Partagez | 
 

 Couple Eden & Fuyuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Arceus Sexy
Messages : 221
Pokédollards : 109
Date d'inscription : 01/02/2016
Arceus Sexy
MessageSujet: Couple Eden & Fuyuki   Sam 20 Fév - 21:41
Event Saint Valentin
« Love ou pas love ?  »


Vous venez de vous endormir seul le jour de la saint Valentin dans votre petit nid douillet. Pourtant, alors que vous étiez aux mains de Cresselia, notre petit cupidon stagiaire ne supporta pas du tout de vous voir si seul. Il décide alors de vous offrir votre journée d’amour de rêve (ou pas ?). De sa flèche, il tire, mais hélas, c’est un stagiaire.

Il viendra à vous et vous diras :
J’ai décidé de te montrer ton âme sœur ! Tu le trouveras rapidement devant toi ! Bien que je ne suis qu’un stagiaire! Mais je t’assures, j’ai bien visé… Je crois ! Bonne chance mon chère et bonne saint valentin !
Et du coup. Vous voilà obligé de faire des choses... Voici ce qu'il faudra faire, tout n'est pas obligatoire heureusement, 6 au minimum doivent être effectués pour finalement vous réveiller sans le moindre souvenir. (Je le répète mais cet event est considéré par défaut comme inexistant dans la vie de votre personnage mais cela reste votre choix après !)

Et maintenant, la liste des choses à faire.~
• Manger un plat de pâtes, des spaghettis cela va de soit. Une assiette unique parce que qu'on sait tous que c'est un cliché !
• Faire une déclaration d'amour et/ou de mariage.
• Porter comme une princesse son/sa partenaire.
• Le bisou. Classique, un smack (la joue ne compte pas pour valider celui-là D8)
• Balade en barque/ou moyen de transport divers et romantique. N'oubliez pas le regard plein d'amour pour votre partenaire ♥ (eheh)
• Se baigner en sous-vêtement quelque part. Beh ouais pas de maillot de bain, trop mal fait cet event.
• Boire au même verre. Allez c'est facile. Ajouter le regard rempli d'amour et tout y est !
• Déshabiller l'autre (en sous-vêtement suffit bande de petit pervers....)
• Offrir un cadeau à son partenaire pour prouver tout son amour !
• Se retrouver avec un enfant et donc jouer au papa et à la maman. L'enfant est en très bas âge !
• Marcher main dans la main ♥

Lorsque vous accomplissez selon vous une des actions ci-dessus, mettez-le à la fin de votre post comme ça, on pourra s'en assurer eheh ♥
Bon courage~
Pour éviter que l'Event s'éternise, il se déroulera jusqu'à Pâque environs si possible. C'est une date approximative. Mais je rappel qu'il vaut mieux faire du court et du rapide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Dim 21 Fév - 0:45
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

J’avais été réveillé par une lumière vive, et avant même d’ouvrir les yeux, j’avais enfoncé ma tête dans l’oreiller que je tenais entre les mains en me recroquevillant. Etrange, il n’y avait pas autant de lumière dans ma chambre le matin, habituellement… Ah, oui. C’est vrai. Je n’étais pas dans ma chambre, ni même à la maison en fait. Vacance. Archipel Orange. Je bougeais pour tourner le dos à la source de lumière et m’obligeais à ouvrir les yeux. Quoique. Ouvrir était un grand mot, en fait. Je plissais les paupières pour ne pas me retrouve aveugle, et tentais de sortir les brumes du sommeil, avant de réussir à distinguer une touffe de cheveux clairs. Un sourire ensommeillé se dessina sur mon visage alors que je me rapprochais un peu de lui. « Fuyukiiiii. Tu dors ? » J’envoyais l’un de mes pieds contre sa jambe pour essayer d’obtenir une réaction concrète, mais je ne reçu qu’un grognement et une jambe qui s’éloigna de mon pieds. Je pris ça pour un non. J’esquissais une moue contrariée, avant de m’interroger sur l’utilité de me lever ou de tenter de me rendormir. Mon esprit s’éclaircissant peu à peu, je sentais que je n’arriverais pas à retourner dans les limbes du sommeil et ce fut à mon tour de grogner. J’aurais voulu pouvoir dormir moi…

Je passais plusieurs secondes à me réveiller correctement, en guettant un signe de réveil chez le jeune homme endormit à côté de moi. Sans succès. Je finis par repousser la couverture loin de moi, occasionnant au passage un mouvement chez Fuyuki, avant de me redresser et de balancer mes jambes par-dessus le bord du lit. Je baillais en observant un peu la chambre avant de me lever pour de bon. Je n’essayais même pas de jeter un œil à l’heure qu’il était, je n’aurais pas été capable de la lire. J’allais plutôt errer du côté des placards, à la recherche de quelque chose à manger. J’étais censé pouvoir aller prendre un petit déjeuner dans le réfectoire de l’hôtel, mais rien ne disait quand est-ce que mon vis-à-vis allait se réveiller, et je n’avais pas particulièrement envie d’attendre avant de pouvoir manger quelque chose. J’attrapais un sachet de cookie, en fourrais un dans ma bouche avant de retourner du côté du lit. J’allais m’accroupir de son côté, et je l’observais un moment en mangeant le gâteau que j’avais trouvé. Il dormait vraiment… Je tendis une main pour aller attraper une de ses mèches de cheveux et la tripoter. « Fuyukiii. Réveille-toiiiii. J’ai faim. »

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Sam 27 Fév - 14:21
Fuyuki dormait profondément, d’un sommeil profond et paisible. Son esprit ne se souvenait pas pourquoi, mais son corps sentait qu’il pouvait dormir de tout son saoul sans devoir se lever à l’aurore pour une fois. C’est pour ça qu’il se sentit irrité quand il sentit un coup sur sa jambe. Il ne bougea pas pour autant, ne voulant pas se réveiller maintenant. Qu’on le laisse dormir, enfin. Pour une fois qu’il n’avait pas besoin d’aller en mission de bon matin... Tiens, pourquoi d’ailleurs ? Son esprit endormi n’arrivait vraiment pas à s’en rappeler... Bah, ce n’était pas important. Ce qui l’était, en revanche, c’était de continuer à roupiller. Ah, cela faisait du bien quand même. Oui, c’était agréable et il fallait en profiter jusqu’au bout... Le Givrali finit quand même au bout de quelques minutes par ouvrir un œil irrité. Poussant un grognement presque menaçant, il se redressa, s’écartant ainsi du jeune Absol qui se permettait de lui tripoter les cheveux. Etouffant un bâillement, encore tout endormi, le pokemon glace s’étira de tout son long sans aucune gêne avant de le regarder à nouveau d’un air indifférent.

