Partagez | 
 

 La troisième fois sera la bonne | Virgil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Dim 3 Jan - 12:21
La troisième fois sera la bonne
E
lle se trouve dans un endroit vraiment…fascinant. Elle est perdue, certes, et même complètement, mais cela ne l’empêche pas d’admirer le paysage. Il faut dire que les bâtiments du complexe sont aussi immenses que magnifiques, elle est impressionnée par les couleurs, par les lumières, par le matériel à l’apparence complexe que transportent certaines personnes, par les costumes portés par d’autres. Pour autant, elle ignore totalement où elle se trouve. Comment Wendy a-t-elle finit ici ? Eh bien, c’est très simple en vérité. Elle était venue en ville pour faire une escale, se reposer, faire des achats vitaux, bref un classique quoi. Et alors qu’elle faisait ses courses, ayant récupéré nourriture, nécessaire de soin, et outil en tous genres, elle était passée devant quelque chose de curieux. Un parc. Gigantesque. Estampillé de l’appellation de « Pokewood ». C’était un endroit qu’elle n’avait jamais vu, sans doute avait-il été construit durant son voyage puisqu’elle était certaine qu’il n’était pas là lors de sa dernière visite. Aussi, n’écoutant que sa curiosité -qui la perdrait un jour-, elle était aller visiter un peu.

E
t maintenant, elle est perdue. La Cresselia ne comprend pas grand-chose à ce qu’indiquent les panneaux, lorsqu’elle trouve un panneau. Aussi ne peut-elle pas compter dessus pour trouver son chemin, ce qui lui complique la tâche. Elle n’arrive pas à retrouver sa route ou au moins un paysage familier, un bâtiment devant lequel elle est déjà passée. Il y a un grand dôme blanc au milieu du complexe, mais elle ne parvient pas à l’atteindre. Il y a trop de rues et trop de directions différentes. Elle a déjà demandé son chemin deux fois, mais cela n’a visiblement pas été très concluant. Elle s’est sans doute trompée quelque part, dans un virage probablement. En débouchant entre deux nouveaux bâtiments, elle a l’impression que plus elle avance, plus elle se perd. Ô joie. Elle ne panique pas. Pas encore. Enfin, elle n’a pas de réelle raison de paniquer. Il est encore tôt, elle a bien le temps de retrouver son chemin. Et ce n’est pas comme si l’endroit était totalement désert. Elle croise d’autres individus régulièrement. Elle aura bien l’occasion de demander encore son chemin.

E
n continuant sa recherche de la sortie, Wendy s’est rapprochée de ce qui lui semble être l’une des bâtiments principaux de tout le complexe. Avec un peu de chance, elle pourra y trouver une personne capable de l’aider à quitter cet endroit. Non pas qu’elle n’aime pas l’environnement, mais disons qu’elle a d’autres choses à faire. Comme terminer ses courses, ou plus difficile et plus urgent encore, empêcher Joshua de s’attirer des ennuis. C’en est presque un travail à plein temps, vous n’imaginez pas. S’en étant rapproché donc, elle avise un homme, posté près d’une porte, et elle se dirige vers lui. Il devrait pouvoir lui indiquer son chemin, elle espère. Un doux sourire flottant sur son visage, elle incline légèrement la tête en direction de l’individu.

« Bonjour. Excusez-moi de vous déranger, mais je me suis perdue. Est-ce que vous pourriez m’indiquer où se trouve la sortie, s’il vous plait ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Dim 10 Jan - 18:49

La troisième fois sera la bonne !
Une journée de boulot comme une autre au Pokéwood. Rien de bien passionnant aux yeux de Virgil qui n'avait jamais été vraiment attiré par le monde du cinéma, contrairement à son frère qui s’épanouissait à merveille dans ce milieu. Lui aimait un style de vie bien plus simple, où les cris des fans hystériques n'avaient pas leur place et où tout n'était pas exagéré. C'était dans sa nature, d'être discret et de faire son boulot tranquillement. Dans un sens, ce travail qu'Ayden lui avait trouvé était très bien pour lui. Être dans l'ombre, faire son jobs en étant attentif aux détails, protéger des gens… De pas grand-chose de vraiment dangereux en général, il fallait l'avouer, mais il fallait bien le faire tout de même. Ce travail lui convenait bien. Du moment qu'il payait les facture, que demander de plus à un job après tout ? Le jeune homme regrettait bien entendu sa belle carrière de militaire, envolé depuis sa blessure, alors qu'on le destinait à un beau grade. Un avenir de général, pourquoi pas ? Mais il ne fallait pas rêver. Maintenant, il avait du renoncer à ses rêves et devait se contentait d'un travail qui ne l'enchantait pas forcément, même s'il ne le détestait pas non plus. Il ne fallait pas exagérer tout de même, il s'estimait heureux de l'avoir.

