Partagez | 
 

 T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
MessageSujet: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Lun 22 Fév - 21:07
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Atalopa…. Atlantopis…. Attato… Breeeeeef, cette ville là dont Opal n'arrivait pas à prononcer le nom. Peut-être avait-elle un rapport avec ce fameux sorcier dont il ne fallait pas prononcer le nom sous peine de malheurs, du coup, on lui avait filé un nom à coucher dehors pour être sur qu'un petit malin n'aille pas le dire. Enfin, c'était être de mauvaise foi tout de même, il devait bien y avoir des gens capables de prononcer ce nom facilement… Des gens qui y étaient obligés, qui devait écrire ce nom sur les enveloppes quand ils envoyaient du courrier etc. Bref, leur vie devait être horrible. Ils avaient pensé à déménager ? Remarque, cela devait être chiant d'emporter touts ses affaires sur un bateau, mieux valait rester sur place que de s'emmerder comme ça. Opal elle au moins n'avait pas ce souci puisqu'elle voyageait toujours léger et que de toute manière, ses anneaux étaient bien pratiques pour se trimballait certaines affaires. Au pire, comme elle était du genre à prendre ce dont elle avait besoin sans trop se poser de question, elle ne manquait pas souvent de quelque chose, il fallait bien le dire. En tout cas, aujourd'hui, elle était dans cette ville au nom étrange. Pourquoi faire ? Parce qu'elle en avait envie. Voilà tout. Il fallait vraiment une bonne raison à tous ? Oui, certainement pour ceux qui avaient des choses à faire dans leur vie, un travail, ou quelque chose du genre.

Bienheureusement pour elle, Opal n'était pas gêné par ce genre de chose, même si cela paraîtrait totalement normal d'avoir un travail et des attaches en général. Autant supposer que les légendaires n'en avaient pas besoin, tout simplement. Certains décidait de se poser, d'entretenir de relations à rallonge avec des humains.. Ou pas tant à rallonge que cela vue leur espérance de vie, mais la jeune femme pouvait assez bien s'en passer. Elle aimait faire des rencontres, certes, mais rester coincer des années dans un endroit ne la mettait nullement à l'aise, au contraire. Et puis, les voyages forgeaient la jeunesse comme ont le dit si bien, du coup, comme elle était éternellement jeune, elle devait éternellement voyager. Cela ne voulait pas dire cela ? Ooooh, qu'ils sont compliqués les dictons humains hein. Un peu trop pour la demoiselle qui aimait vivre simplement en tout cas. Par exemple, aujourd'hui, elle visitait cette ville assez originale et étrange et comptait en profiter. Dans cette optique, lorsqu'elle avait commencé à être agressé par le soleil qui tapait fort aujourd'hui, la légendaire ne s'était pas posé vingt mille question. Bien au contraire même. Dans la foulée, elle avait vite repéré une ombrelle posé sur le balcon d'une maison et en un tour de main, l'ombrelle était en sa possession. Du vol ? Mais non… Elle avait tout simplement pris ce dont elle avait besoin, quand elle n'en voudrait plus, elle la balancerait et quelqu'un d'autre la prendrait… Non ? Ce n'était pas comme cela que ça marchait ? Oh, pourtant, ce serait vraiment pratique comme système.

Après voilà, c'était un concept de profiteur, c'était évident, mais comme c'était pile ce qu'était la jeune femme, il n'y avait du coup aucun soucis. Muni donc de cette ombrelle rouge pour se balader sans souffrir du soleil agressif, la demoiselle était donc bien partit pour découvrir la ville sans but bien précis. En réalité… Elle allait vite s'ennuyer en fait la pauvre. Et en plus elle avait faim. Et le sandwich que l'homme à côté d'elle tenait dans ses mains ne lui disait trop rien comme déjeuner, ce qui expliquait pourquoi elle ne lui avait pas directement piqué. Non franchement, il y en avait marre de la bouffe de pique-nique ! Elle voulait un vrai plat, un truc consistant, dans une assiette et tout ! Elle n'avait qu'à se faire à manger ? Et puis quoi encore… Se baladant en long et en large dans la ville, la jeune femme fini par repérer pile ce qui lui fallait. Une famille nombreuse, profitant du beau temps pour déjeuner dans le jardin. Autant dire que les parents couraient vraiment dans tous les sens pour servir les enfants affamé qui leur tendait les assiettes et redemandait sans cesse quelque chose. Un sourire malicieux sur les lèvres, assise tranquillement sur le toit, la légendaire ne tarda pas à passer sa main dans son anneau pour pour aller chaparder une assiette de pâtes à la bolognaise accompagné d'un morceau de viande grillé. Bon appétit Opal !

Au moins, c'était toujours plus polie de leur piquer en douce comme cela, plutôt que de s'inviter directement en réclamant de la bouffe comme certains aurait pu le faire. (coucou Shin.) Bon, comme cela, elle ne pouvait pas vraiment les remercier sans se faire prendre, mais qu'importe. Au moins, elle avait profité d'un bon repas, perché sur un toit et en plus, à l'abri du soleil. Que demander de plus ? Un peu d'animation dans cette ville ? Ok, vendu. Laissant l'assiette et les couverts sur le toit (bon courage à ces braves gens pour les récupérer… ) la demoiselle rose c'était mise à observer la rue plus bas. Ce qu'elle cherchait ? Quelqu'un avec la tête qui dirait « s'il te plait, joue moi un sale tour Opal ! » … Enfin, personne n'avait jamais cette tête, mais elle comprenait un peu ce qu'elle voulait quand elle s'y mettait hein. Pourtant aujourd'hui, la jeune femme mit un peu de temps à se décider. En tout cas, jusqu'à ce qu'un type à la chevelure assez originale passe dans la rue et attire son attetion… Non franchement, la couleur encore, elle pouvait comprendre vu sa tignasse couleur chewing-gum, mais cette coupe ? Il mettait combien de temps à se peigner le matin ce mec ? Restant un instant fixé sur lui, la jeune femme se décida enfin à le suivre lorsque celui-ci tourna au coin de la rue.

Utilisant trou dimensionnel avec son anneau, la jeune femme passa du toit au sol en un tant record, se retrouvant alors dans la rue à rechercher le rouquin. Une fois celui-ci retrouvé, la demoiselle ne se gêna pas pour aller marcher juste derrière lui… Mais.. Qu'est-ce qu'il était grand ce type sérieux. Il était tombé dans la marmite de soupe étant petit ou quoi ? C'était injuste. Aux yeux d'Opal qui n'avait pas eu beaucoup de chance avec son corps humain en tout cas et qui ne dominait personne avec son mètre cinquante… Et encore, l'ancienne forme était pire, mais comme elle flottait dans les airs à l'époque, elle ne levait pas franchement la tête pour regarder les autres en face. Maintenant… Il le fallait bien. Marchant un moment derrière monsieur j'ai mangé trop de soupe juste pour emmerder les petits, la légendaire fixa cette tignasse qui franchement était assez marrante en fait, jusqu'au moment ou regarder ne suffisait plus et où elle se permis de sautiller un coup pour aller attraper une mèche. Juste comme ça, pour voir si ça tenait.

« C'est marrant ce truc. Tu passe combien de temps devant ton miroir le matin pour avoir ça ? Ou alors c'est naturel… Mon pauuuuvre. »

Ben quoi ? Si c'était pas voulu, c'était franchement chiant hein. Elle était bien contente d'avoir des cheveux beaux et lisses elle… Ouais, des cheveux trop pratique, parce qu'une déesse le mérite bien, voilà tout. Quoi qu'il en soit, la jeune femme avait vite lâché la mèche de cheveux pour se placer à côté du rouquin, les mains dans le dos dans une attitude maintenant totalement nonchalante.

« Et pourquoi t'es aussi grand ? Tu t'es déjà mangé le cadre d'une porte sans faire gaffe ? »

Euh… En fait, d'où elle lui causait à ce mec là ? Bof comme ça, une envie. Ou un test plutôt, pour voir un peu le genre du gugusse. Il pouvait bien l'ignorer, s'énerver après elle parce qu'elle était chiante et même, cela était déjà arriver, partir vraiment dans le jeu de la conversation avec une parfaite inconnu. Ils étaient bizarres les gens, ils réagissaient tous à leur manière… Ce qui les rendait bien marrant souvent. Mais pour le coup, les réactions envers Hoopa pouvaient décidé à quel point celle-ci pourrait être casse-pied après… Elle était gentille en fait, elle lui laissait le choix ! Il en avait de la chance. Il devrait même la remercier pour s'être intéressé à lui… Non ? Il avait sûrement autre chose à foutre ? Ben… Tant pis pour lui !

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mer 24 Fév - 18:05
T'allais bosser ? Lol nope

   
Aujourd’hui tu seras de service à Atalanopolis , c’est ce qu’on lui avait dit quand il était arrivé dans la matinée pour faire son taff parce qu’il faut bien le faire. Du coup, il était plus loin, la joie. Eh oh, y avait marqué gars qui va à toute vitesse sur sa tronche ? Bon ok. S’il avait fait l’effort d’ouvrir sa boite mail la veille peut-être qu’il aurait vu qu’en effet il ferait son boulot de douanier là-bas au lieu du lieu habituel. Mais faut pas lui donner des habitudes et tout aussi ! D’où on lui fait croire que ce sera toujours tranquille ? Ah ouais, en fait ce n’était pas le cas vu que parfois on le sortait de son métier habituel pour l’envoyer en vadrouille parfois à droite et à gauche pour sauver des hybrides dans le besoin, des trucs du genre. Des trucs un peu nuls. Bon ok les pauvres hybrides, blabla, mais lui personne n’était venu le sortir de là ! Comment ça il était dans le QG de Chronos et lié avec le chef et que du coup c’était un peu dur ? Mais pas du tout, il suffisait de faire un effort voilà tout bande de feignasse ! Oui, se faire traiter de feignasse par le champion dans la matière je crois qu’il faut le faire. Mais râler tout seul dans le ciel ne changerait rien, les faits étaient là, il devait s’y plier s’il voulait un salaire à la fin du mois et accessoirement pouvoir faire un peu ce qu’il voulait à côté. Faut du fric pour vivre la vie tranquille dans un confort. Ah. Peut-être qu’ils avaient raisons les Pokemons avant, et si c’était mieux de vivre tous à poil dans la forêt en.. en… Mais en faisant quoi au juste ? Voyager ? Mouais, trop fatiguant, enfin parfois. Pis y a même pas internet dans la nature, autant dire que laisse tomber, il préférait pouvoir aller draguer les nanas et jouer aux jeux vidéo quand il était en repos que d’aller se chercher des baies parce que c’est fun d’être nature.
 
Arrivant au-dessus du fameux volcan, autant dire que ce n’était pas le truc qu’on pouvait confondre au moins, même vu du ciel. Faut l’avouer, cette ville était unique, elle était dans un cratère immense perdu au milieu de l’océan, elle était toute blanche, elle faisait ancienne et… Et en fait il s’en fichait un peu. Il avait la tronche à faire le touriste avec un appareil photo ? Pas vraiment non, plus du jeune qui se fiche de tout et c’est exactement ce qu’il était. Pourtant le Dracaufeu entama alors sa descente pour atterrir près du port qui avait été installé ici. En effet un trou avait été fait pour laisser les bateaux passer et faciliter le lien avec les autres villes, sans compter le trafic aérien qui c’était agrandit. Le genre de truc que Mikelangelo avait la joie de ne pas utiliser puisqu’il avait le corps particulièrement bien fait. Et bien sûr je ne parle pas de son physique de beau-gosse –oui lui aussi s’étouffe avec sa modestie- mais parce qu’il avait une belle paires d’ailes orangés qui venaient d’ailleurs de disparaitre. On l’aborda alors assez rapidement en fait.
 
« Ah. Vous êtes de l’équipe de la journée ?»
« Non.»
« ….»
« Ahah sérieux à ton avis j’suis venu faire du touriste en allant voir la douane ? Bien sûr que j’suis là pour ça.»
« … Eh bien direction les entrepôts, quelqu’un est déjà là pour faire les contrôle avec son équipe, du coup faut aller voir ce qui a été arrêté ce matin et décider de ce qu’il en est.»
« Ouais ouais y a pas l’feu. Ahah. J’suis un Dracaufeu. Feu. T’as pigé ? …. Ok j’y vais pas la peine de me regarder comme ça !»
 
Et le voilà direction ben… Ce qu’on lui avait dit de rejoindre. Les mains dans les poches et d’un air motivé, allé on peut le faire, c’est rigolo de bosser. Ouais non, vu le beau temps il serait bien plus agréable de lézarder tranquillement au soleil. Mais tant pis. Mais heureusement pour lui –heureusement vraiment ?-, un détail un prévu avait alors décidé de se ramener pour animer sa journée. On dit merci qui ? Ben pas merci la gamine rose… Puisqu’alors qu’il entendait quelqu’un marcher derrière lui et qu’au bout de deux minutes ben.. ça va bien deux minutes ! Il comptait lui dire d’aller marcher derrière quelqu’un d’autre et que si elle était perdu de faire.. la même chose, aller voir quelqu’un d’autre. Mais elle fût la plus rapide, puisque le voilà tiré vers le sol parce qu’il était question de sa chevelure tiré. Ok, là tout de suite, il laissa alors échapper des.
 
« Aie aie aie !»
 
Un peu exagéré certainement, mais c’est le genre de mec que si tu l’effleures il peut te dire aie par reflexe… Littéralement plié en deux pour être à sa hauteur, parce que c’est bien le minimum qu’il fallait en fait et encore c’était peu dire. Les grands yeux émeraude de l’homme la fixaient un peu bêtement. Elle sortait d’où cette.. enfant ?
 
« Soit pas jalouse de ma coupe, elle se fait très rapidement, un jour je te montrerais comment font les grands.»
 
Avait-il répondu l’air dépité, même si dans le ton on sentait qu’il aimait dire des bêtises, comme là tout de suite. Se redressant pour remettre sa mèche douloureuse en place, le jeune hybride croisa les bras en la regardant.
 
« Certainement autant de fois que quelqu’un a dût te marcher dessus parce qu’on ne t’as pas vu en fait !»
 
Et il avait souris et rit. Au moins, il ne prenait pas mal les remarques, il savait répondre avec autant de tact, c’est-à-dire aucun et sur un ton de plaisanterie. Quand on s’engage sur ce terrain avec lui, on peut lui dire ce qu’on veut il ne le prend pas mal,  mais faut accepter qu’il en fasse de même hein. Se raclant la gorge pour essayer de retrouver son calme et son sérieux –oui pas-. Il avait alors tapoté sur la tête de la plus jeune.
 
« Allons bon en voilà une façon d’aborder les gens c’est pas polie ! Saute leur dessus à la limite, ou tire les cheveux de quelqu’un d’autre éventuellement voilà qui est mieux ! Tu t’es perdu ou alors t’es du genre à faire ça quand tu te fais chier ?»
 
Mais le fais pas sur moi quoi. Ah et ouais en parlant de politesse, peut-être qu’il aurait dût l’engager ? Mouais. Pourquoi faire, c’est mieux de rentrer dans le vif du sujet, mais malgré tout, il était en train de se dire qu’elle pourrait potentiellement animer sa journée comme il les aime.
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Jeu 25 Fév - 19:31
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Oh, mais c'était rigolo cette drôle de chose finalement ! Ça faisait « aieuh » quand ont tirait dessus… Oui, là, on était bien en train de parler de ce pauvre homme qui avait vu sa chevelure attaqué sans raison par la légendaire. Pourquoi lui ? Pourquoi être si familière tout à coup ? Pourquoi cette tignasse s'il n'était pas un Nemelios ? Tant de questions qui resteraient sans réponse malheureusement. Quant à savoir pourquoi il mettait autant de cœur à dire aie cet inconnu, il n'y avait que deux réponses possibles… Soit il avait effectivement mal, ce qui faisait de lui une sacrée fillette aux yeux d'Opal quand même, soit il adorait en rajouter des tonnes… Et compte tenue de sa coiffure, la jeune femme voulait bien pencher pour la seconde option. Comme si avoir les cheveux rouge feu ne suffisait pas ! Est-ce qu'elle s'amusait elle à ajouter des choses extravagante dans sa tignasse déjà rose ? Ben non, elle était discrète, elle ! Oui, discrète, en suivant un homme pour l'aborder en lui tirant les cheveux… Certes, mauvais exemple. Mais contrairement à beaucoup qui auraient réagi au quart de tour et de mauvaise humeur après une agression pareil, le jeune homme ne sembla pas vraiment mal prendre l'abordage de la nouvelle venue. Il avait plutôt l'air dépité le pauvre, ce qui pouvait aisément se comprendre en fait.

