Partagez | 
 

 Parait qu'il y a du danger [PV Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Jeu 15 Oct - 21:21

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Se promener dans Johto c'est sympa... Si on oublie le fait que cette région était tout l'inverse de Kanto. Au moins ce dernier savait être un minimum moderne, là tout respire la verdure et la gadoue. Les villes possédaient une certaine tristesse pour celui dont la vie est issue de la technologie.

Mewtwo trainait pour une fois dans cette région, parce qu'il n'avait rien de mieux à faire. Observer les gens de haut ça va un temps, mais il faut aussi pouvoir les côtoyer, à son plus grand malheur, pour les connaître. Et bien que Rosalia possédait son petit charme historique, elle ne valait pas le lac colère et son air chargé d'oxygène et d'azote. Bon par contre c'est toujours un coin pour pêcheurs et jeunes couples donc niveau sociabilité on repassera. Mais cela reste quand même un coin où il est bon de s'y allonger et de regarder la surface de l'eau en repensant à la colonie de Magicarpes qui s'y trouvait il y a de cela fort longtemps.

John se rappelait aussi, pour en avoir entendu l'histoire, du Léviator rouge dont l'évolution avait été forcée par une bande de criminels. Le nom du lac sembla à l'époque très approprié pour cet évènement, mais maintenant ? Il n'y a pas de décor plus calme et reposant que cet endroit, ce qui pouvait prêter à rire. Les touristes doivent se poser la même question à chaque fois qu'ils entendent parler de cet immense étendue d'eau. Il y a même des enfants qui y jouent au bord de l'eau... Beaucoup d'enfants.


- Bon les enfants écoutez moi !

Un coup de sifflet se fit entendre, ce qui agaça le clone qui n'aimait pas tant que ça les bruits stridents. La femme qui prit la parole devait avoir un peu moins de la trentaine et elle possédait toutes les qualités du monde, sauf celui d'être autoritaire. Sa voix était légèrement grave et surtout très forte, ce qui faisait que malgré la distance entre le groupe et Mewtwo, il pouvait tout entendre.

- Aujourd'hui vous allez devoir passer votre examen en forêt. Je vais vous distribuer à chacun un papier qui vous donnera les directives principales, alors vous avez intérêt à les suivre si vous voulez marquer des points !

Ces gamins devaient avoir la quinzaine pour passer un examen en plein air. Mewtwo se grattait la nuque tandis qu'il les fixait de sa position, allongé sur l'herbe sec. Le ciel commençait légèrement à prendre des couleurs rougeoyantes, signifiant que la nuit allait tomber pour bientôt. Ce qui veut dire qu'il s'agissait sans aucun doute d'un examen de survie, ou d'un moyen pour le corps enseignant de faire des économies pour la cantine. John était à la fois amusé de voir autant de petits humains tenté de passer dresseur pokemon, ou éleveurs qui sait, mais aussi agacé qu'il ne puisse pas profiter de la densité de la forêt pour lui tout seul.

Bah, il pourra bien partager avec ces gamins de toute façon. Le territoire est assez grand pour tous.


- Si vous avez des question ou un souci, n'oubliez pas de venir nous trouver ici au Lac !

A peu près deux heures plus tard, la nuit tomba enfin. John se tenait en plein milieu des troncs et des feuilles mortes d'automne, les mains dans les poches à la recherche de quelques baies pour calmer sa faim. Une chance que son sens du goût n'a pas changé dans ce corps humanoïde, bien qu'il trouva une affection pour la viande que John ne possédait pas auparavant.

Tandis que le clone pensait pouvoir passer tranquillement sa nuit, il entendit des bruits pas loin de lui. cela ne ressemblait pas à des voix mais plutôt à des bruits de pas, comme si quelqu'un courait à travers cette forêt. Sauf qu'il n'y eut pas le temps de se demander pourquoi que déjà on heurta le corps géant de notre personnage.


- P-Pardon...
- Eh bien qu'est ce qu'il y a ? On ne regarde pas devant soi ?

Mewtwo usa de sa voix profonde pour parler à ce jeune coureur. Ce dernier était seul, et personne ne semblait venir le voir ce qui était assez étrange...

- C'est que... Je me suis perdu, et j'ai cru que quelqu'un me poursuivait...

Mais quel mignon petit débile que voilà. Si quelqu'un t'a perdu, forcément qu'on partira à ta poursuite pour te retrouver. John faisait mine de ne pas comprendre la menace et tapota le crane du gars avant de tenter de le rassurer brièvement. Peut-être qu'il existe encore des pokemons qui vivent à l'état sauvage, des membres d'Avalon qui s'amusent à perturber les cours, ou tout simplement de mauvais blagueurs qui ne connaissent pas les limites. En tout cas, Mewtwo comptait bien escorter cet élève jusqu'au lac, de toute façon cela ne durera qu'un quart d'heure vu leur position.

Espérons juste que personne n'a en tête l'idée d'attaquer des mineurs... Car la colère d'une arme vivante fait peur à voir...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mar 10 Nov - 13:57

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Le plein air, la forêt, le magnifique lac colère tout proche… Tout cela sent les vacances non ? Ou au moins un petit week-end d'escapade en pleine nature assez reposant, lorsqu'on aime ce genre d'activité en tout cas. Pour Akira qui aimait particulièrement la nature et même au point de se déplacer uniquement à vélo pour ne pas polluer, cette sortie s'annonçait comme un véritable petit plaisir. Il se voyait déjà en vacance, profitant du calme, loin de l'agitation de son labo. Bon, seul petit bémol, les prises pour brancher la machine à café se faisaient atrocement rares dans le coin. Mais pas de panique, notre homme avait tout prévu en apportant une petite cafetière, très pratique d'utilisation et qui ne demandait que d'être posé au-dessus d'un feu pour fonctionnait… Et comme il serait grotesque d'imaginer un feunard en manque de feu, nous pouvons dire ici sans trop nous avancer que ce cher Akira ne risquait pas de manquer de caféine. Le voilà donc sauvé et prêt à passer un excellent week-end de vacance très reposant. Mais étrangement, notre homme avait l'impression d'oublier quelque chose dans tout cela… Qu'est-ce que cela pouvait être… Non franchement il ne voyait pas là. Pourtant, lorsque de l'agitation se fit entendre, accompagné de voix de jeune pré-adolescent déchainé, notre professeur du bien se rappeler d'une chose. Il était là pour surveiller des élèves.

Cela ne lui arrivait pas souvent, puisqu'il travaillait comme scientifique à Rosalia et ne faisait que quelques sauts à l'école pokémons de la région de temps en temps. Mais pour ce genre de sortit en général, on le trouvait plutôt qualifié, compte tenu du fait qu'il était à l'aise en pleine nature et savait remettre les élèves en place d'un regard quand le besoin s'en faisait sentir. Il faut bien dire qu'il avait la réputation d'être coriace le prof et facilement agacé aussi, alors en général, on évitait de le chercher et c'était tant mieux selon lui. Seulement voilà, tout le monde n'était pas doté de ce talent naturel à donner l'impression aux enfants qu'il pouvait être dévoré sur place à tout instant. La collègue d'Akira en était pour l'heure une preuve vivante, tant elle avait du mal à capter l'attention de la jeunesse avoisinante pour leur expliquer les consignes de l'examen qu'ils étaient en train de passer. En même temps, elle n'était pas aidée. Il y avait bien plus de distraction autour d'un lac que dans une salle de classe. Bien entendu, Akira pourrait être gentil et l'aider à se faire écouter, mettre tous ces petits chenipan… Ou chenapan en rang et les faire obéir… Mais il fallait bien avouer que la scène était tellement comique ainsi qu'il ne pouvait se résoudre à tout gâcher ! Ainsi donc, Akira avait fait ce qu'il y avait de mieux à faire selon lui, il avait posé ses fesses sur une souche d'arbre juste à côté d'elle et s'était détendu en attendant qu'elle finisse son petit discours. Sa seule intervention notable fut le chapardage de son sifflet lorsqu'elle ne faisait pas attention… Cette chose faisait un bruit particulièrement agaçant, surtout pour quelqu'un qui avait d'aussi grande oreille sur la tête qu'Akira.

Mais n'allez pas croire pour autant que notre homme ne comptait pas lever le petit doigt de toute la sortie scolaire… Non, tout de même pas, il n'était pas si flemmard après tout. Il ne voyait juste pas l'intérêt de s'en mêler alors que sa chère collègue faisait cela très bien. Ou faisait cela, tout simplement. Pour preuve de sa bonne volonté et de sa participation, notre homme se donna même la peine de noter les équipes de deux élèves qui seraient intéressante à former, avant de bien évidemment donner la liste à sa collègue pour qu'elle mette tout cela en place et donne le départ de l'examen. Oui, il était un pacha, mais il assumait. Cela dit, il n'avait rien d'un monstre tout de même. Voilà pourquoi, lorsque la nuit commença à montrer le bout de son nez, il répondit presque immédiatement à la demande suppliante de sa collègue de faire du feu. Il aurait pu le faire de lui-même aussi… Mais cela avait été tellement distrayant de la regarder se battre avec sa boite d'allumettes et des brindilles, qu'il n'avait pas eu le cœur à l'interrompre avant qu'elle n'en fasse la demande. Un sadique ? Ou cela ? Ahem… Quoi qu'il en soit, le campement des professeurs fut bien vite établit et même plutôt confortablement. Les élèves ne devaient pas s'être débrouillés aussi bien pour la plupart, mais cela, ce serait à Akira d'en juger, car oui, ce serait lui qui irait faire une petite ronde pour voir si tout se passait bien. Il n'était pas non plus du genre à laisser sa pauvre collègue sans autorité se paumer toute seule dans la forêt après tout… Même si cela serait amusant sur le coup, devoir le chercher après coup le serait beaucoup moins.

" Bien, je vais vérifier que tout se passe bien et faire le tour des campements discrètement. Je ne devrais pas en avoir pour plus de deux heures. Restez ici et appelez-moi si un problème se présente. Et si un élève revient ici en courant parce qu'il a peur du noir… Eh bien… Euh… Débrouillez-vous. "

Eh bien quoi ? Il n'avait rien d'une maman poule, il n'avait donc aucune idée de comment réagir face à ce genre de cas. Bon, suggérer que sa collègue pouvait mieux gérer parce qu'elle était une femme était un poil machiste… Voilà pourquoi il ne s'était pas donné la peine de le souligner, mais selon lui oui, elle était mieux équipée que lui face à ce genre de problème !... Elle avait elle-même des enfants d'ailleurs ? Bonne question, peut-être devrait-il plus s'occuper de connaitre ses collègue quelques fois, mais qu'importe. Le feunard était donc partit faire sa ronde, observant discrètement le campement qu'avaient établit les élèves sans se faire voir, car c'était un exercice où ils devaient apprendre à se débrouiller seul après tout. Bien sûr, il ne risquait rien et le professeur ne risquait pas de les laisser dans la galère sans agir. Mais il avait confiance aux cours qu'ils avaient reçus et était certain qu'ils se débrouilleraient à merveille. Seulement voilà, alors qu'il avait déjà repéré la moitié de ses élèves, le professeur vit son attention détourné par un élève qui sortait d'un buisson en courant, passant alors à pleine vitesse à côté de lui comme s'il avait le diable en personne à ses trousses… Avant de faire demi-tour en se rendant compte qu'il avait dépassé son professeur. La mine déconfite d'Akira en disait long sur le ridicule de la scène, mais qu'importe. Au bout d'autant d'années à enseigner, il en avait vu d'autre le bougre.

" Alors Henri, tu as vu une araignée ? "
" C'est… Là-bas, y a…. Enorme et en plus… " Fit l'élève en haletant après cette course de dératé.
" Une très grosse araignée ? " Rétorqua le professeur, se retenant de lever les yeux au ciel. " Si tu reprenais ton souffle, ça serait nettement plus simples pour tous les deux. "

Certes, il n'avait pas l'air de comprendre le danger imminent qui les menaçait et pour cause, des élèves qui paniquaient et se mettaient à voir des monstres à tous les coins de forêt, il y en avait toujours des tas. Calme et patient, car il pouvait l'être quand il le voulait, le professeur écouta donc le garçon qui lui disait avoir vu un monstre –tient, qu'est-ce qu'on disait – qui apparaissait et disparaissait, comme s'il était entouré d'une brume peu naturelle à ses yeux. L'idée du monstre n'effleura bien entendu pas un instant l'esprit d'Akira, cela n'existait pas tout simplement. Mais pour lui, ce que son élève lui expliquait, si on retirait une bonne dose d'imagination ressemblait peut-être à un pokémon de type spectre… Soit un sauvage qui vivait dans le coin et n'aimait pas être dérangé, soit quelqu'un qui voulait tout simplement faire une mauvaise blague selon lui. Ce qui déplaisait bien entendu à Akira… D'où venait-il gâcher son examen bien pépère celui-là ? Encore que, cela aurait pu être marrant s'il avait été au courant avant, une sorte de test en situation réelle sur le fait de paniquer ou non en pleine forêt. Indiquant la route du campement des professeurs au garçon, Akira lui demanda donc d'aller attendre là-bas, en lui disant bien que s'il croisait un autre élève, il ne devait surtout pas lui parler de ce qu'il avait vu. Bien entendu, Akira n'avait aucune idée de son sa consigne serait écouté ou non, mais il n'avait pas le temps de raccompagner le garçon.

Les équipes avaient été faite par deux et un seul élève avait croisé la route d'Akira, ce qui voulait dire que l'autre était on ne sait où en pleine nature et probablement mort de trouille en plus. Génial. Le Feunard partit donc immédiatement à sa recherche, ratissant la zone jusqu'à entendre des bruits pouvant lui indiquer de la vie humaine dans cette forêt. Sa première tentative fut un échec et il tomba sur un autre groupe d'élèves, qui eux n'avaient rien remarqué d'étrange. Lorsqu'enfin il retrouva l'élève qu'il cherchait, celui-ci n'était visiblement pas seul pourtant. Méfiant, le renard s'approcha donc des personnes en face de lui pour découvrir son élève accompagné d'un homme qu'il n'avait encore jamais vu. Jetant un regard méfiant à celui-ci, il préféra tout de même s'adresser à son élève en premier.

" Tu vas bien mon garçon ? Qu'est-ce qu'il ta pris de t'éloigner ainsi, on vous a déjà répété de ne pas courir comme ça dans n'importe quel direction, c'est le meilleur moyen de se perdre. "
" Oui ça va Professeur, mais… Y avait un truc bizarre dans la forêt. "
" Hm… Je sais, ton copain me l'a dit. " Il rapporta alors son attention vers le visage inconnu." Peut-être l'avais vous vu vous aussi monsieur ? Je suppose qu'une version non touché par l'imagination infantile m'aiderait à déterminer ce qui perturbe l'examen. "

Le professeur ignora tout bonnement son élève qui lui disait que l'imagination n'avait rien à voir là-dedans. Pourtant, en général, cela avait toujours une grande part, même chez les adultes quelque peu impressionnable. Mais quoi qu'il en soit, la présence de cet inconu ici, alors que des choses étranges se déroulaient non loin intriguait tout de même le professeur, voilà pourquoi il tenta vite d'en savoir plus.

" Vous vous êtes perdu ? Ou peut-être vivez-vous là. Si c'est le cas, désolé de vous déranger, mais j'aimerais bien trouver ce qui cause du tort à mes élèves voyez-vous. "

Et qu'importe qui cela serait, cette personne passerait un sale quart d'heure… Mais mieux valait espérer que cela ne soit qu'une blague.



FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mer 11 Nov - 1:21

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Le petit, un gamin ayant probablement une quinzaine d'années et mesurant à vue d’œil un bon mètre soixante, ce qui n'est pas beaucoup loin de moi l'idée de se moquer, arborait de courts cheveux blonds et un visage pas très rassuré. Voilà donc le compagnon du moment, un gamin court sur pattes un peu trop peureux pour passer la nuit en foret. Non parce que les monstres, les apparitions, tout ça n'existe plus depuis longtemps ! Merci Arceus, on a plus que des bipèdes qui font peur avec des histoires à dormir debout. Puis bon, niveau histoires Mewtwo pourrait en raconter une belle... Mais on va éviter, l'important n'était pas de surenchérir mais bien de calmer le futur dresseur.

D'ailleurs c'est ça un aspirant dresseur ? Un enfant en pleine transition entre les âges innocents et la vie adolescente devrait être un poil plus... Développé, non ? Parce que là le légendaire avait vraiment l'impression de se trimbaler un poupon tout frais sorti de l’œuf. Ok il a cette fâcheuse manie de traiter tout le monde comme de naïfs petits bébés, ce qui est compréhensible quand on sait que la personne ne compte plus ses années, mais là il n'y avait même pas d'effort à faire. Ce gamin était un vrai... Un vrai gamin ! Sa voix fluette, son visage mince et lisse, son corps frêle et fragile... Comme pour les pokemons, on peut y voir de tout dans l'étendue de l'humanité.

Mais revenons à cette monstrueuse histoire de monstre ! Déjà Mewtwo n'y accordait aucun crédit. Le témoin ici présent devait avoir exagéré ses mots pour ne pas paraitre plus ridicule qu'il ne l'est déjà, après tout ce n'est pas donné à tout le monde de ne pas regarder droit devant soi lors de sa course. Puis comme dit plus haut, les seuls monstres qui existent encore ne se trouvent plus que cachés sous une coquille de chair, maquillés derrière un visage agréable pour piéger leurs proies.

Aux alentours, pas un bruit ne daignait se laisser porter jusqu'aux oreilles des deux personnes. Juste un vent frais, classique de ce que réservent les nuits niveau température, se baladait entre les troncs d'arbres. Ces derniers, trop fins pour se cacher derrière, ne camouflaient pas autant la vue que la pénombre. Le jeune centenaire détestait cela au plus haut point, son truc n'a jamais été les ténèbres et bien qu'il soit capable d'utiliser son Œil Miracle pour ne pas perdre de vue sa cible, la première condition pour que cette capacité fonctionne est que l'ennemi doit être visible. Le chevelu n'était pas un Lucario, et une fois de plus il jalousait sa capacité à sentir les auras.

Se mettant à marcher, l'être artificiel invita son protégé à rester à côté de lui. Le gamin au nom inconnu, et franchement pas très important, était assez âgé pour ne pas avoir besoin à ce qu'on lui tienne la main en prime. Ce dernier avait un peu de mal à marcher correctement à cause des obstacles, jetant parfois un regard d'un vert azur vers son guide qui ne l'attendait pas pour lui montrer la route à suivre. La terre était jonché de bois mort et de feuillage, rendant par moments la prise d'appui difficile. De là a dire que seul un randonneur expérimenté pourrait conserver une marche rapide sur ce terrain... On ne va pas exagéré les choses non plus !

Pour cela que le légendaire retirait discrètement toute branche capable de prendre une cheville en traitre à l'aide de ses pouvoirs psychiques. En toute discrétion bien sur, l'idée même que cet élève se vante de leur rencontre l'agaçait. Mieux vaut que ce petit, au nom pas si important que ça, croit se faire aider par un simple type tout aussi insignifiant. C'est mieux pour tout le monde, personne ne le croira de toute façon.


- Attends.

Pas très loin, juste à sa droite, on pouvait y entendre le craquement du bois et le froissement des feuilles caractéristiques d'une masse en mouvement. Malgré l’inexistence des monstres, les menaces sont toujours présentes alors autant se mettre en garde. A cause du blondinet,  impossible de faire surgir son arme signature et dévoiler sa nature. Il ne le voulait simplement pas, octroyant ce petit avantage au potentiel adversaire.

Heureusement le nouvel arrivant ne semblait pas être le coupable de la panique du garçonnet, tout simplement car ce dernier ne semblait pas le craindre. Mais malheureusement ce n'était pas le grand méchant loup de ces bois ! Au fond, il est plus simple d'attendre que sa proie tombe dans ses filets que de le chasser durant des heures. Trêve de pessimisme cependant, si cet homme aux curieuses oreilles d'argent était un professeur alors il pourra reprendre le flambeau, dans le cas présent le flambeau étant une jeune vie prometteuse.


" Tu vas bien mon garçon ? Qu'est-ce qu'il t'a pris de t'éloigner ainsi, on vous a déjà répété de ne pas courir comme ça dans n'importe quel direction, c'est le meilleur moyen de se perdre. "

Son talent pour afficher du sens commun serait admirable et salutaire, si seulement ses yeux argentés ne portaient pas de la méfiance pour notre jeune centenaire. Et cette politesse... Bah ne faisons pas la fine bouche, Mewtwo n'est pas à un bonsoir près. Lui il était juste là pour passer la nuit de toute façon, qu'on l'écarte de cette histoire ne lui posait pas de problème.

" Oui ça va Professeur, mais… Y avait un truc bizarre dans la forêt. "
" Hm… Je sais, ton copain me l'a dit. Peut-être l'avez vous vu vous aussi monsieur ? Je suppose qu'une version non touchée par l'imagination infantile m'aiderait à déterminer ce qui perturbe l'examen. "

L'adulte, un poil plus petit que lui, daigna enfin tourner sa voix vers lui. Dommage pour ce dernier, surement un hybride ou un sacré numéro, Mewtwo n'avait rien entendu et encore moins vu. Les mains dans les poches de sa longue veste noire, semblable à une blouse de professeur en terme de taille, il se contenta de rapporter tout ce qui s'était passé selon son point de vue.

- Pour l'instant je n'ai rencontré personne d'autre que cet élève. J'étais en train de le ramener vers le lac, j'ai cru comprendre qu'il s'agissait de votre point de rendez-vous...

Fixant le professeur, en supposant qu'il fait partie du corps enseignant au lieu d'être un simple accompagnateur ou qui sait d'autre, Mewtwo jetait son regard vers plusieurs directions afin de rester vigilant. Quelqu'un s'amusait à distiller de la peur chez les aspirants dresseurs, un acte terroriste de la sorte pourrait très bien être une tentative d'un partisan d'Avalon. Quoi de plus logique après tout ? Ce groupe est contre l'humanité et les dresseurs, qu'ils visent les écoles est une idée tout à fait naturelle.

" Vous vous êtes perdu ? Ou peut-être vivez-vous là. Si c'est le cas, désolé de vous déranger, mais j'aimerais bien trouver ce qui cause du tort à mes élèves voyez-vous. "

Et voilà les questions dérangeantes. Bon tant que ce type ne demandait pas le nom tout irait bien, personne n'est là pour faire connaissance autour d'un thé aux fleurs de Prine. Mais comment expliquer en toute simplicité que le légendaire ne cherchait qu'un endroit calme où dormir ? Maintenant les pokemons vivent dans des maisons, comme les humains, et rares sont ceux qui se contentent d'une vie (de) sauvage. Bon après peut-être qu'il comprendra...

- Je me promenais, et empêcher des enfants de passer leur examen n'est pas mon intention.

Comme preuve de bonne foi, on peut largement mieux faire. Peut-être avec une boîte de chocolat et un grand sourire, ça passerait mieux qu'avec une tête qui affichait tout le souci que Mewtwo n'avait pas pour cette affaire de croque-mitaine. Tirant une légère moue, il était en effet assez déçu qu'on puisse le prendre pour le coupable. Si c'était lui, alors jamais le garçon ici présent ne lui aurait accordé une once de confiance.

Mais cette moue passa aussi rapidement qu'elle était venue, pour laisser place à une idée. Si les mots ne peuvent suffire pour montrer patte blanche, alors les actes devraient convaincre non ? De toute façon il y avait une nuit entière à perdre, soit beaucoup de temps pour se livrer à de sympathiques activités.


- Si vous le souhaitez, je peux vous aider à retrouver le perturbateur. Je vous avoue que cette histoire de monstre m'intrigue...

Ce qui intriguait la créature synthétique était plus le terme qu'autre chose. Il désirait savoir de quoi il en retourne, et ce qui permettait de créer l'illusion d'une telle apparition. Après peut-être qu'il perdra son temps et que cette masse infantile n'a peur que du noir et de leur imagination, mais mieux vaut une certitude que mille hypothèses.

Tournant ses pupilles améthystes vers le gamin, le mieux à faire pour commencer l'enquête était de prendre toute source au sérieux. Les deux pourront faire le tri plus tard, car négliger une piste n'a jamais été dans les habitudes de l'arme vivante.


- Est-ce que tu peux raconter ce que tu as vu en détails ?

Dans le cas où le gars aux oreilles velues refuserait son aide, eh bah le jeune centenaire était assez grand pour se débrouiller tout seul.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mer 18 Nov - 13:13

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Franchement, même si Akira aimait la nature, déambuler en pleine nuit dans une forêt au bord du lac colère n'était pas franchement son activité favorite. Il fallait le comprendre aussi. Il y avait des insectes, sa blouse de professeur s'accrochait aux branches basses et aux arbustes qu'il croisait, la visibilité n'était pas top et en plus, il fallait gérer les crises d'angoisses nocturnes de ses élèves. Autant dire qu'à ce rythme, la nuit allait être longue. Mais cela, notre homme s'y était un peu attendu en acceptant encore une fois de venir à ce genre de sortie scolaire. Il fallait bien que ces chères têtes blondes passent leur examen après tout, alors autant qu'il s'assure lui-même du bon déroulement de celui-ci. Car oui, Akira était le genre de professeur à toujours remettre en question ses élèves et à s'assurer qu'ils n'oublient pas au fur et à mesure tous ce qu'ils pouvaient bien apprendre. Il y avait des cas après tout, qui une fois adultes, oubliaient la moitié de ce qu'ils avaient appris gamin. Au moins visiblement, au moins deux élèves risquaient de ne pas oublier cette soirée, tant ils semblaient avoir eu la peur de leur vie. Franchement, ils avaient eu peur d'une ombre ou quoi ? Ou  bien y avait-il véritablement un danger qui rodait dans le coin, mais cela, le professeur ne pourrait le savoir qu'après enquête.

Sa recherche l'avait conduit à son élève disparut en tout cas. Enfin, disparu restait un grand mot, mais disons que maintenant, il avait une idée un peu plus précise de où il se trouvait dans la forêt hein. Tient, ce serait pratique de leur coller un émetteur gps dans leur sac-à-dos à ceux-là… Il faudrait y penser pour la prochaine fois. Mais à la grande surprise du professeur, son élève n'était pas seule et paniqué dans la forêt, mais accompagné d'un jeune homme, parfaitement calme devant les évènements, ce qui tentait à démontrer qu'il n'avait pas assisté à la même scène que son élève… Ou que cette dernière n'avait vraiment rien de perturbante en fin de compte. N'empêche, ce jeune homme avait l'air tout de même assez bien informé puisqu'il parlait de ramener l'élève au lac. Bon, en même temps, il suffisait d'avoir vu les deux profs planté devant ce dernier pour le savoir hein. Mais tout de même, c'était bien gentil de leur ramener le garçon, même si Akira ne voyait pas bien ce que cet homme faisait dans le coin en pleine nuit. Observant ce dernier, il avait essayé de déterminer s'il était un Pokémon et si oui, lequel, mais sans succès, comme s'il ne faisait pas partit de sa base connu. Ou alors, il avait tout simplement la flemme de fouiller plus à fond dans sa mémoire. L'ayant interrogé sur ce qu'il faisait là, il n'avait pas vraiment obtenu d'information, si ce n'est que ce monsieur était en promenade… Drôle d'heure pour une balade, mais certains Pokémons sont plutôt nocturne après tout, ce qui pourrait laisser un indice sur sa nature. Sauf s'il avait simplement décidé de trainer dehors par caprice. Souriant cela dit en coin devant la maigre défense de notre homme, Akira lui répondit presque sur le ton de la plaisanterie.

" Oh, je vous crois ne vous en faites pas. Les gens qui se sentent coupables ont tendance à inventer tout et n'importe quoi pour ne pas paraitre suspect. Et puis, vous ne faites pas peur à notre futur dresseur. "

D'un geste qui montrait clairement sa décontraction face à la situation, Akira tapota alors la tête du jeune homme de sa main aux ongles longs comme des griffes, lui foutant au passage les cheveux un peu en pétard, mais après avoir couru comme un dératé dans la forêt pour échapper à un monstre inconnu, le gamin devait s'en moquer comme de sa première paire de chaussette à pois verts. – Mais si, tout le monde en a une comme ça !... Non ? – Mais même s'il semblait prendre toute cette affaire à la rigolade, le feunard se souciait réellement de ce qui foutait le bordel dans cette forêt et comptait bien y remédier, quitte à y passer la nuit. Ce à quoi il ne s'était pas attendu cela dit, c'est à une aide venu de nulle part puisque le jeune homme nouvellement rencontré se proposait maintenant de rechercher la cause de ces perturbations avec lui. Pourquoi pas après tout ? Même s'il ne s'agissait peut-être de rien de grave, deux adultes valaient mieux qu'un dans un endroit assez inconnu.

" Hm… Pourquoi pas, si la chasse aux monstres, même hypothétiquement imaginaires vous intéresse, je pense que nous aurons plus de chance à deux. Au pire, vous aurez fait un détour dans votre promenade. "

Ben oui, de toute façon, aucun n'avait trop à perdre, non ? Sauf s'il y avait vraiment quelque chose de dangereux à découvrir dans cette forêt, mais même dans ce cas, Akira savait se défendre et osait espérer qu'il en était de même pour un homme qui se promène seul dans les bois la nuit. Surtout s'il se lançait souvent dans ce genre de quête improvisé. Croisant les bras, Akira le laissa donc interroger son élève sur ce qu'il avait vu, n'étant pas vraiment sûr que cela donnerait quelque chose de plus probant que ce qu'avait pu raconter son camarade, mais sait-on jamais.

" Eh bien… Il y avait comme un brouillard étrange et on a eu très froid tout à coup. Après, on a vu de grands yeux rouges briller dans le noir, alors… Ben on s'est enfui en vitesse hein. Ont avaient pas envie de voir ça de plus près. "

Haussant les épaules devant ses informations peu nombreuses, il fallait bien le dire, le Feunard donna tout de même son avis avant de poser sa main sur l'épaule du plus jeune.

" Personnellement, je pencherais pour un type spectre un peu trop farceur. Un ectoplasma peut-être, ça expliquerait le frisson et les yeux rouges… Peut-être tentait-il d'attaquer, ou juste de leur faire peur. Je ne comprends pas bien l'intérêt de faire peur à des gamins, mais soit. Mon garçon, on va te laisser avec tes camarades, aller voir ce qu'il se passe et on reviendra te chercher après. Mais pas un mot de tout ça bien sûr, inutile de les inquiéter. Vous êtes d'accord monsieur ?... Je n'ai pas bien saisit votre nom en fait. "

Pour cause, il ne lui avait même pas dit. Mais bon, c'était une façon de dire les choses… D'ailleurs, Akira non plus ne s'était pas présenté, même si dans son cas, on pouvait au moins le nommer par son titre sans trop se tromper. Marchant à côté de son élève, il le raccompagna donc jusqu'à un campement précédemment visité pour qu'il attende patiemment avec ses petits camarades. Une fois cela fait, il s'était en vitesse retourné vers la direction de la scène de "crime" si on pouvait véritablement appeler cela ainsi. Une petite marche en forêt nocturne, quoi de mieux pour rester bien éveillé hein ? Surtout quand c'était pour courir après des fantômes… Mais au moins, il avait de la compagnie. Une compagnie pas forcément souriante ou joyeuse, mais de la compagnie tout de même, c'était toujours bon à prendre.


FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Jeu 26 Nov - 13:07

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



"Se promener" est et restera toujours la meilleure excuse quand on y pense. Suffit simplement de dire qu'on traine dans le coin et cela désamorce toute méfiance directe. Pourquoi demander à un promeneur ce qu'il fait dans une forêt ? Cela tombe sous le sens, même si la nuit était tombé depuis des lustres. Chacun possède le droit de poser ses pieds où ils le souhaitent après tout.

Quand bien même cet homme aux oreilles d'argent disait le croire, il se pouvait qu'il reste un minimum de soupçon à l'intérieur de sa fine tête. Les adultes ont cette délicieuse manie de n'accorder leur confiance que par bouts, comme pour se sentir moins idiot lorsque le malheur leur tombe dessus. Les enfants eux n'ont pas encore cette expérience de la vie, ce moment où une trahison leur tombe dessus tandis que l'entourage ne trouve rien d'autre à dire qu'un "je te l'avais dit !".


" Oh, je vous crois ne vous en faites pas. Les gens qui se sentent coupables ont tendance à inventer tout et n'importe quoi pour ne pas paraitre suspect. Et puis, vous ne faites pas peur à notre futur dresseur. "

Mewtwo ne pouvait que sourire en réponse, entrainé par ce ton amusé du jeune homme en face de lui. N'était-ce pourtant pas ce qu'il venait de faire à l'instant ? "Tout et n'importe quoi", voilà comment on peut décrire les mots du légendaire pour sa première impression.

Dans la situation présente, rester sur le qui-vive ne servirait à rien cependant. Sans doute ce professeur l'avait compris, d'où son attitude aussi ouvert que désinvolte pour détendre l'atmosphère. Le corps enseignant pouvait vraiment toucher les élèves aussi familièrement ? Les parents ne disent rien ? Malgré la tenue de l'animal, peut-être n'était-il pas vraiment un prof... Mais restons sur cette supposition pour l'instant, puisque de toute façon il porte une blouse.


" Hm… Pourquoi pas, si la chasse aux monstres, même hypothétiquement imaginaires vous intéresse, je pense que nous aurons plus de chance à deux. Au pire, vous aurez fait un détour dans votre promenade. "

Laissons de côté la méfiance, le temps d'une alliance. Le jeune centenaire en fut ravi, le montrant à peine, ne souhaitant pas passer à côté d'un tel mystère sans rien faire. De plus il souhaitait dormir en paix dans ce cadre forestier, ce qui lui donnait une motivation supplémentaire afin de partir en chasse. Impossible sinon de se relaxer si quelqu'un dans les environs s'amuse à nourrir la terreur.

Comme dit précédemment, toute enquête doit commencer par l'interrogatoire des témoins directs. Avant même de chercher des indices il est toujours bon d'avoir une idée aussi précise que possible de la situation initiale, ne serait-ce que pour savoir ce que l'on cherche. Le petit blond aux pupilles vertes représentait ce début de piste, aussi maigre soit-il.


" Eh bien… Il y avait comme un brouillard étrange et on a eu très froid tout à coup. Après, on a vu de grands yeux rouges briller dans le noir, alors… Ben on s'est enfui en vitesse hein. On avait pas envie de voir ça de plus près. "

Accroupi, les genoux pliés, pour se tenir au niveau de l'étudiant, Mewtwo resta neutre pendant un instant avant de sourire. Sans dire un mot il se releva avant de se tourner vers l'inconnu d'argent. Il semblait vouloir prendre la parole, et puis cela devait faire partie de son rôle possible d'enseignant.

" Personnellement, je pencherais pour un type spectre un peu trop farceur. Un Ectoplasma peut-être, ça expliquerait le frisson et les yeux rouges… Peut-être tentait-il d'attaquer, ou juste de leur faire peur. Je ne comprends pas bien l'intérêt de faire peur à des gamins, mais soit."

Un Ectoplasma... L'être artificiel se tenait en retrait tout en réfléchissant aux mots de son protégé. Le type spectre possède en effet la mauvaise réputation d'être prédisposé à la peur, étant toujours associé à ce sentiment. Mais un frisson pouvait aussi être provoqué par le froid, la glace, ou par l'absence de lumière, les ténèbres...

Peut-être que cet homme souhaitait alléger la situation en présence de l'apeuré pour lui montrer qu'il n'y avait pas de quoi avoir peur. Faut dire que l'inconnu terrifie facilement, puisant dans l'imaginaire de chacun pour renaître vos craintes les plus profondes. Impossible de la part d'un chercheur d'être si catégorique aussi rapidement, mais il se peut que Mewtwo surestimait son nouveau camarade.

Car si on reste sur le type spectre, les yeux rouges restent une caractéristique assez commune chez les pokemons fantômes. De mémoire, il devait y en avoir au moins sept en comptant le principal suspect cité juste avant. Desséliandre, Tutankafer, Noctunoir, Skelénox, Branette, Feuforêve et Ectoplasma... En voilà du monde pour potentiellement fêter Halloween !

Si le pokedex a autrefois permis aux humains d'amasser un maximum de connaissances sur la faune pokemon, Mewtwo en possédait un dans sa mémoire rien qu'avec sa longévité et les voyages qui en découlent. Manque de chance la mémoire se dégrade toujours, et pour celui qui a plus vécu en ermite qu'autre chose il lui restait encore beaucoup à observer pour atteindre la complétion du national.


" Mon garçon, on va te laisser avec tes camarades, aller voir ce qu'il se passe et on reviendra te chercher après. Mais pas un mot de tout ça bien sûr, inutile de les inquiéter. Vous êtes d'accord monsieur ?... Je n'ai pas bien saisit votre nom en fait. "

Quoi de plus normal puisqu'il ne s'était pas présenté ? Pas question de donner son vrai nom, John tient à sa discrétion.

- John

Comme toujours, cet homme à la longue chevelure vierge de teinte ne savait se présenter avec manière. Son nom d'humain, un code d'emprunt pour mieux se fondre dans la masse, fut balancé avec la brutalité d'un pavé dans une marre. De toute façon, on l'oubliera assez vite tant que l'immortel prend soin de ne pas recroiser ce petit monde.

L'hybride professeur accompagna l'enfant vers la sortie de la forêt. Cela ne servait à rien de rester ensemble, Mewtwo savait qu'en les accompagnant il risquerait de croiser les autres accompagnateurs de cet examen, chose qu'il ne souhaitait pas vraiment. Et puis ainsi on gagne du temps pour les recherches.

S'éloignant du lieu de séparation, l'hybride de légende risquait que son partenaire le perde. Loin de lui ce souci de regroupement, il préférait se concentrer sur la quête de renseignements pour débusquer le, ou les coupable(s). Penser qu'un type seul puisse perturber une zone aussi étendue serait naïf, pourtant il ne serait pas impossible que quelqu'un d'assez rapide puisse le faire.

Le silence se faisait pesant, installant avec lui une atmosphère remplie de doutes et de craintes. Mais le psy restait impassible, ne répondant à la peur qu'avec une dose massive de colère en temps normal. Le voir paniquer était donc purement inconcevable. Ses pas froissaient les feuilles mortes qui jonchaient sur la terre ferme et humide, provoquant le seul bruit qu'on pouvait percevoir aussi loin que l'ouïe pouvait détecter.

Mewtwo baladait ses yeux partout sur son environnement. Insensible au froid, il ne se rendait pas compte que la température diminuait doucement au fur et à mesure que la nuit avançait. Il pourrait user de ses pouvoirs psychokinétiques pour se rendre plus silencieux, si seulement cela ne provoquerait pas cette lueur bleutée à chaque utilisation. Il faisait beaucoup trop sombre pour espérer la discrétion quand on brille comme un Lumivole, tant pis donc.


- Montre toi...

Parlant à lui-même pour ajouter un peu de son à ce silence blanc, l'être artificiel ne prit pas plus d'attention que cela à la buée qui se dégageait de ses lèvres ternes. Quelque chose d'autre prit cependant son attention, et cela durant le laps de temps nécessaire à un coup d’œil anodin. Était-ce un coup de chance ? Très probablement... Le clone n'aurait jamais espéré trouver un tel indice ainsi.

Ce qui avait fait tilter son esprit attentif était une marque sur le tronc d'un arbre de la forêt. L'écorce était bien entaillé, arborant un symbole incompréhensible et encore jamais vu pour le jeune centenaire. Ce côté inédit avait son importance, après tout il est rare de découvrir de nouvelles choses quand on possède une vie non-finie.

Intrigué par ce sigle, l'arme vivante ne pouvait douter de la fraicheur de ce dernier. Des copeaux de bois pendaient tout autour des griffures et la "chair", si on peut appeler ainsi ce qui se trouve sous l'écorce, possédait encore cette fraiche couleur claire. Même un bébé pourrait conclure que ces traces ont été faites il y a très peu de temps, confirmant probablement son rapport avec notre histoire. Mais était-ce un plan du coupable, ou bien est-ce que des aspirants dresseurs se baladaient avec une lame assez abimée et puissante pour réaliser de telles entailles ?

Ne sachant que penser là-dessus, vraiment, Mewtwo chercha plus rapidement sur les autres troncs s'il ne pouvait trouver quelque chose de similaire. Oubliant l'autre hybride aux oreilles singulières, le solitaire marchait d'un pas rapide en ne se concentrant que sur les arbres. En ce qui semblait être une dizaine de minutes, il put retrouver la même marque trois fois de suite sur des espaces séparés, et aucune âme ne trainait dans les environs...


- Tch !

Ayant une idée sur l'identité de celui, ou celle, qui terrorisait son hôtel pour la nuit, l'ermite retourna sur ses pas pour tenter de retrouver l'autre homme. Ce dernier devait surement se demander pourquoi il se retrouvait seul, mais pourquoi s'en soucier ? C'est un grand garçon, il saura se débrouiller !

En pleine course, il fallait faire vite pour se regrouper et partager les informations récoltés. Le mieux serait que son partenaire puisse ajouter des nouvelles au dossier, histoire de tout recouper et de préciser les doutes de l'hybride psy. Mais tandis qu'il enjamba un tas de bois mort, des bruits rapides se firent entendre tout autour du légendaire...



Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Ven 8 Jan - 17:20

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Passer une petite soirée paisible autour du lac colère, c'était trop demander ? Compte tenu du nom de l'endroit, oui, peut-être un peu dirons-nous. Mais maintenant que le Leviator rouge n'y vivait plus, à sa connaissance en tout cas, l'endroit devait être un lieu de pique-nique classique comme un autre, non ? Le genre d'endroit où l'on pouvait venir camper avec de jeunes étudiants sans risque en général, mais visiblement non. Il fallait bien évidemment que ce genre de chose arrive quand Akira était de garde, sinon, cela ne serait pas drôle bien entendu. Rosalia était une ville bien trop tranquille, il fallait attendre qu'il en sorte pour que tout commence à aller de travers. Enfin, au moins, il n'y avait pas de blessé à déplorer… Pas encore ou à sa connaissance du moins. Et il espérait sincèrement que les choses restent ainsi. Aussi bizarre que puisse être Akira en tant que professeur, il tenait vraiment à ses élèves et à ce qu'ils puissent étudier dans les meilleurs conditions. A savoir, sans avoir à craindre un quelconque malade qui les poursuivrait dans les bois pour on ne sait quelle raisons obscure. Il était hors de question qu'il arrive quelque chose à des élèves sous sa responsabilité Voilà pourquoi, il s'était résolu à s'allier à cet inconnu pour partir faire un petit tour d'inspection des bois.

S'il était digne de confiance ? Il n'en savait trop rien, mais il ne lui semblait en tout cas pas être l'un des tarés qui foutait le bordel dans cette forêt. Il n'aurait aucune raison de se proposer pour l'aider si c'était le cas et si Akira se trompait… Il serait toujours temps de changer de tactique en temps voulu. Après avoir raccompagné le futur dresseur plus à l’abri donc, Akira s'était retourné pour chercher son accompagnant d'infortune pour constater… Que celui-ci était déjà partit. Bon, cela commençait bien pour une coopération hein, mais Akira était du genre à l'aise en forêt et ne comptait certainement pas s'en faire pour si peu. Voilà pourquoi il chercha directement à suivre une direction parallèle à celle de l'autre homme, histoire qu'ils couvrent tout de même un terrain différent, mais sans forcément trop s'éloigner au cas où un soucis se présenterait. Le renard se sentait plutôt dans son élèment ici bas. Premièrement, il avait toujours vécu dans cette région et la connaissait assez bien, mais il était aussi familier des environnements forestiers. C'est pourquoi on l'appelait pour ce genre de sortit d'ailleurs, il pouvait transmettre ce qu'il savait au plus jeune ainsi. Cela ne l'empêchait pas d'aimer sa tranquillité pourtant et l'envie de régler bien vite cette histoire lui plaisait bien.

Avançant de façon constante dans la forêt, il prenait garde à ne pas faire trop de bruit, écoutant à son tour pour repérer éventuellement la présence d'un intrus. Mais rien, que dalle… Du moins, jusqu'à ce qu'il tombe non loin du campement abandonné des élèves sur un crime atroce… Une marque, tracé sur un tronc à même l’écorce… Que…. Sérieusement ?… Ils avaient abîmé un arbre ces cons-là ?!! Grand écolo dans l'âme, du genre à se déplacer uniquement en vélo pour ne pas polluer, le feunard détestait qu'on dérange la nature de façon aussi irrespectueuse. Apprendre à survivre, prendre ce qu'on avait besoin pour manger ou autre, mais juste l’abîmer par caprice ou plaisir, il détestait tout bonnement cela. D'où la grimace qui s'affichait sur son visage à chaque nouvelle découverte d'une de ces marques et le grognement digne de ses ancêtres feunards qu'il laissa échapper.

« - Vous n'en avez pas assez de vous cacher comme de lâches ? Montrez-vous donc qu'on en finisse… »

Jetant un regard autour de lui, il dut bien se rendre à l'évidence, personne n'était là pour entre sa provocation. Où alors ils étaient bien caché. Mauvaise pioche. L'hybride se décida donc à observer de plus près les dites marques, ces dernières lui rappelant vaguement quelques choses. La marque d'Avalon ?… Ces derniers se montraient plutôt pacifique et n'agressaient pas les élèves en général, surtout pas à Johto. Et quelque chose clochait selon le feunard… Une différence dans cette marque qu'il n'arrivait pas vraiment à identifier. Peut-être était-ce la marque d'un groupe plus… Extrémiste dirons-nous ? Il était compliqué de surveiller tout le monde dans un réseau aussi grand que celui d'Avalon et certains s'éloignaient du droit chemin, se montrant bien plus violent et actif que le voudrait sa faction d'origine. C'était donc à cela qu'ils avaient à faire ? C'était mauvais. Très. Souhaitant retrouver son allié du soir pour lui faire part de ses découvertes et peut-être en apprendre plus de son côté, le feunard se remit alors en route, faisant attention aux moindres bruits qu'il pourrait entendre histoire de repérer une présence non animale. Les chouettes qui chassaient, cela ne l'intéressait pas des masses à cette instant, disons-le franchement. Mais c'est alors qu'il repéra des bruits de pas. Rapide, trop nombreux pour appartenir à une seule personne. Ce n'était donc pas son allié ? Accélérant le pas, Akira se dirigea vers la source du bruit, un peu gêné tout de même pas le manque de visibilité que la nuit offrait. C'est pourquoi il ne le vit que trop tard.

