons de parler – et sans doute de penser – très différentes. Il ne se souvenait pas avoir parlé comme le faisait Saito avec autant de familiarité à son âge. De plus, il ne paraissait pas pour un homme d'une trentaine d'année au premier coup d'oeil. Ses cheveux immaculés trompaient souvent ainsi que son teint un peu pale. Mais lorsque l'on faisait vraiment attention, son visage était relativement jeune et il avait une bonne carrure, un corps solide et musclé.

-Je vous imaginais un peu plus jeune, sans vo- sans te mentir, se reprit-il un peu hésitant. J'ai 32 ans, mais les gens ont tendance à me vieillir un peu.

À peine avait-il prononcé ses mots qu'une des demoiselles à l'autre bout de la salle le héla pour qu'il remplisse leurs verres. Il s'excusa une nouvelle fois auprès du Caninos, quitta le comptoir pour récupérer les verres et prépara la même chose dans de nouveaux verres. Le tout s'effectua en quelques minutes seulement, Hayate connaissant la composition de ses boissons sur le bout des doigts.

Lorsqu'il reprit sa place au comptoir, un homme, la trentaine avancée habillée d'un costume entra dans son bar. Un attaché-case était coincé son bras et les traits tirés de son visage étaient témoins d'une longue journée de travail. Il était près de 22 heures après tout et certains finissaient relativement tard. Par chance, c'était un habitué des lieux et un hybride. Il vint donc s'installer au comptoir et salua le barman d'un sourire légèrement fatigué.

-Bonsoir. Je vous sers comme d'habitude ? Demanda Byakuya plus par politesse que par nécessité.
-Votre whisky est toujours le bienvenue, Hayate.

Il déposa le verre remplit d'une liquide ambrée accompagnée de deux glaçons sur un sous-verre et le poussa doucement vers son client. Il aurait bien aimé que tous les soirs soient aussi tranquilles mais s'il voulait avoir son gagne-pain, il devait avoir un peu plus de client. Hayate n'allait pas se plaindre. Du moins, pas à haute voix...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Dim 24 Jan - 13:03

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


Encore une gorgée de sa boisson ingurgitée, et Heiji se demande ce qu’il fera ensuite de sa soirée une fois sortie du bar. Rentrer ? Peut-être, mais en même temps il n’a pas l’envie non plus de retourner tranquillement chez lui après ça… Bon ba trainer dehors, alors ? Ouais, ça serait peut-être mieux… Enfin, le roux préférait se remettre dans le moment présent, on verra bien après tout une fois dehors. Là, il voulait bien plus rester attentif au bar et à l’homme face à lui.

- Je vous imaginais un peu plus jeune, sans vo- sans te mentir. J'ai 32 ans, mais les gens ont tendance à me vieillir un peu.

Le caninos fronça vivement les sourcils, autant surprit par l’âge qu’Hayate venait d’énoncer que par sa remarque sur le sien. Enfin, cela ne devrait tellement pas être étonnant étant donné qu’Heiji parle aussi familièrement et s’habille comme un jeune de 17 ans, fallait pas s’attendre à ce qu’il fasse plus de la vingtaine. Mais Hayate lui, c’était l’inverse une fois de plus. En même temps, en tant qu’Absol c’était logique que ses cheveux soient blancs… Il ne put rien dire qu’on demanda le barman, alors le roux le regarda se déplacer… En direction de ces filles, encore. Enfin évidement, elles n’allaient pas rester là sans boire, comme lui qui a demandé un second verre.

Donc il attend, examinant l’homme travailler si sérieusement. C’est vrai qu’il parait tellement mature comparé à lui. Pourtant, ils ont tout juste 12 ans d’écart uniquement, enfin c’est déjà pas si mal ? Heiji se demande bien ce qu’on vivre en ayant cette distance en âge… Peut-être pas grand-chose ? Enfin, on peut penser que la « sagesse » qui dégage du barman est plus dû à son caractère de base qu’à son âge véritablement, peut-être. Qu’importe, ce n’est pas maintenant que le caninos allait demander un rapport détaillé sur sa vie quoi.

- J’vois, vrai que vous les faites pas trop.

Il lâcha cette remarque une fois revenu vers lui, avec un faible rire qui ne se voulait pas méchant, juste légèrement plaisantin. Car non il ne se moquait pas de lui, ce n’est pas du tout son genre. Mais autant prendre ce décalage entre le physique et l’âge réel en riant, après tout. Le temps d’une nouvelle grosse gorgée, voilà un nouveau client qui franchit la porte. Alors le caninos regarda, surtout qu’il se posa vers lui au comptoir. Mais visiblement lui revient d’une journée dure de travail, car en plus de paraitre fatigué, il est habillé comme un vrai employé de bureau.

- Bonsoir. Je vous sers comme d'habitude ?

- Votre whisky est toujours le bienvenue, Hayate.

Un autre habitué donc. Heiji le regarda attentivement, lui son air fatigué et son verre qu’il finit par avoir à la main. Même si il parait totalement différent de lui, et qu’il est clair que le roux ne voudrait jamais être à sa place… En soupirant faiblement, il boit finalement les dernières gorgées de sa boisson. Ce qui le déçoit un peu, mais en même temps ce verre n’allait pas rester remplit éternellement… Le roux le pose sur le comptoir, avant de relever les yeux vers Hayate.

- J’vais y aller… J’dois combien, du coup ?

Mais la question resta sans réponse pour le moment, car un autre arrivant encore fit son apparition. Ouvrant brusquement la porte, cela eut le mérite d’attirer le regard de ceux présent au bar, et d’Heiji donc qui était en train de se lever à cet instant précis. C’est un homme qui avait l’air d’avoir un sacré coup dans le nez déjà qui fit son apparition, approchant le barman au comptoir d’un air tout sauf sympathique.

- File-moi un verre de vodka !

Clignant des yeux avec un regard assez blasé, le roux fixe ce type trop menaçant et perturbateur… Comme lui des fois, mais pas au point de plomber l’ambiance d’un bar. En tout cas, pas celui-ci, et pas de cette manière.

- Allez grouille toi de m’en donner un !

C’est qu’il en voulait un, même si le fait qu’il approchait le comptoir en marchant en zigzag prouvait qu’il avait déjà fait un sacré tour des bars. D’ailleurs, il manqua de tomber avant d’arriver de rejoindre le comptoir. Et Heiji, il regardait dépité avant de tourner les yeux vers l’adulte à la chevelure blanche pour voir comment il allait réagir.

© Jawilsia sur Epicode



Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» rendez-vous mystérieux
» Une élève sérieuse pour un professeur sérieux.
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-