Partagez | 
 

 « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 448
Pokédollards : 128
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Sam 22 Juil - 15:02

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
C'est vrai qu'il n'est pas du genre à se cacher, pas du tout même, c'est tout le contraire, Shin est le genre de Légendaire qui s'assume, voir même carrément pas intégré du tout. Il ne cache pas ce qu'il est, et n'a jamais cherché à jouer les humains normaux, alors du coup on le regarde d'un œil différent, et des personnes assez logique dans leur tête comme Izumi sont alors parfaitement capable de le reconnaître et de déduire qui il est avec un peu de réflexion. Si jeune mais loin d'être bête hein, c'est fout ce que les mortels se développent vite, quel âge avait-elle ? Si elle sortait de l'école de dresseur elle ne doit pas être bien vieille et pourtant ça se développe autant. Ils vivent bien trop peu, et grandissent bien trop vite pour lui. À l'annonce de son nom complet, le jeune homme le souffla, comme pour se l'enregistrer dans un coin de sa petite tête, il s'en souviendrait. Quand même il la reverrait dans une dizaine d'années il s'en souviendrait, il n'avait d'ailleurs pas oublié la personne qui lui avait donné son prénom actuel, quand bien même cela faisait maintenant près de soixante-dix ans maintenant, et qu'il ne le reverrait plus par la même occasion. Mais autant il a du mal à retenir certaines choses, autant ça, il n'a pas de soucis.

« Ravis du coup d'avoir fait ta connaissance Izumi, c'est retenu eheh, il faut le porter avec fierté ton nom après tout, je m'en souviendrais pour la prochaine fois ! »

Cela voudrait-il qu'il y aurait une prochaine fois ? Pourquoi pas. Le monde est vaste, mais pas assez pour le légendaire qu'il est, autant dire qu'il l'a déjà parcouru en long en large et en travers. Autant dire qu'il le connaît plutôt bien, et même s'il n'a jamais été à l'école, la géographie et l'histoire sont bien là les seules choses qu'il maîtrise naturellement plutôt bien.

Mais sinon, rien nada, du coup de quoi avoir envie de poser des questions pour savoir du coup ce qu’apprennent les jeunes mortels de nos jours, en l’occurrence les jeunes humains. L'enseignement a certainement dû être revu avec les décisions de papa Arceus. Alors il était simplement curieux, et la réponse était des plus satisfaisante. Ce genre de réponse le poussait à croire qu'il faut arrêter de toujours vouloir chercher meilleur, de renier ce qu'il existe déjà dans ce monde, de toujours vouloir le changer, il y a du bon et du mal, et des jeunes gens comme Izumi était la preuve du bien pouvant exister naturellement dans cette cruel réalité. Des personnes ayant conscience des autres vie et du respect pour cette dernière. D'ailleurs le hochement de tête qu'il fit instinctivement voulait tout dire, il approuvait ses paroles.

« Je pose la questions, j'avoue que c'est une façon de voir les choses qui n'est pas universelle par tous, mais qui est bonne, c'est agréable. Le monde est fait de plus et de moins, faut juste accepter ce tout. Et de voir des gens réagir ainsi me font toujours penser que sur le font Arceus n'avait pas tord de décider ce changement, certains hybrides d'ailleurs préfère même cette situation. »

Et lui ? Il ne sait pas trop c'était... différent c'est tout. Leurs cas est différent, ils sont au dessus de tous ça, et leur forme ne fait que changer leur mode de vie au final, c'est peut-être un peu plus dangereux, car au final, cette forme facilite la communication et l'attachement avec les mortels. La dresseuse qu'il avait maintenant depuis peu en est la preuve, un jour, elle sera vieille et mourante, toute son équipe aussi, alors que lui, il sera toujours Shin et sauf mauvaise rencontre, il aura toujours exactement la même tête que maintenant, celle d'un jeune homme de la vingtaine tout juste.