Percutant de plein fouet un homme sortit de derrière un arbre, lui aussi à tout à l'heure, il se fit repousser avec force dans la foulé, heurta un arbre dans son dos. Aie. Un peu de respect pour ses vieux os oh ! Il n'était pas si vieux pour un prof ? Ah oui, c'est vrai. Ce qui expliquait sans doute la vitesse à laquelle il s'était redressé, non sans grimacer à la douleur provoquer avant de tendre la main devant lui. Ce type était encore là. Non loin, il se cachait juste de sa vue pour attaquer par surprise, voilà pourquoi le feunard le devança en créant des flammes dans la la paume de sa main pour être prêt à répliquer. Mais la personne qu'il aperçut alors ne fut que son allié étrange aux cheveux blancs. Mais alors qu'il allait entamer le dialogue, il aperçut une ombre derrière le jeune homme, un mouvement, pas vraiment définissable dans l'obscurité, mais qui ne pouvait être allié. Voilà pourquoi le feunard n'hésita pas une seconde et attaqua, envoyant un jet de flamme qui passa à côté de son allié pour toucher l'ennemi dans son dos. Le visage grave, il se rapprocha alors histoire de ne pas offrir une proie trop facile à l'adversaire. Mieux valait rester groupé tant qu'ils ne savaient pas à combien de personne ils avaient à faire.

« - Je pense qu'ils sont lié à Avalon. Mais le symbole sur ces arbres me semble différent pourtant. Un groupe dissident je pense.»

Il avait soufflé ses mots, ne cherchant pas à faire du bruit, mais bien à informer son allié de ce à quoi ils avaient à faire. D'où la façon concise de s'adresser à lui, car oui, bizarrement, le professeur ne s'écoutait pas toujours parler pour faire de grandes phrases. Le moment n'était pas à cela, mais bien à se défendre contre une attaque. Dans une forêt, de nuit, avec un champ de vision réduit et sans connaître réellement la nature de l'ennemi… Sauf bien entendu la suspicion qu'au moins un d'entre eux était un pokémon de type spectre. Magnifique, Akira n'avait pas spécialement l'avantage là-dessus. Et John alors ? Il n'en savait trop rien, mais l'heure n'était pas vraiment à se poser la question sur ce qu'il était. Cela viendrait plus tard.



FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'


Hrp : Désolé du retard TwT



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Lun 11 Jan - 1:18

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Des pokemons de type spectre ? John était pris au piège par ceux qui sont à l'origine de la perturbation du cours. Puisque leur but est de terroriser les élèves en plein examen, il est donc parfaitement judicieux de les nommer "terroristes". Leurs raisons sont pour l'instant floues, tant pour s'attaquer à des mineurs qu'à de futurs dresseurs, mais il n'empêche que le crime est évident pour tout le monde. Maintenant il ne reste plus qu'à se sortir de cette situation désavantageuse, coffrer ces brigands et remettre les choses dans l'ordre. Tel était le but du légendaire.

Mais comment des êtres vivants ont pu coincer l'arme vivante qu'est le clone amélioré de Mew ? Lui qui a pu raser toute une base d'opérations de la Team Chronos en étant simplement mue par la colère, se retrouva coincé par une simple bande d'inconnus impossible à détecter. Ces bougres savaient se cacher, et bien que notre monstre usa d'une puissante attaque Psyko pour les mettre KO à distance, cela ne provoqua aucune modification de la situation. Pour le coup Mewtwo avait opté pour une puissante attaque sans la moindre once de précision, ce qui pourrait s’apparenter à une onde de choc mentale et dévastatrice. Pour preuve, les arbres les moins solides se sont brisés en deux lors de la déflagration.

Le jeune centenaire ne pouvait pas bouger. Il se savait encerclé par une menace ambiante, représenté sous la forme de plusieurs êtres vivants qui prennent bien soin de ne jamais camper sur leurs positions pour ne pas être repérés. Seuls les bruits distinctifs d'une course rapide et précise résonnaient aux alentours, en passant du craquement de brindille au froissement de feuilles mortes. Psyko est une attaque silencieuse en soi qui ne provoque de son qu'avec la destruction qu'il peut causer, son allié potentiel qu'est le prof pokemon devrait donc se diriger vers lui si jamais le boucan que de vieux troncs provoquent en chutant l'interpelle.

L'artificiel comprit qu'il avait affaire à des hybrides de type ténèbres. C'était la seule explication logique, sinon pourquoi est-ce que les mouvements ennemis ne cessent-ils donc pas ? Sa concentration et sa droiture lui permettait de rester stoïque face à cet avalanche d'informations que l'ennemi lui offrait. Les ombres dansaient tout autour de lui dans une cacophonie inarrêtable et le vent glaçait toute extrémité de ce corps humanoïde. Sans hésiter, John avait usé d'une portion de ses capacités et maintenant qu'il savait à peu près contre quoi il faisait face, il ne lui restait plus qu'une solution.

Son Bouclier est franchement plus qu'utile en combat réel, sauf qu'il ne peut parer que les attaques physiques et directes. Ce n'est donc qu'un atout utile seulement une fois que l'on prend véritablement de la menace qui se trouve devant soi, ce qui n'est pas le cas ici. Non sa seule solution était de s'envoler afin de fuir cette situation pour le moins pas très avantageuse. Des hybrides de type ténèbres, ce monde en regorge un peu trop au gout du légendaire artificiel. Œil Miracle servait à palier contre ces intouchables, encore faut-il pouvoir les observer. Cette capacité n'est pas un radar, rendant Mewtwo incapable de se défendre efficacement contre toute attaque surprise ou ennemi semi-camouflé.

Si certains peuvent penser qu'il s'agit là de son point faible, c'est parce qu'ils ont oublié que le centenaire a peaufiné son kit afin de palier à toute situation problématique au cours de son existence. Il lui reste toujours un atout, atout qui lui a fort servi à Unys lorsque les soldats et l'armée l'ont encerclé et mis en joue. Quand aucune échappatoire ne vous semble possible, il faut toujours penser à la dernière sortie possible : Le ciel. Prêt à décoller, les yeux du jeune homme se mirent à briller d'un bleu électrique tandis que ses longs cheveux s'élevèrent doucement de la nuque. Mewtwo serait déjà à plusieurs mètres du sol la seconde d'après, si une gerbe géante de flammes aussi impressionnante que surprenante ne lui avait pas frôlé l'épaule.


- Quoi ?!

Ne s'attendant pas du tout à une attaque de type feu prêt à lui carboniser sa chevelure, le surpris se retourna vivement pour ne tomber que sur le professeur pokemon en blouse blanche, qui le rejoignit très vite. Sa nature d'hybride ne faisait plus aucun doute, ce qui au fond était assez surprenant car jamais le clone n'avait croisé de "semblable" formant les jeunes à devenir dresseur. C'est à se demander comment Chronos verrait la position de cet homme aux oreilles d'argent, comme d'un bienfaiteur qui sait où se trouve sa place ou comme une marque de la décadence de ce monde ? Des pokemons qui apprennent aux humains à se servir des pokeballs, quelle drôle d'idée ça doit être...

« - Je pense qu'ils sont liés à Avalon. Mais le symbole sur ces arbres me semble différent pourtant. Un groupe dissident je pense.»

Alors lui aussi avait remarqué leur marque. Visiblement une marque associé avec ce groupe aux intentions encore trop brumeuses pour le jeune immortel, ayant croisé des membres affirmant des idéaux trop hétéroclites pour pouvoir les qualifier de soudés. Avalon ressemblait moins à une Team que Chronos, qui savait s'inspirer de leurs ancêtres tant dans leur organisation que par leurs agissements. Non Avalon serait plutôt un mouvement collectif que chacun semble s'approprier pour son propre combat, ou pour soutenir ceux qui peuvent se battre pour eux. Mewtwo ne savait pas vraiment quoi penser de ces gens, étant parfois en accord avec eux et parfois en opposition directe comme maintenant... Ce que ces hybrides obscurs revendiquent est la question importante du moment, le reste n'est que futilité à remettre à plus tard.

La situation avait changé sans même que notre promeneur solitaire ne s'en rende compte. Habitué au bruit ambiant, il ne fit pas attention tout de suite au silence qui régnait dans toute la forêt. Seuls les respirations des deux hommes étaient perçues par les tympans, respiration qui était profonde chez le synthétique. Il était concentré à observer les alentours, cherchant du regard la moindre silhouette trahissant une présence ennemie, sans succès. Plus le temps passait dans ce temps mort propice à la montée d'une tension de plus en plus palpable, plus le psychique doutait de la présence de ces intrus de la forêt autour de lui. Les arbres n'étaient pas assez dense pour cacher longtemps un campeur, Mewtwo concluait donc au bout d'une demi-minute qu'ils étaient seuls, lui et son curieux allié.


- Ils nous ont laissé... Qui sait pourquoi ?

Se tournant vers l'inconnu en charge de cette sortie scolaire, l'artificiel souhaitait discuter avec lui de ce qu'ils ont chacun pu trouver lors de leur inspection. Il évoqua la marque trouvée sur un tronc d'arbre, marque fraiche mais dont le signe ne lui évoquait clairement rien du tout de précis. Mewtwo était catégorique, jamais de sa vie il n'avait observé un tel symbole ! Pourtant il avait quand même une hypothèse quant à l'identité des personnes terrorisant le bon déroulement de l'examen de dresseur, une hypothèse solide construite sur le comportement de ces terroristes, mais aussi avec les témoignages et l'atmosphère ambiante.

- Tous les enfants sont bien en sécurité ? Il est fort probable que ces mécréants soient partis les attaquer de nouveau.

Le prof devait avoir lui aussi compris qui sont leurs ennemis, peut-être pour cela qu'il semblait réfléchir à un plan. Les coupables savent se fondre dans le décor et maintenant que leurs opposants sont ensemble tous les deux, il est difficile d'envisager que ces gars tentent une attaque directe après le coup du lance-flamme. Mewtwo hésitait à partir vérifier que les humains se trouvent bien en sécurité, car quoi de mieux pour des chasseurs que d'avoir des proies qui se regroupent en un bon tas ? Il hésitait car si jamais ces terroristes les attaquaient en présence d'innocents, cela limiterait grandement le légendaire pour ses attaques.

Fixant son camarade dans les yeux avec un regard on ne peut plus sérieux, John souhaitait s'en remettre à lui afin de décider de leur prochaine action. Après tout il est le responsable du groupe, le clone n'est qu'une aide pour stopper cette menace. Ce n'est pas à lui de prendre la tête des opérations pour le coup...


- Qu'est ce qu'on fait ? On les retrouve ou on retourne vers vos élèves ?

Forcément que son allié savait quoi faire, il avait toutes les cartes en main pour bouger et faire le bon choix. Mewtwo avait conscience de tout lui remettre entre les mains, mais cet homme occupait déjà un poste à responsabilité. Les scientifiques font toujours ça, prendre des décisions devant l'inconnu c'est leur quotidien, non ?


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mar 19 Jan - 17:17

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Akira n'avait rien du pokémon classique qui se battait dans l'équipe d'un dresseur et avait donc l'habitude de se battre sans bonne raison valable. Non, Akira était pire que le pokémon associer d'un professeur, il était lui-même le professeur. Un homme qui passait le plus clair de son temps dans son laboratoire, entouré de bouquin ennuyeux et parfois d'élève comme c'était le cas ici. Pourtant, il ne fallait pas se fier aux apparences. Le feunard savait se battre, il n'avait rien d'un faible incapable de participer à un peu d'action ou attendant comme un idiot qu'on vienne le défendre. Le type feu savait ce qu'il faisait, son âge faisait aussi qu'il avait eu le temps d'apprendre à maîtriser ses techniques. Certes, il n'était donc pas un expert en combat, mais l'on pouvait tout de même compter sur lui lorsque la situation l'exigeait… Alors pourquoi son associer du soir semblait tellement en douter ?!! … Non, sérieusement, il n'avait pas dis un mot pour douter du shiny qui l'accompagnait, mais à voir sa tête lorsque le professeur avait balancé une attaque lance flamme contre l'un de ses ennemis, on aurait dit que le jeune homme doutait que ce dernier sache viser. Non mais oh, il n'avait aucune intention de cramer ce pauvre John ! Inutile de faire cette tête hein. A la limite, le feunard se serait senti touché par ce manque de confiance flagrant… Mais l'heure n'était pas vraiment à cela, malheureusement. Il lui payerait donc cela plus tard, car un feunard n'oublie jamais.

C'était quoi ce dicton ? Non, rien, il venait de l'inventer. Et il fallait bien admettre que même s'il pensait cela sur le coup, le prof n'avait rien d'une personne rancunière et oublierait très vite la tête qu'avait fait l'hybride de type inconnu devant son attaque pourtant superbement exécuté. Et il n'avait même pas fait un compliment en plus… Pff, la jeunesse franchement. Quoi qu'il en soit, compte tenu de l'onde de choc dont il restait encore les marques dans les arbres, le professeur avait maintenant un indice quand à la nature de son allier. Un type psy ? Cela y ressemblait oui. Il savait analyser ce genre d'attaque après tout, mais cela ne lui permit pas d'identifier précisément notre homme. Trop de choix, pas assez de détails. Il pourrait essayer de deviner, mais ce n'était pas dans ses habitudes, il aimait les déduction, pas le hasard. Quoi qu'il en soit, le temps n'était de toute manière pas à la réflexion. Les deux personnes ici présente étaient en posture de combat, attendant une attaque qui aurait du arriver, très vite… Mais rien. La respiration calme, le feunard tenta d'observer autour de lui les signes qu'il restait encore quelqu'un, mais il faisait bien trop sombre pour se faire une idée là dessus. Au bout d'un moment cela dit, ils durent se rendre à l'évidence, ils étaient de nouveau seul. John semblait l'avoir remarqué aussi d'ailleurs, interrogeant le prof sur ce qui les avait conduit à partir. Restant sur ses garde, le shiny ne tarda pas à lui répondre, rendant alors intentionnellement sa réponse provocante.  

« - Lâcheté. Deux hybrides sont bien plus dangereux que des élèves sans défenses. Une attitude de faibles donc. »

Observant attentivement la végétation alentour, le feunard tandis l'oreille, essayant de repérer un sursaut, un bruit, n'importe quoi qui indiquerait que quelqu'un avait réagit à sa provocation, mais rien. Il haussa donc les épaules.

« - Vraiment seuls visiblement. »

Une fois certains d'être seul, les deux alliés purent donc échanger plus tranquillement leurs découvertes. Visiblement, des marques comme celle qu'avait observé le feunard, il y en avait un peu partout dans la forêt et il était clair à présent que c'était une attaque, visant les élèves dresseurs. Ce genre de fanatique ne reculait donc devant rien ? Il fallait le croire oui, mais le temps n'était plus à se demander le pourquoi du comment, il fallait protéger les élèves, s'assurer qu'ils étaient en sécurité comme le demandait John, certain lui aussi qu'une nouvelle attaque pouvait être imminente et par forcément sans conséquence comme la précédente. L'air grave, le professeur secoua donc la tête.