Mais il fallait tout de même se rendre à l'évidence, il se sentait un peu inutile le bougre quelques fois. Passer de l'armée à cela, ce n'était pas simple. Si certains aimaient justement ce côté calme, lui préférait nettement l'action et tenir juste sa place un long moment, c'était gonflant. Le mieux était tout de même de travailler sur un tournage à l'extérieur plutôt que de tourner en rond dans le Pokéwood, mais qu'importe. C'était le boulot, il fallait bien le faire. Il suffisait d'espérer que quelque chose se passerait… Bon ok, il ne risquait pas de se passer quelque chose de bien intéressant, mais l'espoir faisait vivre, non ? Quoi qu'il en soit, lorsqu'un de ses collègues vint le remplacer pour qu'il fasse une petite pause, le jeune homme ne dit pas non. Il avait envie d'un bon café, quelque chose d'un peu revigorant histoire de ne pas se ramollir sur place. Le café ne pouvait donc qu'être qu'une bonne option pour notre homme qui en profita du coup pour se dégourdir les jambes en marchant avec son gobelet à la main. Rien à faire, être affecté à une entrée pour vérifier les aller et venue, ce n'était vraiment pas son truc. Un peu plus d'exercice ne pouvait pas lui faire de mal.

Mais alors qu'il sirotait tranquillement son café en faisant quelques pas près d'un bâtiment, le jeune homme fut abordé par une demoiselle aux cheveux roses qui était visiblement complètement paumé. La sortie ? Oulà, elle en était loin la pauvre, elle se trouvait plutôt vers les bâtiments principaux qui servaient pour les gros tournages là. D'ailleurs, qu'est-ce qu'elle faisait là ? D'un coup d’œil, Virgil remarqua qu'elle ne portait pas de badge ou de laisser passer quelconque et si elle était vraiment une habitué du coin, elle devrait le connaître un peu mieux, non ? Posant son regard sur la petite demoiselle si polie, l'ex-militaire parut un instant un peu perdu lui aussi avant de lui répondre.

« - Désolé, ce n'est pas vraiment de ce côté la sortie, il va falloir vous rendre à l'autre bout des bâtiments. Mais… Je peux vous demander ce que vous faites dans le coin ? Vous venez d'un tournage ou ?.. »

S'il pouvait lui demander ?… Coucou Virgil, c'est ton boulot de savoir ce que les gens font ici. Enfin bref, cette fille n'avait pas l'air d'une menace de toute façon, mais tout de même… Si elle n'avait vraiment rien à faire là, cela allait lui retomber dessus pour le coup. Et si c'était une fan psychopathe venu kidnapper sa star préféré en tournage ?! …. Ouais non, fallait pas rêver, un truc aussi cool, ça n'allait pas arriver de si tôt. Trop d'action, ça casserait la monotonie tout ça. Affichant tout à coup une mine résigné, le gueriaigle ajouta une dernière question. Ou plutôt, comme une supplication.  

« - Dites moi que vous n'êtes pas une dangereuse sociopathe venu kidnapper votre héros de série préféré pour le séquestrer chez vous. »