« Je te le souhaite ! Je suis sûr que tu trouveras rapidement, il y a tellement d'hybride qui cherche une jeune dresseuse dans ton genre c'est certain ! J'avoue que personnellement c'est moi qui ai trouvé la mienne, elle était en train de jouer aux bâtonnets de poisson surgelés dans une caverne froide dans une tempête de neige, on verra ce qu'il adviendra, mais je n'ai pas pensé à lui parler de son école j'avoue. À dire vrai, c'est le fait que tu commences tous juste qu'y m'y a fait penser. »

Pourtant Kanon devait certainement être passé par le même genre d'école qu'Izumi, c'était logique, ah quelle tête en l'air ce Shin. Mais maintenant, il était temps de se lever et bouger. Certes, ils avaient rejoint la ville, mais il retardait la route d'Izumi et il serait bien ennuyant que cette dernière se retrouve perdu quelque part dans la nuit parce qu'elle avait trop papoté avec lui. La suivant dans la rue devant, le jeune homme lui offrit son habituel sourire des plus adorable.

« Je n'oublie jamais rien, on dirait pas comme ça mais tout est là dedans. Fit-il en tapotant alors sa tête comme pour montrer où se rangeait les idées -oui en même temps où veux-tu qu'elle se range donc-. Tu sais quelle direction tu vas prendre ? Qui sait, peut-être qu'on pourra se croiser. Sinon. Si tu veux tout savoir, même si je voyage énormément, je passe régulièrement à Rosalia, j'ai un ami professeur Pokemon qui y vit, il s'appelle Akira. Peut-être que cela t'aidera. »

C'est au final l'un des rare point d'attache fixe où Shin se rend. Sa dresseuse bouge tout autant que lui c'est pas fiable pour un sous, alors que lui, au moins il est là et ne bouge pas, et ayant toute sa vie sur place il ne déménagera pas. Du coup peut-être ce cela serait une chance de se revoir !

« Et puis comme ça tu pourras me parler de ton voyage et de tes compagnons de voyages, je t'ai vu au début je veux voir l'évolution ! »

Cela pourrait être amusant certainement. Et puis, n'est-ce pas plus joyeux pour les gens en général de repartir en ayant l'impression d'avoir fait une agréable rencontre que l'on peut revoir ? Il le croit... Il avait cru comprendre qu'ils aimaient bien ça. Et lui aussi, un peu quand même. Il faut bien essayer de les imiter parfois.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 426
Pokédollards : 28
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 21
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Ven 22 Sep - 23:18
« Shall I give you dis pear ? »

    C’était incroyable, au final, de se dire qu’une simple rencontre à la sortie de sa ville avait autant... changé la vision d’Izumi sur le monde. Enfin, «autant», pas vraiment, c’était plus comme si elle comprenait mieux certaines choses, comme si tout était devenu plus clair... Un peu comme quand vous mettez des lunettes pour la première fois et vous remarquez les feuilles d’un arbre, individuellement, au lieu de juste voir un truc sans forme. Maintenant qu’elle savait véritablement que les légendes n’étaient pas que ça, qu’elles étaient fondées sur une part de vérité, la jeune dresseuse... ... La jeune dresseuse se demandait ce qu’elle allait découvrir durant la suite de son voyage. Non, vraiment ! Est-ce qu’elle allait devoir fouiller durant des mois pour ne serait-ce qu’avoir la chance de faire une rencontre aussi incroyable ou une découverte aussi intéressante ou bien allait-elle simplement devoir légèrement gratter la surface du bout des ongles pour remarquer d’autres vérités dissimulées par de simples mots, de simples sourires, de simples gestes ?

Mais d’où est-ce que ça sortait, tout ça, cette envie de découvrir ? Était-ce une simple déformation de son envie d’apprendre ? (Car même si l’école la stressait au point de la rendre malade, apprendre était une chose qu’elle avait toujours apprécié)

Ou bien était-ce l’euphorie d’apprendre que ce que beaucoup de gens reléguaient au simple rang de «contes et légendes» était bien plus que ça ?