- Tu ne peux pas aller manger tout seul ? T’es un bébé ou quoi ?

Un sourire légèrement sarcastique naquit sur ses lèvres tandis qu’il daignait de se lever, bien malgré lui quand même. Sans être gêné le moins du monde par le fait qu’il était torse nu, il enfila un T-shirt rapidement avant de se tourner vers son camarade, un sourcil haussé.

- Je croyais que tu avais faim ? Dépêche-toi un peu.

Quand le « gamin » passa près de lui, il passa une main dans les cheveux blancs, esquissant un sourire presque affectueux.. Presque. Il en profita pour jeter un œil vers la baie vitrée qui offrait une magnifique vue sur la plage et la mer. Pourquoi était-il sur une île de l’Archipel Orange déjà ? Bah, cela n’avait pas d’importance, n’est-ce pas. Haussant les épaules, il referma la porte derrière lui et rejoignit Eden qui l’attendait pour prendre leur petit-déjeuner. L’estomac de l’espion de Chronos gargouilla alors, rappelant à son propriétaire que lui aussi avait faim. Hum... Cet hôtel faisait-il des milk-shakes vanille ? Il y avait intérêt, des vacances sans son pêché mignon ne seraient pas des vacances... Attendez... Depuis quand les membres de Chronos ont-ils des vacances ? Quelque chose ne clocherait-il pas ? Bah, encore une fois, on s’en fiche, pas vrai.

Un pain au chocolat dans la main et un milk-shake vanille dans l’autre, le Givrali fixait l’Absol âgé d’un an de moins qui se trouvait devant lui. Il ne l’avouerait jamais, mais le Nishimura gardait toujours un œil sur lui. Pourquoi ? Et bien... Même lui ne le savait pas, au fond. En fait, il ne se souvenait même pas qu’il... Qu’il quoi au juste ? Ce qui se passait était trop bizarre, mais encore une fois le Givrali ne s’y attarda pas, se contentant de grogner en voyant une grosse brute bousculer Eden. Il rattrapa le plus jeune et après avoir mis son pain dans sa bouche pour avoir une main libre, tant pis s’il était ridicule, il lui frotta les cheveux avec affection.

- Tout va bien ? Ne fais pas attention à ce type, il n’en vaut pas la peine. Tu veux manger quoi ?

Celui ou celle qui le traite de mère poule le regrettera amèrement, vous êtes prévenu. Et je vous interdis de dire qu’ils sont mignons... Il n’y a qu’eux deux pour le savoir vraiment, après tout.







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Lun 29 Fév - 14:45
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

Je guettais avec attention ses réactions, attentif à son réveil prochain, en espérant qu’il se réveille vite, tout en jouant toujours avec ses cheveux. C’était doux. Et froid. C’était bizarre des cheveux froids. Finalement, il se réveilla enfin en poussant un grognement qui me fit rire. Fuyuki n’était pas du matin apparemment. …Mmh, comment ça apparemment ? Il ne l’était pas, c’est tout ! Un sourire s’étira sur mon visage alors que je l’écoutais. Je pourrais aller manger tout seul, mais ce serait beaucoup moins drôle sans lui. Je ne répondis rien, préférant me jeter sur lui, passant mes bras autour de lui un instant avant de me relever rapidement comme si de rien n’était. J’avais toujours un large sourire sur le visage, et la sensation de froid sur le bout de mes doigts. Je m’étonnais encore d’arriver à trouver le froid agréable. Pas trop froid, mais un peu. Je supposais que le corps de certaines personnes était froid. Tout comme celui des hybrides glace, et tout comme celui des hybrides feu devait être chaud. C’était une théorie intéressante, je devrais peut-être trouver un temps pour la vérifier ? Je sortis brusquement de mes suppositions en entendant Fuyuki et me retourna un instant vers lui, avant de me mettre en route. J’avais faim, en effet. Je fut un peu surpris de la main qui passa dans mes cheveux, en passant à côté de lui, et un ronronnement m’échappa sans que j’en n’ai vraiment conscience.

Je fis quelques pas dans le couloir avant de l'attendre, et finalement, repris mon chemin jusqu’au restaurant dés que je sus qu’il restait derrière moi. En bas, je restais hésitant un moment devant tout ce qu’il y avait à manger. Beaucoup. Beaucoup de choses. Et mes yeux étaient tellement concentrés à trouver ce que j’allais choisir, que je ne vis pas vraiment la personne qui me rentra dedans. Et suffisamment brutalement pour que mon équilibre en soit déstabilisé. Ce qui m’empêcha te tomber, ce fut Fuyuki, qui me rattrapa de justesse, tandis que je jetais un regard mauvais à l’homme qui m’avait bousculé. Allons bon. Lui, il allait le sentir passer. Je fus cependant coupé en plein élan vengeur par une main dans mes cheveux. Encore. Ne pas ronronner Eden, ne pas ronronner. Je pouvais le faire.

Je levais un regard intrigué vers le sbire de Chronos, curieux de savoir pourquoi il m’avait arrêté. J’allais pas le tuer enfin ! Pas en public en tout cas… Je fus surpris de la sollicitude dont il fit preuve à mon égard, et j’étais certain que cela devait se voir sur mon visage. Mais je n’avais pas l’habitude. Personne ne s’était occupé de moi pendant longtemps. Et encore plus rarement inquiété pour moi. C’était étrange. « …Ca va. C’est bon ! » Je souris, fit demi-tour pour retourner mon attention sur mon futur repas, marqua une pause. Une lueur malicieuse s’alluma dans mon regard avant que je ne me retourne encore. J’embrassais Fuyuki, un peu trop longtemps pour être honnête. Mais j’avais du mal à l’être. « Merci de t’inquiéter~ » Je récupérais un plateau que je couvris de viennoiserie en tous genres. Non, je ne mangerais pas tout ! Peut-être… Mon petit-déjeuner futur récupérer, j’attrapais la main de mon compagnon de vacance. « On va manger dehors, dis dis ? »

made by guerlain for epicode


Et le bisous fait /o/ (si si.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Jeu 3 Mar - 16:45
Fuyuki ne savait vraiment pas ce qu’il lui prenait. Ce n’était clairement pas son genre de jouer les protecteurs, les baby-sitters, les mères poules, mais alors pas du tout. Et pourtant... Il ne pouvait s’empêcher de garder un œil sur Eden, un œil bienveillant et presque tendre. Argh. Vraiment, il ne se reconnaissait pas. Heureusement que ce n’était qu’un rêve, hein, même si les concernés ne le savaient pas. Le baiser le surprit totalement, le figeant sur place. Hein ? Que... Il rendit néanmoins le baiser, plus par réflexe qu’autre chose, pour l’instant du moins. Son cœur battait peut-être plus fort que d’habitude, mais cela ne voulait rien dire... N’est-ce pas ? Si tu savais, Fuyuki, si tu savais...

