Partagez | 
 

 Give me a heart and protects it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Give me a heart and protects it   Dim 11 Sep - 12:55
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

Enfile ton tour cou avec un claquement de langue, tu regardes de tes yeux rouges cette silhouette que tu détestes plus que tout. Ce n’était pas du tout prévus dans le plan en vrai. Tu n’avais pas pensé à cette blague stupide, il aurait tellement était simple d’avoir ce que tu désirais, mais non, te voilà dans un corps encore plus faible que prévus.  Met ton serre terre noir pour redresser tes cheveux légèrement ondulé sur la fi, cela te fait encore pesté. Tu vois encore très distinctement cette silhouette féminine, quelques formes par ici et par là. Ta coupe au carré ne te plait pas du tout, mais tu ne vas pas raser ta tête, il faut bien que tu t’arrange comme tu peux en vrai. Mais cela ne te plait pas trop, tu n’aimes pas cette apparence fragile et faible.

Tu es revêtu comme si tu allais à un deuil, une robe noire qui s’arrête jusqu’aux genoux, des gants noir se terminant au poignet léger, mais donnant l’impression que tu ne veux pas salir ta peau de porcelaine si blanche. Cette robe d’encre évasée, dessine ta taille avec une ceinture satinée. Des manches qui se stoppe a tes coudes peu rugueux, légèrement évasé elle aussi, le tout avec un léger décolté en cœur. Toujours la même tenue, toujours ce noir que tu aimes tant. Un collant noire opaque dessine tes fines jambes qui semble avoir du mal à supporter ton corps, et de petite bottine, noire aussi, la seule chose de blanche sur toi une mini cape pour recouvrir tes épaules, comme une sorte de cape pèlerine, mais tu ne vas ni au pèlerinage, ni à un enterrement, tu es juste comme ça naturellement.

Tu auras beau pester, tu avances toujours dans la vie, ne cherchant pas grand-chose, te remémorant encore et encore beaucoup de chose. Comme ta naissance, tu es né d’une femme seule, une femme qui n’avait aucun homme. Cette femme qui voulait te battre, oh oui, elle voulait… Tu pouffes encore. Ce rire féminin te va tellement peu. Conscience n’est plus là, Navi ? Aucune nouvelle en vrai, comment peut elle penser que tu es devenue une femme ? Au moins tu as de la chance on peut dire, tu as vite trouvé ta liberté, connaissant le monde bien avant, tu as pu survivre comme tu as pu. Posant une main sur tes livres empilés au fur et à mesure, tu avances pour sortir dehors. Soupirant longuement, tu n’aime vraiment pas cette vie, tu détestes cela, penchant la tête de droite à gauche, tu rencontre le regard d’un homme qui se cache limite derrière son étalage de pain. Un autre claquement de ta langue et voilà que des enfants fuit.

« La sorcière est sortie ! La sorcière ! »

Les enfants t’agacer tellement, cela te rappel Uhu, bien qu’elle avait au moins la sympathie de rester vers toi pour se faire balancer plus loin, mais eux te fuient.  C’est souvent un défi d’approcher ta maison, soi-disant que tu habites  ce lieu en lançant des sorts, ahaha, l’imagination des humains est si stupide. En peu de temps, tu en as saisis un par le col, il hurla si fort que t’aurais presque voulu lui arracher les corde vocale, mais une femme arriva, sa « mère ».

« N’embête pas dame Soahk, je suis désolé qu’ils vous ont importuné.
-Si c’était le cas, il y aurait longtemps qu’il n’aurait plus de corde vocale, hahahah. »

Vu le regard de la personne, ton sourire sarcastique semble faire très peur. Tu haussas un sourcil tu repris ton cours de vie tranquillement, de toute façon ce n’est pas un humain qui va te stopper dans ton cours de vie paisible. Enfin ennuyante surtout, tu ne trouves rien de bien tranchant dans ta vie. Tu regardes les gens avancé, tu rentres dans une librairie où tu te saisies d’un livre au hasard et tu avances sans payé, le libraire déglutine à chaque fois que tu passes. La première fois que tu l’as rencontré, tu lui as fait comprendre clairement que t’es pas une blague, quand tu veux quelques choses, tu le prends et point. Tu avances tranquillement pour retourner à ta maison, bien que ta « voisine » te stoppe d’un coup.

« Madame Soahk ! Vous tombez bien, j’ai fait beaucoup de biscuits ! Je vous ai préparé un panier, mais ma petite fille ne voulait pas venir toquer chez vous !
-…. ?
-Ne faites pas la timide, prenez le ! Aller ! »

Elle te l’a mit dans les mains, tu as cligné des yeux ne comprenant pas trop ce qu’elle voulait sur le coup, t’empoisonner ? Non quand même, elle est trop…cruche pour ça.  Ta fille te regarde avec peur, une petit Mystherbe caché derrière son humaine de mère, elle ne ressent pas ton aura ténébreuse.  Tu haussas un peu un sourcil et tu décides d’avancer sans trop réfléchir, panier à la main. Tu quittes Voilaroc et tu t’envoles pour aller dans un coin de forêt bien calme et surélever. Histoire de lire tranquillement, posant la panier remplie de sucrerie à côté de toi, de toute façon tu n’as pas faim pour le moment.





© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Jeu 29 Sep - 23:00

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
Shin n'avait aucune idée de ce qu'il faisait par ici. De toute façon, ce n'est pas comme s'il lui fallait de raisons réelle pour bouger, il avait toujours été un vagabond. Et ça, le poids des années ne semblait pas arriver à le changer. Quand bien même il lui arrivait de se poser à certains endroits, Shin repartait. Pour l'instant, Shin n'avait rien trouver qui lui justifiait une attitude de sédentaire. Comme si le monde changeait assez pour toujours ses renouveler et l'occuper. Pas tant que ça, il évoluait de façon assez lente pour tout dire, et ce n'était pas aujourd'hui qu'on allait lui apporter une nouveauté de ouf. Du moins, il ne pensait pas. Le voilà dans la région de Sinnoh, il avait passé les deux derniers jours dans les grandes villes pour profiter d'un festival de cinéma. Il n'était pas un grand connaisseur, mais un amateur qui pouvait largement en profiter. Tout ce qui était festif lui permettait de toute façon de s'occuper l'esprit -et accessoirement l'estomac- de quoi comme toujours mettre de côté le morne côté de la réalité qu'il représentait et qui l'écrasait pour se contenter d'avancer les yeux fermés. Par la suite, il avait décidé de remonter pour se diriger vers Voilaroc. Pourquoi ? Aucune idée. Comme s'il lui fallait une raison de venir là hein, je l'ai dis plus haut t'écoute pas quand je te parle hein ! Bref, une fois en ville, alors qu'il était planté devant une pâtisserie à côté d'un gamin qui faisait visiblement la même tête que lui -la différence étant que le gamin semblait plus normal de réclamer à sa mère un gâteau à côté de ce jeune homme qui.. fixait juste avec envie la nourriture.-, avant d'avoir pour une raison un peu aléatoire son attention détournée par la voix d'une petite fille qui parlait et de sa mère.

« Mais maman puisque je te dis que c'est une sorcière ! Si tu continues de l'approcher il va t'arriver malheur ! »
« Allons ne dis pas de bêtise. Dame Soahk n'a jamais posé de soucis, elle porte du noir parce qu'elle aime bien. Et puis, je suis sûre qu'elle appréciera ces sucreries. »
« Tu parles elle va nous jeter un mauvais sort ! C'est pour ça qu'elle est partie dans les bois à tout les coups ! »

Sucrerie, sorcière, dans les bois ? Que de choses intéressantes dit moi ! C'est parce qu'il est curieux comme un pou qu'il se décida alors à s'y rendre, prenant alors sans gêne son envole, laissant ses immenses ailes de plumes blanches pousser dans son dos. De quoi attirer l'attention sur lui quelques secondes avant de s'envoler et de disparaître en direction des bois. Il avait parcouru alors le ciel, cherchant une sorcière noir avec un panier de gâteaux. Il était certain qu'elle était gentille, elle voudrait bien lui en donner non ? En tout cas, allez savoir si c'était l'instinct ou son odorat de gourmand qui lui fit trouver sa cible, mais le voilà qu'il piqua juste devant la jeune fille qui était en train de lire.

« Olà ! Ceci est un hold-up les gâteaux ou la vie ! … Nan je déconne mais je veux bien à manger quand même. »

Fit-il avec son sourire en tendant la main. C'est alors que son regard se posa sur la jeune blonde et qu'il percuta. Parce qu'il était long à la détente peut-être va savoir. Mais cet aura, il la connaissait bien, faut dire qu'il l'avait longtemps côtoyé cet être, la seule différence étant... Qu'il n'avait pas du tout cette tête en fait.

« …. J'allais me présenter mais. Gigi c'est bien toi ? Waaaah il t'es arrivé quoi ? »

Se penchant pour se mettre à sa hauteur et la regarder droit dans les yeux, il se rendit à l'évidence, ben oui, cette jolie demoiselle était bien Giratina, ou Berlioz au choix. Alors comme ça il c'était réincarné en fille ? Faut dire qu'il n'avait pas eut de nouvelle de lui depuis la dernière fois, comment avait-il fait son compte cette fois-ci hein ? Il n'a dédicacent pas de chance. S'installant alors sans gêne aux côtés de son vieil ami... Ou enfin... De la jeune fille quoi.