Et en toute honnêteté, Izumi s’en fichait complètement, du pourquoi du comment du parce que de ses pensées. La simple possibilité, le minuscule pourcentage, non, fragment de chance d’un jour pouvoir ne serait-ce que recroiser Shin lui donnait encore plus de raisons de faire en sorte de se souvenir de son voyage dans les moindres détails, dans le simple espoir d’un jour pouvoir, entourée d’amis, raconter (presque) tendrement son histoire. Sérieusement, ça allait faire une bonne histoire dans quelques années, ça. «J’ai rencontré Reshiram en étant coincée dans un arbre. Et j’ai failli le faire s’écraser juste après.»

En parlant du jeune homme aux cheveux blancs... Quel contraste entre sa façon d’agir il y a encore peu et sa façon de parler à ce moment précis.

- Hmm, mais accepter le fait que ça fait parti de ce monde ne veut pas dire qu’on doit accepter certains actes et le raisonnement derrière ceux-ci. Secouant la tête, la miss se mit à sourire d’une façon gênée. Enfin, je parle, je parle, mais je n’ai jamais vraiment vu ni vécu ces «actes», dooonc.... ... Et je suis un peu jeune pour philosopher comme ça, vraiment, ça rend le tout un peu... ... J’sais pas. Étrange ?

Pour beaucoup de gens, qu’une fille de l’âge de Kallisto parle de cette façon n’était pas... Naturel. Trop jeune pour comprendre, pour chercher, pour essayer de voir le monde comme il l’est vraiment. (Même si en vrai, elle ne le voit vraiment pas comme il est. Elle s’en fait une idée, une image imparfaite de par son manque de défauts évidents comparé à la réalité, mais c’est le bonheur des enfants et des adolescents que de penser ainsi)
Mais en même temps, tout comportement enfantin à son âge serait également mal vu...
Aaah, quelle période atroce, celle entre les 16ans et les 20~21ans.

Mais bon, comme toujours, la narratrice vous fait du hors sujet.

Eeeet la miss ne pu s’empêcher de rire en entendant comment Shin avait découvert celle qu’il avait choisit comme dresseuse.

- Aux... «aux bâtonnets de poisson surgelés» ?! Se mordant la lèvre inférieur pour arrêter de rire, elle passa quelques secondes à rire silencieusement. Ça, c’est de la rencontre. J’espère sincèrement que tu as plus de chance normalement pour le contexte de tes, bah, rencontres.

Une fois de retour dans la rue, la miss répondit au sourire du jeune homme avec son propre sourire ― il semblerait que celui du Légendaire était contagieux~

- Hah, faut pas me dire ça, sinon je te ferais une interro surprise à l’instant même où je te croiserais ! .. Euuh, je crois bien qu’il y a une ville au nord... ?

La jeune dresseuse attrapa la carte dans son sac et regarda rapidement celle-ci. Il y avait bien une ville vers le nord-ouest, mais... C’était quand même un peu loin ? Bon, pas bien grave, passer la première nuit à la belle étoile ne semblait pas si désagréable !

- «Akira, professeur pokémon à Rosalia». Compris ! J’irais demander si tu es là, alors, si je passe dans cette ville.

Au pire, elle demandera juste des nouvelles s’il n’y est pas, mais bon, pas le moment de penser à tout ça, ce n’était qu’un événement possible mais incertain du futur, après tout.
Regardant une nouvelle fois sa carte, Izumi se demandait si ça valait le coup d’enfiler ses rollers pour une partie du trajet du jour. Hmmm... Rangeant la carte, la miss hésita quelques secondes, une main non loin de là où étaient ses capsules, avant d’au final remettre son sac bien comme il le fallait. Peut-être plus tard dans la journée, qui sait ?

- Exactement, c’est ça ! Ça sera mon évolution. ... Ça sera aussi probablement moins intéressant que le phénomène du même nom chez les hybrides, mais... Elle haussa les épaules, riant. Mais qui sait ! Je vais peut-être finir par surprendre tout le monde~

Ah, ça serait tellement drôle, ça, que son développement surprenne toutes les personnes la connaissant. Est-ce que ça serait une bonne ou une mauvaise surprise... ? Bah, elle le découvrira d’elle-même un jour ! ... Ou peut-être pas, en fait.