« - Non, ils sont éparpillé un peu partout sur la zone. Certains ont du rejoindre le campement principal au bord du lac cela dit, peut-être que la présence de ma collègue les dissuaderas d'attaquer, mais ce n'est qu'une humaine et elle ne sait pas se battre. »

Fouillant dans la poche de sa blouse blanche, Akira sortit alors un plan du lac et ses alentours où était noté les emplacements des campements avant de la tendre à John. Une marque de confiance à n'en pas douter. Mais alors qu'il tendait le plan, il sembla tiquer sur quelque chose…

« - …. Mécréants ? Vous avez quel âge déjà ? »

Oui, c'était l'incompréhension totale sur le visage du pauvre Akira là… Hello, c'était pas le moment ! L'art d'être distrait par un foutu des détails, mais il fallait avouer qu'elle n'était pas mal celle-là. Depuis quand les jeunes parlaient ainsi hein ? Cela ne l'empêcha cela dit pas de confier la carte à l'homme en face de lui. Il parlait bizarrement s'il le souhaitait après tout, l'heure était plutôt à s'occuper de mettre à l'abri les enfants. Mais la décision lui revenait apparemment, John attendait son avis. Et pas son avis sur son langage s'entend. Après tout, c'était lui le professeur, il s'agissait de ses élèves… Et c'était un peu comme avoir un petit soldat sous son commandement, Akira aimait bien.

« - Je pense que le mieux est de se diriger vers le campements des élèves. De toutes façon, si notre déduction est juste, c'est vers eux qu'ils se dirigerons. Avec un peu de chance, on pourra les intercepter en route puisque nous connaissons l'emplacement exact contrairement à eux. »

Sans perdre de temps, le feunard se mit en marche pour le campement le plus proche. Bien conscient qu'il ne fallait pas perdre de temps puisqu'ils étaient à pieds. C'était dans ces cas-là que le Feunard aurait peut-être préféré être un type vol… Enfin, si on oubliait le fait qu'il était atrocement sujet au vertige bien entendu.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mar 19 Jan - 22:27

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Parfois, de mauvaises décisions mènent les héros vers leur mort certaine. L'art du commandement n'est pas de toujours prendre les bonnes décisions, car il est aisé de constater le talent ou l'incapacité d'un général devant la victoire ou la défaite. Sans la possibilité de prédire l'avenir, chacun ne peut juger qu'en son for intérieur ce qu'il sera judicieux de réaliser afin d'obtenir une réussite sur tous les tableaux.

Mewtwo n'est pas très bon dans ce domaine. Lui, qui s'est juré de défendre les plus faibles, ne peut pas se permettre de diriger des vies tel un fin stratège. On l'a désigné et crée dans le but de représenter la forme de vie ultime, l'arme parfaite si vous préférez. A quoi donc pourrait bien servir une arme qui se cache derrière la chair à canon ? Non, son destin est de se mettre en première ligne ainsi que de prendre des décisions où il sera le seul à prendre des risques. Un vrai héros quand on y pense, sauf que le légendaire n'agissait pas pour l'adoration ou la reconnaissance. Ce comportement il le doit à Mew en quelque sorte, mais bon tout le monde connait l'histoire qui poussa une créature de haine à comprendre la beauté de la vie. Pas la peine de le ressasser une nouvelle fois donc.

Lui et le professeur hybride se retrouvaient seuls face à cette menace qui terrorisait les jeunes dresseurs. Pour l'immortel, sa seule motivation se trouvait dans le besoin de repos en ce lieu. Du moins c'est ce qu'il affirmera toujours, même si au fond il ne pouvait supporter qu'on puisse troubler les plus jeunes, qu'importe la raison. Le problème est qu'ils se sont retrouvés encerclés il y a de cela quelques minutes, et malgré tout les coupables ont préféré s'enfuir sans raison évidente. Sauf que leur fuite ne peut laisser présager que deux hypothèses selon le détective en herbe. La première est que les types ne visent seulement les étudiants, leur piège n'ayant pour but que d'intimider ou ralentir le duo. La seconde est que leur fuite n'était qu'une retraite provisoire, possiblement à cause de Mewtwo ou Akira, et qu'ils vont tenter de les attaquer par surprise une nouvelle fois.

Un peu sous l'emprise de la panique, le pire scénario possible étant que les regroupements d'enfants se fassent attaquer sans protection, le clone ne pouvait pas vraiment penser aux risques que lui et son partenaire s'exposent. La priorité restait d'assurer la sécurité des jeunes, tant pis si les criminels ne sont pas appréhendés. Néanmoins le véritable handicap de cette mission se trouvait dans la nécessité pour John de ne pas dévoiler sa véritable nature. Il existe une multitude de pokemons capables de lancer une attaque Psyko comme il l'avait fait plus tôt. Pour ce qui est de matérialiser une cuillère géante, levez un seul doigt et vous aurez le nombre de créatures capables d'un tel tour de magie. De par le métier de l'hybride ayant lancé un véritable Lance-Flammes, impossible de mentir sur cette compétence unique. Beaucoup de scientifiques savent qu'il s'agit là de la capacité signature de Mewtwo, le premier pokemon né d'une éprouvette.

Dissimuler son identité requiert donc une grande limitation de sa véritable puissance. En termes d'esprit, celui de l'artificiel est assez développé pour déployer des vagues d'énergie capable de raser une ville entière, et on ne parle pas de coin isolé comme Floraville ou Azuria. Cependant cette image du pouvoir enfoui chez l'albâtre n'est qu'une représentation personnelle de ce dernier. Et malgré son tour de force à Unys, il est tout à fait normal de douter des véritables limites de la créature quand on sait qu'il existe à côté de véritables maitres du temps et de l'espace. Il n'empêche que ce jeune centenaire possède un potentiel qui le distingue, il faut donc l'étouffer au maximum pour ne pas se retrouver avec un autre homme de sciences sur le dos.


« - Non, ils sont éparpillé un peu partout sur la zone. Certains ont du rejoindre le campement principal au bord du lac cela dit, peut-être que la présence de ma collègue les dissuaderas d'attaquer, mais ce n'est qu'une humaine et elle ne sait pas se battre. »

Les consignes de sécurité ne sont donc pas dénudés d'intelligence. Le synthétique craignait vraiment l'existence d'un seul et unique troupeau de rassemblement pour ces innocents, ce qui risque de faciliter la tâche d'une mission de meurtre, si c'est ce pour quoi les anciens d'Avalon sont motivés. Seulement ces gars maîtrisaient la situation au début, l'effet de surprise jouait en leur faveur. Donc si leur but est vraiment de provoquer des morts, ils ne se seraient pas gênés pour répandre le sang depuis un bon moment. Tout ne tournait pas rond dans cette histoire.

- Tous les enfants sont bien en sécurité ? Il est fort probable que ces mécréants soient partis les attaquer de nouveau.

Perdu, l'être ultime se résigna à stopper sa réflexion pour le moment. Se surchauffer le cerveau ne servira pas à grand chose tant que personne ne sera capturé. Ce qui faut ce sont des réponses, et elles ne pourront s'obtenir qu'en poursuivant l'ennemi, quitte à sacrifier la sécurité des enfants. Nous voilà devant un choix cornélien, protection ou traque. Difficile de savoir lequel contenter entre la curiosité et la sécurité, les deux restent essentielles aux yeux violets du légendaire et pourtant il ne pouvait chasser ces deux lièvres, au risque d'en attraper aucun.

La carte offerte par Akira présente un atout précieux, et dangereux. Si un des ténébreux hybrides met la main dessus, les circonstances deviendront catastrophiques. Après il est probable que le camp adverse possède déjà un exemplaire de ce plan, ce qui explique en partie leur capacité à rester insaisissables après tout ce temps passé. Deux hommes remplis d’alcool comme des tonneaux n'auraient pas l'aptitude de réaliser un tel désordre. Ces gars sont préparés il n'y a aucun doute !


« - …. Mécréants ? Vous avez quel âge déjà ? »

Que... ? Sur le coup, Mewtwo ne perçut que le doute sur son age avant de comprendre qu'il s'agissait d'une simple boutade. Son intervention cassa toute la réflexion précédente, laissant l'immortel légèrement sonné. A force de rester sur ses gardes et de devoir faire attention à tout ce qui se présente, le moindre son peut provoquer un fort signal d'alarme chez le jeune centenaire. Parler de son age pourrait être comparé à un coup dans le mille tant elle touche la corde sensible du moment. Cependant tout serait plus simple avec un seul mot, ce nom de code qu'on lui a attribué à la naissance porte toute son histoire avec lui. Avec ça fini l'étonnement liée à un dialecte "ancien", ou encore le handicap évoqué plus tôt. Tout serait vraiment plus facile.

« - Je pense que le mieux est de se diriger vers le campements des élèves. De toutes façon, si notre déduction est juste, c'est vers eux qu'ils se dirigerons. Avec un peu de chance, on pourra les intercepter en route puisque nous connaissons l'emplacement exact contrairement à eux. »

Inutile de mettre à mal un confort d'ermite pour sauver des gosses. Le professeur a tranché, il faudra simplement se tourner vers les campements de sécurité. Là où le blanchâtre pensait courir, il vit son commandant prendre la marche comme si l'urgence n'était pas présente. Se frottant l'arrête du nez quelques instants avant de passer les doigts sur ses paupières, Mewtwo se retint d'envoyer une remarque à propos de leur lenteur et emboîta le pas de l'homme-chat. Pourquoi "chat" ? Tout simplement à cause de ses petites oreilles, qui doivent en faire craquer plus d'une vu la tendance d'une telle apparence dans les capitales "modernes", qui semblaient provenir d'un pokemon félin.

Au moins la marche était rapide. Le duo savait où poser les pieds sans glisser de manière ridicule. Les branches recouvertes de mousses jonchaient le sol, procurant un appui peu stable quand on pose la semelle dessus. Pas toujours facile de marcher dans les bois, surtout ceux qui n'ont pas de chemin de promenade, comme celui du Lac Colère justement. L'attraction principale étant la grande étendue d'eau, ça peut se comprendre.


- J'ai cru entendre un bruit...

La présence en grande quantité de feuilles mortes ne permettait pas un déplacement des plus silencieux. Ce que le clone avait entendu était justement le craquement d'une de ces feuilles, et il était persuadé que ce craquement ne venait ni de ses pieds, ni de ceux de son compagnon.

La seconde suivant sa phrase, une véritable bourrasque fila proche de son dos. Cette sensation d'avoir été frappé par un vent fut brève, ce qui n'était pas le cas de la douleur qui s'en suivait. Et pour cause, le dos de Mewtwo arborait une nette blessure légèrement inclinée et sanguinolente sur tout le long. Son haut maintenant abimé pouvait lui donner un petit style grunge sans le sang qui s'écoulait lentement de la plaie. En soi le tout parait bénin, mais ces gars viennent de prouver qu'ils sont capables de les lacérer sans se faire prendre. Le psychique tenta bien de continuer son chemin, mais une voix venue de sa droite lui fit comprendre que cette griffure n'était qu'un avertissement.


- Ne bougez plus !

Nul besoin de posséder un énorme QI pour comprendre que le duo ici présent venait une seconde fois de tomber entre les mains de ceux qu'ils traquaient. Il y avait cependant deux différences avec la situation précédente. Déjà l'un d'eux avait ouvert une communication, ce qui veut dire qu'il est peut-être possible de communiquer avec s'ils sont enclins à discuter. Puis il n'y avait plus aucun son comme avant autour des deux "prisonniers", chacun doit être fixé à son poste et prêt à bondir si jamais on désobéit à l'ordre premier.

Quelle plaie tout de même. Qu'est-ce qu'ils ont à y gagner en tenant les deux hybrides en tenaille ?


- Pourquoi faites-vous tout ce boucan ? Cela vous amuse de terroriser les enfants ?

Tandis que Mewtwo élevait la voix, il remarquait que l'air devenait de plus en plus frais de manière marquée. De la buée s'échappait de ses lèvres sans qu'il soit possible d'expliquer pourquoi. Les cours de science du lycée peuvent expliquer pourquoi de la buée s'échappe de la bouche quand les températures descendent oui, sauf que les chutes brutales de températures ne sont pas normales en météorologie.

- Et si ça nous amuse tu vas faire quoi ? On te surveille toi aussi le prof, balance une seule flamme et tu vas déguster !


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Dim 14 Fév - 22:04

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

En avant pour la chasse aux mécréants !… Non ? Mais si voyons, c'était le genre de langage qu'utilisait John après tout, ce qui était plutôt étonnant pour quelqu'un de son âge, mais soit. Peut-être avait-il été éduqué de façon étrange, ou peut-être passait-il trop de temps dans la forêt tout seule le pauvre, cela pouvait le travailler. Franchement, même Shin qu'Akira connaissait bien et qu'il savait très vieux n'utilisait pas de genre de mot. Il était même plutôt moderne, alors voir quelqu'un d'aussi jeune parler naturellement comme cela faisait étrange au prof. Il se serait d'ailleurs bien attardé sur le sujet, mais pour le moment, des choses plus importantes exigeaient sa présence et celle de son compagnon ailleurs. Il fallait mettre les élèves à l'abri et si possible, arrêter ces perturbateurs avant qu'ils n'agissent à nouveau. Mais bien entendu, ces derniers avaient l'avantage. Après tout, ils étaient plus nombreux et cherchait des cibles fixes qui ne s'attendaient pas à leur venu. Alors que John et Akira eux ne pouvait qu'espérer les repérer dans le noir. Pas de chance, il n'y avait pas de nyctalope dans l'équipe – a moins que John ne lui est caché des choses ? - et ils durent donc avancer avec l'handicape de la nuit et de l'environnement qui ne se prêtait pas vraiment à la rapidité. Enfin si, ils auraient pu courir. En s'accrochant dans les branches toutes les deux minutes et en faisant un boucan pas possible en marchant sur les feuilles et les branches sur le sol.

Mais qu'importe leur façon d'avancer, qui se voulait pourtant assez discrète puisque très vite, John fit remarquer au professeur qu'ils n'étaient de nouveau plus seul. Un bruit ? Juste un animal sauvage ou … ? Non, il ne fallait pas rêver, ils avaient la poisse bien évidemment, cela ne pouvait donc pas être un gentil petit écureuil en train de ramasser des noisettes. (le truc trop cool pour faire avancer le scénario ouais.) Mais à peine les deux jeunes gens – ou plus ou moins jeune hein – s'étaient-ils arrêté pour tenter de savoir d'où venait le bruit qu'une attaque arriva, lacérant dans la foulé le dos de John. Mais surpris par cette attaque, le feunard n'eut pas le temps de réagir et aucun ennemis n'était plus visible une nouvelle fois. Faisant volte-face, le professeur observa la végétation autour, espérant repérer un mouvement, quoi que ce soit qui lui indiquerait la position d'un ennemi. Ses oreilles de feunard dressées sur sa tête, il tentait de se focaliser sur un bruit, de repérer celui qui les attaquait, mais ils étaient malheureusement plusieurs. Un avertissent se fit entendre, alors que le professeur lui se préparait à riposter, à se battre puisqu'il le fallait. S’immobilisant, il n'en resta pas moins attentif, près à réagir à ce qui leur ferait face, qu'importe ce que ce serait.