- De... De rien...

Le Givrali suivit du regard le Absol qui se servait de viennoiseries, remplissant son plateau à ras bord. Quel appétit. Cela tira un sourire amusé sur les lèvres du bleuté qui retint une nouvelle envie de passer sa main dans ces cheveux si blancs et à l’air si soyeux. Serrant la main qui se trouvait à présent dans la sienne, le Givrali sourit avec amusement.

- Oui, oui, on va dehors. Ce serait dommage de ne pas profiter du soleil...


Difficile d’être convaincant quand on est un glaçon sur pattes qui risque de fondre. Mais Fuyuki ne se voyait pas refuser la proposition. Déjà parce qu’Eden avait l’air d’y tenir vraiment et ensuite parce que ce serait mettre sa couverture en péril. Il n’était pas sûr de trouver d’arguments valables et malgré son apparence immature l’Absol était loin d’être stupide. Rappelez-moi pourquoi il trainait avec un pokemon d’Oswald, déjà ? Bah, cela n’avait pas d’importance, dans le fond.

Une fois dehors, Fuyuki s’installa à une table sur la plage. Un parasol le protégerait efficacement du soleil, à défaut de la chaleur. Il commença alors à boire son milk-shake si agréablement rafraichissant tout en observant discrètement son cadet qui se régalait en face de lui.

- Après manger, on ira se balader un peu pour digérer, si tu veux bien. Tu pourras me tenir la main...

Autant donner une raison valable au Absol d’accepter son idée. Pas sûr qu’il ait envie de marcher sans ça, après tout.







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Sam 5 Mar - 15:41
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

Je devais vraiment ressembler à un enfant, entre ma taille et mon comportement. Je savais que j’avais tendance à agir de façon particulièrement immature par moment. Est-ce que j’essayais, d’une quelconque manière, de rattraper l’insouciance que je n’avais pas eut ? Qui sait, ça ne m’intéressait pas. Je n’aimais pas me pencher sur moi-même, j’avais l’impression que ça allait déterrer quelque chose d’effrayant. De vraiment, vraiment très effrayant. Je préférais mille fois me concentrer sur les étranges vacances que je passais ici, sur le tas de pâtisseries que j’allais dévorer, et sur Fuyuki que j’entraînais vers l’extérieur. Il ne me semblait pas très enthousiaste malgré ses dires, mais je ne m’en préoccupais pas spécialement. Je ne lui laissais pas le choix, tout simplement. J’allais m’installer à la même table que lui, face à face, avant de commencer à attaquer mon petit-déjeuner. Je mangeais pains au chocolat après croissants et pains aux raisins. J’étais un goinfre à l’estomac sans fond. Mais c’était tout simplement trop bon, et avant que je ne m’en rende compte, ma queue et ma corne étaient déjà sortit.

Je relevais la tête vers mon vis-à-vis en l’entendant prendre la parole, et je me rendis compte au passage que je l’avais complètement ignoré durant ces dernières minutes, concentré que j’étais sur mon repas. Mais c’était trop boooon. Mmmh. Quoique. Si Fuyuki était aussi bon que les viennoiseries, on pouvait s’arranger… « Je veux bien ! On ira où ? J’ai vu qu’il y a plein d’endroits à visiter ici, tu voudrais faire quoi ? » Si l’idée d’aller me promener ne me faisait ni chaud ni froid, celle en revanche de pouvoir m’accrocher à lui librement m’enchantait ! Je réfléchissais déjà à toutes les possibilités qui pourraient s’offrir à moi pour l’embêter ou l’embarrasser. C’était assez semblable dans le fond, non ? Je jetais un regard curieux à ce qu’il mangeait et tandis légèrement la main vers lui. « Qu’est-ce que tu manges ? C’est bon ? Je peux goûter ? » Non, je ne mangeais pas trop. A peine. Mais je me demandais quand même ce que ça pouvait être. Et j’avais soif. Pourquoi je n’avais pas prit la peine de prendre quelque chose à boire avec tout ça ?

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Lun 7 Mar - 17:52
Fuyuki se disait que Eden était vraiment un ventre sur pattes. Lui aussi aimait les sucreries, les milk-shakes vanille en tête, mais pas au point d’en engloutir autant d’un coup. En fait, il avait plutôt un appétit d’oiseau pour ne pas dire de moineau. A se demander comment l’Absol pouvait manger autant sans que son ventre n’explose. Un des mystères de la nature, que voulez-vous. En tout cas, il avait l’air enthousiaste à l’idée de se promener avec lui, ce qui fit plaisir au Givrali même s’il ne l’avoua pas.

- Et bien... Juste une balade sur la plage pour commencer et après... On peut aller voir les jeux gonflables si tu veux.


Fuyuki rougit un peu à l’idée de proposer quelque chose d’aussi pourri. Mais Eden ressemblait tellement à un enfant parfois que c’était venu tout naturellement de faire une telle proposition. Le bleuté espérait ne pas l’avoir vexé, il s’en voudrait à mort dans le cas contraire. Réfléchis avant de parler, bon sang ! Ses yeux céruléens se posèrent sur la main qu’Eden tendait et le Givrali retint l’envie qui le saisit de l’attraper.

- Un milk-shake vanille. J’adore ça... Et un pain au chocolat comme tu peux le voir, je n’ai jamais eu un très grand appétit. Cela me suffit. Tu veux goûter ?