Regardant autour d’elle, la jeune Kagome cherchait un panneau directionnel montrant la moindre information sur quelle direction prendre par la suite. Il devait bien y avoir quelque chose indiquant où était le centre ville ou bien vers où aller pour quitter celle-ci, non ? Parce que bon, marcher le nez collé à la carte c’était sérieusement pas drôle. Et souvent on rentrait dans les poteaux quand on faisait ça, donc c’était pas cool. Du tout.

Penchant la tête sur le côté, Kallisto regarda la rue par où ils étaient arrivés ici. Peut-être qu’en remontant la rue dans laquelle ils se trouvaient actuellement elle allait finir à un bon endroit pour ensuite quitter cette ville ?
... Au final peut-être que le combo rollers + carte n’était pas une si mauvaise idée.

Parce que ce genre de chose se trouve toujours très facilement dans ce genre d’histoire, la miss se dirigea vers le banc juste à côté de l’endroit où elle était plantée depuis tout à l’heure, avant de se tourner en plein chemin, marchant à l’envers pour pouvoir regarder Shin.

- Dis, et toi, tu va où maintenant ? Souriante, les yeux brillant de cette façon qui montrait bien qu’elle était joueuse, elle pencha une nouvelle fois la tête sur le côté. Tu penses réussir à sauver quelqu’un d’autre avant la fin de la journée ?

S’asseyant sur le banc, elle sortit la capsule de son sac ainsi que sa carte ―encore une fois―, récupéra ses rollers, retira ses bottines (parce que bien sûr, elle avait choisit une paire de rollers qu’elle ne pouvait pas juste «clipser» sur ses chaussures ou un truc du genre), mit ses rollers, vérifiât qu’ils étaient bien mit comme il le fallait et rangea tout son bordel, gardant juste la carte dans ses mains.

- Eeet voilà~~

Y’avait plus qu’à espérer qu’elle n’allait pas se prendre les pieds dans un cailloux dès la sortie de la ville, hein.




Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 448
Pokédollards : 128
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Sam 14 Oct - 19:41

     
Shall I give you dis pear ?

     
Tout est une histoire d'arbre

     
feat Izumi - Shin

   
Il n'y a pas d'age pour philosopher, s'il fallait que tout le monde ait une vie de légendaire pour le faire, les mortels seraient alors des idiots finit sans la moindre évolution. À dire vrai, Shin pouvait avoir une certaine affinité avec ce genre de personne, capable alors de prendre du recul et de parler de ces choses qui font que la vie est fascinante. Qui font que la réalité n'est fort heureusement pas toujours aussi morne qu'on veut bien le dire ou le faire croire. Parce qu'il ne faut pas toujours tout donner à son frère -ou soeur- jumeau, parce qu'il fallait bien partager un peu les frais de temps en temps et donner un peu de gloire au dragon blanc aux yeux bleu -non pas de yugioh- de la réalité. Alors, il avait juste sourit à la jeune femme, d'un sourire bien plus soft et sérieux que ce qu'il faisait d'habitude, bien plus doux et calme, comme l'être emplit de sagesse qu'il était capable d'être quand il n'était pas à faire l'idiot pour se détourner lui même.

« Il n'y a pas d'âge, moi j'aime bien t'entendre philosopher. La réalité et la philosophie, je suppose que c'est deux choses très liés. »

