Partagez | 
 

 « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Dim 6 Mar - 4:07
« Shall I give you dis pear ? »

     Allez savoir pourquoi, Izumi avait décidé que partir vers l'ouest après avoir quitté Fort-Vanitas était une bonne idée. Généralement, quand on part en voyage, non, en aventure, on évite de partir du côté plus ou moins inutile, non ? Parce que là, clairement, partir de ce côté là servait absolument à rien. Elle pouvait directement aller à la capitale en partant vers l'est, bordel !
… Ahem, ce n'est pas vraiment le sujet, n'est-ce pas ?

Donc. La miss se trouvait actuellement sur une route menant à Relifac-le-Haut (drôle de nom), marchant bien calmement, sautillant, même, tout en regardant un bloc note enregistré dans sa pokémontre. Ça fait vraiment tout, ces trucs là. Téléphone, montre, bloc note... Ici, le texte était en fait une liste de lieux intéressants conseillés par ses amis de l'école de dresseurs.

En fait, être dresseur, c'était un peu comme être touriste professionnel... Sauf que parfois, quand t'as une équipe, bah tu fait des combats avec d'autres gens. Attendez, ils font quoi les dresseurs pendant ce temps là, au fait ? C'était pas vraiment expliqué, ça, à l'école... … Ils se tapent dessus ? Non ? C'est pas ça ? Heh, pas grave.
Remarquez, cette idée était assez drôle. Imaginez des hybrides en pleins milieu de combats super classes et à côté, deux pauvres humains en train de se tirer les cheveux et autres trucs débiles...
Oui, bon, non, ça faisait plus pitié qu'autre chose.

Izumi remarqua des enfants en train de jouer au ballon en plein milieu de la route. Ils ne savaient pas que c'était dangereux, ça ? Pwah, ça ne regardait pas vraiment la jeune fille, tout ça, de toute façons. Même si elle ne voulait pas vraiment assister à un accident... Mais cette route était étrangement assez calme, et ces enfants étaient sûrement de la région. Ils savaient ce qu'ils faisaient.

… Enfin, normalement. Apparemment, un d'eux ne le savait pas. Ou plutôt, elle ne connaissait pas sa force. Une petite fille, plus petite que Kallisto, venait de shooter, semblerait-il, de toute ses forces dans la direction générale des arbres. Alors, soit elle ne savait pas viser, soit elle était en colère, soit c'était celle qui aimait détruire le fun des autres. Ou bien un mélange des trois. C'était possible, ça.
N'empêche que maintenant, certains enfants étaient en train de hurler et de pleurer, pendant que d'autres essayaient de sortir leur balle des branches d'un arbre.

Arrivant là où les enfants étaient, la demoiselle regarda où était coincé le ballon. C'était pas bien haut, mais assez pour poser problèmes aux gamins, semblerait. Aucun d'eux ne savait grimper aux arbres ? Qu'est-ce qu'on leur apprenait, à ces enfants, à l'école ?! C'est important de savoir grimper aux arbres ! Comme ça, on peut se cacher quand on est poursuivi par des gens étranges, ou on peut trouver à manger, voir même avoir un abris pour la nuit !
… Oui, bon, c'était plus ce qu'on avait appris à la promo d'Izumi à l'école qui faisait peur.

- Vous avez besoin d'aide ? Demanda alors la dresseuse, décidant de faire sa bonne action du jour.
- Ah, on veut bien !

Celui qui venait de répondre semblait être le plus âgé du lot, et sûrement le plus responsable, aussi. Il tenait contre lui deux enfants plus jeunes semblants particulièrement triste de ne plus pouvoir jouer. Bah, au moins ça allait permettre à la demoiselle de savoir si elle savait toujours grimper.

S'approchant de l'espèce de plante géante, là, elle chercha où placer ses pieds et ses mains pour atteindre sans problèmes la branche convoitée. Plaçant son pied gauche dans un trou présent dans le tronc et agrippant les branches les plus basses, la jeune Kagome se hissa en hauteur, montant progressivement. Elle avait de la chance, en fait, cet arbre avait pleins de prises faciles. Elle était même déjà à la bonne hauteur pour attraper le ballon. Sérieusement, ces enfants auraient pu le faire eux-même...
Remarquant que la branche était assez large, elle décida d'aller s’asseoir dessus, puis elle attrapa la balle et la lança aux gamins présents.

- Eeet voilà ! Ça, c'est fait~ !

Elle eut droit, comme réponse, à une magnifique harmonie de « merci ». Ah, cette phrase est poétique. Un peu trop même. Enfin bref, la miss, toujours perchée sur sa branche, regarda les enfants partir en courant vers la ville. Trop d'aventure en une journée ?

Bon, sa bonne action de la journée était faite. Il était temps de redescendre pour aller en ville à son tour...

Oui mais bon, si tout se passait comme prévu, ça ne serait pas drôle. Et cette histoire ne serait même pas écrite, en fait, si c'était parfait. Ceci était donc la raison principale pour laquelle Izumi était... Réellement coincée sur sa branche. Oui, elle était assez douée en escalade, ça faisait parti du programme scolaire en même temps, mais... Elle n'était pas vraiment très douée pour redescendre. Et ouais. Tout le monde a ses défauts, vous savez.
Bon, qu'est-ce qu'elle devait faire, maintenant ? Sauter ? La connaissant, elle allait se casser quelque chose si elle faisait ça, même si elle n'était pas vraiment en hauteur. Elle aurait mieux fait de chercher un bâton pour faire tomber la balle, franchement... Ou bien de porter un des enfants sur ses épaules.

Raaah, et maintenant elle avait besoin de ses médicaments. C'est malin, ça ! Vu comment elle était assise, elle ne pouvait pas vraiment faire tourner son sac pour chercher dedans (la dernière fois qu'elle avait fait ça, elle s'était brûlée les jambes à cause de la friction du tissus... Et elle était même pas assise de la même façons, en plus.), alors elle chercha à l'aveugle pour attraper sa gourde d'eau et ses médicaments. Le flacon de médocs, c'était le plus simple à attraper. Il était mis de façons à ce qu'il soit facile et rapide à chopper en cas d'urgence. Par contre, la gourde elle... elle lui glissa des doigts deux secondes après avoir été sortie. Insortable, cette petite.
Franchement, prendre son cachet sans eau était impensable pour Izumi. S'il y avait bien une chose qui ralentissait sa prise, c'était ça. On lui avait raconté quand elle avait commencé son traitement, à ses onze ans, que prendre des médicaments sans eau pouvait, à long terme, créer un trou dans la gorge d'une personne. On lui avait même montré des images, histoire de traumatiser la pauvre petite fille stressée qu'elle était à l'époque. Elle n'avait jamais cherché à voir si c'était vrai, cette histoire, au final. (En même temps, comprenez la, c'est assez flippant et gore comme truc.)

Kallisto avait, au final, rien de mieux à faire que de fixer sa gourde, tombée dans l'herbe, puis ses cachets. Ils auraient dû les colorer, ces médicaments. Ça aurait été plus beau, franchement. Ceux qu'elle prenait actuellement étaient sûrement ses préférés, même si c'était étrange à dire. C'était des comprimés ovales dragéifiés blancs, histoire de ne pas laisser un goût atroce dans la bouche des malades. Ils étaient assez forts, pour son âge, les médecins avaient hésité à les lui prescrire, mais elle se sentait plus... à l'aise, avec ceux là. Elle sentait moins le besoin d'en prendre tout le temps pour avoir un effet, elle respectait même presque complètement le nombre de prises indiquées par son docteur ! Oui, parce que ce n'était pas vraiment le cas pour les deuxièmes qu'elle avait eut... Ceux-là... C'était l'anarchie, la prise. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle s'était retrouvé avec des trucs pareils à son âge.

Enfin, bref, c'était pas vraiment le moment de parler de quelle forme et quelle couleur ont ses médicaments.

- Huuuum... Quelqu'un peut m'aider … ? … … A l'aide … ? ?

Regardant autour d'elle, la demoiselle ne remarqua personne. Elle était bloquée sur une branche, n'avait plus d'eau, ne pouvait donc pas prendre ses cachets, et en plus elle était seule ?!

Et merde.



Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Jeu 10 Mar - 23:08

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
C'est à Kalos que Shin était de passage, il était venu dans la région, accompagné de sa dresseuse fraîchement pêchée -oui, on pêche les dresseuses voilà c'est nouveau, je viens de l'apprendre maintenant tu l’apprends toi aussi- qu'il était donc installé. Non loin d'une petite ville dont il avait en fait retenu le nom de travers, comme toujours. Y avait une histoire de Fort, le genre de truc où y a plein de gens qui vont les voir, puis y a un château pas loin, dans ses souvenirs. Kanon en parlait, mais faut avouer que ce genre de chose Shin n'y faisait pas forcément très attention, enfin depuis le temps, le jeune homme avait eut le temps de le parcourir le monde. Sous forme de Dragon, ou maintenant sous forme hybride, il pouvait visiter des villes, et il l'avait fait souvent, et continue parfois. Mais l'avantage, c'est qu'une ville c'est vivant et sa bouche, un château, c'est un peu toujours le même, peu importe dans combien de temps on revient. Les pierres que les mortels posent sont bien la seule chose qui reste d'eux en fait de leur passage sur terre. Du coup, il avait laisser sa dresseuse faire sa petite vie avec le reste de l'équipe, de toute façon, ce n'était pas nouveau Shin ne restait jamais proche d'elle tout le temps, il avait ce besoin de partir, de s'évader, d'un côté, cela permettait au Légendaire de garder cette liberté qu'il avait toujours côtoyé durant ces millénaires de vie. Tout comme cela lui permettait de mettre un peu de distance entre lui et la mortelle qu'il avait décidé de suivre par caprice, ou attachement, il n'en savait trop rien au final c'était un peu pareil pour lui. Du moins c'est-ce qu'il pensait. Mais point de mauvaises pensées pour aujourd'hui, il était loin de tirer une tête d'enterrement. La preuve il avait trouvé de quoi le combler en ville. Une boisson ! Si si je te jure, sucré et tout même que, un vrai bonheur. Se dorant la pilule au soleil sur le bord du fleuve qui passait non loin, autant dire qu'il était la preuve incarné que parfois un légendaire, ben ça fout pas grand-chose de ses journées. Que voulez-vous qu'il fasse aussi ? Travailler sur la Réalité ? Waouh... Se trouver un vrai boulot peut-être comme certain ? Mouais. Suffit de le regarder trente seconde pour savoir qu'il s'ennuierait au bout de moins d'une semaine de travail. Déjà qu'il avait du mal à rester dans les même endroits plusieurs jours de suite quand il s'y mettait, alors le fait bosser pendant des mois dans un même endroit, avec des horaires et tout, même pas la peine d'y penser. De toute façon le bougre avait toujours eut de quoi s'en sortir sans le faire, donc bon.

Du coup ainsi couché qu'il pensait passer un bout de journée. Peut-être avait-il pour passion de chercher à se faire un bronzage mais étrangement il avait beau passer du temps à lézarder au soleil elle restait toujours aussi blanche. On peut dire qu'avec ses cheveux en prime c'était en fait pas étonnant de voir qu'un homme s'était arrêté pour le réveiller. Il faut pas rester comme ça en plein soleil, avec votre reçu vous allez prendre te sacré coup qu'il disait. Ben ouais mais non il n'avait jamais eut de soucis. L'eau c'est pas très cool. Mais la chaleur si. Elle ne lui faisait aucun effet. Faut dire que pour quelqu'un maîtrisant les flammes bleu se brûler la peau avec quelques rayons ce serait carrément la honte. C'est donc pourquoi il avait alors affirmé avec le sourire qu'il allait faire attention avant de se recoucher. C'est beau de se sentir écouté. Sa deuxième moitié de sieste ne dura pas longtemps puisque des voix je réveillèrent, mais c'est une tradition de la région ou quoi ?

« Eh ! Mais pourquoi ça hurle comme ça ? C'est l'heure de la sieste ! »

Et il se redressa en croisant les bras. Son pseudo mécontentement passa aussi vite qu'il était apparu en remarquant qu'il s'agissait juste d'enfant avec une balle en train de rentrer. Ah juste ça ? De toute façon ils s'étaient rapidement excusé lorsqu'il avait haussé le ton. OK OK. Il était temps de bouger. Et non sans s’étirer comme le flemmard qu'il était avant de sauter sur ses jambes. Allez disons qu'il remonterait jusqu'à la mer aujourd'hui il avait envie voilà. Enfin c'était son programme qui se résumait à rien faire jusqu'à ce qu'une voix lui parvienne aux oreilles. De l'aide ? Quelqu'un demandait de l'aide comme dans les films ? Se détournant de la route pour arriver d'un pas plus pressé vers la provenance de la voix. Le jeune homme blanc resta alors planté devant un arbre. La tête levé, il donnait l'impression de fixer bêtement un oiseau. Ou alors un fruit vu son attitude mais non. Il y avait une demoiselle dedans. Bah elle y faisait quoi ? Il ne tarda pas à le demander d'ailleurs. C'est donc tout naturellement qu'il demanda.

« Bah. Tu fais quoi là-haut ? Tu veux plus descendre ? »

Bien sûr que non. L'idée que la personne puisse être coincé ne lui effleura même pas l'esprit. C'est facile de monter et descendre d'un arbre. Encore plus quand on sait voler. Ah oui c'est vrai. Beaucoup d'êtres sont cloués au sol. Pas pratique quand même, c'est mal fichu c'est pour ça qu'il n'y pense pas parfois. Du coup c'est au bout de quelques secondes de réflexion qu'il percuta et finalement, déploya ses grandes ailes à plumes blanches pour sauter et se retrouver alors à planer à quelques mètres au dessus du sol, juste à la hauteur de la jeune fille.

« Attend mais... T'es coincé en fait ? Comme t'as fait ? T'as bien réussit à grimper là pourtant ! Sauf si c'est quelqu'un qui t'as déposé là... Enfin qu'importe. »

Tendant la main dans sa direction avec son grand sourire adorable dont il avait le secret, Reshiram semblait décidément bien à l'aise.


« Tu veux de l'aide ? »

Il n'est pas difficile, au moins avec lui, c'est normal de s'arrêter pour aider une demoiselle. Nan vraiment, faut pas se demander pourquoi il avait trouvé une dresseuse, si au final il s'arrêter pour aider toutes celles qu'il croise... Mais bon, quand on est immortel et pas de boulot, je suppose qu'on a le temps pour ce genre de chose et qu'il faut bien s'occuper un peu ?

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Sam 12 Mar - 22:26
« Shall I give you dis pear ? »

     Elle aurait dû prendre des livres. Ou n'importe quelle chose pour s'occuper. Mais Izumi n'avait pas vraiment prévu de finir coincée dans un arbre quand elle a fait son sac, ah ça non. Regarder ses médicaments l'avait vite ennuyé, aussi... Donc elle fixait actuellement la vue. C'était assez joli, en fait, ce mélange de couleurs, de zones d'ombre et de lumière... Elle avait presque envie de prendre le tout en photo. Mais elle n'avait rien pour prendre des clichés, c'est ballot ça.

