Partagez | 
 

 Des équivalant bien différent [Pv Desmond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Civil • Unys
Messages : 245
Pokédollards : 76
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 23
Localisation : Unys - ???
Je suis (Inrp) : Celibataire et hétéro
Je ressemble à : Yuuki Makoto de Persona 3
Double compte : de Kanon - Miranda - Edwin - Jack

PokéProfil
Attaques & Armes: ♠ Desert Eagle
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Civil • Unys
MessageSujet: Des équivalant bien différent [Pv Desmond]   Jeu 11 Jan - 16:18
Des équivalant bien différent
La Fatalité ne cesse de nous rattraper feat Desmond

Recevoir chaque semaine le bilan d’une entreprise qui fonctionne bien, c’est toujours un beau moment, c’est presque beau de se dire que tout va bien. Cela ressemble souvent à un gros dossier qu’on te déposes chaque lundi pour résumé la semaine dernière, comportant les bénéfices, les signatures faites à confirmer, les propositions d’expansion, les demandes intérieur d’entreprise, le syndic et leurs propositions, des choses qu’un gamin de 19 ans ne devrait peut être pas encore gérer, mais c’est TA firme, ton héritage que tu as eu en claquant des doigts. Ton pantin est un bon petit chien, sachant parfaitement que l’épée de Damoclès est bien au dessus de sa tête, et que tu ne te gênes pas pour le rappeler, que tu ne te gênes pas pour envoyer un espion surprise à ce type, la méfiance doit être ton deuxième prénom. Petit Levyson doit bien être terrorisé chaque jour de faire un mauvais pas. Tu lui as bien envoyé un jour qu’il avait une ravissante fille que tu serais ravis de l’invité pour le thé, car elle a reçut une bourse de l’entreprise pour faire les mêmes études que toi et ainsi être dans la même classe, tu revois encore son visage… La piqûre de rappel est toujours meilleur quand on la fait soi-même.

Après avoir terminé les devoirs, le repas fait en famille, tu te poses sur cet épais dossier. Baillant un peu, tu n’as pas vraiment le temps de faire des choses de ton âge, bien que tu ne vois pas l'intérêt d’être devant une télé à ne rien faire qu’être lobotomisé par des images qui défile, même si tu l’as mets quand même en fond, un petit bruit dans la chambre pour faire un peu d’ambiance, c’est toujours les petites émissions après le journal, les petites séries humoristiques qu’on écoute pendant qu’on fait une autre activité bien souvent. Épluchant chaque feuille, soulignant les informations importante, tu prépare une lettre avec les notes que tu prends sur ton bloc note pour l’envoyer par mail confirmant ce qui te plait et ce qui ne te plait pas, bien que parfois tu doutes sur certain point, alors tu suspends certaines pour faire des vérifications plus approfondis. Bien que tu laisses aussi certaine question à ce petit Levyson, demandant conseil, après tout, il a tenu la firme pendant toute ton enfance et n’a jamais fait de bourde, donc il est un très bon employé que tu tiens en laisse. Bien que tu remarques alors une réunion plutôt importante. Sur le coup, tu te demandais bien pourquoi il a laissé ce papier, étant donné que les réunions tu ne les fais pas encore, il enregistre la conversation entre tous que tu écoutes en fond en faisant tes travaux pour l’université. Bien que tu remarques qu’il a souligné qui réclame un rendez-vous, des membres de Chronos et des grosses société qui sont dans le secret que c’est toi le vrai chef… Soupirant, tu vois bien que sur leur mail, il y a ta personne de cité et non le pantin, tu remarques que c’est un peu du précipité, après tout ce n’est que dans quelques jours, bien que tu lisais un semblant d’excuse du pauvre petit qui s'est démené pour ne pas te faire déplacer, cela te fait apparaître un petit rictus.

Sur le coup, tu pars donc regarder des possibles réservations d’hôtel et d’un avion pour Sinnoh, cherchant aussi les voitures et chauffeur disponible, regardant les sommes qui vont être débité, tu tiquas qu’il faut prévenir ta mère d’un départ pas vraiment prévus, sortant de ta chambre pour te diriger vers son bureau en toquant légèrement, comme d’habitude elle est déjà en tenue de nuit et son peignoir noir qui couvre tout.

Maman, je dois aller à la maison mère de Pokéball, réunion important semble-t-il.
-Oh ? Tu y vas avec Melody ?
-Non, elle est en mission, je ferais attention.
-Ah non ! Tu n’y vas pas sans escorte, la dernière fois on t’a attaqué ! Je vais appellé le QG ! Je vais t’en dégoter un super !