Non parce que franchement, ça allait rendre sa journée longue là. Cool soit dit en passant, mais loooongue. Encore que, c'était toujours mieux d'intervenir avant que le mal soit fait. Ou alors, cette fille c'était juste vraiment perdu, mais ça.. Il ne pouvait pas deviner hein ! Si ? Bon ok.
Pride sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Lun 8 Fév - 11:32
La troisième fois sera la bonne
D
ire que Wendy ne désire qu’une seule chose, retrouver son chemin, est en grande partie faux. Et quelque peu ridicule. Certes, elle veut pouvoir se repérer dans cet endroit immense, et mettre la main sur la sortie, mais ce n’est pas sa grande priorité. Se perdre, ça lui est arrivé trop souvent pour qu’elle se mette maintenant à paniquer. Il lui faut simplement rester calme et prendre son mal en patience, les choses s’arrangent toujours, n’est-ce pas ? Pour autant, cela ne signifie pas qu’elle n’a pas espoir de trouver une solution à son problème en la personne du jeune homme en face d’elle. « Désolé, ce n'est pas vraiment de ce côté la sortie, il va falloir vous rendre à l'autre bout des bâtiments. Mais… Je peux vous demander ce que vous faites dans le coin ? Vous venez d'un tournage ou ?...   » Un o muet se dessine sur les lèvres de la Cresselia à l’entente de ces mots. Ainsi donc plutôt que de se rapprocher de la sortie, il semblerait qu’elle s’en soit éloignée. Eh bien. Elle n’a plus qu’à retraverser tout le complexe en sens inverse en croisant les doigts pour ne pas s’éloigner de son chemin. Mais pour cela, peut-être que son interlocuteur pourra lui donner plus d’indications. Cependant, un mot l’interpelle, étrange. Elle penche légèrement la tête sur le côté, les sourcils légèrement froncés.

«
Merci beaucoup. Je visite, c’est la première fois depuis très longtemps que je viens dans cette ville et j’ai été intrigué par cet endroit. Je ne l’avais jamais vu avant et j’ai eux envie d’aller voir. » Cela peut paraître bancale comme explication, mais c’est la seule qu’elle a à fournir, la seule qui soit vraie. « Vous avez parlé de tournage… Qu’est-ce ? » Si le mot lui dit quelque chose, elle ne saurait expliquer quoi exactement, tout comme elle ignore ce dont il s’agit précisément. Joshua pourrait se moquer d’elle pour son ignorance, elle est le résultat d’une vie de nomade, isolée comme dans une bulle. Même Allen, qui n’est pourtant qu’un enfant, doit en savoir plus qu’elle, immortelle de plusieurs siècles. C’en est presque risible, formulé ainsi, mais c’est la vérité. « Dites-moi que vous n'êtes pas une dangereuse sociopathe venu kidnapper votre héros de série préféré pour le séquestrer chez vous. » Wendy relève les yeux brusquement vers le jeune homme, surprise par la question. Il faut dire qu’elle est plutôt incongrue et parfaitement inattendue. Tant, qu’après quelques secondes de silence, un rire lui échappe qu’elle recouvre de sa main, peu désireuse de paraître offensante ou de vexer son interlocuteur. Mais c’est avec un sourire amusé inscrit sur le visage qu’elle répond. « Je ne suis pas une dangereuse sociopathe venue kidnapper mon héro de série préféré pour le séquestrer chez moi. »

E
lle n’a jamais kidnappé personne. Elle n’a pas de héro de série préféré, ne regardant que rarement la télévision autrement que pour les informations. Elle n’en n’a plus le goût. Elle n’a pas de maison dans laquelle séquestrer quiconque. Les deux seules qu’elle ait un jour posséder, elle les a revendues car trop pleines de souvenirs douloureux et étouffants. Bien, vu de cette manière, si elle était venue enlever quelqu’un, elle aurait eut du mal à le garder. Et objectivement, qui répondrait positivement à une telle question ? A part peut-être son fils sous l’influence du démolosse, sans doute parce qu’il aurait trouvé cela amusant. Il aurait put répondre avec un grand sourire. …Il va lui falloir sérieusement réduire l’influence que son ami à sur son fils, elle n’a pas vraiment envie que celui-ci tourne mal ou de travers.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Jeu 18 Fév - 14:08