Enfin bref.

Entendant du bruit plus bas, la demoiselle baissa la tête pour fixer... Le nouveau venu. Oh, un jeune homme. Aux cheveux blancs. … Aussi jeune et déjà des cheveux blancs ? Eh bah. Soit il stressait énormément, soit il n'était pas vraiment humain … ? La demoiselle regarda l'inconnu lever la tête dans sa direction. L'avait-il entendu ?

- Bah, tu fais quoi là-haut ? Tu veux plus descendre ?

… Okay. Soit il l'avait pas entendu et l'avait juste vu, soit il savait qu'elle avait appelé à l'aide et était un peu (beaucoup) débile sur les bords.

- Nooon, tu vois, j'ai décidé de passer ma vie dans cet arbre. Il est beau, tu trouve pas ?

Bon, un peu trop de sarcasme, peut-être ? Pas vraiment le meilleur moyen de parler à un inconnu, hein. Mais fallait avouer qu'il l'avait un peu cherché, quand même ! Kallisto le fixait donc, se demandant sur quel genre de personne elle était tomb- Oh, des ailes. Blanches, grandes, avec pleins de plumes. C'était donc réellement un hybride ! Au moins, ça expliquait un peu mieux la couleur des cheveux. (Même si la miss n'était pas vraiment mieux. Des cheveux -plus ou moins- rouges. Chez une humaine ? Quelle idée.) Penchant la tête sur le côté, elle chercha mentalement quel pokémon il pouvait être… …
Sauf qu'elle abandonna rapidement, en fait. C'était pas vraiment le moment de chercher à quelle espèce il appartenait, ce gars ailé.

- Attend mais... T'es coincée en fait ? Comment t'as fait ? T'as bien réussit à grimper là pourtant ! Sauf si c'est quelqu'un qui t'as déposé là... Enfin qu'importe.

- Ouais, c'est exactement ça. Un gars m'a vu, s'est dit « Tiens, je vais la déposer dans un arbre celle-là », puis il est partit. Non, plus sérieusement, j'ai grimpé pour décoincer le ballon d'une bande d'enfant, et à la place c'est moi qui suis coincée là. … Je... Suis pas douée pour redescendre.

Okay, beaucoup trop de sarcasme. Mais c'est que ça commençait à être réellement chiant d'être bloquée là dedans.
Vraiment, c'était quoi cet arbre ? Il fallait absolument qu'une chose y soit coincé ou quoi ? Comme dans les jeux d'horreur où on peut partir seulement si on prends la place de quelqu'un d'autre... ? Non, mais non ! Elle ne voulait vraiment pas passer toute sa vie là ! Elle avait pleins de lieux à visiter, pleins de gens à rencontrer, pleins d'aventures à vivre... Et pleins de nourriture à goûter, aussi. On visite surtout un pays grâce à leurs spécialités culinaires en fait.  Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua la main tendue du jeune homme que lorsque celui-ci parla. Enfin, vers la fin de sa phrase. Mais la demoiselle en avait entendu assez pour comprendre ce qu'il avait dit.

Hochant la tête, elle tendit également un de ses bras vers lui. Pas de chance, il manquait une bonne vingtaine de centimètres pour pouvoir juste attraper sa main directement. Remarquez, c'était pas bien grave ça, Izumi n'allait pas juste attendre qu'il se décide à se rapprocher un peu, nope. Alors elle s'agenouilla sur la branche et, poussant avec ses jambes, se propulsa légèrement vers l'inconnu volant.
Sauter d'un arbre pour retourner sur le sol ? Noooon. Se propulser dans le vide pour attraper le bras d'un homme volant ? Ouais, pas de problèmes ! Sérieusement, elle devrait réfléchir plus, la miss.

Elle attrapa alors sa main en plein vol, puis s'agrippa à son épaule, essayant au passage de pas lui briser le bras. C'est pas vraiment la meilleur chose à faire à quelqu'un qui venait de vous sauver.
Donc, c'était ça, voler, ne plus être sur le sol mais ne pas tomber ? Huh. Assez étrange comme sensation. N'empêche qu'elle avait une des ailes vraiment pas loin de sa tête, là… Non, pas toucher. Non, il faut résister ces réflexes tellement humains. Mais... Mais... Les plumes ont l'air si douce... MAIS NON. On ne touche pas !

Veuillez nous excuser, un conflit mental vient d'éclater dans le cerveau d'Izumi. Nous faisons tout notre possible pour tout réparer rapidement.

Ahem. Donc. De retour sur le plancher des vaches, la jeune Kagome se mit immédiatement à chercher sa gourde, la retrouvant rapidement non loin de l'arbre qu'elle venait de quitter. Elle tourna alors son sac pour ranger tout ce qu'elle avait sorti. Prendre son médicament pouvait bien attendre cinq petite minutes, non ? Normalement, oui. Enfin, si elle arrivait à résister. Elle se tourna alors vers l'hybride, et, souriante, lui parla :

- Merci beaucoup de m'avoir aider ! Hum, si tu veux, pour te remercier, je peux... Te payer un truc ? Il y a un café dans la ville là-bas... Elle tendit alors la main dans la direction générale de ladite ville. Une amie m'en a parlé, il sont connus pour leurs gaufres apparemment, et j'avais prévu d'y aller de toute façons... Et je sonne comme ces gars dans les boites de nuit qui proposent de payer un verre aux filles. Désolée. C'était pas le but.

Oui, bon, certes. Elle parlait pour rien dire, là. Mais comprenez là, elle venait tout juste de passer en mode super sarcastique avant, et essaye donc de faire en sorte de ne pas laisser une première impression trop négative... Remarquez, proposer de payer un truc à manger juste après, c'est pas vraiment une bonne idée, aussi. Gah, un jour elle va finir morte dans une ruelle, cette petite, à force de parler comme ça sans réfléchir.

Attendant la réponse du jeune homme, elle se dépoussiéra rapidement. Pas vraiment envie de parler avec quelqu'un puis d'aller en ville avec pleins de saletés de collées sur les vêtements, franchement.




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Sam 19 Mar - 22:52

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Une fille dans un arbre qui demande de l'aide. Voyons, même le plus idiot des idiots pourrait alors deviner qu'il s'agit d'une pauvre demoiselle qui cherche quelqu'un ayant la bonté et la possibilité de la faire descendre non ? Pas besoin d'avoir faire des études supérieurs. Mais non, Shin posait parfois des questions un peu bête, et ce avec une naiveté presque affligeante qu'il était capable de les sortir. Comment peut-on être coincés dans un arbre ? Pas possible. Il suffit de sauter ou de voler. Quand bien même tous le monde n'est pas forcément capable de le faire, mais après tout, si on arrive à monter, c'est certainement qu'on sait descendre non ? Visiblement pas. Sacré Shin. Mais le mieux était certainement l'ironie que la jeune fille employa pour lui répondre, le poussant à la regarder un instant comme se demandant si elle était sérieuse ou non. Si c'était le cas, elle n'avait pas besoin de lui alors non ? Heureusement qu'il l'avait écouté jusqu'au bout la pauvre. Parce que mis à part l'ironie, elle avait quand même daigner lâcher la vérité, à savoir qu'elle était bel et bien monté toute seule la haut, mais qu'elle était incapable de redescendre. Eh bien ça alors, voilà qui est bizarre, mais il allait l'aider ! Il n'avait put s'empêcher de lâcher avec un sourire en guise de réponse.

« Aaaah, j'ai cru que t'avais pas besoin d'aide à force, mais finalement, heureusement que je suis là ! »

Dire que cet type était un Légendaire. Faut pas chercher pourquoi il faisait pas crédible. C'est plus simple de jouer les tête de nœuds, on s'en méfie moins et surtout il est capable de tout prendre avec une légèreté affligeante. C'est certainement mieux ainsi pour ne pas se retrouver avec le poids de la dure réalité sur les épaules. Être capable de s'amuser d'un rien, comme de trouver sympathique comme activité d'aider d'une humaine dans un arbre. Parce que oui, il avait directement sentit qu'elle en était une, depuis toujours, Reshiram savait fait la différence entre eux, autant il était plus forcément capable de différencier les espèces d'hybrides de nos jours, mais un humains et un hybrides restent totalement différents, un peu marrant en fait quand on sait que maintenant la différence peut ne presque plus se voir. Mais cela ne faisait aucune différence à ses yeux, après tout il était plutôt du genre sociable à aimer faire des nouvelles rencontres. Sa vie serait bien triste sans ces dernières, il ne pouvait plus se contenter de vivre en ermite dans son coin, ce temps était finit, et fallait s'y faire... Mais revenons à quelque chose de plus positif. Tient. En tendant gentiment la main dans sa direction et tant qu'à faire en affichant un sourire, voilà qui est plus sympathique, il fera moins étrange.

S'attendant certainement à soit des paroles, ou alors à une main timidement tendu, allez savoir, mais au final, ce ne fut ni l'un ni l'autre. Puisqu'au final c'est une fille qui lui sauta littéralement dessus. Se retrouvant alors suspendu dans la vide, accroché seulement par la force des muscles du jeune homme qui sentit alors le poids sur son bras soudainement se faire sentir, tandis que ses ailes surprises se mirent à accélérer le battement pour ne pas tomber comme une mouche. Il en était capable, Shin était capable de porter des charges bien plus lourdes que son apparence semble le suggérer, pourtant, faut avouer que la surprise ne l'aidait pas tellement pour bien se réceptionner. Du coup ? Il dut tenir bon pendant plusieurs seconde, l'air visiblement surpris, les yeux écarquillés en essayant de retrouver la stabilité qu'il possédait avant de se retrouver avec un poids.

« Waaaaaaaaaaah ! »

Avait-il lâché par réflexe avant de finalement réussir à entamer une descente douce comme il se devait et de souffler maintenant qu'il était au sol. Pfiou. Eh bien. Il ne comprenait décidément pas le soucis de descendre d'un arbre si au final elle pouvait se jeter sur lui comme ça sans avoir peur. Reprenant son souffle, il en ria légèrement.

« Woh. Ben dis donc ! Quel était le soucis de descendre si tu peux sauter comme ça dans le vie en comptant simplement sur la main d'un inconnu ? »

Il posait des questions cons mais parfois, peut-être pas tant que ça non ? Quoiqu'il en soit, il n'allait de toute façon pas refuser une invitation à manger, ce jeune homme et un ventre sur patte, grand amateur de la cuisine humaine depuis qu'il la connaît faut avouer. Chouette invention qu'est la cuisine vraiment. Même s'il ne comprit pas des masses la référence à la boite de nuit... Je vous laisse imaginer que c'est tout sauf le genre d'endroit qu'il fréquente et que donc... Il tentait d'imaginer la chose dans son esprit.

« Heu... Je ne suis pas une fille... Souffla-t-il, assez peu convaincu lui même de ce qu'il avançait. Mais je ne vais pas refuser une invitation de ce genre ! Je suis partant ! Mais avant. La moindre des choses ! Tu peux m'appeler Shin ! Tu faisais quoi par ici sans être indiscret ? »

Eh oui. Il n'est pas bête, loin de là, Shin possède une connaissance du monde et de son fonctionnement qui dépasse ce qu'on pourrait imaginer. Sur l'histoire, les hybrides et les légendaires. Mais monsieur semble avoir quelque lacunes sur le monde des humains... Cela faisait quatre vingt ans qui le côtoyait et autant vous dire qu'il était loin d'en avoir fait le tour. En tout cas, cette non-connaissance ne l'empêchait pas de légèrement voltiger autours d'elle, la regardant alors d'un air curieux. Cette fille lui rappelait sa dresseuse, Kanon. Mais en rouge, et avec plus de témérité certainement. C'est marrant. Les mortels sont tellement divertissants, c'est bien pour ça qu'il les apprécie.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Lun 21 Mar - 2:11
« Shall I give you dis pear ? »

     Oui, bon, sérieusement, Izumi n'avait pas du tout réfléchit. C'était un de ses défauts ça en fait, réfléchir trop ou bien pas du tout. Certains vous dirons sûrement que ça fait parti de son charme, mais... Faut pas les écouter, ceux-là, ils sont idiots. Vraiment, depuis quand c'est charmant, une personne ne réfléchissant pas assez ?!
Enfin bref, on s'en fiche un peu de tout ça, là.

-Je... J'ai pas réfléchis. Elle détourna alors les yeux, évitant de regarder l'inconnu. Et puis bon, je suis loin d'être lourde, alors je me suis dit... Voilà quoi. Enfin, non, je ne me le suis pas dit sur le coup, mais après. Elle se mit alors à se frotter la nuque, évitant toujours le contact visuel. Et je me connais, je me serais blessée ou cassée un truc si j'avais simplement sauté de l'arbre...

Au cas où son langage corporel n'était pas suffisant pour que vous compreniez : elle était tout simplement gênée. C'était assez compréhensible, en fait. Elle venait littéralement de se jeter sur quelqu'un, après tout ! Qu'est-ce qu'elle aurait fait s'il l'avait repoussé ou ce genre de truc, par surprise, hein ?! … Oui, la bonne réponse est bien « s'écraser sur le sol comme la pauvre petite idiote qu'elle est, là, tout de suite. »
Faisant légèrement la moue d'avoir dû avouer ces détails, la demoiselle se demandait si le jeune homme allait finir par se moquer d'elle. C'est vrai quoi, beaucoup de gens n'hésiteraient pas à rire d'elle, après avoir entendu tout ça... Au final, ses pensées l'avaient un peu déconnecté de la réalité.

C'est pourquoi elle ne pu s'empêcher de se mettre à rire après avoir entendu l'hybride parler. Il avait l'air si peu convaincu de ce qu'il disait que ça en devenait comique. Plaçant sa main droite devant sa bouche, comme pour cacher son rire, la miss le regarda puis se remit à parler.

- Ah, j'avais bien compris ça, monsieur l'hybride~ ! Et au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je ne suis pas vraiment un homme.

Elle se désigna alors vaguement d'un geste de la main, avant de continuer de s'exprimer :

- Shin, huh ? Moi, c'est Izumi, ravie de faire ta connaissance. Et vraiment, merci de m'avoir aidé. Lui souriant, elle pencha alors la tête sur le côté tout en le regardant voltiger autour d'elle. Ce que je fais ici ? Hum... En fait, j'ai quitté ma ville – Fort-Vanitas – il y a peu pour... Partir en... Aventure ?

Ouais, bon, elle n'était pas vraiment sûre de comment le formuler. Et elle ne connaissait pas son point de vue sur les dresseurs, donc elle ne savait pas vraiment si elle pouvait juste dire « Ah, je suis une dresseuse et je viens de quitter ma ville pour découvrir le monde et peut-être passer un pacte ou deux au passage. » … Bon, Kallisto ne le dirait pas comme ça, normalement.