La situation était mauvaise, très mauvaise même. Ils n'avaient pas le dessus au niveau du nombre, c'était certains. Niveau puissance… Et bien, le professeur connaissait seulement la sienne bien évidemment. John était lui un paramètre hasardeux, il fallait bien le dire. Akira ne le connaissait pas, mais il osait espérer que ce dernier savait se débrouiller assez bien. Après tout, l'onde de choc prouvait bien qu'il maîtrisait ses capacités, mais cela serait-il suffisant ? Akira de son côté pouvait être assez destructeur quand cela lui prenait, mais il n'en restait pas moins un professeur, pas un homme d'action ou un pokémon entraîné chaque jour au combat pour être le meilleur. Cela restait à voir donc, mais au moins, il y avait une avancé. Maintenant, l'ennemi n'était plus silencieux, mais avait ouvert le dialogue. Un dialogue assez limité et qui n'annonçait rien de bon, mais c'était toujours cela. Il fallait bien faire avec le peu qu'ils avaient. L'avertissement avait été renouvelé d'ailleurs, informant le professeur que balancer ses flammes ne serait pas bénéfique pour sa santé. Oui, cela il devait bien l'admettre, c'était une mauvaise idée, même si l'envie de tout cramer ne manquait pas. Mais mieux valait la jouer profil bas pour le moment, pour voir s'il y avait moyen de régler cela, même s'ils avaient clairement fait comprendre à John que la situation comme elle était actuellement les amusait assez.

« Pas de flammes, parole. »
Fit-il l'air agacé en montrant ses mains comme s'il voulait montrer qu'il ne faisait pas de geste agressif. Non, ce genre de situation ne lui plaisait pas du tout, il détestait ne pas avoir le dessus. Et dans ce genre de situation, ce n'était pas seulement son orgueil qui en prenait un coup, mais aussi la sécurité de ses élèves. Quoi qu'il en soit, les flammes auraient pourtant été les bienvenue compte tenu de la température qui baissait à toute vitesse. C'était quoi ça encore ? Plusieurs type de pokémon pouvaient produire cet effet, glace comme spectre en fait… Autant dire qu'Akira préférait largement avoir à faire au premier type, sur lequel il aurait clairement l'avantage. Mais avant de songer à l'affrontement, il fallait voir si le dialogue et la dissuasion étaient possible.

« Quoi qu'il en soit, l'amusement dans ce genre d'activité m'échappe. Vous faites partit d'Avalon n'est-ce pas ? Vos idées me semble un peu trop extrémistes cela dit. Mais ces enfants ne vous ont rien fait et ne sont pas éduqué pour pour faire du mal aux hybrides, bien au contraire. Vous vous trompez de cible. »

Pour s'être renseigné un peu sur le système éducatif d'Unys, le professeur pouvait le dire, le bien-être des hybrides n'était pas du tout le sujet le plus important au programme des jeunes dresseurs, pas du tout malheureusement. Mais ils étaient à Johto, une région neutre et les dresseurs étaient bien plus partenaires avec les Pokémon qu'autre chose. Pour Akira, cette attaque n'avait pas de sens, tout simplement. Mais le soucis des extrémistes, c'était bien qu'ils exagéraient tout et que leur faire entendre raison était souvent… Compliqué.

« Il ne me semble pas avoir demandé l'avis d'un traître qui participe à l’asservissement de notre espèce. Tu ne vaux pas mieux que les humains. »

Pas valoir mieux que les humains… Pour Akira, cela ne voulait pas dire grand-chose. Son père était un humain, sa mère une hybride, le simple fait qu'ils aient pu avoir des enfants ensemble prouvait bien qu'il ne faisait pas vraiment partit d'espèce différente à présent. Les gens avaient changé, beaucoup ne voulait pas le reconnaître encore, mais maintenant les choses étaient ainsi et les différence c'était amoindrit. Mais des gens continueraient toujours à penser le contraire, à chercher la confrontation, la guerre… La voix avait finit par se rapprocher, tout comme le froid auquel Akira n'était bien sûr pas si sensible en tant que Feunard. Un homme leur faisait maintenant face, sans trop s'approcher cela dit comme s'il n'était pas totalement sur de ce que pouvaient leur réserver ces deux hybrides en face de lui. Et il n'avait pas tort certainement. D'ailleurs, l'attention d'Akira c'était vite portée sur l'hybride un peu en retrait derrière ce qui semblait être le chef. Et une idée lui était venu. Un peu risqué, certes, attendre tranquillement que ces types en est assez de discuter et chercher à se débarrasser d'eux n'était pas franchement un plan qui plaisait au feunard. Pourquoi déciderait-il tout à coup de cesser ce qu'ils faisaient alors qu'il méprisait royalement les personnes qui tentaient des les en empêcher.

Sachant qu'on s'attendait de sa part à un lance-flamme, comme celui dont il avait fait la démonstration plus tôt, Akira préféra alors choisir la discrétion, sans pour autant resté inactif. Feignant d'être vexé par la remarque du chef sur sa traîtrise, le feunard détourna le regard, visant plutôt le sbire pour se concentrer et utiliser son attaque la plus discrète. Onde folie. Semer sournoisement la discorde dans un groupe d'ennemi, voilà bien une technique digne d'un renard comme lui. En espérant que cela fonctionne et que John soit prêt à agir si la distraction marchait. En tout cas, l'homme qui finit par se frotter le front, comme pris d'une soudaine migraine laissait présager de bonnes choses… Plus qu'à espérer qu'au moment où le conflit éclaterait, il serait assez déboussolé pour ne pas les attaquer… Ou mieux, attaquer son propre camp. C'était le soucis avec cette technique, elle était assez aléatoire.


FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mer 17 Fév - 0:38

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



- Et si ça nous amuse tu vas faire quoi ? On te surveille toi aussi le prof, balance une seule flamme et tu vas déguster !

Tch. Vu ce froid ambiant et la température qui descendait de seconde en seconde, une gerbe enflammée aurait pu faire du bien. Mewtwo n'était pas comme son camarade du soir actuellement, ses membres éprouvaient la sensation gelée et mordante avec difficulté. Un peu de chaud ne serait pas de refus vraiment... Pourquoi ce corps fragile Arceus ? Qu'est ce qui lui est passé par la tête pour se dire qu'infliger un tel handicap était une bonne idée ? Beaucoup d'hybrides présentent l'avantage de conserver certaines de leurs anciennes "particularités", mais dans le cas du clone c'est une autre histoire. Peut-être est-ce parce qu'il s'agit d'une créature purement artificielle, ou bien parce que son code génétique faisait déjà de lui un hybride à la base, mais l'arme vivante ne possède maintenant plus qu'un organisme parfaitement semblable à celui d'un aspirant dresseur. Impossible de retrouver d'anciennes parties de son corps, les méga-évolutions sont bloquées et même ses capacités psychiques ont perdu un peu de leur superbe.

Bon, pour le dernier point ce n'est pas vraiment grave vu qu'il reste encore de la puissance à revendre. Par contre pour ce qu'il s'agit du reste on entre dans un véritable cauchemar ! Et aujourd'hui, c'est le gel qui exprime cette horreur en provoquant une chair de poule incontrôlable sur tout l'épiderme du légendaire. S'il pouvait claquer des dents il le ferait, mais son long manteau l'aidait à tenir le coup pour le moment. Mis à part, il restait toujours ce nombre mystérieux d'ennemis les entourant lui le synthétique et l'autre le professeur. Avec son véritable corps, Mewtwo ne souffrirait pas de son entaille sur le dos. Pire ! L'hybride aurait surement rencontré une difficulté pour se faire, le derme du légendaire étant originellement assez résistante pour ne point saigner.


« Quoi qu'il en soit, l'amusement dans ce genre d'activité m'échappe. Vous faites parti d'Avalon n'est-ce pas ? Vos idées me semblent un peu trop extrémistes cela dit. Mais ces enfants ne vous ont rien fait et ne sont pas éduqués pour pour faire du mal aux hybrides, bien au contraire. Vous vous trompez de cible. »

Mewtwo fixait du coin de l’œil l'hybride aux belles paroles. S'il parlait ainsi, c'est qu'il n'avait pas tout compris de la véritable nature de leurs assaillants. Les professeurs sont censés représenter la matière grise de la population, qualité primordiale quand on éduque la jeunesse, donc le traiter d'idiot ne serait point approprié. Puis le légendaire possédait une mémoire sélective certes, mais une des meilleures qui puissent exister. Loin d'être photographique, on peut tout de même le comparer facilement à un vieux pokedex. Alors quand la glace vient se mêler aux marques fraiches sur les troncs environnants, le doute n'était plus permis quant à la raison derrière un Psyko inefficace. L'albâtre aurait aimé voir les capacités de déduction de l'argenté pour le coup, de toute façon cette information est complètement inutile dans l'état présent. Piégés comme ils sont et sans aucune information sur leur véritable nombre, l'être ultime ne peut rien faire d'autre que rester sur la défensive.

- Il ne me semble pas avoir demandé l'avis d'un traître qui participe à l’asservissement de notre espèce. Tu ne vaux pas mieux que les humains.

Forcément... Ce ne sont pas des hybrides avec qui on peut raisonner. Leur "foi" envers leur cause est bien trop forte pour espérer les voir abandonner autour d'un café fumant. Cela dit ils sont vraiment d'Avalon ? L'opinion du clone à leur sujet est en constante fluctuation à cause de ces radicaux, tantôt offrant leur toit au premier venu, les voilà en train de s'en prendre à des âmes innocentes. L'extermination de masse n'a rien de pédagogique, au contraire ! ... Bon là on va un peu loin. Après tout leur plan n'a provoqué jusque là qu'une simple crainte, crainte qui nuit au bon déroulement de l'examen en ce moment, mais est-ce vraiment leur objectif final ? Maintenant que l'artificiel se trouvait en face d'eux, il en doutait vraiment. Si on se trouvait dans une fiction, ajouter un risque de mortalité serait une facilité scénaristique pour ajouter sans se fatiguer une bonne dose de tension... Sauf qu'il s'agit de la réalité, et que ce n'est pas la première fois que le jeune centenaire se retrouve avec d'anciens pokemons prêts à tuer un dresseur.

Quelque chose d'inexplicable se fit alors. Eux qui se montraient prudents au possible jusqu'à maintenant, en voilà deux qui se rapprochent de la position des captifs. Sans doute se sentaient-ils confiants dans leur prise pour se montrer ainsi, mais même imbus par leur propre sécurité rien ne devrait justifier ce risque inutile. Tant pis pour eux, se montrer à visage découvert devant celui conçu pour tout détruire est et sera toujours une mauvaise idée. A la moindre occasion, Mewtwo saura user de son Œil Miracle et contre-attaquer en un éclair. Du moins c'est le meilleur plan possible, un affrontement rapide et puissant suffirait pour sauver toutes ces graines de dresseur. Sauf que le prof enflammé représentait un poids mort pour le coup. Sa sécurité ne pourra pas être assuré en cas de déchainement, le synthétique ne pouvant caler un Bouclier ailleurs qu'autour de son propre corps. Entre guillemets il s'agit là de son seul point faible si on peut dire, un cœur compatissant malgré ses battements de colère.

Celui qui se tenait derrière présentait une coupe courte noire, avec une mèche rubis éclatante dans l'obscurité. Son regard perçant trahissait en effet son sentiment de vainqueur, ça plus ce sourire en coin qui exaspérait le clone. Si on pouvait en faire un dessin, il ressemblerait grosso modo à ça décrit plus haut. Tch, impossible maintenant de douter sur sa véritable nature...


- Toujours aussi fourbes, vous les Farfurets

Leur tendance à chasser les œufs n'a pas changé, si ce n'est qu'ils s'attaquent maintenant à la jeunesse à peine sorti du cocon. Chassez le naturel et il revient au galop ? Il y a de cela quatre-vingts ans, Mewtwo aurait affirmé le contraire. A présent il s'amuse de constater que le monde n'a que peu changé depuis le grand bouleversement. La boutade n'arrange cependant rien à son affaire, le laissant bloqué avec un être fragile qui ne mérite pas de subir le courroux ravageur du plus puissant des psychiques. Sauf que fragile ne rime pas avec inutile, en fait si, puisque Akira usa d'une Onde Folie discrète vers la personne se trouvant le plus en avant. Comment le savait-il avec l'homme derrière lui ? Simple, à en juger par l'attitude chancelante de la cible ce dernier était victime de confusion, et seule une telle capacité permet un tel résultat sans éveiller le moindre soupçon... En vrai notre homme redoute beaucoup trop les attaques de type spectre pour ne pas les connaître, voilà tout.

- Hé là qu'est-ce que tu as ?!

L'arrogant aura profité de cet instant pour placer une tirade bien sentie, le ténébreux préfèrera conserver son silence jusqu'au bout, Mewtwo lui se mit simplement à activer son Œil Miracle sur ses ennemis devant lui. Point de punchline pour marquer l'assaut, juste sa cuillère géante en main, prête à s'exprimer pour lui lors d'une charge sans hésitation. L'autre saura quoi faire pendant que le légendaire s'occupe du chef, il est assez grand pour prendre sa vie en main. Le nombre d'adversaire est toujours inconnu, mais à en juger de par son Lance-Flammes l'argenté jouissait de l'avantage du type sur la glace.

Pas la peine de s'inquiéter pour le jeune centenaire, il a été crée uniquement pour ce genre de moments.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mer 17 Fév - 16:23

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Les combats Pokémons, Akira n'avait rien contre. Il formait bien des dresseurs après tout, alors pourquoi tout à coup se montrer hostile envers cela ? Pourtant, s'il y avait bien quelque chose qui différenciait un véritable combat Pokémon à ce qu'ils vivaient ici, c'était bien le nombre d'adversaire. Même en partant du principe qu'il faisait un combat en duo avec John, en face, les règles n'étaient pas vraiment respecté puisque le nombre de combattant était inconnu. En fait, cela ressemblait plus à tomber sur une horde de pokémons sauvages… Et hostile, bien entendu. Sinon, cela ne serait pas drôle bien sûr. Parce que oui, là tout de suite s'amusait follement !… Vous l'entendez le radar à sarcasme qui s'enclenche ? Tout à fait normal. Akira aurait préféré faire tout un tas de chose plutôt que de jouer à cache-cache avec des fanatiques dans les bois. Il aurait pu rester tranquillement assis au coin du feu, se faire griller de la viande et la déguster tranquillement au bord du lac, boire des tasses et des tasses de café… Mais non, le destin ne l'aimait vraiment pas ce soir et il fallait bien qu'il vienne en aide à ses pauvres élèves. C'était son travail après tout… Et sa conscience lui refuserait le contraire de toute manière. Voilà pourquoi il se retrouvait dans cette galère.

Et John ? Oh, à bien y réfléchir, ce type devait juste apprécier les ennuis. Cela existait après tout, les gens qui ne vivaient que pour cela et aimait se mettre en danger sans raison. Ou alors, il était bien trop gentil et à partir du moment où il avait constaté le danger pour les jeune dresseurs, sa conscience lui avait ordonné d'agir. Bof, pas terrible tout cela. Ils étaient tous les deux un peu en galère maintenant, entouré par l'ennemi qui ne semblait vraiment pas envisager de négocier. Comme quoi, s'il y en avait attiré par le danger, il y en avait aussi qui ne vivait que pour pourrir la vie des autres. Cela aurait plutôt résumé l'existence de Chronos selon Akira, mais comme quoi, ils n'étaient pas les seuls et chaque camps pouvait avoir ce genre de soucis. De quoi convaincre le professeur de rester neutre dans l'histoire… Sauf quand ses chers élèves étaient en danger bien évidemment. Fourbe comme le renard qu'il était, ou aurait du être sans cette transformation voulu par Arceus, Akira avait donc commencé par rendre le terrain plus praticable en utilisant onde-folie. Rendre un ou deux ennemis incapable de se battre ou très peu, c'était toujours cela de pris selon lui. Surtout que cela pouvait être fait sans que les hostilités ne soit clairement entamé. C'était bien plus compliqué à lancer quand on se prenait des attaques dans la gueule après tout.