Tu n’osas pas vraiment lui dire non, après tout c’est pour ta sécurité qu’elle veut absolument te trouver un esclave pour ta protection, bien que tu n’as pas le temps de partir, qu’elle décide de tout s’occuper pour ton voyage, une vrai mère poule. Sur le coup, tu n’osais toujours pas lui dire non, elle veut que ton bien, en plus tu n’avais pas encore réservé… Bon, tu n’as donc rien fait que dire que tu avais rendez vous, tu envoies juste un mail à l’école pour ton absence, après tout tu peux t’autorisé des absences, tu n’es pas n’importe qui voyons, ça va les chevilles ? C’est sur cette pensée que tu pars te reposer, demain il faudra aller au QG et faire le trajet, une longue journée t’attends.

C’est encore tout endormi que tu te diriges vers le QG, tu as eu du mal à dormir, l'insomnie est une chose commune, mais cela ne te réussit pas vraiment. Ton chauffeur te conduit tranquillement sans vraiment te parler, étant donné qu’il sait que tu n’es pas du matin. Tu bois une gorgée de ton café en thermos, histoire de te réveiller. Arrivé enfin, tu descends pour arriver à l’accueil, la secrétaire s'empressent de te guider vers le lieu destiné à recevoir la ball d’esclave, tu soupirais un peu et la suivit connaissant par coeur ce chemin, tu en as eu beaucoup des garde du corps de rechange, ils sont souvent ennuyant. On te pousse la porte, peut être qu’il est là ? Ou que tu vas devoir blablater avec le maître ? Trop de protocole dans le fond, tu soupires encore.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Vous juge en Teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Esclave
Messages : 23
Pokédollards : 7
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 25
Localisation : Unys
Je suis (Inrp) : Pansexuel et célibataire
Je ressemble à : Scrooge (Guilty Crown) couleur modifiée par Photoshop

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Hantise ♦ Encornebois ♦ Vibrobscur ♦ Force Nature
Race Pokemon/ Métier: Desséliande/Ex-PDG de la Beauchesne Innovation and Development
Team/Dresseur/Equipe: Satô Mumei (PNJ)
Pokémon • Esclave
MessageSujet: Re: Des équivalant bien différent [Pv Desmond]   Ven 12 Jan - 16:11

Les bras croisés sur son buste, allongé sur le lit de camp rudimentaire de sa cellule, Desmond essayait difficilement de récupérer le peu de sommeil qu’il pouvait. Au dehors, on entendait des cris et des lamentations, des appels à l'aide et autres pleurs pitoyables. Des parasites sonores qui commençaient à franchement taper sur les nerfs du Desséliande. Desmond frissonna un instant à cause du froid et poussa un soupir agacé, avant de ramener un peu plus sa couverture miteuse sur lui en un geste pour se réchauffer avant de se tourner sur le côté face au mur froid de sa cellule. Cela eut pour effet de réveiller ses courbatures et il émit un grognement endolori, essayant de fermer les yeux à nouveau.

Le voyage de retour jusqu’à Unys après sa dernière mission avait été long mais surtout très inconfortable. Mais ça, Desmond commençait à en avoir l’habitude, entre les soutes des bateaux étroits de la Team et leur camion dont les suspensions laissaient à désirer, l’ex-PDG commençait à regretter amèrement son jet privé tout confort qu’il utilisait auparavant pour ses déplacements. Franchement, Satô aurait pu faire un effort. Après tout, il lui avait lui-même annoncé qu’il faisait partie des esclaves les plus efficaces en mission, raison pour laquelle il avait le droit à un peu plus de liberté depuis quelques mois. Enfin, si on pouvait qualifier ça de liberté. Liberté d’aller se bourrer la gueule dans un bar pour oublier, oui.
Bon, il avait quand même eu le droit à des nouveaux vêtements, quelques plantes en pot, la permission d'utiliser les douches quand il voulait et à une cellule plus confortable, c’était déjà pas mal. Et Satô le droguait moins aussi. Pour la plupart des esclaves, ça ne serait pas une bonne chose mais Desmond préférait avoir les idées claires afin de pouvoir enregistrer le plus d’informations possibles sur ses tortionnaires et “tenir des comptes” comme il aimait bien le dire. Des comptes qui seraient rendu au centuple une fois qu’il se sera débarrassé de ses chaînes. Alors oui, du coup, il avait des crises de manques et c’était plutôt douloureux. Mais la détermination de Desmond lui permettait de tenir le coup pour le moment.