- Et toi, une raison particulière pour ta venue ici ?

Quoi, elle avait bien le droit de lui poser la question ! Surtout qu'elle évitait celle qui la turlupinait depuis qu'elle avait vu ses ailes. Demander de quelle espèce de pokémon il descend n'est pas vraiment la meilleure question à poser après seulement, quoi, cinq minutes. Alors Izumi décida bien sagement de demander ceci à la place. Et sa question était formulée de telle manière qu'un simple « oui » ou « non » soit recevable comme réponse, histoire de lui permettre de ne pas s'attarder sur le sujet s'il ne le désirait pas. Et comme toujours, sa tête était penchée sur le côté, signe visuel qu'elle (se) demandait quelque chose.

Quelques instants plus tard, elle se tourna en direction de Relifac-le-Haut (la ville vers laquelle elle se dirigeait initialement. Le nom est toujours aussi étrange, au passage.) et avança un peu, d'un ou deux mètres, peut-être. La jeune fille arrêta alors de marcher, puis se retourna vers Shin et lui demanda, un léger sourire aux lèvres :

- Tu viens ?




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Lun 28 Mar - 23:43

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Se fait agresser par une jeune demoiselle qui vous saute dessus. Ok. Nan, il n'en a pas trop l'habitude, ou en fait il n'en savait trop rien. Mais la finalité était qu'aujourd'hui, si on lui demandait de raconter sa journée, il pourrait alors affirmer que cela était arrivé. Voilà. Il avait manqué de tomber comme une grosse enclume sur le sol parce qu'il ne s'y attendait pas ? C'est du détail voyons. Et de toute façon ce n'était pas bien grave, comme s'il pouvait en vouloir pour si peu. Du coup il ria lorsqu'elle se sentit un peu gênée et s'excusa. C'est marrant, elle semblait tellement sûre d'elle lorsqu'elle avait sauté de sa branche pour s'accrocher à lui, qu'il n'aurait pas cru qu'elle s'excuserait pour si peu. Ou alors Shin avait vraiment une drôle de vision des chose qui le rendait alors trop conciliant face à tout. Ouais, c'est pas improbable, en fait il faut se lever tôt pour le vexer ou espérer le mettre mal à l'aise ce type (enfin faites une déclaration d'amour sincère et ça pourrait éventuellement arriver), mais non, rien n'est grâce dans la vie. Y a part mort d'homme, ou alors mort de demoiselle, allez savoir... Ni de Légendaire. Alors c'est encore mieux ! Imaginez donc. Reshiram qui meurt en voulant sortir une jeune dresseuse qui était coincé dans un arbre, meilleure mort au monde. Mais bon, puisqu'il n'y a pas de casse autant en rire ! Du coup ? Ben on sourit jeune homme et mieux que ça, sans donner l'impression de se moquer merci.

« Mais t'en fais pas c'est pas un drame ! »

Rien n'est un drame pour lui. Tout est comme ça, il est l'hybride de la réalité, et a la faculté monstre de tout prendre comme ça vient sans chercher à savoir si c'est forcément bien ou pas bien. Il estime que c'est mieux pour lui de voir ainsi. Après. C'est tout une histoire pour une histoire de fille dans un arbre...

Du coup ? Eh bien, pourquoi ne pas accepter quand même cette invitation ? Comme s'il allait refuser de toute façon. Même si faut avouer que le coup de boite de nuit et de fille et garçon, y avait de quoi rendre dubitatif le pauvre Légendaire qui avait parfois tendance à tout pendre au pied de la lettre. Un peu bizarre pour un comique comme lui. Du coup il en ria, oui une nouvelle fois, comme quoi faut pas grand chose pour le faire rire le pauvre.

« Aaah tu m'aurais dis le contraire c'est que je me serais posé des question ! »

Pourtant, il existe des femmes qui veulent être homme et inversement et.. Oh. Ne prenons pas d'avantage la peine d'essayer d'expliquer les envies étranges des uns et de autres, déjà Shin avait assimilé la différence entre les deux sexes c'était déjà pas mal. En tant qu'ancien asexué, il avait longtemps compris en quoi une femme ne pouvait pas forcément agir différemment d'un homme et inversement... Bon les présentations. Izumi ? Eh bien enchanté ! S'étant alors posé sur le sol face à elle, il regarda en direction de Fort-Vanitas, ville d'où elle venait apparemment. Était-elle donc native d'ici ? Penchant légèrement la tête sur le côté, il se décidé à tout dire d'un coup, ses propres interrogations et ses réponses. En espérant que la jeune fille n'ait rien contre les bavards comme lui en fait...

« Enchaaanté Izumi ! Tu es native de Fort-Vanitas ? Je viens pas souvent ici, mais j'ai déjà vu plein de fois les constructions du coin ! »

Et encore plein de fois et presque un euphémisme, mais inutile de rentrer dans les détails je suppose. Se décidant à lui emboîter le pas en hochant la tête, marchant presque en sautillant, comme s'il était un enfant de très bonne humeur, de toute façon il l'était presque tout le temps sous cette forme.

« Et non aucune ! En fait j'avoue pas faire grand chose de mes journées. Alors je faisais une sieste dans le coin, jusqu'à ce que je t'entende appeler à l'aide et me voilà ! Du coup ça m'occupe la journée. »

Ouais voilà, il va voir les gens pour s'occuper, c'est exactement ça son métier. Shin n'était pas un Légendaire des mieux intégré à la société humaine, il était un squatteur, et un glandeur professionnel, et ne comptait visiblement pas se sédentariser ni se trouver un travail. Comme s'il avait la tête à faire ça franchement, il est déjà difficile de le tenir en place habituellement alors lui coller un travail et des horaires à respecter.

« Tu es donc... Comme. Kanon ? Avant de se dire que Kanon elle devait pas connaître. Tu es une dresseuse ? Alors tu dois sortir de.. heu. L'école c'est ça ? Je te souhaite plein de courage pour ta nouvelle vie alors Izu ! T'as une idée de quels hybrides tu aimerais avoir à tes côtés ? »

Fit-il alors en lui attrapant la main pour se mettre à la secouer de façon vive pendant qu'il marchait à ses côtés. Tournant alors la tête vers l'horizon, le regard bleuté de l'hybride se rendit alors compte qu'il y avait une.. espèce de montagne à traverser pour se rendre à la ville qui se trouvait en contre-bas derrière. Boh. Il n'était jamais friand des traversés sous terre ou autre. Et faut avouer qu'en tant que flemmard il était bien content de savoir volé du coup. Il eut un regard malicieux envers sa partenaire et.. l'attrapa par la taille pour décoller vite fait bien fait avec elle. Telle une fusée. Ses ailes projetant des éclats de brasiers derrières lui, c'est à une vitesse plus que rapide qu'il survola la distance à parcourir avec le sourire jusqu'au oreille. Avant de descendre alors en direction de la ville.

« Et voilà ! Mademoiselle est arrivé ! »

La capacité vol était bien pratique, cela lui faisait bizarre au début d'avoir des ailes et un corps si petit, mais au final, il se débrouillait bien. Alors ? Elle savait ce qu'elle voulait lui offrir ? Une chose est sûre, c'est que Shin n'était pas bien difficile à contenter niveau nourriture.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Lun 4 Avr - 1:26
« Shall I give you dis pear ? »

     Heureusement qu'il y avait eu plus de peur que de mal, vraiment. Qu'est-ce qu'elle aurait raconté, Izumi, si ça n'avait pas été le cas ? « Il s'est écrasé à cause de moi parce que je me suis jetée sur lui » … Oui, franchement, heureusement que ça n'a pas finit comme ça.
Bon, il venait de rire. C'était bon signe ça, ça voulait dire qu'il ne lui en voulait vraiment pas, non ? Son rire avait l'air naturel, donc bon... D'ailleurs, c'était le genre de rire que la demoiselle aimait bien entendre, ça la mettait toujours à l'aise pour une raison ou une autre. Souriante, elle décida de le laisser dire tout ce qu'il avait à dire avant (d'essayer) de répondre.
De toute façons il ne donnait pas l'impression de vouloir s'arrêter pour la laisser en placer une.  
Alors, il veut savoir si elle est native d'ici, il lui dit qu'il ne fait pas grand chose de ses journées, lui souhaite bon courage (tout en lui secouant la main) et lui demande quels genres d'hybrides elle préférerait ? Ah, pas de problème, c'est simple comme questions et tout, ça.

- Hmhm, je suis née ici, oui. J'y ai passé plus de la moitié de ma vie, même. Elle regarda alors par dessus son épaule, dans la direction de sa ville. J'ai de la chance, j'ai grandis dans une belle région, agréable et tout. Comparé aux autres, c'est même assez calme ici, si on oublie les scandales sur les stars et autre trucs du genre... Mais y'en a partout ça.

Souriante, elle continua d'avancer à un rythme ni trop lent ni trop rapide, le genre parfait pour maintenir une conversation tout en se dirigeant quelque part. Ouais, elle aime bien faire attention à ces détails là, la miss.

- Hah, et ravie d'être utile à quelque chose~ ! Elle ria, faisant allusion au fait qu'elle l'aidait au final à occuper sa journée.

Bon, qu'est-ce qu'il avait dit ensuite... Ah, oui, il lui avait demandé si elle était une dresseuse. D'ailleurs, Shin ne semblait pas... Ne pas apprécier ceux-ci. Tant mieux, Izumi n'aurait pas su quoi faire si ça avait été le cas. Sérieusement, on ne leur apprenait vraiment pas les choses vraiment utiles en cours. A quoi ça servait de connaître les anciennes formes des pokémons quand il n'y avait aucun signe qu'ils allaient un jour reprendre ces formes, hein ? Pourquoi ne pas plutôt leur enseigner des tactiques de combat ou même pour fuir, à la place ?! … Ou bien c'était juste sa promo qui était tombée sur un programme étrange, allez savoir. (Ce qui n'est pas logique. Vu le nombre de Top Dresseurs venants d'ici ou y habitants, l'école des dresseurs est sensée être plus... Pas prestigieuse, mais presque. Faut pas faire honte, vous voyez. Enfin bref, c'est pas le sujet là, retournons à nos moutons, enfin, nos jeunes gens.)

- “Kanon” ? Une de tes connaissances ? Ah, une dresseuse. Ouip, j’en suis aussi une. J’ai fini mes études il y a un an, en fait, mais j’avais pas le matériel pour partir et mes parents me trouvaient trop jeune pour vivre seule. Elle rigola alors, repensant à ses parents. Merci, je vais en avoir besoin, de courage~

Au passage, elle nota mentalement qu’il n’avait pas perdu de temps pour l’appeler par une version raccourcie de son prénom, heh. Franchement, à les voir comme ça c’est deux là, on ne dirait vraiment pas qu’ils se sont rencontrés il n’y a même pas une heure. C’est quoi ces jeunes qui deviennent immédiatement “amis” là ?! C’est... C’est pas réaliste. Enfin si. Mais non. Ahem. Donc.

- Hmmm... Quels genres d’hybrides ... ? Je sais pas trop. Je m’en fiche même un peu, à vrai dire. Je veux juste des gens sympas. C’est... Pas vraiment important, de quelle “race” de pokémons ils descendent. Dit-elle tout en faisant les guillemets avec ses mains, avant de relever la tête pour regarder le ciel. C’est peut-être naïf, mais la puissance et tout ça, je m’en fiche. Je veux juste être capable de dire fièrement, un jour, que je suis dresseuse et que les membres de mon équipe sont... Mes amis ? Elle tourna alors la tête vers Shin, lui souriant d’une manière gênée. Aah, désolée, je suis sûre que tout ce que je viens de dire sonne débile et enfantin.

Certes, Kallisto souhaite devenir Top Dresseuse, mais elle ne voulait pas arriver à en devenir une simplement en poutrant tout le monde sur son chemin. Oui, non, c’est pas le meilleur moyen pour réaliser son rêve, ça. En plus, ça ne lui correspond pas du tout. Vous imaginez, vous, une jeune fille voyageant avec comme seule arme un spray au poivre, faire partie des meilleurs grâce à la force ? Non. Le jour où elle réalisera son rêve, ce sera grâce à quelque chose d’autre. Par contre, grâce à quoi, ça, personne ne le sait.

Regardant en face d’elle, la miss remarqua l’espèce de ... euh... Montagne, en plein milieu du chemin. Ah, bien sûr, elle avait choisis de partir dans la direction la plus chiante et dangereuse pour le début de son voyage. Vraiment, elle aurait pas pu faire la chose la plus logique et partir en direction de la capitale ?! Nooon, faire la chose logique et normale, ce n’est pas une chose qu’Izumi ferait ! Rah, franchement...
Bref, elle regarda du coin de l’œil le jeune homme pour voir sa réaction, avant de repérer l’air malicieux sur le visage de celui-ci. Huh. Mauvais signe.
Vous savez, la miss commençait sérieusement à se demander si elle n’aurait pas mieux fait de rester dans son arbre ou bien tout simplement d’en sauter pour retourner sur le sol.

Donc, l’hybride l’attrapa par la taille (Hey, monsieur, vous ne vous connaissez que depuis peu de temps, c’est pas un peu trop proche niveau contacte physique ça?) avant de s’envoler avec elle. La jeune fille se figea alors, s’accrochant du mieux qu’elle pouvait au jeune homme. C’est qu’il allait vite en plus, l’idiot ! Priant pour qu’il ne la lâche pas en plein vol, la jeune Kagome se disait qu’au final, si quelqu’un devait mourir aujourd’hui, ça allait sûrement être elle. Soit par accident, soit par crise cardiaque à cause de l’autre idiot aux cheveux blancs là. Bon dieu, il devrait y avoir une loi interdisant aux gens de faire ça !

Aaah, terre ferme, planché des vaches, ce que tu as manqué à Izumi. Pour la deuxième fois de la journée, elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle préférait vraiment être au sol.
Ses jambes menaçants de lâcher sous elle à tout moment, la demoiselle se tenait toujours un peu à Shin. Ce gars là, faut pas le laisser jouer avec vos gosses en fait. (Cette phrase est très louche pour tous les québecois lisant ceci. L’auteure de ce post s’en excuse.) Lui, pour jouer à l’avion avec des enfants, il les attraperait et volerait avec eux au lieu de les tenir à bout de bras au dessus de lui, la miss en était certaine.

- Euh, prochaine fois que tu décide de faire ça... Préviens avant.

Soupirant, elle s’éloigna un peu de lui, afin de s’étirer un peu. Elle sentait à peine ses jambes et ses bras, à cause de la peur et tout ça. Vous savez quoi, au final, la demoiselle se disait que devenir forte ne serait pas une mauvaise idée, histoire de pouvoir le prendre par surprise un jour. Et un petit flying kick pour se venger, un.
Bon, non, elle n’était pas sérieuse sur ce point là. Pas vraiment, en tout cas.

