Partagez | 
 

 Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Ven 29 Jan - 13:16
Sérieux, il y a un bar ici?!
avec heiji saito

Le temps que pouvait passer un client au bar n'était pas réellement présivible. Voir pas du tout. L'arrivée et l'heure du départ changeait selon plusieurs facteurs comme l'âge ou la profession du client. Mais ces facteurs-là n'étaient pas véridiques en soit. Mais ceux qui restaient les plus longtemps étaient évidemment le groupe d'amis venu pour se détendre autour d'un verre. Ils pouvaient rester là, à discuter et rire pendant des heures, sans voir le temps passer. Et ceux qui étaient bien habillés, talons pour ses demoiselles et chemises impeccables pour ces messieurs, on pouvait aisément deviner qu'ils iraient par la suite dans la dernière boîte de nuit branchée. Les personnes seules ne restaient évidemment pas très longtemps, pas plus d'une heure, et ne venaient là que pour se détendre également, faire le vide et se relaxer au rythme de la musique classique ou jazz. Très souvent, les gens qui passaient la porte de son bar étaient bien habillés, sûrement à cause de la décoration intérieure qui donnait un aspect chic mais sobre.

Mais Heiji faisait un peu exception à la règle avec sa tenue urban street – du moins, c'est ce qu'il supposait mais Hayate ne connaissait pas grand chose à la mode. Et son apparence d'adolescent dénotait un peu avec le lieu en lui-même, plus encore avec le nouveau client qui était arrivé, et dont l'âge chatouillait bientôt les quarante ans.

Le roux avait finalement terminé sa boisson mais ne donna pas de signe de vouloir une troisième tournée.

-J’vais y aller… J’dois combien, du coup ? 
-Ca fera-

La porte en verre s'ouvrit brusquement sur un nouvel arrivant. Des fois, Hayate s'inquiétait pour les deux battants, craignant qu'un jour ou l'autre, avec un peu d'autre force, le verre se brise en milles morceaux. Mais il avait d'autres inquiétudes pour la soirée à en juger par l'état... plus que douteux de l'homme qui venait de faire une entrée plus que remarquée. Du coup de l'oeil, les deux jeunes femmes qui discutaient tranquillement avaient coupé court à la discussion, surprise par le vacarme causé. Le barman n'eut pas le temps de le saluer qu'on l'agressa.

- File-moi un verre de vodka !

Un soulard donc... L'albinos se demandait bien combien de bar il avait le tour avant d'atterrir chez lui. Beaucoup, à en juger l'odeur forte qu'il dégageait et par sa démarche vacillante. C'était la toute première fois qu'il faisait face à ce genre de situation alors il se sentait légèrement nerveux bien qu'il ne le montre pas spécialement.

-Allez grouille toi de m’en donner un !
-Je vous prierai de rester poli Monsieur et de ne pas déranger les autres clients présents.

Bizarrement, il sentait que les mots n'allaient pas lui faire reprendre la raison et qu'il allait devoir user de sa force pour calmer le jeu. Il n'aimait pas spécialement ça mais il fallait bien le faire pour ne pas ternir la réputation de son bar.

-T'es bouché ou quoi ?! Sers-moi un verre de vodka ! Et maintenant !!

Et pour avoir été ignoré, la colère de l'ivrogne monta d'un cran si bien qu'il abattit son point sur le comptoir en bois, faisant renverser le verre à whisky de son autre client.

-Vu votre état d'ébriété avancé, il est préférable que vous ne buvez pas plus d'alcool pour la soirée, ajouta Hayate calmement.
-Je bois ce que je veux, bordel ! Et je veux un verre de vodka !! T'es qui pour refuser de servir un client ?!
-Je suis le propriétaire du bar, je me garde le droit de servir ou non à mes clients.

Le calme olympien de l'Absol mettait à bout de nerf l'ivrogne. Mais il n'en avait pas fini avec lui.

-Tant que vous n'aurez pas une attitude plus correcte, je ne vous servirai rien. Si vous continuez à déranger, je me verrai forcer de vous faire quitter mon établissement.
-Viens essayer alors !

