Partagez | 
 

 Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Top
Messages : 216
Pokédollards : 91
Date d'inscription : 24/09/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro & Célib'
Je ressemble à : Sinbad de Magi
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydroqueue ♦ Blizzard ♦ Force ♦ Hydrocanon
Race Pokemon/ Métier: Aligatueur Shiny / Acteur
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]   Sam 23 Avr - 17:00


Tout était toujours pour toi...

La veille ils avaient tout organisés. Ayden était en repos depuis hier soir après un tournage bien mouvementé, de quoi le pousser à dire qu'il rentrait tôt hier soir pour retrouver alors les draps de son lit enfin. Une bonne douche et de se vautrer sur le lit comme il se doit jusqu'à ce que ses yeux se ferment et s'endorme. Pour fêter ça, ou alors même sans réelles raisons apparentes en fait, Ayden désirait passer alors un peu de temps avec son frère, il lui avait alors proposé de se rendre dans une salle de jeux. Ils n'y allaient pas tant que ça faut avouer, de temps en temps, quand ils avaient tous les deux le temps, c'était une des nombreuses façon pour eux de se retrouver en fait. De passer du temps tout simplement entre frère, parfois de parler, parfois simplement rire. Bref, des trucs plutôt simple, mais qu'Ayden affectionnait tout particulièrement. Certainement qu'il n'en donnait pas l'air, mais ce lien qu'il possède avec Virgil, il lui était vital, ce dernier était bien plus précieux à ses yeux qu'il ne devait l'imaginer très certainement. Lui qui a tendance à se sous-estimer et se trouver moins fort que son frère aîné, ce dernier a pendant si longtemps vécu pour le protéger contre tout, pour l'aider, l'encourager, et l'aimer. Essayant parfois peut-être malgré lui de remplacer la figure paternelle perdu de façon prématurée. Enfin bon, je suppose qu'il était inutile de tourner la chose de façon si dramatique non ? Il était même plutôt content du programme qui lui était destiné en fait. Et lorsqu'il rentra chez lui, la seule ombre du tableau fût la forte douleur qui se réveilla dans son bras droit. Un peu plus et ça le prenait en pleine rue tient. Pourquoi faut que ça se réveille maintenant ? Parce qu'il avait forcé durant tous ses jours et qu'on lui avait toujours dit que sa plaie avait mal cicatrisé et qu'elle pourrait alors de temps à autre le faire souffrir. Certainement. Mais comme si ce genre de chose pouvait alors retirer la bonne humeur d'Ayden. Sur le coup oui, il avait alors tiré une grimace, avant de prendre alors les médicaments puissants qu'on lui donnait pour ce genre d'occasion. Il fallut alors attendre quelques heures avant que la douleur ne passe.

Installé sur son canapé, en train d'attendre en fixant de façon détaché la télévision, finalement, il pût continuer l'activité de sa soirée, c'est à dire se détendre. Pour l'instant ce n'était pas une réussite. Mais une bonne douche lui ferait le plus grand bien, sans compter les sueurs froides que la douleur pouvait lui faire avoir, lui donnant alors parfois des coups de chauds assez dérangeant. Mais une fois lavé de tous ses soucis, notre homme bien trop épuisé tomba dans son lit. Il ne sait pas exactement quelle heure il était, certainement plus tôt que dans ses habitudes de se coucher quand il était en repos, mais pas tellement tôt non plus. Peut-être minuit un truc du genre. Toujours est-il que pour le coup, notre star de cinéma faisait sa tête en l'air. Son réveil, il avait totalement oublié de le programmer. Ce qui fait qu'au final bien installée en compagnie de sa charmante demoiselle du soir, qu'on nomme de façon plus commune Morphée, notre homme loupa alors l'heure. Et se retrouva à également louper l'appel de son frère qui devait l'attendre non loin d'ici. Le temps passa sans que rien ne bouge dans l'appartement. Jusqu'à ce que ça sonne à deux endroit en même temps. À la porte et au téléphone hein ?

« Hmmmmm ? »

Fit alors l'alligator, à moitié dénudé, pour ne pas dire vêtu d'un simple caleçon, il chercha son portable. Ne se rendant même pas compte qu'en fait, quelqu'un était rentré dans son appartement. Hein ? Un voleur ? Ouais non. Mais faut avouer qu'il fit tout de même un de ses bonds, se retrouvant alors au pieds du lit, emmêlé dans sa couette. Virgil ! Bon sang, il venait de lui foutre une de ses frousses !