« Comment t'as fait pour terminer dans le corps d'une fille ? Ça te change ! Alors c'est comment d'être une fille t'aime bien ? »

Tout en posant ses questions avec le sourire, il tendit la main pour attraper un gâteau sans savoir s'il avait réellement le droit -allons, ils étaient amis il ne pouvait pas lui dire non!- comptant bien mordre dedans si ce dernier arrivait jusqu'à sa bouche. D'ailleurs il s'appuya même sur son épaule comme si c'était parfaitement normal.

« Content de te revoir en tout cas ! »

Cela voulait dire qu'il, enfin.. je veux dire, qu'elle avait un nouveau prénom maintenant ? Décidément, Arceus est doté de bien plus d'humour qu'on ne pourrait l'imaginer !

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Mar 6 Déc - 21:45
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

Tu es clairement agacé, tu as beau lire, tu n’es pas à l’aise dans ta situation. Chaque fois que tu vois ton reflet, tu ne peux pas aimer ce physique, tu es si faible maintenant. Tournant la page de ton livre, tu lèves les yeux au ciel en soupirant. Au moins, tu as la paix c’est sûr. Personne ne sait ce que tu es devenue, la tranquillité. Personne ne sait ce que tu es devenue, ne sait à quoi tu ressembles, bref au moins toi qui réclamais la solitude, t’y voilà bien implanté.

La jeune femme saisie un biscuit pour grignoter. Bon c’est sûr que c’est un peu bon, tu te demandes toujours comment les humains ont pu inventer cela. Il est vrai que tu ne sais pas comment certaine chose ont été inventé. C’est bien la seule chose qui t’étonne toujours autant chez ses gens faibles, la capacité d’inventer des tonnes de chose pour rendre la vie bien éphémère agréable. De toute façon, tu ne vois pas l’intérêt de la rendre plus douce, le moindre petit détail peut créer une guerre, cela te rappel tes années dans ton monde rien qu’à toi quand tu regardais la population se détruire et toi tu jubilais devant tes fenêtres ouverts sur le monde. Pourquoi ce n’est pas comme ça ? Pourquoi t’es dans cette situation et position de faiblesse. Tu claques encore ta langue sur ton palais.

Et t’as pas du tout l’envie de te tirer une balle pour voir si tu reviens dans un corps d’homme, t’en as marre de perdre du temps dans un corps d’enfant beaucoup trop faible et fragile. Roulant des yeux, tu te demandes juste si Arceus se fiche pas de ta gueule clairement, non mais qui sur terre ou même dans l’univers entier à envie de passer du sexe male à celui de la femme ? Pas Berlioz, enfin Eris maintenant. Rien que le fait que tu as du changé de prenons t’agace, bien que peu de personne t’appelle par ton prénom, c’est déjà vachement plus cool.

Bien que tu trouves tout de même ta vie de plus en plus ennuyeuse, y a rien d’extraordinaire ici. Juste une vie calme et paisible, tout ce qui est blasant pour toi. Bien que c’est un peu se que tu caches, après tout, le Chaos dort paisible dans un coin du monde, prêt à attaquer, prêt à démordre dés que le monde basculera. Levant la tête vers le ciel, tu affiches un visage plutôt narquois, tu attends patiemment la fin de ce monde, après tout… Tu es immortelle toi. Alors, tu as tout le temps d’attendre, tout le temps de te dire que tes enfants Darkrai et Yveltal vont détruire le monde avec cauchemar et mort. Tu attends tapis dans l’ombre avec un sourire sur le visage, le temps est compté, Avalon et Chronos vont bien faire une bourde un moment ? Déjà qu’ils sont proche de la guerre, pourquoi pas que ce soit le déclencheur de tout ?

De toute façon, une guerre c’est récurrent.

Secouant la tête, tu retournes dans ta lecture après avoir terminé un gâteau, y en a beaucoup trop dans ce panier. Bien que tu sentis une aura se rapprocher de toi, une aura qui n’est pas menaçante pour ta personne, qui sonna presque comme nostalgique. Levant tes yeux écarlates vers cette sensation, tu n’as plus bougé d’un coup en faisant de gros yeux.

« Olà ! Ceci est un hold-up les gâteaux ou la vie ! … Nan je déconne mais je veux bien à manger quand même. »

La chance ? Elle vient de te rire au nez en te faisant un doigt bien voyant. Sur combien de légendaire, il fallut que tu tombes sur le seul avec qui tu as échangé un peu d’amitié ? Sur combien de personne tu ne voulais pas être retrouvé par cette personne ? Toi tu n’as pas de chance. Lui il en a un peu trop de retrouver ta personne dans cette situation. Bien qu’il ne semble pas réagir ?

« …. J'allais me présenter mais. Gigi c'est bien toi ? Waaaah il t'es arrivé quoi ? »

T’as cru deux petites secondes que t’allais passer à la trappe, passer pour une humaine ou un Pokémon un peu trop menaçant. Eris, tu as une aura beaucoup trop reconnaissable pour ne pas être reconnu, c’est ainsi que sont faites les choses. Roulant des yeux, tu essaies d’ignorer cette personne du prénom de Shin. Cela t’agace d’être retrouvé dans ces conditions plutôt désagréable, pourquoi tu ne pouvais pas être tranquille, dans ton coin à attendre ton moment ? Non, fallait que la réalité te percute dans la face. Enfin, soit attiré par tes gâteaux. La prochaine fois, tu mets le panier à des kilomètres de toi pour être sûr qu’elle ne vient pas t’harceler cette réalité qu’il transporte sur le dos ce Reshiram. Mais, tu ne daignes pas répondre. Après tout peut être qu’il va croire se planter.

« Comment t'as fait pour terminer dans le corps d'une fille ? Ça te change ! Alors c'est comment d'être une fille t'aime bien ? »

Tu serres encore plus le poing qu’autre chose. Il ne change pas du tout, c’est sûr que personne ne change chez les légendaires. C’est comme ancré dans leur âme, leur personnalité ne changera quasi jamais. Soupirant légèrement, tu daignes toujours ne pas répondre. Bien que tu ne sais clairement pas s’il se fout de toi ou s’il est clairement entrain de te déclarer une pseudo flamme d’amitié à ton égard. Au fond, tu ne sais jamais si ce mec se fout totalement de ta figure ou bien s’il est toujours si sincère, c’est vrai que la réalité est bien la seule personne que tu peux accorder une certaine confiance.

A quoi bon mentir, cela ne sert à rien pour lui qui vit une vie monotone sans véritable rêve.
Car lui sait très bien ce qui peut être réalisable où non. Contrairement à son frère.

« Content de te revoir en tout cas ! »

Tu clignas plusieurs fois des yeux, surprise. Oui, une personne est contente de te revoir ? C’est bien la première fois qu’on te dit qu’on est content de te voir. Des rougeurs sur ton visage, le sang te monte dans les joues tout d’un coup, c’est tellement gênant. Un « tsk » qui s’échappe d’entre tes lèvres, tu lui donnes un coup de livre sur la main, avec ton regard si blasé. C’est bien le moment de défendre ta nourriture.

« Si tu le dis. »

Un ton beaucoup trop froid. Tu n’es clairement pas à l’aise dans cette situation. La demoiselle que tu es détourne le regard, tu ne peux pas supporter son regard sur toi, en vrai tu te sens si faible devant lui, plus petite, plus impuissante.

« C’est une blague d’Arceus. De très mauvais goût. Je déteste cette situation actuelle. »

Tu te saisis d’un gâteau et le mord dedans comme pour te venger comme tu peux sur quelque chose. Bien que tu n’aime pas trop le trop sucrée, mais cela à le mérite de te détendre.



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Dim 8 Jan - 18:40

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
S'il y a bien une chose qui change rarement chez les Légendaires, ce sont leurs caractère, quand on est un Gigi un jour, on l'est toujours. C'est ce qu'avait alors pensé Shin au moment où il avait posé son regard sur la demoiselle. Beaucoup de choses chez elle rappelait l'homme qu'elle était avant. Cette tignasse blonde, ses yeux rouge et cet air toujours contrarié. Rien à faire, on aura beau le changer de corps autant de fois qu'on veut ça change pas trop ! Et dans un sens, ce n'était pas pour lui déplaire, il l'aime bien le Gigi lui, et ne souhaite aucunement le voir changer. Le jour où il reviendrait doux comme un agneau je crois qu'on aura du soucis à se faire, mais en attendant il retrouvait son vieil ami. Parce que oui, il était son ami voilà. Il partagerait donc en tant qu'ami volontiers ce qu'il y avait dans son panier hein ? Non ? Ah ben non. À peine eut-il le temps de tendre la main pour attraper un gâteau qu'une claque des plus clair vint le renvoyer d'où il venait. En cet instant, le regard azur de Shin exprimait une chose du genre : mais tu n'aimes même pas ça ! Sauf si ça avait changé mais dans ses souvenirs, ce genre de chose c'était pas son truc. Enfin bon, cela ne l'avait pas empêché de s'installer à côté de la demoiselle, après tout, il était comme chez lui partout. Et puisque Shin n'avait jamais passé l'arme à gauche, il était impensable de songer qu'il ait changé même qu'un peu.

« Cache ta joie Gigi ! T'as pas changé d'un pouce c'est rassurant, un jour tu reviendra tout gentil ça me fera un de ses chocs. »

Affichant un sourire digne d'un grand enfant, il fit alors balancer ses jambes dans le vide, comme s'il était impossible pour lui de tenir en place. Son regard se posa à nouveau sur le précieux panier remplit de nourriture. C'est comme un moustique avec la lumière impossible de le faire décrocher du regard une fois qu'il en a trouvé. Cependant, peut-être à la surprise générale de ceux qui le connaissent, il ne se jeta pas une nouvelle fois dessus pour essayer d'en attraper un bout. En vrai, il se contenta d'étendre le bras pour le passer autours de l'épaule de Giratina, devenu maintenant une frêle femme bien plus petite et mince que lui et de l'agripper comme on le ferait à un ami des plus normal.