Une nouvelle lamentation retenti dans le couloir et Desmond poussa un grognement agacé. Quelle bande d’idiots. Des pleurnichards et des faibles qui se traînaient au sol pour avoir les bonnes grâces de leurs maîtres. C’était à vomir.
Mais bientôt, il entendit des bruits de pas qui se rapprochait et la porte s’ouvrit. La lumière éblouit un instant les yeux du spectre alors qu'il se redressait mollement. La silhouette de Satô se tenait dans l'encadrement. Pas un seul mot, mais Desmond comprit tout de suite que la pause était finie. C'était inhabituelle d'ailleurs, d'habitude il avait le droit à au moins 8 heures de repos entre chaque mission. Le Pokémon se leva, s'étira un bon coup avant d'enfiler ses chaussures et son manteau, gardant pour l'instant sa capuche rabaissée sur ses épaules avant de sortir. Il aimait bien le faire attendre car il savait très bien qu'il ne supportait pas de perdre du temps.

- Ça ne fait que cinq heures qu'on est rentré et on rempile déjà ? Je suis tellement demandé, c'est fou ! s’exclama-t-il en lançant un sourire mesquin à son cher et tendre maître. Satô, ses cheveux noirs attachés et portant un t-shirt blanc, une blouse bleue marine et un jean sombre, soupira d’un air assez blasé en fermant la porte, il avait l’habitude depuis le temps, et lui tendit un mug en carton contenant très certainement un liquide chaud. Le Desséliande prit une mine faussement touchée en portant une main à son coeur.

- Satô ! Que me vaut l’honneur d’avoir un café de si bon matin ? J’espère que tu as mis deux sucres, un nuage de lait et une goutte de cognac !
- Arrête de faire le clown, Des’. C'est urgent…
répondit-il, légèrement agacé en lui tendant le breuvage et l'invitant à avancer. Desmond l’attrapa, ouvrit le couvercle en plastique pour sentir l’odeur du café avant de lever un œil intrigué vers son maître.

- Tu as… vraiment mis du cognac..? demanda-t-il suspicieux en refermant le couvercle. Ok, qu’est-ce qui m’attend pour que tu essayes de me saouler ? Enfin… plus qu’avec le son de ta voix, je veux dire, parce que ça c’est habituel…
- Rien du tout. La mission va être… spéciale, c’est tout.
répondit Satô en faisant un signe de la main pour éluder le sujet. Mais si tu insistes, la prochaine fois, je ne t’amènerai rien du tout !
- Haaan..? Je t’ai vexé ? Je suis vraiment navré, princesse Satô… On va dire que c’est un juste paiement pour une année de souffrance et d’humiliation, d’accord ?
- Estime toi heureux ! Toi, tu m'as humilié pendant trois ans !
- Tu sais ce qu'on dit : qui aime bien châtie bien. D’ailleurs, c’est quand notre anniversaire ? Il faudra fêter ça ! Nos 1 an, tu te rends compte ?
- C’est déjà passé depuis deux mois…
- Quoi ?! Et tu ne m’as pas prévenu ?! Voilà, maintenant c’est moi qui suis vexé…


Ils passèrent devant plusieurs maîtres et esclaves qui observaient la scène avec un air interdit. Ils n’étaient pas vraiment habitué à voir ce genre de dialogue se dérouler au sein de la Team Chronos. Mais bientôt, les maîtres haussèrent les épaules et commencèrent à se disperser pour leurs missions respectives. Une fois seuls à seuls, le visage de Desmond se fit beaucoup plus sérieux et il lança un regard en coin à son maître. Satô n’avait pas beaucoup dormi lui non plus et semblait relativement inquiet.

- Tu vas me dire ce qui ne va pas ou je vais devoir deviner..?
- Ecoute, je préfère ne rien te dire… Tu vas vite comprendre.
- Donne moi au moins un indice.


Satô jeta brièvement un regard vers son esclave qui le transperçait de ses yeux rubis. Il soupira, mais ne répondit pas, se concentrant sur la route dans le dédale du QG de la Team Chronos. Et comme son maître avait décidé de ne rien dire pour le moment, Desmond commença à essayer de le tester, comme il le faisait toujours.