« Virgil ! Oh bon sang tu m'as fait peur tu..... Il fixa alors le réveil. Ses yeux parlaient d'eux même pour sous-entendre qu'il venait de faire une boulette en fait. Oh god. Pardon ! J'me prépare ! Oh là. J'me grouille désolé Virgil ! »

Se retrouvant à essayer de sortir de ses draps pour limite courir vers sa salle de bain pour aller se prendre une douche vite fait bien fait. C'est non sans afficher un sourire un peu gêné à son cadet qu'il s’éclipsa. Disparaissant alors sous une douche qui aurait au moins le mérite de le réveiller de façon plus correct. Il ne mit pas tant de temps que ça. Disons. Une petit dizaines de minutes pour se préparer, et s'habiller un peu. Enfin. Disons qu'il avait mis un pantalon en bas au moins et un t-shirt. Notre homme était encore en train de se coiffer vite fait et de se chercher ses bracelets -qu'il mettait souvent qu'au poignet droit pour dire que c'est un style, mais pour cacher cette éternelle cicatrice en fait-. Il était d'ailleurs en train d'en attacher un lorsqu'il se tourna enfin vers son cadet, un peu essoufflé.

« Ouf. Voilà. On va pouvoir partir. J'ai pas assuré sur ce coup, désolé frangin. »

Décidément, parfois on se demandait qui était l'aîné des deux hein. Il était bien des choses, mais au quotidien, c'était un vrai gamin !


Code © Kuru' on Libre-Graph




des bidules et des trucs ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]   Mer 4 Mai - 20:08

Tout était toujours pour toi...
Il y avait des jours comme ça, où l'on pouvait se demander à quoi pouvait servir les téléphones portables. Sur le principe, ils servaient à être joignables n'importe où, n'importe quand, mais dans les faits… Ce n'était pas exactement ça. En essayant de joindre son frère ce jour-là, Virgil s'en état bien rendu compte. D'accord, Ayden était un homme occupé et n'était donc pas toujours joignable, mais techniquement aujourd'hui, il devait être au repos.. Sauf empêchement de dernière minute. Mais dans un cas comme celui-ci, il pouvait toujours envoyer un message non ? Le Gueriaigle n'était pas une sorte de mère poule voulant toujours savoir ce que faisait ce pauvre Ayden, mais lorsqu'il devait passer un peu de temps avec lui et que ce dernier n'arrivait pas, il se mettait tout de même à se poser toutes sortent de questions. En grand pessimiste, il s'était bien sûr mis à imaginer toutes sortes de scénarios catastrophiques ou il arrivait malheurs à Ayden et où il ne pouvait absolument pas le joindre… Ouais en fait, vivre dans sa tête, ce n'était pas toujours cool, il fallait bien le dire. Mais en même temps, même si l'Aligatueur avait en général beaucoup de chance, il était tout de même doué pour se mettre dans de drôles de situations par moment.

Du coup ? Virgil ne pouvait s'empêcher d'imaginer le pire. Partir du principe qu'Ayden était un grand garçon et pouvait se débrouiller tout seul sans qu'on le surveille n'était visiblement pas une option. Mais il fallait aussi dire que l'acteur n'était pas du genre à laisser son frère dans l'ignorance en général. Il donnait de ses nouvelles, venait le voir, laissait un message. Bref, il trouvait toujours un moyen pour qu'il ne s'inquiète pas pour lui. Seulement voilà, à force de tenter de l'appeler sans avoir de réponse alors qu'ils avaient rendez-vous, le jeune homme lui commençait à s'en faire. Il s'était donc résolu à appeler une personne s'occupant du planning de l'acteur, histoire de demander s'il n'avait pas été appelé en urgence sur un plateau. Mais visiblement non, Ayden ne travaillait pas. Lâchant un soupire, l'ex-militaire s'était donc bien vite décidé à aller voir chez son frère s'il s'y trouvait ou non. Bien sûr, pendant le trajet en bus, il s'imagina encore des tas des choses, comme l'acteur se faisant agresser sur le chemin pour rentrer chez lui et ce genre de joyeuseté. Mais il fallait bien reconnaître que Virgil avait un peu trop d'imagination quand il s'agissait de se faire des cheveux blancs.