« Au final qu'importe la forme tu restes ce bon vieux Gigi ! Alors dis moi, comment t'as fait cette fois ? T'es passé sous un camion c'est ça ? »

C'était une référence à une blague qu'il avait fait une fois durant son ancienne vie à cause d'une vidéo qu'il avait vu. Certainement qu'elle devait s'en souvenir, elle avait toute sa tête. Cela lui aurait fait bizarre de devoir se présenter à nouveau en vrai. Louchant cette fois sur le gâteau qu'elle mettait alors dans sa bouche, le légendaire de la réalité se risqua à essayer de croquer dedans tel un voleur à la sauvette avec un sac à main. Il était taquin et assez sans gêne, de toute façon, Giratina le connaissait et au final, même s'il le repoussait tout le temps, certainement qu'il devait l'apprécier ne serait-ce qu'un peu. De toute façon, Shin agit d'avantage au naturel que pour être apprécié.

« Oh mais. T'as un nouveau nom maintenant alors ? Tu t'es trouvé un amoureux ? »

Comme pour éviter une nouvelle tentative de claque peut-être autrement placé que sur sa main, et se contenter d'un regard qui tue, il c'était alors relevé pour se mette à faire le pitre avec tes ailes en plumes dans le vide devant eux. Les deux savent voler, de quoi s'installer tranquillement dans les hauteurs.

« J'te taquine en vrai. Mais j'veux bien que tu me raconte. »

Il y a tellement à dire, comment il est mort, sa nouvelle identité, ce changement de sexe... Tellement à raconter. Encore faudrait-il qu'elle veuille bien le faire. Pour une fois, du moins, surtout sur la fin, on pouvait sentir alors un certain sérieux chez le jeune homme. Il n'est pas qu'un pitre sans attache après tout, il y a bien plus derrière ça, et en tant que Légendaire proche de lui, Giratina devait être bien placé pour le savoir. Après tout, ils se comprennent plutôt bien dans un sens.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Lun 13 Fév - 11:12
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

Je n’ais jamais été un grand fan de blague, bien que celle-ci soi la meilleur qu’Arceus m’a fait. Chaque fois que je me vois dans un miroir, j’entends le rire de ce foutu dieu dans mes oreilles. Regarde comme tu es ravissante doit-il me souffler avec beaucoup d’amusement. Non, je déteste ce corps, je déteste chaque parcelle de faiblesse et cette situation. Je ne suis pas sexiste, enfin, il est plus facile dans ce monde d’être un homme qu’une fêle femme blasé. Au fond, le seul point positif de cette situation c’est que je sois oublié de tous dans mon coin, cela ne fera que me faire plaisir d’être oublié… Pour frapper plus fort, plus cruellement. Je me souviens de chaque visage, chaque identité de mes meurtriers, je les tuerais, un part un, j’ai tout l’éternité pour ça voyons.

« Cache ta joie Gigi ! T'as pas changé d'un pouce c'est rassurant, un jour tu reviendra tout gentil ça me fera un de ses chocs. »

Mais retour à la Réalité, pour le moment je suis sur de l’herbe entrain de supporté la réalité elle-même. Roulant des yeux sur le côté, lui non plus n’a pas changé, enfin, il n’a pas passé d’arme à gauche lui. Cela m’énerve, il ne peut pas comprendre la situation de honte et de gêne dans laquelle je suis actuellement, comment dire… Je voudrais juste re-mourir encore pour avoir un AUTRE corps que cette chose inutile. Enfin, je ne vais pas me suicider pour rejouer à la roulette russe comme un enfant capricieux, ça pourrait être pire. Soupirant très fortement, je suis comme envahit par Shin, il ne comprend pas que la paix et le silence est une chose précieuse ? C’est alors que je sentis le poids de son bras sur mes épaules, sérieusement ? Trop d’amitié pour moi. Soupirant longuement.

« Au final qu'importe la forme tu restes ce bon vieux Gigi ! Alors dis-moi, comment t'as fait cette fois ? T'es passé sous un camion c'est ça ? »

Mon regard est encore plus blasé que d’habitude, un vulgaire camion ? Cela serait encore plus honteux pour ma personne au fond. Roulant des yeux pour ne plus le regarder, repenser à la douleur, ma « mort », cela m’agace encore plus qu’autre chose… Cela n’a pas de sens, cela ne peut avoir eu lieu, ils ne m’ont pas tué. Juste pour oublier ce petit moment de colère, je mordis dans cette chose sucrée que l’on m’a offerte gracieusement, je ne comprendrais pas cette femme. C’est alors que je vis d’un peu, beaucoup, trop près cet abrutit de Shin croquer dans MON précieux. Reculant comme un….une idiote, mais qu’est-ce qu’il lui prend de venir AUSSI près. Sombre crétin, j’ai des bouffés de chaleur maintenant,  je ne supporte pas du tout ce genre de rapprochement soudain, sombre idiot ! Un grognement assez fort provient de ma personne, c’est ridicule de grogner comme ça, mais c’est comme une sorte de barrière stupide.

« Oh mais. T'as un nouveau nom maintenant alors ? Tu t'es trouvé un amoureux ? »

Je vais le tuer, je vais vraiment le tuer ce type. Par réaction tout à fait normal, j’ai sortie les griffes pour lui en mettre une, si cela pouvait le tuer, j’aurais crié hallelujah pour une fois. Mais n’étant pas suicidaire, cet albinos c’est envolé loin de moi, j’ai donc frappé du vent et je l’ai regardé dépité. Pourquoi il se jette jamais sous mes griffes ? Question stupide.

« J'te taquine en vrai. Mais j'veux bien que tu me raconte. »

Raconter ? On se croirait dans un moment flashback de mes libres, ou émission stupide de ma voisine. Soupirant, je déchire l’espace temps pour faire apparaitre mes ailes Chaotique pour me laisse un peu tomber et m’envoler, le panier en main pour y mettre mon livre. Bien que nous n’avons pas de destination précise, surement pour voler paisiblement et profiter du moment ? Super. Raconter ma mort ? Cela va de soi quand on disparait 18 ans au complet de la vie des gens, je suis sûr que je n’ai manqué à personne au fond, cela est encore plus logique.

Au fond, j’ai toujours était seule.

« Tu veux savoir comment je suis mort ? » J’affichais un sourire sarcastique en fermant les yeux, revoyant comme les brins de mon passé. « J’étais en route pour aller voir les lacs des Elfes ridicules,  surtout pour pot de colle, elle voulait absolument les voir.  Donc nous y sommes allés la nuit, car dans mes souvenirs ces lacs étaient spéciaux.  Bien que ma réputation m’ait vite précédé, on c’est fait encercler, par les créations d’Arceus, ces humains faibles et stupides. » Je me stoppais pour tourner d’un coup, je reconnais ses lieux. « Vengeance ils criaient, Assassin ils hurlaient. Payer pour ce que j’ai fait, c’était ce qu’il voulait. Ils m’ont menacé de faire du mal à la gamine si je ne me laissais pas faire, bien sûr, je m’en foutais royalement. Mais bon. J’ai tranché net la tête du mec avant de saisir Navi et aller beaucoup plus loin pour lui dire de partir en courant. »

Je me pose doucement dans un lieu ou des restes de tronc sont présents, des endroits où de l’herbe ne pousse plus vraiment. Je regarde dans les environs et avance doucement pour atteindre un endroit que je ne pourrais oublier.

« Toute la nuit, je me suis battue toute la nuit, j’ai arrêté de compter le nombre de personne qui tombaient sous mes attaques. »

Je touchais cet arbres solitaire des autres, en plein milieu d’une forêt ou il en manque, je voyais des tonnes de fleurs posaient, des objets pour la pensé de ceux qui sont tombé au combat, ils ont fait une sorte de monument pour tout ceux que j’ai tué ici. Bien sûr, tout le monde à droit à son présent. Sauf moi, l’assassin, le criminel, le malin… Je suis mort seule et je suis revenu à la vie Seule…

« Au petit matin, quand Ho-Oh m’accorda son plus beau soleil et ciel bleu. J’étais épuisé, même le Chaos ne peut tenir une éternité dans un combat. Ils revenaient tous à chaque fois, comprenant que je m’épuisais d’heure en heure. J’avais perdu trop de sang, la fatigue, les courbatures, je commençais à voir flou pour dire. Je savais déjà, que ce jour là je ne le verrais jamais se terminer. » Je regardais cette arbre, encore teinté de ce sang sec, il est pollué… Personne n’a voulu le nettoyé pour leur gloire ? Cela ne m’étonne guère. « Je suis morte ici. Je me suis moi-même mutilé pour en terminé, pour ne pas offrir ma mort à ces misérables. Me tranchant la gorge de mes griffes acérées. » Je serrais mon poing si fort que j’avais un peu mal en riant mauvais. « [color:a699=##a22000]Je me suis moi-même tué, dans un acte désespéré, car je savais très bien que je ne pouvais rien faire d’autre… Arceus a du bien rire de ma mort. Il a du me dire que c’était une bonne leçon pour son ombre Giratina. Et le comble de tout cela… » Je baisse la tête avec un grand sourire toujours aussi mauvais. « Ma réincarnation Eris est la fille d’un homme que j’ai tué ce soir là.  Ironique, n’est-ce pas ? »

Je relève la tête doucement. Comme pour me rendre compte de quelque chose, quelque chose que je viens de remarquer, c’est étrange, j’ai l’impression d’avoir perdu quelque chose.