La troisième fois sera la bonne !
Une pause, c'était un moment de tranquillité bien mérité non ? Techniquement oui, mais il fallait croire que Virgil était du genre à attirer les choses à faire même sur son temps de repos. La preuve, alors qu'il buvait tranquillement un petit café pour se réveiller un peu, une demoiselle à la chevelure rose s'était approché de lui pour lui parler. Par pitié, faites que ce ne soit pas une fan folle ou quelque chose du genre… Virgil en avait vraiment sa claque de ces filles qui n'avaient visiblement que cela à faire de leur journée que de courir après leur star préféré pour avoir un autographe… Ou plus. Séduire son héro de série préféré, c'était étrangement le genre de chose qui traînaient souvent dans leur tête, comme si la personne qu'elles allaient voir en vrai allait ressembler exactement au personnage qu'il jouait. Voilà pourquoi, le Gueriaigle ne pouvait que se montrer méfiant au premier abord. Mais à bien y regarder… Cette jeune femme semblait tout simplement perdu la pauvre. Peut-être faisait-elle partie d'une visite guider des studios, ou quelque chose du genre, qu'elle s'était séparé un instant pour observer quelque chose et bam, la voilà perdu.

Après tout, Virgil lui même c'était plusieurs fois paumé lorsqu'il avait commencé à travailler ici. Avec le temps, il avait appris à se repérer et passer du coup nettement moins pour un boulet, mais les débuts n'avaient pas été des plus reluisants dirons-nous. Après tout, ce genre d'endroit n'avaient pas vraiment de point de repaires comme dans un centre-ville par exemple. Impossible de se dire « bon, je passe devant la poste et je tourne après la boulangerie ». Là, ils y avaient juste beaucoup de studios qui s'alignaient, voir des décors en plein air, mais ces derniers changeaient assez souvent selon les besoins et étaient donc assez trompeur finalement. Le jeune homme ne pouvait donc que compatir, même s'il trouva étrange que la jeune femme lui demande ce qu'était un tournage… Eh bien, elle venait dans un studio de cinéma et ne savait pas cela ? De quelle planète venait-elle la pauvre ? Ou peut-être que c'était le terme plus que le concept qui l'ennuyait. En tout cas, elle avait été assez gentille pour confirmer qu'elle n'était pas une dangereuse sociopathe… En même temps...Il aurait fallut être débile pour dire le contraire hein. Lâchant un soupire, Virgil décida cependant de la croire sur parole.. De toute façon, avec un physique aussi frêle, elle ne ferait de mal à personne la pauvre.

«  Ravie de vous l'entendre dire, cela me fera moins de travail. »

Ben ouais, une personne qui se faisait kidnapper, c'était du travail… Quelle plaie d'être garde du corps. Enfin, au moins, cela faisait bouillir la marmite comme on dit, alors il fallait bien faire avec ce travail. Finissant son café d'une traite, le jeune homme jeta le gobelet dans une poubelle non loin avant de se concentrer à nouveau sur le problème de la jeune femme et de lui répondre.

« Je suis en pause actuellement, alors si vous voulez, je peux vous accompagner pour que vous ne vous perdiez pas encore. Je connais assez bien l'endroit maintenant. »

S'inclinant légèrement, le jeune homme lui adressa un sourire qu'il voulait rassurant. Inutile de s'en faire après tout, cela arrivait à tout le monde de se perdre. Lui indiquant une direction, il reprit donc dans la foulée.

« Et…. Vous voulez dire que vous ne savez pas ce qu'est un tournage ? C'est… Quand on tourne un film ou une série, avec le réalisateur, les acteurs, les décors etc. Tu n'es pas venu pour en voir un ? »

Après tout, c'était le lieu idéal pour voir les coulisses, alors c'était assez étrange que cela ne soit pas le but de la demoiselle… Ou alors, elle n'avait tout simplement pas eu le temps avant de se perdre, ce qui était possible aussi après tout.
Pride sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Jeu 3 Mar - 11:51
La troisième fois sera la bonne
P
endant un instant, Wendy avait trouvé la question de son potentiel futur guide un peu étrange –avait-elle l’air d’une dangereuse psychopathe prête à tout pour enlever l’homme de ses rêves ?-, mais avec un tout petit peu de recul, et à voir l’expression quelque peu surprise de l’homme lorsqu’elle avait demandé ce qu’était un tournage, fort est de constater qu’ils étaient deux ici à poser des questions…surprenantes ? Non, la légendaire ne sait pas ce qu’est un tournage. Elle a passé trop de temps sur les routes, trop de temps à voyager, à s’isoler, pour apprendre à connaître des choses qui semblaient pourtant évidente. Combien de fois avait-elle paru naïve ? Combien de fois avait-elle paru en décalage ? Combien de fois avait-elle donné l’impression de venir d’un autre monde ? Elle a tout simplement cessé de compter. Ca l’amuse quelque part. Et bien qu’il y ait nombre de choses qu’elle ne comprenne pas, elle était en général ravie d’apprendre toujours un peu plus.