Arrivant finalement chez le frère aîné, le gueriaigle sortit ses clés qu'il avait gardé du temps où il vivait avec Ayden. Cela pouvait servir paraît-il et pour le coup, oui, il n'avait pas eu tord puisque l'Aligatueur ne répondit pas à la sonnette. Sérieux, il était passé où ce mec encore ? Enfin, quitte à être là, autant vérifier hein. Après tout, s'il avait fait une mauvaise chute dans sa baignoire et qu'il avait besoin d'aide le pauvre… Bon ok, un type eau qui se blesse dans sa baignoire, c'est ridicule, mais quand même hein. Entrant du coup dans l’appartement, le jeune homme regarda un peu autour de lui et ne vit pas son aîné. Fouinant un peu en bon stalkeur, il finit par débarquer dans sa chambre où il appela son nom et là… Bam. Et un Ayden qui se débattait avec sa couette, un. Sérieusement ? Il s'était vraiment inquiété alors que son frère faisait juste une bonne grosse grasse matinée ? Pff, pas possible ces acteurs ! Ayden n'était certainement pas le pire question caprice, mais là il faisait un peu sa diva hein. Et le téléphone, c'était pour les Ponchiens ? Pas étonnant que le Gueriaigle se mette à rouler des yeux devant cette scène tiens, même s'il fallait bien admettre que c'était assez comique tout de même.

« T'es pas possible toi. La grande classe monsieur le prince des pirates. Heureusement que ce n'est que moi, t'aurais eu l'air malin devant une bande de cambrioleurs. »

D'un air dépité, le plus jeune avait secoué la tête. Ahlala, Ayden… Mais ouais, la situation aurait vraiment été comique si des malfrats étaient rentré chez lui et qu'il s'était retrouvé comme cela à se débattre avec sa couverture. Bon ok, cela aurait été juste vachement dangereux, mais marrant quand même. Mais au moins, il savait se remettre vite sur ces pieds ce mec. Le ridicule ne tue pas comme ont dit et c'était d'autant plus vrai pour Ayden. Ainsi, une fois dépatouillé de sa couverture confortable, ce dernier s'était éclipsé dans la salle de bain, non sans que Virgil le gratifie d'un petit sourire moqueur. Pas doué grand-frère, pas doué du tout… Enfin, lui-même n'était pas mieux. Vraiment pas, mais comme en général, c'était plutôt le piaf le dindon de la farde (logique en même temps) il n'allait pas se priver de se moquer gentiment de son grand-frère. Les taquineries étaient monnaie courante dans une fratrie après tout et ce n'était pas le genre de chose qui mettait de mauvaise humeur deux personnes aussi proche qu'ils pouvaient l'être. Au contraire, c'était même le genre de chose qui les avait toujours aidé à tenir. Dans les moments difficiles, mieux valait trouver de quoi rire après tout et les taquineries aidaient donc à se changer les idées.

Une fois son frère partit, Virgil ne trouva du coup pas de raison de rester dans la chambre, à part peut-être dix secondes pour plaindre la femme de ménage qui trouverait le lit dans cet état avec la couverture par-terre… Ah ah, pauvre femme, elle se demanderait sans doute ce qu'il s'était passé dans ce dit lit. Rien malheureusement, juste la guerre entre un Aligatueur et son réveil. Haussant donc les épaules, Virgil préféra donc se diriger dans la cuisine le temps que son frère se prépare. Il avait envie d'un bon café et par chance, Ayden était plutôt bien équipé. Alors que le Gueriaigle possédait une cafetière à l'ancienne, où il fallait mettre l'eau, le café et attendre que tout ça se prépare, monsieur lui avait une machine très pratique ou on mettait une capsule et appuyait sur un bouton. Gain de temps tout de même appréciable, mais dans un sens, Virgil préférait tout de même le goût de celui fait avec sa technique. Mais booon, on va pas se plaindre tout le temps quand même hein. Au moins, Ayden n'était pas du genre à passer des heures dans la salle de bain comme on pourrait le croire d'une star de cinéma et très vite, il le rejoignit l'air près à lever le camp dans la foulé. Son lui s'étant  pour profiter de son café, leva la tasse pour lui montrer que bon, quitte à être en retard, ils avaient bien cinq minutes.

« T'excuse pas, y a pas de temps limite. Si on a bien un avantage d'adulte par rapport à l'enfance, c'est qu'on peut ignorer notre réveil. Je fini mon café et on décolle si tu veux. »

Vrai que lorsqu'ils étaient gamin, oublier de se lever et faire la grasse matinée n'était clairement pas une option. Dur la vie d'esclave hein. Du coup, maintenant qu'ils étaient adultes, s'ils n'avaient pas à aller bosser, pourquoi se presser et ne pas profiter d'un bon sommeil s'il en avaient besoin ou envie ? Mieux valait profiter un peu hein. Adressant un sourire à son pauvre frère qui avait fait la grasse matinée, le Gueriaigle vida sa tasse d'une traite et alla jusqu'à l'évier pour la laver parce que… Non, juste pour ça, il n'allait pas la mettre dan le lave-vaiselle hein. Déjà que son frère c'était déjà moqué de lui parce qu'il ne l'avait pas remarqué au début de leur cohabitation… Ahem. Pourtant, en rinçant sa tasse, l'attention du jeune homme fut attiré par un flacon de médicament posé non loin.