Qui ne le serait pas après tout ? Vous marchez tranquillement dans la rue et bam, une demoiselle d'un mètre cinquante à la tignasse couleur chewing-gum goût fruit rouge vous tire la tignasse pour dire bonjour. Franchement, c'était même étonnant qu'il ne gueule pas. Mais à la place, il avait plutôt préféré défendre sa pauvre coiffure, annonçant à la demoiselle qu'il lui montrerait un jour comment faisait les grands… Ce qui ne fit pas tiquer la légendaire plus que cela. Pourquoi ? Parce qu'elle ne voyait pas le mot grand comme un synonyme d'adulte ici, en contradiction avec elle qui était prise pour une enfant. Le mot grand allait terriblement bien à ce mec puisqu'il dépassait même ceux dont la croissance n'avait pas été freiné en route comme Opal. Enfin freiné… Quand on est très grand, qu'on devient tout petit et qu'on arrive à un peu plus grand, mais toujours vachement petit, on ne peut pas vraiment parler de croissance normale hein. Merci Arceus, merci. Sa répartie avait tout de même fait lâcher à la demoiselle un petite rire, avant qu'elle ne le regarde avec un petit sourire en coin pour lui répondre.

« Oh, pas la peine. Je n'ai aucune envie d'avoir ta crinière. Mais sur toi c'est sympa. »

Et bien quoi ? Cela n'irait pas à tout le monde et elle voulait bien le reconnaître, sur lui, ça passait. En même temps, elle ne l'avait jamais vu autrement et ne pouvait donc pas juger de ce qui lui irait le mieux. Même si franchement, l'imaginer avec les cheveux gominé et plaqué en arrière ne serait pas des masses chouette hein. Mai qu'importe. Puisque Opal avait semblait s'inquiéter du nombre de cadre de porte qu'il s'était mangé à cause de sa taille, le rouquin n'avait pas manqué de lui répondre du tac au tac que cela devait grosso-modo égaler le nombre de fois ou elle s'était fait piétiné parce qu'on ne l'avait pas vu……… Hey ! Mais c'était méchant ça ! Bon ok, pas plus que le coup des portes, mais étrangement, c'était souvent plus vexant de se faire traiter de naine de que géant. Mais vu sa taille, la pauvre ne pouvait pas vraiment dire que non, elle n'était pas si petite… Des enfants étaient parfois plus grand qu'elle et ça, c'était vexant. Gonflant les joues à cette remarque, la jeune femme tenta tout de même de se défendre… Un peu.

« Ça n'arrive pas si souvent ! Les gens me voient très bien !…. En général. »

Ouais, pas tout le temps. Fallait bien l'avouer, c'était galère d'être petite. Mais au moins, sa couleur de cheveux l'aidait à se faire remarquer et elle pouvait compter sur cela pour être vue et … Pas piétiné à tout bout de champs. Même s'il fallait bien l'avouer, cela était bien arrivé une ou deux fois. Et la personne l'avait vite regretté d'ailleurs. C'est qu'elle cognait dur pour une aussi petite chose. Mais au moins, monsieur le rouquin beaucoup trop grand ne l'avait pas assez vexé pour qu'elle envisage cette option. Elle était juste… Comme une gamine à qui on aurait fait remarquer sa taille, voilà tout. Sauf que contrairement à une enfant, la pauvre ne risquait pas de grandir de si tôt… Voir même jamais. Quoi que, si elle mettait la main sur le super vase magique tout puissant qui lui redonnerait son autre forme, elle serait sûrement très grande !…. Ouais ok. C'était totalement n'importe quoi. Autant se foutre dans un coin et espérait une poussé de croissance éclair qui arriverait d'on ne sait où, cela avait plus de chance de se produire. Quoi qu'il en soit, sa victime voulait maintenant savoir si elle s'était perdu ou faisait cela par ennuie. Et lui conseillait même d'aller agresser quelqu'un d'autre au passage… Mais pas de bol, c'était lui que la demoiselle avait choisit.

Voilà pourquoi, elle le pointa du doigt avant de se mettre à répondre……. Ou pas en fait. Non, franchement, il manquait quelque chose. Voilà pourquoi, la demoiselle regarda un instant autour d'elle avant de planter le rouge là comme un radis. Peu de temps après, elle était de retour avec une caisse dans les mains qu'elle déposa juste devant le jeune homme pour ensuite monter dessus. Voilà elle… N'atteignait toujours pas sa taille. Flûte. Bon ben tant pis, elle y avait gagné un peu quand même hein. Et puis, le pauvre se niquerait moins le dos en se penchant à sa taille. Voilà, cela n'avait rien à voir avec son ego, elle lui rendait tout simplement service.

« Si tu veux tout savoir, je m'ennuie tout simplement. Je ne suis nullement perdu. Je sais très bien que je me trouve à Atlantico...Palantinopo….Bref. Je sais parfaitement où je suis. »

Bon ok, zéro crédibilité à cause de ce nom tout pourri. Mais elle n'était vraiment pas perdu, puisqu'elle n'avait aucune idée d'où elle avait envie d'aller. Et comme on avait besoin d'elle nul part ben… Elle pouvait bien être n'importe où qu'elle ne manquerait à personne. Du coup, ici, c'était très bien. Pas compliqué la vie en fait. Posant ses poings sur ses hanches, fièrement perché sur sa caisse vide, la jeune femme regarda le rouquin avec un sourire avant de reprendre.

« Aller viens avec moi. Si tu fais autant n'importe quoi de tes journées que le matin avec ton peigne, j'suis sûre qu'on peut s'amuser ! Tu t'appelle comment en fait le rouquin ? »

Ouais, elle est polie… Elle demande son nom… Ouais non en fait, c'était n'importe quoi. D'où elle voulait l'embarquer ? Et où ça en plus ? Elle n'en savait trop rien elle-même en fait, mais dans la foulé, la jeune femme avait retiré l'anneau qui lui servait de bracelet pour l'agrandir une fois dans sa main. Le plaçant à la verticale, elle attrapa alors la main du rouquin avant de sauter dedans et…. Et rien. Merde, c'était vrai ça, elle ne pouvait pas emmener quelqu'un. Du coup ben… Le pauvre devait avoir un peu eu l'impression de se manger un mur. Le pauvre chou… Repassant alors à travers l'anneau pour revenir devant lui, elle le regarda en se demandant un instant si elle ne l'avait pas cassé. Mais il devait être un gars solide après tout.

« … Bon ben ok, on marche si tu insistes. Pff. »

Euh… Quand est-ce qu'il avait insisté pour quelque chose ?… Dans la tête d'Opal, c'était cela, il ne fallait pas chercher. Ahalala, il en avait de la chance d'avoir croisé son chemin.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Ven 26 Fév - 17:24
T'allais bosser ? Lol nope

   
Elle ne voulait pas avoir sa crinière ? Mais pourquoi ? Sa coupe est juste généralissime voyons, tous le monde devrait vouloir avoir autant de classe avec de si beaux cheveux roux en pics sérieusement ! Quelle preuve de mauvais goût sur ce coup-là jeune fille je ne vous félicite pas. A moins que... Ce ne soit parce qu'il est tellement parfait que personne ne peut avoir une classe comme lui, en effet dit comme ça c'est de suite beaucoup mieux jeune fille, fallait le dire de suite et il n'aurait pas pensé si vite que c'était une preuve de mauvais goût la pauvre. Ah, heureusement qu'il est intelligent et qu'il arrive à tout comprendre et déduire lui-même hein. Comment ça il interprète tout et n'importe quoi à partir de si peu ? Comme si c'était son genre... Mais bon au moins elle avait réellement dit que sur lui c'était sympa. Encore heureux, parce que parfois il prend la peine de se la faire cette coupe, même si en fait au naturel ils sont tout autant bordéliques... Enfin bon, on est aps là pour parler cheveux, mais taille ? Ouais visiblement, puisqu'elle lui lança une pic sur sa taille de géant. Eh bien quoi ? Au moins il peut voir tous le monde hein et regarde de haut les trois quart des personnes qu'il croise. Alors qu'elle ben... Comme il l'avait si finement suggéré -ou pas- elle devait s'être fait écrasé plus d'une fois. Et vu sa réponse c'était le cas. En la regardant essayer de se rattraper et de garder la tête haute, le rouquin avait alors éclaté de rire. Que c'était mignon. Il ne se gêna d'ailleurs pas pour faire une petite réflexion comme il savait si bien les placer tu tac au tac. C'est presque un crime d'avoir une capacité de réponse si élevé pour s'en servir pour dire n'importe quoi je vous jure !

« Visiblement t'as pas l'air trop convaincu toi-même, ne t'en fais pas je ne te jugerais pas !»

Comme si on avait besoin de ça pour se dire que finalement c'était pas grave hein, le jugement de Mikangelo vaut tout mais bien sûr ! Enfin, peut-être qu'elle aurais besoin de ça la pauvre, parce qu'alors qu'elle le pointait du doigt, visiblement prête à lui répondre quelque chose en plus, ben... Elle s'arrêta pour s'éloigner. Oui ? Les sourcils levés, en train de sérieusement se demander ce qu'elle faisait, lorsqu'elle revint avec une caisse en bois vide il... Ben. Il explosa de rire encore une fois faut avouer. Elle semblait faire genre que tout allait bien que c'était normal et tout mais la petite n'assumait pas tant que ça. C'était très drôle, même s'il était très grand faut avouer que dans le genre elle était vraiment pas bien grande quand même. Et en plus avec ce qu'elle disait ? Toute potentielle crédibilité qu'elle aurait voulu avoir, ben ça c'était envolé loin, mais alors très loin. Plus là, finit. Comment croire quelqu'un qui dit savoir où elle se trouve alors qu'elle est incapable de dire le nom de la ville. Eh oh, ok elle était chiante à dire et Mikelangelo avait certainement dû se tromper plus d'une fois en voulant le prononcer au début, mais c'était finit, en fait il pourrait presque avec fierté balancer le nom comme si c'était un truc trop de fou et qu'il fallait admirer. C'est d'ailleurs ce qu'il fit. Les bras sur les hanches, le torse bombé il lâcha alors avec fierté.

« Atalanopolis. C'est ça le nom de la ville, et au vu de ta facilité à le dire on peut clairement se douter que tu sais parfaitement ce que tu fais sans le moindre doute en effet !»

Ironie était une grande amie chez lui, et clairement non dissimulé puisqu'il avait de toute façon le ton et la tête du mec qui adorait en user. Mais de toute façon elle semblait un peu se ficher d'être incapable de prononcer correctement le lieu de l'endroit où elle se trouvait puisqu'elle voulait l'embarquer pour passer la journée avec. Hey ! Il ne faisait pas n'importe quoi de ses journées, il avait un boulot très sérieux sisi, il allait le faire et tout. Quoi ? Comment ça c'est pas crédible il préfère glander que bosser ? Mais non c'est pas le genre. Et puis, mine de rien c'est pratique un boulot, ça permet d'avoir de l'argent et de pouvoir s'acheter des trucs et tout... Quoi ? Non mais sérieusement, qui bosse sans penser au salaire ? C'est là tout l'intérêt de la chose un peu de sérieux jeunes gens et puis venant d'un douanier ça fait pas si tâche que de penser comme ça non ? Eheh. Mais vu qu'elle avait l'air décidé à l'embarquer dans la foulé il ouvrit la bouche. S'arrêta en voyant l'anneau apparaître. WTF ? C'est quoi ça ?! Et. Hey ! Attrapé il tenta alors de communiquer.

« Mais je. Hey ! Tu-»

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase puisqu'en fait à l'instant où elle passa dans ce drôle de cercle qui donne clairement pas confiance ni envie de sauter dedans, elle disparu, mais lui se heurta la tête la première à une mur invisible qu'était en fait un peu visible puisqu'on voyait un espèce de trou.. ben heu...Violet foncé. Il avait une tête à sauter comme ça à pied joint dans le néant ? Oui bon un peu faut avouer. Mais même ! Du coup, ben il se retrouva accroupis à se tenir et surtout frotter la tête qui venait de s'en manger une belle sur le coup. Mais c'est qu'elle fait mal oh !

« Aiiiiiieuuuuuuuuuuuh.............»


Avait-il lâché sur un ton moyennement convainquant, mais sur ce coup ça faisait quand même mal oh, à tous les coups il allait avoir une bosse... Se frottant l'emplacement douloureux pour la voir revenir, il tira à nouveau sa mine dépité. Décidément c'était une habitude avec elle.

« Mais. Eh oh ! T'arrête de faire tes tours de passes-passes là ! Je suis un homme sérieux qui bosse et tout là, jdevais le faire ! Et on embarque pas les gens, du moins on m'embarque pas comme ça à travers des portail du néant de l'espace et tout là.»

Le voilà de nouveau debout, vérifiant qu'il n'avait pas de trace sur les mains ou autre, il attrapa la demoiselle par l'épaule fermement.

« Et d'ailleurs mes cheveux sont parfait ! Deuxièmement on se présente avant de demander son noms aux gens comme ça. Troisièmement tu peux m’appeler....... Axel...... Et quatrièmement. T'as pas de parents dans le coin ?»

Eh bien ça fait beaucoup d'info en une seule fois. Oh et oui, il avait préféré donné son deuxième prénom, il l'aimait bien mais en plus vu la personne devant lui il était certaine qu'elle allait lui donner des surnoms débiles à tout va et c'était pour lui éviter cette peine, parce que bordel, c'est vrai qu'il est long son prénom. Quelle idée de l'appeler comme ça? Hein ? Ok ok maman j'ai rien dit promis, pas taper ! Mais finalement après réflexion il percuta un truc.

« Oh mais attend. Je sais. Viens !»

Et voilà, chacun son tour d'avoir des idées aussi soudaines et d'agir dans la foulé, puisqu'en fait il souleva la petite demoiselle pour la poser en sac à patate sur son dos et s'envoler avec. Oui comme ça. De toute façon il ne comptait pas la déposer avant d'être devant le fameux entrepôt.

« Tu vas me faciliter le travail. Ils mène où tes portails ? Faut que tu me fasses disparaître des trucs ça va être drôle.»

En fait. Il imaginait la tête des gens quand il lancerais les objets dans les cerceaux et qu'ils disparaîtraient. Elle veut bien faire ça pour lui hein ? … C'est pas du kidnapper d'embarquer les jeunes filles comme ça ? Mais non ! En tout cas, l'ayant reposé sur le sol, il la regardait et attendait les bras croisé et attendant qu'elle.. ben réponde ?
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Dim 28 Fév - 13:54
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Il sortait d'où ce type sérieusement ? Avec ses cheveux improbable, sa taille impressionnante et sa manière de supporter les taquinerie d'Opal… Voir pire, de lui répondre au tac au tac. Après une mur réflexion de deux secondes, la légendaire décida qu'elle l'aimait bien. Whouaaaah, il en avait de la chance le bougre. Ou peut-être pas en fait, puisque cela voulait suggérer que la demoiselle comptait passer un peu de temps avec lui. S'il avait autre chose à faire ? Elle ne s'était même pas posé la question en fait. Elle-même n'avait jamais eu de boulot ou d'obligation quelconque, même en 80 an sous forme humaine. Du coup, non… Elle avait un peu de mal à s'imaginer que d'autres personnes en avaient. C'était un peu trop abstrait pour elle. En gros, elle savait bien que oui, les gens avaient des boulots ou autres choses à faire de leur journée que de glander ou s'amuser, mais avait du mal avec le terme obligation, comme si elle voyait cela comme quelque chose de tout à fait optionnel. Elle en avait de la chance dans un sens, cela voulait dire qu'elle faisait un peu ce qu'elle voulait dans la vie sans se soucier de rien. En même temps, cela voulait aussi dire qu'elle n'avait pas d'attache et cela, c'était moins cool… Certainement. Elle s'en foutait un peu en fait, ouais autant le dire franchement.