S'il avait été ivre, il aurait certainement pu remarqué qu'Hayate n'était pas un gringalet, loin de là ! Mais l'alcool avait du trop lui monter à la tête pour qu'il comprenne quoi que ce soit désormais. Un bref soupir discret, et le barman sortit de derrière le comptoir et s'approcha du perturbateur qui était prêt à en découdre puisqu'il n'attendit même pas que l'albinos soit prêt pour tenter de lui coller une droite. Mais en vain. Il visait complètement à côté. Byakuya en profita pour immobiliser son bras, sa poignée de fer l'empêchant de se d'éloigner de lui. L'hybride devait faire une tête de plus que lui, aussi il avait été facile de l'intimider.

-Je vous prierai de sortir de mon établissement, Monsieur.

Ses mots avaient été prononcés d'un calme presque effrayant. On pouvait sentir la menace qui s'y cachait implicitement. L'ivrogne se figea lorsqu'il croisa le regard du propriétaire des lieux. Une partie de sa mèche s'était dégagé de son visage. Son regard saphir avait laissé place à deux rubis à la teinte menaçante. Ou bien, c'était l'alcool qui le faisait voir n'importe quoi. L'homme ivre déglutit péniblement, des sueurs froides dégoulinant de son dos. Lorsque la pression se relâcha finalement sur sa main, il prit ses jambes à son cou, et ne revint plus jamais.

Une fois le trouble-fête parti, l'hybride soupira, relâchant ses épaules. Il se tourna vers ses clients s'inclina respectueusement.

-Je vous présente mes excuses pour ce désagrément.

Il se redressa finalement, attrapa un chiffon et essuya le whisky renversé, et resservit un autre verre. Il se dirigea finalement vers la caisse du bar, entra la somme que devait payer Heiji et lui tendit l'addition.

-Voilà l'addition.

Comme la maison avait offert le premier verre, il ne payait que sa deuxième consommation. Et le prix resta néanmoins raisonnable bien que, vu sa position géographique, les gens s'attendaient souvent à voir des prix élevés et se servait ainsi plusieurs fois dans la soirée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avalon • Membre
Messages : 306
Pokédollards : 90
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 24
Localisation : Dans la rue, le plus souvent
Je suis (Inrp) : Hétéro et célibataire
Je ressemble à : Misaki Yata (K Project)
Double compte : Mei Ito ~ Noboru Miura ~ Lucy Lloyd ~

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Morsure ♦ Lance-Flamme ♦ Bélier ♦ Crocs Feu
Race Pokemon/ Métier: Caninos/Taggeur
Team/Dresseur/Equipe:
Avalon • Membre
MessageSujet: Re: Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)   Lun 15 Fév - 11:11

Sérieux, il y a
un bar ici ?!

feat Hayate Byakuya


C'était une soirée calme sans soucis, jusqu'à la. Mais voilà qu'une fois Heiji décidé à sortir, un homme fait irruption sans montrer aucune sympathie pour ceux présent au bar. Et encore moins pour Hayate, à qui il lui ordonne de le servir alors qu'il n'est déjà pas dans un chouette état. C’est les sourcils froncés que le caninos regarde l’alcoolique de service, qui approche dangereusement… Et surtout de façon pitoyable le barman, en tanguant ainsi. Enfin, il est certain que cela a attiré les regards des quelques clients présents à part le roux. Qui est d’ailleurs sur le point d’intervenir, en voyant que l’homme est bien en colère et surement prêt à peter un câble. Enfin il l’aurait fait, si en ne regardant pas rapidement d’un coup d’œil l’Absol il peut voir que celui-ci était prêt à agir, en même temps c’est lui le patron du bar, ce qui est donc normal.

- Je vous prierai de rester poli Monsieur et de ne pas déranger les autres clients présents.

Forcément, à la fois les mots du propriétaire n’est pas vraiment utile pour calmer l’homme, mais en même temps il l’énerve encore plus en ne répondant pas à sa demande. Au point qu’il approche encore plus et se met à taper du poing sur le comptoir, renversant le verre de l’adulte fronçant les sourcils.

-T'es bouché ou quoi ?! Sers-moi un verre de vodka ! Et maintenant !!