« Tiens, t'es malade ? Tu devrais peut-être rester te reposer si c'est le cas non ? »

Ouais, ça devait être pour le mal de tête ou une connerie du genre ce truc, non ? Saisissant le flacon, le jeune homme regarda alors l'étiquette, sachant parfaitement que son frère lui sortirait que ce n'était rien et qu'il n'avait pas besoin de repos. Hors, s'il avait dormi autant, il devait avoir une bonne grippe ou une connerie du genre non ? Comme s'il était l'aîné, Virgil était donc prêt à le renvoyer au lit si besoin, mais le nom du médicament lui fit plutôt hausser les sourcils. Oulà… C'était vachement fort ce truc. Pourquoi il avait besoin d'un truc pareil ? S'il avait de grandes douleurs, Virgil comprendrait, mais son frère allait bien, non ?… Ou alors… Il se droguait ?… Ayden ? Pas possible.. Mais sérieux il foutait quoi avec ça ?

« Pourquoi t'as besoin d'un truc aussi fort ? Tu t'es blessé ? Tu m'as rien dit pourtant… »

Ouais, il s'inquiétait tout à coup, mais il fallait le comprendre. Pour lui, Ayden était un roc invincible, alors trouver ce genre de médicament chez lui, c'était assez étrange. Surtout qu'il ne voyait pas bien dans quel intérêt. S'il s'était fait mal, il aurait pu lui en parler, non ? Entre frère, il fallait tout se dire après tout.
Pride sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Top
Messages : 216
Pokédollards : 91
Date d'inscription : 24/09/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro & Célib'
Je ressemble à : Sinbad de Magi
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydroqueue ♦ Blizzard ♦ Force ♦ Hydrocanon
Race Pokemon/ Métier: Aligatueur Shiny / Acteur
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]   Ven 6 Mai - 19:54


Tout était toujours pour toi...

Tout était si bien partit, pourquoi tout devait basculer ? Il ne le savait pas encore, mais certainement qu'Ayden ne se prendra jamais une telle claque de toute sa vie. C'est une façon de parler bien sûr, mais les douleurs les plus vives ne sont pas forcément les marques physique. A ses yeux, Virgil était presque tout. Que serait-il sans lui ? Serait-il ce qu'il était devenu ? Rien n'en est moins sûr. Aurait-il supporté tout de cette façon ? Agit de cette façon ? Gardé sous silence tout ce qui n'allait pas ou pouvait le tourmenter ? Pas sûr. Après tout, c'est toujours pour lui qu'il affichait ce sourire, pour ne pas qu'il s'inquiète. Son cadet était du genre à s'en faire bien trop rapidement et souvent pour rien. Alors pourquoi lui donner les raisons de le faire ? Cela avait toujours bien marché, des années qu'Ayden endossait le rôle du frère protecteur pour qui tout va bien, pour que son cadet puisse alors dormir sur ses deux oreilles, poser sa tête et surtout penser un peu à lui-même. Tout allait bien oui. Même si parfois il s'en voulait de ne rien dire, de garder tout sous silence. Que c'était dur parfois de devoir sourire alors qu'une douleur vous transperce le bras, vous donnant alors l'impression que ce dernier ne pourra plus fonctionner. Mais non, ça allait, il avait eut beaucoup de chance, malgré la blessure qui avait été malmené durant les premières années de sa vie, maintenant il voyait un médecin pour cette dernière, lui permettant alors de pouvoir faire le métier qu'il aimait. N'est-ce pas que du bon ? N'est-ce pas une bonne raison pour au final sourire ? Alors s'il te plais Virgil, ne le prend pas mal. Avance et ne te retourne pas. Le plus ironique dans tout ça étant certainement que son frère avait toujours admiré l'aîné, mais ce dernier admirait son frère pour bien des choses. Comme son honnête. Comme s'il l'enviait, incapable de le faire lui-même, préférant alors montrer qu'une part de lui-même, comme si on pourrait le haïr pour ce qu'il était réellement. Même avec Clara, il mentait un peu. Il souriait toujours. Comme si tout était parfait dans sa vie. Ayden s'est peut-être perdu dans sa propre personnalité, mais au final, on ne pouvait lui reprocher une chose, c'est de protéger et aimer son entourage plus que tout. En dépit de lui-même.