« Depuis que je suis mort. Conscience ne me parle plus. Je crois que pendant le « transfère », j’ai un souvenir vague, flou, comme quelque chose d’imagé pendant ma naissance. » Penchant la tête à droite, je réfléchis un peu. « Je crois… Que j’ai tué ma propre Conscience dans ma rage. J’ai assassiné encore une fois, ma propre conscience et cette fillette dans la même journée….

C’est encore plus ironique ce fameux jour d’anniversaire.
»

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Sam 11 Mar - 18:31

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
Il faut être visiblement un légendaire pour avoir ce genre de sujets de conversation. Ce n'est pour sûr par un mortel qui pourrait répondre à cette question de toute façon. Comment t'es mort ? Ben ouais, on se pose bien la question alors maintenant que t'es là pour le raconter tu peux bien nous le dire hein ? Normal. Pour eux oui. Et visiblement, Giratina était aujourd'hui d'humeur à répondre simplement aux questions. Il avait toujours été un peu bizarre, dans le genre sur ses gardes et à toujours s'énerver pour un rien. Shin prenait toujours l'air de rien les coups de griffes ou livres qu'il tentait de lui asséner de temps en temps, comme si c'était une normalité. Dans son esprit c'était juste parce qu'il était comme ça. Il se disait même qu'il s'entendait bien avec, mieux qu'il l'appréciait d'une certaine façon. La compagnie de Giratina avait quelque chose de presque reposant, il ne rêvait pas, il était toujours loin des humains à éviter le plus possible de se mêler à eux, ne rêvant pas d'une vie normale comme certains le font, parce qu'il partait lui aussi du principe que c'était impossible. Pour la Réalité, pour sûr que ça l'est, il était un Légendaire, immortel et donc comment faire genre on oublie ? Impossible. La preuve, pas un seul instant il ne c'était inquiété pour Giratina au fond. Même si l'idée qu'il ne revienne pas exactement comme avant était possible, il reviendrait toujours, et dans le cas présent, elle est revenue. Un peu bizarre dit comme ça, pourtant Berlioz était devenue une fille, ainsi, il ne devait plus la nommer Berli mais bel et bien Eris.

Écoutant en silence son récit, il ne tenta pas un seul instant de le raccourcir et de la déranger, cela semblait presque lui écorcher la bouche en vrai de raconter ça. Pourtant au fur et à mesure qu'elle avançait, il avait le sentiment qu'il y avait bien plus de regret et d'incompréhension que de haine. Ainsi, Giratina n'est pas qu'un pur concentré de haine il est bien autre chose. Penchant la tête sur le côté pour la suivre du regard, il put se rappeler alors de ce qu'il savait, que la dite gamine en question allait très bien, parce que le grand méchant Giratina l'avait sauvé de la bêtise qui fait partie intégrante des humains. Un peu ironique non ? Même si son air semblait toujours enfantin, comme si ce sourire était quelque chose de figé sur ses traits, Shin se tourna vers Eris pour alors se pencher devant elle, son sourire n'était pas sérieux, mais ses yeux l'étaient. Ce n'est pas parce qu'il semble si peu sérieux qu'il ne l'est jamais, Shin était quelqu'un de coincé avant c'est juste qu'il l'a refoulé au fond de lui. C'est le genre de moment où le Shin qu'il préfère montrer et l'originel fusionnent.

« J'suis pas sûr qu'Arceus se moque de toi. Tu sais au final si t'es toujours là c'est bien qu'il t'a laissé cette deuxième chance justement. Il n'est hélas pas responsable de l'esprit humain en vrai il nous échappe totalement. »

Les Humains sont un peu bizarres dans leur genre, ils ont parfois des pensées et des envies bizarre. Ça leur fait parfois un certain charme et parfois... C'est juste étranges. Certains se dévalorisent, certains sont pas aimés, d'autres sont des mégalo en puissances. Pour tous les goûts, mais ils ont tendance à se prendre pour le centre du monde à partir d'une certaine intelligence.

« Et puis, sur le principe tu as fait ça pour sauver une gamine nan ? Y a plus terrible je trouve comme cause. Même pour le chaos. »

Finalement il lui attrape la main et la tire dans sa propre direction. Elle est plus petite que lui maintenant, avant il devait lever la tête, avant il était plus fort que lui physiquement, Shin était juste plus vif et agile. Maintenant il pourrait presque l'entourer de ses bras qu'on ne la verrait presque plus. Mais il ne l'enlace pas de cette façon, en vrai il se contente de passer son bras autours d'elle, un seul pour s'appuyer contre et continuer.

« Moi je suis content de voir qu'au fond t'as pas trop trop changé, un peu peut-être. Mais j'te reconnais et tu me reconnais. T'y peut rien au cycle de renaissance, c'est certainement qu'il ne pouvait en être autrement. »

La vie la mort c'est tout un concept... Peut-on dire qu'un être vivant qui n'a pas encore de conscience ni vécu est vivant ? Ou inversement. La finalité reste la même, Giratina est là maintenant et plus elle et c'est comme ça. Sur le fond s'en vouloir ne changera pas les choses, c'est juste une suite logique. Il n'a jamais été dit que la logique était douce.

« Je sais pas si ça peut te rassurer mais la gamine s'en est bien sortit. Elle grandit je crois Comme toi, j'aurais bien aimé te voir sous une forme plus jeune pour voir ! »

Et il a rit, il vaut mieux en rire qu'en pleurer. Au fond, il serait bien embêté de savoir que Giratina ne reviendrait plus. Son existence est logique et il a droit à la sienne. Penser le contraire est aussi stupide que penser qu'on peut se débarrasser de la mort. Et sinon en parle de cette proximité ?

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Mer 19 Avr - 12:12
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

Serait-ce presque du regret dans mes paroles ? Cela résonne comme de la tristesse dans mon regard ou dans tes paroles, dans le fond, on ne sait pas vraiment ci cela est le regret ou la colère devant mon passé, cela m'agace plus que tout. Conscience n'est plus là pour me "rassurer" en vrai, c'est bête n'est-ce pas ? Cette personne qui me faisait un peu croire que j'étais "humaine" la voilà disparut de ma tête, car par pure colère d'enfant je l'ai assassiné.  Revenir sur ce lieu m'apportes en vrai un goût amère en bouche, un souvenir acide que personne ne veut revoir en boucle et en boucle, bien que je ressens encore la douleur au niveau de ma gorge, cela n'est pas agréable.

Mourir une fois, pas deux.

J'ai perdu par faiblesse, j'ai perdu par stupidité. Je serre le poing. Dans le fond, peut être que mettre débarrasser de ce poids qu'elle était Conscience, me voilà libre comme je voulais ! Alors pourquoi avoir du regret pour ça d'un coup? Est-ce que j'ai peur ? Est-ce que j'ai peur de ne pas avoir le pardon qu'elle cherchait à avoir ? Est-ce que j'ai juste perdu l'espoir de croire à ma chance ?

« J'suis pas sûr qu'Arceus se moque de toi. Tu sais au final si t'es toujours là c'est bien qu'il t'a laissé cette deuxième chance justement. Il n'est hélas pas responsable de l'esprit humain en vrai il nous échappe totalement. »

Je n'ai fait qu'hausser les sourcil, comme ci on venait de me raconter une blague stupide.

« Et puis, sur le principe tu as fait ça pour sauver une gamine nan ? Y a plus terrible je trouve comme cause. Même pour le chaos. »

Je sentis qu'on me tirait vers une direction. Il est maintenant plus fort que moi cet abrutit, il est beaucoup trop fort, je suis faible... J'en ai assez d'être faible. Maintenant, tu baisses la tête pour me parler, comment te dire que j'ai juste l'impression d'être rabaisser en ce moment même... Je sentis le poids de ton bras. Arrête donc ça, pourquoi tu continues donc d'être ainsi.

« Moi je suis content de voir qu'au fond t'as pas trop trop changé, un peu peut-être. Mais j'te reconnais et tu me reconnais. T'y peut rien au cycle de renaissance, c'est certainement qu'il ne pouvait en être autrement. »

Je suis fatigué dans le fond. Je suis tellement fatigué de voir que toi tu vois un monde comme il est et laissant donc tout cela passer. Oui, c'est un cycle, oui c'est ainsi que le monde est fait et on fera avec. Si je re-meurs cela recommencera, je le sais déjà. Il n'y a rien à faire, que se contenter de ce qu'on a. Alors pourquoi juste, pourquoi tu es collé à moi comme-ci on était vraiment des "amis".

« Je sais pas si ça peut te rassurer mais la gamine s'en est bien sortit. Elle grandit je crois Comme toi, j'aurais bien aimé te voir sous une forme plus jeune pour voir ! »

Cette petite pot de colle, je ne sais pas si c'est une chance d'être tombé sur moi dans le fond. Peut être que c'est sa faute le pourquoi je suis mort si faible. Peut être que si je l'avais tué dés le début, je n'en serais pas là. Dans cette fille, je ne voyais qu'une seconde chance, je me suis bien trompé et royalement. Mais dans le fond, quand on est pas désiré, quand on te dis vas-t-en démon, voir Judas, comment on ne peut pas croire à une seconde chance.

Non, c'est une blague tout cela.

"Arrête."

Je repousses son bras, je recules sortant mes ailes. Je ne veux pas sentir ta compassion, je ne veux pas ressentir ce qu'on appel le réconfort. J'ai vécus sans, et je n'en désirs pas de la pitié.  Est-ce vraiment de la pitié.