Secouant la tête, elle attrapa avec sa main droite son sac derrière elle et avec sa main gauche la ceinture à sa taille le maintenant en place, afin de le tourner. Oui, son sac était un modèle assez particulier, le genre de truc qu’on voyait dans les jeux vidéos mais qu’on ne comprenait pas trop comment ils fonctionnaient. Fouillant dedans, elle en sortit sa carte, regardant directement la partie sur la zone où ils étaient actuellement, cherchant où se trouvait le café dont elle avait entendu parler. Ah, trouver ! Elle remis alors bien en place son sac, et, ne quittant pas des yeux sa carte, attrapa légèrement la manche de Shin, le tirant avec elle pour quelques secondes afin de s’assurer qu’il la suivait.

En fait, elle avait appris une chose bien utile en cours. Lire une carte. Bon, c’était pas aussi pratique que celles dans les jeux vidéos où le petit curseur bougeait en même temps que vous, mais c’était déjà bien, hein.
S’arrêtant d’un seul coup, la demoiselle fixa sa carte, regarda autour d’elle, avant de re-fixer la carte. Bon. Où est-ce qu’elle devait tourner là... ? Regardant de nouveau autour d’elle, elle tourna sa carte, comme si ça pouvait l’aider, avant de la remettre normalement et de se remettre à marcher vers une autre rue. Oui, bon, elle savait lire une carte, mais ça ne voulait pas dire qu’elle était vraiment super douée à ça ! Surtout que c’était la première fois qu’elle faisait ça pour autre chose que l’école, donc c’était pas pareil. Être lâchée en binôme avec une carte pas loin de l’établissement scolaire, c’est pas pareil que de chercher son chemin dans une autre ville, pas pareil du tout.

Tournant une fois de plus pour aller dans une autre rue, la demoiselle regarda alors autour d’elle, repérant le café qu’elle cherchait depuis les quelques dernières minutes.

- Ah-AH! Trouvé !

Elle rangea alors rapidement sa carte, avant de regarder l’hybride aux cheveux blancs non loin d’elle, histoire de vérifier qu’elle ne l’avait pas perdu en cours de route. Elle lui sourit, puis désigna d’un geste de la tête le petit bâtiment quelques maisons plus bas en face d’eux.
Izumi avança alors dans la direction de l’endroit en question, puis y rentra. Ah, cet endroit allait sûrement devenir un de ses préférés. Vous voyez cette odeur (enfin non, on ne voit pas une odeur, m’enfin) dans les pâtisseries ? Rajoutez à ça l’odeur du café chaud et d’autres boissons du genre et vous comprendrez. Oui bon, c’était plus un salon de thé qu’un café, certes. Mais ce n’est qu’un détail ça, on s’en fiche.

Regardant autour d’elle, la demoiselle remarqua que l’endroit était actuellement assez vide. Et très bien décoré. Sérieusement, le gars qui a travaillé sur tout ça mérite une médaille. C’est quoi ce mélange parfait de couleurs sombres comme le noir et le marron avec des teintes beaucoup plus claires comme le blanc et le beige ? Ouais. Une médaille. Donnez lui en une tout de suite.
Ahem.

Donc, une serveuse derrière le comptoir leur fit signe de s’installer où ils voulaient, apparemment trop occupée à ranger la caisse pour faire ça. Boh, pas grave. Kallisto regarda une seconde autour d’elle, avant d’immédiatement se diriger vers une table dans un coin, près d’une fenêtre, sans même vérifier si elle ne partait pas dans une direction complètement opposée à celle de Shin. Heh, ça serait drôle, ça. “Heu, tu va où là?” “Bah, m’asseoir...?” ... Ça semblait plus drôle mentalement...

La jeune fille s’assit alors puis retira son sac (oui, dans ce sens là, pas dans l’autre) avant d’attraper le menu qui traînait sur la table, un peu comme dans certains chaînes de restauration rapide, vous voyez ? Elle ne regarda que quelques secondes la partie desserts/pâtisserie avant de tourner le truc à la recherche des boissons. Ouais, c’est sa tactique quand elle cherche des trucs, tourner ce sur quoi elle le cherche. Bon, là, elle regarda simplement de l’autre côté, mais c’est pareil.

- Huh, j’espère que tu aime le sucré, parce que sinon on va avoir un problème là.

La même serveuse que tout à l’heure s’approcha alors de la table, et Izumi passa sa commande sans trop réfléchir, choisissant bien évidemment les gaufres ayants fait la réputation de l’établissement (ça sonne tellement classe comme phrase, ça colle pas avec “gaufre”.), avec du chocolat oui, parce que sinon c’est pas drôle. Et comme boisson ? Ah. Un latte s’il vous plaît m’dame. Merci.

La demoiselle regarda enfin en face d’elle, vérifiant ENFIN si elle était idiote et seule à sa table, avec une expression faciale pouvant facilement être traduite en “et toi ?”

Immédiatement après que la serveuse soit partie avec les commandes, la jeune dresseuse attrapa son flacon de médicaments et sa gourde, pour prendre son traitement. Oui, comme ça, en face d’un inconnu, sans problème. Ne cherchez pas, elle est parfois étrange, cette fille. Alors, une gorgée d’eau, on en garde un peu, on dépose le cachet, puis on reprend de l’eau. Voilà, ça, c’est fait. Elle rangea sa gourde bien comme il le fallait, puis referma le flacon qu’elle garda un peu dans ses mains, le bougeant lentement. Comme elle était partie de chez elle il y a peu de temps (enfin, très peu), il était encore assez plein, alors il ne faisait pas de bruit... Oh la tristesse.

- Sinon ... Tu as dit avoir vu les constructions du coin plusieurs fois... Mais t'as l’air assez jeune... Comment ça se fait ? Enfin, si c’est pas indiscret. Tu n’as pas vraiment l’air d’être de la région ― sans vouloir t’offenser, hein ― donc je me demandais...




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Mer 13 Avr - 19:23

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Qu'est-ce qu'il était bavard quand il s'y mettait. Pourquoi parler autant ? Il allait fatiguer les autres, en l’occurrence la pauvre jeune femme. Surtout qu'il est curieux comme un poux en plus d'être au final quelqu'un d'un peu bizarre faut l'avouer. Ben ouais, après tout, en quoi ça le regardait où elle habite ? Il était du genre à dire qu'il pouvait la raccompagner chez elle et même passer le dîner chez eux, cela ne le dérangeait pas le bougre. Il n'y a pas à dire, il est vraiment étrange. Non pas simplement à cause de sa chevelure qui démontrait une nature plus proche d'un pokemon que d'un humain classique,mais par sa façon d'être tout simplement. Mais visiblement, cela ne faisait pas de lui quelqu'un de désagréable à côtoyer. Izumi semblait plutôt calme et contente de sa rencontre, pour ne pas dire qu'elle semblait prête à parler d'elle même. Chouette, si c'est pas parfait tout ça ! Alors comme ça elle vivait à Fort-Vanitas ? Moui, vu la route où ils se trouvait, cela semblait logique. Et c'était bien une dresseuse. Comme Kanon ? Bien sûr, sa curiosité l'avait piqué, jusqu'à se demander quel genre de dresseur alors elle pourrait bien être. Faut dire que dans sa vie il a croisé de  tout, et pas que des gens bien, pour ne pas dire qu'il ne valait mieux pas compter le nombre de personne qui se sont mis à le poursuivre, lui et les autres Légendaires simplement pour posséder leur pouvoir, du moins essayer. Eh oui, un jour les hommes comprendront qu'on ne peut posséder un Légendaire c'est lui qui vous suit. Ah. Mais en fait, maintenant, ils doivent l'avoir compris... Enfin. Quoique, y a des fous partout. Mais là n'est pas le sujet. Toujours est-il que son intuition restait bonne, cette fille n'avait rien de méchant. Il ne pouvait que lui souhaiter de trouver des compagnons de voyages qui feront son bonheur et lui permettront de parcourir les régions comme les faisaient déjà les dresseurs d'autrefois.

Affichant un sourire, malgré l'air qui donnait l'impression qu'il allait se mettre à rire d'un instant à l'autre, il restait assez doux et sincère. Il n'avait rien contre ces personnes qui avaient des rêves d'enfants naïfs, au contraire, dans un sens, il les admire. Et s'en voit ravi de croiser encore des gens pouvant alors penser si simplement, et puis, c'est ce qu'il avait trouvé d'assez beau chez Kanon, aussi bizarre de beau, alors pourquoi ne pas trouver ça cool chez elle aussi hein ? Pas de discrimination parce que l'un était couleur poussin et l'autre... Heu. Tomate ? On va dire tomate ouais. C'est cool une tomate, surtout en salade. Et je sais même pas pourquoi je dis ça en fait.

« Ne t'en fais pas ! Rien n'est débile. Je... pense même qu'un rêve n'a de réel valeur qu'une fois réalisé, alors je t'encourage fortement ! Et puis, je trouve ça cool de croiser encore des gens comme toi. »

Un clin d’œil. Si c'est pas beau ça, le Légendaire de la Réalité qui pousse l'accomplissement d'un rêve pour le faire rentrer dans son domaine. On pourrait presque croire qu'il s'agit d'une technique pour gagner du terrain face à Zekrom mais bon, tout esprit dénué parfois de rêverie qu'il était, notre dragon ne disait pas que des bêtises non ? En tout cas, il comptait bien l'aider, comment ? Eh bien, en raccourcissant le trajet par exemple. Quelques coups d'ailes valent mieux que des heures de marches croyez-le il en sait quelque chose. Qu'il est gentil. Non ? En tout cas la pauvre fille semblait avoir du mal à s'en remettre, non sans perdre son sourire sur son visage, ne bougeant pas, servant du coup de point d'appui pour la pauvre demoiselle qui semblait... avoir du mal à tenir debout ? Il pencha la tête sur le côté. Décidément, il ne comprenait pas toujours les réactions avec le vol, c'est pourtant cool non ? Bon pour un qui est né dragon c'est certainement normal mais... N'était-ce pas pendant longtemps le rêve de l'homme de voler ? Quoi ? Maintenant que c'est Réalité on s'en fiche ? Pff. Toujours pareil le favoritisme.

« Vraiment ? Pourquoi ? C'est pas plus pratique de voler ? Je trouve moi. »

Ben ouais, on fait le trajet plus rapidement, et en plus avec une meilleure vue si c'est pas beau. Plus difficile de se perdre en forêt suffit de passer au dessus on voit tout. Mais bon. Il connaît un certain feunard qui semble ne pas aimer la hauteur peut-être que c'est son cas. Quoiqu'il en soit, il la regardait bêtement et simplement fouiller dans son sac pour attraper la carte et chercher leur destination. Penché au dessus d'elle pour... Eh bien regarder d'un air curieux. Autant dire qu'il ne lisait pas souvent au vu de la tête qu'il tirait. Mais la voir chercher quand même le chemin le fit rire joyeusement.

« T'es sûre que tu sais où on va ? Ahah. J'avoue toujours demander mon chemin. Ou alors prendre de la hauteur pour chercher. »

C'est sûr qu'on homme aux cheveux blanc et aux ailes d'ange c'est plus discret de suite hein. Mais pas besoin de tout ça, mademoiselle savait lire une carte et les voilà devant l'endroit tant désiré. Eh bien, autant dire que rien que d'imaginer ce qu'il pourrait manger à l'intérieur lui mettait l'eau à la bouche.

« Hmmmmmmmmmm. »

Laissa-t-il d'ailleurs s'échapper en rentrant en sa compagnie, regardant autours de lui comme un enfant qu'on emmènerait dans un magasin de bonbons, humant alors le parfum. Ok. C'est bon, il allait habiter ici. Enfin. C'est abusé, il dit ça à chaque endroit où il y a de la bonne bouffe en fait, ce mec marche avec son estomac, et ça, la pauvre Izumi allait le comprendre si ce n'était pas déjà fait. Manquant alors de se manger une table et de tout foutre par terre pendant qu'il la suivait de façon distraite, pour ne pas dire qu'il était occupé à loucher sur le contenu des plats des gens. Avant de s'asseoir. Allez. Un peu de tenu Shinouille.

« Tu rigoles j'adooooore ça le sucré. En fait. J'adore beaucoup la cuisine humaine. Y a parfois des trucs bizarre mais c'est génial. »

Plongeant dans la foulé dans le menus. Autant dire qu'il fût aussi rapide pour faire son choix qu'il trouvait ça difficile de ne pas vouloir tout goûter. Mais il ne pourrait pas tout avaler, tout gros mangeur qu'il était. Hm ? Quoi ? Comment ça c'était bizarre de dire la nourriture humaine ? Mais non il était un pokemon ça passait hein ? Comment ça les pokemons n'ont toujours connu que ça maintenant. Ah. Et. Et sinon il va prendre une parte de tartes au citron et une crêpe au chocolat voilà. Et. Ah ouais. Une chocolat chaud !.... Il posa son regard sur la demoiselle.

« C'est bon hein ? J'ai le droit de prendre ça ? »

Il avait l'air d'un petit chiot qui réclamait un bout de jambon, ou un chat, comme vous voulez. Mais visiblement sa commande était faite, y a un peu de place à combler dans cet estomac ! Se grattant la joue tout en s'accoudant sur la table, en attendant la commande il devait bien... Répondre ?

« Ah. En fait je voyage beaucoup, de puis un moment et du coup j'suis déjà... Passé par ici plusieurs fois ? J'suis voyageur de profession voilà. Et ce depuis presque toujours ! Enfin heu... Voilà. On dirait pas comme ça mais j'suis un connaisseur j'te jure ! On y croit avec son air hein, pourtant il avait toujours l'air d'en savoir plus qu'il ne le montrait réellement. Mais bizarrement je connaissait pas ce coin, je connais pas toujours bien les villes en fait, sauf les grandes. Alors merci de me faire découvrir ça Izuuu ! »

Avant ? Il était du genre à rester cacher dans des grottes de temps en temps, c'est moins fun de suite dit comme ça. Mais depuis qu'il était né, Shin avait parcouru le monde et vu ce dernier se façonner. Si elle savait... Se frottant un instant la nuque. Semblant ne pas savoir s'il devait relancer la conversation ou rester sur ce point un peu... Particulier.