Au moins, elle rencontrait tout un tas de gens intéressant et ça c'était cool ! La preuve, elle sentait qu'elle allait sûrement bien s'amuser avec ce drôle de type à la tignasse rouge et au pire, elle aurait passé un peu le temps dans cette drôle de ville. Drôle de ville où elle n'était absolument pas perdu, mais le nom de cette dernière était tout de même assez dur à prononcer. Voilà pourquoi, lorsque monsieur du haut de sa taille abusé prononça le nom d'une traite et sans bafouiller, Opal n'avait pas pu s'empêcher de faire une petite mine dépitée parce que sérieusement… Non. Il se foutait de sa gueule. Ce n'était pas possible de retenir ce nom débile du premier coup ! Il se moquait ouvertement d'elle là !

« Avoue-le, tu t'es entraîné comme un ouf pour prononcer ce nom. Juste pour te la péter. »

C'était ça. Elle en était sûr. Ce n'était pas possible autrement sinon ! Ce n'était pas humain de retenir ce nom… Quoi que, même une déesse comme elle n'y arrivait pas, donc le rouquin devait être une sorte d'Arceus déguisé en… Mec. Ouais, non, dieu tout puissant devait quand même avoir autre chose à foutre hein. Mais qu'importe qui il était et ce qu'il arrivait à prononcer ou non comme nom de ville chelou (elle n'avait aucune envie de faire la liste là tout de suite) Opal avait décidé de l'embarquer pour de nouvelle aventure ! C'est partit mon Kiki ! (Ou mon Mimi hein) Mais étrangement, ce n'est qu'une fois que le jeune homme c'était heurté à un mur invisible que la demoiselle c'était rappelé qu'elle ne pouvait faire passer personne à travers ses précieux anneaux. Une sorte de protection, parce que foutre des objets dans une autre dimension, c'était cool, mais les humains et les pokémons… Nettement moins. Bon au moins, cela restait son petit coin à elle comme ça, c'était comme un panneau sens interdit sur la porte d'une chambre d'ado ! Non ? Ok. Quoi qu'il en soit, l'emmener quelque part de cette manière était hors de question. La jeune femme était donc ressortit de son anneau pour le regarder d'un air dépité. Tient, il faisait encore aie. Ce qu'il était douillet le pauvre, la légendaire fut obligé de lever les yeux au ciel devant tant de plaintes inutiles. Croisant les bras, elle l'écouta ensuite… A moitié.

Ce qu'il disait ? Apparemment, que c'était quelqu'un qui avait un boulot, qu'on embarquait pas les gens à travers des anneaux magique etc. Bref, le genre de chose qu'elle avait entendu une bonne centaine de fois. Ah et apparemment, il tenait vraiment à ce qu'on dise que ces cheveux était parfait. Ce qu'il était susceptible le monsieur, cela faisait sourire Opal bien qu'il l'est attrapé par l'épaule pour lui dire cela. C'est bon, elle n'était pas sourde inutile de s'énerver… Mais il était drôle quand même. Pourquoi aurait-elle des parents ? Et pourquoi disait-il qu'elle ne devrait pas lui demander son nom, avant de lui donner finalement...Le pauvre, il n'était pas très crédible non plus finalement, eh eh. Un sourire en coin sur son visage malicieux, la jeune femme lui répondit donc dans la foulé.

« Si je peux t'appeler Axel, tu peux m'appeler Opal. C'est équitable, car il y a le même nombre de lettres ! Mais non, pas de parents dans le coin. Ni dans aucun coin en fait. Et toi ? »

… C'était quoi le rapport avec le nombre de lettre ?… Non franchement, il ne fallait pas chercher, pas du tout même. Quant à sa question… Et bien… Il se permettait bien de lui demander lui, alors pourquoi pas elle ? Il avait après tout plus de chance d'avoir des parents qu'elle hein, même si elle faisait quand même plus jeune. Mais cela, si elle ne se présentait pas comme une légendaire, il n'avait pas vraiment de moyen de le savoir… Et elle ne voyait pas vraiment d’intérêt de le faire là. S'étirant tranquillement en mode flemmarde et tranquille, la jeune fille ne tarda d'ailleurs pas ajouter quelque chose… Qui n'était pas faux en réalité.

« Et si tu tenais tant que cela à ton boulot, je pense que tu y serais déjà mon cher. »

Ben ouais, les gens vraiment pressé d'aller bosser perdait pas de temps avec elle en général. Enfin… Ils essayaient de l'éviter avec un peu plus de conviction du moins, même s'ils avaient peu de chance d'y arriver. Mais non, celui-ci n'avait pas spécialement l'air d'avoir envie de se débarrasser d'elle bizarrement, ce qui démontrer un certain instinct, comme s'il savait d'office qu'il n'y arriverait pas de toute manière et que dépenser son énergie pour serait une pure perte de temps. Mais d'un coup, le rouquin sembla presser de se rendre quelque part tout compte fait… Mais avec Opal. Oh, il l'emmenait ? Vraiment ? Sans qu'elle le force ? Vraiment un type bien ce Axel ! Sans trop comprendre pourquoi ni comment, la jeune femme se retrouva bientôt sur le dos de sa nouvelle connaissance avant qu'il sorte ses ailes et s'envole. Oooooh, un type vole !… Enfin.. C'était des ailes de dragon ça, de dracaufeu même d'après ses souvenirs. Ce qui expliquait la couleur de cheveux de ce monsieur. Ne pouvant plus voler par elle-même, Opal était toujours contente de tomber sur quelqu'un qui pouvait le faire et par la même occasion en profiter. Voilà pourquoi, elle ne chercha pas à se dérober et s'accrocha même pour profiter du trajet. C'était assez drôle comme moyen de transport après tout et son sourire prouvait bien qu'elle appréciait la chose. Un peu trop même, puisque limite, elle s'accrocha à ses cheveux comme à des rênes.

«  Chouette ! Une promenade dans les airs ! En avant Dracaufeu !!! »

Ouais, elle était à fond la meuf… Mais c'était trop cool oh ! Bon, elle se prenait un peu pour sa dresseuse là, mais qu'importe. En tout cas, le type feu semblait s'intéressait à ses portails tout à coup, puisqu'ils pourraient selon lui servir pour son travail. Ah bon ? Il était… Poubelleur ? Enfin le type qui faisait disparaître les ordures quoi. Ce serait logique. Mais alors que la jeune femme réfléchissait en quoi cela pourrait bien lui être utile, elle se fit déposer devant un entrepôt. La mine un peu songeuse tout d'abord, elle avait par accepter avec un sourire, sautillant même sur place l'air ravie.

« Oh, mais ce sont les portails qui mènent vers la dimension de Hoopa ! Ou… J'ai jamais trop compris en fait, mais c'est mon coin à moi, j'y cache tous mes trésors. Mais tu veux faire disparaître quoi dit ? Des choses de valeurs ? Qui brillent ? Qui sont intéressante ? Aller diiiis, je suis curieuse moi ! »

Comment ça elle s'accrochait à lui maintenant pour qu'il lui dise ? Mais nooon… Ah si. Mais du coup, elle avait bien avoué au passage qu'elle utilisait un truc depuis des siècles, sans savoir exactement comment sa fonctionnait. Cela avait juste toujours été ainsi, pourquoi se demandait où se trouvait exactement son petit monde après tout ? L'important, c'était qu'elle puisse y laisser tous ce qu'elle désirait et cela, c'était le bien. Lâchant le dracaufeu, elle retrouva alors le sol pour chercher autour d'elle où ils étaient censé aller ou… Ce qu'elle devait faire en fait.

«  C'est quoi ton boulot en fait ? Tu es un grand voleur ? Comme Arsène Lupin ? Ou déménageur… C'est moins cool quand même. »

Ben ouais, c'était un dracaufeu, il était cool, il devait avoir un boulot cool. Voilà pourquoi, Opal se planta devant lui, les mains dans le dos et le fixant jusqu'à ce qu'il veuille bien lui parler de ce qu'il faisait pour gagner du fric dans la vie. Sûrement un truc où ils n'étaient pas très à cheval sur les horaires vu qu'il ne s'était pas pressé pour venir…
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mar 1 Mar - 19:42
T'allais bosser ? Lol nope

   
Quoi ? S'être entraîné à dire le nom de cette ville ? Mais pas du tout pourquoi faire ? C'est pas du tout comme s'il était du genre à assez dissipé pour comprendre les trucs de travers ou alors ne pas les retenir hein. Mais bon. Faut avouer que la ville avait un nom un peu particulier, au moins on pouvait se dire que c'était rigolo à dire. Même si c'est plus classe de faire croire qu'on a toujours su bien le dire, c'est pourquoi lorsqu'elle tenta de savoir si c'était le cas ou non, enfin en l'accusant plutôt de s'être entraîné que de lui demander, le jeune rouquin avait alors roulé des yeux comme si bien sûr que non, quelle question stupide. Il était juste trop fort c'est tout, à moins qu'il trouve que c'est mieux de faire passer ça comme ça en effet... Je pense que c'est le cas, quand on connaît un peu le spécimen. Mais plutôt que de s'attarder sur sa o'combien grande, fabuleuse et utile capacité à dire le nom de la ville où il se trouvait sans cafouiller ou se trouver, il était certainement plus intéressant de s'attarder sur le cas de la jeune femme. Non sérieusement, elle était bizarre, mais Mikelangelo l'était aussi alors on peut dire que c'est normal ? Non. Elle l'était à un stade carrément au dessus et différent de lui puisqu'il se trouvait à la regarder en se frottant la tête après s'être cogné à un espèce de portail chelou comme on peu en trouver dans les films même si visiblement ça n'existe pas que dans les films puisqu'il venait de s'en manger un. Et c'est phrase est très longue pour rien dire je trouve pas toi ? Bon. Au moins, elle s'appelle Opal. Juste là tout va bien, même si le nombre de lettre avait-il réellement une importance ? Elle ne lui aurait pas donné s'il avait dit son premier prénom qui contient certainement bien trop de lettre pour être agréable à écrire sur une copie d'école ? Allez savoir vu le spécimen. Mais le plus intriguant était certainement sa phrase sur les parents. Comment ça ? Ils étaient morts ? Enfin. Tous le monde a des parents non ?

« T'as.. plus de parents ?»

Avait-il suggéré à moitié pour lui même en l'observant comme si en fait y avait la réponse inscrite sur sa tête et qu'elle allait répondre oui juste comme ça. Mais non en fait c'était peut-être une façon de dire qu'elle ne les avait jamais connu. Mais d'où on lui retourne la question ? Il n'a plus l'âge de venir quelque part avec ses parents c'est un grand garçon eh oh ! Et pas qu'en taille ! Même si en fait on pouvait facilement oublier qu'il était un adulte le bougre... Et non je ne dirais pas un adulte mature parce que faut pas pousser mémé dans les orties je crois... Les bras croisé, il avait en fait simplement rigolé avant de l'embarqué. Drôle de spécimen, c'était définitivement une bonne raison suffisante à ses yeux pour l'embarquer. On a le droit d'embarquer les jeunes filles comme ça oui oui. Imaginez donc qu'elle soit accompagné ? C'était un coup à la voir s'envoler sur l dos d'un rouquin. Une fois dans les cieux, il avait alors daigné répondre à ce qu'elle avait dit enfin, même si cela pouvait largement se passer de réelle réponse selon lui mais bon pourquoi pas.

« Moi ? Mes parents ? T'en poses une drôle de questions c'est toi qui devrait être accompagnés mais j'en sais absolument rien d'où ils sont comme ça je suis autant avancé que toi même si tu dis ne pas être perdue.»

Eh ouais, dis comme ça on dirait presque une des gamines qui font que non elles ne sont pas perdus pour garder un peu la tête haute et tout mais c'est pas la peine, on sait tous que t'es perdu. Mais dans une sens une petite partie de lui même le poussait à croire qu'elle était réellement seule et donc un peu bizarre. Enfin bon à défaut de poser de réelles questions sur l'identité de la demoiselle il l'avait emmené avec une idée précise en tête, et ça, peut importe ce qu'elle pourrait dire, il devait bosser oui oui, il l'avait emmené pour ! -comment ça cela pourrait faciliter sa journée de travail ? Mais pas du tout, il n'essayerait jamais de faire ça voyons...-, il est bien trop travailleur pour ça ahah ! Ahem... Au moins, elle semblait avoir une connaissance en hybride, même si ce n'était pas réellement caché, avec ses ailes elle était capable de reconnaître ce qu'il était, mais il n'était pas un.. heu. Une monture. Il roula des yeux avant de finalement s'arrêter à l'endroit voulu. Au moins elle était contente de la balade ? Brave fille ! Eheh. Il est cool il le sait, beaucoup de gens sont impressionner de voler, ce n'est pas donné à tout le monde ahah !

Maintenant il était temps de dire ce qu'il voulait faire d'elle. Et puis que visiblement demander une rançon à des parents invisibles ça ne marchait pas trop eh bien il y avait plus qu'à lui dire que ses portails ben ça pourrait être drôle, bien que bizarres... Et il sut visiblement attirer son attention, le voilà avec une rouquine accrochée à son bras comme un aimé collé à une porte de frigo... Ouais, elle est cool ma comparaison t'as vu ? Secouant le bras sur lequel la demoiselle était scotché. Il tiqua alors et s'arrêta net. Hoopa. Hm ? Ça lui disait un truc. Vaguement mais savait pas trop quoi. La tête penché, et ravi de retrouver l'usage de ses bras il la regardait maintenant dubitatif.

« Hm ? Ouais Arsène Lupin mais payé c'est ça... Enfin. Mon boulot et de récupérer et surtout confisquer des objets donc y a de tout, tu devrais être capable de tout me faire disparaître ça rapidement non ? On m'a dit de m'en débarrasser, on m'a jamais dit comment.»

Il avait alors sourit en coin. Il était souvent question de détruire les objets ou alors la marchandise, mais parfois ils piochaient dedans faut pas se voiler la face hein, alors demander à des anneaux magiques de tout manger pourquoi pas après tout, faut de tout pour faire un monde. Mais appuyant sa main sur le crâne de la jeune fille pour tapoter et surtout lui tourner la tête de droite et gauche comme pour l'observer. Il l'a lâcha avant de consulter son portable. De le regarder l'écran. Puis la demoiselle. Puis l'écran. De rire et de le ranger vite fait.

« Ahah. Hoopa. Ta dimension ? Le truc était plus impressionnant sur les photos t'es pas crédible dans ce rôle !»

Et c'est en riant, alors qu'une partit de lui même était dépité en fait à l'idée qu'elle était heu. Attend, un pokemon Légendaire ? Sûr ? Nan c'était certainement une mauvaise blague même si en fait le Légendaire Hoopa lui était à moitié inconnu, seulement de nom vaguement un peu comme tous. Et c'est en ouvrant la porte qu'ils purent alors découvrir le butin du jour. Il y avait de la drogue à moitié détruite entassée, des objets parfois classique, parfois des bijoux contre-fait mais bien imités. Bref, je suppose qu'on pourrait appeler ça la caverne d'Ali-baba mais c'est le quotidien de la douane. Lui présentant de la main le lieu il haussa les épaules.

« Tu vois ma petite Opal, tout ça toi disparaître. Toi qui parle de.. heu. Légendaire des voleurs, je suppose que ce serait pour toi un jeu d'enfant de faire disparaître tout ça en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire !»