Mais pourquoi partir sur une note si triste ? C'est une bonne journée qui s'annonce non ? Il devait rejoindre son frère pour une sortie comme ils n'en faisaient presque plus depuis un moment... Bon ok, il avait oublié de se lever, mais c'est du détail. Comme si Virgil allait lui en vouloir pour ça. De toute façon Ayden s'était dépêché de se préparer pour revenir alors en catastrophe. Il était rare qu'il soit en retard pour quelque chose en fait, mais comme tout le monde, ça peut arriver. Alors qu'il n'était même pas terminé, cherchant alors ses bracelets qu'il mettait de façon automatique pour éviter des questions sur les marques qu'il avait sur le bras. Décidé à profiter du répit que son frère lui accordait pour chercher un peu plus. Ok ok. Il avait un café pour patienter ça va.

« Ok je vais vite ! »

Fit-il en poussant alors ses affaires pour enfin mettre la main sur ce qu'il cherchait. Ouf. Allez, pendant qu'il est partit laver la tasse, le voilà en train de l'enfiler, se sentant de suite un peu plus à l'aise avec ça en guise de protection. Alors on y va ? Pas vraiment. De quoi ? Comment ça il était malade ? Pour le coup, la tête d'Ayden en disait là, il ne comprenait pas d'où son frère sortait ça, il avait l'air en pleine forme non ?

« Hein.. ? Nan ça va pourquoi ? »

A peine eut-il le temps se de se retourner pour attendre la réponse qu'il se figea sur place. Voyant alors son cadet tourner la boite de médicament qu'il avait prit la veille pour faire passer la douleur. Oh non. Il... n'a pas fait la bourde de laisser traîner ça là... En même temps, c'était pas du tout prévu que son frère vienne chez lui là tout de suite ! On aurait presque put le voir déglutir au moment où son frère releva les yeux vers lui prou demander des explications, avec le même air que d'habitude. Une certaine contrariété, comme le ferait une mère qui découvre quelque chose dans la chambre de son fils, mais aussi cet air inquiet qu'il détestait voir sur le visage du jeune Gueriagle. Vite Ayden. Invente un truc. Reste calme, ne laisse aucun signe de ton stress soudain. Le regard droit, les mains le long du corps. Pas le moins geste de nervosité ou de fuit. Et tu souris, comme d'habitude, c'est ce que tu fais toujours c'est normal non ?

« Oh... ? Ah ! Ça ! Ah ouiii vrai. Je suis tombé y a peu pendant un tournage et tu vois, on a voulu me donner ça parce que sur le coup ça faisait super mal et on voulait être sûr que ça ne me dérange pas. Mais bon, j'ai surtout prit pour la bonne forme tu vois ? »

Il était parfait. Son mensonge l'était, sa posture ici. Tout allait bien se passer non ? Comme lorsqu'il avait mentit lorsqu'il avait eut mal à son bras durant leur dernière balade entre frangin. Pourtant, lorsqu'il tendit son bras pour qu'il lui rende et le range. Sa main avait légèrement tremblé. Il était nerveux, bien plus qu'il ne l'a jamais été. Et son cœur lui tambourinait dans la poitrine. Lui donnant alors l'impression qu'il était audible à des kilomètres à la ronde. Il eut certainement la mauvaise idée de vouloir forcer le changement de sujet, de façon peut-être pas très... Subtil.

« Mais ne t'en fais pas c'est rien on y a ? »

Et il avait d'ailleurs tenté d'attraper la petite boire de médicament que son frère tenait, pour vite la mettre hors de leur vue. Il avait pour idée de sortir le problème de leur champ de vision, comme pour le caché. Serait-il dupe... ?


Code © Kuru' on Libre-Graph




des bidules et des trucs ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]   Mer 8 Juin - 20:21

Tout était toujours pour toi...
Ah, pauvre Virgil. Un jour, quelqu'un lui expliquerait pourquoi ce n'était pas la peine de faire la vaisselle dans de un, il y avait une machine prévu exprès pour la laver et de deux, qu'une gentille madame était payé pour ça. Ben non, c'était Virgil. Il aimait bien avoir sa petite indépendance et prouver qu'il était capable de se débrouiller seul, sans qu'on vienne rectifier derrière ce qu'il avait fait cinq minutes avant. Même si cette liberté passait juste par le fait de laver une tasse ben… C'était toujours ça. Inutile de juger ! Ok, Ayden devait s'être moqué gentiment de lui plus d'une fois à cause de truc du genre, mais qu'importe. Le Gueriaigle ne se démontait pas et aimait bien faire les choses biens et lui-même. De toute façon, cela n'avait pas parut déranger le plus âgé de l'attendre un peu… Sûrement parce qu'il courait un peu pour se préparer en vitesse le pauvre et ainsi ne pas le faire attendre. Il faut dire qu'il n'avait pas l'habitude d'être en retard le bougre. Si cela avait vite inquiété Virgil, ce n'était pas pour rien après tout. Il avait l'habitude de voir son frère débarquer à l'heure prévu ou s'il ne pouvait vraiment pas le faire, prévenir au moins qu'il avait un empêchement. Mais bon, même super Ayden était humain visiblement et même si Virgil s'était un peu moqué, il comprenait parfaitement l'envie de faire une grasse mat après tout.