« Aaaah. Mais Toi ?! Parle moi de toi tient. Tu sais où tu veux aller ? Tu veux de l'aide ? Je pourrais te porter un peu c'est rapide de faire du chemin en volant. Après si t'as des questions sur les pokemons je peux peut-être t'aider ! »

Moyen de détourner l'attention du sujet qui était : lui-même ? Un peu. Enfin. Non pas que c'était un secret de la mort qui tue mais c'était toujours bizarre d'en parler. Après tout, vu la façon qu'il avait de se jeter presque sur les plats amené pour se mettre à manger de bon cœur, on ne pourrait pas penser à Reshiram non ? Ah. Si elle était une dresseuse sortant des cours elle allait certainement vouloir deviner quel était sa race. Un jour on fera moins évident que toi Shin, un jour.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Mer 20 Avr - 0:19
« Shall I give you dis pear ? »

     Bon, franchement, Izumi ne pensait vraiment pas tomber sur quelqu’un avec qui parler et faire un bout de chemin aussi rapidement. C’est vrai quoi, elle venait littéralement de quitter sa ville, et n’avait même pas eut le temps de remarquer le changement voir même la peur généralement liée au fait de faire quelque chose de nouveau, qu’elle était déjà en train de parler et sourire à un inconnu. Plus si inconnu que ça, mais c’est qu’un détail.
Bref.
La miss écouta calmement ce que Shin lui répondait, avant de se mettre à réfléchir à ses paroles. “Rien n’est débile”, huh ? C’était assez rafraîchissant de parler avec une personne pensant comme ça... Même si, franchement, ce n’était pas vrai. Que rien n’est débile. Oh que non.

- Ah, crois moi, des choses débiles, ça existe. Bon, certes, peut-être pas dans ce que je viens de dire — merci, au passage —, mais ça existe. Par exemple euuh...

La demoiselle arrêta de parler quelques petites secondes pour réfléchir un peu à quel exemple elle pouvait donner pour montrer la débilité humaine. Oui, c’est hypocrite venant d’une jeune demoiselle totalement humaine, mais voilà.

- Les défis qui étaient populaires sur internet il y a quelques années ! Comme... Celui avec la glace et le sel, là. Je crois que le but c’était de frotter un bloc de glace ou un glaçon sur son bras, recouvert de sel, le plus longtemps... ? Sauf que le truc, c’est que le combo sel et glace fait une réaction chimique qui... Te brûle.

Au cas où vous l’aviez oublié, Kallisto était une bonne élève, donc ces petits commentaires sur les réactions causées par le mélange de A et B ne sont pas vraiment une surprise. Mais sérieusement, où est-ce qu’elle a apprit ça ? C’est pas trop le genre de connaissances qu’on attendrait venant d’une jeune fille diplômée de l’école des dresseurs de sa régions...
Espérons également qu’on attende pas d’elle de supporter les voyages aériens non-prévus, parce que sinon elle va avoir quelques... problèmes.

- Tu... T’as l’habitude, toi ! Pas moi. Elle secoua la tête, utilisant toujours le jeune homme comme point d’appuis. Je suis sûre que tu ferais moins le malin si t’avais mes rollers aux pieds.

Sérieusement, c’est toujours comique de voir quelqu’un sur des rollers pour la première fois, la plupart des gens tiennent à peine debout au début. M’enfin, Izumi n’est pas vraiment bien placée pour rire de ça, vu qu’elle est plus ou moins pareil avec les vélos: incapable de trouver son équilibre dès qu’elle est sur un. C’est bien pour ça qu’elle a préféré les roulettes aux roues en fait. Elle avait juste eut à rouler pendant quelques heures en se tenant à des choses styles barrières et rembarre et c’était bon, elle avait l’équilibre nécessaire pour se balader sur roulettes.
Mais c’est pas vraiment le moment pour raconter ses histoires niveau sport, là. Nope.

N’empêche, maintenant qu’elle avait la carte sous les yeux, la jeune Kagome était un peu déboussolée. Elle avait toujours imaginé cette ville plus petite que ça... Même si elle n’est pas particulièrement grande. En fait, ses amis de l’école lui avaient tous dit “C’est une toute petite ville juste à côté de celle où tu as grandis !”... Mais ils venaient tous des grandes villes de la région. Toujours faire gaffe à ce qu’une personne venant d’une grande ville dit.

- Mais oui je sais ! Dit-elle tout en tenant sa carte à bout de bras, tournée de côté en face d’elle. Bon, ça peut prendre du temps, mais bon, voilà...

Très convaincante. Heureusement que “convaincre les gens” n’était pas une chose notée en cours. Remarquez, elle savait vraiment. C’est juste que les femmes ont généralement plus besoin de tourner une carte pour se repérer dedans, un peu comme pour la mettre en 3D dans leurs tête. Et puis, bon, c’était la première fois qu’elle venait dans cette ville et elle n’avait pas eu besoin de sortir un plan pendant un an... Elle était un peu rouillée, la miss.

La rouille ne l’empêcha néanmoins pas du tout de trouver sa destination, ni même de choisir une table et encore moins de localiser le menu. Encore heureux. Ça aurait vraiment été étrange sinon... Et les gens auraient commencé à dire que sa couleur de cheveux était dû à la rouille... Et l’auteure de ce post a besoin de dormir plus avant d’écrire. (Hello, there’s no fourth wall in today’s episode.)
Ayant elle-même déjà fait son choix, la demoiselle regarda autour d’elle, appréciant décidément énormément la décoration de l’endroit. Un jour, quand elle aura réussi dans la vie et aura gagné beaucoup d’argent, elle cherchera le nom du décorateur de ce lieu, vraiment. Ou peut-être pas. Elle verra bien à ce moment là en fait.

Complètement perdue dans ses pensées, Izumi sursauta légèrement en entendant Shin parler. Ah, il voulait savoir... S’il pouvait commander ça... ? Rigolant un peu, la demoiselle hocha la tête tout en lui répondant:

- C’est bon, tu peux. Elle le fixa quelques secondes avant de dire ce qui venait de lui passer par la tête. Sérieusement, tu donnes vraiment pas l’impression d’être un hybride lié de près ou de loin à un type vol. ... Ou bien un de ceux étranges qui peuvent voler sans avoir ce type. C’est perturbant.

Oui, vraiment, ça l’est. Deviner le type d’un hybride (ou d’un pokémon avant) juste en les regardant ou en étudiant ses attaques était loin d’être toujours très simple. Surtout maintenant. De ce qu’elle avait vu en cours, ça avait l’air beaucoup plus simple avant... Enfin bref, on s’égare là.

Une fois les commandes passées et la serveuse partie avec, la miss ne pu s’empêcher de se demander si elle n’avait pas demandé quelques choses de trop... Privé pour être partagé comme ça aussi rapidement. Surtout que le jeune homme en face d’elle semblait légèrement mal à l’aise, d’après son langage corporel. Il répondit tout de même à la question, pourtant son phrasé fit... Tiquer la demoiselle. Elle avait sérieusement l’impression qu’il y avait quelque chose de cacher entre ses mots... Un peu comme dans les textes sur lesquels il fallait travailler pendant les exams. Ceux qui finissent recouverts de stabilo de plusieurs couleurs, soulignés partout, et entourés de pleins de notes différentes sur plusieurs moments et sens possibles.
A cause de cette sensation, Kallisto passa immédiatement en mode “Je suis en plein contrôle, faut que je me concentre”, fronça légèrement les sourcils tout en se penchant un peu au dessus de la table, comme pour examiner Shin, tout en passant mentalement un replay de toute leur conversation depuis le début.

... Heh, c’était pas une blague, tout ces trucs sur le fait qu’elle était une bonne élève, cette petite. Le seul problème était qu’au moindre doute, elle pouvait se mettre à tout analyser jusqu’à obtenir une réponse lui plaisant. Parfois, c’était utile, mais parfois beaucoup moins.

Elle resta ainsi penchée en avant pendant trois bonnes minutes, avant de se remettre correctement, réfléchissant toujours aux quelques mots qu’elle avait mentalement relevé. Raaah, elle avait l’impression d’être devant un puzzle auquel il manquait une pièce !
La jeune fille gonfla légèrement les joues tout en penchant la tête, cherchant à mettre en place toutes les petites informations qu’elle avait. Certaines de ses paroles... Donnaient l’impression qu’il... n’était vraiment pas humain ? Genre, encore moins que les hybrides... Normaux... ?

La demoiselle se redressa alors d’un seul coup sur sa chaise, le fixant avec des yeux ronds, la bouche entrouverte, bref, avec une expression de surprise totale. Secouant la tête comme pour se remettre les idées en place, Izumi revérifia une dernière fois, se disant qu’elle s’était sûrement trompée quelque part. Néanmoins, pour elle, tout les indices laissaient croire qu’il...

- Huh. Je crois bien que j’ai... Compris. Juste...

Elle s’arrêta alors de parler, remarquant la serveuse s’approchant de nouveau de leur table, avec ce qu’ils avaient commandé. La jeune Kagome remercia la jeune femme, puis attendit qu’elle s’éloigne pour recommencer à parler.

- Donc, juste, fait gaffe à ce que tu dis si tu veux pas que tout le monde capte... Heu... Ce que tu est... ? Bon, je vais pas chercher à savoir lequel tu est parce que ce n’est ni le lieu ni le moment pour ça, mais voilà. J’ai compris et je demanderais pas plus d’informations sur ça.

Elle attrapa alors calmement son latte, décidant de se la jouer cool en se mettant à faire comme si de rien n’était... Sauf que, heh, que tout se passe bien n’est pas vraiment le genre de la maison. Imaginez donc notre chère Izumi, une expression très sérieuse au visage, boire son café sans trop réfléchir et... Se brûler dessus.

Oui.

Sérieusement.

Sinon c’est pas drôle.

La miss reposa alors rapidement sa boisson, laissant au passage sortir un petit bruit de douleur ressemblant vraiment plus à un couinement qu’à autre chose (paie ta crédibilité, mam’zelle), avant de se cacher le visage dans les mains.

- Guuuuh, ça m’apprendra...

Décidant de manger la chose semblant la plus froide dans son assiette pour essayer de faire passer la brûlure, la jeune fille se rappela que Shin lui avait en fait posé des questions. Qu’est-ce qu’il voulait savoir, déjà... ? Ah oui. Si elle savait où elle voulait allé, si elle voulait de l’aide et si elle avait des questions sur les pokémons...

- Hm... Je vais être franche, j’ai aucune idée d’où je veux aller par la suite. J’envisage sérieusement de faire tomber un bâton et d’aller dans la direction dans laquelle il pointera... Qui sait, j’atterrirai peut-être à un endroit sympa en faisant ça. ... Ou bien au fond d’un ravin. Owh.

Est-ce qu’il y avait des ravins dans la région, au moins ? Bonne question. Souriant un peu, elle continua de parler.

- Donc bon, merci pour l’aide, mais il m’en faudrait plus pour trouver ma prochaine destination en fait. ... Et pour les questions sur les pokémons, bah, je sèche là.

Izumi avait l’impression de connaître tellement de choses, mais en même temps si peu, qu’elle n’avait vraiment aucune idée de ce qu’elle pourrait demander. C’est vrai quoi, qu’est-ce qu’on demande à une personne dont on est sûr qu’elle est une légende vivante, littéralement ?! La réponse est sûrement “tout”, mais bon, mettez vous à la place de la demoiselle là.

Certes, elle avait toujours cru en ces légendes, surtout à cause d’une histoire passée de générations en générations dans sa famille (que l’auteure a oublié de mettre dans l’histoire de la miss. Tout comme pleins de détails sur la famille et les origines de ladite miss.), mais là, c’était, c’était différent !

N’empêche, quelle chance, rencontrer une personne pareil juste après avoir quitté sa ville... Qui sait quel genre de personnes et de lieux elle découvrira par la suite... Oh, en parlant de lieu !

- Hey, mais ! Dis moi, toi qui “voyage depuis toujours”, tu as dû voir les autres régions tellement de fois... C’est comment là bas ? ... Sûrement différent mais semblable à ici, non ? Désolée, j’ai jamais vraiment voyagé donc je suiiiis.... Curieuse ? ... Apeurée ? Je sais pas trop.

Elle penchait la tête d’un côté puis de l’autre à chaque proposition de ce qu’elle pouvait bien être, comme pour illustrer ses dires. La demoiselle avait beau dire qu’elle était (probablement) apeurée, ça n’empêchait pas que ses yeux brillaient d’une curiosité tellement enfantine que beaucoup de gens douteraient de son âge... Ou de sa maturité... Ou des deux. Ou bien d’aucuns parce qu’ils s’en ficheraient. C’est bien aussi, ça, comme option.




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Mar 3 Mai - 20:58

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Shin disait que rien n'était débile, ce n'était pas tout à fait vrai faut avouer. Beaucoup de choses étaient stupides, et lui même pouvait tellement en faire. Pourtant, il était convaincu que s'il avait envie de le faire, eh bien grand bien lui fasse ça ne dérange personne ! Mais. Faut pas oublier que dans le tas oubliait peut-être la débilité légendaire de l'être humain. Et ça c'est le genre de truc qui passait totalement au-dessus du jeune homme, préférant parfois s'attarder sur le côté beau de la création de son père. Mais... Faut avouer qu'Izumi marquait un point. En prenant un exemple des plus déroutant pour le pauvre hybride. C'est quoi ces histoires de challenges sur internet ? Autant dire que c'est bien le genre de truc dont il ne prête aucune attention. Et vu l'explication, il était en train de se dire qu'il avait loupé un sacré truc tout de même là. Fixant la jeune humaine avec des grands yeux, on pouvait y lire autant la surprise que l'incompréhension. Il savait les mortels plutôt imaginatifs, mais sur ce coup-là il était totalement dépassé le pauvre. Comme quoi, y a des choses que rien à faire, il serait toujours un peu à la bourre. Remarque de côté là valait peut-être mieux qu'il le soit un peu le bougre ahah... Se frottant même la joue en signe de non-compréhension, il était presque inutile qu'il ouvre la bouche, on pouvait facilement comprendre son air qui voulait dire un truc du genre "non ? Sérieusement ? Mais pourquoi on fait ça en fait ?" parce que oui. Pas besoin d'être intelligent pour comprendre que... Eh bien. Ils doivent se faire mal tous ces gens. Mais c'est marrant de se faire mal ? Est-ce que le masochisme est quelque chose à la mode ? Tant de question pour l'immortel. Mais pas le temps fallait se rendre en ville ! Et comme il était du genre pressé en volant c'était mieux ! Pour le plus grand déplaisir d'Izumi.

La laissant alors le temps de se reprendre pour pouvoir trouver le chemin. Bon alors entre temps il aurait le temps de réfléchir pour se rappeler c'est quoi des roller le pauvre. Ben ouais. Fallait bien au moins un moment de réflexion pour ça. La base quoi. Pour finalement pouvoir lui sortir en cours de route, ou plutôt une fois devant le salon de thé, histoire d'être sûr de ne pas la déconcentrer et de se perdre la pauvre, déjà qu'elle tentait de garder la face devant les taquineries de notre homme. Pourtant cela n'avait rien de méchant, il ne l'était que rarement, c'était juste comme ça pour rigoler.