«
Ravi de vous l'entendre dire, cela me fera moins de travail. » Un sourire amusé prend sa place sur le visage de la Cresselia, provoqué par cette conversation un peu étrange. « Puis-je vous demander quel est votre travail ? » Quel genre de travail peut-on exercer dans cet endroit étrange ? Et qui puisse nécessiter aussi qu’on lui demande si elle était un potentiel danger ? Policier ? L’hybride en face d’elle n’en n’a pas l’uniforme, bien qu’il se dégage de lui quelque chose le lui y faisant penser. Quelque chose d’impressionnant. « Je suis en pause actuellement, alors si vous voulez, je peux vous accompagner pour que vous ne vous perdiez pas encore. Je connais assez bien l'endroit maintenant. » Elle sourit, Wendy, rassurée de savoir qu’elle va pouvoir repartir de cet endroit et que son exploration, quelque peu désastreuse d’une certaine façon, va prendre fin. « Je m’en remet à vous en ce cas. »

L
e jeune homme lui indique une direction, et elle la prend en sa compagnie, lui accordant une confiance pratiquement aveugle pour la guider parmi tous ces bâtiments. Est-ce que cette attitude la perdra un jour ? Elle est trop gentille. Elle fait confiance à n’importe qui facilement. Elle pardonne tout aussi rapidement. Elle fait preuve d’une bonté qui finira par lui coûter cher. « Et…. Vous voulez dire que vous ne savez pas ce qu'est un tournage ? C'est… Quand on tourne un film ou une série, avec le réalisateur, les acteurs, les décors etc. Tu n'es pas venu pour en voir un ? » Elle reste un peu perturbé par le soudain passage au tutoiement et lève son regard vers lui, interrogatrice. Non, elle ne sait pas ce qu’est un tournage. Il le lui apprend tout juste. Mais cela expliquerait donc tous les décors qu’elle a vu jusqu’à maintenant. Le matériel complexe et les costumes porté par les personnes qu’elle avait croisées, aussi. La légendaire secoue la tête aux questions qui lui sont posées. Non, elle ne sait pas. Et non, elle n’est pas venu voir un acteur. Elle n’en connait pas, elle pourrait en croiser un, elle serait incapable de le reconnaître. Tiens, à y penser ainsi, elle en a peut-être déjà croisé un ?

«
Non, je ne suis pas venu pour voir un acteur. Je n’en connais pas d’ailleurs, je ne regarde pratiquement jamais la télévision. Donc, vous me dites qu’un tournage c’est…comme la fabrication d’un film, c’est ça ? Je sais qu’un film, c’est comme un théâtre filmé. On appelle ça un tournage alors ? Qu’est-ce qu’un réalisateur ? » Elle noie un peu son guide sous ses questions, mais il faut dire que son intérêt a été piqué, tant par le lieu que par son utilité. Elle a visité le complexe en long, en large, en travers, en diagonale et en zigzag. Surtout en zigzag. Mais elle avait eut du mal à saisir le rôle qui était le sien. Et là, elle touche du doigt la réponse. Pauvre homme qui va devoir lui expliquer ce qu’elle désir savoir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Sam 6 Aoû - 22:58