C’était une proposition tendancieuse, mais Fuyuki n’avait pas d’arrière pensée en tête, il voulait juste faire plaisir au plus jeune. Il lui tendit donc le gobelet en plastique avec un sourire sur les lèvres, presque charmeur malgré lui. Peut-être qu’il lui en paierait un rien que pour lui si jamais il aimait ça. Ah, il était trop gentil décidément. Eden avait bien de la chance. Et qui aurait pu croire que se cachait un tel cœur en or derrière une apparence aussi... froide. Pardon, mauvais jeu de mot, toutes mes excuses, messieurs dames.







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Jeu 31 Mar - 14:25
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

Mon regard louchait peut-être un peu trop sur la boisson de Fuyuki, mais elle ne me disait rien et j’étais plutôt curieux. Peut-être que j’en demanderais un jour, s’il ne veut pas me laisser me sien ? Juste pour goûter. Même si la couleur était un peu étrange…Je reposais un pain au chocolat en l’écoutant, avant que mes yeux ne s’allument littéralement de paillettes  à la mention des jeux gonflables. Je n’avais jamais eut l’occasion d’en tester, ou alors dans une enfance trop lointaine pour m’en souvenir ; l’emprisonnement puis Chronos n’étaient pas tout à fait des environnements propices à l’épanouissement récréatif d’un enfant. J’avais déjà vu des enfants y jouer, mais je n’ai jamais put y aller, étant le plus souvent en mission. Un large sourire se dessina sur mon visage lorsque j’avisais le rouge sur les joues de l’humain. Tiens donc. Il pouvait rougir ? Oooooooh… Est-ce qu’il pouvait rougir encore plus… ? J’affichais mon sourire le plus innocent alors que mon pied nu allait remonter insidieusement le long de son mollet. Juste par curiosité, évidemment. Vraiment ?

« J’aimerais bien essayer les jeux ! Et va pour la plage, vu le temps qu’il fait on pourra même aller se baigner. » Peut-être. Est-ce que j’avais prévu des trucs pour me baigner ? Etant donné que nous étions dans l’Archipel Orange, ce serait étrange que je n’ais rien prit. Mais je n’arrivais pas à me souvenir avoir fait ma valise pour venir. Ni même d’avoir prit le bateau. C’était bizarre. Est-ce que je devenais amnésique ? La drogue de Chronos avait-elle eut raison de ma mémoire ? Je sortis de mes étranges réflexions mémorielles en entendant Fuyuki. Milk-shake vanille. Non vraiment, ça ne me parlait pas. Je réceptionnais le gobelet dans ma main tendue après avoir hoché la tête à sa question. Ouais, je voulais savoir quel goût ça pouvait avoir. Je pris une gorgée de la boisson et laissa le goût trainer sur ma langue avec une drôle d’impression. « C’est…spécial. » J’avais du mal à savoir si j’aimais ça ou pas, et je rendis le verre à son propriétaire. Avant d’ajouter, avec un rire dans la voix. « Au fait. Ça faisait pas un baiser indirect ça ? »

made by guerlain for epicode


Navrée pour ce retard déplorable QWQ et en plus c'est court ;w;
Eeeeeet. Je crois que ça marche là, de boire dans le même verre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Dim 3 Avr - 14:28
Fuyuki sentit un frisson lui traverser l’échine quand le pied d’Eden vint lui caresser la jambe. Que... C’était beaucoup trop subtil pour n’être qu’une coïncidence. Malgré le sourire complètement innocent de l’autre hybride, le Givrali ne s’y trompait pas. Et il ne savait pas vraiment quoi en penser. A part que c’était terriblement gênant. Ses joues devaient être aussi voyantes qu’un feu d’artifice, d’ailleurs. Vite, il fallait reprendre contenance. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Même si en temps normal, l’espion n’aurait eu aucun mal à trouver une solution pour avoir l’air impassible à la situation, cette fois il avait clairement du mal. Surtout que le pokemon d’Oswald ne l’aidait absolument pas ! A croire qu’il le faisait exprès... Hum. Oui, c’est de l’ironie car le Givrali n’était ni stupide ni aveugle, hein. Il voyait clair dans le jeu d’Eden, même s’il n’en comprenait pas vraiment la raison. Enfin. Passons. Le Givrali leva les yeux vers son camarade hybride qui semblait assez enthousiasme. Comme un gosse.

Cela arracha un sourire au sbire qui trouvait l’Absol adorable décidément. Même si c’était saugrenu d’avoir une telle pensée... Qu’est-ce qu’il lui arrivait au juste ? Bonne question. Mais avait-il seulement pris un maillot pour se baigner ? Bah, ils verraient bien. Au pire, il resterait sur la plage, même si c’était clairement moins amusant. Heureusement qu’il n’avait que Croc Givre comme attaque glace d’ailleurs, au moins il ne risquait pas de geler la mer en la mordant... Ne riez pas, c’est important. Eden était bien connu comme étant extrêmement fidèle à leur boss et s’il venait à apprendre que Fuyuki était un hybride, ce serait clairement dangereux pour lui. Mais il y avait très peu de chance qu’il apprenne la vérité. Si Fuyuki ne baissait pas trop sa garde...

- Bonne idée, avec cette chaleur se baigner nous fera du bien. J’espère que tu sais nager, le gosse.


Il adressa un sourire malicieux au Absol, le regard tout aussi espiègle. La boutade n’était pas méchante, il fallait bien qu’il redevienne lui-même de temps en temps. Et un Fuyuki qui ne taquinait jamais les autres n’était pas Fuyuki. Clairement pas. Tendant son verre au Absol, le Givrali attendit sa réaction avec un certain amusement. Ne pas connaître cette boisson était presque un sacrilège. C’était divinement froid. Et oui, vous devez vous douter que les boissons chaudes n’étaient pas les boissons favorites des pokemon glace en général. Du moins, pour la plupart, je suppose. Fuyuki en tout cas n’aimait pas vraiment ça, il préférait toutes les boissons froides, même s’il avait un véritable pêché mignon pour celle-ci. Mais visiblement, ce n’était pas au goût de Eden.