En même temps, si tous les attaquants étaient du même type, Akira n'aurait pas trop à s'en faire. Leur double type glace ne les avantageaient pas du tout face à lui s'ils s'agissait de Farfurets. Ce qui expliquait qu'ils soient si peu enclin à voir le Feunard utiliser ses attaques feu, sans pour autant avoir de quoi les éteindre. Par malchance, celui qui accompagnait le professeur était lui désavantagé par le type ténèbres, ce qui n'était franchement pas de bol. (fallait rester à la première génération pour être tout puissant – sbaf - ) Mais alors que l'entourage semblait s'inquiéter du comportement étrange du pokémon atteint par les ondes folies, le type spy para le soucis, du moins pour les plus proche d'entre eux en faisant appel à l’œil miracle. Malin.. et surtout bien pratique lorsqu'on avait pas l'avantage. Mais ce qui attira le plus l'attention du professeur, ce fu bien évidemment cette cuillère géante qui était apparut au moment de l'attaque.. Oh. Se pourrait-il que ? Bon ok, ils n'avaient pas vraiment le temps pour jouer à ce petit jeu, mais le feunard ne pouvait s'empêcher d'y réfléchir… Pas comme s'il n'avait jamais côtoyait de légendaire après tout et cela expliquerait le mécréant… Ou pas non. Rien n'expliquait ce mot. Un sourire en coin apparut donc sur le visage du professeur.

«  Je suppose qu'avec cela, le soucis du type ténèbres ne se pose plus. Je vous laisse vous débrouillez avec ces… Mécréants. »

S'il se cassait ? Oh que non, il lui laissait juste ceux qui avaient subi l'attaque, même si le chef en faisait partit A la place, durant qu'il parlait, le Feunard avait pris sa forme d'hybride. Peu de différence, puisque ses oreilles avaient toujours été visiblement de toute manière, mais cela se voyait bien tout de même. Ses cheveux étaient devenue plus long, rappelant la crinière du feunard d'autrefois, ses ongles déjà bien longs étaient maintenant de véritables griffes et à la fin de sa phrase, le professeur avait alors enclenché vive attaque. A une vitesse bien plus rapide que la normal, il s'éloigna donc, rejoignant un sbire un peu plus loin pour lui porter un coup au passage avant de se mettre hors de sa vue. S'il aurait pu balancer une attaque feu avant de partir pour aider John ? Bien entendu, mais cela aurait été moins… Marrant ? Mouais, disons qu'il préférait que chacun s'occupe de ses affaires. Après tout, si l'homme était bien ce qu'il pensait, il n'aurait certainement pas besoin de lui pour s'en sortir. Sinon, cela serait des plus décevants. Faisant face à ses ennemis, toutes griffes sortit qui plongeant vers lui pour l'attaquer, Akira fit alors appel à sa plus puissante attaque. Déflagration. Autant dire que la température été monté en flèche tout à coup, laissant les farfurets avec des brûlures et pas spécialement demandeur pour une nouvelle salve. De quoi donner le sourire a feunard, de plus en plus. S'il avait l'air d'un sadique ? Oui, peut-être un peu, mais en même temps, ce n'était pas lui qui avait cherché les ennuis hein.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Mer 17 Fév - 22:39

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Pouvoir toucher des ennemis normalement insensibles représente un avantage important, et Mewtwo ne s'en privait jamais quand l'occasion se présente. Les yeux brillants, c'est avec un sourire presque carnassier qu'il chargea en avant vers le duo, assommant le premier d'un coup bien senti avec le dos de la cuillère psychique. On aura beau dire ce qu'on voudra, c'est seulement lors de ces moments que la créature se sentait pleinement vivante. Était-ce parce qu'il cherchait à protéger, comme Mew avait fait preuve autrefois ? Ou bien s'agit-il d'une simple satisfaction primaire ? Durant les premières secondes du combat, il ne pouvait s'empêcher de se questionner sur sa santé mentale, ainsi que sur les raisons qui l'ont poussé à choisir la violence au détriment d'une discussion pacifique.

- Urgh... Qui... Qui es-tu ?!

L'être artificiel ne fatiguait pas. Son nouveau corps consomme plus d'énergie qu'avant et pourtant l'hybride avait réussi à gérer ce souci au fil du temps. A présent, il pouvait tenir deux bonnes minutes à pleine puissance avant de s’essouffler, n'ayant pas d'organisme fait pour tenir l'effort. Suffit de le regarder pour comprendre qu'il n'est pas forgé pour courir un marathon ou monter sur un ring de boxe. L'esprit lui suffit pour écraser quiconque se dressera sur son chemin, ne s'accordant jamais plus de deux minutes pour terminer ses affrontements. Son adversaire se défendait bien, usant principalement de la vitesse du Combo-Griffe pour parer chaque attaque, mais globalement c'est notre personnage qui possède l'avantage.

L'inconnu ténébreux ne peut compter que sur ses acolytes pour espérer remporter ce combat, en 1 contre 1 la différence de force est beaucoup trop grande. Ce danger a dû réveiller les acolytes, puisqu'en voilà déjà trois autres apparaissant de chaque côté du légendaire. Offrant un coup gratuit en plein dans le visage de son ennemi principal, Mewtwo stoppa tout mouvement en focalisant ses yeux aussi sur les nouveaux. Le coup avait envoyé l'inconnu quelques pas en arrière, ce qui aurait pu suffire pour mettre hors combat n'importe qui oui, sauf que le Farfuret n'était pas n'importe qui visiblement. Se relevant doucement, il semblait profiter de l'arrivée de ses compères pour prendre son temps. C'est oublier qu'il avait en adversaire le plus puissant des créatures vivant sur terre, usant d'un Psyko de la même manière que précédemment pour faire voler ses cibles à plusieurs mètres de distance.


- Ce n'est pas très malin de votre part

Exprimant toute sa colère, Mewtwo s'avançait d'un pas lent et assuré vers l'homme qui avait osé terrifier des enfants. Chaque sbire qui tentait de l'attaquer se heurtait soit à un dense Bouclier, soit repoussé par un Psyko précis et concentré. Quand on est prêt à affronter quelqu'un qui occupe le poste de Dieu, de simples racailles ne seront jamais capable malgré le nombre à l'arrêter. Voilà la puissance d'un Légendaire, voilà la puissance de celui né pour détruire. Le jeune centenaire, arrivant là où trainait la carcasse tremblante de son courageux ennemi, attrapa ce dernier par les cheveux en le soulevant le plus haut possible. Les tentatives pour le stopper ne se présentent plus, mais le Bouclier persistait au cas où, laissant seulement le "chef" jouir du privilège de le traverser.

- On recommence les questions. Pourquoi tout ce foutoir ici ?

Blindé de rage, Mewtwo se montrait prêt à tout pour savoir ce que ces extrémistes cherchaient en terrorisant une école en plein air. Son arme signature avait disparu depuis un moment, mais même avec les mains libres il ne restait pas sans défense. Pour preuve, il n'hésitait pas à balancer un Psyko directement dans l'esprit de l'interrogé, motivé aussi par un brin de sadisme. Au bout du troisième choc, l'homme se mit doucement à rire en relevant ses paupières, ce qui était au début traduit par une confusion intense résultant de la douleur. Mais le synthétique avait tord, puisque le gars s'arrêta aussi rapidement qu'il avait commencé afin de prononcer les mots suivants.

- Ça sert à rien... On est juste là pour vous ralentir...

En comprenant le sens derrière ces phrases, l'enragé tira une nouvelles fois les cheveux du coupable vers le sol avec violence, faisant s'écraser la tête contre le sol. Si tout est vrai, alors les étudiants sont toujours en danger malgré leurs consignes. Toujours est-il que ce plan est étrange, car quitte à tuer autant trancher des gorges dans l'ombre. En provoquant la panique lors de l'examen, le regroupement risque de rendre la tâche plus difficile. Akira l'a dit lui-même, les baraquements sont éparpillés. C'est dans le flou que l'humanoïde se tourna en vitesse vers le professeur, présentant à présent des traits différents et plutôt étranges. Bon il dût le chercher pendant quelques instants, mais sa capacité étant toujours active, le clone put retrouver son partenaire aisément.

- On doit retourner aux campements, maintenant !

Désactivant enfin la lueur de ses yeux, l'artificiel n'ajouta pas de précision supplémentaire avant de s'envoler à l'aide de la télékinésie vers là où se réfugiaient les victimes. Sa voix exclamative exprimait assez bien l'urgence de la situation, l'hybride d'argent saura faire preuve d'assez d'intelligence pour ne pas perdre son temps en questions inutiles. Puis s'il cherche vraiment à connaitre la raison, qu'il se bouge au plus vite pour constater les dégâts de ses propres yeux. Car des dégâts il y en avait ! Mewtwo ne pouvait se dupliquer pour aller dans tous les abris de fortune à la fois, mais il possédait la mémoire du plan pour se retrouver sur son chemin. Si tout allait bien, il pourrait couvrir chaque zone en moins d'un quart d'heure à pleine vitesse.

Si tout allait bien... Malheureusement le camp vers lequel se dirigeait le jeune centenaire était déjà sous l'emprise de trois hybrides. Ces gars arboraient des bombes d'un air fier, menaçant tout le monde d'exploser au moindre agissement suspect. Toujours en route, celui mêlé contre son gré à cette prise d'otages ne se doutait encore de rien, si ce n'est que quelque chose de grave allait l'accueillir une fois arrivé.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur • Pokémon
Messages : 164
Pokédollards : 67
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 25
Localisation : Johto /Rosalia
Je suis (Inrp) : Hétéro et bientôt casé ~
Je ressemble à : Tomoe (Kamisama Hajimemashita)
Double compte : Cassidy

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde folie ♦ Vive-attaque ♦ Lance-flamme ♦ Déflagration
Race Pokemon/ Métier: Feunard Shiny / Prof pokémon
Team/Dresseur/Equipe:
Professeur • Pokémon
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Jeu 18 Fév - 19:40

Il parait qu'il y a du danger


Mais on va gérer ça très bien !

feat John Doe - Akira U. Shinki

Utiliser le feu contre la glace, quel ennui profond. Enfin, de toute manière Akira n'était pas là pour s'amuser, mais plutôt pour protéger ses élèves et démontrer que s'en prendre à eux n'était pas la meilleure idée du siècle. De toute manière, pour songer un instant que s'en prendre à des enfants sans défenses était une bonne idée, il fallait être sérieusement dégénéré selon le Feunard. A croire que le monde était peuplé d'idiots et de fanatiques, et que ces derniers se reproduisaient à une vitesse plus affolantes que les autres. En même temps, il en fallait bien dans les deux camps pour remplir les deux teams, même s'il devait y avoir des gens très bien dans chacune… Enfin, surtout à Avalon certainement. Le délire d'esclavagisme étant propre à Unys… Mais qu'importe qui avait tord et pourquoi, il fallait régler la situation et sans perdre de temps. Expéditif dans l'âme, le professeur n'avait donc pas manqué d'utiliser sa plus grande puissance de feu sur les farfurets présent, ayant laissé John s'occuper de ceux qui était à sa portée grâce à son œil miracle. Psy face à ténèbres, cela n'était jamais une bonne idée, mais avec cette capacité, la donne ne pouvait qu'être changé.. De plus, le professeur avait cru reconnaître la signature d'un certain légendaire… Légendaire un peu spécial, puisque créé par des scientifique à partir de l'ADN d'un autre. Bizarre que ce dernier ne se soit pas barré en voyant la blouse blanche du Feunard tiens…

Mais comme dit plus tôt, le moment n'était pas à jouer aux devinettes, mais bien à faire le ménage ! Ce que feunard s'évertuait à faire avec un assez grand succès. En même temps, il avait un gros avantage ce crétin et certains avaient préféré fuir plutôt que d'affronter de face un feunard de sa trempe. Ce qui était plutôt mauvais signe en réalité, puisque annonciateur d'une attaque plus fourbe et dans le dos… Digne de Farfuret en somme. Pourtant, une femme elle semblait bien décidé à rester en vu de notre homme, accroupie sur la branche d'un arbre, prête à bondir à tout instant. Rien à faire, les femmes étaient toujours plus intéressante pour le professeur.. Pas seulement parce qu'elles étaient plus agréables à regarder. Dans un groupe d'homme, les femmes avaient toujours quelque chose à prouver, pour démontrait qu'elle était leur égale, ou même bien meilleure, ce qui en faisait en général des adversaires coriace… Et puis bon, ok. Akira trouvait cela nettement plus élégant la souplesse de l'esquive d'une femme. Ces belles formes se mouvant gracieusement et… Stop. On arrête, on est pas là pour cela. Mais quitte à supporter des ennemis, Akira préférait nettement la donzelle qui le regardait avec ce sourire sûre d'elle, défiante. Elle était donc devenue sa nouvelle cible, le peu de concurence sérieuse autour y aidant grandement. Mais après plusieurs attaques dirigé contre elle, le feunard commença sérieusement à douter… Elle était rapide, bien trop. Ses attaques n'avaient fait que l'effleurer de près et elle était toujours debout. A ce rythme, c'était l'épuisement qui guettait le feunard et rien d'autre.

C'était donc cela le but ? Envoyer la plus doué en esquive l'épuiser pour l'attaquer ensuite ? Fourbe, tellement fourbe… Heureusement que le professeur n'était pas si têtu et insistant, sinon, il serait dans la panade. Plutôt que d'user ses attaques en boucle, mieux valait attendre. L'épuisement pouvait les guetter tout deux après tout, mais au bout de peu de temps, l'attention du prof fut attirer par John qui le rejoignait à nouveau. L'entrevue fut alors très courte. John semblait avoir recueillit de nouvelle information et voulait rejoindre les campements au plus vite à présent, si vite qu'il s'était envolé tout de suite après, laissant le professeur tel un bon piéton sur le sol. Et c'était tant mieux… Akira avait toujours eu le vertige. Mais le temps de cette entrevue avait suffit à détourner son attention de sa cible et à peine John fut-il dans les airs qu'un coup le frappa au bras, laissant une traînée de sang sur celui-ci… Foutu griffe de farfuret..

« Tss… Les femmes. Toutes des démones. Mais je n'ai pas le temps de jouer avec toi. »

Suivant alors la direction de John, le renard à neufs queues ne perdit pas de temps, utilisant même vive attaque pour compenser le fait qu'il devait slalomer entre les arbres et non voler tout simplement. Cela devait être pratique tient, sans ailes encombrantes pour le coup, mais cela n'aurait rien changé à son problème de vertige de toute façon. S'arrêtant juste avant le campement, caché derrière un arbre, Akira ne pu que constater la situation… Qui n'était franchement pas bonne. Ses pauvres élèves, effrayés, en prise avec ces farfurets… Dont un avec une bombe. C'était presque ironique, une arme bien humaine, pour des pokémons qui les détestaient. Mais ce n'était certainement pas le moment d'aller leur faire la remarque. C'était mauvais, très mauvais… Se tournant vers John, il s'adressa alors à lui à voix basse.