"Je suis juste vivant, car le double que j'ai comme toi est encore vivant, peut être que si on mourrait ensemble, on nous feras disparaitre. De toute façon, peut être que juste le monde à besoin d'un coupable pour le mal qu'il fait, et j'en suis le parfait coupable."

Je serrais le poings, je ne supporte plus cela. Pourquoi je m'énerves ? Dans le fond, est-ce que je suis entrain de fuir le fait que je me sens bien ? Ou j'ai juste l'impression de fuir comme une idiote cette sensation agréable. Je détestes ça.

"Si seulement ce monde n'existait pas, si seulement c'était moi au dessus de tout le monde et pas ce traite qui m'a bannis ! Si seulement j'étais seule ! Si seulement... Si seulement on pouvait me laisser seule ! Tu ne comprends donc pas que t'es avec le grand Chaos ! L'homme.... Enfin peu importe mon sexe, la personne qui a tué tes précieux frère et sœur ! Arrête donc avec ton air béa, tu dois parfaitement comprendre que je ne suis pas fréquentable ! T'as jamais pensé que je pourrais te tuer? Tu n'aurais jamais donc pensé que tu es en danger avec moi ?!"

La gentillesse, je ne connais pas. Peut être que j'en ai peur ? Je ne suis qu'une personne sans rêve, tuer ces dieux ne sert à rien, cela soulage, mais à quoi bon? J'ai arrêté cela, j'ai tout arrêté car je suis fatigué de tout cela. En aucun cas, justice ne me dû. Car je suis qu'un criminel.

"Ne comprend donc tu pas, que le fait juste de m'avoir retrouvé ne va rien t'apporter de bon."

Dégage, toi que tout le monde regarde dans la lumière, laisse donc l'ombre que je suis dans les ténèbres, au plus profond de ce cœur. Que personne ne me voit, que personne ne voit cette chose que je suis.

.....Non je ne te protéges pas de moi...
Je n'ais plus de conscience.
J'ai peur ?          



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Lun 8 Mai - 23:57

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
Shin est un idiot. Shin est ami avec tout le monde. Pourquoi Shin est-il devenu ainsi ? Il était bien plus méfiant et froid avant, il tranchait même totalement par rapport à maintenant. Pourquoi es-tu devenu Shin ? C'est tant de question qu'on lui a déjà posé s'il ne se l'est est pas déjà posé lui-même. Est-ce que Giratina avait-il apprécié cette part de lui ? Il n'avait pas de comparatif. Jamais Shin n'avait eut l'occasion de rencontrer son aîné du chaos, parce qu'il était déjà banni lorsqu'il est venu au monde, alors Giratina ne pouvait pas le juger pour ce qu'il était avant. Et c'est un peu de cette façon que Shin appréhendait la choses avec lui.. ou elle, peut importe sur le fond. Certain légendaire n'apprécient pas les Giraina pour ce qu'ils sont, pour l'image qu'ils représente et ce qu'on leur a toujours dit d'eux. Mais Reshiram est quelqu'un de terre à terre et même s'il a toujours été au fond de lui conscient de l'instabilité du légendaire du chaos et de la possibilité de dangerosité qu'il représentait jamais il ne l'avait jugé pour ça. Au fond, ça doit être un peu particulier de se faire bannir pendant des millénaire, d'être vu comme une erreur dès le début. Aucun Légendaire hormis eux même ne peuvent le savoir. Aussi triste ou joyeux soit-il, chacun avait un rôle et ne vivait que pour ce dernier. Mais il en avait un, on se disait qu'ils font tous partit d'un équilibre et de choses naturelles et nécessaire pour le bon fonctionnement de cette planète qu'Arceus affectionne tant. Mais le Chaos est autant nécessaire que le reste et au fond, Arceus devait bien le savoir que personne n'est parfait, seul lui l'est, pas sa création, peut-être est-ce au fond pour donner une nouvelle chance à ces deux Giratina qu'ils se retrouvent dans le monde normal, avec la possibilié d'un nouveau départ. Shin ignorait ce que le shiny en faisait ni comment il était réellement, mais Berlioz devenu maintenant Eris, il se retrouvait pantois devant une telle chance. Parfois agissant bien pour se rattraper avant de laisser son instabilité lui dicter une mauvaise conduite. Sa haine et sa colère, et même s'il était vrai que Shin n'est certainement pas capable de comprendre tout ça, cela ne l'empêchait pas de l'apprécier et de ne pas le fuir. Depuis le temps qu'il le connaissait, il aurait tôt fait de l'éviter, mais il ne le faisait pas, la preuve, il était venu ici exprès lorsqu'il avait appris qu'une « sorcière blonde' » habitait ici, en se disant qu'avec un peu de chance ce serait ce grand Gigi qui serait revenu d'entre les morts. Et ça n'a pas loupé

Et même si les retrouvailles sont loin d'être aussi émouvante qu'on ne pourrait le penser -en même temps, Reshiram est toujours partit directement du principe que son ami reviendrait obligatoirement ce n'était donc qu'un au revoir temporaire- il était tout même content d'être là. Et même si il.. enfin elle souhaitait être seul, le repoussait comme toujours, ne comprenant pas pourquoi, en même temps au final pas grand monde ne le comprenait. Ils devaient avoir beaucoup de point commun au final ces deux là.

« Ne fais pas genre, alors que tu sais très bien que j'ai jamais prêté attention au pokemon que tu es, ou plutôt à la représentation que tu portes. Sans bouger, il l'a regardé s'éloigner comme ça. Il a soufflé, plus bas, peut-être qu'elle a entendu peut-être pas, qu'importe. T'avais mille occasion de me tuer mais tu ne l'as jamais réellement fait... »

C'est pas faute d'avoir les occasions. Mais elle était déjà partit. Laissant alors le panier sur place qui lui avait été offert. Non sans piocher un peu dedans, faut avouer que c'est plus fort que lui Shin l'a déposé sur la fenêtre de la maison de la demoiselle du Chaos, avant de passer la nuit dans le centre pokemon dans le coin. Ce n'est que le lendemain qu'il revint.

Il c'était pointé devant chez elle et avait frappé de son sourire niais collé sur ses traits. Il était la discrétion incarné, et en fait le simple fait qu'il frappe à cette porte était sujet à attirer l'attention des personnes passant devant. Mais en plus à l'entendre dire.

« Eriiis ouvre moi la porte ! Toi qui as la clé ! … J'ai un muffin si tu viens pas je le mange tout seul ! »

Excuse pourris ? Un peu, surtout que le dit muffin ne fit pas long feu dans ses mains c'était une évidence, il ne pouvait rester longtemps dans ces dernières et sa course cruel se termina dans son estomac bien évidement. Heureusement qu'il avait apporté un paquet de bonbon et qu'il y avait des jeunes femmes accompagnés d'enfant qui étaient assez intrigué pour lui occuper la journée.

« C'est une amie à moi, elle est juste un peu grincheux et boude actuellement alors j’attends que ça passe ! »

C'est en gros ce qu'il disait quand on lui demandait pourquoi il voulait la faire sortir, c'était ce qu'elle pouvait entre.. la personne concernée. Et le lendemain il recommença, sauf que cette fois-ci, une jeune femme vint le voir avec un gâteau enroulé dans un torchon et le lui tendit l'air un peu intimidé.

« Voilà pour vous ! Je.. vous pouvez venir le manger chez moi si vous voulez... »
« Elle est pas sortit encore mais promis je lui dis quand elle arrive ! »
« N-non c'est plutôt pour.. vous enfin je.... c'est un peu triste de vous voir tout seul dehors vous venez plutôt ? »

Quel charmeur. Il était le genre d'homme à attirer facilement les demoiselles, il a un caractère facile, hélas pour elle il ne regarde pas les filles et voit le mortels de la même façon qu'ils soit homme ou femme. C'est qu'il était ici pour Giratina lui ! Elle allait encore faire la gueule ? Il secouait la tête en tout cas, pas trop décidé à suivre, c'était pour Eris qu'il était là ! La pauvre, ou le pauvre enfin qu'importe. Elle joue les dure, mais il a toujours eut l'impression qu'elle regrettait cette solitude dans laquelle on l'avait poussé, et dans laquelle elle s'enfermait. C'est pour ça que malgré tout, Shin était un peu le parasite accroché qui ne la craignait pas. Il passait pour un inconscient mais il l'était totalement pourtant. C'est juste... Shin. C'est ce qui peut faire son charme, je suppose.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Lun 12 Juin - 23:19
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

E st-ce que c'est vraiment ce que je voulais dans le fond ? Je ne pouvais pas vraiment me dire que c'est ce que je voulais, mais en même temps je le voulais aussi ? Je ne comprends pas pourquoi je fais cela, mais je me retrouve terriblement en contradiction avec ma tête et ma façon de faire, c'est comme avant quand moi et Conscience on ne s'entendait pas du tout. Dans le fond, j'ai juste l'impression que ça me manque cette sensation de n'être pas seule, est-ce que ça me rassurais de me dire que je ne suis pas seule ? Moi qui a toujours voulu cette solitude, la voilà offert sur un plateau, et j'ai pourtant l'impression que cela ne me convient toujours pas... Qu'est-ce que je veux au juste ? Je ne sais pas moi même dans le fond, je ne sais rien de ma propre pensée, c'est terriblement stupide.

Alors quand je ne sais pas je fuis comme un lâche,
Je ne suis pas fait pour trouver des solutions,
Mais juste pour détruire.