Et c’est bien l’état dans lequel le caninos souhaite se retrouver un jour malgré que l’alcool soit une chose qu’il aime… Pas au point d’en être dépendant certes, l’étant bien plus pour la cigarette en fait… Enfin dans tous les cas, le roux n’aimerait jamais se retrouver à la place du bourré de service, qui est toujours à fixer Hayate avec son air colérique, alors que l’adulte reste étrangement calme.

- Vu votre état d'ébriété avancé, il est préférable que vous ne buvez pas plus d'alcool pour la soirée
-Je bois ce que je veux, bordel ! Et je veux un verre de vodka !! T'es qui pour refuser de servir un client ?!
- Je suis le propriétaire du bar, je me garde le droit de servir ou non à mes clients.

Et en fait, voyant qu’Hayate garde son calme et gère la situation, les clients se contentent de regarder en silence la scène. Même Heiji, qui avait été prêt à agir au tout début reste bien silencieux.

- Tant que vous n'aurez pas une attitude plus correcte, je ne vous servirai rien. Si vous continuez à déranger, je me verrai forcer de vous faire quitter mon établissement.
- Viens essayer alors !

Hayate n’hésite pas à sortir de derrière le comptoir, toujours aussi calme en approchant l’homme qui essaye de le frapper. Le loupant à cause de son état déplorable, il finit par se faire chopper le poignet par l’Absol. Un silence se fait dans le bar de nouveau, pendant que les deux hommes se dévisagent.

- Je vous prierai de sortir de mon établissement, Monsieur.

Etant face au visage d’Hayate, le caninos put autant remarquer que l’employé de bureau que l’agressive les yeux devenant subitement rouge, alors que le regard calme laissait apparaitre une crainte que tous les trois pouvaient ressentir, surtout l’alcoolique en fait. Et bien qu’il était au début décidé à avoir son verre ici à raison de ses poings, le voilà à s’enfuir une fois qu’il en a l’occasion. Alors le calme revient enfin, sous le soupir du patron qui se retourne vers ses clients en s’inclinant.

- Je vous présente mes excuses pour ce désagrément.

Bien que personne ne va en vouloir à lui pour l’ambiance que cela a mis pendant quelques minutes, Hayate se montre tout aussi poli que depuis le début. Et Heiji… Ba il est en admiration, là. D’ailleurs, cela se voit légèrement à son regard qui fixait le patron en train de nettoyer le comptoir taché de Wishky avant d’en resservir un au client.

- Trop fort…

Ce n’est pas dit de vive voix, mais surement que cela n’avait pas du échapper à la cible de ce compliment. Enfin l’admiration est quand même une chose rare chez Heiji, alors c’est sûr que pour lui il y avait de quoi si Hayate en avait été capable. C’est vrai que ça serait bien, si le caninos pouvait régler les choses comme lui… Dans le calme. Mais bon, c’est impossible chez lui après tout.

- Voilà l'addition.

- Ah ouais !

Le roux se saisit de la note, la regarde rapidement puis prit sa carte bleue pour payer. Une fois ceci fait, il lache un sourire à l’homme.

- J’reviendrais en tout cas. Bonne soirée !

Vrai qu’il ne manquera pas de remettre les pieds ici, quand bien même l’établissement fait assez luxueux, il s’y est senti bien. Hayate et sa sympathie y est pour pas mal on va dire, en plus que les boissons y sont bonnes. Bref, autant de chose qui fait qu’Heiji compte revenir souvent, et qui ne se plaint pas du tout de sa soirée. Peut-être même qu’un jour, il pourrait y amener quelqu’un ? Ou y faire une rencontre, qui sait… Peut-être oui, seul le destin le dira, après tout.

© Jawilsia sur Epicode




Heiji vous gueule dessus en #C03000

Friends, important links:
 

Le meilleur est dans le cookie!:
 

Merchiiiii les gens ♥
Un magicarpe d'Oswald, un de Noa et un de Matthiou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sérieux, il y a un bar ici ?! (Hayate)
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» rendez-vous mystérieux
» Une élève sérieuse pour un professeur sérieux.
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-