« Hey dis dis du coup. Tu fais des rollers ? C'est bien les trucs à roues qu'on met aux pieds ? J'en ai jamais fait mais ça doit être très drôle ! Peut-être qu'un jour j'aurais l'occasion ! »

C'est sûr que lorsqu'on se déplace en volant on voit de suite moins l'utilité de vouloir aller plus vite sur le sol. Rien n'est plus pratique que le ciel d'après lui c'est tout. Mais qu'importe. Au moins le voilà installé et prêt à dévaliser alors l'endroit de tout ce qui est comestible ! Bon. Peut-être pas en fait, l'inviter pouvait être dangereux, mais il avait assez la tête sur les épaules pour ne pas faire n'importe quoi et se mettre à commander de tout et n'importe quoi. Il eut même la politesse demander s'il avait le droit de commander tout ça ! T'as vu Akira ? T'es fier qu'il ait retenu quelque chose ou pas ? Quoi ? Il n'est pas là ? Bon tant-pis.

Attendant bien patiemment que le tout arrive, au moins les deux jeunes gens purent discuter ? Moui. Enfin. Le pauvre aux cheveux blanc semblait un peu embêté sur sa façon de répondre. Ne sachant pas si dire "bonjour je suis Reshiram et toi ?" était crédible ni même le genre de truc à balancer... Pourtant, c'était pas faute d'avoir la personne en face de lui qui se lançait dans les devinettes, comme beaucoup d'autres avant elle d'ailleurs. Tenter de deviner sa race. C'est marrant beaucoup se trompent sur son compte. Il en eut pas moins un sourire taquine.

« Si j'en ai pas l'air c'est parce que j'ai pas le type vol eheh. Et les psy c'est des tricheurs pour certains carrément ! »

Il parlait en connaissance de cause, ben ouais, y avait Kazuko, cette petite chose rose qu'on nomme de façon plus commune Mew avait pour habitude de lui tourner autours déjà à l'époque, voltigeant dans tous les sens grâce à ses pouvoirs... Mais bon. Ainsi était faite la vie. Mais... Serait-ce tout compte fait la première fois que quelqu'un devinait..? S'arrêtant un peu net alors qu'il était fixé comme... Eh bien il ne savait pas trop. Comme on regarderait un film intéressant certainement ? Elle disait avoir compris. Ah bon ? L'attention distraite par le repas amené qu'il ne tarda guère à taper dedans à grand coup de fourchettes. Faut avouer qu'il manqua d'avaler de travers lorsqu'elle continua. Alors ça. Il adorait rencontrer plein de gens parce que chacun était différent, autant le comparer à un Togekiss c'était visiblement déjà fait, mais le savoir sans même user d'un pokedex ou autre bravo mademoiselle. Toussant pour faire passer la bout de gâteau passé de travers. Il releva la tête avec un grand sourire. Sourire qui se transforma en rire léger lorsqu'elle se brûla. Mais loin d'être méchant il tandis alors la main au-dessus de la table vers elle. Comme pour lui serrer cette dernière de façon plus officielle peut-être ? Allez savoir.

« En tout cas, bravo Izumi ! C'est la première fois que je vois quelqu'un le trouver si rapidement. Mais d'habitude, les gens n'osent pas y croire, certainement que j'ai pas l'air crédible dans ce rôle. Mais puisque tu es si forte maintenant tu peux deviner sans problème qui je suis exactement hein hein dis ? »

Ben ouais,un Légendaire, surtout si c'est un grand doit être impressionnant pas... Comme lui à serrer sa main avec le sourire et en train de s’empiffrer avec un sourire jusqu'aux oreilles. Mais on ne se refait pas je crois. S'il faisait un offert ça pourrait être carrément plus visible que ça. Quand il y met du sien, on dirait même carrément une toute autre personne devant soit c'est dire. Mais en attendant, le cas Izumi était à ses yeux tout autant intéressant. Choisir sa destination avec un bâton ? Voilà qui est amusant ! Et surtout original, il ne pouvait qu'approuver.

« Vraiment tu vas faire ça ? J'veux voir ça ! »

Ben oui. Lui aussi était du genre à se dire « tiens aujourd'hui je vais... ici ! » voilà c'est décidé. Alors il ne pouvait qu'approuver ce genre de comportement. Même si elle semblait pas des plus rassuré. Ah ouais. Vrai, elle n'était jamais partit de chez elle. Le monde parait-il vraiment si vaste ? Il avait du mal à s'en rendre compte. Mais il voulait bien admettre que c'était le cas. Du coup ? Il lui offrit son sourire le plus agréable du monde.

« Faut pas avoir peur voyons ! Le monde est vase est beau. Y a des villes qui sont très cool aussi. Mais.. Si je devais te déconseiller un endroit c'est Unys. C'est un peu con, c'est ma région d'origine et je l'ai toujours un peu affectionné. Mais.. ça a changé. Va plutôt voir Johto ! Y a des chouettes coin là-bas. Sinon t'as Hoenn qui je pense pourrait te plaire ! »

Mettant une nouvelle part dans sa bouche, la tarte fût terminée, au tour de la crêpe ! S'en mettant sur le coin de la bouche, il reprit.

« Mais t'en fais pas. Si jamais t'as peur ou des soucis, dis toi que t'as super-Shin pour t'aider ! Hm... C'est toujours aussi bon la nourriture des mortels j'adore, j'm'en lasse jamais ! »

Fit-il en pointant du doigt la dite chose. Maintenant, il pouvait dire ça tranquille, elle était déjà au courant de tout. Ou presque.~

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Dim 2 Avr - 1:42
« Shall I give you dis pear ? »

     Et bah, il faisait une drôle de tête le Shin, là. A croire qu’il n’avait jamais entendu parler de ce genre de chose. Fort possible en fait quand on y pense, tout le monde ne prenait pas forcément le temps de faire attention à ce genre de choses. Remarquez, Izumi non plus ne faisait pas vraiment attention à tout ça, c’est juste qu’elle trouvait ce genre de choses sur ses sites habituels. Enfin bref, la demoiselle, regardant du coin de l’œil l’air un peu... perdu de Shin, se mit à rire doucement. Elle secoua ensuite un peu la tête, soit pour dire que c’était pas possible de n’avoir jamais entendu parler de ça (peu probable), ou soit pour dire qu’il ferait mieux de ne rien (se) demander sur ce sujet (beaucoup plus probable).

Enfin bref, après un peu de marche et de parlotte, les voilà tout deux devant le petit salon de thé, et Shin se met à poser des questions.... dont les réponses sont assez évidentes, en fait, mais bon, détail.

- Hm ? Ouip, les rollers sont mon moyen de locomotion pour quand je n’ai pas juste envie de marcher~ Ça fait avancer plus vite, c’est plus drôle que de marcher ou courir, et ça fait aussi bien travailler les jambes, tout bénef ! Et donc, oui, c’est bien les trucs qu’on met aux pieds. Oh, les premières heures sont plus drôles en tant que spectateurs qu’en tant que testeur.

Vous avez remarqué comment Kallisto parle souvent beaucoup pour rien dire ? Parce que là, l’auteure commence à se demander si c’était pas un trait de caractère à rajouter quelque part. Enfin bref, ça ne devait sûrement pas vraiment déranger Shin, vu qu’il avait l’air d’être un peu pareil, non ? Mais bon, de toute façons c’est en parlant de tout et de rien qu’on devient ami avec d’autres gens. Et c’est donc comme ça (regardez-moi cette transition de malade) que le jeune homme assis en face d’elle lui donna quelques petites informations sur son type.

- Pas vol ni psy ?? Elle tilta alors légèrement la tête sur le côté. Donc... hum, dragon ? ... T’as des ailes plumées pourtant non ? Heeeh...

Franchement, la jeune Kagome n’avait jamais compris ce détail. Un dragon, c’est pas sensé avoir des écailles ? Être un cousin des lézards ou un truc du genre ? C’était peut-être juste un moyen de camoufler un peu plus son, euh, espèce ? C’était une possibilité qui collait assez avec toute l’histoire des «pokémons sont maintenant humains», pour être honnête. ... Même s’il n’y avait pas vraiment de raisons pour qu’une apparence hybride essaie de camoufler l’espèce d’origine.

M’enfin bref, Izumi enchaîna donc sur ses quelques minutes de réflexion sur le mystère que Shin se révélait être, analysant sous plusieurs angles leur conversation. Est-ce que faire apparaître des ailes aussi facilement et rapidement était une chose commune à tous les hybrides pouvant voler ? Elle n’avait jamais vraiment rencontré de personnes sachant vraiment utiliser leurs pouvoirs et tout ça ne faisait absolument pas parti du programme scolaire, donc bon.... Par défaut, la demoiselle éloigna cette question pour se concentrer sur les mots et tournures de phrases à la place, étant bien plus douée pour découvrir des détails dans un texte que pour s’avancer sur des hypothèses farfelues sorties de plus ou moins nul part. Il fallait bien avouer que c’était assez agréable de pouvoir réfléchir à ce genre de choses, décortiquer toutes les informations qu’elle avait sous la main sans avoir la pression généralement liée aux études.
Inutile de préciser que si l’école avait été comme ça, la miss n’aurait jamais fini avec une addiction aux médicaments anti-stress.

Et donc, c’est ainsi que la demoiselle se lança dans sa mini-tirade, racontant qu’elle avait deviné et tout et tout. Et vu comment le jeune homme manqua de s’étouffer après qu’elle ai dit ça, ça voulait dire que soit elle avait dit une connerie monumentale, soit elle avait tapé dans le mille. Pour être honnête, elle ne savait pas trop quelle raison elle préférait...
Kallisto regarda alors... Pas timidement, mais presque, Shin alors que celui-ci toussa un peu. Oh, mal-à-l’aise ? Semblerait que non, vu le grand sourire qu’il lui fit après avoir relevé la tête, et....Il ... La félicita?

Wait.
What.
?!


Izumi se redressa d’un seul coup, faisant un peu reculer sa chaise par inadvertance tout en murmurant un petit «Oh mon Dieu j’avais raison», les yeux écarquillés de surprise. Expression de surprise qui se transforma bien rapidement en un énorme sourire alors qu’elle lui serrait la main par dessus leurs assiettes.

- Je, hum, je sais que beaucoup de personnes ont toujours du mal à croire à toutes ces légendes et aux fait qu’ils, que vous existez...

La jeune fille lui lâcha alors la main, tout en se frottant un peu la nuque, étrangement timide d’un seul coup.

- Dans un sens, ils ont sûrement raison d’être méfiants, il doit y avoir beaucoup de faux dans toutes ces histoires mais... Uhm, c’est un peu gênant à dire, mais c’était ce que mes parents me lisaient le soir quand j’étais petite ?? Et les versions plus... Complètes et poussées de ces textes étaient ma «lecture détente» à l’école..

Elle s’arrêta de parler quelques temps histoire de boire une autre gorgée de sa boisson, grimaçant un peu en remarquant que c’était toujours aussi chaud et donc pas très agréable sur sa brûlure, owh. En fait, ces quelques gestes étaient surtout pour camoufler le fait qu’elle hésitait à raconter un détail légèrement plus personnel et lié à sa famille... Mais au final, ce petit détail n’était pas grand chose non ? Un petit sourire au visage et un haussement d’épaules accompagnèrent le reste de ses paroles:

- On a même une très vieille histoire dans ma famille, qui date de bien avant le jour où les pokémons se réveillèrent en humains. On raconte qu’un de nos ancêtres avait croisé la route d’un légendaire dans une forêt, mais personne ne sais si cette histoire est vraie ou un truc inventé. .... Si tu demandais à mes grand-parents, ils te diraient tous que c’était juste une fable inventée pour léguer quelque chose de durable et magique aux générations suivantes.

Honnêtement, même à cet instant la demoiselle ne savait pas trop si cette histoire (qui est donc celle que l’auteure avait oublié de mettre dans la fiche de la miss, oups.) était vraie ou non. Sa famille ayant depuis presque toujours été majoritairement composée de civils, cette histoire aurait très bien pu être inventée par un des rares dresseurs chez les Kagome à cette époque.

Enfin bref, on s’égare un peu là.

- Hum, ça te dérange si je continue de réfléchir à... ton identité pendant qu’on ... Elle montra la table d’un geste de la main. Mange ? Parle ?

Oui bah quoi, il lui fallait une distraction là, parce que sérieusement elle se sentait toute timide d’un coup. (Et de toute façons quand on est comme elle, on apprends rapidement à analyser les situations tout en faisant autre chose.) Imaginez Izumi mangeant en évitant de regarder Shin en face d’elle, les épaules légèrement relevées et vous avez le bon visuel pour la scène, là. Même si une partie de cette tension et timidité s’évapora un peu quand elle entendit la réaction et réponse du jeune homme aux cheveux blancs pour son idée de choisir son chemin avec un pauvre bâton.

Rigolant légèrement tout en se frottant une fois de plus la nuque, la jeune fille lui répondit :

- Si je fais vraiment ça et que nos chemins ne se sont pas séparés d’ici-là, j’te promet de te laisser voir ce «rituel vieux comme le monde».

N’empêche qu’il a dû voir des tonnes d’endroits magnifiques, et même les voir changer... Kallisto espérait vraiment être un jour capable de voir ces lieux, ce qui expliquait un peu sa question sur les autres régions. Elle écouta bien sérieusement la réponse du jeune homme (... ce n’était pas étrange de continuer de dire ça malgré tout?), acquiesçant d’un hochement de tête à chaque nouvelle information.

- Compris, rester éloigné de Unys, plutôt allé du côté des régions où y’a un «O» dans le nom, c’est simple.

Oui bon, hein, on a tous des moyens mémo-technique à la con, et là c’était une simple question de lettres.

Bref, souriant en voyant à quel point l’hybride, non, le légendaire en face d’elle appréciait sa collation, la demoiselle coupa calmement un nouveau morceau de sa gaufre, le piquant sur sa fourchette à dessert (parce qu’apparemment, ils sont classes comme ça dans cet établissement) et tilta d’un seul coup sur une des choses que Shin avait dit peu de temps avant. Il avait dit de quelle région il était originaire.... ?

- Oh. Dit-elle, figée, la fourchette à mi-chemin entre l’assiette et sa bouche. Originaire d’Unys... ... et dragon ?

Elle se mit alors à le fixer à nouveau, reposant au passage ses couverts histoire de pas en foutre partout ou bien de blesser quelqu’un, avec sa chance, on sait jamais. Qu’est-ce qu’il y avait, comme légendes, dans cette région déjà... Si elle s’en souvenait bien...

- A Unys ... Il y avait trois dragons, non ? Penchant la tête, elle chercha les noms dits dans ces textes. Hmm ... Reshiram, Zekrom eeet... Kyurem ?? ... ... Ailes et cheveux blancs... Elle releva alors la tête, regardant de nouveaux la personne en face d’elle. Reshi-.. Oh. OH. Shin. Reshiram. C’est fait exprès ?