Au pire, il aurait très bien compris s'il avait trouvé son frère malade ou autre aussi, le pauvre, il n'avait pas une vie facile. Mais il semblait pourtant toujours partant pour leur petite sortie et s'était donc préparé en conséquence, bien que le plus jeune soit maintenant occupé avec sa vaisselle. Au moins, cela lui laissait un peu plus de temps, inutile de courir pour le pauvre Aligatueur. Pourtant, après s'être occupé de ce qu'il y avait dans l'évier, le Gueriaigle avait finit par remarquer une boite de médicament non loin qu'il avait alors saisit, demandant à son frère s'il était souffrant. Ce serait logique après tout, il aurait chopé un virus qui traîne et bam, envie de dormir malgré un rendez-vous avec son frangin. Mais lorsqu'il lui en parla, le plus âgé ne sembla pas comprendre de quoi il parlait, ce qui incita son frère à mieux observer le flacon de médicament. Ok, ça ce n'était pas pour le rhume, c'était certain. Mais étrangement, Virgil n'avait aucun souvenir que son frère lui est parlé d'une quelconque blessure justifiant la prise de médicaments aussi fort. Ce n'était vraiment pas le genre qu'on achetait soi-même en pharmacie pour un mal de crâne ça… Et Virgil se demandait du coup ce qu'il avait pu rater pour que son aîné est besoin d'un tel traitement.

Si l'inquiétude se lisait sur son visage ? Bien évidemment, c'était Virgil après tout. Ce type était un livre ouvert et ce depuis toujours. Ses sentiments se lisaient toujours si facilement. Il ne savait pas mentir, pas cacher, juste.. Etre lui-même ? Dans un sens, c'était mieux certainement. Avoir quelqu'un d'honnête en face de soit est une bonne chose. Mais par moment, c'était carrément pénible d'être si facile à cerner. Surtout quand on avait tendance à s'inquiéter ou brouiller du noir pour rien comme il le faisait. Du coup ? Le regard qu'il avait alors lancé à son frère en attendant une explication n'avait rien de rassurant ou de réjouissant, bien au contraire. Et Ayden alors ?.. Il semblait… Égal à lui-même. Il souriait. Quand ne souriait-il pas après tout ? C'était bien la grande différence avec son frère ça. Mais pour le coup, ce sourire ne rassura en rien le plus jeune, tout comme son explication d'ailleurs. Pris pour la forme ?… Mouais, pour qu'on lui donne un truc pareil, il devait vraiment s'être fait mal et il ne lui avait rien dit. Il le prenait vraiment pour un faible, incapable de le soutenir quand il avait mal ou bien … ?

« Tu es tombé ?… Quand ça ? On ne m'en a pas parlé… »

Et gagné, il s'en voulait. De ne pas avoir remarqué que son aîné allait mal, qu'il s'était blessé. Il était vraiment si peu attentif ? C'était l'impression qu'il avait en tout cas. Celle d'être un frère indigne qui n'était même pas au courant des soucis de son aîné. Il aurait du être au courant, le soutenir, l'aider ?… Ouais bof, t'es pas doué Virgil, laisse tomber. Laisser tomber, c'était justement ce qu'Ayden voulait qu'il fasse d'ailleurs apparemment, tendant la main pour que son cadet lui rende la boite de médicament et l'incitant à partir pour parler d'autre chose. Vraiment ? Il y croyait à ça ? Pendant un instant, le Gueriaigle regarda cette main tendu d'un air absent, observant pourtant un léger tremblement dans cette main qu'il attribua à une douleur au bras. D'un coup, il repensa à la dernière fois qu'ils étaient sortie ensemble, même si cela n'avait pas été prévu de base. Quand il avait faillit le blesser avec son sabre. Sa douleur ne venait pas de là tout de même ? Ou alors, il n'avait fait que l'empirer ce jour là en lui faisant faire une activité incompatible avec sa guérison. Pas doué Virgil, pas doué du tout.