Spécial ? Hum, peut-être oui. Mais cela n’avait jamais dérangé Fuyuki. Tout le monde était différent, faut croire. Le Givrali haussa les épaules avec désinvolture tout en reprenant son verre pour le finir. Il commençait à avoir chaud, étrangement... Baiser indirect ? Oups... Il n’avait pas pensé à ça. Mais ce n’était rien ! Absolument rien ! Arrête de rougir comme une tomate bien mûre, Fuyuki ! Enfouissant presque son visage dans son verre pour reprendre contenance, le Givrali se contentant de grommeler quelque chose d’inaudible. Puis, il se leva et tendit la main au jeune garçon en évitant soigneusement de le regarder.

- Si tu as fini... On peut y aller...

Han, qu’est-ce que c’est mignon un Givrali gêné, vous ne trouvez pas ? Et oui, vous ne rêvez pas, il lui avait bien tendu la main. Comme c’est mignon. Encore un peu et on pourra croire que les deux hybrides sont un couple qui marche main dans la main...







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Lun 4 Avr - 10:35
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

J’avais voulu savoir s’il était possible que Fuyuki rougisse encore plus, et je ne pouvais pas dire que j’étais déçu. J’étais un peu surpris de voir que ça avait marché aussi bien. Son visage était vraiment rouge, très rouge, et ça tranchait pas mal avec ses cheveux bleus. Drôle de couleur pour un humain d’ailleurs… Bah, peut-importe. Je récupérais mon pied, sans cesser de sourire, avant d’étendre mes bras sur la table et de poser ma tête par-dessus. Avec tout ce que j’avais mangé, je n’avais plus vraiment faim. J’avais même un peu mal au ventre avec tout ça. J’avais trop mangé. Encore. Ça arrivait souvent en fait. Je mangeais, je mangeais, je mangeais sans vraiment faire attention aux quantités, jusqu’à ce que ça fasse mal. J’avais trop manqué de nourriture lorsque j’étais enfermé là-bas, avant que mon maître ne me prenne avec lui, alors je crois que j’essayais de rattraper. Là-bas on ne nous donnait pas beaucoup de nourriture, et il fallait se battre pour le peu qu’il y avait. Même quelques années après, j’avais toujours ce réflexe, alors qu’il y avait de quoi manger en quantité, maintenant. J’avais prit trop de nourriture, je n’avais plus faim.

Je relevais légèrement les yeux vers l’humain lorsqu’il approuva mon idée d’aller se baigner. Mon sourire s’étira. Bien évidemment que c’était une bonne idée. C’était de toute façon ce que l’on faisait généralement ici non ? Je me figeais légèrement en l’entendant. Ah. J’avais pas pensé à ça. C’était évident pourtant, comment j’ai put oublier ça ? C’était pourtant pas un détail de moindre importance ! Je laissais ma tête tomber lourdement contre le bois de la table, me sentant soudainement très stupide. Je marmonnais de façon à peine compréhensible, alors que je me fustigeais mentalement. « Je sais pas nager… » Personne ne m’avait apprit, et ça ne servait pas en combat. Les hybrides aquatiques ne vivaient pas dans l’eau, donc il n’y avait pas besoin d’apprendre à nager pour aller les débusquer. Et ni à Chronos, ni avant, je n’avais déjà eut à me battre dans de l’eau. Donc je n’avais jamais appris à nager. Comment est-ce que j’avais réussit à oublier un truc pareil ? Est-ce que ma mémoire commençait vraiment à débloquer ? Avoir Alzheimer à 17 ans, c’était plutôt triste… Je soupirais lourdement. Bien. Au pire, j’irais simplement barboter. Tant que j’avais pieds, tout irait bien. Je n’irais juste pas très loin dans l’eau, c’est tout. Foutue taille, pourquoi est-ce que mon corps ne voulait pas grandir bordel ?!

Penchant un peu la tête pour garder Fuyuki dans mon champ de vision, je le vis rougir, encore, à cause de ma dernière réflexion. Je riais. C’était amusant toutes ces réactions. Je crois que je ne pourrais jamais m’en lasser, hé hé. Je m’amusais encore à l’observer, jusqu’à ce qu’il se lève. Je le regardai avec interrogation, jusqu’à voir sa main, tendue vers moi. He bien, allons-y alors. Je me relevais d’un bond pour attraper sa main, et me mit à marcher vers la plage, l’entrainant avec moi. Elle n’était pas très loin, côtoyée sur toute sa longueur par les hôtels et les boutiques pour touristes, alors on y serait rapidement. Si d’ici là, aucun de nous deux ne se retrouvaient le nez collé à une vitrine, évidemment.

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Mar 12 Avr - 10:42
Fuyuki souriait, content à l’idée de passer plus de temps avec Eden. Et de s’amuser avec lui, ce qui ne lui ressemblait pas tant que ça. Sans avoir été toujours hyper sérieux, cela faisait longtemps que le Givrali ne s’était pas amusé. Les occasions étaient rares quand on était membre d’une organisation comme Chronos. Le travail passait bien avant le reste et ne manquait pas. D’ailleurs, cela étonnait beaucoup le jeune homme de se trouver sur une île paradisiaque pour en profiter. Depuis quand Oswald donnait-il des vacances à ses employés ? Ce n’était pas son genre. Le Givrali ne se rappelait même pas pourquoi ou encore comment il était là. Très étrange. Mais il était peut-être temps d’arrêter de se poser des questions et de simplement profiter de ce séjour avec un camarade. Du moins, s’il pouvait appeler Eden comme tel vu qu’il était un des hybrides de l’homme qu’il voulait tuer. D’ailleurs, c’était encore plus bizarre que l’Absol ait droit lui aussi à des vacances. Autant le Givrali se faisait passer pour un humain et était dans les petits papiers du grand boss, autant les pokemon n’avaient droit à aucun privilège dans Chronos. Y compris ceux de Oswald malgré son statut de chef.

Mais comme je l’ai déjà dit, arrêtons de se poser des questions inutiles et profitons plutôt ! Fuyuki haussa un sourcil quand Eden marmonna contre la table. Il ne savait pas nager ? Et il s’en rappelait que maintenant ? Bon, ça pouvait arriver, mais c’était un peu embêtant. Le Givrali n’était pas très doué pour remonter le moral des autres... Il ne savait pas quoi dire au pauvre Absol pour le réconforter. Lui savait bien sûr nager. Il avait appris il y a des années, quand toute sa famille était encore réunie. Il se rappelait très bien des leçons de natation avec son père et son frère aîné, des protestations d’Akainu qui ne voulait pas aller dans l’eau, des rires innocents et joyeux d’Atsue et de sa mère... La nostalgie frappa le Givrali de plein fouet et il serra les dents, le cœur serré. Pour oublier la douleur, il se pencha et ébouriffa les cheveux du Absol avec affection.