Oui c'est une façon comme une autre de la convaincre de bosser ? Il essaye. Même s'il regardait d'un œil distrait le contenu des boites et caisses pour voir si un truc sympa pouvait être récupérer. Oh tient, comme ce couteau de collection, c'est sympa ! Il adore ce métier y a rien à faire. Même si peu de monde les aimes du coup. Mais bon, comme si cela l'arrêtait. Du coin de l'oeil, il la regardait. Se demandant réellement si elle était vraiment comme le gros truc vu sur internet... Les Légendaires ? Ouais il en avait croisés, mais vu les circonstances il avait oublié qu'ils pouvaient sembler être normaux dans la vie de tous les jours -oui Opal est normale à ses yeux désolée pour toi!-.
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mer 2 Mar - 20:54
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Il sortait d'où ce type sérieux ? Bon remarque, on pouvait se demander exactement la même chose au sujet d'Opal, même si pour elle, le côté légendaire expliquait beaucoup de chose. Elle n'avait pas eu une enfance normale, pas d'enfance du tout même, n'avait pas de travail, de logement fixe ou presque et vivait un peu comme une bohémienne. Pour ne pas dire clocharde puisque ce nom était réservé aux dresseurs apparemment maintenant. Si elle n'avait plus de parents ? C'était quoi cette question sérieusement ? Elle n'en avait jamais eut, voilà tout, comme beaucoup de monde ! Ah, tout le monde avait besoin d'un papa et d'une maman pour venir au monde ? Ben non, Arceus, il faisait des bébés tout seul comme un grand ! Le pauvre, il devait beaucoup s'ennuyer, il aurait pu se crée une femelle quitte à créer tout et n'importe quoi dans l'univers hein… Même les autres légendaires allaient par deux après tout ! Mais non, monsieur était mieux que tout le monde et donc pas besoin. Et du coup, il s'amusait à faire de drôles de choses comme Opal. Bon, il y avait aussi des modèles bien plus classieux etc et dans le cas de la demoiselle, le dieu tout puissant avait changé d'avis en cours de route puisqu'elle était passé d'un gros légendaire à… Une petite chose de cinquante centimètre. Ben finalement, merci la transformation en humaine, elle y avait gagné un mètre youpi ! Mais perdu la capacité de voler aussi…

Apparemment, maintenant, il fallait avoir des ailes, comme le dracaufeu ici présent. Pff, c'était trop de la triche. (Et encore, elle allait être encore plus dégoutté en croisant un jour mew…) Voilà pourquoi elle avait tout de même profité du petit voyage qu'il lui offrait puisqu'elle ne pouvait plus se permette d'en faire par ses propres moyens. En même temps, elle avait déjà la téléportation avec ses anneaux et ça c'était cheat… En tout cas, si monsieur semblait se préoccuper d'où étaient les parents de la demoiselle, lui-même n'était pas capable de dire où se trouvait les siens… Ah ben, c'était bien la peine d'en faire toute une histoire hein. C'était quoi l'intérêt d'en avoir si c'était pas pour les garder ? Ouais non… Opal comprenait vraiment pas ce délire. La reproduction, tout ça… Mais bon, sans cela, elle se sentirait un peu seule sur terre au bout d'un moment. Enfin, il y aurait toujours les autres immortels au moins. Profitant ouvertement de cette monture improvisé, la jeune femme paru donc réfléchir un peu avant de lui répondre.

« C'est toi qui a de drôles de questions. Moi je n'en ai pas, donc c'est logique que je ne sache pas où ils sont. Mais quel intérêt tu as à en avoir si tu ne les trouve pas quand tu en a besoin ? T'es un enfant abandonné ? J'ai déjà lu dans un journal que des mères laissez leur enfant dans des poubelles ou devant des hôpitaux des fois. »

… Ouais, valait mieux pas donner un journal pleins de faits divers à une jeune femme qui ne comprenait pas trop les délires des humains. Pourquoi s'emmerder à porter un truc dans son ventre neuf mois pour le balancer à la fin ? Il n'était pas à la hauteur des attentes ? Ils abandonnaient les plus faibles ? Oh, c'était compliqué tout ça, autant laisser tomber. Quoi qu'il en soit, une fois déposé sur le sol, la demoiselle s'était montré très pressé de savoir ce que préparait cet homme et surtout en quoi consistait son travail. D'ailleurs, il avait un travail lui ? …. Ah ah, il avait tellement l'air du chômeur flemmard de base pourtant… Mais nooon, visiblement, monsieur avait bien des obligations tout ça… Pff, ça devait être ennuyeux, pourquoi tout le monde ne faisait pas comme Opal ? Parce que plus rien n'avancerait ? Ah ben oui, pas con. Le métier de ce garçon semblait pourtant étrange. Confisquer des trucs et les faires disparaître… C'était quoi l'intérêt au juste ? Il y en avait peut-être un évidemment, mais là tout de suite, Opal ne voyait pas trop. Voilà pourquoi, elle s'était plutôt mis à faire un petit tour dans l’entrepôt pour voir  et essayer de comprendre. C'était vraiment le bazar ici, il y avait de tout et n'importe quoi, un peu comme chez Opal, mais en moins brillant.

« Mouais, c'est de l'arnaque ton boulot en fait. Moi je fais la même chose tous les jours et personne ne me paye. Fallait peut-être remplir des papiers ou une bêtise du genre… »

Ben ouais, elle aussi elle piquait des trucs à des gens pour les faire disparaître et aucun chèque ne tombait sur son compte en banque tous les mois… Minute…. Elle avait un compte en banque ?… Non. Ça devait être pour cette raison en fait. Quoi que finalement, quand le vieux prof lui avait légué sa maison, il avait bien du lui laisser du fric aussi… Faudrait qu'elle se renseigne, mais en réalité, elle s'en foutait royalement la pauvre. Mais tandis qu'elle se posait ce genre de question, monsieur Axel lui sembla faire quelques recherches sur son portable avant de rigoler un bon coup à l'idée que la demoiselle soit Hoopa. Elle n'était pas impressionnante qu'il disait… Non mais oh, ça va bien oui ? Étant à quelques pas de lui seulement, la légendaire eut pourtant une flemme monstre d'aller le frapper… Du coup, elle le regarda un instant avec un air totalement dépité avant de passer sa main dans son anneau et sbaf. Une main d'Opal qui claque la tête du rouquin dans son dos. Non mais oh, un peu de respect le mortel hein !

« Tu n'es pas habilité à juger qui est crédible ou non dans le rôle d'Hoopa. Et comme il n'y a que Hoopa dans ce rôle et bien… Personne n'est mieux placé. Donc je suis crédible, silence le rouquin ! »

Ouais non mais oh, c'était elle qui décidé d'abord ! Est-ce qu'elle se permettait de dire qu'il n'était pas crédible en… En… C'était quoi son boulot déjà ? Bof, aucune idée. Elle n'avait toujours pas compris en quoi c'était un boulot en fait, mais cela avait l'air plutôt cool, donc elle lui pardonnait. De plus, il semblait retenir la leçon en disant que pour elle, faire disparaître tous ce qu'il y avait ici serait un jeu d'enfant… Oh que oui, c'était bien vrai. Mais entre pouvoir et vouloir, il y avait une net différence et ce qui ne plaisait pas à Hoopa ne risquait pas d’atterrir dans son petit coin ! Non mais oh, il croyait que c'était le bordel chez elle ou quoi ? Ça l'était ? Ouais carrément mais… C'était elle qui décidait du bordel qui entrait ou non d'abord… Nah. Voilà pourquoi elle avait fini par se tourner vers le rouquin, lui offrant un sourire malicieux avant de lui répondre l'air sûr d'elle.

« Bien évidemment, ce serait un jeu d'enfant. Mais comme tu l'as dit, il s'agit de ton boulot. C'est mal de vouloir utiliser une jeune femme dans son propre intérêt Axel. Cela dit… Je veux bien prendre ce qui me plaît. »

Ouais, c'est elle qui décide d'abord ! Parce que… Voilà, elle bossait pas pour lui hein, fallait pas déconner non plus. Pourtant, elle ne tarda pas à flâner de caisse en caisse pour voir les objets… Des choses qui brillaient, ça c'était bien ! Comment ça de faux bijoux ? Elle s'en fichait, c'était assez jolie, même si elle préférait bien évidemment le vrai. Ayant de drôle d'idée de ce qui avait de la valeur ou non, la jeune femme passait sûrement à côté de pleins de choses plus moderne qui valait beaucoup plus, mais qui à ses yeux n'avait pas grande allure. Elle finit pourtant pas tomber sur une boite de pillule aux multiples couleur… Ouais, de la drogue.

« Oh ! Je connais ça ! Mon prof m'en faisait, ce sont des pokéblocs, ça permet de rester en forme et c'est super bon ! »

Et bam, la voilà en train d'en avaler deux ou trois… Bof, ça avait pas un goût aussi super que dans ses souvenirs, d'où la tête qu'elle faisait… Et pourquoi le mec à côté d'elle râlait en plus ? Oh ça va, il pouvait partager ses bonbons hein. Haussant simplement les épaules, la demoiselle reprit donc son travail, jonglant tranquillement avec ses cerceaux et faisant par moment passer quelque chose qui lui plaisait dedans. Ouais, elle faisait son marché tranquille la fillette… Jusqu'à ce que quelque chose retienne son attention.

« Dis Axel, c'est sont boulot à lui aussi de piquer des trucs ? »

Tout en disant cela, elle avait désigné du doigt un homme qui faisait la même chose qu'elle… Mais beaucoup plus discrètement puisqu'il cachait tout dans son manteau. Ouais, en fait il volait les douaniers, mais comme Opal n'avait pas vraiment conscience de ce qu'était le vol, elle se demandait juste si c'était son travail. C'est beau l’innocence.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Dim 6 Mar - 17:34
T'allais bosser ? Lol nope

   
C'est normal d'avoir des parents, ben oui aux dernières nouvelles c'est un peu nécessaire pour venir au monde qu'on soit voulu ou non. Au final l'interrogation de Mimi n'était pas si débile, comment deviner que madame est un légendaire ? De un c'est pas écrit sur sa tête et c'est pas vraiment le genre de truc qu'on pense en la regardant -quelque chose qui se rapproche de « qui se croit tout permis » serait certainement mieux, mais notre homme serait quand même vachement mal placé pour juger..- et puis c'est tout. Elle avait certainement déjà eut un presque équivalent dans la vie. Voilà j'ai raison ! Ahem. Mais bon puisqu'elle le disait il allait la croire un. Peut-être qu'elle avait été abandonnée à la naissance qui sait. Alors pas besoin de reporter ça sur lui ! Il avait un enfant avant aimé quel mal aimé de ses parents il en était certain ! Il avait juste grandit entre deux.. et perdu sa mère.. et sa sœur.. et son père. Mais on s'en fiche de son père. OK dit comme ça on pourrait se demander comment il fait pour perdre avant mais ce n’est pas sa faute pour une fois ! Il avait même croisé les bras, les lèvres pincées, avec un air dubitatif sur le visage.
 
     
« Mais non j'ai rien perdu c'est utile un parent je suis juste grand. Et.. ah mais t’es pas grande pour ça que tu comprends pas !»
 
OK, ça fait quoi en fin de phrase la ? Il était partit en mode sérieux et tout. Paraissant presque normal pour une fois. Avec des problèmes des peines et tout. Mais non. Son sourire de chieur était revenu, comme un gamin fier de sa vanne, sauf qu'avec lui c'était tout le temps comme ça joie. Enfin bon, il était pas qu'un gamin la preuve il essayait de bosser, un peu, en essayant de s'alléger le travail j'avoue. Mais bon l'intention y était ! Et puis fallait bien lui prouver que c'était le meilleur boulot au monde qu'il avait, Opal était jalouse il en était sûr. Il n'avait d'ailleurs pas hésité à lui ébouriffer les cheveux.
 
     
« Je suis sûr de chez sûr que tu trouves mon boulot parfait. C'est quand même pas de ma faute si je suis hyper intelligent et qu'on me paye pour ça.»
 
C'est comme être un robin des bois sauf qu'il ne vole pas d'après la loi, qu'il ne donne pas le butin.. et ne vole pas forcément qu'aux riches pourquoi se limiter dans la vie ? Mais à force de rire et se moquer d'un rien, vint ce qui lui arrive au moins une fois par jour. Un coup sur la tête. Mais c'est un complot ! La dernière fois la demoiselle avait du attendre qu'il soit à sa hauteur sous le faire. Pas là. La triche. Si on l'avait fait grand c'était certainement pour survivre ! Se frottant la tête en la regardant eh bien.. de haut. C'est avec une mine faussement boudeuse qu'il lâcha en marmonnant.
 
     
« Il y a arnaque sur la marchandise. C'est plus ce que c'était un légendaire.»
 
Ben quoi ? Il ne jugeait plus il ne critiquait pas pareil ! Enfin on ne pouvait pas non plus lui donner tort totalement mais faut pas se moquer comme ça.. ! Enfin bon. A défaut d'être un légendaire crédible elle pouvait quand même utiliser ses super pouvoirs pour l'aider non ? Ben qu'à moitié. Eh oh. Faut rentabiliser sa venue ! Lui pouvait faire le tri. Mais qu’elle en fasse le moins possible serait préférable. Alors qu'il s'en mettait un peu plein les poches comme à chaque fois. Le rouquin finit alors par se retourner vers elle. Hein quoi ? Faut pas prendre ces pokeblocs c’est… En fait laisse tombé. Il avait peut-être légèrement levé la main, avec le vague espoir de l’arrêter peut-être, un peu. Il n’en savait trop rien avant d’en faire la fixer comme s’il lui était subitement poussé des cornes sur la tête, mais non même pas enfin… Ok. C’est ça un Légendaire ? C’est bon il avait compris, ça pourrait être plus classe quand même !
 
     
« C’était enfin… Non. Tu peux les manger si ça te chante en fait.»
 
Au pire elle serait droguer et accro et… Ouais non c’est mal, mais vu la tronche qu’elle faisait, cela ne semblait pas être si bon, c’est bizarre, parce qu’il en a vu des gens accro et visiblement ça leur plait bien plus que ça. De quoi rendre curieux, mais il n’était pas bête au point de se mettre à gouter les pokeblocs de Chronos… Encore heureux qu’il n’en a jamais eu à l’époque. Du coup ben… Le voilà en train de finalement la suivre. Mettant dans son cerceau cadis… Oui. C’est un cerceau cadis exactement je le répète même t’as vu eh bien… parfois discrètement des trucs quand elle était en train de regarder. Histoire de vider un peu du bordel.
 
     
« Je ne te refile pas le boulot je t’offre gracieusement des choses c’est pas pareil tu sais…»
 
Avait-il soufflé l’air tout souriant, glissant de temps à autre quelques babioles qui ne l’intéressaient pas pour regarder ailleurs quand elle avait pour idée de se tourner vers lui. Il était tellement occupé à jouer à son jeu d’un deux trois soleil qu’il n’avait pas remarqué sur le coup qu’ils n’étaient pas les seuls. Attends. Mais ouais, y a bien un mec en train de s’en mettre plein les poches ! Pendant quelques secondes, il le regarda l’air un peu dépité, les bras tombant mollement le long du coup, les yeux plissé, l’air dépité. Hey. Y a personne qui vient fouiller sans qu’il n’y invite ! Ni une ni deux il haussa le ton.
 
     
« Hey trou de balle !»
 
Quoi ? Pas besoin d’être poli pour interpeller. De toute façon il c’était quand même reconnu alors vous voyez, puisqu’il avait relevé la tête, l’air un peu… Ben. Pris sur le fait ? C’est  peu de le dire en effet mon brave monsieur. Le voilà qui se met à courir à toute vitesse, renversant alors des piles de Cd volés pour se diriger vers la sortie. Ni une ni deux, le dracaufeu frappa alors fortement le sol avec son pied. Et non ce n’est pas pour juste faire genre, puisque la terre bougea un peu. Pas assez pour faire des dégâts, mais suffisamment pour faire tomber au sol les gens ici présent. Et.. en fait un peu tout ce qui tenait en équilibre dans cette pièce. Autant dire qu’ils se retrouvèrent ensevelis sous des montagnes de livres, objets, fausses monnaies ou autre en tout genre. Un vrai bordel. Autant en tant qu’hybride provoquant l’attaque séisme il n’était pas affecté par le tremblement mais pour le coup il se retrouva alors à s’envoler vite fait bien fait pour ne pas finir sous une montagne de livres volés.
 
     
« Oh. Je suis terriblement désolé. Fit-il sur un ton moyennement convainquant faut avouer. Ça ne l’empêcha pas d’atterrir sur le dos du voleur pour éviter qu’il ne rampe jusqu’à la sortie. Osef attrapé ! Opalounette t’es vivante ?»
 