« Quand est-ce que c'est arrivé ? Tu avais déjà mal l'autre jour, c'est pour ça que tu as lâché ton arme ? Tu aurais du m'en parler, j'aurais pu t'empêcher de t’abîmer le bras encore plus. »

C'était débile de forcer sur un bras déjà souffrant, non ? Pourquoi il ne lui avait pas dit tout simplement ? Virgil pouvait comprendre, il était très bien placé pour même avec ce qui lui était arrivé à l'armée. Mais non, c'était un peu comme si son frère n'avait pas assez confiance en lui pour lui parler en fait… Quoi que, techniquement, cela aurait du être à lui de s'en rendre compte tout seul. Il n'était pas attentif, ça il le savait, mais au point de négliger la personne la plus proche de lui tout de même… Mais alors qu'il était plongé dans ses pensées, l'Aligatueur avait saisit la boite de médicaments de ses mains. Virgil ne broncha pas, il n'avait rien à faire avec ça en fait, mais cela ne changeait rien pour lui et ses pensées. Il était même partit dans une autre réflexion d'ailleurs.

« En fait, j'aurais du m'en rendre compte tout seul. Pardon Ayden… »

Ben oui, c'était quoi ce frère qui ne faisait même pas attention à lui ? Ok, il se savait encombrant et pas très utile comme frangin, mais là, c'était le pompom tout de même. Ayden aurait le droit de lui en vouloir en fait, largement. Doué pour l’auto-flagellation le Virgil ? Oh que oui et pas qu'un peu. Mais Ayden l'avait beaucoup aidé au cours de sa vie, à n'importe quel moment, il avait été là pour lui, souriant et confiant. Et lui hein ? Même pas capable de le soutenir quand il lui arrivait quelque chose. Rien à faire, la tête basse qu'il avait n'était pas prête de se redresser. Un peu comme s'il ne voulait pas croiser le regard de son frère. Le pire, c'était qu'il allait lui sourire, il en était sûr. Et il n'avait aucune envie de voir ça. Ce sourire qui lui rappelait à quel point Ayden était parfait et endurait tout et n'importe quoi, alors que lui, un rien l'abattait. T'es vraiment naze Virgil…
Pride sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pokémon • Top
Messages : 216
Pokédollards : 91
Date d'inscription : 24/09/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro & Célib'
Je ressemble à : Sinbad de Magi
Double compte : Raffaelo, Reshiram & Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hydroqueue ♦ Blizzard ♦ Force ♦ Hydrocanon
Race Pokemon/ Métier: Aligatueur Shiny / Acteur
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Top
MessageSujet: Re: Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]   Ven 10 Juin - 18:30


Tout était toujours pour toi...

Dans quoi il partait là tout de suite ? Jamais la pente faite par son silence lui avait semblé si.. dangereuse. Lui donnant alors l'impression qu'il pourrait basculer à tout instant. Pourtant c'était le cas. Etait-ce donc de sa faute s'il en était là ? A se dire que soudainement son frère pourrait lui en vouloir ? Mais. C'est pas faute de s'être souvent dit que Virgil s'inquiétait déjà beaucoup de façon naturelle, que souvent un rien pouvait le faire déprimer. Alors ce n'était pas pour lui donner encore plus de raison de réellement le faire quoi. Il serait un frère bien indigne non ? Mais depuis toujours, il avait voulu le protéger. Maintenant, il ne doutait plus de sa force physique, il était un jeune homme débrouillard qui avait été à l'armée et un Pokémon des plus combatif, pas de soucis à s'en faire donc. Mais à ses yeux, il n'avait peut-être jamais oublié l'enfant chétif et silencieux qu'il était. Et se disait qu'un rien pouvait le casser moralement. Déjà qu'il est difficile de le faire sourire, c'était pour pour lui prouver qu'il devait faire la tronche non ? Ce n'était pas grave tout ça. Sa blessure au bras, de n'avoir jamais dis qu'il l'avait toujours couvert. C'était son rôle d'aîné après tout, c'était ce que son père avait dit de faire, parce qu'il était l'homme le plus âgé de la famille et qu'il devait veiller sur eux. Déjà qu'il n'a pas réussit à prendre soin de sa mère, bravo hein, on peu compter sur toi Ayden. Autant dire que la seule famille qui lui reste avait toute l'importance du monde à ses yeux, et serait prêt à tout pour lui. Pour son bonheur. Parce que Virgil méritait d'après lui de vivre avec le sourire, il n'avait que trop de temps passé son temps à se taire, à se priver de sa liberté. Aurait-il été ainsi s'ils n'avaient pas été capturés pour travailler dans cette mine ? Allez savoir. Rien ne peut être deviné, tout aurait pu être tellement différents pour eux. Mais ils étaient là, ensemble, encore et toujours à se soutenir. Mais il avait l'impression que ce lien si précieux était en train de se fissurer là tout de suite. Que c'était en train de lui échapper. Comment arrêter tout ça et passer à autre chose ? Difficile faut avouer. De suite Virgil repartit dans les inquiétudes, se tenant presque responsable de la chose. Absolument pas. Après tout, c'est la faute d'Ayden, bien évidement. Alors... arrête de te faire des films...