- Ne t’inquiète pas, va. Je t’apprendrais. Ce n’est pas si difficile. Et si on est en congé, autant en profiter. On aura pas à se battre, alors autant s’occuper autrement...

Main dans la main, le Givrali et l’Absol partirent alors après que l’aîné ait déposé quelques pièces sur la table pour payer. Il valait mieux ne pas avoir d’ennuis maintenant, cela gâcherait les vacances inattendues. Se promener main dans la main avec quelqu’un lui rappelait encore une fois des souvenirs qu’il aurait préféré oublier. Mais, en même temps, c’était agréable. Se surprenant à sourire avec sincérité, Fuyuki se mit à observer les boutiques, plus par curiosité que réel intérêt. Néanmoins, quelque chose attira son attention et il s’arrêta net.

- Attends moi là, Eden. Je reviens tout de suite. Ne bouge pas, hein, on va se perdre sinon.


Sans plus attendre, l’espion entra dans la boutique pour acheter ce qui avait attiré son regard. Il ne lui fallut que quelques minutes pour le faire et il ressortit bientôt avec un paquet dans les bras. Sourire malicieux aux lèvres, il le tendit à Eden sans plus attendre, impatient de voir sa réaction.

- Tiens, c’est pour toi. J’espère que ça te plaira.

A l’intérieur se trouvait un livre sur la mer. Pour Fuyuki, apprendre à connaître ce qu’on ne connaissait pas était important. Si Eden voulait apprendre à nager, il devait d’abord connaître l’élément qu’il connaissait si peu, à savoir l’eau. C’était peut-être stupide ou enfantin comme façon de voir les choses, mais la connaissance était une sérieuse alliée au quotidien. Et comme c’était le Givrali le professeur, on ferait les choses à sa manière et pas autrement de toute façon. Même si c’était aussi une excuse pour offrir quelque chose à son camarade sans trop se ridiculiser...

(marcher main dans la main et offrir un cadeau c'est fait !)







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Dim 17 Avr - 16:12
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

Les rues de l’Archipel Orange étaient bondées. Des touristes, des visiteurs bien sûr. Il n’y avait pas tant d’habitants locaux que cela, la plupart étaient des voyageurs venues pour de nombreuses raisons différentes. Si sur la terrasse de l’hôtel je ne m’en étais que peu aperçu, une fois dans les rues il était facile de mesurer l’affluence de personne sur cette île et les autres alentours. Il y avait vraiment beaucoup de monde. Une foule. Et si je ne m’étais pas solidement accroché à la main de Fuyuki, nous aurions sans doute été séparés à plus d’une reprise. Et atteindre la plage aurait été bien difficile dans ces conditions. Sans compter qu’à cause de ma taille, je ne voyais pas grand-chose devant moi si ce n’était des corps en mouvement –dont quelques uns très agréable mais passons- et je devais m’en remettre presque entièrement au jugement de l’humain pour me guider. A l’exception de mon maître, je ne me fiais jamais entièrement à un humain. Ni à un autre hybride d’ailleurs. C’était…plutôt étrange.

Et puis soudain, tout s’arrêta. Enfin, surtout Fuyuki, concrètement. Je levais vers lui un regard étonné. Pourquoi est-ce qu’il s’arrêtait d’un coup au beau milieu, ou presque, de la rue ? Mais je ne reçu aucune réponse claire et en l’espace d’un instant, je me retrouvai seul. Bien. Que venait-il de se passer au juste ? Je n’en savais rien. Ca me dérangeait. Je n’aimais pas ne pas savoir. Ça ressemblait trop à un sentiment d’insécurité, c’était désagréable. Pour autant, je pris la décision d’attendre sans quitter l’endroit où je me trouvais, sauf pour éviter quelques touristes –ou locaux ?- qui avaient décidés que me contourner leur coûterait trop d’énergie et qui avançaient juste tout droit. Tssss.

Quelques minutes passèrent avant que l’humain qui m’accompagnait ne revienne, un paquet dans les mains. Je penchais la tête à sa vie. Qu’était-ce donc ? Je le pris délicatement et avec surprise. « …C’est un cadeau pour moi ? » On pouvait entendre l’incrédulité dans ma voix. Des cadeaux, ce n’étaient pas quelque chose que j’avais l’habitude de recevoir. A quand remontait la dernière fois au juste ? Des années il me semblait. Et je n’étais même pas sûr qu’il s’agisse de véritable cadeau. J’observais le paquet, sans trop savoir si je devais le déchirer ou l’enlever délicatement. Ca n’avait pas trop d’importance, non ? En l’ouvrant, je trouvais à l’intérieur un livre avec la mer et quelques animaux en couverture. Etant incapable de lire le titre, je ne pouvais que supposer que le sujet qui s’étalait sur les pages devait être la mer ou les animaux que l’on pouvait y trouver.

Je feuilletais rapidement les pages puis relevais les yeux vers Fuyuki en souriant. Bien, je ne savais pas lire, à l’exception de quelques mots très simple que m’avait apprit la dame de l’auberge, mais ce n’était pas très grave. C’était quelque chose que je pouvais passer sous silence, et qui n’enlevait en rien le plaisir que j’avais à recevoir quelque chose de sa part. « Merci beaucoup ! Ca me fait vraiment plaisir ! » Je passais mes bras autour de lui et me serrait tout contre. Je ne savais pas exactement comment je devais exprimer ma reconnaissance. Est-ce que j’étais supposé lui offrir quelque chose en retour ?

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Mer 20 Avr - 15:51
Eden semblait surpris de recevoir un cadeau. Ce n’était pas très étonnant, le Givrali se doutait bien que Oswald ne devait pas gâter ses pokemon... Pour le boss de Chronos, ça aurait paru vraiment bizarre. Il était plus enclin à les maltraiter qu’autre chose. Même si Eden semblait être relativement bien traité pour un hybride, en comparaison avec le Démolosse d’Oswald notamment. Enfin, vu le fanboy qu’était l’Absol, ce n’était pas si étonnant... Le boss devait aimer qu’on flatte son égo. Fuyuki ne put s’empêcher de sourire en tout cas, content que son cadeau fasse plaisir à son camarade hybride, même si ce dernier ignorait qu’ils étaient plus proches qu’il ne le croyait. Le Givrali considérait un peu tous les hybrides comme faisant parti de sa famille indirecte, même s’il avait toujours été plus proche en général avec les évolutions d’Evoli de part ce qu’il était lui-même. Surpris par le câlin improvisé, il rendit l’étreinte à l’hybride, oubliant complètement qu’il était sous couverture et donc qu’il aurait dû traiter ce dernier comme une créature inférieure. Bah, pour une raison qui lui échappait, cela n’avait aucune importance aujourd’hui. Une idée lui traversa soudain l’esprit et un sourire espiègle et malicieux apparut sur ses lèvres.