- Un problème avec la hiérarchie ?
- Pas vraiment.
- Pourtant, tu n’as pas l’air de t’entendre avec tes nouveaux collègues, non ?
- Occupe toi de ce qui te regarde ou ça va encore t’attirer des problèmes !
grogna-t-il en serrant les poings. Desmond esquissa un sourire en comprenant qu’il avait marqué un point, c’était déjà ça de fait. Après quelques minutes de silence, Satô poussa un soupir.
- C’est quelqu’un que tu connais…
- Hum..?
- Le client.
- Depuis quand on a des clients ?
- Depuis toujours, c’est juste que je ne les ai jamais acceptée pour toi.
- Et ça consiste en quoi exactement ?
- De l’escorte la plupart du temps… et d’autres choses.
- Tu veux me garder pour toi tout seul ? Comme c'est mignon…
dit Desmond en ricanant. Et pourquoi as tu décidé que maintenant tu pouvais accepter ?
- Je ne l’ai pas décidé. On m’a forcé la main. Un des désavantage à être le maître d’un des plus puissants esclaves.
- Je sais, je sais… Ne me remercie pas...
répondit Desmond avec un sourire narquois alors que Satô levait les yeux au ciel d'un air sidéré.

Bientôt, ils arrivèrent dans un grand lobby, beaucoup plus luxueux que le reste du QG. Forcément, il faut que la devanture soit décente. Sinon, ça ferait mauvais genre. Desmond n'en avait pas l'air mais il réfléchissait beaucoup depuis que Satô lui avait dit que c'était quelqu'un qu'il connaissait. D'un côté cela pouvait être une mauvaise nouvelle dans le sens où si la personne le reconnaissait, elle pourrait briser le secret que Desmond avait fait en sorte de préserver sur ce qu'il lui était arrivé... mais d'un autre côté, cela pourrait lui permettre de rajouter une autre personne à sa liste. Car quelqu'un qui payait la Team Chronos pour avoir des gardes du corps, ça valait très certainement son pesant de cacahuètes comme on dit. Il rabattit sa capuche sur sa tête néanmoins, préférant être prudent au premier abord. Il jeta un rapide coup d’œil à Satô qui semblait encore plus stressé qu'à l'accoutumée. Décidément, ça ne lui plaisait absolument pas de devoir donner son jouet préféré... ou bien était ce autre chose ? Desmond avait il réussi à faire en sorte qu'il s'attache à lui, après tout ce temps ? Si c'était le cas, alors il avait gagné une once d'espoir supplémentaire. Car l'affection affaiblit les sens, et quand Satô ne s'y attendra pas, il récupérera la ball qui le liait à ce sort misérable et détruira tous ceux qui l'ont humilié.
La grande porte s'ouvrit avec un grincement et laissa apparaître plusieurs silhouettes. Mais l'oeil de l'ancien PDG se fixa sur une personne en particulier, au centre du petit groupe. Il ne put empêcher son visage de se déformer en une grimace de dégoût et de haine en le reconnaissant. Satô le remarqua et un léger sourire satisfait apparu sur son visage.

Desmond n'en revenait pas et retint difficilement un grognement. Ce sale garnement. Bien sûr. Il fallait que ça soit cette sale petite raclure raciste qui soit liée à la funeste Team Chronos. Qui d'autre que l'héritier de la firme Pokéball ?! Il avait bien fallu que quelqu'un conçoive ces balls spéciales qu'ils utilisaient ! Desmond se sentit soudain bête de ne pas y avoir pensé avant. Mais son cerveau était bien plus envahi par des pensées toutes plus morbides les unes que les autres envers ce cher Monsieur Rosenwald.
Satô lui asséna un léger coup de coude pour le ramener à la réalité et Desmond prit une profonde inspiration pour reprendre son calme. Mais impossible pour lui de ne pas garder cette expression de profond dégoût sur son visage.

- Tu aurais du me prévenir que je devrais faire du babysitting... siffla Desmond entre ses dents à l'adresse de son maître, un sourire faux apparaissant à ses lèvres. Satô lui asséna un nouveau coup de coude dans les côtes, beaucoup plus puissant cette fois pour lui intimer de se taire mais le Desséliande broncha à peine, trop occupé qu'il était à ruminer sa colère.
Des équivalant bien différent




Desmond vous hante en darkgreen...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des équivalant bien différent [Pv Desmond]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» différent jeux
» Nuage Aveugle ✦ Voir avec les yeux est bien différent que voir avec son cœur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Notre Monde :: Sinnoh :: Unionpolis-