Pour quelqu'un qui se donnait des airs d'idiot finit, sa représentation était sujet certainement à faire ouvrir les débats dans les salles de classe en réalité. Pourquoi la vie ? Pourquoi la mort ? Pourquoi le bien ? Pourquoi le mal ? Tout ça, c'est englobé par des faits, une réalité toujours là, qui s’entremêle avec le rêve et l'idéal. Beaucoup de subtilité pour l'esprit des humains, des subtilité que le légendaire blanc se devait de représenter et maintenir par sa simple présence avec son frère tout aussi blanc que lui. Mais, il n'était  nullement question d'envahir la vie et surtout l'après midi de cette demoiselle avec ce genre de question et de débat sans fin pour la jeune fille partant à l'aventure. Elle était sur le fond là pour voir le monde et en rêver, sa vie était à ses yeux bien assez courte ainsi, inutile de l'ennuyer d'avantage. C'est pourquoi il ne s'attarda en réalité pas là dessus, préférant raconter alors comment il avait connu sa dresseuse sans rentrer dans les détails. Un anecdote assez drôle il faut le dire, mais non moins désagréable en y repensant. Qui sait ce qui aurait pu arriver à cette demoiselle s'il ne c'était pas arrêté pour lui tenir chaud, peut-être qu'elle serait vraiment morte de froid.

« J'ai le don je crois pour rencontrer les gens de façon original, mais je pense que c'est bien plus drôle ainsi ! »

Du genre rattraper quelqu'un dans un arbre, ouais c'est le genre de chose assez banale. Même le grand ami Akira qu'il nomma alors pour permettre à la jeune fille de le retrouver avait eut droit à la sienne. Dans le genre je balance une pokeball sur sa tête en espérant le capturer comme à la bonne époque. Y a rien à faire, c'est peut-être une malédiction en fait. Pas étonnant qu'on ait du mal à le prendre au sérieux. Pourtant, se cachait des traits d'une noblesse certaine sous son visage...

« Ah, mais je n'ai aucun doute sur le fait que tu peux me surprendre, je compte constamment sur les gens comme toi pour le faire et me prouver que je n'ai pas tout vu. »

Fit-il tout en la suivant du coup dans la rue. Lui ne savait généralement que rarement où il allait une fois dans les villes, il s'en fichait, mais elle semblait bien plus habitué à s'y balader que lui, même si ce n'est que pour atteindre un banc qui lui servirait à remettre ses rollers à ses pieds. Il faudrait qu'il s'en procure en vrai, il trouverait certainement ça très amusant. Mais faut avouer que le pauvre hybride qu'il était n'est que peu habitué aux moyens de transports ayant la capacité de voler et très vite qui plus est, tel un mini avion, c'est de suite plus rapide et pratique.

« Hm... »

Le légendaire blanc n'avait en réalité jamais aucune idée de où il allait. Qu'il ait croisé la route d'Izumi relevait d'un pur hasard, il va et vient au grès du vent en fait, et s'arrête au grès de ses envies. Souvent intrigué par quelque chose qui attire son attention, comme un papillon devant une lanterne. Pas très glorieux, mais c'est ainsi, certains légendaire vivaient une vie bien rythmé au grès des horaires et des humains qui les entourait, et d'autre comme lui étaient des électron libre sans aucune attache. Enfin non, c'est pas vrai, Kanon en était une tout comme Akira et il y revenait. Mais pas toujours, il avait ce besoin de bouger. Oh.. peut-être chercher Kanon serait une bonne idée pour commencer ?

« Je pense... essayer de trouver ma dresseuse voilà ! Ça me fera voyager avec un but, c'est un peu comme un jeu de cache-cache géant ! »

Shin avait reprit cet air très enfantin et adorable qui lui était propre. Mais à dire vrai, cela trahissait le manque de rêve qui le caractérisait. Le manque d'envie, le manque d'objectif. Parce qu'il n'était pas un être voué à rêver, espérer ou attendre quelque chose. Il ne le comprenait pas, alors il faisait juste, sans savoir réellement ce qu'il manquait, il ne pouvait que le suggérer en voyant les mortels le faire.

« Mais j'ai aucune idée de où elle est, alors j'vais voler jusqu'à ce que j'ai faim et que je trouve une autre âme charitable pour me tenir compagnie. Ou peut-être rester en pleine nature comme au bon vieux temps... »

Le temps où il était un dragon. En le voyant actuellement, c'était en fait presque difficile de l'imaginer ainsi, ses traits et ses mimiques ont tout d'une jeune homme charmant parfaitement normal. Un voile de mystère, tout pour plaire aux filles quoi. D'ailleurs, cet adorable jeune homme -ou vieil selon les points de vue- regarda la jeune Izumi avant de lui attraper les mains et sortir ses ailes pour se mettre à la tirer ainsi. Volant assez bas pour ne pas l'embarquer avec elle ni la déséquilibré, il servit alors de tire.. heu... roller.. ? Jusqu'à l'entrée de la ville. Du moins.. elle voulait aller à l'entrée où ils sont arrivés non ?