En vrai, mon propre ennemi ne serait pas ma propre personne ? Ma présence et ma pensée sont des ennemies que Conscience rendait terriblement insensible pour ma personne, et maintenant me voilà entrain de me dire que je suis le mal, me voilà à me dire que je n'ai pas à m'approcher, sourire, apprécier les gens, je suis juste un objet de misère, alors POURQUOI j'ai l'impression que c'est juste la peur de ma propre personne, pourquoi j'ai mal ? Est-ce un certain regret ? Est-ce l’appréhension de faire mal ? Je ne comprends pas. En vrai, peut être qu'il n'y a rien à comprendre dans ma façon d'être, je suis juste une personne terriblement compliqué.

Donc comme une idiote, je suis retournée chez moi pour m'enfermer comme l'associable que je suis, et ne plus jamais ne ressortir de la journée. Après tout je ne suis pas le genre de personne à adorer sortir dehors, surtout quand le soleil est de sortie, je me sens si fragile devant celui-là. Alors quand le soleil disparais pour laisser la peur et les ténèbres prendre place, je ressors le bout de mon nez pour remarquer un détail sur ma fenêtre, je ne fais que soupirer pour prendre le panier qui n'est pas du tout à moi, donc je suis partie le jeter dans le jardin de l'autre énième personne que je connais pas du tout, en vrai je ne vais pas chercher à retenir des noms qui m'importe pas vraiment.

La vie va reprendre son train-train quotidien maintenant ? Non, bien-sûr que non. Je l'entends encore, mais cette fois, une porte et un mur nous sépare, il ne peut pas s'empêcher de venir, il ne peut pas s'empêcher de squatter, de toujours être collé, je ne comprends vraiment pas son délire à celui là. Il ne peut pas réfléchir un peu ? Il ne peut pas faire comme les autres ? Rester loin de moi ? Rester dans son coin comme les autres ? Mais non, il est à quelques mètres de moi entrain de taper contre ma porte. Sérieusement, je sais pas quoi faire, je voudrais presque qu'une pile de livre s'effondre sur moi pour me faire passer la journée.

« Eriiis ouvre moi la porte ! Toi qui as la clé ! … J'ai un muffin si tu viens pas je le mange tout seul ! »

D'un coup je regrette presque de ne pas avoir de casque pour ne plus l'entendre. Il va sûrement s’ennuyer, il n'a pas beaucoup de patience, c'est le cas, il a déjà mangé la pâtisserie de toute façon, je n'en voulais pas spécialement, le sucre c'est pas mon truc. Je reste stupidement contre la porte, heureusement qu'il ne peut pas me voir, les rideaux sont bien épais et fermé, je n'ai pas envie qu'on me voit, ni même qu'on est pitié de ma personne. Je priais presque que personne ne le vois dans le fond, je ne veux pas attirer l'attention, mais on parle de Shin...

« C'est une amie à moi, elle est juste un peu grincheux et boude actuellement alors j’attends que ça passe ! »

Pourquoi il enfantine tout cela ? Sur le coup je suis le genre de personne que personne ne veut vraiment connaitre car je fais "peur", je ne suis pas fréquentable, et voilà que d'un coup, une personne pop comme ça de nul part en se disant "ami" avec moi, c'est très dur d'y croire dans le fond, surtout quand on voit Shin, sérieusement, on croirait un pilleur qui veut faire croire qu'il est pote pour qu'on le laisse rentrer dans la maison, c'est clairement pas crédible.  

Puis il est parti.

J'ai soufflé un peu, me disant qu'il ne reviendra pas du tout, enfin, je suis peut être un peu naïf dans le fond, voir trop avec lui, il est un peu trop... tenace je dirais. Le lendemain, il est revenu encore, c'est pour dire qu'il a beaucoup de courage celui-là. Roulant des yeux, j'ai fait comme-ci cet idiot n'était pas là, j'ai pris un livre contre ma porte, et j'ai lu, essayant de me dire qu'il ne va pas tenir plus longtemps. C'est un enfant après tout, il va sûrement vite se lasser ? J'espère peut être. Puis, j'entends une autre voix, que j'ai déjà entendu, sûrement la voisine ?

« Voilà pour vous ! Je.. vous pouvez venir le manger chez moi si vous voulez... »
Elle perd pas le nord celle-là, je soupir, en fermant mon livre, au moins, il va profiter de la vie, il va aller manger un bon gâteau ce goinfre.
« Elle est pas sortit encore mais promis je lui dis quand elle arrive ! »
« N-non c'est plutôt pour.. vous enfin je.... c'est un peu triste de vous voir tout seul dehors vous venez plutôt ? »

Je me laisse glisser contre le mur, pourquoi il reste toujours là ? Cela devient presque gênant, j'ai les joues qui me brûle en ce moment même, je suis si faible que cela me touche ? Je me recroqueville, j'entends toujours du mouvement dehors ? Il semble qu'il est toujours là ? Je sens toujours sa présence, c'est agaçant... Je sers de plus en plus mets genoux contre ma personne. Et si je lui disais juste de partir ? Juste lui dire d'aller manger ce foutue gâteau ?, j'ai qu'a faire cela...

"Eh. Tu ne peux pas tout simplement partir avec cette personne ?"

Pourquoi ma voix semble si peu énerver ? C'est comme-ci je ne voulais pas dans le fond qu'il s'en aille, je reste cachée derrière ma porte avec juste l'envie de disparaitre loin de tout cela.

"T'as sûrement plein de truc à faire que de venir devant cette porte close, y a plein de truc à faire beaucoup plus amusant. Et des gens qui désir ta présence, non ? Je ne suis pas d'une humeur agréable."

Comme d'habitude de toute façon, je suis tellement morose, je serres mes genoux contre moi encore une fois, je me sens pas super bien, est-ce qu'il va vraiment partit, j'ai comme l'impression que j'en ai pas envie, je n'entends pas grand bruit, peut être qu'en fait il est déjà partie ? J'attends un peu, juste le temps pour me dire qu'il n'est plus là.  

J'attends.
J'attends encore un peu
Puis j'avance un peu ma main, j'ouvre doucement ma porte, j'ai les yeux qui me pique, je m'attends à ne pas le voir, la lumière me dérange un peu les yeux, c'est peut être ça qui me les fait briller ?

Shin est-ce que tu me détestes maintenant ?


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Jeu 20 Juil - 17:13

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
Qu'est-ce qu'il fait là, il a bien mieux à faire, pourquoi traîner avec lui, ou plutôt maintenant elle. C'est un peu le rebut des Légendaires, voir même le rebut tout court du monde, le mal, la chose des ténèbres qu'il vaut mieux laisser tranquille. Pourtant Shin n'a jamais été ainsi, il n'a jamais eut l'occasion de croiser le jumeau de gigi, mais il n'avait rien contre eux, il était juste ben Giratina et puis c'est tout. Y a pas de quoi en faire toute une montagne, ils sont l'incarnation du mal sur terre et alors ? C'est pas bien grave, il en faut bien, et puis cela n'empêche pas qu'ils sont des êtres vivants, des Divinités mais des êtres vivants un peu comme tous le monde. C'est pour ça certainement que Shin revenait toujours même si Eris -appelons là par son nouveau prénom la pauvre- lui disait toujours de partir, le chassait comme si elle en avait marre de le voir, comme si c'était une évidence même qu'il parte en la laissant seule. Pourtant contrairement à tout ce qu'elle voulait faire comprendre, elle n'était pas si mauvaise avec lui et ne le chassait pas tellement. Combien de fois durant son ancienne vie il aurait pu le tuer ? Beaucoup de fois, mais il ne l'a jamais fait, Reshiram en était alors certain, il tolérait sa présence parce qu'au fond il ne sait comment réagir faces aux autres. D'avoir quelqu'un qui lui parle toujours l'air de rien, ne le prenant pas forcément au sérieux, et surtout lui tournant autours en toute impunité et sans aucune crainte. Shin n'a pas peur de grand chose et est en tout cas persuadé qu'il ne craint rien. Il est toujours vivant et n'a jamais changé de corps lui, alors je suppose qu'on peut dire qu'il a un bon instinct de survie pour l'instant non ?

Du coup, loin de vouloir se détourner de son objectif qui était en gros : attendre que Gigi ait finit de bouder et qu'elle sorte alors pour le revoir. Et ce n'était pas l'invitation sympathique de la voisine la suivre qui allait le détourner de sa quête. Cela eut au moins le mérite de faire réagir la blonde qui était caché derrière la porte. Du moins, le son de sa voix assez proche bien qu'étouffé laissait entendre qu'elle était derrière la porte pour parler et qu'elle était donc attentive aux fais et geste du Légendaire qui attendait sur la palier. Pourquoi il ne peut pas disparaître ? Allons. Elle avait déjà voulu le chasser avec un peu plus de conviction mais là, autant dire que seul un idiot pourrait en prime y croire à ces mots. Comme s'il y avait un sous titre qui était apparut sous sa phrase pour dire : ne me laisse pas. Olà, mais depuis quand Giratina fait dans le sentimentalisme ? C'est que cela devait vraiment pas aller là. D'habitude, il est du genre à dégrader son image en s'offrant alors une image plus sombre, espérant alors en vain le faire fuir, mais là, Shin ne put que se dire qu'une telle basse estime de soit était presque.. unique. Giratina a pourtant toujours eut une certaine fierté, et là, la pauvre passe totalement à la trappe.