Demanda-t-il sur un ton mielleux en relevant la tête dans la direction où il l’avait vu la dernière fois.
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mar 8 Mar - 17:57
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Opal aimait bien ce type. Ouais, sans blague, il était plutôt amusant à suivre, faisait de drôle de phrase et avait un look assez étrange pour amuser la demoiselle. Enfin, sa coupe de cheveux au moins. Même pour un dracaufeu, il fallait admettre que ces piques faisaient excentrique, mais il semblait beaucoup y tenir et c'était tant mieux. Après tout, ceux qui change de style ou de coiffure juste parce qu'on leur dit sont vraiment des gens ennuyeux. Indigne de la compagnie d'Opal en tout cas. Mais par chance, lui semblait la mériter… Si on peut appeler cela une chance d'être collé parce ce qui semble être une gamine perdu au milieu de nul part. Mais Axel pouvait être un super baby-sitter !… Même s'il fallait bien l'avouer, Opal ne comprenait pas vraiment qu'il faisait allusion à son âge et non à sa taille quand il lui disait par exemple qu'il était grand et pas elle. Ben ouais, il faisait deux mètres de haut et elle cinquante centimètre de moins… et alors ? C'était pas la fin du monde oh ! Elle ne se faisait pas piétiner tant que ça en fin de compte… Elle avait une couleur de cheveux qui la faisait assez remarquer pour cela, sans compter son attitude qui n'avait rien de discrète. Du coup, la pauvre fille n'avait pas pu s'empêcher de gonfler les joues pour lui répondre.

« La bonne taille, c'est quand les pieds touchent par terre qu'on m'a dit… Alors arrête de te croire mieux juste parce que t'as mangé trop de soupe ! »

Ben ouais, il n'y avait pas une histoire comme quoi ça faisait grandir ? Enfin… Opal avait essayé à n moment, régime soupe… Ben franchement, cela n'avait rien fait hein, à part la laisser sur sa faim. Mais elle avait mis cela sur son statut de légendaire qui faisait que son corps restait un peu tel quel en fait. Pas de centimètre en plus, pas de cheveux gris, bref, un peu coincé dans ce corps de gamine jusqu'à ce qu'Arceus décide d'en faire autrement. Et visiblement, il n'avait pas l'air trop pressé pour cela. S'pèce de lama flemmard, elle lui foutrait bien un bon coup de pied aux fesses pour qu'il les bouge tient… Mais nooon, apparemment, ce n'était pas possible. Du coup, pour s'occuper en attendant, Opal n'avait plus qu'à passer le temps avec monsieur le rouquin. Monsieur le rouquin qui s'aimait vraiment beaucoup d'ailleurs. Alors que la légendaire tentait de comprendre en quoi lui faisait un travail et en quoi elle volait les gens alors qu'ils faisaient à peu près la même chose, il ne tarda pas à se vanter d'être si intelligent, d'avoir un boulot tellement bien et tout et tout. Sur le coup, il faut bien le dire, Opal arrêta net son exploration et regarda le jeune homme d'un air assez sérieux… Avant de rouler des yeux d'amour de soi. Pour un mortel, c'était tellement déplacé après tout.

Ce mec dépitait Opal. Et elle préféra du coup l'ignorer que de lui dire qu'il avait tord. Après tout, il ne risquait pas de la croire, alors autant le laisser tout seule dans son délire mégalomane. Il ne fallait ni le contredire, ni lui donner raison. Juste l'ignorer avec une tête qui disait clairement, c'est ça, cause toujours mon vieux. La demoiselle était donc revenue à ses affaires, qui n'étaient pourtant pas les siennes de base. La voilà donc en train de flâner, non sans avoir frappé au passage le jeune homme à la tête grâce à son anneau, pour une raison qu'elle avait déjà oublié… S'il fallait vraiment une bonne raison pour frapper les gens, cela se saurait et ce n'était pas comme si elle lui en voulait après tout. Mais rien à faire, il voulait toujours le dernier mot et semblait convaincu qu'Opal en légendaire, c'était une arnaque… Ben… Non d'abord ! Opal en légendaire du chaos, arnaque total ok, mais en légendaire des voleurs et des portails ben… ça le faisait grave d'abord ! Elle en abusait d'ailleurs un peu de ses portails, il fallait bien l'admettre, mais c'était tellement pratique ces trucs !

« L'arnaque, c'est plutôt toi qui est payé pour ne pas faire grand-chose à ce que je vois. Mais bon, si tu as convaincu quelqu'un de te payer pour ça, je ne te peux que te féliciter. Je te classe dans les humains qui ont un peu de jugeote… Par contre, tu te plains beaucoup, ça fait te fais baisser dans le classement. »

Ouais, elle faisait un classement des humains qu'elle croisait… Fallait avoir la patience, mais cela allait plutôt vite. Entre les gens ennuyeux, les crétins finis et ceux qui pensait qu'elle ferait un bon pokémon parce que légendaire = cool, le choix était vite fait. Mais Axel faisait facilement partit des humains sympas qu'elle pouvait côtoyer un moment sans se lasser sans nul doute. Du coup, elle consentait à l'aider, en prenant toutes les choses qui lui plaisait dans le coin. Y compris les bonbons… Sérieux, pourquoi il faisait cette tête ? Y en avait des tonnes, il ne voulait tout de même pas tout garder pour lui hein ? Ah, vraiment pas prêteur ce type. Mais il avait finit par laisser tomber. En même temps… Elle le comprenait, ils étaient pas terrible ces trucs.

« Je comprend que personne ne se jette dessus, c'est pas bon… M'enfin, je garde quand même. »

Ouais, elle en avait vraiment gardé… Des fois que, ils n'avaient peut-être pas tous le même goût, comme les dragées surprise de Bertie Crochue. Tu sais, un goût poubelle et l'autre goût framboise.. Enfin, elle verrait bien, au pire, elle les offrirait. Elle continua donc tranquillement de faire le boulot, sans qu'aucun symptôme de la drogue ne se fasse voir chez elle. Rien à faire, c'était quand même solide un légendaire… Cette drogue était pourtant puissante et en rendait plus d'un accro, mais elle elle pouvait avaler cela comme des bonbons et non, rien à faire. Elle pouvait continuer de faire ses courses tranquille. D'ailleurs, Axel prouva pendant ce temps qu'il savait lui parler… Peut-être. Oh, il lui offrait des choses ? Comme c'était gentil de sa part, cela fit sourire la jeune femme.

« Oh, tu veux dire que tu fais des offrandes au grand Hoopa ? Ah ah, je savais bien que j'étais admiré par les mortel comme toi. Je te permet donc de continuer. »

Euh…. Ouais. Sinon, ça va les chevilles ? Tranquille ? Ça devait être pour cela qu'elle n'aimait pas porter de chaussure tient, elle devait souvent prendre la taille au dessus tellement elle gonflait toute seule son ego. Sérieusement, pourquoi ne pas crée une secte d'adorateur de sa petite personne aussi ? Ah ben ça… C'était pas faute d'en avoir envie hein. Si un jour elle trouvait assez d'adorateur, elle le ferait sans hésiter. Il y avait bien des tarés pour admirer ce crétin de Giratina après tout… Alors pourquoi pas elle ? Parce que personne ne vénérait jamais les petits très cutes ? Ouais, ça se tenait. Mais pourtant, ce type lui faisait bien des offrandes ! Même si apparemment, un autre type se servait aussi allégrement, bien qu'il ne soit nullement un légendaire… Pilleur de lieu de culte ! Ouais, le hangar des douaniers, c'est un lieu de culte maintenant. Ça va loin la religion dans le coin. Mais à peine l'avait-elle fait remarquer à son admirateur du jour (oui oui Axel) que celui-ci était partit dans un langage très fleurit pour arrêter le malotru. (Malotru = mot d'une autre époque utilisé par les légendaires dans des conversations pourtant normales. Autre exemple, voir mécréant.) Mais point de malotru dans la bouche d'Axel, puisqu'il se contenta d'une appellation très poétique qu'Opal n'avait aucune envie de répéter tant c'était la grande classe, vraiment.

Mais apparemment, ce type devait avoir l'habitude qu'on l'appel ainsi puisqu'il s'était retourné vers eux avant de… Fuir comme un gros lâche. En fait, c'était quoi cette manie de prévenir les gens avant de les poursuivre ? Opal avait toujours trouvé cela un peu débile dans les films ou les séries puisque cela laissait en général une longueur d'avance à celui qui fuit. Mais visiblement, cela n'était pas gênant pur Axel, qui sous le regard un peu je m'en foutiste d'Opal (car non, elle ne voyait pas vraiment le soucis et ce qui appelait à tous ces mots doux) avait finit par taper du pied pour déclencher un séisme qui fit tout à coup ouvrir de grand yeux à la légendaire. Eh oh merde là ! Pas bouger le sol. Couché, j'ai dis couché !!! … Ahem, ouais elle avait pas l'air maline tout à coup trottiner d'un pied sur l'autre pour essayer de garder l'équilibre alors que tous ce qu'il y avait d'empilé autour d'elle menaçait de s’effondrer. Ah ben bravo, c'était discret ça tient… Sautant alors avec habilité d'un objet à l'autre qui se cassait la gueule, la jeune femme finit par passer à travers son anneau pour aller s'accrocher à une des poutres en haut du hangars jusqu'à ce que tout se calme. Une fois accroché plus ou moins au calme, elle frappa alors quelques fois dans ses mains pour applaudir cette intervention bordélique… Mais au moins, il avait chopé le voleur.

« Bien sûr Axelichou, j'admirais juste ta magnifique… Intervention. »

Ouais, c'était vraiment magnifique… Si le but était de tout détruire bien entendu. Se laissant alors glisser de sa poutre, Opal rejoignit le rouquin et se permit même de participer à la piramide humaine en se collant sur son dos… Ben quoi ? Lui il était sur celui de cet homme, ça devait être un jeu non ? Se penchant un peu pour aller lui causer, elle sortit alors un des pokéblocs qu'elle avait pris plus tôt.

« J'ai pas compris l'utilité de foutre un bordel monstrueux, mais j'aime bien. Tiens, tu as gagné un bonbons ! »

Ouais un bonbon… Ou une dose de drogue. Mais vu que sur elle cela ne faisait rien, elle ne voyait pas trop le mal en fait. Se relevant finalement de sur lui, elle alla ensuite ce pencher vers ce mec qui râlait… Un peu trop à son goût, c'était encore pire que les aie à répétition d'Axel là. Voilà pourquoi elle commença à le piétiner un peu, ouais comme ça. Compassion zéro.

« Oh ça va, ferme là. Il ne fallait pas toucher à mes offrandes, mon adorateur est très susceptible là dessus apparemment. »

Ouais… Carrément. Elle partait loin dans les délires des fois la Opal… Mais bon, c'était bien pour cela qu'il s'en était pris à ce type, non ? Sinon, elle ne voyait vraiment pas pourquoi.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mer 9 Mar - 22:31
T'allais bosser ? Lol nope

   
Croiser un Légendaire, ouais après tout y en a tellement, on doit tous le faire une fois dans sa vie minimum, je suis sûr qu'ils sont pas si extraordinaires que ça. Ou peut-être pas faut avouer. C'est gens là doivent être un peu bizarre à leur façon certainement, il n'en savait trop rien, Mikelangelo n'était pas dans leur culottes hein. Mais il n'arrivait pas trop à assimiler cette information. Faut avouer que vu la tête qu'elle tirait c'était un peu difficile de la prendre au sérieux, un peu comme si lui disait être un grand Légendaire et tout. Bon déjà il était grand, ça pouvait aider à le croire ? Mouais. En fait il n'y connaissait pas trop, mais de ce qu'il avait vu sur internet, Hoopa était un peu bizarre mais il était tout petit avant, c'était certainement lié ? Mouais on va dire ça. Mais au final il restait un peu dubitatif. Si ça se trouve elle racontait totalement de la merde hein, ou alors elle se prenait pour quelque chose qu'elle n'était pas, c'est qu'elle était bizarre à se balader comme ça de façon totalement au hasard. Parce que oui, il avait bien compris qu'elle se trouvait dans cette ville grâce à une chose qui s'appelle le hasard le plus total. Beh ouais 'fin. Lui avait beau faire souvent n'importe quoi faut avouer qu'il n'est quelque part parce que quelque chose ou quelqu'un l'y a poussé à le faire, autant s'ennuyer chez lui. Mais dans un sens ça va avec la thèse de Légendaire. Enfin ça dépend ça fait quoi ces trucs là dans la vie ? Si c'est immortel ça doit sacrément se faire chier en fait. Et d'ailleurs c'était tout aussi bizarre de se dire qu'elle était peut-être immortelle vu sa tête. Roh et puis zut partons du principe que tout était vrai c'était plus simple. Mais sachez madae le mini-Légendaire que tout Légendaire ou non, c'était de la mauvaise foie, de toute façon vu le sourire de notre homme c'était évident qu'il prenait sa réflexion comme une tentative vaine de garder la face. C'est la même chose que « qui se ressemble s'assemble » ou « les opposés s'attire » voir même « ce qui est petit est mignon et ce qui est grand est con » toutes ces petites choses ont été dites et inventés pour satisfaire tous le monde voilà. Mikelangelo la trouvait petit et trouvait sa grande taille cool -même s'il peut se manger les porte eh ouais!-.

De toute façon si Pinocchio a le nez qui pousse à chaque fois qu'il ment, peut-être que pour le rouquin c'était il avait grandit à chaque fois qu'il disait une connerie, c'était certainement la théorie la plus probable de pourquoi il avait cette taille en fait. Quelle idée de faire plus d'un mètre quatre vingt quinze aussi hein, pourquoi pas deux mètres tant qu'on y est, mais heureusement il avait arrêté de grandir depuis hein. D'ailleurs son caractère génial et sa taille devait pourtant le surclasser au dessus de tous les autres Humains. Enfin. Mortel, il se voyait comme un hybride ultra cool qui peut voler et faire du feu, alors qu'un humain ben, ça compense comme il peut c'est un peu nul mais bon.

« Se plaindre est la base ! Je suis certainement au dessus de tous le monde c'est une évidence même !»

Enfin faut avouer qu'il avait de la chance le bougre. A moins que son caractère chiant le rende assez insupportable pour faire fuir les ennuies allez savoir c'est une technique comme une autre. La finalité que le petit mortel qu'il était arrivait à balancer des objets dans son anneau magique.. et.. à lui faire consommer de la drogue. Ouais normale. Elle devait faire quoi, même pas dix-huit ans physiquement et elle mangeait ses bonbons comme si de rien était. Comment lui dire que ce n'est pas exactement des bonbons ? Boh. Ça a l'air d'être du détail pour elle alors pas de quoi s'en faire. Il soupira.

« Ouais laisse, tu peux prendre c'était.. 'fin c'était un truc particulier mais visiblement c'est pas grave.»

Ouais c'est que de la drogue hein. Au pire si on lui demande où elle est passé il aura qu'à dire que c'est un légendaire qui l'a embarqué. Comment ça on le prendrait pour un débile à inventer des excuses ? De toute façon que ferait-il de la drogue hein ? La revendre ? C'est une idée mais... Mais zut ! Voilà il ne mentait pas. Un Légendaire a embarqué, regardez donc cette mégalomanie,voilà qu'elle se prenait à la tête d'un culte fait pour elle et tout. Pourquoi pas. Mais il était finalement explosé de rire à la v oir faire, mais il ne la contredit pas. Peut-être amusé, mais aussi et de toute façon interrompu par la venu d'un fouineur qu'il arrêta à sa façon. Ce n'est qu'une fois l'intrus arrêté de façon un peu mouvementé certainement qu'il n'a daigné voir si la pauvre Hoopa n'était pas morte sous une pile de livre ou autre objets. En même temps si un légendaire mourrait comme ça, c'était la non crédibilité en tout point quand même... Mais non elle était là. Et en pleine forme. Assez pour renchérir niveau surnom moisit, au moins ils s'entendaient bien et c'était pas lui qui allait rechigner, il n'a aucune fierté de toute façon ce mec... Il avait même renchérit, comme quoi rien ne l'arrête.

« Eh ouais, je sais c'était magnifique, on me le dit souvent, je fais des choses tellement extraordinaire.»