« Je suppose que même Mewtwo ne peut désactiver une bombe à distance… Personnellement, le seul plan que j'ai est assez risqué. Embrouiller l'esprit de celui qui a la bombe pour tenter une attaque avant qu'il ne réagisse. Mais c'est dangereux pour les enfants.. Et si on ne fait rien… »

Sans compter qu'ils avaient l'avantage du nombre. Non franchement, cette situation puait. Il fallait donc réfléchir, même en situation de stress. Mais il était trop tard pour mettre les enfants à l’abri maintenant et ils n'avaient rien pour négocier. Quoi que… Le Feunard repensa tout à coup à cette femme qui l'avait blessé, elle devait se sentir en confiance maintenant qu'elle l'avait touché.. Et si…

« D'après leur comportement, penses-tu qu'ils tiennent aux leurs ? En capturer serait toujours un moyen de négocier, mais s'ils sont prêt à tous là… »

Là ce serait juste inutile, voilà tout. Et dire qu'ils avaient peut-être trouvé d'autres camps, pour que la même chose s'y produise.. Rien à faire, d'autre pokémons allié leur aurait été bien utile. Reshiram, gros débile, jamais dans le coin quand il en avait besoin… Ah pour squatter il était fort, mais quand il serait utile, il n'y avait plus personne. Avec une odeur de bouffe assez forte, ils pourraient peut-être l'attirer tient… Ouais non, fallait pas rêver et se démerder seul. Et au plus vite, cela serait le mieux.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Kdo et vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brasier à la rescousse !
Messages : 567
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 10/10/2015
Je suis (Inrp) : Asexuel et libre
Je ressemble à : Yami Bakura - Yu-Gi-Oh
Double compte : Doppo Hanma / Fumio K. Takaba / ????

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Bouclier ♦ Oeil Miracle ♦ Psyko ♦ Frappe Psy
Race Pokemon/ Métier: Mewtwo / Sans Job
Team/Dresseur/Equipe: Actuellement capturé
Brasier à la rescousse !
MessageSujet: Re: Parait qu'il y a du danger [PV Akira]   Lun 22 Fév - 1:06

Parait qu'il y a du danger
feat. Akira U. Shinki



Des bombes... Des saletés de bombes agrippés par d'autres hybrides, comme si leur puissance seule n'était pas suffisante pour menacer des vies. Bravo les idiots, mettre Mewtwo en colère n'est jamais une bonne chose, rappelez-vous d'Unys. Deux êtres subissent actuellement ce pêché et ils sont encore en vie uniquement parce que des péons comme ces extrémistes se trouvent sur le passage. Un ticket gratuit pour l'Enfer pour tout le monde ! Essayons tout de même de ne pas englober les innocents dans cette aveugle purge, la colère n'est bonne que quand elle sait rester juste.

Plus rien à foutre de ce monde pourri, avec les pouvoirs d'un demi-dieu artificiel il est inconcevable de rester en retrait une minute de plus. Plus ses yeux fixaient l'homme avec le détonateur, et sa joyeux face de chien galeux, plus le clone bouillait d'une haine indescriptible. Ses traits se tiraient de multiples parts, créant ainsi un masque parfait pour Halloween, ou pire encore. Actuellement, ses pensées sadiques restaient focalisés sur les otages, jugeant que les messieurs responsables de cette nuit fort agitée avaient bien de la chance de pouvoir se cacher derrière des boucliers humains. Blague à part, notre hybride n'avait pas la tête à rire ou à blablater sarcasme, suffit de le regarder.

La machine tourne, prête à tuer sans aucun répit. Si ces fous n'ont pas reculé après avoir eu un aperçu des forces d'opposition, alors méritent-ils vraiment une once de pitié maintenant qu'on se trouve dans cette situation ? Une certaine organisation a conçu le double parfait d'un légendaire en mixant des gènes fossilisés avec de l'ADN humain, l'ayant rendu impitoyable. Parfait pour dominer, parfait pour écraser, parfait pour montrer aux ennemis qu'on ne rigole plus. Mewtwo rangea de côté les leçons apprises par sa consœur, le respect de la vie, la compréhension d'autrui, toutes ces belles paroles qui ont pu, dans un certain sens, le sauver d'un destin tragique, uniquement pour éviter de se retenir durant l'assaut imminent. Une seconde d'hésitation pourrait être fatal, tant pour lui et son corps fragile que pour les réfugiés qui ne souhaitent rien de plus que vivre leur doux rêve.


« Je suppose que même Mewtwo ne peut désactiver une bombe à distance… Personnellement, le seul plan que j'ai est assez risqué. Embrouiller l'esprit de celui qui a la bombe pour tenter une attaque avant qu'il ne réagisse. Mais c'est dangereux pour les enfants.. Et si on ne fait rien… »

La présence d'Akira, marquée par ses longs murmures, refroidissait légèrement le tempérament actuel du légendaire. Trop colérique pour relever l’appellation correcte, l'albâtre préféra soupirer un bon coup avant d'user de sa matière grise. Rentrer dans le tas en profitant de l'effet de surprise serait facile, expéditif et surtout très bon comme défouloir. Reste toujours le problème des enfants, qui risquent très fortement de subir la violence d'une telle action si jamais le synthétique écoutait uniquement ses désirs. Le professeur lui avait rappelé à temps le danger que ces mineurs pourraient affronter, chose qui était sorti de l'esprit en même temps que l'image d'une certaine gerbille rose.

L'idée de distraction n'est pas mauvaise, du moins tant qu'elle fonctionne. Mewtwo avait bien une autre approche pour se débarrasser du problème, seulement le temps est compté et ni lui ni l'acolyte enflammé ne connaissent le niveau d'organisation des criminels ici présents. Néanmoins, la probabilité qu'ils possèdent de quoi communiquer entre eux est basse, deux indices permettent d'affirmer ce point. Déjà, aucune réelle stratégie chez eux ne montre les signes d'une communication fluide. Sérieusement, qui resterait aussi confiant en étant à découvert face à un être psychique capable de vraiment vous cogner très fort ? Enfin, les marques. Pour les Farfurets, ces marques leur permettent de placer des informations durables. Un talkie offre autant, si ce n'est plus, de contact à l'intérieur du groupe.

Jouer sur ce tableau pourrait être bénéfique. Une attaque éclair et on fonce vers un autre campement, personne n'en saura rien et les deux gardiens pourront peut-être réussir à décrocher une fin d'histoire joyeuse au lever du soleil. La réalité est cependant beaucoup moins amicale avec les rêveurs, et il est encore beaucoup trop tôt pour se permettre de bailler aux corneilles. Tout le travail restait à faire, et bien qu'un avantage se présentait maintenant, cela n'indiquait point comment faire pour empêcher ces bombes d'exploser.


« D'après leur comportement, penses-tu qu'ils tiennent aux leurs ? En capturer serait toujours un moyen de négocier, mais s'ils sont prêt à tous là… »

Désolé jeune homme, mais si ces gars ont prévu de se suicider dans l'explosion alors on peut oublier toute tentative concernant un retournement de situation. Prendre un preneur d'otages en otage est une phrase assez comique, risquée mais comique. Difficile de déterminer si ces gars possèdent des sentiments derrière leur idéalisme profond(ément stupide). Mewtwo avait cru apercevoir certains hybrides fuir le combat juste avant, signifiant que celui qui parlait fort n'était qu'un leurre pour les retenir. Une fois de plus on rentre dans l'hypothèse, car son Œil Miracle n'a rien pu capturer sur le coup, mais dans tous les cas le psychique ne souhaitait pas tabler sur l'empathie de ceux capables de telles actions.

- ... Si tu veux essayer, au mieux on gagnera quelques secondes.

Avec une voix sans once d'émotion, l'artificiel présentait bien là son cruel calme avant la tempête. Chacune de ses cellules se préparait à envoyer la plus belle correction qu'il n'ait jamais réalisé dans cet univers détraqué. Du moins, façon de parler. "La plus belle correction" arrivera le jour où les hybrides retrouveront leur ancienne apparence, ainsi qu'un statut d'égalité envers les humains plus juste. Les Farfurets n'ont jamais su manier de bombe il y a de cela quatre-vingts ans, pas plus qu'ils ne pouvaient apprendre Explosion ou Destruction. L'humanité doit posséder un guide, et Arceus n'en remplit visiblement pas du tout le rôle. Alors pour mener à bien sa mission, Mewtwo ne peut pas échouer ce soir. Ce n'est qu'un acte faisant partie d'un grand tout, un grain de poussière en moins à retirer de ce grand merdier qu'est devenu le monde.

Quand on ne peut compter que sur soi-même, on fait comment ? Simple, on arrête de penser négativement et on se focalise uniquement sur ce qui'il est possible de faire. Alors qu'est-ce qu'on a ? Un homme-feu capable de projeter des flammes à longue distance, une cuillère psychique représentant matériellement la force de l'esprit du légendaire, la capacité de mouvoir des objets à distance, un Bouclier presque invincible & des yeux perçants pouvant conserver la trace de n'importe quel être entrant dans son champ de vision. Au moins la liste est longue.


- Au fait, il se peut que ces terroristes ne puissent pas communiquer instantanément.

Plus il y pensait, plus l'hypothèse se transformait en certitude. Certains sont à terre, aucune panique. Deux hommes sont à leur recherche, peu de défense. Et cela fait déjà deux minutes que le duo observe le campement depuis leur cachette et rien, personne n'a ouvert un poke-nav ou quoi que ce soit. Ce qui amène une autre question : Que cherchent à faire ces gens ? ... Réfléchir là-dessus est parfaitement inutile, Mewtwo ne cherchait pas d'explications, il ne cherchait pas d'excuses. En voilà une phrase de mauvais, sans doute le clone l'est-il, mais actuellement il embrassait sans problème sa part sombre sommeillant au fond de lui. L'heure n'est plus à la compréhension, il est temps d'agir !

- J'ai un plan. Ne bouge pas.

Se levant de sa cachette, les longs cheveux blancs cachèrent un regard déterminé à en finir une bonne fois pour toutes. Peut-être que le professeur n'avait rien vu, ou peut-être qu'il le comprenait. Le psychique n'en savait rien, toute a concentration restait focalisé vers le campement où ces fourbes hybrides cherchaient à terroriser les plus jeunes au nom d'une idéologie débile. Que ces foutus extrémistes partent ailleurs fonder leur propre région, au moins ils ne feront de mal à personne ici ! Mewtwo serrait des dents avec rage, sa colère s'intensifiant à chaque seconde passée à fixer les bombes que ces terroristes posaient tout autour de leurs prisonniers.

Quatre dangereux paquets furent donc placés de façon à former un carré autour des enfants. Le clone était déjà en route, prêt à tester son attaque contre ces truands. Oui, "tester", car le clone n'avait jamais réalisé ce qu'il comptait faire pour sauver ces futurs dresseurs. En même temps, jamais il n'avait fait face à une telle situation dans sa vie. A l'époque où les pokemons se tenaient sur quatre pattes, les actes de violence n'étaient pas aussi brutales. Maintenant cela semblait être de l'ordre du quotidien d'entendre parler d'enlèvements, de lynchage ou encore de meurtres... Ce lien entre humains et pokemon était définitivement perdu, chacun arrive à vivre sans l'autre et cela crée des scissions à tous les niveaux. Dans des cas extrêmes, on en arrive à un groupe menaçant l'autre de mort...


- Toi ! Pas un pas de plus ou je fais tout sauter !

L'arme vivante venait de pénétrer dans le champ de vision des brigands, ces derniers n'attendirent donc pas pour lui cracher à la gueule des intimidations dépourvues de conviction. Dommage, cela faisait bien longtemps que l'instrument du chaos avait brisé ses chaines, ces Farfurets avaient presque cent ans de retard.

Mewtwo ne s’arrêta donc pas, continuant d'avancer en se moquant visiblement de tout ce qui l'entourait, qu'il s'agisse du personnel de l'école le suppliant de ne rien tenter, des enfants bien plus apeurés que soulagés de voir leur sauveur, ou des ravisseurs qui hésitaient à crever au nom de leurs idéaux. Dire que l'on va mettre sa vie en jeu n'a rien de bien compliqué, ce n'est que lorsqu'on se tient devant la mort qu'il est temps de faire ce choix. Le clone connaissait assez les mortels pour ne pas craindre la menace, et avec l'immortalité de son côté cela facilitait les choses, puisqu'il n'avait pas peur de la mort.

Sauf qu'un des hybrides eut le déclic. Il avait réalisé que sa situation personnelle n'allait pas s'améliorer soudainement, que personne n'allait pouvoir le sauver de cet homme aux yeux bleutés. Le pouce tremblant à quelques centimètres du détonateur, ce péon croisa le regard du légendaire imperturbable en espérant une dernière fois qu'il n'avancera pas plus. Bien évidemment, il ne connaissait pas la véritable nature de celui à la longue tignasse blanche, il savait juste qu'il n'était pas là pour participer aux combats. Le plan était simple, il y avait deux groupes et le sien ne devait pas avoir à se battre !

Le paniqué appuya avec force sur le bouton fatal, mû par le désespoir de son futur proche. Personne ne l'avait remarqué avant qu'il ne sorte le boîtier de sa ceinture, ce n'était pas lui qui avait crié vers le géant. Mais tous les regards se sont tournés vers sa main tremblante, et tous eurent une expression de terreur en le voyant enclencher le mécanisme. L'une des professeurs ferma les yeux instinctivement. Elle n'avait jamais pensé à ce qu'elle fera durant ses derniers instants alors son corps, comme son esprit, restèrent figés devant l'inéluctable. Une seconde passa, puis une autre... Rien ? Elle rouvrit lentement les yeux, surprise par l'absence de bruit, de douleur, surprise d'être encore consciente, et constata avec une stupeur encore plus grande que rien n'avait changé.


- Qu-Quoi ? C'est quoi ça ?!

Le suicidaire avait senti une résistance au moment où son pouce toucha le bouton. Une petite bulle translucide entourait la partie sensible et l'empêchait de pousser sur ce grand disque rouge. Mewtwo venait pour la première fois d'user Bouclier sur quelque chose d'autre que son propre corps. Étrangement, cet acte fut pour lui beaucoup plus simple que ce qu'il avait imaginé, il n'avait pas besoin de se concentrer plus que nécessaire, si ce n'est qu'il devait avoir en visuel la zone à "protéger".

Le synthétique ne perdit alors pas de temps en passant à l'attaque, utilisant Psyko de manière retenue afin de faire voler en arrière les trois criminels. Les humains pouvaient s'occuper des bombes, Akira pouvait retourner avec ses collègues, Mewtwo lui avait encore une chose à faire...

Les enfants purent être sauvés sans aucune difficulté, les liens maintenant coupés ne laissèrent que quelques marques sur leurs jeunes poignets. Tous ont subi la frayeur de leur vie, personne ne peut dire si cette expérience traumatisante entachera leur volonté de dresseur. Espérons qu'ils arriveront à tourner la page, ainsi qu'à ne pas être influencés par ce qui s'est déroulé au Lac Colère ce soir-là. Le clone se demanda à quoi pouvait bien penser Arceus pour laisser permettre ce genre d'actions. Parmi ces étudiants, quelques-uns garderont forcément des séquelles. Avec Chronos qui rôde, la jeunesse humaine n'a pas besoin de croire que les hybrides sont leurs ennemis...

Ce soir-là au lac, un professeur retrouva les corps des Farfurets alignés non loin de leur campement. Tous étaient assommés, prêts à être livrés aux forces compétentes. Aucune blessure externe n'était visible, mais leur état catatonique, proche du légume, témoignait de la violence dont l'arme vivante avait fait preuve contre eux ce soir là...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Mewtwo lance Psyko en #6C2291
C'est super efficace !



JE PEUX MOURIR EN PAIX:
 

Bonux:
 

Petite galerie des cadeaux (vous êtes géniaux ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parait qu'il y a du danger [PV Akira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger
» [Love & Pets] Une démone en danger ( suite des ruelles ) [PV: Lucy & Jérémy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Johto :: Lac colère-