« … Gigi ? »

Il l'avait à peine soufflé tout en tournant la tête dans la direction de cette porte qui restait pourtant définitivement close. Finissant par ignorer alors la demoiselle qui malgré son manque d'entrain espérait peut-être toujours qu'il se décide à la suivre pour alors se diriger vers la maison. Et là le timming voulu qu'au moment où la blonde ouvrir la porte, certainement persuadée et triste à l'idée que le pokemon de la Réalité ait décidé de suivre ses conseil, pour que ce dernier ne fracasse la vitre à coup de pied, histoire de passer la main et de l'ouvrir, comme un véritable voleur le ferait en fait. Non sans se couper légèrement avec le verre brisé lorsqu'il passa son bras -chose qui était encore plus visible en raison de sa peau très blanche-, c'est un pseudo ange chevalier servant, tout blanc, tâché de sang qui est en train de rentrer avec la total non grâce par la fenêtre qu'il vient de fracasser... On peut le remercier je crois.

« Gigi ! Eriiiis eh. Attend. J'arrive, suis coincé. Arf. Attend. Me. Ah ! Me voilà c'est bon ! Tu déprimes pour de vrai ? Attend j'vais te sortir de lààà ! »

L'intention est bonne, mais je ne suis pas certaine de cette façon de procéder, c'est un total manque de non classe comme entrée pourtant il était là. Alors qu'elle avait ouvert la porte pour voir s'il était là, c'est finalement dans son dos qu'il était venu. Il s'était approché d'elle pour l'attrape et la soulever. Il pouvait le faire maintenant, Eris n'était pas bien grande et bien plus fine que dans son ancienne forme. Pour ressortir maintenant par la porte avec elle sur lui. Voilà ! Si elle déprime il faut la sortir de là, et c'est une fois dehors sous le soleil qu'il la reposa, non sans pousser la porte du pied pour la fixer alors dans les yeux.

« T'as finis les bêtises ? Tu pleures ? Hey gigi j'suis là pour te rendre visites va pas me dire que je suis partit alors que c'est pas le cas. Attend on va te prendre une glace pour aller mieux d'accord ? »

C'est avec un semi sérieux qui était plutôt rare chez lui qu'il voulait l'aider. C'est avec cette optique même qu'il lui avait attrapé la main, cette douce mains à la chaleur agréable qui enveloppait la sienne bien plus froide. Pour alors l'entraîner avec lui. Quel collant. Mais, n'est pas ça qu'elle voudrait ? Un peu de compagnie... Il lui offrait la sienne, ne sachant à quel point il pourrait l'aider. Mais lui l'appréciait. Et c'est un sourire des plus adorable et innocent certainement qu'il lui offrait.

« Allez sourit Gigi arrête de faire la tête, j'aime pas ça, ça te va mieux le sourire ! »

Bizarrement, il ne se rendait même pas compte qu'il ne tenait pas exactement les même propos qu'à l'époque où c'était un homme. Les choses bien qu'au fond un peu les même avaient.. tout de même changés.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 155
Pokédollards : 49
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 23
Localisation : partout et nulle part
Je suis (Inrp) : Bonne question
Je ressemble à : Kida Masaomi de Drrr & King of despair de Kekkai Sense
Double compte : Kanon, kiwi, Pétunia

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Revenant ♦ Dracogriffe ♦ Telluriforce ♦ Dévorêve
Race Pokemon/ Métier:
Team/Dresseur/Equipe:
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Dim 17 Sep - 22:25
Give me a heart and protects it
C'était pas prévue dans le plan ça feat Shin

Je l’avais cherché non ? Il fallait bien que cela arrime un moment ?  A force de chercher à le faire fuir, le voilà partie loin de moi, tant mieux je vais dire, c’est un peu mieux comme ça sur le coup. Je ne me sens pas spécialement heureuse, je ne me sens pas spécialement fière, je me sens bizarre. Cela fait longtemps que je n’avais pas parlé à quelqu’un, cela faisait tellement de temps que je n’avais pas eu une personne pour me reconnaître, il est vrai que beaucoup de gens me considère comme une sorcière, mais lui m’a reconnu sur le coup… Et je le fais fuir. C’est un peu trop contradictoire, peut être que c’est juste ma façon d’être qui est trop dérangeante au point que moi même je ne comprends plus rien, au pire pourquoi ne pas détruire le problème ?

Pourquoi je refuse cette idée de détruire le problème à la source, c’est dire, moi le Chaos peur de tuer quelqu’un ? Ma réputation va avoir un peu trop mal sur le coup ? En vrai, depuis que je suis morte, je n’ai plus rien fait, j’ai peut être envie de croire qu’il y a une chance de faire quelque chose de moi ? Je n’ai plus de conscience, cette petite voix qui m'aidait un peu, est-ce que c’est pour cela que je ne veux plus du tout avancé ? La peur de faire une bêtise ou je ne pourrais plus faire marche arrière. C’est une peur normal ? Je suis entrain de devenir trop humaine, cela m’énerve maintenant, trop changeante, trop désorganisé dans ma tête. Je ne sais pas si je dois être maintenant rassuré si j’ai des limites, ou si j’ai des peur de faibles.

Pour le moment, on va renfermer la porte, on va se réfugier dans ce monde à moi, dans ma bulle qui me protège de mon propre danger.  Le monde ne fait que se voiler la face devant moi, un jour où l’autre je devrais bien créer discorde et tristesse, il est vrai que le monde est beaucoup trop calme ? Chronos devrait se réveiller un peu, il m’ennuie de ne rien faire, il m’ennuie de ne pas se bouger. Voir même depuis l’ouverture de ce pays en mer, pourquoi il n’y a pas de problème, en vrai je ne fais clairement rien depuis ce calme, cette armistice, je veux ce qu’il y a eu 80 ans auparavant, je serais un peu où je vais, je serais peut être un peu moi-même ? Maintenant je suis en quête de moi-même, c’est bien le moment d’avoir des questions existentielles.

Bien que d’un coup, j’entends une vitre se briser, un gamin qui vient de l’exploser ? Sur le coup, j’ai mes griffes qui sont apparus l’air de rien je suis toujours sur le qui-vive.  Les voleurs ne volent tout de même pas en plein jour, puis ma maison n’est pas la plus jolie, des jeunes qui veulent squatter ? Bref beaucoup d'hypothèse qui ont trouvé leur réponse un peu vite

« Gigi ! Eriiiis eh. Attend. J'arrive, suis coincé. Arf. Attend. Me. Ah ! Me voilà c'est bon ! Tu déprimes pour de vrai ? Attend j'vais te sortir de lààà ! »

… Je ne sais pas comment expliquer cette sensation qui vient de s'emparer tout entièrement de ma personne, la colère ou le dépit ? Sur le coup j’étais presque CONTENTE quand je le croyais parti, il vient quand même d’exploser une de mes vitres l’air de rien, il pouvait pas aller manger chez la voisine, il pouvait pas aller exploser la vitre de la voisine ?! Sur le coup, j’étais un peu figé sur place, ne sachant pas trop comment je pouvais réagir devant tant de stupidité de la part de cet homme. La réalité qui explose une vitre pour rentrer tranquillement, elle a pas réalisé la réalité que c’est pas du tout pratique pour l’habitant qui est MOI ?! Je vais l’étrangler ce mec, je vais le tuer ! Bien que le temps que je pense ça, je ne touche maintenant plus le sol, ce n’est pas moi qui vient de m’envoler, vu que sortir mes ailes casserais tout… Pour me retrouver dehors…

« T'as finis les bêtises ? Tu pleures ? Hey gigi j'suis là pour te rendre visites va pas me dire que je suis partit alors que c'est pas le cas. Attend on va te prendre une glace pour aller mieux d'accord ? »

Et merde, il m’a tellement pris de court à exploser ma vitre, sérieusement, il pouvait pas partir, il pouvait pas juste passer par une cheminée que j’ai pas ? Il pouvait pas trouver un autre moyen de passer comment toute personne Normal et respectueuse des fenêtres ? Sur le coup, je ne sais toujours pas poser ce foutue mot sur ce que je penses, j’ai envie de le tuer, mais j’ai envie de cette… Glace ? Non, j’ai pas faim c’est autre chose, en vrai je ne sais pas ce que j’ai. Je sentais sa main prendre la mienne pour m’emmener, elle est toute chaude, moi n’a pas l’habitude qu’on tient la main, même la femme qui m’a donné ce corps n’a pas eu cette douceur, en vrai personne ne m’a offert cette chaleur si douce, c’est pas le moment d’avoir les joues qui se teintent de rouge. Je sais plus où me mettre sur le coup, j’ai presque envie de me cacher des regards qui me fixent en vrai, les gens qui m’ont toujours regardé de travers ou de peur, voilà qu’il me voit accompagné d’un crétin qui sourit avec tant d’innocence.

« Allez sourit Gigi arrête de faire la tête, j'aime pas ça, ça te va mieux le sourire ! »

Reste calme, c’est ce que je me répète plusieurs fois, c’est compliqué, je ne sais pas ce que je dois faire, c’est une sensation désagréable, comme une boule au ventre. Bien que la seule solution que j’ai, c’est d’être juste moi-même, c’est un plan comme un autre.

Mais mec, t’as EXPLOSE ma fenêtre ! Tu te rends compte tout de même que va falloir la refaire et que ça coûte une blinde ?! Tu pouvais pas faire un truc moins coûteux ! Sérieusement, tu m’énerves.”

Détournant le regard, je ne pouvais pas m’empêcher de lui crier dessus, j’ai toujours cette impression de lui hurler dessus, pourquoi je prends le temps et ma salive pour hurler sur un mec pareil, beaucoup n’aurait pas cet honneur, c’est stupide dans l’idée. Soufflant assez fortement, je retourne mon regard pour remarquer un détail plutôt gros que j’ai pas tout de suite vu. C’est pourtant énorme du rouge sur du blanc, il est blessé ? Mais quel… Tu viens de l’engueuler, alors c’est pas le moment, non c’est pas naturel si je gueule pas en vrai.