« … C'est bien là que tu voulais aller hein ? Tu n'as pas besoin d'aide ça va aller ? »

Il l'avait lâché à cet instant. Il n'avait pas vu le temps passé, et à dire vrai, la demoiselle avait quelque chose d'attachant. Pas comme Kanon, pas comme Akira. Mais un petit quelque chose qu'il trouvait attachant chez les mortels... Il espérait sincèrement la revoir, et surtout qu'elle ne l’oublierait pas. Shin n'oublie jamais personne. On ne dirait pas, mais chaque rencontre marquante, il s'en souvient. Rendant alors les mortels qui croisent sa route immortels dans son esprit millénaire. Aussi longtemps qu'il serait lui même en vie -et qu'il ne perd pas la mémoire en cas de mort, mais il n'y compte pas-. C'est une façon un peu poétique de voir les choses, pour lui, c'est juste qu'il s'en souvenait, parce qu'il n'a que ça à chérir. Et profiter de pouvoir les voir tant qu'il le peut, avant qu'il ne soit trop tard. Son sourire était rayonnant et adorable, son regard sage... Démontrant cette joie d'avoir passé du temps avec elle, et l'espérance d'avoir de la recroiser.

     
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dresseur • Normal
Messages : 426
Pokédollards : 28
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 21
Je suis (Inrp) : Célib' et hétéro~
Je ressemble à : Kairi (Kingdom Hearts)
Double compte : Aria Thorne

PokéProfil
Attaques & Armes: ♣ Equipement dresseuse ♠ Spray au poivre
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Dresseur • Normal
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   Lun 13 Nov - 0:08
« Shall I give you dis pear ? »

   S’il y avait bien une chose qu’Izumi savait bien faire, c’était trop réfléchir à propos de trucs parfois simple... Bon, là, vu que le sujet était étrangement parti sur la philosophie, ce n’était plus vraiment «simple», mais eeeehhh. En toute honnêteté, la miss dû refréner son envie de plus s’étaler sur le sujet, sachant très bien qu’elle pourrait parler de tout ça pendant des heures et des heures, préférant alors donner son point de vue...

- Tu sais, je suis sûre que certains diraient le contraire ! Peut-être par esprit de contradiction, okay, mais il doit en avoir.

... Accompagné d’un énorme sourire et d’une question plus ou moins rhétorique (enfin, plus «plus» que moins):

- D’ailleurs, tu ne trouve pas qu’au final, la philosophie est un mélange de «réalité» et d’«idéal» ? Après tout, le but de la philosophie peut être vu comme d’atteindre un idéal de connaissance sur la réalité et ce qui l’entoure (donc ce qui n’est pas forcément réel à proprement parler)

Bon, ce n’était que son point de vue, et nombreux philosophes lui hurleraient probablement dessus pour ça, mais on parle de la fille qui s’y connaît en légendes parce que ça fait parti de ses histoires du soir depuis qu’elle est gamine... et qui connaît beaucoup d’autres choses aussi parce qu’elle lisait sur ça avant d’aller dormir, à l’école. Non, sérieusement, il doit y avoir son nom sur la carte de beaucoup de livres, là bas. ... Quelqu’un va finir par se demander qui est la folle qui a lu des bibliothèques (le meuble, hein, pas le lieu) entières sur les Légendaires et les histoires modernes basées sur ceux-ci.

