Partagez | 
 

 Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui. [PV Nithral] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 341
Pokédollards : 74
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 22
Localisation : en vadrouille | dans les pattes de Daeren
Je suis (Inrp) : amoureux mais célib' | panromantique
Je ressemble à : Flippy | Happy Tree Friends
Double compte : Vesper Stonem | S. Thanatos di Angelo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Couteau de chasse ♣ Equipement de Dresseur
Race Pokemon/ Métier: Dresseur.
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui. [PV Nithral] [Terminé]   Mer 9 Mar - 14:08
Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui.
Nithral x Rhapsodie

Stupeur. Oui c'est bien normal. Nithral se mords déjà les lèvres, craignant de l'avoir effrayé, d'avoir dit les mots de trop. Il ne veut pas le voir fuir, disparaître et ne jamais plus revenir. Il ne veut pas se dire que c'est la dernière fois qu'il croise sa route. Cette idée lui serre la poitrine et ça le compresse à l'intérieur et il a l'impression qu'il a du mal à respirer. Mais ce n'est qu'une illusion, il respire tout à fait correctement. Peut-être juste un peu trop rapidement, mais c'est parce qu'il s'énerve tout seul uniquement. Il n'es pas lié à Flynn – pas encore ? Il ne peut pas ressentir ses émotions ni partager ce genre de choses avec lui. Mais quelque chose en lui, lui dit qu'il n'a pas eu totalement tord. Ce jeune garçon cherchait un échappatoire, un moyen de se trouver et d'être libéré. Nithral lui apportait une solution potentielle. Il ne forcerait rien. Et même si c'était triste, il respecterait sa décision si l'autre répondait non.

Il avait grandit avec l'idée que tous les humains se valaient, qu'ils étaient tous mauvais – c'est peut-être vrai d'ailleurs, se dit le dresseur. Il repense à la forêt, au Abo et au couteau et la facilité avec laquelle la lame s'enfonce dans la chaire et laisser s'échapper la vie tout en insufflant la souffrance. Nithral à la gorge nouée, il essaie de déglutir, mais c'est sec et un peu douloureux, il n'a plus de salive. Il se dit qu'il faudrait qu'il prévienne Flynn. Venir avec lui c'est peut-être pas une si bonne idée. C'est même l'inverse. Il a tué un pokémon. Il a laissé mourir sa starter, sa meilleure amie. Il ne vaut pas mieux que les autres. Mais il n'y arrive pas. L'autre dit qu'il est désolé et Nithral hoche la tête. Il comprends. C'est mieux ainsi sans doute. Flynn était plus en sécurité ici, avec sa famille, plutôt que sur les routes avec un dresseur et...

Et quoi ? Les informations défilent dans son esprit. Mérouville. Dans un mois. Quinze devant l'hôtel de ville. Pour quoi faire ? Nithral comprends alors. Ce n'est pas un 'non'. C'est un 'peut-être'. C'est une promesse. Quinze heure, Mérouville, dans un mois. Oui. Oui, il peut le faire ça. Il hoche un peu la tête, remarque son mouvement en arrière, mais ne dit rien, ne le retient pas. Flynn doit rentrer. Évidement. Lui aussi. Il doit encore faire les courses et puis Daeren est peut-être réveillé désormais, il allait s'inquiéter de ne pas le trouver. Ta vois croasse, enraillée par ces émotions auxquelles tu ne trouves pas nom.

D'accord. Dans un mois... Dans un mois, je serai là …

Oui, il y serait. Et peut-être que Flynn ne viendra pas, peut-être que le 'peut-être' deviendra un 'non', mais qu'importe. Il serait là tout de même. Il le regarde, attendant de le voir partir. Mais quelque chose semble retenir l'hybride, un non-dit qui demeure toujours entre eux. Un sourire.

Rhapsodie. C'est joli. À son tour, Nithral sourit. Avec cet air doux qu'il avait quand il regardait le Lugia ou bien sa sœur. Ce sourire destiné à sa famille.

A bientôt alors, Rhapsodie.

Faire demi-tour est difficile. Il n'a pas envie de partir, mais il le faut. Alors un pas après l'autre il avance. Il repart vers l'hôtel, refaisant le trajet à l'envers. Il pense à Flynn – non, Rhapsodie. Il pense à Mérouville et se dit qu'un mois c'es terriblement long et court à la fois et il a peur un peu. Kayla, dis moi ce que je dois faire ? Mais Kayla n'est plus là et quand il glisse sa main dans sa poche cette froide réalité le rattrape à nouveau. Elle est comme une cicatrice qui continue de le démanger. Il essaie de l'oublier. La plupart du temps, il y arrive. Mais des fois, son souvenir se rappelle à lui et il ne peut s'empêcher de sentir la plaie pourtant fermée depuis longtemps l'irriter et réclamer son attention. Mais, il a Daeren, qui est un baume apaisant qui l'aide à calmer ses démangeaisons de l'âme. Et peut-être y aura-t-il aussi Rhapsodie.

Ce n'est qu'arrivé devant la porte de la chambre qu'il loue avec Daeren, que Nithral réalise qu'il a oublié les courses.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




• Nithral se plaint en #32CD32.