Je vous jure cette fille, si elle réalise pas son rêve de devenir Top Dresseuse, faudra qu’elle devienne chercheuse ou bien détective. On dirait une mini Sherlock Holmes. Enfin peut-être pas à ce point-là, ce n’est que de simples déductions mélangées à ses connaissances des vieilles légendes et aux informations données par Shin, mais bon. Ça reste assez... Impressionnant, dira-t-on.

Se remettant bien au fond de sa chaise, dos contre dossier, Izumi se mit a rire d’un seul coup avant de légèrement se cacher le visage derrière ses mains. Elle releva alors la tête vers le plafond, gardant toujours ses mains devant, et parla d’une voix rieuse:

- Je viens de quitter ma ville et je rencontre un légendaire qui s’appelle de lui-même «Super-Shin»... et qui a de la crème au coin de la bouche depuis quelques minutes sans même le capter. Ça commence bien.

Ouaip, en effet, c’est vraiment le cas de le dire.




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Ven 28 Avr - 19:40

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
S'il y a bien un jeu dont Shin ne se lasse jamais et recommence de façon assez régulière, c'est bien de faire deviner ce qu'il est. C'est tout con dit comme ça, mais pour un légendaire, c'est parfois tout un panel de réactions différentes à retranscrire sur un cahier pour ensuite les conserver et s'en souvenir. Y en a qui le détestent pour ça, y en a qui ne le croient même pas, insinuant alors que c'est en prime un menteur en plus d'être un potentiel voleur ou glandeur Et puis y en a qui ont du mal à le croire et en tombe les fesses par terre. Akira avait balancé une pokeball sur lui par exemple Izumi elle semblait heu.. Eh bien. Il ne savait pas trop. Sur le coup elle semblait totalement ailleurs, pourtant il était parfaitement sérieux ! Enfin... il n'était pas un menteur né notre Shin bien au contraire, n'oublions pas qu'il s'agit du Pokemon de la réalité. Mais la pauvre demoiselle semblait s'être fait balayer toutes ses réflexions d'un coup avec ce nouvel indice plus que conséquent. Eh ouais madame, c'est un légendaire, un vrai de vrai ! Le jeune homme à la chevelure argenté et à l'allure si jeune était en réalité un être ayant déjà des siècles et des millénaire d'existence. Il était même un dragon autrefois, avant de devenir un bipède gringalet comme maintenant. Il eut un sourire léger en la voyant faire, il en aurait presque éclaté de rire. Bien sûr qu'elle doutait de lui pendant minimum une demi-seconde. Bien sûr que son regard signifiait un truc du genre « t'es pas sérieux ? » qui avalerait ça comme ça. Il paye pas de mine comme ça en plus, il pourrait très bien raconter des conneries. Et pourtant bien des peuvent pourraient lui permettre de se justifier, les légendaires sont après tout unique et inimitables !

Il se frotta la nuque en souriant légèrement. Ouais c'était des légendes, faut avouer qu'il était typiquement le genre de Légendaire qui ne participes pas au bonheur des humains, il ne se manifeste pas comme une divinité bienveillante ou protectrices, il est même plutôt passible dans son genre, juste.. plus sociable depuis quelques années disons.

« Ahah ouais, c'est pas faux, c'est totalement vrai on est là et pas là en même temps. En vrai c'est juste différent maintenant avec une forme humaine, c'est dure de rester coincé dans une grotte. »

Au fond il est qui ? Shin ou Reshiram ? Certainement les deux, il est les deux, Shin est Reshiram et inversement, il reste la légende qu'il était, le Légendaire dont on entendait parler uniquement dans les histoires, et éventuellement pour les plus chanceux en levant les yeux au bon moment. D'ailleurs, que ce soit vrai ou non, rien n'est impossible, surtout pas cette histoire raconté dans sa famille, après tout, le hasards peut faire de ces choses parfois.

« Qui sait ? On raconte bien qu'un gamin à croisé Ho-oh dans le ciel en sortant de sa ville, on sait pas si c'est vrai ou pas, mais s'il y croit c'est tant mieux. Je n'ai pas vu grand monde à titre personnel, mais des personnes m'ont peut-être aperçut. Après tout, les humains nous cherchent bien plus que nous ne les cherchons nous bien souvent. »

A quelque exception près, mais les légendaires n'étaient pas connu pour être très sociales pour beaucoup, pour ne pas dire que certains n'avaient aucun contact avec l'homme. Ils sont rare et puissant alors ils sont à part. Une âme plus humaine s'est juste greffé à eux et s'est développé erre temps.

« Vas-y j'ten pris eheh, peut-être que tu gagneras toi aussi, ou peut-être pas.~ »

Lui cela ne le dérange pas, de toute façon il pourrait alors terminer son gâteau cette fois-ci, il était ici pour se remplir l'estomac et converser après tout. Et puis elle avait tout son temps pour chercher ! Enfin.. le temps qu'il termine de manger et en vrai en quelques bouchés c'était fait. Le temps de lui donner une indication, du genre ben si jamais je dois vraiment te guider je ne te conseille pas Unys -de quoi lui donner un bon gros indice supplémentaire en sommes- et paf ! Ça ne fait pas des chocapic mais une illumination chez une rouquine. Elle n'était pas idiote non plus et faire le lien entre les dragons légendaires d'Unys et lui était sur le fond pas bien difficile. Ils ne sont que trop gros légendaire de là-bas, et niveau couleur, je pense qu'il est très proche du dragon blanc aux yeux bleu (non je ne parle pas de la carte dans Yu-gi-oh même si elle est très cool), tout colle chez lui, lors de sa transformation en humain Shin avait réellement tout conservé qui lui était propre, tant pour son pelage que pour sa couleur de yeux. Un sourire de gagnant vint alors illuminer son trait.

« Hey ! Décidément t'es forte en devinette merci d'avoir remarqué ! Pour tout te dire, c'est un humai qui m'a donné mon identité, et il m'a dit de m'appeler Regis Shin Ramsay. Mais je préfère user du prénom Shin avant tout, je dois avouer qu'en vrai j'ai jamais trouvé l'utilité d'une identité. »

Peut-être que s'il était un peu plus intégré au monde des humains, du genre un travail et tout ce serait utile, mais en tant que vagabond pas des masses non. Mais il avait gardé le prénom en souvenir, et puis c'est pratique sait-on jamais et puis le jeune de mot reste cool.

« Eh ouais t'as vu comment la hasard fait bien les ch- »

Quoi ? De la crème ? Le voilà qui se met à loucher pour ne pas arriver à voir la crème qu'il avait sur le visage bien évidement, et de passer la langue un peu au hasard pour la retirer. C'est pas grave c'est bon quand même, même comme ça !

« Les Légendaires aiment la crème. Enfin, moi j'aime la crème, avant je mangeais que de la viande et maintenant y a tellement de trucs ! Tu sais, le super Shin que je suis peut même t'aider dans les transports, suffit que t'ai à mangé et moi ça me va, j'ai toujours du temps à perdre, en vrai, je fais rien du tout de ma vie. »

Il s'accouda l'air pseudo-penseur. Il ne faisait rien non, pas de travail, rien du tout. Juste.. Il voyage. Il s'est trouvé une dresseuse y a peu, il est alors parfois, voir souvent avec et puis parfois il bouge, et parfois il va voir son ami de Rosalia, Shin est un peu comme une créature qui se laisse guider par le vent.

« Tu pourras te la raconter si jamais tu retournes voir tes amis d'écoles comme ça. C'est bien l'école ?  T'apprends quoi en vrai dans une école de dresseur ? »

Parce qu'il n'a jamais été dans une école de dresseur, cela peut paraître logique puisqu'il est un pokemon, mais il n'a jamais été à l'école tout court en fait.. Et avait du mal à comprendre qu'on puisse apprendre plein de truc juste en étant enfermé dans une salle avec quelqu'un qui cause.

« Oh oh et t'as des pokemons que t'aime bien ? »

Comme un enfant qui pose des questions e vrai, même si la question peut paraître bizarre maintenant que tous ont l'air humain, il suppose que ce n'était pas une question inhabituelle à l'époque.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Ven 5 Mai - 1:37
« Shall I give you dis pear ? »

    Honnêtement, même si Izumi croyait depuis toujours en ces légendes et autres textes, une partie d’elle n’arrivait pas vraiment toujours à imaginer que tout ceci était... Vraiment vrai. Enfin, non. Elle pensait juste que.. Il y aurait une plus grande distance entre les «mortels» et les Légendaires, sûrement. Un truc du genre. Peut-être parce que tous les textes qu’elle lisait datent d’au minimum cent ans, quand c’était vraiment comme ça une grande partie du temps. Et faut pas oublier que jusqu’à il y a peu de temps, la miss se disait que de toute façons elle n’en rencontrerait jamais, des Légendaires. Mais bon, comme vous le voyez, rien ne se passe vraiment totalement comme prévu avec cette fille.

-  En même temps, tu devais pas être le plus simple à louper, même tout au fond d’une grotte. Un grand dragon ? Ouaip, des gens ont dû te voir. Sauf si tu volais toujours au dessus des nuages. Mais même dans ce cas-là tu ne devais pas être le pokémon le plus discret... Non ?

C’est vrai quoi, un gros dragon déjà ça fait une grosse ombre sur le sol. Faut y penser à ça. Ensuite logiquement ça devrait faire pas mal de bruit, les ailes et tout ça... Donc l’un ou l’autre a sûrement fait qu’on l’a déjà remarqué au moins quelques fois, et les deux ensembles font un truc pas très discret. Surtout avec sa couleur claire. Au final, ça semblait limite logique qu’il soit Reshiram, une fois qu’on savait que Shin n’était pas un simple hybride comme les autres.

Lui rendant son sourire, la demoiselle se sentit étrangement fière d’un seul coup (probablement parce que savoir qu’on a raison, ça met toujours de bonne humeur.) et écouta calmement ce que le jeune homme était en train de dire.

- Analyser les choses est sûrement mon seul vrai talent. Dit-elle en rigolant. Et hum, c’est sûrement parce que tu n’est pas né avec le même genre de besoin (voir même désir) d’identité que... Bah, les mortels, pour être honnête.

Haussant les épaules, la demoiselle attrapa sa boisson pour en boire de longues gorgées avant de continuer de parler :

- Mais ça doit faire étrange, non, de passer d’un seul nom à trois..? Ça doit faire vachement long... Enfin, je dis ça, je dis rien, moi aussi au final j’en ai trois, donc je vois pas ça comme un truc à rallonge.

Doit y avoir une mode des noms en trois parties, en fait. Faudrait faire des statistiques un jour... Mais c’est pas le sujet là. Même si, en parlant de noms, une partie d’Izumi avait envie d’aller chercher dans des livres la signification de ceux que cet humain avait donné à Shin. Est-ce qu’il y avait une raison autre que celle de reprendre les lettres de son nom d’origine ? Peut-être, elle n’en savait rien, là. Ou bien la personne avait juste pioché les noms comme ça d’un seul coup. Ça aussi c’était possible.

Mais, est-ce que c’était vraiment une très bonne idée de parler de tout ça publiquement dans un lieu pas très rempli ? Okay, Kalos fait parti de ses régions relativement sécurisées comparé à d’autres mais... Tout de même, quoi. Si quelqu’un ne devant pas entendre parler de tout ça était présent dans ce lieu, qu’est-ce qu’ils feraient ? Bon, honnêtement c’est juste de la parano pure et dure là, donc c’est pas vraiment important, mais faudra que la miss y pense vraiment si elle rencontre d’autres Légendaires dans le futur. Ou bien si elle passe pas loin d’une région un peu plus dangereuse.

Bien sûr, c’est ce moment que Monsieur le Légendaire choisit pour loucher pour essayer de voir où est la crème dont Kallisto parlait. La demoiselle se mit a rire tellement fort qu’elle finit par devoir se tenir le ventre et se plia en deux, foutant au passage un coup de genoux dans la table. Bon, bah, sa collection de bleus commence tôt, semblerait.
Rigolant toujours un peu, elle essuya sous ses yeux ― même si en vrai il n’y avait aucune larmes― avant de lui répondre :  

- Je sais pas ce qui coûterait le plus cher au final, le budget nourriture si tu m’aidais ou bien le budget transports pour moi seule.

Mais honnêtement, la fin de sa réponse avait quelque chose de tellement triste... «je ne fais rien du tout de ma vie» ? Bon, c’était sûrement exagéré un minimum, mais... ça restait triste, quoi. L’expression s’adoucissant d’une légère pointe de tristesse, la demoiselle se demanda à quel point la vie de Légendaires pouvait s’avérer être dure, en fait. Ça ne devait pas être très drôle, au final, tout ça... Mais bon, elle n’y pouvait rien.

Eeeet voilà qu’il parlait de l’école et lui demandait si c’est bien. Owh. Le sourire d’Izumi se figea sur son visage tandis qu’elle se mit a éviter de regarder Shin dans les yeux, se frottant la nuque du bout des doigts avant d’attraper la chaînette de son pendentif.

- Ah, l’école ? Hmm, oui ? Ça peut être un peu difficile parfois mais bon... ... Hum... On apprends... Comment réagir si nos partenaires ou nous-même sommes touchés par une attaque empoisonnante, par exemple !

Yep, elle a complètement sauté sur l’opportunité de s’éloigner un minimum de sa vie à l’école. Pas qu’elle ai vraiment détesté ça ni rien de tout ça mais... Les questions du style «Comment c’est à l’école ? Ça se passe bien ?» l’ont rapidement mise mal-à-l’aise à force, ce qui explique sa réaction. Parler de ce qu’on y étudie ? Pas de problème ! (Même si Izumi est persuadée que sa promotion a eut le cursus scolaire le plus étrange possible.) Parler de comment ça s’est passé pour elle ? Eeeeeh.... Non ?

Jouant avec son pendentif, la demoiselle passa quelques secondes de plus à éviter de regarder en face d’elle, se rappelant que non, cette question n’est pas grave, il n’est pas un membre de la famille, il ne sait pas comment l’école a fini par être difficile à la fin. Tout va bien.

Adoptant une position assise plus normale et détendue, la jeune fille lui sourit légèrement avant de se remettre à manger, finissant en grande partie son assiette avant de pencher sa tête en réfléchissant à s’il y avait un ou des pokémon(s) qu’elle aimait bien ―même si cette question ressemble pas mal à une de celles que Shin avait déjà posé mais bon, détails!―

- Hm... Je sais pas trop ? ... Mais si j’étais née à une autre époque, j’aurai sûrement privilégié ceux n’ayant pas l’air... trop lugubre ? J’sais pas, je me serais mal vu avec un spiritomb, par exemple. Mais ce genre de chose n’est plus vraiment important maintenant, je trouve.

C’est vrai, tout le monde a l’air plus ou moins humain, maintenant, alors pourquoi s’arrêter sur ce que les gens (ou leurs ancêtres) étaient avant ?