Ni une ni deux, il souleva l’Absol pour le prendre dans ses bras, façon princesse des contes de fée. Tant pis si on les regardait bizarrement, ce n’était pas important. Il suivait juste ses envies du moment présent et il ne laisserait personne lui dicter sa conduite. Déposant un baiser sur le front du garçon aux cheveux blancs, il lui adressa un sourire rassurant, oubliant complètement qu’il avait une fierté et qu’il n’aurait jamais fait ça en temps normal. Il se dirigea alors vers la plage pour rejoindre les jeux gonflables, comme promis. Ils allaient bien s’amuser ! Et tant pis pour le ridicule. Il ne tuait pas, à priori. Au pire, ils mourraient heureux si cela tuait vraiment... Bon sang, mais qu’est-ce qu’il pouvait dire comme bêtises... Cela ne lui ressemblait franchement pas. Enfin, autant arrêter d’essayer de comprendre et profiter plutôt de cette journée ensoleillée et chaude ! Une minute... N’était-il pas censé détester la chaleur ? Bizarre... Bah. Cela n’avait pas d’importance, je vous le répète, hein. Les jeux gonflables furent bientôt en vue et le Givrali se mit à accélérer, heureux comme le gosse qu’il n’était plus depuis longtemps, pourtant.

- On va bien s’amuser, Eden, tu vas voir !


Oui, vraiment, c’était très bizarre. Mais on s’en fiche, pas vrai ?

Spoiler:
 

(porter son partenaire comme une princesse, check !)







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Lun 25 Avr - 10:37
Event St-Valentin

feat. Fuyuki

J’avais enfoui mon visage contre le tissu de ses vêtements, et à chaque respiration j’avais l’impression de me noyer dans son odeur, de presque suffoquer. Et pourtant c’était agréable. C’était étrange. C’était une chose étrange de plus dans une journée étrange. J’accrochais mes mains ensembles dans son dos, sans intention de le lâcher pour l’instant. Je sentais sa peau froide, sous le tissu, mais avec la chaleur qui régnait aujourd’hui c’était tout simplement agréable. Je n’avais pas envie de bouger, j’étais bien là. Habituellement lorsque j’enlaçais quelqu’un, c’était généralement dans le cadre d’une attaque. Câlinerie me permettait après tout de faire suffoquer quelqu’un jusqu’à l’inconscience juste en le prenant dans mes bras après tout. Quelque fois aussi c’était dans le cadre d’une nuit agitée mais… Je ne me souvenais pas d’avoir déjà reçu cette espèce de tendresse. Pas autant, en tout cas. Vraiment, je n’avais pas envie de bouger dans l’immédiat. A part peut-être pour retourner me glisser sous un drap. En compagnie de Fuyuki~

Complètement perdu dans quelques pensées, et ayant baissé ma garde jusqu’à un point que je n’aurais pas pensé possible, sans savoir pour quelle raison. Pourquoi me serais-je autant laisser aller ? Quoi qu’il en soit, complètement perdu dans mes pensées, et le visage toujours caché de toute façon, je ne vis pas le changement qui s’opéra sur le visage de l’humain et qui aurait put m’alerter de quelque chose. Je poussais un cri de surprise lorsque je me sentis brusquement soulevé de terre. Je m’accrochais, dans un pur reflexe de survie incontrôlé, au cou de Fuyuki en essayant de comprendre ce qui était en train de m’arriver. Il me fallut quelques secondes pour me rendre compte que j’avais quitté le plancher des vaches sous l’impulsion de l’humain, et que je me retrouvais à présent dans ses bras. C’était une façon un peu étrange de se faire porter, mais pourquoi pas ?

Je glissais mes bras autour de son cou, ne sachant pas trop où m’accrocher d’autre. Un baiser fut déposé sur mon front, le faisant lever les yeux vers l’homme aux cheveux blancs avec un regard un peu interrogateur. Je ne reçus en réponse qu’un sourire, alors je haussais les épaules. Ce n’était pas très grave. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait avec moi, ça ne me dérangeait pas outre mesure. Je battais un peu des jambes, légèrement, pour l’embêter. J’éclatais de rire lorsqu’il se mit en route, reprenant le chemin duquel nous nous étions un peu éloignés. La plage fut rapidement en vue, ainsi que les jeux gonflables. Je m’agitais un peu, excité par avance de ce qui s’annonçait. Je me doutais que je devais avoir l’air d’un véritable enfant, encore accentué par ma taille version modèle réduit. Pourquoi est-ce que je ne grandissais pas ?

Fuyuki semblait aussi impatient et excité que moi lorsqu’il se mit à marcher un peu plus vite. J’avais un large sourire sur les lèvres. « Tu me poses maintenant qu’on est arrivé ? » Pas que cela me gêna particulièrement d’être porté, mais si je voulais aller m’amuser dans ces jeux, ça n’allait pas être facile. Je m’agitais un peu jusqu’à ce qu’il me pose les pieds sur le sable. Il y avait déjà quelques enfants dans les jeux, et je ne m’embarrassais pas d’attendre quoi que ce soit avant de me précipiter pour les rejoindre. Etant pieds nues, je n’eus aucune chaussure à enlever. Je savais que je faisais plus jeune que mon âge réel, et aussi agaçant cela soit-il, je savais en prendre avantage de temps à autre.