La troisième fois sera la bonne !
Virgil était quelqu'un de gentil. Trop gentil même, on le lui disait bien souvent. Mais en même temps, il n'y pouvait rien le pauvre, cela était dans sa nature. Et du coup, lorsqu'une jeune femme débarquait de nul part pour lui demander son chemin, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de jouer les chevaliers servants. Même sur son temps de pause oui… C'était beau ce sens de sacrifice, non ? Pas du tout ? Bon ok. Il était juste normal, dans un monde où les gens avaient souvent la flemme d'être sympa et trouvait plus pratique d'envoyer balader tout le monde au lieu de passer un peu de temps à leur donner un coup de main. Mais franchement, il fallait ne pas avoir de cœur pour ne pas aider la demoiselle rose toute perdu, non ? Surtout qu'elle disait ne pas être une dangereuse sociopathe, ce qui était plutôt rassurant. Oui, Virgil était rassuré d'un rien, mais bon. Visiblement très curieuse, la jeune femme avait tout de même demandé au Gueriaigle quel était son métier puisqu'il était en pause. Vrai que ce n'était nullement évident et que dans ce genre de lieu de tournage, il y avait tellement d'emplois différents à occupait qu'il s'y perdait un peu lui-même. Voilà pourquoi il adressa un sourire à la jeune femme avant de lui répondre tout simplement.

« Je suis agent de sécurité. C'est moi qui m'occupe de la sécurité des acteurs, qui veille à ce que personne ne s'introduise dans des zones dangereux ou ne sabote un tournage. On vois passer de drôles de spécimens quelques fois. »

Le jeune homme s'était donc mis en route avec la demoiselle à la chevelure longue et rose, prenant bien entendu les devants puisqu'il était celui qui connaissait le chemin. La distance laissait cela dit l'occasion de parler et l'ex-militaire put très vite se rendre compte que la demoiselle avait réellement atterrit ici par hasard. Elle semblait plutôt perdu avec ses histoires d'acteurs, réalisateur et tout le reste, posant même quelques questions qui surprirent le gueriaigle. Depuis qu'il travaillait ici, personne ne s'était jamais interrogé sur ce qu'était un tournage ou encore un réalisateur. Pendant un instant, le pauvre Virgil se demanda si elle ne lui faisait pas une blague finalement et presque machinalement, en homme habitué à être roulé dans la farine (c'est cela d'être un aigle avec une tête de pigeon) il regarda un peu autour de lui à la recherche d'une caméra caché. Mais rien de se style ne lui sautait aux yeux, ce qui le poussa donc à répondre, l'air tout de même assez peu sûr de lui, tant il ne pensait pas devoir expliquer un jour ce genre de choses qui tombaient pourtant sous le sens selon lui.

« Et bien, un réalisateur, c'est la personne qui dirige les acteurs, décident de comment les choses doivent être filmé et d'autres choses certainement. Pour reprendre ton exemple du théâtre, il s'agit en gros du metteur en scène. Mais… Tu ne sort vraiment jamais au cinéma ? Ou… Tombé sur une série par hasard ? »

Oui, même pour Virgil, un homme assez introverti qui ne sortait pas beaucoup, cela paraissait un peu gros. Enfin.. Tout le monde avait une télé ? Était aller voir un film au cinoche au moins une fois ? Nop ? Ben visiblement pas, elle semblait vraiment perdu cette fille… Peut-être que finalement, elle sortait d'un asile psychiatrique dont elle s'était échappé ? Ok, on arrête avec les théories chelou, trop d'imagination ce pauvre Virgil en réalité.

« Il n'y a personne que tu cherches en fait ? C'est toujours mieux de voyager à plusieurs en fait… Oh et désolé, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Virgil. Et toi ? »

Ben oui, si cette fille était un peu perdu dans le monde qui l'entourait, il valait mieux qu'elle est des gens autour d'elle, non ?… Enfin, c'était son avis, après elle faisait ce qu'elle voulait, il n'était pas là pour juger après tout. Lui même était un peu étrange quand il s'y mettait, alors de toute manière hein…
Pride sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La troisième fois sera la bonne | Virgil   Dim 2 Oct - 19:55
La troisième fois sera la bonne
«
Je suis agent de sécurité. C'est moi qui m'occupe de la sécurité des acteurs, qui veille à ce que personne ne s'introduise dans des zones dangereux ou ne sabote un tournage. On vois passer de drôles de spécimens quelques fois. » Oh. Son regard vaque un instant sur la silhouette du jeune homme, comme à la recherche de quelque chose, un élément, qui appuierait ses dires. Pas qu’elle est a douté, de toute manière. Simplement, elle avait en tête un certain uniforme, que le jeune homme ne porte pas. Mais elle ne s’attarde finalement pas sur ce détail, préférant plutôt passer le temps du trajet à assouvir sa curiosité sur ce tout nouvel univers qu’elle découvre : celui du cinéma.