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Dim 18 Juin - 0:30

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Avant c'était différent, avant Shin était un gros dragon pas discret qui volait dans les cieux et restait à l'écart des humains, se mêler à eux était toujours tout une histoire qu'il valait mieux éviter. Reshiram pensait alors que les créatures comme lui, les Légendaires, n'étaient juste pas fait pour vivre parmi les mortels, parce qu'il y avait cette barrière. Elle existe toujours, elle est juste plus friable qu'avant, et ça des Légendaires n'y prête plus attention. Shin, le fait toujours... un peu. Je ne suis pas sûr que se retrouver à se goinfrer de gâteau comme il le fait avec une jeune dresseuse soit mettre des barrières entre eux, mais que faisait-il de mal après tout ? Il ne fait que partager de son temps avec la demoiselle, apprenant lui-même un peu plus sur les humains -il le fait encore, comme quoi, les mortels ne vivent pas bien longtemps mais sont plein de surprise- autant que lui même était enclin à livrer quelques information sur lui et donc la nature de légendaire. Évoquant même brièvement sa vie d'avant. C'est presque bizarre de se dire que tout ça c'est considéré comme lointain, comme une toute autre époque et que presque plus personne n'a connu ce changement, les seuls restant étant alors des personnes extrêmement âgées.

« C'était pas discret du tout non. Mais on m'a déjà dis que je ne l'était pas plus actuellement je ne comprend pas trop pourquoi ! »

Pour sûr, c'est peut-être parce que monsieur le légendaire est déjà tout blanc -de quoi bien se voir sous les rayons du soleil- mais était du genre pile électrique en plus. La preuve, la demoiselle devait certainement se rappeler de lui au moins pour un moment, c'est un peu comme la fois où il était rentré dans un magasin de baie et c'était servit sans le moindre scrupule mais avec tout l'innocence qui le caractérisait plutôt fort non ?

Non sans avoir tout de même féliciter la demoiselle d'avoir trouvé sa véritable identité, le jeune homme ne pût qu'être d'accord avec ce qu'elle disait. Izumi semblait être définitivement le genre de personne plutôt rationnel. Et même s'il n'a rien contre les rêveurs -hormis qu'il ne les comprend pas-, la pokemon de la réalité s'accordait de façon plus logique avec eux. Et elle n'avait pas tord. Shin laissait toujours cette barrière, Shin avait prit pour habitude d’imiter les mortels mais n'agissait pas comme s'il en était un. La preuve au final, il ne se cachait pas vraiment de qui il était et n'avait pas vraiment de honte à parler de son ancienne vie et de son statut comme ça au milieu d'un lieux plein de monde comme celui-ci.

« Ah oui ? C''est quoi alors ton nom complets ? J'avoue que j'ai gardé mon nom de Reshiram pendant un moment mais après réflexion, c'était moins problématique de me présenter en tant que Shin. Parfois.. les gens sont très différents quand on parle de Reshiram... »

Que ce soit avec un dégoût ou un respect soudain, c'est pas pareil. C'est un peu comme découvrir que vous avez quelqu'un de célèbre devant vous, c'est différent, parce que vous vous mettez à vois la personne célèbre et non pas ce qu'il est réellement. C'est l'influence de l'esprit humain, et donc... Commencer simplement est donc bien plus pratique, même s'il n'a pas besoin d'identité. En même temps, il n'a à dire vrai rien à son nom, Shin est littéralement invisible aux yeux de tous, c'est un électron libre en somme. Un électron libre qui se tourne en ridicule avec de la crème, mais bon c'est du détail, amuser n'est plus quelque chose qui le dérange, il s'en fiche, sa partie de fierté est endormie au fond de lui maintenant. De toute façon lui même était bon public et s'est mis à rire de bon cœur quand elle sous entendait que le nourrir coûterait aussi cher que de se déplacer. Sur les fait elle n'aurait pas tord, mais en vrai il n'y avait pas tellement besoin de beaucoup nourrir Shin, c'est un animal qui sait se faire offrir un repas par bien des gens en fait alors il ne meurt jamais de faim ! C'est un nouveau talent développer par sa nouvelle forme peut-être. Tout comme la capacité de parler et de poser des questions peut-être.

Si Shin est un peu à la ramasse quand il est question de tenir compte des sentiments des gens, il n'en reste pas moins observateur et a retenus quelques détails sur le sentiments des gens. En l’occurrence, le mal être légèrement visible de la jeune rouquine quand il posa des questions sur l'école. N'ayant pourtant pas l'impression d'avoir demandé quelque chose qu'il ne fallait pas, il écouta cependant ce qu'elle avait à répondre à tout ça. N'ayant plus rien à se mettre sous la dent, il s'appuya alors en s'accoudant sur la table, de façon certes assez peu élégantes mais il trouvait ça confortable voilà.

« C'est marrant, tu viens de dire presque ce que je pensais ! Tu vois, à ce que tu me dis l'école des dresseurs n'est je crois pas si différente d'avant sur le principe, on y apprend concrètement presque les même choses sur certains points. Et en même temps le monde est différent et la considération n'est pokemons n'est plus la même. Elle est devenu encore plus grande... Je sais pas si Arceus a fait le bon choix mais c'est intéressant de voir comment ça a évolué, les gens comme toi sont des gens biens ! »

Le dragon blanc est du genre réaliste et surtout honnête, il a du mal à faire des compliments, du coup... Quand il le fait, c'est que c'est venu naturellement jusqu'à son esprit et qu'il le dit avec toute la simplicité du monde. D'ailleurs son sourire -non moins adorable, faut dire qu'il est plutôt mignon dans son genre- venait appuyer ses propos.

« J'espère que tu vas trouver ton bonheur alors il faudra que tu me montres ça pour sûr ! »

Est-ce que cela voulait dire qu'ils se reverraient ? Peut-être, après tout la vie est encore longue, plus encore pour lui mais pour elle aussi. Shin est du genre tête en l'air et inconscient, c'est ce qu'on pense beaucoup de lui, mais il n’oublie rien. Baissant alors son regard sur le collier qu'Izumi portait et tripotait depuis tout à l'heure, il souffla.

« J'suis désolé en tout cas si je t'ai forcé à parler ou à te souvenir de choses que tu ne voulais pas. Pour l'école. »

C'est peut-être toujours un peu bizarre, quand Shin à ce côté sérieux en lui qui ressort. Ce côté digne, presque noble, voir magnifique. Cette part de Reshiram qu'il enfouit pour ne pas se mettre encore plus de barrière. Cette part qui le rapproche un peu plus de sa forme hybride, rendant sa peau un peu plus pâle, presque blanche, et ses yeux d'un blanc remplacé par le noir.

« Tu as finit ? »

Le temps était retombé. De la même manière que si l'on avait entre-aperçut un pouvoir immense au fond de quelqu'un qui semble pourtant normal d'un point de vu extérieur. C'est un peu ce qu'il fait, il garde son pouvoir enfouit au fond de lui, et sourit. C'est ainsi qu'il veut agir.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 400
Pokédollards : 20
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 20
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Sam 24 Juin - 1:33
« Shall I give you dis pear ? »

    En fait, c’était assez étrange de se dire que la première personne qu’Izumi avait rencontré après son départ de chez elle était un Légendaire. Sérieusement, c’est quoi cette chance ? Surtout qu’elle est tombée sur un ayant l’air d’assez apprécier les humains, ce qui est un bon bonus. Après, en toute honnêteté, la demoiselle ne pouvait pas vraiment savoir si c’était un acte ou la vérité, tout ça, surtout pas au bout de si peu de temps... Même si on peut très bien connaître une personne pendant des années sans vraiment la connaître, mais heh, c’est des détails et c’est pas le sujet. Et puis bon, Shin était en train de parler là, et Kallisto trouvait tout ça bien trop intéressant pour ne pas faire attention (à chaque détails, en fait. Tout ça lui permettait de recommencer plus ou moins en douceur d’analyser ce qui se passe autour d’elle et lui permettait de découvrir de nouvelles choses sur le monde dans lequel elle est née, sans pour autant devoir lire ou voyager à l’autre bout de la planète.)

- Euh... Peut-être parce que tu n’as pas l’air de cacher ni tes pouvoirs ni ce que tu es ? Du coup c’est... Assez simple de comprendre que tu n’es pas «comme tout le monde». Donc pas très discret. ... Ça et ton énergie, je dirais.

Elle continua calmement de manger, parce que cette demoiselle n’aime vraiment pas manger rapidement. De toute façons, elle allait devoir retourner marcher juste après, donc avaler sa collation rapidement n’était pas une bonne idée... Et puis même, en vérité elle n’avait pas vraiment faim et ne pensait pas arriver ici avant au moins une bonne heure de plus. Enfin, peut-être pas une heure, mais presque, quoi.  Buvant une gorgée de son café ―et se disant au passage qu’elle aurait dû prendre un décaféiné― la miss écouta calmement. Elle reposa sa boisson puis répondit:

- «Izumi Kallisto Kagome». Je l’aime, mon nom, mais c’était pas le plus simple à apprendre à écrire. Elle reprit un petit bout de sa gaufre, se passa le pouce au coin de la lèvre et lécha la petite goutte de chocolat présente dessus. J’imagine que ça arrive, oui. Mais honnêtement, après t’avoir vu heureux comme un enfant pour une simple collation, je me dis que j’ai aucune raison d’agir différemment. ...Et tu m’as donné aucune raison d’avoir peur, aussi.

Bon, certes, sur le coup quand elle a appris qu’elle avait bien deviné elle avait agis un peu différemment. Mais c’était surtout lié au choc, quoi ! Et puis, il fallait un petit temps d’adaptation pour digérer tout ça. Et bon, Izumi étant Izumi, elle a décidé bien rapidement sans même le vouloir de se concentrer sur la discussion en elle-même plutôt que sur l’identité de son interlocuteur. En même temps, tout ceci était bien plus intéressant et enrichissant que la plupart des cours qu’elle a suivit.
Vous savez ce qui est enrichissant aussi ? Se faire complimenter. Vous savez ce qui est encore plus enrichissant ? Se faire complimenter sincèrement par un Légendaire. Rougissant en entendant ledit compliment ―parce que venant d’un Légendaire ça pèse lourd. Très lourd.― la jeune Kagome regarda Shin dans les yeux tout en lui souriant, ne sachant vraiment pas comment réagir à tout ça. Normalement, elle devrait le remercier, mais c’est pas vraiment normal là. Et puis bon, un vrai sourire valait tout les mots du monde, non ? (Et de toute façons, fallait pas être profileur ou un truc du genre pour pouvoir lire le «merci» évident sur sa figure.)

- Ah, hmm, j’imagine que les différences sont plus simple à voir pour toi... même si tu n’as bien sûr jamais mis les pieds dans une école de dresseurs. Elle secoua la tête, les joues toujours un peu rosies et souriant toujours. C’est juste que maintenant nos partenaires ont un corps et un esprit d’humain en plus de leurs capacités et qu’on doit encore plus les respecter et les traiter en égal. Je veux dire, pour moi ça... marche comme ça ?

Ça lui paraissait tellement naturel tout ça qu’Izumi oubliait parfois que tout le monde n’était pas du même avis. C’est vrai, quoi, on ne traite pas en esclave une personne ayant un don pour le dessin ou la musique ou n’importe, alors pourquoi le faire pour quelqu’un ayant des capacités supplémentaires ? Pour la miss, ils étaient humains d’abord puis hybrides ensuite. Cette façons de penser n’allait sûrement pas lui apporter que des amis, mais c’est comme ça qu’elle a été élevée et c’est ce qu’on lui a appris à l’école. Et il valait mieux penser ainsi que le contraire.

Souriant en entendant les paroles suivantes du jeune homme en face d’elle, la miss hocha la tête et lui répondit:

- Un jour, quand j’aurais trouvé mes coéquipiers ―car c’est pas parce que je formerais cette équipe que je n’en ferais pas parti au même titre qu’eux― j’espère au moins avoir l’occasion de te le dire. T’es la première personne que j’ai rencontré après avoir quitté ma ville, après tout, c’est important !

C’était peut-être un peu puérile comme façons de penser, surtout que rien n’assurait qu’elle allait le recroiser un jour, mais ça ne faisait de mal à personne. Bien qu’étant une personne réfléchissant et analysant beaucoup, Izumi aimait rêvasser et imaginer les événements (positifs, surtout) du futur. C’était un bon moyen simple de s’occuper et de ne pas penser aux choses stressantes, en fait.

Et oh, miracle, elle venait de finir son assiette. Bon, il restait encore un peu de café à boire, mais c’était pas le plus long a faire. Et il n’en restait même pas tant que ça. Buvant calmement le reste de sa boisson (plus très tiède, awh...), elle secoua la tête.

- Pas de problèmes, tu ne pouvais pas savoir que c’est un sujet que je n’aime pas trop. Mais... tu avais mentionné quelqu’un quand on s’est rencontré, une autre dresseuse, je crois... Tu ne lui as jamais vraiment posé ce genre de questions ?

C’est vrai, si cette dresseuse était la première qui lui venait à l’esprit en pensant à cette profession, c’est qu’il était relativement proche d’elle. Il aurait donc très bien pu lui demander pour tout ceci. ... A moins qu’il n’avait jamais vraiment pensé à tout ça en la présence de l’autre demoiselle, ce qui était tout à fait possible. Mais bon, encore une fois, pas le sujet !

Shin venait de lui demander si elle avait fini et hum, oui oui, c’était bon. Hochant la tête, la miss bu les quelques dernières gorgées de son café et chercha du regard la serveuse qui avait apporté leur commande. ... Serveuse qui était accoudée au comptoir, semblant bien s’ennuyer là, avant de remarquer que Kallisto la regardait. La miss attrapa son portefeuille dans son sac avant de bien le remettre en place autour de sa taille (...le sac, hein. Pas le portefeuille.) puis se dirigea vers le comptoir, la serveuse lui ayant fait signe de venir payer ici. Une fois le tout payé en liquide, la monnaie comptée et rangée et le portefeuille de nouveau en sécurité dans son sac, Izumi se dirigea vers la sortie, regardant au passage l’heure. Il était encore assez tôt pour qu’elle continue son chemin vers une autre ville.

- En tout cas, hum... merci d’avoir accepté mon offre et... d’avoir discuté avec moi. Dit-elle en se tournant vers Shin. C’est sûrement pas grand chose pour toi, mais pour moi c’est... c’est... Elle pencha la tête d’un côté puis de l’autre, cherchant en vain quel mot utiliser. C’est... Important ? Je sais pas trop. Mais j’espère me souvenir de tout ça pour longtemps, honnêtement.

Un début aussi positif (si on oublie le moment où elle était coincée dans l’arbre et celui où elle s’était littéralement jeter sur un Shin volant) pour ses aventures ne pouvait être qu’un souvenir à garder précieusement. Peut-être même qu’un jour la dresseuse allait raconter tout ça en riant à quelqu’un de peut-être important à ses yeux, qui sait.




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.
» [Event & Libre] Give me liberty, or give me death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kalos :: Autres-