Je sautais dans l’espèce de château gonflable, surpris et amusé par la matière souple sous mes pieds qui me faisait perdre l’équilibre en presque permanence et rebondir. Je riais à m’en faire mal aux côtes. Je n’avais pas l’impression de m’être déjà amusé autant, de cette manière. Mes côtes, ma gorge, mon visage me faisaient mal, je riais presque à en avoir du mal à respirer, mais j’étais incapable de m’arrêter. Mon queue toute aussi blanche que mes cheveux étaient ressortis avec mes émotions débordantes, ainsi que ma corne. Il me fallu plusieurs minutes avant que je ne me décide à sortir un peu de cet enfer de l’amusement pour retrouver une respiration normale. J’étais plié en deux, en train de prendre de grandes inspirations lorsqu’une femme que je qualifierais tout simplement de vieille se rapprocha de moi avec un sourire sur les lèvres. Qu’est-ce qu’elle me voulait. « Bonjour jeune homme. Tu es venu tout seul ici ? » De quoi elle se mêlait ? Je me relevais, penchais la tête sur le côté avec interrogation. Est-ce qu’elle me prenait vraiment pour un gosse ? Je devais vraiment en avoir l’air ? « Nan. Je suis venu avec lui. »

Je montrais d’un geste de la main Fuyuki, posté un peu plus loin. Apparemment, lui aussi reprenait un peu son calme. La vieille hocha la tête. « Je vois, tu es venu avec ton grand frère. » Elle souriait doucement alors que je l’observais avec de gros yeux. Pardon ? Mon grand frère ? Elle pensait vraiment qu’on était frère ? Elle était sénile ou bien ? Je gonflais légèrement les joues en croisant mes bras sur ma poitrine. Je me dirigeais d’un pas vif vers Fuyuki avant de lui attraper un bras et de me tourner vers la vieille. « C’est pas mon grand frère ! C’est mon amoureux ! » Et toc ! Dans les dents.

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Espion
Messages : 263
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 24
Je suis (Inrp) : Bi - En couple
Je ressemble à : Kuroko Tetsuya - Givrali
Double compte : Kazuko - Axel Osylia - Yoshihiro Joly

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Poignard ♦ Croc Givre ♦ Dernier Recours
Race Pokemon/ Métier: Givrali/Sbire Chronos
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Espion
MessageSujet: Re: Couple Eden & Fuyuki   Mar 24 Mai - 20:29
Fuyuki esquissa un sourire amusé en sentant Eden se raccrocher à lui. Trop mignon. Le Givrali se retint de le taquiner, décidant d’être sage pour une fois. Ce qui était vraiment trop gentil de sa part, n’est-ce pas. Nous sommes d’accord. L’Absol semblait bien décidé à gêner sa proposition en étant un peu trop agité dans ses bras. Ah, le petit coquin. Le sbire se dit qu’il se vengerait plus tard et se contenta d’avancer comme il pouvait en faisant mine de ne pas être gêné. Sa fierté, vous comprenez. Il n’allait pas admettre que c’était si facile de le déranger. Ah ça, non. Il déposa son cadet par terre pour qu’il puisse aller jouer et se contenta de le regarder se précipiter vers les jeux. Un sourire amusé fleurit sur ses lèvres devant l’impatience du jeune esclave. Le Nishimura s’installa ensuite tranquillement sur un banc pour le garder dans son champ de vision. Il aurait pu aussi y aller, mais sa fierté en prendrait un sacré coup. Il ne s’était pas amusé depuis... depuis quand déjà ? Bien des années, en tout cas. Quand il était encore insouciant, encore innocent. Il avait parfois du mal à se rappeler de sa jeunesse qui paraissait tellement lointaine. Jeunesse qu’il avait passé entouré de sa famille qui lui semblait tout aussi distante que son passé. Voir Eden s’amuser était agréable, comme si le cœur du Givrali avait besoin d’être réparé en donnant de la joie et de l’espoir aux autres. C’était terriblement cliché et digne des bisounours, mais c’était ce qu’il ressentait. Au fond, peut-être faisait-il réellement ça pour lui. Les choses ne changeaient pas facilement, il était égoïste et il n’effacerait pas ce défaut d’un coup de baguette magique. Oui, le Nishimura était bien dur avec lui-même.

Il aperçut soudain l’Absol qui revenait vers lui et haussa un sourcil, se demandant ce qui se passait. Il avait bien vu une femme plutôt âgée s’approcher de lui et lui parler, ce qui avait déclenché dans son cœur une flèche de jalousie bien incongrue et étrange, mais il n’avait pas pu entendre leur conversation vu qu’il était trop loin. Il fut donc complètement pris par surprise quand l’autre hybride lui attrapa le bras et annonça d’un ton triomphant qu’il était son amoureux. Quoi ? Hein ?! Pardon ? Son quoi ? Fuyuki vira au cramoisi et sentit sa conscience s’éteindre. Il était quoi ?! Sa bouche s’ouvrit comme celle d’un poisson hors de l’eau et aucun son ne put en sortir. Il se reprit néanmoins après quelques secondes et sans se départir de la superbe couleur écarlate de son visage, il entraîna l’Absol plus loin en ignorant la pauvre femme qui les regardait bouche bée. Une fois suffisamment à l’écart pour être tranquille, le Givrali planta son regard dans celui de l’Absol et réussit enfin à prononcer quelques mots.

- Qu’est-ce que ça veut dire ?! Tu... Tu... ressens vraiment ça pour moi ?

Non, vraiment, le pauvre Fuyuki ne savait pas où se mettre ni quoi penser de toute cette histoire. Néanmoins, son corps réagit pour lui et il se pencha pour embrasser l’esclave avec ardeur. Bon, il avait sa réponse visiblement. C’était parfaitement étrange, mais il fallait croire qu’ils s’aimaient. Et on ne cachait pas grand-chose à celui qu’on aimait, n’est-ce pas ?

- Eden, j’a... quelque chose à t’avouer... Tu vois, en réalité je suis...

Néanmoins, il n’eut pas el temps de finir sa phrase des pleurs d’enfant se firent entendre non loin d’eux, faisant sursauter le Givrali qui se retourna et aperçut un très jeune gamin tout seul. Mince, il ne manquait plus que ça. Il n’avait aucune envie de jouer les baby-sitter et encore moins pour un gamin qui les avait dérangés... D’ailleurs, avait-il vu le baiser ?! Il fallait espérer que non... Bonjour la honte, sinon.







Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Couple Eden & Fuyuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» Couple de l'année
» Couple sous couverture. Trouée
» Les nominés pour le prix du plus grand couple (fictif ou non
» Une journée éprouvante [PV Eden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Dreamland :: Events :: Event : St-Valentin-