Enfin bref, tout ceci n’était plus le sujet (et la miss ne s’attarda même pas sur ce qu’elle venait de dire, n’attendant même pas de réponse pour continuer à faire ce qu’elle était en train de faire.). Par contre, les rencontres originales et les congélateurs naturels (et le premier dans le deuxième. ... Oh bon dieux ça sonne tellement louche), ça, c’était le nouveau sujet. Au final, la demoiselle pensait que Shin avait bien raison sur ce point-là. La vie serait étrangement triste sans ces rencontres incongrues et imprévues. Alors Kallisto hocha la tête, riant légèrement, montrant ainsi qu’elle était du même avis.

Vérifiant que son sac était mis parfaitement comme il le fallait (parce que ça lui était déjà arrivé qu’il tombe de sa taille quelques temps après l’avoir mis parce que la ceinture n’était pas bien placée et donc le tout mal fermé), la miss pencha légèrement la tête sur le côté, souriante.

- Je ferais de mon mieux pour ne pas te décevoir, alors !

Et une raison de plus de vivre les aventures les plus incroyables possibles et d’en profiter pour grandir, une !

Une fois sur le banc et les rollers aux pieds, Izumi s’assura que tout fonctionnait bien comme prévu, se relevant en faisant attention de ne pas tomber et... Et en fait, la réponse du jeune homme inquiétait un peu la demoiselle. C’était probablement idiot, de s’inquiéter pour ce genre de choses, mais bon. Cherchant des yeux son regard, elle posa sa main quelque centimètres au dessus du coude de Shin, gardant à la fois un contacte visuel et physique avec celui-ci durant quelques secondes. Elle ne savait même pas ce qu’elle voulait accomplir avec ces simples actes, mais au final ils furent suffisant pour la rassurer et lui permettre de sourire. Reculant, son sourire s’agrandit, prévoyant bien évidement de dire une connerie.

- Évitez les montagnes, quand tu l’auras retrouvée.  Son expression devint alors sérieuse. ... Parce que bon, ça a l’air d’être encore assez «frais» dans ta mémoire.

... Au final l’expression sérieuse ne resta en place que cinq pauvres petites secondes, remplacée par un autre sourire et un rire.... Rire qui s’arrêta quand elle sentit Shin lui attraper les mains, ses yeux s’écarquillant légèrement en voyant ses ailes, parce que bordel c’était encore plus impressionnant maintenant qu’elle savait ce qu-, non, qui il était vraiment. ... Mais le rire revint bien rapidement, tandis que la narratrice se demandait si ces deux idiots n’avaient pas inventé un nouveau sport. Comment est-ce qu’on pourrait appeler ça? Une course de rollers avec l’aide d’une personne ailée... Heeeeeh pas le moment de penser à ça !

Regardant autour d’elle une fois à l’arrêt, la demoiselle trouva rapidement le genre de panneau directionnel bien pratique pour trouver son chemin et vérifia le tout sur sa carte.

- C’est parfait ici! Y’a une route non loin d’ici que j’aurais qu’à suivre, ça me facilite les choses. Merci !

Rangeant une fois de plus son bordel dans son sac, elle hésita quelques secondes avant de secouer la tête.

Souriant à nouveau, Izumi s’éloigna alors de Shin, se retournant plusieurs mètres plus loin pour lui faire signe de la main, lui disant au revoir un grand sourire au visage.

Continuant sa route en chantonnant, la demoiselle ne pouvait s’empêche de se dire qu’elle avait vraiment eu le meilleur départ possible pour ses aventures. Elle était maintenant sûre de son choix de partir de chez elle pour découvrir le monde de ses propres yeux et faire des rencontres dans (presque) toutes les régions.



Au final, partir vers l’ouest après avoir quitté Fort-Vanitas était vraiment une bonne idée.




J’ai l’impression d’avoir vraiment mal fait cette fin maiiiis au moins c’est fait, hein !


Izumi discute avec vous en #be273c ~

1 magicarpe de Noa, Antigone, Wendy & Ivy~
Spoiler:
 

Spécial kermesse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin   
Revenir en haut Aller en bas
 
« Shall I give you dis pear ? » Ft. Shin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.
» [Event & Libre] Give me liberty, or give me death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Kalos :: Autres-