Allez savoir si Opal allait relever le ton ironique dans sa façon de parler, non pas qu'il n'y croyait pas, il avait pour sûr une très haute estime de lui-même, mais disons que c'était quand même abusé alors voilà. Au lieux de ça il loucha devant le bonbon qu'elle lui tendait en récompense. Heu non merci, peut-être que ça ne lui fait rien ou qu'elle est déjà accro mais il n'a pas envie lui. Mais cependant. Il l'attrapa avec un sourire en coin et déclara sur un ton plus que mielleux. Quelqu'un de normal remarquerait certainement que c'était trop exagéré pour y croire, mais il comptait sur ses propos pour la caresser dans le sens du poil et avec humour, si c'est pas beau ça.

« Aaaah merci ma petite grande Opal, que de bonté dis-donc, si en plus tu prenais des offrandes supplémentaire tu vois ça illuuuminerait ma journée.»

Avoue que personne en dehors de lui n'a l'idée stupide de rentrer dans son jeu pour obtenir quelque chose allez... De toute façon tout ce qui était débarrassé était en moins à ranger et surtout classer détruire et tout. Et puis c'était amusant. D'ailleurs tout en parlant, il pouffa de rire en voyant ce pauvre homme se plaindre d'autant plus après s'être fait littéralement piétiné. Du coup, il prit le relai quand elle eut terminé, lui glissant alors discrètement le bonbon drogué dans la bouche malgré ses plaintes et refus pour lui faire avaler de force, le tout avec son sourire enfantin sur le visage.

« J'espère que tu aimes bien ça.»

Avait-il soufflé avec un sourire en coin. Et voilà bonbon consommé ! Se redressant, laissant alors le pauvre bougre tousser sur le sol en se tordant de douleur. Il tapota alors la tête de la demoiselle.

« Je te propose donc de te charger du châtiment du voleur de la doua.. d'offrande ! Que veux-tu lu faire ?»

Le regard du concerné se leva vers eux. Voler la douane ? Très mauvais plan. Même si Opal ne désirait rien lui faire, il avait de forte chance de finir accidentellement brûlé avec la marchandise. D'ailleurs, un souffle légèrement chaud, pour ne pas dire une flammèche apparut aussi vite qu'elle disparut devant son nez. Un petit lance-flamme. Et ça alors en fait y avait quelqu'un de caché dans le hangars fermé et qui a brûlé avec le reste c'est bête non. En tout cas. Comme pour encourager la jeune fille, il lui tira un peu la joue. Ouais c'est des trucs qu'on fait aux légendaire visiblement... Ce contraste entre cette cruauté égoïste et ce côté enfantin était un peu terrifiant dans un sens, mais certainement pas pour Opal. Pour la victime de tout ça peut-être. Il n'est pas méchant, mais autant dire qu'il ne faut pas trop jouer à ce genre de jeu avec lui souvent... Ici, c'est lui qui dit qui se sert. Opal peut. Pas lui. C'est simple non ?
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Ven 18 Mar - 14:35
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Épatant ce type vraiment. A moins que ce ne soit sont taux de débitage de connerie à la minute qui l'était finalement. Ses parents avaient déposé un brevet pour la machine à dire des conneries inépuisable ? D'ailleurs, tombait-il en panne de bêtises à dire quelques fois ou bien de batterie tout simplement ? Aucun être humaine n'était inépuisable en fin de compte, alors le rouquin ne devait pas faire exception à la règle… Ah moins que… On pouvait s'attendre à tout avec lui après tout. Il devait être un sur-pokémon ! Il avait trouvé le truc pour méga-évoluer même sous forme humaine et rester tout le temps dans cet état de super casse-pied !… Ouais, ok, c'était abuser que de penser cela tout de même. Après tout, du point de vue d'Opal, Axel n'était pas si casse pied. Il était même assez sympa ce mec ! Bon, il se prenait un peu pour un dieu qu'il n'était pas – a moins que dracaufeu n'est été promu légendaire pour cause de badassitude – mais il était tout de même assez marrant et après tout, lui même ne devait pas croire aux bêtises qu'il disait. N'est-ce pas ? Ce serait vraiment effrayant sinon.

Tout comme le fait qu'il laisse la demoiselle avaler de la drogue comme s'il s'agissait de petits bonbons acidulés. D'accord, cela ne lui faisait rien… Mais qu'est-ce qu'il en savait d'abord ? Elle-même ne s'était jamais posé la question, ni essayé de se droguer intentionnellement d'ailleurs, alors comment pouvait-il savoir que cela ne marchait pas sûr elle ? Bon, cela n'avait visiblement aucun effet...Mais c'était peut-être à retardement, et pire que pour les pokémons normaux ! Ouais mais non, monsieur s'en fichait… Pff. Mauvais adorateur d'Hoopa, rien à faire, elle ne risquait pas de le nommer chef de sa secte imaginaire… Quoi que, il devait bien être le seul assez taré dans le coin pour éventuellement accepter. Parce que oui, pour voir une fille avaler des pokéblocs en masse et dire que « c'est pas grave » il fallait avoir un petit grains hein. Mais la demoiselle ne voyait pas vraiment ce qu'il voulait dire par particulier. Pour elle, c'était juste des bonbons pas vraiment bon en fait, voilà tout, mais si c'était particulier du coup… C'était forcément pour elle !

« Particulier ? Ça tombe bien, moi aussi je le suis ! »

Ben ouais, du coup, c'était ses bonbons, rien qu'à elle nah. Bien sûr, tout dans cet entrepos attendait que la grande Hoopa arrive pour se servir, c'était évident. Axel l'avait du coup amené ici dans ce but, elle était le sauveur tant attendu ! Bon, on l'arrête quand on veux dans son délire hein. Mais visiblement, tout le monde ici n'était pas là pour s'amuser… Ou un peu trop justement, puisque certains se sentaient autorisé à fouiller dans l’entrepôt des douaniers pour se servir. Mais apparemment, autant il voulait bien voir la gamine rose se servir comme elle en avait envie, autant lui… Axel semblait tout de même moins décidé. D'où l'attaque séisme qui s'en suivit pour l'empêcher de fuir comme un gros lâche pris sur le fait. Ah ben… Heureusement qu'Opal n'était pas la faible gamine dont elle avait l'air hein, sinon elle aurait finit écrasé sous une pile de bordel inqualifiable. Tu parles d'une mort minable. Voilà pourquoi elle n'avait pas manqué de qualifier ironiquement l'intervention de notre homme de magnifique. Mais visiblement, l'ironie, ce n'était pas trop son truc à celui-là. Ou un peu trop justement. Oui, il est magnifique, il fait des choses extraordinaire tout ça et aime s'en vanter, à tord ou à raison, elle ne savait pas trop. Mais son regard en disait long sur à quel point elle prenait au sérieux ce mec… Soit pas trop du coup. Limite, elle l'aurait patpatté s'il n'était pas si grand et elle si petite.

« J'ai lu un bouquin de psychologie une fois. J'ai pas retenue les termes exacts, c'était chiant. Mais en gros, toi t'as la grosse tête. »

Ouais, c'était Opal qui disait ça. L’hôpital qui se fout de la charité comme on dit, mais booon, en tant qu'immortelle, la jeune femme avait tout de même des raisons de se la péter hein. Enfin, même si elle était au dessus de tout, elle n'en oubliait pas pour autant les gens normaux et dispensait sa grande générosité au monde… Enfin, elle donna un bonbon à Axel en récompense quoi. Il l'avait bien mérité pour avoir foutu un bordel monstre dans le hangar, ou pour avoir attrapé ce type, elle ne savait pas trop. Et bien sûr, comme le rouquin en faisait forcément trop tout le temps, il ne fit même en prenant le bonbon et en la remerciant, lui supposant même au passage qu'il serait très heureux qu'elle prenne encore d'autre offrande. Ben ouais, tu m'étonne, tu lui réduire le travail à sa charge ne pouvait qu'illuminer sa journée, c'était certain hein. Pourtant, son ton si mielleux fit soupirer Opal qui profita qu'il retenait l'homme pour s'appuyer sur son épaule de tout son poids… Donc pas grand-chose en fait.

« Je sais, je sais. Ta vie serait si terne sans ma radieuse présence. C'est beau de voir quelqu'un l'admettre aussi facilement. Même s'il n'en croit pas un mot, c'est une douce mélodie à mes oreilles. »

Eeeeet, le petit patpat qui fait plaisir. Et sans le décoiffer en plus ! Elle était douée hein ? Mais bon, au moins, elle n'était pas dupe et voyait bien que le jeune homme exagérait au possible, mais cela ne rendait pas la chose désagréable pour autant. Elle aussi en faisait trop après tout. Dans les gamineries, dans la stupidité parfois, alors qu'elle pourrait facilement être considéré comme plutôt maline. Mais non, c'était gonflant. Débrancher son bon sens et faire tous ce qu'il vous passe par la tête, c'est tellement plus marrant. Surtout quand on est destiné à vivre aussi longtemps et donc à voir l'ennuie s'installer rapidement. Franchement, si Arceus avait été malin et lui avait donné un but un peu classe, elle aurait sans doute viré autrement… Mais non. La pauvre ne savait pas trop quoi faire de sa vie à part chercher une saloperie de vase magique qui n'existait sûrement pas. Du coup ben…Fallait bien s'occuper. Regardant le voleur qui s'agitait maintenant sur le sol, comme s'il avait mal, la jeune femme se demanda si cela avait un rapport avec le bonbon qu'Axel lui avait refilé… De un, on refile pas les cadeaux de sa déesse comme ça oh et de deux… Il était périmé ou quoi ?… Bizarre ce truc franchement.

Mais pas plus que monsieur le rouquin qui proposait maintenant à sa déesse bien-aimée (oui oui) de choisir le châtiment du voleur… Ah ah, Hoopa qui punissait un voleur, elle était bien bonne celle-là ! Mais en même temps, c'était un peu elle qu'il avait volé, donc cela se tenait tout de même. Mais elle se serait bien passé de la manière qu'avait Axel de lui tirer les joues pour lui demander cela oh. Un peu de respect pour sa merveilleuse petite personne oh ! Gonflant les joues comme une gamine mécontente, Opal finit par tapoter sa main histoire qu'il aille tirer les joues de quelqu'un d'autre oh, ça ne se faisait pas d'abord ! Enfin si, elle aurait le droit… Mais pas lui avec elle, voilà.

« Mais arrêteuuuuh ! On ne tire pas les joues de sa déesse voyons ! Mais pour le châtiment… Hm.. C'est à voir, mais tu as raison, un tel crime ne peut pas rester impunie. »

Prenant un air solennelle comme si l'heure était grave et que le grand juge Hoopa devait rendre son verdict, la demoiselle… Tendit sa main et attrapa la joue de son collègue pour la tirer à son tour. Ouais, ça gache un peu le moment sérieux et tout, mais en même temps, il n'y avait rien d'étonnant avec eux hein. Tirant un peu dans tous les sens tout en réfléchissant, elle finit par le lâcher une fois l'idée en tête pour proclamer les choses.

« Je sais ! Pour avoir volé dans la grande caverne secondaire d'Hoopa, le criminel sera trempé dans les bacs de poissons fraîchement pêchés et accroché au mat d'un bateau pour que les mouettes viennent le picorer ! »

… C'était… Quoi ce châtiment ? Ben, un châtiment à la Hoopa, tout simplement. C'était si surprenant finalement ? Il s'attendait à quoi ? A ce qu'elle prononce la décapitation ou la mort par bûcher ? Ben non, un truc juste temporaire, quelqu'un finirait bien par le décrocher de là-haut, après tout, le vol n'était pas un crime hein. Pas aux yeux d'Opal en tout cas. Et même aux yeux de la lois, cela ne méritait pas vraiment la peine de mort. Du coup, fier de son idée, légendaire fit alors un tour sur elle-même pour… Prendre de l'élan et coller un super coup de pied au fesses à son esclave du jour. Ben ouais, elle avait une sacré force pour une gamine tout de même, fallait se méfier de ses coups. Fier d'elle, elle montra donc du doigt la direction du port telle une reine dirigeant son armée. Armée composé pour le coup d'une personne, mais c'est la qualité qui compte après tout.

« C'est partit bourreau ailé ! Exécute la sentence et tu seras grandement récompensé pour tes services. »

… Pourquoi fallait toujours qu'elle en fasse trop ? Parce que… Voilà. C'était mieux, ça avait plus de gueule, c'était plus fun, bref, plus de mieux on vous dit. Et puis, elle avait un esclave, il fallait bien qu'elle l'exploite un peu, sinon ce n'était pas drôle. Du gâchis même ! Alors au travail Axel !
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Mar 5 Avr - 19:56
T'allais bosser ? Lol nope

   
Bonjour, je m'appelle Mikelangelo et dans ma vie tout va bien. Pour commencer, je vais vous raconter, ma journée, banale, j'étais même plutôt sage et j'allais travailler tranquillement. Et c'est là que je croise la route d'un Légendaire. Si si un vrai. Bon, si on la regarde on dirait pas mais c'est du détail. Et donc après l'avoir croisé, j'ai décidé de l'emmener travailler avec moi, peut-être pour lui faire découvrir les joies d'être douanier allez savoir. Mais au final, alors qu'elle prenait de la drogue dans les stocks pour la consommer, un voleur est arrivé. D'un attaque séisme le voilà arrêté. Me retrouvant alors assis sur lui pour le surveiller et l'empêcher de fuir, avec la dite Légendaire adoratrice de pokebloc drogué qui devait maintenant décider de la sentence qu'il allait subir. … Quoi ? Comment ça on dirait qu'il a tout inventé ? Mais pas du tout ! C'est vraiment sa journée ! Pas de sa faute si même quand il dit la stricte vérité il lui arrivait des trucs tellement farfelus qu'au final on avait l'impression qu'il ne savait dire que de la merde le pauvre... Mais du coup voilà, c'était réellement sa journée, il lui arrivait vraiment ce genre de trucs. Alors pourquoi avoir tiré une Légendaire dans son entrepôt en fait ? Eh bien il c'était dit que si elle était une chapardeuse munie de cerceau magique il pourrait alors en profiter de ses tours de magie pour faire disparaître quelques trucs, surtout qu'au final vu le bordel qu'il avait fichu dans le hangars c'était pas un mal d'avoir un peu d'aide. Même venant d'une drôle de fille qui disait qu'elle avait lu un bouquin de psychologie alors qu'elle en avait pas du tout la tête en fait... Au contraire, même si elle avait de suite su mettre le bon mot pour notre homme, avoir la grosse tête, oh que oui il l'avait. Mais en même temps, il se sait génial et on est jamais aussi bien servit que par soit même alors bon. Il avait juste exprimé un air fier de lui et soufflé discrètement en guise de réaction.

« Bien sûr, on est jamais aussi bien servit que par soit-même !»

Et de toute façon, vu le genre de la demoiselle Opal, il était indéniable qu'elle faisait partit des gens qui pensait de cette façon aussi, alors elle peut bien dire ! De toute façon, ce genre de propos, Mikelangelo les connaissait très bien. Donc ce n'était pas ça qui allait l'arrêter ! Ce serait bien indigne de sa personne de faire ça d'ailleurs. Alors dis moi Déesses Hoopa hein, est-ce que les douces paroles de ce menteur d'Axel étaient assez douce pour la rendre particulièrement coopérative avec lui hm ? Moui et non. Elle n'était pas une débile -flûte!- et du coup avait parfaitement conscience qu'il se faisait doux et mielleux pour le plaisir des oreilles, mais que le cœur n'y était pas. En même temps, à quelle cause notre homme y croit hein ? Ce n'était certainement pas pour la cause des hybrides en général, alors pourquoi pour le culte d'une Légendaire aux traits d'enfant ayant un taux de maturité au moins aussi élevé que le sien ce qui est peu dire hein ? Non très peu pour lui. Monsieur ne soutient que lui même et les rare personnes qui ont une valeur particulière à ses yeux. Pourtant, malgré le fait qu'elle ai parfaitement compris ce qu'il cherchait à faire en la caressant dans le sens du poil comme un idiot finit, cela ne l'empêchait pas de répondre avec le même sourire de débile.