#BannièreSwaggy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org/
avatar
Pokémon • Sauvage
Messages : 496
Pokédollards : 91
Date d'inscription : 23/10/2015
Je suis (Inrp) : Se pense et dit hétéro ; célibataire.
Je ressemble à : Kisaragi Shintaro
Double compte : Oswald ; Akainu ; Louve

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Onde Folie ♦ Feinte ♦ Morsure ♦ Attraction
Race Pokemon/ Métier: Noctali Shiny ; aucun job
Team/Dresseur/Equipe: #TeamNithral
Pokémon • Sauvage
MessageSujet: Re: Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui. [PV Nithral] [Terminé]   Mer 9 Mar - 21:34
Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui.
Nithral x Rhapsodie

Il sera là. Il sera là. C’est tout ce qu’il dit, de sa voix rendue plus rauque, par quelque chose que je ne sais pas lire en lui. C’est tout ce dont j’ai besoin, aussi, pour m’assurer que moi aussi, j’y serai. Même s’il faut que je dise non ce jour-là, même s’il faut que je dise oui, peut-être, que je prenne une décision qui, je l’imagine, changera ma vie entière. J’y serai. Un oui, un non ; ça se jouera à peu, sans doute. Un seul mot, et le monde peut se renverser. Mon monde peut se retourner, ma vie prendre une direction que je n’envisageais même pas, jusqu’à… jusqu’à croiser son regard, différent de ceux de ces types, de ces monstres. Oui, c’est différent ; alors, peut-être que ça changera la donne. Que ça changera les choses, comme je l’espère tant.

Il sourit, et ça n’a pour effet que d’étirer un peu plus mes lèvres, comme un réflexe que je ne peux réprimer. « A bientôt alors, Rhapsodie. » Je frissonne tout entier. Parce que ça sonne comme une promesse ; c’est un bientôt, pas un jamais. Ces jamais qui ponctuent un peu trop mes jours me lassent, mais cette fois-ci c’est comme un au revoir, en un peu différent. Parce que ça n’est pas aléatoire, pas lancé au vent. Dans un mois. Il sera là, il paraît. C’est un à bientôt. Il y sera forcément.

Toujours à reculons, je monte sur la marche contre laquelle j’ai buté, et, de mon piédestal improvisé, je l’observe qui se détourne. Un instant, et parce que je le vois de dos, j’ai l’impression de revoir Belt, de voir ce qu’il serait devenu si la vie ne l’avait pas fauché. Je lève les yeux en direction du ciel, les ferme un instant. Et si t’étais là, qu’est-ce que tu me dirais ? Il n’y a que le silence, rompu par le vent qui siffle sous les tôles, qui daigne répondre à ma question muette. Je n’aurai jamais les mots pour dire combien tu me manques. Jamais les mots pour dire l’absence ; ceux, aussi, pour dire la douleur. Ce sont des choses qui ne s’expliquent pas, qui ne s’expriment pas. Ce sont les maux du coeur, ceux de l’âme, ceux qui blessent toujours un peu, que l’on n’oublie jamais vraiment. C’est le fardeau des survivants.

Je tourne les talons, à mon tour ; je saute au bas de la marche, et je m’éloigne. Je m’en vais, sans un regard en arrière, mais toutes mes pensées dirigées vers celui qui s’en est allé dans mon dos. Celui qui reviendra, parce qu’il l’a dit. Il l’a promis, d’une certaine façon. Dans un mois. C’est long, un mois.

Une sonnerie stridente m’arrache à mes pensées, en un sursaut. Il me faut de longues secondes avant de comprendre qu’elle vient des tréfonds de mon sac. Dans un soupir las, je tire l’appareil bruyant de la poche avant, et je décroche sans même songer à vérifier l’appelant —il n’y a que ma mère pour connaître mon numéro, je crois. « Ouais ? … Non, j’ai pas bougé de Lavandia… Ouais, j’peux, pas d’souci. » Un instant d’hésitation, un sourire. « Ouais, désolé. J’suis resté à traîner. » Quelques mots encore, je raccroche et je range l’objet du délit. Et puis, lentement, mais avec la sensation que le sang pulse plus vivement dans mes veines qu’avant, je bifurque en direction des commerces ; mal m’en prendra d’avoir dévié de ma trajectoire.

Mais c’est que je suis resté à traîner. Je suis resté à traîner à cause de lui, à flâner, à rêver. Rêver plus haut, rêver plus grand, rêver plus fort.
Pour un instant, rêver encore.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


HRP : EH VOILA JE REPRENDS MES COMMENTAIRES DE FIN DE TOPIC. Bon, tu m'as eue en live en train d'hurler sur chacune de tes rep, donc tu saaaaaais à quel point j'adore ce RP et à quel point je crève de hâte d'être au suivant, tu sais que j'adore Nity, tu sais que j'adore notre lien et fuck it tu saiiiis que j'adoooore ton style. Donc voilà. Je veux juste te dire merci pour ce RP, pour ce moment au top, pour ces feels et cette cuteness. C'est juste parfait et c'est que le début, jotem maman. ♥


Rhapsodie provoque en cadetblue.

5 Magicarpes de Noa, 2 de Fuyuki & Mizuki, un de Zephiriel, Eden, Nithral, Roxane & Eljina. ♥

RPZ & bordel:
 

Album des cadeaux ; merci ! ♥

#otp & #wtf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Depuis qu'il fait toujours nuit sur lui. [PV Nithral] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» À ce qu'il parait, ça fait toujours plus classe de porter une veste
» 06. Un peu d'entraînement ça fait toujours du bien! [Pv. Joey Cooper]
» Défi novembre : Une beuglante ça fait toujours de l'effet !
» THE SPECTATOR ✏ La vérité fait toujours scandale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Lavandia-