Bien sûr qu'on allait pas lui parler de ses accidents, il disait bien aux peu de personnes présentes les rares fois où cela arrivait de ne pas lui en toucher mot, parce qu'il s'inquiéterait pour rien. Parce que ce n'est pas grave. Il va bien, il se fait soigner et traîter comme il faut, il ne risque plus rien. Alors pourquoi s'en faire hein ?

« Ce n'est rien de grave, ne t'en fais pas. Tout le monde avait certainement oublié, le tournage à repris derrière ! C'était il y a deux semaines ! »

Et le pire dans tout ça, c'est que malgré cette cupabilité à lui mentir, ou plutôt à détourner la vérité, il ne faisait parfaitement bien. Il avait ce sourire égal à lui-même. La seule chose qui le trahissait étant alors les tremblements de son bras lorsqu'il s'approchait de son cadet pour récupérer la boite de médicament. Comme pour essayer de cacher le soucis loin des yeux et de l'oublier. Mais Virgil ne semblait pas tellement l'entendre de cette oreille. Commençant à se sentir responsable avec la blessure qui avait alors fait des siennes lors de leur dernière sortit et finalement parce qu'il ne l'avait pas remarqué lui-même. Mais... Non. Enfin. Il était un acteur et donc quelqu'un d'incroyablement doué pour cacher des choses en fait. C'est peut-être pas une bonne chose, mais au final, mentir, il le fait dans son boulot. Faire semblant d'être triste, d'être heureux, courageux, malade, en pleine forme, fatigué. Tout il doit pouvoir faire de façon réaliste toutes ces choses à l'écran pour divers rôle. Alors n'est-ce pas au final logique ? Après avoir vite fait foutu la boite dans un tiroir hors de leur vue, il ouvrit en grand les yeux. Bon voyons, comment le rassurer. Comme toujours avec le sourire, même s'il était plus léger, comme gêné qu'il se sente mal comme ça, se remit alors à côté de lui pour passer son bra autours de ses épaules. Une bonne acolade entre frère hein ?

« Allons. T'en fais pas comme ça voyons, tout va bien. J'me suis soigné comme il faut tu sais, ce sont des choses qui arrivent quand on fait des cascades tu le sais bien ! T'y es pour rien voyons. Regarde est-ce que ça va mal ? Non bien sûr ! »

Parce qu'il ne pouvait pas en être autrement. De toute façon il se disait souvent qu'il y avait pire au final sa vie n'était pas si dure que ça, ça aidait quoi. Du coup après avoir passé une main dans la chevelure de son cadet pour lui secouer un peu la tignasse et le réveiller, et surtout sortit de cet état il reprit.


« Allez. Arrête de faire cette tête t'enterement et vient plutôt non ? Autant se détendre ensemble  ! »

Une tape sur l'épaule et c'est repartit. Pourtant, alors qu'il était partit voir pour trouver des chaussures, le pauvre Ayden n'avait pas remarqué qu'en fait, lui qui porte toujours ses espèces de larges bracelet, il avait oublié que c'était ça qu'il cherchait juste avant ? Que c'était ça qu'il voulait avant de s'arrêter pour reprendre les médicaments à son frère ? Cette chose qu'il met pour couvrir cette vieille cicatrice bien qu'encore visible qui lui couvre l'avant bras au niveau du poignet ? Ah. Si. Qu'en dirait son cadet s'il le voyait. Impossible de dire que ça date d'il y a que deux semaines vu la tête... Un mensonge ? Mais non c'est juste... Un oubli. il lui arrivait réellement d'avoir des accidents avec ses cascades quoi...


Code © Kuru' on Libre-Graph




des bidules et des trucs ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout était toujours pour toi... [Pv : Virgil]
» Il faudrait avoir perdu tout esprit de rigueur pour définir le Romantisme || ft. Roxane
» Athala + Nous tombons toujours pour mieux apprendre à nous relever ;
» Et si tout était différent?
» Membres du staff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Sinnoh :: Unionpolis-