« Pas grand chose ma petite Hoopa, tu vois. Mais je te suis au moins le plus admirable des admirateur qui mérite alors toute ta reconnaissance et ton aide, la preuve, je te suis même presque semblable si ce n'est pas beau !»

Sous-entendu, t'as une tête au moins aussi grande que la mienne. Parce que oui, pseudo dieu ou pas, ça ne changeait rien au fait qu'il voyait alors devant lui une espèce de gamine physiquement et que ce n'est pas vraiment le genre de chose qui aident à être crédible aux yeux du dracaufeu. Déjà qu'un type ayant du charisme il semble avoir du mal à l'écouter et à le prendre en tant que tel alors bon... Mais pas grave ! De toute façon, s'il l'avait amené avec lui c'était aussi pour s'amuser et il va de soit que demander une sentence pour ce... malotru.. ? Ouais on va dire que c'est un malotru pour être polie méritait bien une petite punition. Autant passer le temps, il arriverait bien à lui faire vider alors son entrepôt plus tard. Acceptant sans broncher de servir d’accoudoir ou autre, fallait bien la laisser se sentir supérieur pendant un instant la pauvre, il lui suffisait de déplier les jambes pour être hors de porté. Même si au final c'est sa joue qui mangea cher.

« Eeeet oooon neeee tiiiire paaaas la jouuue de son Axel adoré parce qu'on l'aime trop pour ça ok ?»

Fit-il avec un air pseudo boudeur, ouais pseudo, c'est rien du tout, tout en se frottant la joue et se remettant alors à une hauteur normale c'est à dire debout. Hm... Bon au moins elle était... Original ? Ouais c'est le cas de le dire, au moins autant qu'elle s'y croyait. Boh. Ça va il s'en sortait bien. Mais le pauvre bougre allait certainement s'en souvenir. Du coup. Il haussa les épaules boh pourquoi pas. Alors qu'il se disait que si ça faisait plaisir, et parce que c'était drôle il pouvait bien le faire, le voilà qu'il ramasse un coup de pied. Mais aieuh ! Sursautant en se frottant le postérieur il attrapa la demoiselle par le col et la soulever, lui faisant alors connaître ce que c'est d'être grande pour la première fois depuis bien longtemps certainement.

« Et on arrête de donner des coups de pieds à ma magnifique personne ! J'suis pas sourd ! Pis... Je compte sur tes grands pouvoir de déesses pour me récompenser, ce serait bête de perdre ton seul admirateur parce que tu ne peux pas réaliser mes souhaits...»

Fit-il en la posant au final sur le sol, tout en arborant un air pseudo-triste.. ? Ouais. Faussement. Pas trop. Faut pas déconner non plus. Mais on pourrait presque voir la larme couler sur le coin de l’œil s'il était pas un mauvais acteur. Du coup, il attrapa alors comme un sac à patate le type pour le traîner dehors.

« Booon tu peux au moins me filer une corde avec tes super anneaux de la mort qui tue ?»

Fallait le reconnaître, sont cool ses anneaux quand même. Lui en tout cas trouva alors un bateau, un petit bateau de pèche pour être exacte, mais assez grand pour qu'il reste coincé là-haut un moment. Mais avant, il le lâcha dans un bac de poisson fraîchement pêché... Comme elle l'a dit, non sans bêtement éclater de rire faut avouer. Il trouva alors même le moyen de demander à un des pêcheurs dépité de lui passer ses gants. Faudrait pas qu'il l'attrape comme ça maintenant c'est qu'il doit puer. Et en effet. Allez, on prend de l'altitude mon pauvre gars ! C'est bête c'était pas en essayant de fuir en titubant que ça allait marcher le voilà vers son ami le mât. Autant qu'ils s'entendent bien ils allaient rester ensemble un petit moment. Non sans faire signe à sa partenaire pseudo divinité pour qu'elle lui passe la corde et commencer alors à attacher ce pauvre homme. Bien proprement et tout en plus. Ce n'est qu'une fois le nœud final de fait qu'il leva les bras en l'air, semblant... Désolé.

« Oh mince alors ! Pardon je me suis trompé de sens !»

Fit-il, en regardant le pauvre bougre puant le poisson, attaché à la tête en bas à un mât. Comment ça dangereux ? Pas grave. De toute façon le pauvre n'avait pas de cerveau d'après lui alors pas de danger ! Ahem. Jetant alors les gants sur la tête du pêcheur tout en redescendant devant la demoiselle, il se planta alors devant elle, l'air fier, les ails déployer tel le beau dracaufeu qu'il était -sisi-, visiblement décidé par quelque chose.

« T'as vu le travail de pro ? Alors je veux une super méga-récompense au moins !»

Ben oui la base. Il serait pas très content sinon, et elle perdrait un admirateur... Un faux admirateur mais quand même !
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Jeu 28 Avr - 21:35
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

Opal avait peut-être mis du temps, mais elle semblait enfin s'être trouvé un serviteur digne de ce nom ! Un adorateur même, en extase devant son talent à faire disparaître les affaires des autres et sa grandeur en tant que légendaire… Bon ok, ce n'était pas tout à fait cela non plus. Voir pas du tout même et si Opal n'était nullement crédule devant les basses flatterie du rouquin, elle ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était tout de même bien agréable à l'oreille que d'entendre cela et que faute de mieux, celui-ci ferait toujours l'affaire. Il fallait bien faire avec ce qu'Arceus voulait bien donner quelques fois, Opal le savait bien. Ayant subit plus qu'à son tour des changements de formes désagréables, elle était maintenant devenue le genre de fille qui s'arrange avec ce qu'elle a sous la main, car elle sait qu'elle aura du mal à trouver mieux… Ou en a une flemme monstrueuse. La pauvre déesse qu'elle était n'était pas faite pour se fatiguer après tout, elle était là pour… Enfin… Vous savez pour… Non en fait, Arceus avait un peu oubliait de lui donner un but réellement précis comme d'autre légendaire. A croire qu'elle ce genre d'enfant un peu encombrant qu'on a en étant bourré, mais dont on a la flemme de se débarrasser. Voilà, dans la mythologie pokémon, elle était l'ado rebelle et chapardeuse qui refuse de grandir ! … Comme cela est glorieux, o' grande déesse.

Mais en même temps, elle n'était certainement pas la seule à avoir un ego démesuré pour pas grand-chose. Ce rouquin par exemple penchai vers une mégalomanie assez poussé, comme s'il se prenait pour l'homme le plus beau et le plus intelligent de cette terre. Opal ne risquait pas de juger la première partie, pour elle, personne n'avait véritablement d'attrait physiquement parlant. Personne n'était beau pour elle. Parfois, elle trouvait certaine personne vraiment moche, mais ce n'était pas un handicape, mais plutôt une excuse pour taquiner la dite personne. Quant à l'intelligence, elle ne pouvait pas vraiment croire que tant de matière grise se cachait vraiment dans cette espèce d'asperge génétiquement croisé avec une tomate pour avoir une couleur plus attrayante. Mais après tout, il pouvait la surprendre… La dépasser, jamais bien entendu, mais la surprendre, allez donc savoir. Sa petite tirade sur le fait qu'ils étaient semblables avaient cela dit fait sourire la jeune femme, qui devait bien admettre que quitte à s'être trouvé un serviteur, elle n'avait pas manqué d'en trouver un aussi étrange qu'elle-même.

« Évidemment que tu m'est semblable. On adore toujours le dieu dont on se sent le plus proche après tout. Ton inclinaison vers moi, la grande Hoopa, prouve que tu es un être exceptionnel digne de me servir ! »

Ouais, elle aussi elle savait brosser dans le sens du poil. Même si elle se balançait clairement des fleurs au passage et qu'elle le mettait toujours au rang d'humble serviteur. Enfin de serviteur quoi, parce que humble… Voilà hein. Mais tant pis pour ces tarés qui vénéraient et servaient le chaos (coucou Navi), ceux qui voulait protéger et faire le bien, le top du top, c'était d'adorer Hoopa. D'ailleurs, une étude a démontré que les adorateurs d'Hoopa avait jusqu'à 300 % de chance en plus d'aller au paradis ! Bon, on peut pas vous la montrer parce que.. C'est réservé aux dieux cette études, voilà. Puis on l'a perdu, tant pis, faudra croire Opal sur parole là. Quoi qu'il en soit, puisque ce cher Axel était un serviteur dévoué de la grande déesse, il allait pouvoir jouer les bourreaux et appliquer le châtiment qu'elle avait elle-même choisi. Ah, comme c'est beau la justice… Elle n'avait pas trop compris ce que ce mec faisait de mal, car il faisait grosso-modo la même chose qu'eux depuis tout à l'heure, mais Opal n'était jamais contre le fait de jouer un sale tour à quelqu'un. Du coup, tirant les joues du jeune homme, ou lui envoyant un bon coup de pied aux fesses pour le faire se bouger, la jeune femme encourageait le rouquin et il appréciait grandement cela !

Non ? Ah ben non, il râlait encore le bougre, à croire que c'était une de ses occupations favorites. Ce dont Opal ne doutait pas une seconde d'ailleurs, mais il était tellement marrant quand il se plaignait pour rien le pauvre. A croire qu'il avait 10 ans ! Mais en ayant visiblement assez, il avait finit par saisir la grande déesse (oui grande, ta gueule) par le col pour la soulever de terre… Ce qui laissa échapper à cette dernière un éclat de rire pas du tout discret. Souriant en coin, elle le regarda faire, nullement perturbé par le fait qu'il soit plus grand et plus fort qu'elle physiquement parlant. S'il était si malin qu'il le disait, il ne devait certainement pas avoir l'idée de maltraiter une légendaire et ce ne fut d'ailleurs pas son attention puisqu'il continua alors à se plaindre. Pauvre petit bout de chou… Il s'inquiétait pour sa récompense ! Comme si quelqu'un travaillant pour Opal pouvait vraiment avoir peur de ne rien avoir en retour. Elle était généreuse voyons et ne manquerait pas de le couvrir de présent s'il se montrait à la hauteur. Retrouvant le sol, elle lui tapota donc doucement le bras pour lui répondre. Pourquoi le bras ? Parce qu'elle pouvait l'atteindre.

« Ne prend pas cet air désespéré mon pauvre Dracaufeu. Tu travailles pour une déesse généreuse, tu t'en rendras vite compte. Tache plutôt de ne pas me décevoir. Je vais commencer à m'ennuyer partit comme ça moi… »

Mimant un bâillement, la jeune femme le laissa donc se saisir de l'homme proclamé coupable par un jury franc et impartial… Ou pas. Sans songer un instant à lui donner un coup de main, elle le suivit donc, regardant l'homme se débattre avec un petit sourire malicieux sur le visage, ne manquant même pas de lui tirer la langue comme la gamine qu'elle… N'était pas pourtant. Aucune excuse. Mais visiblement, le serviteur ne pouvait pas vraiment se débrouiller tout seul, puisqu'il demandait à sa charmante déesse de lui fournir une corde, demande à laquelle elle se contenta de hocher la tête, visiblement pas pressé d'aller fouiller dans ses anneaux pour lui en trouver une. Non mais oh, il croyait quoi, que c'était la caverne d'Ali-baba son truc ? Ouais un peu remarque, mais boooon, là tout de suite, elle avait tout de même la flemme un peu. Arrivant donc sur le port avec le rouquin, elle le laissa s'occuper du sale boulot, à savoir envoyer le condamné dans un bac plein de poisson fraîchement péchés et le tout sous le regard dépité des pauvres pécheurs qui ne devaient pas en voir souvent des divertissement pareil. Laissant échapper un éclat de rire joyeux, la jeune femme se planta ensuite devant l'un des dis pécheurs pour tendre sa main d'un geste impérieux et montrer quelque chose juste derrière lui.

« La corde. »

Ben ouais, elle n'allait tout de même pas aller fouiller dans son bordel alors qu'il y en avait juste là hein, elle n'était pas débile non plus. Restant un instant un peu bête devant la gamine autoritaire, il fallut au pécheur que la demoiselle renouvelle sa demande et un regard lancé à ce grand dracaufeu costaud qui faisait passer un sale quart d'heure à un type pour décider de lui donner. Non franchement, ils avaient l'air de deux tarés, mieux valait leur donner ça et ne pas s'en mêler hein. Bien qu'Opal attribua entièrement cela à sa magnifique présence de légendaire. Rêver c'est gratuit, on ne le dira jamais assez. Rapportant son attention sur son serviteur et le condamné, la jeune femme envoya alors l'un de ses anneaux auprès du dracaufeu pour faire passer la corde à travers celui qui lui restait et ainsi lui donner sans effort. Ben oui, les types psy n'était pas réputé pour être les moins flemmards après tout. Elle n'allait tout de même pas escalader un mat pour lui filer hein.. Et puis ça devait puer là-haut. Rien qu'à voir les mouettes qui s'approchaient déjà pour venir picorer le monsieur, elle n'avait aucune envie de monter. Et Axel, aucune envie d'y rester visiblement, puisqu'il sembla se rendre compte qu'il avait attaché son homme à l'envers, mais ne fit rien pour réparer ce fâcheux incident.

Autant dire qu'ils offraient un spectacle assez inattendu ceux-là… Mais Opal trouva cela particulièrement drôle, encore plus d'ailleurs lorsque les mouettes vinrent se mêler de la fête pour faire connaissance avec l'homme en haut du mat. Ah ah, rien à faire, elle trouvait toujours de belles méthodes pour régler les problèmes. Si problèmes elle avait eu un jour… En tout cas, son serviteur avait fait sa part du travail et planté devant elle, il réclamait maintenant son du ! Même si elle ne semblait rien avoir préparé de particulier, la jeune femme n'avait rien contre visiblement et sourit chaleureusement au rouquin.

« Hm… Je pense que tu l'as mérité en effet. C'était assez drôle finalement. » Elle renifla un instant avant de reprendre. « Je vais te chercher ta récompense. En attendant, débarrasse toi de cette odeur de poisson, elle me semble persistante. »

Ah ben ça… Pas qu'un peu, avec des gants, c'était pas top ce truc. Heureusement qu'il ne les avait pas touché directement, au moins, en s'éloignant un peu et en s’aérant, il devrait faire partir cela rapidement. Adressant cela dit un petit signe de main à notre homme, Opal partit en direction d'un coin de rue et disparut vite de sa vue, donnant peut-être l'impression qu'elle avait décidé de ne rien lui donner finalement.. Mais non ! Il fallait juste qu'elle trouve la bonne chose voyons ! Après une absence d'environs dix minutes, la jeune femme réapparut pourtant dans le dos du rouquin et… Pas seule en plus.