Et regarde tu es blessé maintenant ! Non mais sérieusement, t’es pire qu’un gosse ! Faut te soigner ça !

Je commences à le tirer dans un l’autre sens, avant de me rendre compte que je n’ais plus cette force d’avant… Affichant ce regard blasé habituel, je contourne pour le pousser vers le centre Pokémon, car je n’ais que ça pour l’emmener, des jambes et des bras composé d’une force de Pichu, bien que la scène soit un peu idiote sur le coup. Puis il pèse une tonne cet abrutit, il a du s’en taper des buffets à volonté, il le cache bien son poids celui-là. Avec tous les effort que je pouvais donner, j’ai entendu qu’on à passer les portes du CP, c’est pas trop tôt, voyant l’infirmière d’accueil, j’ai parlé avec toute ma délicatesse.

Toi là au lieu de te tourner les pouces tu emmene se truc se faire soigner tout de suite !

Délicatesse n’est pas du tout m’ont deuxième prénom, je n’ai pas le parler que tout le monde a pour se faire servir, hélas vu le regard désobligeant de cette femme qui ne fait que me regarder avec une touche de colère, okay je vais me la faire cette fille. Je pose les mains sur le bureau, je la toise de mes pupilles rouges, l’air de vouloir la bouffer surtout.

Tu vas bouger tout de suite où bien t’es collé à ton siège ?

Si j’avais la force, j’aurais balancé son bureau loin, très loin. J’aurais moi aussi explosé ma fenêtre de la journée, pourquoi je m’énerve ? Car Shin est blessé...

Juste ça ? C’est bizarre. Je ne supporte pas la vue du rouge sur lui, cette couleur ne lui va pas du tout.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




● Edwin vous dit une blague en #ffc64f
● Berlioz vous assassine en #a22000

merci Noa mes clients vont adorer ♥️ XD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokémon • Légendaire
Messages : 399
Pokédollards : 115
Date d'inscription : 25/07/2015
Je suis (Inrp) : Hétéro (désintéressé) et Celib'
Je ressemble à : Riku de Kingdom Hearts/Gijinka Reshiram
Double compte : Raffaelo, Ayden, Leo

PokéProfil
Attaques & Armes: ♦ Flamme Croix ♦ Flamme Bleue ♦ Extrasenseur ♦ Ball'Ombre
Race Pokemon/ Métier: Hybride Reshiram
Team/Dresseur/Equipe: Kanon
Pokémon • Légendaire
MessageSujet: Re: Give me a heart and protects it   Mer 4 Oct - 21:37

   


   
Tient t'as des boobs !

   
feat Eris - Shin

   
Passer par la fenêtre en ayant casser cette dernière pour rentrer de force chez une amie et lui venir en aide pour le moral ? C'est fait, c'est beau, c'est Shin. Faut être décidément être sacrément perché pour avoir ce genre d'idée, et le pire, c'est ce que si l'on connaît bien le bonhomme, cela n'a rien d'étonnant, c'est même digne de lui. Mais le pauvre Giratina se retrouva littéralement avec le bec cloué. Il pourrait certainement se vanter auprès de tous le quartier qu'il avait cloué le bec à la fameuse sorcière. Tout comme il pourrait se vanter auprès des légendaires qu'il avait cloué le bec à Giratina, c'est un exploit comme un autre. Un assez grand exploit pour l'entraîner dehors sans qu'elle ne puisse rien dire. Il lui a fallut alors quelques secondes avant de forcer l'arrêt du légendaire de la Réalité pour enfin dire ce qu'elle pensait de tout ça. Aka, elle n'est pas très contente qu'il ai explosé sa vitre pour rentrer par la fenêtre... Bon, ok, certainement qu'il aurait pu rentrer autrement en réalité, mais sur le coup cela lui avait parut être une bonne idée, Eris ne semblait pas décidé à le laisser rentrer mais elle avait l'air si triste en même temps. Un peu une contradiction bizarre en fait. Alors voilà, il avait simplement agit. Et l'ont pouvait voir à sa bouille qu'il ne comprenait sur le fond pas trop pourquoi c'était dérangeant. Enfin, c'est juste une vitre c'est pas grave ! C'est plus important de savoir si quelqu'un va mal ! Il allait le dire d'ailleurs, c'est juste une vitre, c'est tout, c'est pas grand chose. Enfin, en vrai il n'en sait rien, mais Shin n 'accorde pas grande importance à l'argent et aux biens matériels, il ne le saisit pas totalement, tout lui tombe toujours dessus sans qu'il n'ai rien de particulier à faire. Malgré les années il n'était pas du tout intégré, et jamais posé, il était un électron libre et rien de plus... Même Giratina avait finit par se trouver un point d'attache. Etait-il étrange ? Peut-être. Vu ses idées, certainement que oui.

Mais au lieux de parler, Shin se demanda alors pourquoi elle ne le regardait pas encore une fois. Elle avait encore prit une légère teinte, comme plus tôt, y avait-il un soucis ? Jamais Gigi n'avait fait ça avant, cela doit être un truc de fille... Mais.. alors cela change-t-il quelque chose que Giratina soit une femme maintenant.. ? Voilà sa nouvelle question, et il n'eut une fois de plus pas réellement de mettre en application ce qu'il pensait puis qu'Eris semblait soudainement réalisé qu'il c'était blessé et que.. ah oui il s'est blessé...

« Boh c'est pas grav- »

Pas le temps de finir, elle était visiblement pas très ravie et était en train déjà de le pousser dans la direction souhaité pour le faire soigner. Ah ? Mais non pas besoin ! Mais il ne mit pas bien longtemps à cesser toute résistance en vrai, assez gentil pour se laisser faire, Shin la suivit au centre pokemon tout en se frottant la nuque.

« T'en fais pas Eris c'est vraiment rien du to- »

Décidément, jamais le temps de terminer ses phrases ici, voilà qu'après s'être énervé sur lui pour deux raisons différentes, elle s'énervait sur la pauvre infirmière. Eh bien, il avait rarement vu Giratina s'énerver comme ça pour quelqu'un d'autre. Laissant la pauvre fille la fusiller autant du regard qu'elle appliquait ce qu'elle lui demandait de faire, soit aller chercher la trousse de soin pour pouvoir nettoyer tout ça, le Légendaire de la réalité attrapa la jeune blonde par les épaules pour la tourner vers lui, qu'elle arrête de s'énerver comme ça sur tous le monde.

« Hey ! Mais ça va ! C'est rien dut tout voyons, faut pas t'énerver comme ça, ni te mettre dans ses états. Qu'est-ce qu'il t'arrive ? C'est parce que j'ai cassé ta fenêtre ? »

Je doute que cela soit ça, mais que veux tu, on ne peut pas être Shin et être doué en déduction de comportement, de toute façon je ne suis pas certaine qu'elle comprenne elle-même le pourquoi du comment en réalité. Il lui offrit néanmoins un de ses sourires « rassurant » qui était en réalité bien plus adorable et innocent qu'autre chose, un sourire dont il avait le secret ça
« Allez tu t'assois et tu te calme ok ? »

De toute façon, il devait en fait de même sous la demande de l'infirmière qui était du coup venu comme demandé pour nettoyer avec de l'alcool les coupure que cet idiot c'était fait en passant à travers le verre brisé. Il en avait partout sur les bras, et se retrouva obligé de retirer son haut pour qu'elle vérifier ailleurs. Une ou deux légèrement sur son torse mais rien de bien dramatique. L'infirmière se garda toute réflexion comme quoi il n'y avait pas de quoi faire un scandale, qu'il n'y avait aucune gravité, mais certainement muni d'un bon instinct de survit elle se garda toute réflexion. D'ailleurs il ne se gêna pas pour se relever et montrer alors son corps tout nickel de toute trace de sang -ou presque il reste seulement les marques de coupure à certains endroit quoi c'est tout-.

« Et voilà ! Tu vois y a rien ! Rassurée ? »

Parce que c'est ça ? Elle était inquiète... ? C'est bien ça qu'elle était pour lui. Du moins... C'est ainsi qu'il le prenait.. Avait-il tort.. ? Mais en vrai, cela ferait quoi qu'elle soit réellement inquiète pour lui ? C'est plutôt flatteur, en vrai... Il ne le sait pas, mais si c'était réellement le cas, il apprécierait. Parce qu'il l'appréciait. Pour cela qu'il passait du temps avec, social certes, mais elle était celle qu'il avait cherché à retrouver. D'ailleurs, il s'est même assit une fois de plus à côté d'elle comme ça. Torse nu tranquille. Ce n'est pas la première fois qu'ils se retrouvaient assis l'un à côté de l'autre, mais c'est certainement la première fois qu'il était dans une telle tenue !

Mais Shin n'a pas l'habitude qu'elle soit gêné pour ça. Parce qu'il n'a pas l'habitude également qu'elle démontre à ce point une réaction sur ce qu'il lui arrive. Pourtant, cela lui semblait évident qu'elle tenait à lui. Et c'est pour ça qu'il voulait qu'elle sourit, et qu'il lui souriait de cette façon juste adorable.

   
FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Merci Izumi ♥
#Bannièresdefous:
 

Kdô ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Give me a heart and protects it
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I dream of a man whose hopes never end to kiss with a girl who's as lovely as you, I'd give you my heart, if you gave me the truth...
» GIVE ME YOUR HEART. ◭
» last christmas, i give you my heart ft ahreum ♥
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Rebirth :: Dreamland :: Rp Spéciaux-