O
h, elle sait ce qu’est un film. Elle en a vu bien sûr. Elle a ouvert son cœur à Idriss devant une télévision. Un grand moment d’ailleurs. La première fois qu’elle est tombée sur un cinéma, sa curiosité naturelle l’avait poussé à aller voir ce dont il s’agissait Et durant son mariage, elle avait eut l’occasion d’en voir quelqu’un. Mais cela fait des années maintenant. L’intérêt qu’elle y portait avait pratiquement disparu du jour au lendemain, n’ayant plus la tête à cela, puis trop occupé ailleurs. Sans compté qu’elle ne s’est jamais vraiment interrogé sur la façon dont ces films et ces séries étaient fait, d’abord trop prise dans l’action puis oubliant. Elle les avait découverts à la façon d’une enfant, pensant d’abord que tout cela était réel, avant de réaliser que cela était plus complexe, sans cependant mettre le doigt sur le comment. Chose qui est à sa portée à présent.

S
es questions semblent d’ailleurs plonger son interlocuteur dans un certain embarras. Est-elle à ce point en décalage pour que ces questions paraissent à ce point inhabituelles ? Bien, si cet endroit est dédié au cinéma, il est vrai qu’il y a en effet peu de chance d’y rencontrer une personne n’y connaissant absolument rien. « Et bien, un réalisateur, c'est la personne qui dirige les acteurs, décident de comment les choses doivent être filmé et d'autres choses certainement. Pour reprendre ton exemple du théâtre, il s'agit en gros du metteur en scène. Mais… Tu ne sors vraiment jamais au cinéma ? Ou… Tombé sur une série par hasard ? » Les yeux de la Cresselia se ternissent un instant alors qu’elle se rappelle de la dernière fois où elle a mit les pieds dans un cinéma. Certains lieux sont la source de trop de souvenirs pour qu’elle puisse s’y rendre sans voir son humeur se dégrader. Le cinéma en fait partie. « Je ne vais plus au cinéma depuis la disparition de mon mari il y a des années. Pour le reste, je suis trop souvent sur les routes pour pouvoir en profiter pleinement. »

W
endy force doucement un sourire à prendre place sur son visage. Plus pour elle-même, pour se convaincre que ces souvenirs ne l’affectent pas, que pour son accompagnateur. « Mais je n’ai jamais su comment cela se passait pour en faire un. Pendant longtemps, j’ai même pensé que c’était du réel, jusqu’à ce que je sois détrompée. » Elle rit, légèrement gênée, mais préférant repartir sur une note plus légère. « Il n'y a personne que tu cherches en fait ? C'est toujours mieux de voyager à plusieurs en fait… Oh et désolé, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Virgil. Et toi ? »

U
ne personne qu’elle recherche ? Non, pas vraiment. Oh, il y a bien Joshua, quelque part dans la ville, mais il ne doit certainement pas la chercher. Ils sont tous les deux adultes et mènent leur petite vie sans trop se mêler de celle de l’autre. Wendy en tout cas faisait de son possible pour ne pas se mêler à celle du démolosse. Bien qu’elle sache qu’il n’est pas tout blanc. Loin de là. Lorsqu’ils se sont séparés plus tôt, elle lui a simplement indiqué qu’elle allait faire quelques courses. Et à moins qu’elle ne soit pas rentrée à la nuit tombée, il ne s’inquiètera certainement pas de ne pas la voir. Alors non, elle ne cherche personne. La légendaire secoue doucement la tête en réponse. « Je suis partie seule en exploration dans ce parc ! Oh, et je m’appelle Wendy, ravie de te rencontrer, bien qu’avec un léger retard ! » Sa bonne humeur de retour, un large sourire avenant barre son visage.


Revenir en haut Aller en bas
 
La troisième fois sera la bonne | Virgil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La troisième fois sera la bonne | Virgil
» Peut-être que, cette fois-ci, ce sera la bonne.
» Cette fois, ce sera la bonne ! [Huo ♥]
» on a rarement l'occasion de faire deux fois une première bonne impression (Littih et Leon)
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Sinnoh :: Autres-