« Surprise ! … Enfin non, tu t'y attendais en fait. Bref. Voilà pour toi serviteur adoré ! Ce que tout homme peut désirer sur terre ! »

Ah Opal et sa charmante vision des humains… Qui datait un peu, il fallait bien l'avouer. A une époque, oui, il lui avait semblé que les hommes étaient très contents de posséder deux choses. Du coup, elle pensait que cela se faisait encore… Ce qu'elle lui avait ramené ? Une femme. Une avec de beaux cheveux blond et une poitrine plus qu'avantageuse. Bref, un grand classique pour être sûr de ne pas se tromper. La deuxième chose étant une quantité d'or venant de sa petite réserve à elle. Elle n'avait jamais trop compris pourquoi les gens ne l'acceptait pas directement dans les magasins, mais ils faisaient toujours une drôle de tête intéressé quand ils voyaient cela. Du coup, elle supposait qu'ils aimaient toujours l'or et donc, Axel aussi par la même occasion. Du coup, tadaaaaaam voilà une femme pour son harem et de l'or ! ..Comment ça il n'avait pas de harem ? Et comment elle était censé le deviner elle hein ? Et puis, cette fille semblait un peu perdu en fait, ne comprenant pas trop comment elle s'était fait embarquer dans cette histoire, bien qu'elle avait un peu l'impression de s'être endormi et de rêver compte tenu de l'or qu'elle avait dans les mains. Ben quoi, il lui plaisait pas son cadeau ?… Pff, jamais content ces humains.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyx • Membre
Messages : 149
Pokédollards : 60
Date d'inscription : 31/01/2016
Je suis (Inrp) : Hétéro et Celib'
Je ressemble à : Link de The Legend of Zelda
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Ayden

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Arc ♥ Regard vif ♦ Lame Roc
Race Pokemon/ Métier: Lougaroc / Pirate
Team/Dresseur/Equipe: Team Nyx
Nyx • Membre
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Ven 13 Mai - 19:48
T'allais bosser ? Lol nope

   
Dans le genre aimer se lancer des fleurs, les deux étaient littéralement champion dans la catégorie c'était une certitude. Mais lequel était le pire des deux ? Oh ça doit se valoir. Entre un qui se lance des fleurs pour rien et l'autre qui se prend pour une Déesse... Quoique. Dans l'histoire, l'une était un Légendaire immortel et tout, et l'autre un simple Draceufeu flemmard. Mouais bon, il devait être le pire, disons qu'il devait certainement celui qui devait avoir le moins de raison de se la péter, même si bien sûr de son point de vu, ce n'est pas du tout le cas ! Enfin bon. Il n'était pas idiot non plus et savait très bien ce qu'il était, juste qu'il trouve ça bien de se vanter et puis, on est jamais mieux servit que par soit même alors autant se faire des compliments tout seul, de toute façon l'hybride de type feu assumait parfaitement ce qu'il était. Même si en ce moment il en venait à faire presque du lèche botte à miss Opal, mais une part de lui même devait trouver un intérêt, un amusement peut-être, faut pas grand chose pour l'occuper comme un enfant avec des crayon de couleurs quoi. Mais aussi parce qu'il comptait bien se faire récompenser, puisqu'elle se présentait comme une Déesse puissante qui récompense ses serviteur, autant y gagner quelque chose. De toute façon c'est pas comme si Mikelangelo était du genre à déborder d'amour propre et de dignité hein. Il peut faire de ces trucs bizarres quand il s'y met, aucune fierté. Et ce qui est bien quand on en a pas, c'est que rien ne nous touche, ni ne semble nous arrêté, en fait c'est un moyen de devenir super fort et invincible, voilà il avait tout compris ! Ahem. Bref.

De toute façon elle venait de confirmer qu'elle était généreuse, et ça, il comptait bien le lui rappeler si besoin ! Mais en attendant, pour espérer pouvoir réclamer quelque chose, peut-être fallait-il faire ce qui était demandé. Punir un voleur. Boh, de toute façon, il comptait de toute façon le faire de base, après tout, on ne vole pas dans l'entrepôt de la douane impunément, et même s'il faut livrer la dite personne aux forces de l'ordre pour qu'il soit punit en bonne et due forme, il va sans compter que Mike qui avait toujours d'excellentes idées pour ajouter son grain de sel à l'histoire. Il n'était pas méchant au point de couper une main en général, mais heureusement, Opal était du même genre pour les punitions, c'est à dire dans la bêtise. Une bonne humiliation comme on en fait plus de nos jours ! Du coup, il avait attrapé sa victime pour commencer à exécuter ce qu'il devait faire. Non sans solliciter la mini-déesse en lui demandant d'avoir la corde qu'il lui fallait pour l'attacher au mât. Chose qu'elle fit rapidement, la lui donnant via ses super cerceaux trop pratique que notre homme aimait beaucoup ! Et voilà ! Un pauvre homme en train de gesticuler et demander d'arrêter en train de puer le poisson sur un mât, la tête à l'envers, les mouettes commençant à venir le pincer, attirer par cette odeur de nourriture qui émanait de lui. Mais pas de chance pour elle, pas de poisson caché sur lui, c'est ballot hein. Non fier de sa blague, faut avouer que c'est typiquement le genre de chose qui le font rire. C'est pourquoi il ne c'était pas gêné pour éclater de rire tandis qu'il redescendait à la hauteur de la petite demoiselle.

« Ahah ! Il y réfléchira à deux fois la prochaine fois avant de s'attaquer à notre entrepôt celui-là !»

C'est sûr qu'il pourrait raconter à tous le monde la punition pour le moins étrange d'un douanier roux avec son acolyte aux cheveux tout aussi étrange et tout petite. Ouais. Ça faisait un drôle de duo. Non sans être fier, il ne se gêna pas pour aussitôt réclamer son due. Ben quoi ? Elle disait être généreuse et lui avait fait ce qu'il fallait, donc il le méritait c'était logique ! Et même si pour le coup il était un peu dubitatif du fait qu'elle lui donne réellement quelque chose, elle semblait plutôt décidée en fait...

« Raah, mais tu sais c'est bon le poisson... Mais bon j'attends ma récompense moi !»

Comment ça, ça ne se fait pas de réclamer ? Mais c'est du détail ça mon cher, comme si Mikelangelo était à cheval sur les bonnes formules et la politesse ? Hm... Mouais non. Sa mère n'était pas dans le coin, il ne risquait donc pas de faire un vol plané. Enfin bon. Malgré son soupire, il la suivit pour s'éloigner du port et de tout ce qui pourrait chatouiller un peu trop le nez de mademoiselle. Il la regardait, l'air un peu suspicieux, avant de la voir... Déguerpir en courant. Hein ? Faut avouer que sur le coup, il restait en fait planter là comme un idiot, la regardant faire, en se demandant certainement s'il avait bien vu ou non. Finissant par s'asseoir bêtement là, il attendait, en se disant qu'elle allait revenir.. ? Ouais enfin il espérait.

« Elle a intérêt à revenir la pseudo Nitendo là.»

Oui la blague était moisie, mais en même temps quand la fille se dit être Déesse tout le temps, y a de quoi en faire des vannes quand on est un peu con comme lui. Mais toujours est-il qu'en attendant, il pût alors voir les forces de l’ordre décrocher le malheureux de tout à l'heure. Il ne se gêna d'ailleurs pas pour dire ce qu'il avait fait avant de revenir s'asseoir. On l'avait trouvé un peu bizarre, mais monsieur était réellement douanier alors... Voilà. Et enfin, Opalette revint et pas seule en plus ! En charmante compagnie en plus ! Enfin, en compagnie d deux charmantes choses devrais-je dire. Son regard devint soudainement brillant, comme un enfant à qui on aurait apporté des friandises.

« Oooooooh !»

Lâcha-t-il en s'approchant de la jeune femme en la regardant d'un air pseudo professionnel. Comme s'il était un grand connaisseur et tout. Enfin il s'y croyait quoi. Il attrapa la dite femme par les épaules.

« En voilà une charmante créature ! Comment tu t'appelles ?»

Oui, il ne se gênait pas pour se montrer de suite proche. En fait il avait déjà passé ses mains sur sa taille. Mais visiblement elle semblait pas prête à se présenter.

« Heu... L-lachez moi. J'ai suivit la demoiselle, je ne sais pas ce que vous voulez-mais laissez moi tranquille !»
« On m'appelle Axel ! Allez. Avoue j'suis trop un beau gosse »
« .Laissez-moi partir !»
« En plus tu es magnifique !»

Ponctua-t-il en mettant ses mains sur sa poitrine soudainement sans autre forme de politesse. Il se mangea une claque. Bon. Autant l'avouer, il savait qu'il allait se faire envoyer bouler vu la tête de la demoiselle, mais il c'était dit qu'il fallait au moins toucher à sa poitrine ! Au moins elle partirait pour de bonnes raisons. Se frottant bêtement la joue, il se réconforta dans l'or. Visiblement assez peu perturbé par le fait qu'il venait de s'en manger une.

« Bon la moitié était en toc mais ça.... Tu le trouves où sérieusement ?»

Fit-il, en la regardant l'air suspicieux avant de finalement sourire et de ranger vite fait bien fait ce cadeau. Ben quoi ? Il le méritait ! La journée était productive au moins pour lui. La chance sourit toujours aux tête de cons visiblement, c'est une règle d'or dans ce monde -même s'il est moins pire que Raffy dans le genre tête de con ahah.-
   
© 2981 12289 0




Casseur de poteries pour vous servir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   Lun 16 Mai - 23:12
T'allais bosser ? Ah ah ah, loupé ~
Mikelangelo x Opal

L'art et la manière de faire tout et n'importe quoi.. Et surtout n'importe comment, vous connaissez ? Non ? Eh bien pas de soucis, il semblait y avoir là deux adeptes expérimenter pour apprendre au monde à donner dans le nawak le plus total. Les cours sont gratuit bien évidemment… Quoi que, s'en mettre plein les poches, c'était pas mal non plus. Axel ne dirait certainement pas le contraire vu la manière dont il s'était servit dans l’entrepôt des douaniers. Et Opal ? Elle n'avait rien contre non plus bien sûr, ce serait contre sa nature voyons. Voler tout et n'importe quoi, c'était le but même de l'existence de cette fille après tout, alors pourquoi s'en priverait-elle tout à coup ? Surtout maintenant, pour une fois qu'elle était accompagné de quelque qui semblait d'accord avec sa façon de penser. Brave garçon va, qu'il continue donc comme cela et il finirait sûrement grand prêtre de la secte du grand Hoopa !… Ça ne l’intéressait pas ? Oh zut, pour une fois qu'on trouvait quelqu'un de qualifié pour ce post… Tant pis après tout. Au moins, il avait plutôt bien occupé la journée d'Opal et cela, c'était une très bonne chose. Après autant d'années de vie, c'était normal de vite s'ennuyer après tout, surtout dans une ville où on ne connaissait personne. Ce qui était toujours le cas de la demoiselle puisqu'elle bougeait sans cesse.

Mais du coup, dans la famille connerie en tout genre, on demande qui maintenant ? Accrocher un pauvre mec la tête à l'envers sur un mat après l'avoir roulé dans les poissons ? Fait ! … Ok, certaines personnes s'arrêteraient là, jugeant que c'était bien assez de bêtises pour un mois entier, voir toute une année pour certains. Pff, bande de petits joueurs ! Opal n'allait certainement pas s'arrêter, pas du tout même. D'ailleurs, le rouquin qui l'accompagnait attendait maintenant une récompense et la jeune femme devait donc lui en trouver une. Son honneur était en jeu ! Enfin.. Peut-être pas quand même, mais pour elle, c'était important de récompenser un super serviteur comme ce cher Axel. Sans ses ailes, elle aurait eu un peu de mal à aller accrocher ce monsieur en haut après tout… Du coup, la légendaire s'était éclipsé. Longtemps ? Elle ne savait pas trop, elle n'avait pas une bonne notion du temps, mais le temps qu'il fallait on va dire. Axel pouvait bien l'attendre un peu après tout ! Il n'avait pas le choix de toute manière…

Il fallait bien un peu de temps à Opal pour trouver la récompense adéquate. Quelque chose de grandiose pour son serviteur préféré !… Bon en réalité, une partie de sa récompense, elle l'avait déjà. Il lui suffisait d'aller piocher dans ses super petits anneaux super pratique et bam, elle ferait un homme heureux. Mais elle avait le sens de la démesure et du coup, il lui en fallait plus. Voilà pourquoi, la légendaire avait recherché une jeune femme et l'avait traîné jusqu'au rouquin en mode viens j'ai un truc à te montrer. Surprise, la dame l'avait certainement prise pour une gamine un peu perdu et n'avait rien vu de dangereux à la chose… Comment se dire qu'une personne pareil pense qu'on peut offrir une femme à un homme hein ? Bonjour le féminisme chez Miss Opal hein. Mais bon… A une époque, qu'elle avait bien sûr connu, cela se faisait ! Mais étrangement, les femmes avaient tout à coup de l'amour propre et ne se considérait plus comme des objets… Bizarre autant qu'étrange. Mais apparemment, ce cher Axel ne semblait pas voir d'objection à ce qu'elle lui ramène une demoiselle, bien au contraire ! A peine était-elle arrivé avec la femme et l'or qu'il l'avait observé comme un grand connaisseur, appréciant apparemment le cadeau. Ah ah, elle était douée la Opal, hein ?

« Ah ah, je t'avais dis que tu aurais une récompense. Tu as bien choisit ta déesse tu vois ! »

Ben ouais, c'était quand la dernière fois qu Lugia avait fait un tel cadeau à quelqu'un hein ? - Jamais j'espère… - Mais bon, c'était dans le style Hoopa ça, c'était dur à imiter. Quoi qu'il en soit, Axel n'avait pas perdu de temps pour tenter de profiter de son cadeau. Sous le regard… Assez dépité d'Opal, il fallait bien le dire, le rouquin tenta une approche pas discrète ni subtil pour un sou. Ok… Il avait déjà réussi à séduire une femme ce type ou bien ? Cette technique de drague, c'était tout de même un coup à rester puceau toute sa vie hein, elle espérait donc pour lui qu'il n'agissait pas toujours de la sorte… Sinon tant pis pour sa pomme hein. Mais lorsqu'il alla tripoter la poitrine de la jeune femme t qu'il se mangea une claque, amplement mérité, la légendaire ne pu s'empêcher de se claquer à son tour le front et de lever les yeux au ciel tandis que la femme s'en aller furieuse.

« Nom d'un Giratina en guimauve…  T'es vraiment nul avec les femmes mon gars. »

Ah non mais… Elle ne savait même pas que ça existait un naze à ce point en drague la pauvre, mais bon… Il fallait de tout pour faire un monde hein. C'était bien la peine de s'être débrouillé pour lui trouver une femme potable s'il ne savait même pas quoi en faire. Opal était dépité par son serviteur, mais bon. Elle n'allait sûrement pas courir après la demoiselle hein, s'il n'était pas capable de garder son cadeau, c'était son problème à lui, pas le sien. Du coup ? La légendaire s'était contenter de tapoter l'épaule du rouquin qui se consolait avec son or. La tête, elle ne pouvait pas l'atteindre après tout. Déjà l'épaule, la pointe des pieds aidait bien… Mais bon, apparemment, monsieur se questionnait sur l'endroit d'où sortait l'or. Vrai que les humains aimait ça l'or… Et Opal aussi. C'était peut-être ce qu'elle représenter en réalité. Le désir de l'homme de posséder les plus belles richesses et de les garder pour lui seul… En tout cas, elle avait haussé les épaules, peu décidé à assumer la responsabilité de l'échec de son cadeau.

« Comment ça en toc ? Il était parfait mon cadeau, c'est toi qui ne sait pas t'y prendre. Et puis… Les femmes d'aujourd'hui sont compliqué aussi, elles ne se considèrent plus comme des objets. J'avais oublié ce détail. »

Féministe en force on vous dit… Quoi que. Mais bon, Opal ne se considéré pas vraiment comme une femme de toute façon, donc on pouvait comprendre qu'elle ne soit pas vraiment compatissante. Elle était au dessus, à part, la plus mieux du top quoi !… Ok c'était beaucoup.

« Mais où je trouve ça ?… L'or tu veux dire ? C'est à moi voyons ! Au début, je m'en servait pour payer, mais les gens faisaient une drôle de tête… Ils se jetaient dessus ou m'accusaient d'avoir de fausses pièces. Du coup ben, je ne paye plus et ce que j'ai s'accumule. Je suis gentille, je t'en fais profiter ! »

Oui, il en avait de la chance, hein ? Lui serait sans doute plus malin et irait faire échanger cela contre de vrais pokédollards. Mais bon, Opal suivre le cours de la monnaie actuelle, c'était peut-être un peu trop demander hein. C'était aux autres d'y faire attention selon elle, voilà tout. Quoi qu'il en soit, tant d'aventure, ça donnait soif. La jeune femme tapota donc le bras du rouquin avec une nouvelle demande pour lui… Il devait en avoir l'habitude à force.

« Bon, j'ai soif. Trouve moi quelque chose à boire. Merci. »

Et s'il te plaît ? Oh, fallait pas pousser hein, déjà, il y avait un merci… Même s'il supposait un peu qu'il allait forcément le faire hein. Mais c'était le rôle de son serviteur… Non ?


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]   
Revenir en haut Aller en bas
 
T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» T'allais bosser ?... Ah ah ah, loupé ~ [pv Mimi !]
» Chtite retouche loupée
» Pas motivé pour bosser ?
» "j’allais dire prends-moi, tu m’as dis va-t-en." - mardi 25 septembre, 2h45
» Bosser c'est bien, papoter, c'est mieux [PV Solenn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Hoenn :: Atalanopolis-